AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Ven 25 Jan - 0:32

Katia s’était réveillée durant la nuit. Son flanc lui faisait horriblement mal car elle s’était appuyée dessus en se retournant durant son sommeil. Alors qu’elle venait de se rasseoir tant bien que mal, Katia vit qu’Ivan dormait à côté d’elle. La jeune femme passa deux longues heures, assise à regarder Ivan dormir. La jeune femme le détaillait de tous côtés. Le jeune homme avait énormément de charme et c’est pour cela que Katia ne se sentait pas à la hauteur. Tant de questions traversaient l’esprit de Katia durant ces deux heures de torture mentale. La jeune femme admirait le visage angélique de cet être qui l’avait retrouvé quelques heures auparavant sous la pluie torrentiel dans cette ville, Manchester, où elle avait été emmenée de force par Torben Badenov. Ce souvenir et surtout sa propre attitude l’ont dégoûté au plus haut point.

Katia n’arrêtait pas de se poser des questions sans queue ni tête. La jeune femme appréciait énormément le jeune homme mais elle ne voulait pas le montrer car la jeune femme s’était toujours protégée en cachant ses sentiments et en étant distante avec les personnes de son entourage et cela surtout depuis la mort de ses parents. Katia s’était forgée comme une carapace, un mur que personne n’avait franchi jusqu’à présent et le fait que le jeune homme y arrive l’effrayer quelque peu. La jeune femme n’était pas habituée à être proche des gens. Avant la mort de ses parents, durant sa scolarité à Poudlard, elle était toujours restée dans l’ombre se faisant discrète et restant ainsi seule et jamais personne n’avait cherché à la connaître ou encore à devenir son ami, tout le monde l’ignorait et pour Katia cette situation lui plaisait bien. La jeune fille s’était habituée depuis longtemps à vivre seule. La solitude de sa maison l’avait fait descendre un peu plus dans l’abîme de l’oublie car oui, Katia risquait de finir par se faire oublier par les gens de son entourage et personne ne se rendrait alors compte si elle avait disparu.

La façon dont Ivan s’était comporté avec elle l’étonnait. La jeune femme s’était fait soigner par le Finlandais chose qu’elle n’aurait pas accepté si ses blessures n’avaient pas été aussi nombreuses. Ce qu’elle ressentait en elle, le bon que son cœur faisait dans sa poitrine à chaque fois qu’il la regardait l’intriguait. La jeune femme ne connaissait pas ce sentiment ou plutôt elle ne l’avait jamais ressenti auparavant. Ce sentiment si fort et si intense soit-il lui faisait peur, elle avait peur de se rapprocher de quelqu’un car elle redoutait de perdre un être cher à ses yeux comme elle avait perdu ses parents. Rien qu’à l’idée de perdre une personne qui avait trouvé une place dans son cœur la faisait souffrir. ET puis, comme elle se disait depuis tout à l’heure, Katia devait sûrement être insignifiante aux yeux de cet homme si riche et si beau. Il avait certainement plein de filles qui lui courent après et il n’avait pas besoin d’une enquiquineuse comme elle dans ses pattes … La jeune femme eut un pincement au cœur dont l’origine lui échappait totalement.

Alors Ivan ouvrit les yeux et à son expression, Katia comprit qu’il était étonné de la voir éveiller. Sa remarque fit sourire Katia.


- Effectivement, nous serons mieux chez moi et nous pourrons mieux nous soigner.

Lorsqu’il l’a prit dans ses bras, le contact de ses mains procura énormément de plaisir à Katia même si elle savait que tout ceci prendrait fin d’ici peu de temps et qu’elle ne le reverrait sûrement jamais. Le jeune homme se comportait en parfait gentleman, il n’y avait rien d’autres. Il souhaitait juste être gentil. La jeune femme lui rendit son sourire et lui répondit :

- J’habite à Godric’s Hollow !

Les deux jeunes gens transplanèrent alors dans la ville que Katia venait de dire. Alors Katia ouvrit à l’aide de sa baguette et elle demanda à Ivan de la poser à gauche dans le salon. Celui-ci s’exécuta immédiatement et alla fermer la porte. Pendant ce temps-là, Katia se déplaça comme elle le pouvait et lorsqu’elle eut atteint la bibliothèque, elle y prit un livre à la couverture marron : « Se soigner avec la magie ». Ivan vint la rejoindre au salon alors qu’elle venait de s’asseoir dans le canapé.

- C’est un livre de ma mère. On y trouvera peut-être un peu d’aide.

Alors feuilletant le livre, elle sortit sa baguette. Elle tomba sur le sortilège parfait qu’elle jeta immédiatement à Ivan en dirigeant sa baguette en direction de sa cuisse.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 


Dernière édition par Katia Moreau le Ven 4 Juil - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Ven 25 Jan - 22:49

Katia mit un certains à répondre à Ivan, elle semblait toujours occupé par de nombreuses pensées et cela inquiètait fortement le jeune finlandais. Il avait d'aider la jeune femme, mais pour l'instant dans l'état actuel des choses il ne pouvait pas, le sorcier ne disposait d'aucune information et la cabane hurlante n'était pas le meilleur endroit pour éclaicir les idées de quelqu'un. Ivan n'aimait pas voir quelqu'un triste ou malheureux et bizarrement il aimait encore moins, quand c'était Katia qui était malheureuse et il voulait l'aider encore plus à cause de cela. La demoiselle aprouva la décision du jeune sorcier, ce qui lui fit plaisir et quand il la prit dans ses bras, elle se serra contre lui en posant une main sur son torse. Ceci aurait dut faire plaisir au finlandais mais le trouble de la jeune femme était telle qu'il eut une douleur au coeur, essayant de la réconforter autant qu'il le pouvait, Ivan le ressera un peu plus contre lui. Le jeune homme entendit alors la réponse de la sorcière, Godric's hollow, à peine le dernier mot finit, le finlandais transplana.


Arrivant dans le village, au milieu de la l'allée principal de la bourgade, ils marchèrent silencieuse pendant un temps et ces moments de silence n'était troublé que par les indications de Katia pour qu'Ivan les mène à bon port. Les deux jeunes gens arrivèrent devant la porte de la maison de la demoiselle et entrèrent, après que cette dernière eut lancer un sortilège pour dévérouiller l'entrée de la maison. Ivan déposa Katia sur le canapé après une douce demande de la part de cette dernière et il alla, en boitillant, refermer la porte d'entrée, en effet cette petite trotte avait pas mal fatigué le jeune sorcier et des douleurs lui martirisait la cuisse de manière incessante. Revenant vers la jeune femme qui était partit prendre un livre dans la magnifique bibliothèque qui se trouvait à côté du canapé, le finlandais put voir vite fait le titre du bouquin, "Se soigner avec la magie". Espèrant que ce livre leur apporterait quelque chose, c'est avec anxiété qu'il s'asseya juste à côté de Katia et essaya de commencer à lire le livre avec la demoiselle. Lisant de assez rapidement, au bout d'un moment la jeune sorcière pointa sa baguette et pronoça une formule, les éraflures qu'Ivan avait sur le visage disparurent lentement et au bout quelques dizaines de secondes toutes ses blessures étaient guérit. Mais cela prèleva un lourd tribut chez la demoiselle et le jeune homme dut la prendre dans ses bras, il ne l'avait pas vut au début mais le sortilège avait prit une quantité non négligeable de l'énergie de Katia. Regrettant à cet instant qu'elle est lancé le sort et voyant bien que la demoiselle avait du mal à se tenir debout, le finlandais se dit qu'il était bien assez en forme pour soigner la blessure sur le flancs de la jeune femme et sinon tant cela ne serait pas une grande perte. Pour pouvoir soigner de manière optimal le flancs de la demoiselle, Ivan l'alongea sur le canapé et il s'agenouilla à ses côtés pour lui parlait un peu avant de la soigner.


"Tu n'aurais pas dut faire sa..." Murmura-t-il en se rapprochant de Katia. "C'est à mon tour maintenant de te soigner..."


A ce moment il prit la mains de Katia et y déposa ses lèvres. Juste après Ivan pointa sa baguette vers la blessure, ses yeux ne regardèrent plus que ceux de la demoiselle et il pronoça la formule. Le jeune homme ne pouvait voir la blessure se régénérer mais il pouvait voir ses forces décroitre et bientot ses yeux clognèrent bien plus rapidement, le finlandais se sentait faible mais il ne voulait pas arrêter pour l'instant... Les minutes passaient, chque seconde parraissait une éternité mais cela ne le dérangeait pas, Ivan avait une vision de rêves en face de lui et il ne voulait pas la quitter. Voyant qu'il allait perdre concenscience, le jeune sorcier parvint à arrêter le sort et son corps devenut moux ne tenait que parce qu'il était agenouillé, malgré tout sa tête tomba sur le canapé et c'est le noir qui l'envahit soudainement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Sam 26 Jan - 1:27

Alors que Katia venait de soigner Ivan, elle se sentit épuiser. Le sortilège lui avait pris énormément de ses forces mais cela en valait la peine étant donné que c’était pour Ivan. La jeune femme s’était affalée dans le canapé. Ses forces qui étaient déjà grandement diminuées par ses blessures étaient encore moins grandes après l’utilisation de ce sortilège. Le jeune homme y remarqua immédiatement et en parfait gentleman, il l’a prit dans ses bras. Alors que ses puissants bras l’encerclèrent, la jeune femme réfléchissait tout autant tout en écoutant Ivan. Celui-ci lui expliquait qu’il allait à son tour la soigner. La jeune femme était touchée par son geste mais elle aurait préféré pouvoir contester. La jeune femme ne voulait pas qu’Ivan utilise ses forces pour la soigner car elle avait été fortement affaiblie lorsqu’elle l’avait soigné et pourtant, comparé à elle, il n’était pas beaucoup blessé. La crainte de Katia se portait sur l’état d’Ivan.

Toutes ses questions qui n’arrêtaient pas de se tourner et de se retourner dans ses pensées lui faisaient perdre la tête. La jeune femme ne s’y retrouvait plus mais bien vite, son attention se reporta sur Ivan qui perdait peu à peu ses forces au fur et à mesure que les plaies de la jeune femme se refermaient. Le baiser qu’il avait déposé sur sa main quelques minutes auparavant avait augmenté le rythme des battements de son cœur. Alors que la jeune fille sentait ses dernières plaies se refermées, le Finlandais mit fin au sort, il l’avait regardé tout le long ce que Katia n’avait pas compris. Pourquoi n’avait-il pas arrêté de la regarder ? Katia était vraiment stupide. La jeune femme ne se savait pas belle, elle ne savait pas qu’elle avait du charme, elle ne pensait pas qu’un jour, un homme s’intéresserait à elle. Alors le jeune homme laissa sa tête tombée sur le canapé. Il venait tout juste de s’évanouir.

Katia réagit au quart de tour, elle sortit sa baguette et se mit debout, alors elle leva sa main contenant sa baguette et elle prononça une formule pour que le corps d’Ivan s’élève. Alors, Katia prit le chemin du premier étage tout en se demandant où elle allait le mettre car pour elle, il était hors de question de l’installer dans la chambre de ses parents car elle n’y avait jamais touché et elle ne voulait pas y toucher. Lorsqu’elle arriva en haut de l’escalier, elle aperçut la porte de son ancienne chambre mais elle ne voulait plus y mettre les pieds, c’était hors de question. Alors il ne lui restait plus qu’une solution qui ne la dérangeait pas. Elle ouvrit la porte de sa chambre et l’installa sur son propre lit. Elle lui retira son tee-shirt car elle avait remarqué des gouttes de sueurs qui perlaient sur son front. La jeune femme était inquiète, elle ne savait pas ce qu’il avait. Allongé dans le lit de Katia, Ivan était à présent bien installé du point de vue de Katia.

Elle sortit de la chambre retournant dans la cuisine. Elle laissa Ivan dans sa chambre. Elle était meublée d’une grande armoire noir totalement recouverte de miroir sur la façade de devant en face du lit ainsi que d’une petite table de chevet à côté du côté gauche du lit soit à l’opposé de la fenêtre. La fenêtre était entourée de rideau de satin violet. Son dessus de lit était dans la même matière mais d’une couleur tirant légèrement plus sur le noir. Sa moquette était rouge vin mélangé avec une touche de pourpre. Le jeune homme était le centre de la pièce, glissé sous les draps, il dormait mais seul lui savait si ses rêves étaient agréables ou bien si il vivait un véritable enfer.

