AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au retour d'une première soirée... [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Au retour d'une première soirée... [Fini]   Dim 20 Jan - 16:20

[~> Pub chic]

Le bras autour de la taille de la belle Italienne, Edward la serrait contre lui. Il avait passé une soirée délicieuse avec cette jeune femme et il se mettait en devoir de lui permettre d’être à l’aise avec lui. Aussi évitait-il d’obéir à ce que son instinct lui hurlait de faire : aventurer des mains plus baladeuses, faire en sorte de respirer son parfum et de s’enivrer de celui-ci, etc. Non. Ed était un gentleman, il le resterait jusqu’au bout. Avec elle en tout cas.
Peut-être était-ce l’existence d’un fils qui poussait l’homme à agir de la sorte, mais il préférait rester doux et respectueux au maximum.
Tout au long du chemin, qu’ils avaient préféré suivre en marchant plutôt qu’en transplanant, il fut question de banalités et de propos affables. Pas un mot de trop.
Mr van Stexhe tenait sa cavalière proche de lui, comme s’il voulait la protéger de l’obscurité, de la nuit qui tombait ou simplement du froid… Il lui avait proposé sa veste lorsqu’ils étaient sortis, mais elle avait refusé. C’était très bien comme cela.
Au fur et à mesure qu’ils avançaient, approchant de la demeure de la jeune femme, le cœur d’Edward se serrait. Cela signifiait qu’il allait devoir la laisser et rentrer chez lui, seul, après une soirée qu’il avait trop appréciée pour l’oublier du jour au lendemain…

Lorsqu’ils arrivèrent devant la porte d’entrée, cette sensation d’étreinte au sein même de son cœur se fit plus forte. Comme un pincement, mais en bien plus intense. L’heure de se séparer était venue et une petite voix en Edward lui disait qu’il ne fallait pas qu’ils se quittent ce soir, ou pas comme ça, plutôt…

Ô petite voix consciencieuse qui penses plus loin que l’humanité entière, puisses-tu ne pas te tromper ! Puisses-tu entraîner ton propriétaire sur un chemin de vie bien balisé et aussi beau que possible !

Sous le porche, Mr van Stexhe regarda une fois encore Miss Delmonti droit dans les yeux, il la tenait toujours près de lui et lui offrait un sourire cordial à souhait, ainsi qu'une petite étincelle dans le bleu céruléen de son regard.


"Nous y voilà...
Eh bien, Alathea..."


Si elle ne l'invitait pas à entrer, il s'en irait. La soirée avait été superbe, mais il ne fallait pas non plus penser construire quoi que ce soit en une soirée... En allant trop vite, on perdait tellement de saveur en toute chose...


Dernière édition par le Jeu 24 Jan - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Au retour d'une première soirée... [Fini]   Lun 21 Jan - 15:02

La soiree avait été magique: elle était partie dans ce pub chic, en espérant peut être trouver quelqu'un qui aurait eu un lien quelconque avec la résistance.. puis elle était tombé sur Edward, qui après quelques paroles, et le temps d'une danse, lui fit oublier les affres de la guerre, avec les missions à accomplir, les cicatrices pas vraiment refermées, les douleurs du passé qui la rendait malheureuse.

Non, ce soir, elle avait trouvé quelqu'un qui lui avait, le temps d'une soirée, redonné goût à la vie, redonné l'envie de juste vivre le temps présent. Et elle n'avait aucune idée jusqu'où cette histoire allait bien pouvoir aller.. mais bon, quelle importance, après tout.