Alors qu’elle venait de l’installer dans son propre lit, Katia était tout d’abord aller dans la salle de bain. Elle avait prit une douche et s’était changée. Elle avait commencé par enlever ses bandages qu’elle avait mit à la machine à laver au cas où elle en aurait encore besoin un de ces jours. Les cheveux mouillés tombant dans le bas de son dos, la jeune femme prit des vêtements qui n’étaient pas encore rangés dans sa chambre et les enfila. C’est ainsi qu’elle se retrouva vêtue d’un chemisier sans manche noir en haut qui était ouvert légèrement en haut mais qui ne comportait pas de boutons jusque en bas et d’un jean tout à fait classique en bas. Elle décida de redescendre dans la cuisine. Après le sortilège que lui avait lancé Ivan, celle-ci se sentait beaucoup mieux. La jeune femme se mit alors à cuisiner, elle décida de préparer des lasagnes (mdr). Ce plat si délicieux et si simple soit-il était long à préparer.

La jeune femme avait enfilé un tablier bleu foncé car elle ne comptait pas retourner à la douche cinq minutes après en être sortie. La jeune femme continua donc la préparation de son plat jusqu’à ce qu’elle l’enfourne dans le four et qu’elle allume celui-ci réglant un certain temps de cuisson à l’écran. La jeune femme se sentait mieux, il n’y avait qu’une seule chose qui obscurcissait son cœur. Elle savait que dès qu’il serait réveillé, Ivan partirait de chez elle et qu’elle le veuille ou non, elle ne pourra rien y faire subissant ainsi les injustices de la vie. La jeune femme eut alors une pensée pour ses parents qu’elle regarda sur une photo un peu plus loin d’elle. Katia s’assit donc sur un tabouret de la cuisine autour du plan de travail centrale face à une tasse de thé qui n’attendait qu’une chose, la stimuler d’avantage. La jeune femme resta donc ainsi à boire son thé attendant le réveil de son sauveur.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Sam 26 Jan - 2:29

Ivan s'était bel et bien évanouit ou en tout cas il ne réagissait plus et tout lui semblait extrèment lointain. Le jeune homme sentit quand même que Katia s'était levé et bientot son corps fut transpoté magiquement par cette dernière, trop fatigué pour pouvoir réagir d'une manière ou d'une autre, le finlandais se laissa donc faire. Au bout d'un petit moment, le jeune sorcier sentit qu'on le posait sur une surface molle et ceci lui suffit pour qu'il s'assoupisse directement, il ne rêva que de Katia et le jeune finlandais ne regretta pas une seconde d'avoir soigné la demoiselle.


Se réveillant, sursautant même un peu, Ivan se demandant où il était, le jeune homme paniqua pendant une seconde, ne saissant de se poser une question, mais où est-il? Reprenant son calme, le finlandais décida de décrire la pièce où il se trouvait pour voir s'il pouvait faire un lien avec un de ses souvenirs. La pièce était sombre, mais une lumière se difusait dans la pièce par une porte menant surement au pilier de la chambre et oui Ivan était étendut sur un lit donc il se permettait de supposer que la pièce où il se trouvait était une chambre. Il y avit une grande armoire, une table de chevet et à ce que put voir le jeune homme, il y avait du pourpre, du violet et peut-être du noir, mais le plus important le lit était superbement douillet. Se relevant, Ivan commença à sortir de la chambre et à descendree les escaliers et ses à se moment qu'il remarqua qu'il n'avait plus de t-shirt, pas grave tant qu'il était pas à poil sa le dérangait pas.


Ne faisant pas de bruit ou en tout cas le moins possible, il visita rapidement tout les pièces, en tout cas juste pour voir si Katia était là. Eh oui! C'était bien la maison de la demoiselle, notre finlandais l'avait reconnut grâce au salon qu'il avait encore en mémoire. Ce n'est qu'au bout de quelques longues minutes, que le sorcier trouva la jeune femme, assise de dospar rapport à lui entrain de boire un thé ou du café. Ivan se rapprocha si discrètement qu'aucun bruit ne fut émit et il embrassa tendrement dans le cou Katia, non seulement pour la remercier pour tout ce qu'elle avait fait mais aussi simplement pour le fait qu'il avait envie. Ce baiser surprit le demoiselle qui se retourna subitement pour faire face au jeune homme. Voyant bien qu'il lui avait fait peur, Ivan se redressa et commença a s'excuser.



"Désolé... Je n'aurais peut-être pas dut..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Dim 27 Jan - 3:09

Alors que Katia buvait tranquillement son thé, elle revécut toute sa soirée en pensée. La jeune femme était alors aux Trois Balais en train de boire un coup quand un jeune homme était venu pour lui demander de s’asseoir avec elle. Le jeune homme avait donc but un verre en sa compagnie mais les choses avaient mal tourné à cause des mauvais souvenirs de Katia qui revenait la hanté. Alors qu’ils discutaient, elle s’était levée précipitamment quittant les lieux par la petite porte de derrière. La jeune femme n’arrivait plus à se maîtriser et à oublier ce terrible cauchemar qu’elle avait vécu à cause d’un certain mangemort. Celui-ci ne tarda par à rappliquer après qu’Ivan est consolée Katia, il apparut au bout de la ruelle n’arrangeant pas la situation. Alors que la jeune femme se souvenait encore de l’étreinte du jeune Finlandais, elle fut emmenée par Torben à Manchester, dans son appartement.

La jeune femme continuait à boire son thé tout en pensant à la stupidité dont elle avait fait preuve. Elle avait été incapable de lui jeter un quelconque sort ou de l’empêcher de l’emmener. La seule chose qu’elle avait faite c’était le gifler alors qu’ils étaient chez lui. La jeune femme avait une piètre opinion d’elle-même. C’est ainsi que toutes ses pensées se tournèrent vers Ivan. La jeune femme savait que lorsqu’il serait réveillé, le jeune homme verrait qu’elle allait mieux et donc il prendrait la porte sans attendre qu’elle lui propose de se revoir. Katia regarda l’horloge qui affichait quatre heures dix.

Elle sentit une présence dans son dos, des lèvres se posèrent dans son cou et un frisson parcourut son dos. La voix d’Ivan se fit entendre. Il s’excusait de l’avoir surprit mais Katia était contente de le voir sur pied après l’énergie qu’il avait utilisée pour le sort. Elle se releva et se tourna vers Ivan. Son visage en fait son apparence l’impressionnait, elle avait l’impression que son regard la juger. Katia ne savait quoi lui répondre, elle décida de changer de sujet espérant que le sujet ne revienne pas sur la table, ni celui-ci ni cette soirée.


- J’ai fait à manger, t’as faim ?

Katia se déplaça jusqu’au four regardant la cuisson, elle attendit quelques minutes avant de sortir le plat du four. La jeune femme le posa sur le plan de travail central se retrouvant en face d’Ivan séparés par ce grand rectangle. La jeune femme leva les yeux vers lui pour voir ce qu’il voulait.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Dim 27 Jan - 14:12

Malgré la surprise qui s'était afficher sur le visage de Katia, Ivan vit bien qu'elle était quand même heureuse de le voir debout. Et pour cela le jeune homme était heureux lui aussi, il n'avait jamais vu beaucoup de personnes qui se préoccupait de lui et cela faisait du bien au finlandais. Surtout quand c'était la jeune femme qui se préoccupait de lui, peut-être qu'elle n'agissait comme ça que parce qu'Ivan l'avait sauvée et soignée, mais le jeune sorcier se permit de penser qu'il y avait plus que cela et il l'espèrait. Le sorcier espèrait de tout son coeur qu'il y avait plus, il ne saurait dire pourquoi mais il le voulait et ce désir ardent lui réchauffait son corps et son âme de manière bien plus significative que n'importe quel sortilège. Quand Katia se retourna vers le jeune finlandais, elle paraissait impressionné par l'homme et elle baissa les yeux comme si son regard la rendait mal à l'aise. Ivan ne voyait pas pourquoi la demoiselle réagissait comme ça, mais la jeune femme passa trop rapidement à autre chose pour laisser le temps au finlandais de demander si quelque chose la troublait. Il savait biensur que quelque chose n'allait pas, mais il devait aborder le sujet de manière subtil et avec de très grandes précautions, le jeune homme ne voulait pas se faire jeter juste à cause d'une malformation de pensées en mots. Katia lui proposait de manger un bout et en plus c'était des lasagnes, la jeune femme posa le plat au milieu du la table rectangulaire et ils s'assaillèrent l'un en face de l'autre. Ivan avait faim, mais il ne pourrait pas manger l'esprit tranquille tant que la jeune femme était troublée, alors il commença à parler.


"Merci d'avoir fait à manger... Mais je vois bien que quelque chose te trouble... Qu'a-t-il? J'aimerais pouvoir t'aider... si je le peux... et je veux t'aider!"


Ivan accentua les derniers mots pour bien faire comprendre à Katia qu'il ne partirait pas tant qu'elle n'aurait pas l'esprit tranquille et clair comme un cristal. Le jeune homme avait prononcé ces mots, à présent il ne pourrait qu'attendre la réaction de la demoiselle et le finlandais espèrait qu'elle ne le rejète pas. Le sorcier avait son corps de Torben, mais s'il ne sauvait pas l'esprit et l'âme de la jeune femme, cela n'aura servit à rien. Ivan voulait aider Katia mais il ne pourrait rien faire si elle ne faisait rien pour aller dans le bon sens. Au moment où le jeune homme avait parlé, il avait prit les mains de la demoiselle, qui étaient posées sur la table, à l'intérieur des siennes et ce simple contact réchauffait le coeur du finlandais. Ce dernier avait plongé, depuis ses dernières paroles et bien avant même, son regard dans les yeux magnifiques de Katia et bien que cette dernière semblait un peu gèné, le jeune homme ne pouvait regardait autre part. Tout homme n'est attiré que par des sources de lumières et celle qui attirait aujourd'hui et pour longtemps encore était le coeur de Katia. Et même si tout est noir pour elle à présent, il y a toujours une bougie esseulée brulant à l'intérieur de la jeune femme, ceci Ivan en était persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Dim 27 Jan - 18:08

Alors que le jeune homme accepta de manger et que Katia pensait être libéré de toutes questions, il revint l’interroger en lui prenant les mains à travers la table. La jeune femme ne savait plus vraiment quoi faire et son réflexe fut de récupérer ses mains. La jeune femme avait bien compris les paroles du Finlandais ainsi que le fait qu’il ne laisserait pas tomber mais elle se refusait de lui dire, elle n’avait jamais raconté son passé à quelqu’un auparavant et elle s’en était toujours sortit elle ne comptait donc pas commencer maintenant. La jeune femme a toujours été repliée sur elle-même y compris avant le meurtre de ses parents mais cette nuit-là l’avait encore plus refermée la conduisant ainsi à sa perte petit à petit mais cela, Katia ne l’avait pas compris. Elle ne savait pas qu’elle était en train de se détruire de l’intérieur empêchant quiconque souhaitait l’aider.

La jeune femme souffrait de l’absence de ses parents. Elle était déjà très seule avant leur décès car la jeune femme c’est toujours fait très discrète et n’a jamais eu de réels amis. Ses parents lui apportaient tout l’amour et le soutien dont elle avait besoin et elle ne se plaignait jamais de rien mais depuis leur mort, son coeur réclamait de la compassion, de la tendresse et surtout de l’amour mais Katia n’en s’en rendait pas compte. La seule chose qu’elle souhaitait, c’était venger ses parents jusqu’à ce soir où elle s’était rendue compte qu’elle en était incapable. Elle ne pouvait pas tuer quelqu’un même si Torben était la personne la plus cruelle qu’elle connaissait, elle ne pouvait pas le faire. La jeune femme était faible, voilà l’opinion qu’elle avait d’elle-même, faible. La jeune femme se trouvait ridicule, elle allait jusqu’à remettre sa place dans la résistance en cause.

Katia revint à la scène qui était en train de se dérouler. Alors qu’Ivan venait de lui demander ce qui la troublait tant, il lui avait pris ses mains mais Katia les avait retiré peu de temps après. Son regard était encore plus profond que d’habitude ne laissant plus aucune émotion paraître sur son visage. La jeune femme n’allait plus être aussi gentille ou plutôt elle allait lui faire comprendre que sa quête était veine. Katia pouvait une âme sombre, elle aurait pu très bien être du côté de Voldemort mais sa gentillesse et sa tendresse l’avait amené à la Résistance. La jeune femme manquait de plus en plus de ses deux qualités qui faisaient d’elle une fille bien. Elle manquait de personne à qui se foncier, il lui manquait quelqu’un pour parler, un homme pour se blottir dans ses bras et oublier le reste.


- Je ne suis pas troublée et … tu devrais manger car ça va refroidir …

Katia avait parlé avec une voix plus froide que d’habitude, son chignon vulgairement fait avec une baguette avait laissé une mèche s’échappait. Cette mèche, du côté gauche était placée devant son œil. La jeune femme ne regardait pas méchamment ni avec gentillesse. Sa seule envie aurait été de tout lui dire et d’être enfin libéré de ce poids mais le fait de se dénigrer devant cet homme qui lui plaisait tellement n’était pas un choix qu’elle souhaitait faire. Elle avait honte de ce qu’il lui était arrivé. La jeune femme ne comprenait pas qu’elle n’y était pour rien. Elle ne se rendait pas compte de la situation dans laquelle elle était. Elle se rendait responsable de la mort de ses parents et de son viol alors qu’elle n’y était pour rien. La seule chose à laquelle Katia se rattacher était ses capacités qui était pourtant faible et c’est ce qui la faisait tenir, les entraînements et les recherches pour s’améliorer.