Ils étaient maintenant les deux sur le pas de sa porte, près à se séparer, pour mieux se revoir... mais quand? Et où? Alathea ne voulait plus quitter Edward, elle était tellement bien en sa compagnie... cet homme semblait faire fuir les affres du passé et tout devenait léger et superficiel lorsqu'on était près de lui...Pourtant, arrivée au seuil de sa maison, les obligations, les souvenirs revenèrent en trombes. Elle qui se sentait si bien il n'y avait pas 5 minutes, ressentit un espèce de malaise: Arthurus. Son mari. Un espèce de sentiment coupable commença à la submerger. Etait ce possible, qu'elle, Alathea ait pu oser tromper son amour unique avec un autre homme? La tête commença à lui tourner. Mon dieu, qu'avait elle fait! Un adultère... contre un homme qui était mort... Elle essayait de justifier tant bien que mal la trahison qu'elle avait pu commettre...

*mais bon dieu. Alathea, IL est MORT!! *

Le malaise se faisait beaucoup plus grand.. Non, Edward ne pouvait pas rester. Même si elle crevait d'envie de l'avoir encore près d'elle, sa conscience, pour la première fois de sa vie criait plus fort que son coeur.

- Edward....Voila, c'est ici...

Merci, Edward pour cette merveilleuse soirée.. je vous aurait bien invité chez moi, mais c'est encore trop tôt pour moi.. j'espère que vous ne m'en voulez pas ?

Elle le regarda, les yeux implorants. Qu'allait il faire, qu'allait-il dire?
Partir et ne plus jamais revenir? La supplier de rester auprès d'elle?
Elle aurait tant aimé qu'il reste. Elle appréhendait sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Au retour d'une première soirée... [Fini]   Lun 21 Jan - 23:24

Lorsqu’une telle soirée touchait à sa fin, on ne pouvait qu’espérer la prochaine avec énormément d’impatience. Edward gardait le sourire. Il savait où demeurait cette ravissante Italienne qui lui plaisait, faut-il le dire, de façon étonnante…
L’homme posa l’index sur les lèvres de la jeune femme pour l’empêcher d’en dire plus.


"Je comprends tout à fait, Alathea… Ne vous en faites pas pour cela…"

Il fit glisser lentement son doigt sur la joue, encore une fois, de sa cavalière et se perdit dans son regard noisette.

"Je pense qu’il faut juste que je trouve le moyen pour être sûr, demain matin, de n’avoir pas rêvé cette soirée en votre compagnie. Quoique, je dois l’avouer, si c’est un rêve, je suis prêt à ne pas me réveiller et à rester là, à vous dévorer des yeux jusqu’à la fin des temps !"

À ces mots, il se pencha un peu plus vers son visage et déposa un petit baiser juste à la commissure des lèvres de l’Italienne.
Le goût de ces lèvres, il ne pouvait pas l’avoir rêvé, il le savait parfaitement. On ne pouvait pas créer telle saveur mentalement.
Le sentiment de son impuissance nouvelle l’envahit en repensant à la conversation de ce soir. Il en sortait découragé, mais ne voulait pas, une fois de plus, refaire mentalement le bilan de sa vie car il risquait d’attiédir son jugement. Nous sommes de passage et nous faisons de notre mieux, c’est tout. Rien ne peut prolonger les choses, fi du retour en arrière et des regrets.


*Vouloir l’oubli plutôt que le désespoir...*

Edward avait beau feindre d’être plus à l’aise qu’il n’était, il ne savait pas vraiment ce qu’il pouvait encore faire. Un véritable gentleman serait parti après avoir fait un élégant baisemain à la demoiselle, qu’il aurait contactée dès le lendemain pour la remercier encore de cette soirée… Et c’est bien ce que Mr van Stexhe avait envie de faire, mais une partie de lui-même insistait pour qu’il restât encore un peu, ne fût-ce que pour contempler les traits de cette formidable nymphe afin d’en être assez imprégné pour ne plus jamais les oublier…
Le dilemme était fameux. Il était plus que difficile de trancher.
Il ne s’était pas écoulé beaucoup de temps depuis qu’il avait posé sa bouche au coin des lèvres de miss Delmonti et, tout ce qu’il trouva à faire pour se donner un peu plus de temps pour choisir la meilleure des deux options qui s’offraient à lui, ce fut de prolonger ce baiser, en le recentrant légèrement.