L’unique petite bougie qui brûlait encore en elle était le souvenir de ses parents mais sa flamme depuis à peine quelques heures était devenu plus grande alimentée par les sentiments qu’elle commençait à éprouver pour Ivan. Katia chassa immédiatement cette idée de sa tête. Elle ne voulait ni ne pouvait s’imposer à Ivan. Le jeune homme ne pouvait éprouver la même chose envers une femme comme elle, dépourvu de beauté et d’argent. La jeune femme se savait dépourvu de beauté du moins c’est toujours ce qu’on lui avait dit à Poudlard. On c’était les Serpentards, ce n’était peut-être pas une référence mais c’était le seul avis qu’elle ait jamais eu.

Katia s’était mise debout, elle s’éloigna légèrement allant s’accoudé à un plan de travail dans un angle un peu plus loin. Plus la distance était grande entre elle et Ivan et mieux se serait sûrement pour l’un comme pour l’autre. La jeune femme continuait d’observer Ivan attendant sa réponse, sa réaction et espérant qu’il ne s’énerve pas et qu’il n’aille pas plus loin. Ce que Katia craignait c’est qu’il insiste et si c’était le cas, Katia finirait sûrement par craquer et à lui dire. Dans ce cas, l’opinion qu’il devait avoir d’elle serait encore plus basse. La jeune femme baissa le regard à l’idée que cela arrive. Même si elle ne pouvait pas aller plus loin avec lui du côté des sentiments, elle ne voulait pas perdre cet ami si cher à son cœur qui était le seul à qui elle tenait pour l’instant.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Dim 27 Jan - 22:08

Katia retira rapidement ses mains de celle d'Ivan, ce qui provoqua immédiatement un pincement au coeur de ce dernier. C'était comme si une épée venait de traverser le siège des ses sentiments, l'acte de la demoiselle était clair, elle ne voulait pas en parler. Mais le finlandais n'allait pas arrêter pour si peu, il voyait bien que la jeune femme avait l'esprit troublé et le jeune homme n'était pas du genre à laisser tomber à cause d'un seul acte, aussi blessant soit-il. Katia prit ensuite la parole avec un ton plus froid qu'auparavant, elle lui disait qu'elle n'était pas troublée et qu'il fallait qu'Ivan mange. Mais il y avait plusieurs incohérences dans ses paroles et ses gestes, tout ce que la demoiselle faisait, étaient fait à l'origine pour éloigner le sorcier, mais elle paraissait bien fébrile dans toutes ses tentatives. Il devait y avoir au moins deux parties à l'intérieur de la jeune femme qui luttaient pour le contrôle du corps de Katia. A ce que put juger le jeune homme, une de ses aprties tentait de refermer définitivement l'âme et l'esprit de la demoiselle et l'autre voulait surement tout dire au finlandais. Qu'est-ce qu'il lui faisait dire ça me direz-vous? Tout simplement qu'autant d'incohérences ne pouvaient être provoquées que par deux parties extrèmement opposé. Et comme le partie qui avait l'avantage maintenant était celui du renfermement, l'autre devait être obligatoirement celui de l'ouverture, tout cela paraissait logique pour le jeune finlandais, mais ceci devait l'être beaucoup moins pour la demoiselle. A ce moment Ivan repensa à une chose, il avait put voir deux chambres à l'étage quand il s'était réveillé, l'une d'elle était ouverte et malgré toute sa volonté le jeune homme avait été forcé de regarder juste si il y avait quelqu'un. Personne, mais un lit double et les draps parfaitement mit, le jeune homme avait aussi remarqué des photos de personnes plutôt veilles, surement les parents de Katia pensait-il. Et comme il n'y avait aucune photo d'un autre homme, le jeune sorcier en avait donc déduis que la chambre devait être celle des parents de la demoiselle, mais en cela rien ne paraissait troublant, la seule chose troublante était que rien n'était en désordre rien. Nul part dans la chambre il y avait un quelconque vêtement qui trainait, aucun objet n'était pas à sa place, aucun maquillage n'était restait sur la table de chevet. Tout ceci poussa Ivan vers une bien terrible conclusion, les parents de la jeune femme étaient morts, tout comme les siens... Le jeune homme n'aurait put d'allieurs le découvrir si ses parents n'étaient pas mort, car il avait rangé leurs chambres et leurs affaires de manière impeccable, le finlandais était déjà passé par là...


Revenant à la réalité, sortant de ses pensées, Ivan vit que Katia s'était levé et à présent s'était accoudé sur quelque chose que le jeune homme n'aurait pas pu définir dans cette langue. Mais ce que remarqua surtout le finlandais, c'était que la demoiselle s'était installé dans un coin, ce qui signifiait bien des choses. Un coin est plus sombre et l'on serait moins visible dans un coin, qu'au beau milieu d'une pièce. La coiffure parfaite de Katia avait à présent des mèches rebelles et la demoiselle tramblait quelque peu contre sa volonté suppoosait le jeune sorcier. Se levant à son tour de sa chaise, Ivan commença à avancer vers la demoiselle et au fur et à mesure que ce dernier se raprochait d'elle, Katia baissait et tournait la tête de plus en plus. Pourquoi fuyait-elle tant son regard? Quelle peur peut-elle provoquer cela? Mais tout ceci n'étonnait pas trop le jeune finlandais, a peur est folle, elle craint même les choses dont elle attend du secours. Il prit alors doucement le menton de la demoiselle, qui avait presque complètement tourné la tête au sorcier et à présent elle était presque face au mur. Il prit donc lentement, doucement et tendrement le menton de Katia et remit son visage en face du sien, ils étaient séparé par plusieurs dizaines de centimètre encore, mais ivan put lire dans le regard de la jeune femme une peur bien plus grande qu'il ne l'avait pensé, cela s'équivalait facilement à de la terreur voir peut-être de la panique. Des mots alors, sortirent tout seul de la bouche du jeune homme.



"Je sais très bien que tu es troublé... alors dis-moi ce qu'il ne va pas... pourquoi tu ne veux pas me dire ce qui te fais aussi peur et ce qui te trouble tant?..."


Ivan posa des questions qui s'averraient nécessaires maintenant, il voulait savoir, pas pour satisfaire sa curiosité, mais pour tout simplement aider Katia. Et si il arrivait à l'aider, cela serait la meilleure récompense qu'il puisse recevoir. Mais une chose continua de terrifier le finlandais et si...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Dim 27 Jan - 23:12

Alors que Katia s’était réfugiée dans un coin de la cuisine, elle était loin de se douter qu’Ivan était en train de tout comprendre à son sujet. La jeune femme le vit se lever. Elle savait que c’était mauvais signe pour elle. Le jeune homme s’approcha d’elle doucement. Plus il s’approchait d’elle et plus son regard déviait de celui d’Ivan. La jeune femme ne voulait pas parler ou du moins un côté de sa personnalité refusée de dire un seul mot sur ce passé mit de côté et oublié. Doucement, sa main prit le menton de Katia et tourna sa tête face à lui. Le jeune Finlandais voulait savoir mais la jeune fille ne voulait pas parler. Pas que le côté qui voulait se taire voulait que Katia soit triste mais pour elle c’était la meilleure solution. Oublier, enfuir ce souvenir au fond de son cœur et ne plus jamais en parler, voilà pour elle la solution idéale.

La jeune fille vivait un combat intérieur. L’une voulait tout dire à Ivan tandis que l’autre voulait se taire et oublier. La jeune fille ne savait trop que faire, le flou s’était installé en elle, elle avait besoin d’aide mais elle ne le comprenait pas ça, elle ne comprenait pas qu’elle ne pouvait pas s’en sortir seule face à un si lourd secret. La fuite, c’est ce qu’elle avait fait jusqu’à présent, fuir et oublier. La jeune femme n’avait pas compris que si elle affrontait ses démons, ils s’en iraient partiellement. La jeune femme était perdue depuis la mort de ses parents, ça combiné avec son viol l’avait anéanti.

Alors qu’Ivan lui tenait toujours le menton, il lui demanda de lui expliquer mais Katia ne voulait pas, elle le poussa légèrement et partit encourant plus loin dans la cuisine puis elle lui fit face en faisant en sorte qu’il y ait bien trois mètres entre eux même si pour Katia ce n’était pas suffisant. Elle réussit à le regarder dans les yeux même si cette torture était insoutenable. La jeune femme ne voulait pas lui mentir ni qu’il le prenne mal mais jusqu’ici elle avait réussit à s’en sortir et elle ne voulait pas que ça s’aggrave. Katia avait peur de souffrir plus qu’elle ne souffrait déjà. Ses cauchemars ne s’arrêtaient jamais l’empêchant de dormir chaque nuit. La jeune femme ne pouvait plus continuer ainsi mais si c’était pire ? Elle n’en savait trop rien.


*- Il faut que je lui dise, il pourra sûrement m’aider et puis il est gentil, il ne devrait pas aggraver la situation !
- Non je dois me taire, c’est mon secret de famille, c’est ma vie, c’est mon passé, c’est oublié !
- Mais je n’ai rien oublié, j’y pense sans cesse et puis ça lui fera comprendre pourquoi je n’ai pas réagit face à Torben !
- Non je ne dois pas, je dois me taire, me préserver, il faut que je me protège de tous et de toutes.*


Katia était perdue, le regard d’Ivan se faisait insistant, elle avait dû mal à maintenir son regard ainsi dans le sien. La jeune femme était affaibli par ce souvenir qui la hantait jour et nuit, qui ne la lâchait jamais et qui l’avait fait quitté le bar des Trois Balais un peu plutôt dans la nuit. Elle ne savait plus du tout où elle en était. Le regard légèrement paniqué, sa voix se fit réellement froide mais pas sévère ni agressive, juste froide avec un tout petit peu de désespoir.

- N’insiste pas Ivan ça sert à rien …

La jeune femme était de plus en plus terrassée par ses sentiments et son souvenir qui la rongeait de l’intérieur. Elle commençait à reculer un pas après l’autre. Elle ne savait plus du tout quoi faire.Katia avait un regard un peu paniqué, elle essayait le plus possible de cacher ses sentiments mais le jeune homme risquait d’insister encore une fois. S’il s’énervait, elle allait craquer elle le savait, il suffisait qu’il élève rien qu’un peu la voix et elle allait tout lui dire.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 28 Jan - 0:38

Katia prit le doucement la main d'Ivan, qui lui tenait le menton et la retira de ce dernier. Ensuite la demoiselle partit vivement en dehors de la cuisine et bien qu'elle ne fut pas grande déjà plusieurs mètres séparaient les deux jeunes gens à présent. Cela se voyait de plus en plus que la jeune femme était troublée, des signes visuels, sa démarche était maintenant bien moins assuré que celle qu'elle avait eut en début de soiré juste quand les deux jeunes gens s'étaient rencontrés. Des tremblements de plus en plus forts parcouraient diverses parties du corps de Katia et elle avait les larmes aux yeux. Cette dernière chose était insupportable pour le finlandais et lui même commencer à avoir des larmes qui coulaient le long de ses joues, il ne s'était pas retourné immédiatement après que la sorcière s'était "libérée" du coin de la cuisine, laissant quelques larmes parcourirent ses joues. Au début, Ivan ne s'était pas retourné parce qu'il ne voulait pas que Katia le voit ainsi mais au bout de quelques instants, le jeune homme ne put s'empêcher de regarder encore une fois la jeune femme et il se retourna vers elle une fois encore...


Le combat intérieur de Katia semblait atteindre une force très prononcé, quand Ivan la revit et ceci n'aidèrent pas le jeune homme à calmer sa tristesse. Il voulait savoir pourquoi pour pouvoir aider la demoiselle du mieux qu'il le pouvait. Aider c'était tout ce que voulait le finlandais, il n'aimait pas voir une personne triste. Mais là c'était Katia et ne sachant pourquoi, le jeune sorcier voulait l'aider de manière bien plus prononcé que pour n'importe quel autre personne qu'il avait aidé dans sa vie. Regardant une nouvelle fois la jeune demoiselle, Ivan vit dans son regard une lueur de panique bien présente et c'est avec une froide voix qu'elle répondit enfin au finlandais. Ne pas insister cela ne servirait à rien... N'importe quoi, tant qu'il aurait un souffle de vie le jeune homme continurait d'insister, de faire n'importe quoi pour calmer et soulager la jeune femme. Ne sachant plus se contrôler, ne retenant plus aucunes larmes, Ivan tomba à genou, tels un damné qui subissait milles tortures depuis l'éternité et qui en avait marre. Il ne put retenir une voix bien plus forte qu'auparavant, qui n'avait plus rien de doux, elle était désespérée...



"Te voir ainsi... aussi triste... et troublé... me fais bien plus mal que les pires tourmants que j'ai enduré durant ma vie... Alors POURQUOI tu ne veux pas me dire ce qui se passe?..."


La vois d'Ivan avait presque était un murmure au début mais elle s'était amplifiée jusqu'à un point très haut, top haut... Et il en était désolé mais ne pouvait pas le dire. Sa voix s'était ensuite calmé même si autant de tourmants étaient encore très visible dans son ton. Le jeune homme était agenouillé et se ne contrôlait plus ses membres, se corps charnel qui contenait tant de souffrances et de tristesses, le finlandais était décidé à l'abandonner... Mais quelque chose l'en empêcha, ses sentiments pour Katia... Même si aujourd'hui le ciel est noir peut-être que demain il sera bleu? C'est cela qui fit tenir le sorcier, di mopins pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 28 Jan - 1:31

Katia savait bien qu’il y avait une raison au fait qu’Ivan ne se retourne pas mais elle ne la connaissait pas encore. Ce ne fut que plus tard, lorsqu’il se retourna, qu’elle vit les traces des larmes qui avaient coulé. Katia eut un pincement au cœur. Cette attachement si particulier et si inconnu soit-il à la jeune brune lui faisait mal parce qu’Ivan souffrait. Tant de flou, tant de tourbillon, tant de choses qu’elle a perdu, tant de labyrinthe dont elle n’a pas trouvé la sortie, tant de souffrances en une seule personne … La vie est injuste …

Alors qu’Ivan venait de tomber à genoux, Katia aurait voulu aller à ses côtés pour l’aider mais tout son corps tremblait, sa raison était bouleversée, son âme était mutilée et son cœur était emprisonné. La jeune femme entendit alors Ivan lui parlait. Sa voix se fit normal au début mais bien vite elle monta tel un tonnerre qui gronde. La jeune femme était à bout, il l’a poussé à bout. Elle ne pouvait plus lui mentir, elle ne pouvait plus lui cacher la vérité. Elle ne voulait pas qu’il souffre et d’après les paroles du jeune homme c’était de sa faute et ça elle ne le voulait pas, elle ne voulait pas qu’il souffre à cause d’une gamine dans son genre.

Katia prit sa tête entre ses mains, elle allait exploser. La jeune femme ne contrôlait plus rien, sa souffrance prenait le dessus, sa culpabilité était en train de l’emporter sur son âme, ce souvenir si court soit-il sur toute sa vie était en train de ravager le moindre espoir qu’il restait en elle jusqu’à aujourd’hui. Tel un torrent qui dévale les pentes et détruit tout sur son passage, le cœur de Katia était complètement terrassé. La jeune femme ne savait plus quoi faire, elle souffrait, ses parents lui manquaient, elle s’en voulait de ne pas les avoir venger. Tout était en train de refaire surface et ce n’était pas du tout bon signe.

Katia laissa des larmes s’échappées de ses yeux noirs. Elle laissa ses mains balancées le long de son corps. La vue d’Ivan dans cet état l’achevait à chaque seconde où elle le voyait ainsi. La jeune femme ne comprenait pas ses sentiments, ses pensées qui étaient dirigés ainsi vers le jeune Finlandais. Elle souffrait atrocement, les images de ce souvenir ainsi que la souffrance du jeune homme la terrassait totalement. Elle se demandait encore comme elle faisait pour tenir debout. La situation allait sûrement s’arranger, Katia espérait juste ne pas le regretter par la suite.

Effectivement, Katia allait tout lui avouer mais elle avait peut que son attitude envers elle change, elle avait peur qu’il ne veuille plus lui parler lorsqu’il allait apprendre qu’elle s’était faite violer par Torben et qu’en plus elle s’était laissée faire car oui, pour Katia, elle s’était laissée faire même si il l’avait paralysé avec une potion, Katia s’était laissée embrasser une première fois et donc elle était responsable. Elle s’en voulait également pour ses parents car le boulot auquel elle travaillait ce jour-là était un nouveau job, la veille, elle ne travaillait pas encore et ça aurait été un jour où elle travaillait, peut-être qu’elle aurait pu les sauver mais cela, personne ne peut le vérifier.

La jeune femme était à bout de nerfs, le flot de paroles allait bientôt sortir et donc Katia allait enfin se libérer même si pour Katia, c’était donner son poids à l’autre. La jeune brune ne voulait pas faire souffrir le Finlandais plus qu’il n’était déjà en train de souffrir mais c’était lui qui lui avait demandé. Elle ne comprenait pas son attitude, pourquoi souffrait-il de la voir ainsi ? L’incompréhension de Katia aurait été déconcertant pour beaucoup mais elle n’avait encore jamais connu ce sentiment qu’on appelait l’amour …

Effectivement, Katia n’avait connu qu’un seul petit ami, c’était lorsqu’elle était encore à Poudlard et cela n’avait duré que deux semaines. Ce n’était pas une vraie relation car ils n’avaient que treize ans. La jeune femme n’avait pas vraiment eut d’amis juste des personnes avec qui elle échangeait quelques mots de temps à autre. La jeune femme ne se rendait pas compte des sentiments qu’Ivan éprouvait à son égard ni de ceux qu’elle éprouvait à l’égard du jeune Finlandais. La jeune femme n’y était pas habituée. En fait, elle n’était pas habituée déjà à ce qu’on apprécie comme l’appréciait Ivan de son point de vue. Et oui, pour Katia, ils étaient simplement amis, il n’y avait rien d’autre du moins du point de vue de Katia. Pour elle, une relation entre eux deux était tout bonnement impossible car elle pensait qu’un homme comme lui ne pouvait pas avoir de sentiments pour une femme comme elle, il méritait tellement mieux qu’une femme dans son genre … C’était un rêve inaccessible …

La jeune femme continua de regarder Ivan dans les yeux. La jeune femme enleva de son visage toutes les larmes possibles, elle n’avait donc à présent plus les larmes aux yeux. Au fond de ses yeux noirs, on pouvait voir une âme en peine qui cherchait désespérément de l’aide. Katia allait lui parler, elle allait tout le lui dire mais surtout pas sur un ton gentil. Sa voix froide s’éleva tel un jugement qu’on ne pouvait contester. Un tantinet en colère Katia lui répondit :


- Tu veux vraiment savoir ? La vérité c’est qu’il y a deux ans, un homme a tué mes parents alors que j’étais au travail, le vérité c’est que quand je suis rentrée le soir, je les ai trouvé allongé dans le salon tout plein de sang. La vérité c’est que le meurtrier était toujours là, il m’attendait mais pas pour me tuer, pour me mettre en garde comme quoi il ne me voulait rien et qu’il ne fallait pas que je venge mes parents. LA VERITE C’EST QUE CE SOIR-LA, JE ME SUIS FAIT VIOLER …

Katia était énervée, pas contre Ivan qui l’avait obligé à se livrer à lui mais contre elle-même, la culpabilité du survivant est toujours une souffrance très douloureuse. Katia partit en courant, sortant de la cuisine, elle tourna à gauche et monta les escaliers puis elle tourna dans sa chambre. La jeune fille s’allongea sur son lit, les larmes commencèrent à couler. Après ça, elle supposait qu’Ivan partirait alors qu’elle était en haut et qu’ils ne se reverraient plus jamais. Ses pleures couvraient n’importe quel bruit dans la maison tellement elle avait mal. Elle ne savait pas si un jour Ivan lu pardonnerait de s’être laissée faire bien qu’en réalité ce ne fut pas le cas …

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 28 Jan - 23:17

Ivan était tombé, il n'avait pas put garder son calme, le jeune homme avait cédé face au désespoir et à la douleur et il ne pourrait surement pas se pardonner. Car cela avait entrainé un peu plus Katia dans l'incertitude et le trouble, son corps tremblait de plus en plus et elle n'arrivait plus à bouger. Pour ce dernier point, le finlandais l'avait bien vu, malgré ses larmes et la tristesse qui l'accablait, que la demoiselle avançait parfois un bras ou une jambe, mais aussitot elle reculait un peu plus encore. Elle allait craquer à un moment où à un autre, mais ce n'était pas ce que voulait le sorcier, tout ce qu'il voulait se résumé en quelques mots amour... vérité... et être avec Katia...


Pour Ivan bien que ça situation pouvait s'avérer un peu pitoyable, il n'en pouvait plus, voir ainsi Katia dans un état de trouble et de tristesse pareille, était pour lui une chose plus qu'intenable. Le jeune homme avait résisté autant qu'il l'avait put mais le trouble de la jeune femme finit par avoir le dessus sur lui et maintenant il ne pouvait plus faire preuve de douceur et de gentillesse. La souffrance était telle qu'il aurait voulut faire n'importe quoi pour s'en sortir, mais la seule porte qui était resté ouverte après avoir opposé tout les éléments en sa possession, était celle qu'il se devait de traverser. Et bien que tout lui paraissait noir pour l'instant, cela s'éclairssisserait très certainement bientot, Ivan le savait au fond de lui et cétait cela qui le poussait à aller plus loin, persévérer avec Katia. Le jeune homme avait opposé en effet tout ses principes, ses valeurs, ses sentiments, tout ce qui forgeait sont âme et son coeur, c'était à ce résultat qu'il était arrivé et il fera tout ce qui est en son pouvoir pour qu'après avoir traversé cette porte, ce croisement dans son destin, ce dernier devienne plus lumineux que jamais auparavant.


Mais un nouveau problème vint surgir devant cette nouvelle décision, une révélation... celle que le jeune homme voulait tant entendre pour pouvoir enfin aider Katia. La jeune femme s'était avancée, tout en séchant les larmes de ses yeux si magnifiques et elle lui avait révélé les horreurs que contenait son passé... La mort de ses parents par un un homme... Torben en déduit le finlandais, vu le ton qu'avait employé la demoiselle et bien que cette nouvelle attriste le sorcier, il s'y attendait, cela lui fit mal, comme toute mort qu'il y avait à chaque instant dans ce monde. Il leur adressa une prière, alors que Katia continuait de déverser ce torrent douleureux de vérité. Et là ce fut un choc pour Ivan, le viol de la demoiselle... C'est avec les yeux écarquillés qu'il avait accueillit cette terrifiante nouvelle, le mangemort avait décidement aucun sens de l'honneur et le jeune homme allait changer se de façon irrémédiable.


Le jeune finlandais leva sa main vers la jeune femme pour la réconforter et tout simplement être présent pour elle... Mais cette action fut interromput quand Katia commença à sortir de la cuisine et commença à monter les escalier quatre à quatre. Rabessant sa main pour la poser sur ses genoux, le jeune homme entendit des pleurs, les pleurs de la jeune sorcière et ceci lui fendit le coeur. Se remettant lentement sur ses pieds, Ivan se dit qu'il allait la voir, pour la réconforter, elle ne devait pas passer se drame seul et ne le pouvait pas, le finlandais espérait pouvoir l'aider à s'en sortir. Commençant à monter rapidement les escalier, c'est avec un profond chagrin qu'il vit Katia allongée, sur le lit de sa chambre entrain de pleurer toutes les larmes de son corps. Ivan se raprocha doucement pour ne pas lui faire peur et quand il arriva à côté d'elle, il déposa ses mains sur ses épaules, la retourna pour qu'elle soit face au jeune homme et ce dernier la releva et déposa la tête de la jeune femme dans son épaule, en lui murmurant quelques mots...



"Je suis là et je serais toujours là pour toi, Katia... Sache le, je ne t'abandonnerait pas..."


Et ils restrèent durant quelques secondes comme ça, debout à côté du lit de Katia, se serrant dans leurs bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mar 29 Jan - 0:48

Katia pleurait, elle ne pouvait plus retenir toutes ses larmes dédiées à ses parents, ils lui manquaient énormément mais jusqu’à présent, elle s’était empêchée de pleurer pour leur montrer qu’elle était forte et qu’elle arrivait à se débrouiller toute seule mais aujourd’hui après deux ans de dur labeur, alors qu’elle arrivait à s’en sortir, elle replongeait de plus belle. Ses larmes symbolisaient son amour pour ses parents qui se consumaient un peu plus chaque jour. La jeune femme ne pouvait pas oublier ses parents et elle ne le devait pas mais son manque d’amour en retour l’avait un peu plus enfermée dans ses pensées et dans son âme qui était pieds et mains liés par ce souvenir. Elle entendit vaguement des pas précipités dans les escaliers mais elle n’y fit pas attention, elle avait un cœur bien trop lourd pour regarder le monde qui l’entourait et pour comprendre l’attitude d’Ivan.