Enfin, quand ce baiser avait duré assez longtemps pour que les deux sorciers gardent chacun ce goût caractéristique qui vous laisse une impression d’infini et d’éternité, Edward recula d’un pas, tenant la main de l’Italienne dans la sienne.


"C’est moi qui vous remercie pour votre présence à mes côtés, Alathea…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Au retour d'une première soirée... [Fini]   Mer 23 Jan - 0:32

Il comprenait et réagissait très bien à sa requête. C'était plutôt bon signe. Puis il la serra contre lui, et lui donna un dernier baiser. La tête lui tournait de plus en plus. Elle ne savait pas si c'était le sentiment de culpabilité, l'émotion d'une nouvelle histoire... elle était dans une sorte de confusion, entre le mal être et le bien être .

Elle le regarda à nouveau, puis d'une voix douce répondit à son remerciement:


- De rien... et bien, bonsoir cher ami, j'espère que nous nous reverrons bientôt.

Elle ne voulait plus rien dire. Il fallait qu'elle rentre maintenant, sinon, elle craquerait, et là, ce serait terrible.. enfin, c'était ce qu'elle imaginait.

Son malaise persistait. Elle se retourna alors, rentra et ferma la porte derrière elle.

Sitôt la porte fermée, Alathea s'adossa à cette dernière et s'y cramponna comme pour ne pas tomber. Elle ferma les yeux et respira à fond...


Bon. Bilan de la soirée: elle n'avait trouvé aucun resistant, mais avait trouver un homme qui lui avait chamboulé toutes ses convictions et ses sentiments qu'elle croyait inaltérables... elle ne savait même pas dans quel camp il se trouvait, s'il en avait au moins un.

S'il était du côté de Voldemort, il pourrait l'aider.. s'il était dans la résistance? Bon, cela compliquerait bien les choses, mais elle pourrait peut être s'infiltrer à ses dépends!
Oui, mais, si on lui donnait l'ordre de le capturer, le torturer ou le tuer... là, ça devenait carrément cauchemardesque... elle n'en serait pas capable. Elle devait être trop sensible, Arthurus avait raison. Elle ne serait jamais mangemort... un sentiment d'infériorité la submergea..


*Et M@#%!!!!! *

Alathea tapa du point sur la porte de rage. Elle avait échouée.

La jeune femme avait cet espèce de sentiment que cette rencontre allait certainement avoir une importance dans le futur.. et risquait de faire un sacré remu-ménage dans sa vie. Ceci lui faisait terriblement peur.

Ah si seulement Arthurus était toujours en vie, les choses auraient été tellement plus simples...

Lui, il avait été un mangemort. Un serviteur fidèle et dévoué du Seigneur des ténèbres. Il savait ce qu'il faisait...
Elle, elle avait trop peu d'expérience, étant la plupart du temps à la maison..

Ah, des cadavres, elle en avait vu des cadavres, en avait même nettoyer, découper, cacher... c'était sa spécialité.
Tuer, torturer, c'était Arthurus... Elle n'avait pas ce sang froid. C'est pour cela, qu'au bout d'un moment, il lui avait suggéré de ne s'occuper que de Matheo. Il voulait la protéger, certainement.... un doute commença à emmerger dans sa tête... la protéger... ou la tenir à l'écart. Oui, mais de quoi?

Bon... la fatigue. Ce devait être la fatigue. Il fallait dormir. La nuit porte conseille dit on. Alathea l'espèrait.

Elle monta les escaliers qui menaient vers les chambres.
Une des portes étaient entrouvertes, une lumière très douce en sortait. Elle ne pu s'empêcher d'y rentrer.
Matheo, son bébé, son petit garçon qui dormait, tout emmitouflé dans sa couverture, serrant son nounours contre lui. Elle s'assit à côté de l'enfant, lui carressa la joue. Il bougea et commença à grommeler. Elle lui donna un baiser sur le front et le lui carressa.