Ses larmes qui étaient pour ses parents montraient aussi toute la souffrance qu’elle avait accumulé en deux ans, cette souffrance mais aussi cette haine envers deux personnes et pour les deux de même intensité. Il y avait Torben bien sûr qu’elle haïssait au plus au point pour lui avoir enlever ses parents et pour le deuxième acte odieux qu’il avait commis sur elle mais la personne à qui elle en voulait peut-être même plus qu’à Torben, c’était elle-même. Elle s’en voulait de ne pas avoir été là lorsqu’il avait égorgé ses parents, elle s’en voulait de ne pas avoir pu les aider, elle s’en voulait de ne pas avoir pu les sauver … La jeune femme qu’elle était devenue en deux ans n’était plus la même. Avant, on disait d’elle qu’elle était timide, qu’elle aimait pas se confier mais qu’elle était très gentille alors que maintenant, beaucoup avait appris à vivre en l’ignorant par habitude de ne jamais lui parlait …

Alors elle sentit Ivan derrière elle qui la remit debout et qui la prit dans ses bras. Elle apprécia ce geste bien qu’elle dût y mettre fin, la jeune femme ne pouvait pas laisser son malheur atteindre Ivan mais juste avant cette séparation, il lui avoua être là pour elle mais à ses yeux c’était faux, elle avait toujours été seule et elle continuerait de l’être car c’est ainsi qu’elle était faite. La jeune femme avait l’esprit torturé, l’âme déchirait et le cœur en miette. Ce n’était pas un gentleman comme Ivan qui voulait simplement être gentil avec elle qui allait pouvoir l’aider car même si Katia ne s’en rendait pas encore, c’est d’amour qu’elle avait besoin, de quelqu’un qui prendrait soin d’elle sans jamais trop en faire et qui éprouvait des sentiments à son égard et non pas un semblant de sentiment histoire d’aller plus loin. La jeune femme n’était pas du genre à coucher dès le premier soir, ni le deuxième, ni le troisième. A vrai dire elle n’avait jamais eut de relation sérieuse, en fait, elle n’avait pas eut de relation tout court mais elle savait que si elle devait se jeter dans les bras d’un homme d jour au lendemain, c’est qu’elle serait certaine de ne pas s’être trompée de personne.

La jeune femme se dégagea de son étreinte. Elle regarda alors Ivan avec un regard perdue, un regard profond et noir. Plus rien sur son visage n’indiquait qu’elle avait pleuré et elle ne comptait pas pleurer de nouveau. Katia observait le jeune Finlandais. Elle avait blessé profondément à priori mais elle ne savait pas du tout pourquoi à croire qu’elle était vraiment blonde. Sa proposition, elle ne pouvait l’accepter, elle ne voulait pas le voir souffrir jour après jour. La jeune femme avait reculé au niveau du fond de la chambre. Plusieurs pas les séparaient à présent et Katia lui adressa la parole avec une voix ferme mais douce et mielleuse. Elle ne voulait surtout pas le blesser, simplement lui faire comprendre que s’il cherchait une amitié, il n’était pas au bon endroit, c’est d’ailleurs ainsi qu’elle lui dit :


- Ivan tu es très gentil même plus que ça, tu m’as aidé ce soir en venant me chercher à Manchester maison on ne devrait pas continuer à se voir, je ne serais pas une bonne amie pour toi …

Les derniers mots écorchèrent Katia. La jeune femme était en train de comprendre que ce n’était pas de la simple amitié qu’elle éprouvait pour Ivan mais un sentiment plus fort qu’elle n’avait encore jamais connu et qu’elle allait malheureusement devoir oublier d’ici peu, à vrai dire, d’ici plusieurs minutes, alors qu’Ivan aurait franchi la porte d’entrée, elle devrait l’oublier à tout jamais pour ne pas souffrir de la perte de cet homme en plus du reste. La jeune femme se retourna et observa la lune à travers la fenêtre, elle aimerait être comme elle, si loin de ce monde de cruauté … Katia aurait aimé retomber en enfance, loin de tous ses sentiments horribles qu’elle ressentait à présent. L’enfance était le moment idéal sans qu’on le sache car la naïveté d’un enfant est une chose envieuse pour chaque être humain. La jeune femme était en train de se laisser mourir de l’intérieur, elle n’avait plus la volonté de se battre contre ses démons, elle n’avait plus envie que chaque jour, chaque matin alors qu’elle voyait le soleil se levait, elle ressente ses sentiments qui lui arrachaient le cœur morceau par morceau.

Et le pire dans tout ça, c’est que si une quelconque personne s’attachait à elle, elle risquait de souffrir en la voyant souffrir et c’est une chose que Katia n’accepterait pas, elle se refusait de faire souffrir les autres par sa tristesse et sa souffrance. La jeune femme espérait qu’Ivan ne s’était pas trop attaché à elle pour qu’il puisse s’échapper de l’influence qu’elle pourrait avoir sur lui très rapidement. Ce jeune homme qu’elle avait rencontré plus tôt dans la soirée, avait été très charmant avec elle. Séduisant, intelligent, sympathique, gentleman dans l’âme, Katia aurait facilement pu se rapprocher de lui et même si ça commençait déjà, elle se refusait de laisser ses sentiments allaient plus loin au risque de souffrir de plus belle. La jeune femme était désespérée, elle ne voulait qu’une chose, qu’Ivan s’en aille loin d’elle et qu’ils ne se revoient plus jamais, ainsi, elle serait certaine de son bonheur même si c’était au détriment de celui de la jeune femme.

Laissant son regard vagabondait d’une étoile à l’autre, elle n’attendait qu’une chose, entendre les bruits de pas d’Ivan se dirigeant vers la sortie de sa chambre et vers la sortie de sa vie …

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mar 29 Jan - 19:19

Katia se libéra bientot de l'étreinte d'Ivan, mais elle continua de reculer et cela la mena contre le mur de sa chambre. Des larmes avaient coulé abondamment récemment sur ses joues, la jeune femme tremblait moins, mais toujours un peu. Ses yeux criait à l'aide et sa bouche demandait à la seul personne qui était présente de partir, ne sachant quoi faire le finlandais resta la sans bouger, réfléchissant à la meilleur solution pour aider la jeune femme. Déjà il ne partirait pas, cela était hors de question, sauf si Katia apprenait au jeune homme qu'elle le détestait et ne voulait plus le revoir, mais elle ne le dira pas, le sorcier en était convaincu. Ivan commença à chercher d'autres solutions pour résoudre les problèmes de la jeune femme, déjà si elle lui parlait, il pourrait faire plus de choses que maintenant. Mais le jeune finlandais ne s'arrêta pas à cela, si la demoiselle était décidé à ne pas lui parler de ses peines, il fallait qu'il trouve un autre moyen de la rassurer et de la réconforter.


Le sorcier pensa au début à tout simplement rester là sans bouger n'y parler et Katia finirait peut-être par céder, mais cette solutions était impossible. Premièrement à cause du fait qu'il ne pourrait pas se retenir de ne pas bouger, deuxièmement têtue comme elle était la sorcière n'allait pas céder et troisième tout simplement parce que ce plan était totalement pourri. Sa seconde solution se présenta presque aussitot à l'esprit d'Ivan, il embrasserait Katia, inévitablement il y aurait une réaction de la part de la demoiselle mais la peur de l'inconnu faisait que le jeune homme était encore assez réticent pour mettre à exécution ce plan. La troisième idée lui vint, alors que le blanc entre lui et le jeune femme perdurait, il pourrait tout simplement lui mettre sous le nez des arguments implacables qui feraient céder la jeune sorcière. Mais fallait-il encore trouver ses arguments, ou plutot à les formuler, car toutes ses pensées étaient largement suffisantes pour convaincre Katia. Comment lui dire qu'il l'aimer sans provoquer un trouble encore plus grand dans l'esprit de la jeune femme?


Il aurait put tout lui avouer en bloc, d'une seul fois, mais si elle le rejetait cela anéantirait Ivan, il serait comme pulvirisé par une si triste vérité. Non... Il fallait qui paufine son plan pour pouvoir aider Katia et non l'aider lui. Si il disait à la jeune femme qu'il l'aimait cela provoquerait irrémédiablement son trépas, car il doutait que Katia puisse aimer quelqu'un comme lui, Ivan n'avait aucune grande qualité à ses yeux et de son point de vue il était même pitoyable. Le finlandais avait tout perdu lorsque ses parents étaient morts et il ne les avait pas encore vengé, le jeune homme s'était même fait battre à deux reprises par Torben et ceci était la plus grande honte qu'il n'avait jamais eut entre ses mains. Et maintenant une femme devant lui était extrèmement troublé, il n'arrivait pas à l'aider et il aimait cette personne. Ivan donnerait n'importe quoi pour pouvoir aider, soutenir, réconforter Katia, mais cette dernière avait toujours refusait son aide jusqu'à présent.


C'est à ce moment que Katia commença à parler, mais chaque semblait écorcher sa gorge et son âme, d'allieurs chacun de ses mots était pour Ivan l'ultime supplice, la douleur à son état le plus pur. Elle lui annoça qu'elle ne voulait plus le revoir, mais la demoiselle avait utilisé d'autres mots, elle lui avait dit qu'elle ne serait pas une bonne amie, mais c'était au jeune homme de juger cela et non à elle. Même si la jeune femme ne se trouvait pas assez bien pour n'être qu'amie avec le finlandais, ce dernier pensée plutot qu'elle pouvait être bien plus qu'une amie, l'amour de sa vie par exemple... Ivan perçut facilement que les propos de la demoiselle n'étaient que des mensonges, pourquoi pleurait-elle quand elle avait prononcé chaque mot? Pourquoi pensait-t-elle qu'elle ne serait pas une bonne amie? Et qu'entendait-elle par "même plus que cela"? C'est avec toutes cers questions dans sa tête qu'Ivan commença à prendre la parole, alors que la demoiselle en face de lui avait fermer les yeux, comme il pouvait disparaitre e faisant cela.



"Pourquoi? Pourquoi me mens-tu? Je sais que je veux t'aider, je sais que je veux te voir, je sais ce que je veux! Mais toi sais-tu ce que tu veux? Pourquoi dis-tu des choses qui écorche ton âme et la mienne? Pourquoi quand tu me parles tes yeux me disent le contraire? Je ne veux que trois choses et tu es la seule personne à pouvoir me les donner... Je veux te voir heureuse et souriante... Je veux être avec toi... et je veux te débarraser de tout tes démons, tes craintes et tes peurs... Et pour cela je suis prêt à recevoir les conséquences de mes voeux. Mais si pour te voir heureuse, je dois m'en aller, alors je m'en irait... Sache juste que je suis pret à affronter mille tourments pour juste te voir sourire..."


Après cette déclaration Ivan tourna les talons et commença à marcher très lentements vers la sortit de la chambre. En espèrant de ton son coeur que Katia lui prenne la main et lui dise de rester avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 30 Jan - 0:45

La jeune femme observait ses astres brillants qu’on pouvait apercevoir de la fenêtre de sa chambre. La jeune femme aimerait être loin d’ici, oublier cette vie, oublier ses sentiments, oublier son souvenir et oublier cet homme. Celui qui était à l’origine de tous ses malheurs. La jeune femme avait le cœur très lourd, la veille à cette heure-ci, elle dormait paisiblement dans le lit qui était derrière ne se doutant pas de l’enfer qu’elle n’allait pas tarder à vivre. La jeune femme avait durant deux ans combattue pour ne pas sombrer dans des souffrances interminables et après avoir revue Torben, elle se rendait compte que ses souffrances qu’elle n’avait pas affronté mais qu’elle avait dissimulé en elle c’étaient aggravées. En effet, le fait de vouloir les ignorait les avaient rendus beaucoup moins faciles à supporter.

Katia entendit Ivan lui parler. Sa voix était à chaque mot plus blessante que le mot précédent et bien moins difficile à entendre que le prochain. Il avait comprit qu’elle lui mentait et Katia s’en voulait d’avoir fait ça mais d’un côté, elle n’avait pas le choix. Katia l’entendit alors faire demi-tour et commençait à partir. Elle souffrait tant, de ses souvenirs, mais encore plus des paroles d’Ivan. Le jeune homme avait une influence sur elle qui la prenait au dépourvu, à chaque fois qu’elle avait décidé de faire quelque chose, le jeune homme l’avait fait changé d’avis sans grande difficulté.

La jeune femme se retourna doucement posant ses yeux sur le dos d’Ivan. La jeune femme était en train de tout perdre y comprit ce qu’elle ne possédait pas encore. La jeune femme se laissa tomber à terre sans bruit, elle avait contrôlé sa chute et alors qu’Ivan allait franchir la porte, Katia réfléchit à toute vitesse.

La jeune femme sentait son cœur battre dans sa poitrine. Le jeune homme provoquait chez elle des réactions qu’elle ne contrôlait pas. Cet homme était si séduisant, si gentil, si attentionné avec elle. Jamais encore un homme s’était conduit d’une telle manière avec elle et cela l’avait marqué. L’homme se rapprochait dangereusement de la porte. Alors la jeune femme bien qu’ayant le regard perdu dans la moquette de sa chambre, parla d’une voix douce et mielleuse, elle allait avouer une chose qu’elle ne pensait pas faire un jour et cela en deux mots que le Finlandais allait très bien comprendre :


- Moi aussi …

La jeune femme n’osa pas voir sa réaction, elle ne voulait pas se retrouver à le regarder les yeux dans les yeux. Elle ressentait une sensation de manque, elle regrettait d’avoir quitté ses bras quelques minutes auparavant. La jeune femme se rendait compte peu à peu qu’elle risquait d’avoir besoin de lui, de son amour, de son soutien, de sa passion car c’est ainsi qu’on pouvait appeler le lien qui s’était tissé entre eux deux en si peu de temps.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 30 Jan - 17:01

Alors qu'Ivan commença à marcher vers la sortie, il se remémora chaque seconde de cette soirée. Il s'était rendu aux trois balais pour boire un peu et pour voir si il ne pourrais pas découvrir quelques petites informations utiles et comme il n'y avait plus de place, le jeune homme s'était assis à la table d'une très jolie demoiselle. Elle lui avait dit qu'elle s'appelait Katia, un superbe prénom qui collait très bien à la jeune femme, les deux sorciers avaient parlé pendant quelques minutes quand soudain, la demoiselle s'était enfuit du bar et le finlandais ne l'avait retrouvé que quelques minutes plus tard lorsqu'il cherchait tou autour du pub. Il là trouva alors qu'elle était assise par terre, déjà hanté par quelques démons, le jeune sorcier avait rapporté quelques bouteilles d'alccol, qu'il délaissa bien vite pour réconforter aussi bien que possible Katia. Déjà à ce moment, Ivan avait ressentit un sentiment extrèmement agréable lorsque la jeune fille était dans ses bras, il était déjà heureux avec elle. Un peu plus tard, la demoiselle lui avoua qu'elle faisait partie de la résistance contre Voldemort et ses sbires, cela surpris un peu le jeune homme mais il fut content que Katia n'était pas du mauvais côté. Mais un évènement bien triste arriva à la suite de cela, Torben Badenov était arrivé et avait mit bien vite le finlandais à terre, à cause que ce dernier était entrain de tout faire pour mettre à l'abri la sorcière. Le mangemort transplana ensuite avec la jeune résistante à ses côtés dans un lieu que connu un peu plus tard Ivan, Manchester. Cette enlèvement eut un effet certains sur le jeune homme, il était perdut, déboussoler, triste et Katia lui manquait déjà énormément. Un homme apparut à son tour, il voulut l'aider, chose pour la quelle Ivan lui serrait toujours reconnaissant, et quand le patronus de cette dernière apparut soudain, en lui révélant l'état et l'emplacement de la jeune sorcière, le finlandais transplana à la seconde même où le dernier mot du patronus s'était envolé. Après avoir donné des instructions au nouvel arrivant pour rechercher de manière optimale Katia, il était partit dans cette nouvelle quête avec l'espoir de pouvoir sauver la jeune femme.


Le jeune finlandais avait en effet réussit à sauver le corps de Katia, mais son espit était demeuré extrèmement troublé et elle refusait toute aide, même de la part d'Ivan. Quand la jeune femme s'éloignait d'elle, le sorcier était l'objet d'une si grande tristesse, d'un si grand désespoir, c'était une douleur insuttenable que de là voir si troublé et si triste. Un lien s'était créé entre les deux jeunes gens, un lien très fort et il en résultait que si un des deux subissait un sentiment quelconque, que ce soit de la joie ou de la peine, l'autre le ressentait aussi. Ivan ne comprenait pas comment un tel lien s'était créé mais cela ne l'intéressait pas, il était bien avec Katia et c'était tout ce qu'il lui importait. Le finlandais avait finit par le dire à la jeune femme qui se renfermait de plus en plus sur elle et à présent il allait s'en aller en sachant que si la demoiselle ne le rappelait pas, c'est qu'elle ne l'aimait pas et que cela lui ferait du bien, s'il n'était plus à ses côtés.


Ivan sortit de ses pensées et vit qu'à présent il était à la sortie de la chambre de Katia, encore un pas et il ne la reverrait surement jamais. Le finlandais posa sa main sur la poignet de la porte et tourna une dernière fois la tête vers la sorcière, rien que la pensées de ne plus jamais la revoir le faisait soufrir, mais s'il le fallait pour qu'elle aille mieux alors il n'avait d'autres choix... La jeune femme était si belle, tout chez elle plaisait au sorcier et même en passant outre le physique, Ivan l'aimait tout simplement et cela suffisait à éclipser tout ses doutes, une dernière larme coula sur la joue du finlandais. Regardant à nouveau devant lui, le jeune homme commença à lever le pied et à l'avancer, comment était-ce possible qu'un seul pas puisse faire changer de direction son destin? Il ne restait que quelques millimètres quand Ivan entendit la voix de Katia et à ce moment il arrêta net son pied.



"Moi aussi …"


C'est deux mots suffisèrent à Ivan qui tourna bien vite les talons, courant presque vers Katia. Il ne put se retenir et même si ce n'était pas la chose la sage qu'il aurait fallut faire, son coeur, son âme, tout son être était trop heureux pour ne pas agir de la sorte. Les deux mains du jeune homme rencontrèrent bien vite celles de la jeune femme, le finlandais ne s'arrêta pas et se reprocha encore et encore, ils étaient de plus en plus proche... Leurs souflles s'entre-mêlaient, se raprochant encore plus... Ivan n'aurait put faire marche arrière même si il l'aurait voulut... Les lèvres des deux jeunes gens se frolèrent au début, mais faisant le dernier pas le jeune homme embrassa Katia... Voulait un baiser tendre, doux, essayant de mettre tout l'amour qu'il avait pour elle dans cet acte... Le finlandais était content que la jeune femme ne recula pas, mais cela allait-il durer? Décidant bien vite d'arrêter de penser, le jeune homme repporta une totale attention sur ce baiser qui s'éternisait un peu, ce qui ne le déplut pas pour autant, il aurait voulut que ce moment dure éternellement... Mais bon malheureusement tout à une fin ou presque et ce moment prit donc fin, pour plusieurs raisons, mais la raison principalement étant la survie des deux sorciers, car cela faisait plusieurs minutes qu'ils avaient commençé et l'oxygène se faisait de plus en plus rare. Leurs lèvres se quittèrent donc pour laisser respirer les deux jeunes gens un petit peu, une chose frappa à présent l'esprit d'Ivan, il venait d'embrasser l'amour de sa vie, mais ce n'étiat pas cela qui le gènait, Katia était grandement troublé. Et cet act là troublerait surement plus encore qu'auparavant, le finlandais allait s'excuser de suite pour cela, même si Katia n'était surement pas réticente à ce baiser, il se devait quand même de présenter ses excuse.


" Désolé... Je n'aurais peut-être pas dut... " Laissant un petit temps de pause dans sa phrase, Ivan voulut dire à Katia que cela ne ferait que changerait en rien ses voeux mais il décida de racourcir un peu. "Je vais t'aider ne t'inquiète pas, nous allons réussir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Jeu 31 Jan - 21:08

Katia avait prononcé ses deux mots comme si c’était un sacrifice car pour elle, la vie d’Ivan allait être gâché par sa présence. Le jeune homme lui avait fait une déclaration indirecte sûrement pour ne pas la blesser mais la jeune femme avait tellement été surprise par ses aveux. Elle ne se serait jamais doutée que les mêmes sentiments qu’elle se situait dans le cœur du Finlandais. La jeune femme avait donc prit son courage à deux mains et avait fait une chose qu’elle n’aurait jamais cru capable de faire, elle lui avait dit la même chose en deux mots. La jeune femme croyaient que ses mots n’atteindraient pas l’homme de son cœur mais elle avait tord … Elle venait de se remettre debout pour paraître moins torturé qu’elle ne l’était et cela arrangea bien quelqu’un …

Deux minutes après avoir parler, le jeune homme avait fait demi-tour et était revenu devant elle en courant, il lui prit alors les deux mains doucement et durant ce moment si romantique, il s’approcha de plus en plus laissant chacun sentir le souffle de l’autre puis Ivan s’approcha encore un peu plus laissant leurs lèvres se frôlaient et donnaient un frisson à Katia d’une intense douceur. Enfin leurs lèvres se mêlèrent dans un baiser profond et intense. Jamais auparavant Katia n’avait ressenti un sentiment pareil. Un courant chaud traversa tout son corps et tout son être, elle était bien ainsi et elle dut malheureusement quitter à regret ce doux sentiment et cette douce sensation qui l’avait envahit.

Ivan s’était écarté d’elle et la jeune femme avait compris pourquoi ce qui la toucha énormément. Le jeune homme était attentionné envers elle comme personne ne l’avait été et cette sensation de savoir que quelqu’un veiller sur soi était extrêmement agréable. Le regard du jeune homme était si doux sur la jeune femme. Katia avait un léger sourire. A présent, elle se sentait déjà mieux car elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur lui et que quoi qu’il arrive, il l’aiderait à surmonter tous ses problèmes. La jeune femme savait que plus jamais elle passerait la nuit à pleurer la mort de ses parents, elle savait que plus jamais elle allait pleurer pour s’être fait violer car à présent, elle n’était plus dans ce trou noir et sans fin. Ivan l’avait ramené à la lumière par cette confession et ce baiser et la jeune femme lui en serait toujours reconnaissante. Bien qu’elle n’avait pas oublié tout le poids qu’il y avait sur son cœur, elle se sentait plus légère grâce au baiser du jeune Finlandais.

La jeune femme continua de regarder Ivan tout en écoutant ce qu’il lui disait. Sa première phrase n’avait pas lieu d’être, Katia avait prit autant de plaisir à échanger ce baiser qu’Ivan. La deuxième phrase l’a rassuré mais étrangement, elle n’avait pas envie de parler à ce moment précis, elle n’avait pas envie qu’il l’aide en discutant de cette fameuse nuit sombre. Katia avait envie d’être avec lui et seulement d’être avec lui. Elle jeta un coup d’œil au réveil qui lui annonçait qu’il était presque 7 heures du matin et le soleil commençait à faire son apparition. Alors Katia posa son doigt sur les tendres lèvres d’Ivan et elle posa son regard dans le sien.


- Tu n’as pas à t’excuser !

La jeune femme lui souriait tendrement. Katia déposa alors un léger baiser sur ses lèvres, petit, frôlant ses lèvres et appuyant à peine cherchant à le faire réagir. La jeune femme s’écarta alors de lui et gardant toujours ses yeux au fond de ceux d’Ivan, elle continua de parler.

- Viens, nous devrions aller prendre un petit déjeuner, la journée commence à peine.

La jeune femme l’attira donc à sa suite et l’emmena jusqu’à la cuisine où ils prirent un bon petit déjeuner. La jeune femme s’amusa en tentant de mettre de la confiture sur le visage d’Ivan. Ils s’amusèrent ainsi durant quinze bonnes minutes. Enfin Katia nettoya tout le chantier pendant qu’Ivan alla à la douche. La jeune femme réchauffa le plat de lasagnes pour le midi et ils passèrent l’après-midi à discuter dans le salon.

Katia avait changé en une nuit. L’amour que le jeune homme lui avait apporté avait réveillé en elle son côté de jeune femme qu’elle avait caché jusqu’à présent pour se protéger. Mais depuis le baiser qu’ils avaient échangé le matin même dans sa chambre, elle avait compris l’amour qu’éprouvait Ivan à son égard. La jeune femme passait de la solitude et de l’enfermement de son âme à l’épanouissement qui aurait dû se produire en elle durant les deux dernières années. La jeune femme découvrait ce qu’étaient la séduction et l’envie et la jeune femme comptait bien utiliser tous ses atouts pour continuer à charmer le jeune Finlandais pour qui son cœur battait follement. La jeune femme faisait tout ce qu’elle pouvait pour que le jeune Finlandais veuille l’embrasser mais ce qui marchait le plus était en général la façon dont elle le regardait. La jeune femme allait s’épanouir mais elle savait qu’elle resterait tout de même une personne fermée en général et cela probablement quand même encore un peu avec Ivan mais cela personne ne pouvait en jurer.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Ven 1 Fév - 0:44

Dès qu'Ivan avait retiré ses lèvres de celles de Katia, un immense sourire vint s'afficher sur cette dernière et ceci fit énromément plaisir au jeune homme. Il avait enfin réussit à remettre un sourire sur ce radieux visage et même si cela lui avait demandé pas mal d'efforts et avait donné les mots les plus puissants du monde, le résultat en valait la peine. Après ses mots, le finlandais se tût et plongea son regard dans celui de la demoiselle, ses yeux noirs si radieux et si profonds, le plus magnifique Fjord de Finlande ne valait pas un millième de cette beauté. A présent Ivan se noyait réellement dans le regard de Katia, ses yeux l'avaient submergé et cela ne le gênait pas, ce laissant porter par les vagues de bonheurs qui l'emmener de plus en plus loin dans cet océan d'amour. Une voix se fit entendre juste après qu'un doigt se soit posait sur sa bouche, elle était douce et elle lui disait de ne pas s'excuser, ce qui réjouit encore plus le jeune finlandais, cela venait de confirmer que le finlandais n'était pas seul à épprouver cet amour. Même si il en était déjà convaincut, une confirmation ne faisait pas de mal. Le sorcier n'avait pas remarqué que Katia s'était approché de lui et ses lèvres s'avançait vers les siennes, trop absorbé par le regard de al jeune femme se dit Ivan. Mais il ne s'en inquièta pas et il laissa la demoiselle déposer ses lèvres sur les siennes, une explosion de délice survint à ce moment là, une chaleur vint l'envahir et même si ce baiser ne dura que quelques secondes cela fit énormément plaisir à Ivan.


Ensuite Katia lui demanda si il voulait un petit déjeuner, ce qui rappela à Ivan qu'il avait faim et surtout que cela faisait extrèmement longtemps qu'il n'avait pas mangé. Le jeune homme releva quand même que la demoiselle lui avait dit que ce n'était que le début de la journée, elle avait donc prévu quelque chose ou elle allait improviser au fil du temps? Les deux cas ne gènaient nullement le finlandais et pour ainsi dire il s'en fichait totalement, tant qu'il était avec Katia tout lui conviendrait. D'allieurs la jeune femme lui tira le bras si précipitement, qu'elle faillit lui arracher, mais bon pas grave cela ne s'était pas produit et tant mieux. Ils descendirent donc, de manière expéditive les escaliers et arrivèrent dans la cuisine en un rien de temps. Et là commencèrent une des pires boucheries à la confitures qu'Ivan avait eut l'occasion de voir dans sa vie. Katia avait commencé à l'attaquer sournoisement alors qu'il se faisait griller une tartine et donc le jeue fionlandais se devait de contre attaquer et tout ce qui lui passa dans les mains vola et la première chose fut du miel. Le jeune homme chopa une cuillère à soupe et la bataille commença, du miel du nutella, de la confiture vola un peu partout, un vrai carnage en bonne et dut forme. Suite à se moment mémorable, Les deux jeunes sorciers avaient finit par s'avancer rapidement l'un vers l'autre et ils s'embrassèrent une nouvelle fois langoureusement... Suite à ce baiser, les deux amoureux n'ettoyèrent la cuisine, ce qui fut rapide avec la magie.


Le midi, ils mangèrent des lasagnes sublimes et l'après midi, Ivan et Katia le passèrent à discuter de choses et d'autres, allongés sur le canapé. Ne voulant pas assombrir cette magnifique journé, un accord tacite semblait s'être formait inconsciamment entre les deux sorciers et ils n'abordèrent pas le sujet des démons de Katia. Vers la fin d'après midi le finlandais eut envie de sortir un peu, se balader, se promener avec l'amour de sa vie et il commença à parler doucement à l'oreille de Katia, qui s'était assoupis depuis maintenant un petit moment. Passant une main dans les cheveux de la jeune femme, le sorcier la réveilla en faisant cela et un doux sourire vint se planter sur le visage de Katia quand elle ouvrit les yeux et qu'elle vit Ivan.



"Coucou... Tu veux aller te promener un peu avec moi? Nous irons où tu veux peut m'importe..."


Dernière édition par le Lun 4 Fév - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Sam 2 Fév - 18:28

La matinée s’était admirablement bien passée, la jeune femme ne s’était jamais sentie aussi bien. Le jeune homme la faisait revivre et ça la changeait. Cette sensation de liberté et non de chaînes à ses poignets lui rappelait à quel point ce moment était plaisant. La jeune femme ne pensait à rien d’autre qu’au moment présent et à Ivan. La jeune résistante avait le sourire aux lèvres. Ils nettoyèrent la cuisine ensemble d’un coup de baguette. Les deux adultes qu’ils étaient avaient l’air de deux gamins ainsi, c’était leur amour qui les rendait aussi puérils mais ils s’en moquaient.

Ils passèrent alors à table dégustant les lasagnes faites durant la nuit par Katia. Réchauffé, elles étaient encore meilleures. Puis, la vaisselle finit, ils s’allongèrent dans le canapé de Katia commençant à discuter de tout sauf des démons de Katia. La fatigue la gagna et elle s’endormit dans les bras de l’homme de sa vie. La jeune femme fut réveillée par un souffle dans son cou suivi d’un doux murmure. Elle ouvrit les yeux et eut directement le sourire en voyant qu’Ivan était toujours là.

Le jeune homme était à priori resté tout le temps avec elle l’observant dormir. Cette idée touchait énormément Katia. Si un homme pouvait rester quelques heures allongé avec une jeune femme dans ses bras à la contempler dormir, c’est que forcément il y avait quelque chose. Ses yeux étaient si beaux que Katia était envoûtée. Elle ne pouvait pas détacher son regard du jeune homme. Celui-ci, qui lui souriait également, lui proposa une petite balade.


- Avec plaisir !

Aussi tôt dit, aussi tôt partit, la jeune femme se leva et alla se préparer dans l’entrée rejoint de près par Ivan qui en fit de même. Alors ils sortirent faire une balade dans le quartier de Katia. Personne dans les rues, même pas un chat, le jeune couple put faire un petit tour tranquillement sans être dérangée. Ils avançaient tranquillement, pas loin l’un de l’autre. Katia avait glissé ses mains dans ses poches à cause du froid. Leurs pas leur firent faire un petit tour non loin de la maison de Katia puis ils revinrent dans la bâtisse.

Revenu à la maison, ils se déshabillèrent pour pendre leur manteau dans l’armoire de l’entrée puis Katia alla préparer un petit thé pour les réchauffer. Sans s’en rendre compte, la journée était passée à une vitesse folle, il était déjà six heures de l’après-midi et Katia fut un peu triste car elle savait bien qu’Ivan devrait partir tôt ou tard et que le moment approchait assez vite.

La jeune femme avait dit au Finlandais d’aller s’installer dans le salon pour l’attendre. Elle arriva au salon avec un plateau dans les mains. Katia le déposa sur la table basse et remplit deux tasses du liquide chaud. Elle en tendit une à Ivan puis en prit une pour elle. S’asseyant dans le canapé, elle se trouvait en face d’Ivan. Levant les yeux de tant à autre, elle l’observait attendant qu’il prenne la parole et qu’il lui dise qu’il devait partir.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Sam 2 Fév - 20:09

Katia accepta vivement la proposition d'Ivan et elle alla bien vite chercher son manteau. Le jeune homme pour sa part se leva et s'étira, rester sans bouger n'était pas dans ses habitudes, il préfèrait bouger, sauter partout. Mais à côté de la demoiselle, il n'en ressentait pas le besoin et le finlandias préfèrait amplement rester à ses côtés, la regarder suffisait à satisfaire tous ses désirs, plonger son regard dans le sien le rendait bien plus heureux que n'importe quelle autre action. Certains considèrerait que cela était peu, mais pour le sorcier s'était tout ce qu'il demandait, demender moins permet d'être moins triste ou en tout cas plus facilement heureux. ivan avait toujours considéré cette optique comme la meilleurs comme ça il était bien plus souvent satisfait, mais avec Katia s'était différent, le jeune homme avait tout ce que son esprit lui chuchotait et même plus être simplement avec elle, lui faisait ressentir quelque chose d'inimaginable.


Ivan rejoigna rapidement Katia et revêtit un manteau léger, bien que dehors il ne fasse pas chaud, le temps anglais était encore bien meilleurs qu'en Finlande, il n'avait donc pas besoin de trop se couvrir, sa constitution s'occuperait du froid. Ils sortirent ainsi, dans le froid de l'hiver, quittant la chaleur de la maison pour se dégourdir. La jeune femme avait froid cela se voyait bien, elle ne sortait que très rarement ses mains, ses joues étaient toutes rouges, tout comme le bout de son nez, le finlandais se dit qu'il fallait lui donner un peu de chaleur et il passa donc son bras autour de la taille de Katia. Ainsi les deux sorciers se raprochèrent et continuèrent de marcher pendant de longues minutes et même le temps semblait s'être mit de leur côté, les secondes passèrent lentement et le jeune finlandais en fut content. Katia et Ivan marchèrent ainsi et sans s'en rendre compte ils arrivèrent bien vite devant la maison de la demoiselle.


Rentrant dans la maison, Katia remit son manteau et demanda à Ivan si il voulait un thé, le jeune homme était entrian de rentrer à son tour et il releva la tête quand cette question traversa l'air. Un thé? C'est quoi ça, de la verdure chauffé à ce qu'avait découvert le finlandais, il n'avait pas encore gouté et ce dit que cela ne devait pas être très bon, mais pour faire plaisir à la demoiselle, il accepta un sourire aux lèvres, en se disant qu'il serait moins bête après avoir but se breuvage. La jeune femme lui demanda d'attendre dans le salon, le temps qu'elle fasse la boisson mystérieuse et le jeune sorcier s'excuta avec un pincement au coeur tout de même, être séparé de la demoiselle même que quelques secondes était un supplice pour Ivan. Katia revint quelques minutes plus tard alors que le jeune homme venait de prévoir de se pendre si elle revenait pas deux minutes plus tard ou alors aller là rejoindre. La jeune femme déposa deux tasses l'une en face de l'autre et versa lentement un liquide mi-verdatre, mi-marron et mi-transparent. Examinant le breuvage comme toute chose inconnu pour lui, le finlandais remarqua déjà que c'était brûlant apparament, il renifla ensuite la boisson et ses naseux furent dégager d'un coup, reculant brutalement la tête, Ivan regarda d'un coup d'oeil katia qui apparamant se marrer se que le jeune homme pouvait comprendre emplement. Il devait vraiment avoir l'air stupide, mais pour remonter son prestige, le finlandais but d'un trait la tasse de thé et se dit que c'était pas mal d'un trait. Ceci impressionna quelque peu la demoiselle qui n'essaya pas pour autant d'en faire autant, c'est à ce moment qu'Ivan commença à penser à un sujet de discussion qu'il pourrait bientot avoir. 18 heures, le soir commençait déjà à se profiler, le moment qu'il redoutait tant aller commencer à pointer son nez, le jeune homme ne voulait pas s'en allait, demeurer avec Katia était la seule solution qui lui paraissait acceptable. Mais comment expliquer la chose à la jeune femme? Comment Katia allait-elle réagir si il lui demandait de passer la nuit ici? La timider d'Ivan le rattrapait enfin et ses joues prirent feu sur le coup, mais il se décida quand même de parler en fin de compte.



"Euh... Je devrais bientot y aller, mais je ne veux pas te quitter... Ne m'oblige pas à m'éloigner de toi... Je ne veux pas... Puis-je rester?"


Ne sachant pas la réaction que Katia aurait, ni si les mots qu'il avait choisit, étaient les bons, Ivan se dit qu'au moins ils collaient d'après lui à ce qu'il ressentait.


Dernière édition par le Lun 4 Fév - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 4 Fév - 0:11

Leur balade fut comme une évasion sur un petit nuage. La jeune femme était loin de la Terre en présence du jeune homme. Celui-ci était d’un romantisme à toutes épreuves. La jeune femme ayant légèrement froid, elle gardait ses mains dans ses poches bien qu’elle préférerait tenir la main d’Ivan. La jeune résistante aimait avoir un contact avec Ivan, ça la rassurait. Celui-ci remédia à cette situation en passant l’un de ses bras derrière sa taille. Le Finlandais l’attira contre lui et ils continuèrent d’avancer ainsi.

Katia respirait la joie de vivre. Le lien qui s’était tissé entre les deux tourtereaux était un phénomène très rare car ils ne se connaissent pas depuis longtemps. La preuve, ils s’étaient rencontrés la veille au soir et bien que Katia soit du genre solitaire, une flamme s’était allumée en elle révélant des sentiments qui lui étaient jusqu’à présent inconnu. La jeune femme se sentait bien en sa présence mais en elle quelque chose n’allait pas, une chose faisait barrage à tout ça.

L’ancienne rouge avait l’impression qu’elle baissait sa garde, qu’elle se mettait en danger et lui aussi par la même occasion. Elle avait peur qu’il arrive quelque chose à Ivan par sa faute. La jeune femme était recherchée depuis peu par le ministère comme conspirante contre le ministre, Voldemort. A chaque moment, des mangemorts pourraient débarquer chez elle pour la tuer et si Ivan était là, il se ferait tuer également et ce n’était pas concevable pour elle.

Lorsqu’ils furent rentrés, Katia leur prépara du thé qu’Ivan regarda de côté. Elle supposa que chez lui il n’en buvait pas et la tête qu’il fit à l’odeur de la boisson fit échapper un rire à Katia. Le jeune homme but alors toute la tasse d’un coup manquant de s’étouffer de justesse. Le sourire de Katia était toujours présent au coin de ses lèvres et la jeune résistante prit son temps pour finir la sienne. Alors qu’elle reposa sa tasse vide sur la table, le moment fatidique arriva. Le jeune homme lui exposa son point de vue et la jeune femme fut surprise de la requête qu’il lui faisait.

Elle aussi voulait qu’il reste, elle aussi souhaitait être à ses côtés à chaque moment, elle aussi ne voulait plus le quitter mais qu’allait-il se passer s’il restait ? Katia paniquait un peu intérieurement. Elle ne savait pas si elle était prête à faire une telle chose à accepter que quelqu’un dorme chez elle surtout que ce n’était pas un simple ami qui allait dormir sur le canapé. La jeune femme savait très bien que s’il restait, il risquait de se passer des choses qu’elle ne pourrait contrôler, des choses inconnues encore pour une femme telle qu’elle.

Elle baissa le regard cherchant à trouver quelque chose qui l’aiderait à trouver sa réponse, quelque chose qui l’aiderait à comprendre la situation, à la déchiffrer et à y répondre. La jeune femme ne savait pas vraiment quoi dire. Les choses qui risquaient de se passer durant la nuit lui étaient presque inconnu car à part cette ordure de Torben, elle n’avait jamais connu cela. Elle ne pouvait s’imaginer dormir avec Ivan, rien qu’être l’un à côté de l’autre bouleverserait son univers qu’elle avait mit tant de temps à construire.

Katia se leva, elle dirigea son regard vers les yeux du bel étranger. Elle le revit tout au long de la soirée et se rappela qu’elle l’avait vu presque nu lorsqu’elle l’avait soignée. Ce qu’il l’avait le plus marqué était les muscles qu’il possédait au niveau du torse, le jeune homme était très musclé, il n’y avait aucun doute là-dessus. La jeune femme continua de le regarder quelques secondes avant de lui tournait le dos.


- Je ne sais pas Ivan je …

Elle ne savait plus quoi dire, elle ne voulait pas le vexé mais était-elle prête ? Elle n’en savait rien du tout et elle ne pouvait pas le deviner ainsi. Elle espérait qu’elle n’ait pas vexée Ivan.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 4 Fév - 21:22

Ivan vit une réaction s'affichait sur le visage de Katia très rapidement, mais un autre vint détroner, sans laisser le temps au premier sentiment de s'épanouir. L'espace d'une seconde un sourire avait était présent sur la bouche de la jeune femme, mais maintenant elle baissait les yeux, gèné, troublé. La demoiselle, à présent, devait se demander ce qu'elle devait répondre, d'après le finlandais une partie de son être devait vouloir qu'il reste, mais une autre avait surement peur de ce que cette nuit pouvait apporter. Le jeune homme avait peur aussi, il ne voulait surtout pas faire d'erreurs quand il était avec Katia, il voulait faire du mieux qu'il pouvait pour elle et tout ce qu'il put promettre à lui et à la jeune femme, c'est qu'il réfléchirait attentivement avant chacun de ses gestes. Mais bon, il ne fallait pas s'embourber dans la peur, car cette dernière a peur de tout et en premier lieu, de ce qui pouvait l'aider.


Katia se leva et regarda dans les yeux d'Ivan, comme pour voire quelque chose, ce dernier essaya de convaincre la demoiselle en mettant dans son regard tout les entiments qu'il ressentait à ce moment, m'étant en tête l'amour que le jeune homme éprouvait pour elle. Ne supportant pas longtemps le regard du finlandais, la jeune femme lui tourna le dos et pronoça quelques paroles. C'est avec peine qu'Ivan les comprit, Katia était en pleins doutes, c'était exactement ce qu'elle venait de dire, même si elle l'aviat d'une manière plus caché. Le jeune finlandais ne savait plus trop quoi faire, réfléchissant le plus rapidement possible, tout en essayant de trouver la meilleur solution. Déjà il avait décidé d'une chose qui était naturelle pour lui, le sorcier allait la réconforter et détruire tout doute la submergeant. Une phrase s'afficher soudainement dans sa tête, se rapplant subitement une phrase qu'il aviat lu dans un livre, "Le doute est un honneur à l'espoir". Sur le coup il ne l'avait pas comprit mais aujourd'hui, une situation se présentait à lui et cette phrase l'aideriat peut-être à percer le mystère des doutes de Katia.


Se levant lentemet sans faire de bruits, Ivan s'avança vers Katia pour la prendre dans ses bras. Comme la jeune femme étiat toujours de dos, le finlandais entoura sa taille de ses bras avec une douce force, pour lui dire qu'il voulait rester avec elle et la douceur était tout simplement dut à l'amour qu'il lui portait. La demoiselle à se contact se laissa un peu tomber sur le jeune homme, laissant ce dernier prendre en charge une partie de son poids. Ceci ne détrangeait pas du tout le sorcier, Katia ne pesait pas lourd et puis elle avait besoin d'aide alors il ferait tout ce qu'il pourra pour l'aider sans se poser de questions. A présent Ivan cherchait les mots qui conviendrait à la situation et ceux qui ferait le plus grand bien à la jeune femme. Tout d'abords il lui fallait analyser la situation, lui il voulait rester, mais cela semblait gèner quelque peu la demoiselle pour une raison encore inconnu. Mais cette raison pouvait être définit même si elle demeurerait flou, d'après le jeune homme, Katia devait avoir peur de se qui pourrait se passer cette nuit, mais dans ce cas la solution était simple, éviter de faire les choses qui faisaient peur à la jeune femme. Tout ce que désirait le finlandais, c'était de rester avec la sorcière, juste ça le renderait plus heureux que 'importe quel autre homme, pas besoin d'avoir plus, pas besoin de faire plus. Ivan trouva que cette pensée conviendrait, il ne restait plus qu'à présent à ce lancer et c'est ce que fit le jeune homme à ce moment.



"Je veux juste être avec toi, rien de plus... être à tes côtés me suffit, je suis le plus heureux des hommes rien qu'en posant un oeil sur toi... je veux rester..."


C'est avec un calme étonnant qu'Ivan dit ces mots, voulant rassurer au maximum Kaita sur ses intentions et ses mots reflétaient exactement ses pensées. Alors il se dit que si la jeune femme pouvait savoir que tout ces mots, toutes ces phrases veanient de son coeur, elle saurait alors que ses intentions ne sont pas répréansible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 6 Fév - 15:31

Au fond d’un gouffre elle était, plus elle cherchait à remonter et plus elle descendait au fin fond de l’abyme. Sa tête n’allait pas tarder à exploser, elle était trop fragile sans le savoir, la nuit dernière avait laissé de profonde marque à Katia, les entailles du passé s’étaient réouvertes finissant par être bien plus profonde qu’auparavant. La jeune femme était perdue parmi toutes ses pensées, tous ses souvenirs et tous ses sentiments qui la submergeaient et qui la mettaient dans le plus grand flou l’empêchant d’avoir une quelconque réflexion personnelle. Son esprit était brouillé et son cœur était écrasé.

Son cœur était écrasé par tout le poids de ses souffrances, elle ne pouvait plus tenir ainsi. N’importe qui de bien constitué en aurait déjà parlé à quelqu’un mais elle n’avait jamais eut personne à qui se confier. Les seules personnes qu’elle connaissait en ayant parler deux ou trois fois étaient Ivan, Fred, Ginny et Harry mais étant donné que pour trois d’entre eux, c’était dans le cadre d’une mission, la jeune fille n’avait vraiment pas beaucoup de choix et elle venait à peine de rencontrer Ivan. La jeune femme était seule et désemparée.

Son regard vide d’expression et de sentiment regardait partout et nulle part. La jeune femme était perdue au plus profond de son être. Le jeune Finlandais l’avait mise dans une position plus délicate. Elle ne voulait surtout pas le froisser, après tout, les sentiments qu’elle avait au fond d’elle à son sujet étaient très forts. Mais d’un autre côté, elle qui vivait dans cette grande maison seule depuis deux ans, ça allait lui faire bizarre s’il reste. La jeune femme était très réservée et Ivan avait encore beaucoup de chose à apprendre à son sujet. La jeune femme fit volte-face et planta son regard au fond de celui du jeune homme.

La jeune femme n’avait plus le sourire, plus aucun signe de joie ne marquait son visage pas plus que des signes de tristesse ou d’un quelconque autre sentiment. La jeune résistante était très douée pour cacher ses sentiments, cacher la vérité, la vérité sur ses pensées et ses ressentis. Katia était très mystérieuse à son habitude mais depuis qu’elle avait rencontré Ivan la veille, elle ne répondait plus d’elle-même face à lui. Le jeune homme l’a changé totalement, il la révélait telle qu’elle aurait dû être si ses parents n’étaient pas morts et si ce même soir elle n’avait pas perdue sa virginité. Avec lui, elle n’était plus cette froide solitaire mais une jeune femme qui prenait du recul et qui souriait.

La sincérité se sentait au fond de sa voix, il ne voulait pas lui faire du mal et Katia n’en doutait pas mais elle s’imaginait mal dormir à ses côtés cette nuit. En espérant qu’il accepte, elle avait une condition à laquelle elle voulait qu’il obéisse. La jeune femme n’osa pas se regarder, la réaction d’Ivan lui faisait trop peur.


- Je veux bien mais … tu dormiras ici …

Par ici Katia parlait du salon. La jeune femme était bien trop sensible au fond d’elle-même pour pouvoir dormir avec lui dès maintenant alors qu’ils se connaissaient à peine. Elle espérait juste qu’il comprendrait. C’était encore trop dur pour elle. Son corps était encore infecté par cet acte horrible, son âme était brutalisée par tant de honte et son cœur ne pouvait plus battre à cause de toute cette souffrance.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Jeu 7 Fév - 22:24

Ivan sentit un grand doute émerger de Katia et cela l'inquiètait au plus haut point. Le finlandais avait un peu oublié les tourments qui occupaient l'esprit de la jeune femme, avec la journée qu'il avaient passé. Mais à présent ces démons et ces peurs étaient revenus à la charge et apparament ils ne comptaient pas s'arrêter, car bientot des doutes commencèrent à percer les murs de l'âme du jeune homme. Tout ce qui occupait la demoiselle, l'avait comme qui dirait contaminé et maintenant la peur et des craintes l'assaillaient bien plus efficacement qu'un contingent de mangemorts. La peur, Ivan la connaissait, il l'affrontait avant chaque bataille et elle le tenait dans ses mains, mais fort heureusement ce sentiment n'avait jamais prit le dessus sur sa combativité et son courage. La peur qu'il ressentait à présent, était bien différente de celle qu'il était habitué, le feu de l'action lui permettait auparavant d'ignorer ce sentiment si sournois. Non, maintenant il devait combattre sa peur, en parlant et en réfléchissant, comme ses muscles et son épée ne lui servait à rien. Et il y avait encore une chose qui était bien différente, quand il loupait son adversaire, une estafilade ou une coupure était à prévoir, voir la mort... Tandis que là, une seule erreur serait très certainement fatale.


Cette peur se transforma bientot en terreur et ensuite en panique, quand Ivan se rendit compte qu'il ne possaidait aucune solution ne se présentait à lui. Le finlandais se mit à réfléchir de manière très consciencieuse pour trouver la meilleur solution qui les sortiraient de cette impasse. Le jeune homme se rendit compte par la même occasion, qu'il avait mit dans une position très délicate Katia, car elle ne voyait peut-être pas les choses du même angle que lui. En prenant compte de cela, le sorcier commença à réfléchir à ce qu'il pourrait dire pour sortir sa bien-aimée de cette situation. Plusieurs secondes passèrent sans qu'aucun des deux sorciers ne parlèrent et ne bougèrent et juste quand Ivan ouvrit la bouche pour déverser un nouveau flot de parole, destiné à réconforter la jeune femme. Cette dernière se retourna et fit face au finlandais, tout en plantant son regard dans le sien, aucune émotion ne traïssait le trouble que devait ressentir la demoiselle, elle était pour ainsi dire amorphe. Rien... aucun mouvement, à part quelques petits tremblements que la demoiselle tentait de contrôler du mieux qu'elle le pouvait... pas de larmes... Rien.


Au bout de quelques secondes, Katia baissa un peu les yeux, comme si ce qu'elle allait dire, ses paroles allaient blesser Ivan. Ce dernier eut à se moment extrèmement peur, de l'adrénaline se diffusa dans son corps, tellement son envie de savoir ces quelques mots était grande. Enfin quelques paroles sortirent de la bouche de la demoiselle, frolant ses lèvres et elle lui dit qu'elle voulait bien mais à une condition... Qu'Ivan dorme ici, dans le salon... Ce dernier comprenait bien les raisons qui pouvait pousser la jeune femme à faire cela et il ne lui en voulait pas du tout, c'était un peu comme un cran de sureté, même si cette comparaise n'était pas fameuse, elle résumait bien. A ce moment, après avoir ingéré ces quelques mots, le sorcier commença à parler avec des mots qui se voulaient rassurants.



"D'accord, cela ne me dérange pas tant que je reste près de toi