Cela la rassurait. Elle s'allongea alors à côté de lui, le serrant dans ses bras. L'enfant dormait toujours. Elle écoutait sa respiration, si calme.... C'était comme le bruit des vagues qui venaient s'échouer sur une plage...Ses paupières commencèrent à s'alourdir. Elle s'endormit, tranquille, un sourire aux lèvres. Non, tout irait bien. Tout irait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Au retour d'une première soirée... [Fini]   Mer 23 Jan - 23:47

Edward était resté assez longtemps devant la porte d’entrée de la demeure d’Alathea pour avoir l’envie d’en savoir plus, l’envie de revenir là, l’envie de la revoir, surtout, de lui parler, de la regarder…

Lorsqu’elle lui avait dit au revoir avant de rentrer chez elle, l’homme lui avait fait un petit signe de la main, puis avait plongé aussitôt dans des idées un peu trop belles pour être réelles… Mais que voulez-vous, l’être humain est doté d’un formidable pouvoir, un pouvoir qui en surpasse beaucoup d’autre, un pouvoir qui permet la fuite, le rêve, le bonheur et les contraires de tout ceci… Il s’agit, bien évidemment de l’imagination.

Le quadragénaire était, c’était parfaitement normal, dans ce qu’une psychologue moldue avait à juste titre ou non appelé « le complexe du loup-garou »… Vous savez, à quarante ans ou plus, un homme passe par une période difficile, tout comme la femme enceinte au ventre rebondi, peuplée de questionnements égocentriques tournant bien souvent autour de l’interrogation suivante : « Puis-je encore plaire à mon âge ? » ou encore « Les filles et femmes plus jeunes que moi pourraient-elles se laisser séduire par un homme de mon âge ? »
Car le nœud dialectique du problème – s’il s’agit vraiment d’un problème – est là : l’âge…
L’âge, les années, le temps qui passe. Le temps qui ne revient pas, qui ne reviendra jamais.
Alors, vous pensez bien, une soirée en si charmante compagnie, c’est comme une sorte de caresse positive, un compliment flatteur et la naissance d’un espoir pas totalement illusoire…

Mr van Stexhe avait suivi du regard sa belle Italienne. Il l’avait imaginée dans le hall, qu’il avait aperçu, puis dans sa salle de bains, elle devait s’être brossé les dents… ou non, elle avait un enfant, avait-elle dit… elle était d’abord allée voir son petit bout, l’avait embrassé sur le front, était restée à ses côtés quelques instants à le regarder dormir du sommeil des innocents, puis alors elle était allée à la salle de bains, s’était rafraîchie un peu, avait enfilé sa nuisette – il l’imaginait bordeaux, allez savoir pourquoi – et s’était couchée, pour être en pleine forme le lendemain et pouvoir consacrer à son fils tout le temps et l’amour qu’il fallait à ces petits êtres-là.

Les mains dans les poches, le sorcier soupira. Une lumière s’était allumée à l’étage.

A présent, il se sentait léger, plein d’espoir et heureux. Enfin une soirée où il n’était pas nécessaire de penser à autre chose qu’au moment présent. Le monde aurait pu disparaître qu’Edward n’aurait rien remarqué. Du moins pas immédiatement…

Elle avait dit qu’elle espérait le revoir bientôt…

Il se promit de venir l’inviter un jour suivant pour passer encore un moment ensemble. Il allait lui concocter une petite soirée qu’elle apprécierait. Oui, il voulait lui faire plaisir…

C’est avec cette idée dans la tête que l’homme s’éloigna, marchant lentement dans la rue, avant de transplaner une fois au coin, pour rentrer chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au retour d'une première soirée... [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au retour d'une première soirée... [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée à thèmes 2 le retour
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Vos Demeures Respectives :: Autres habitats :: Demeure des Cooper-
Sauter vers: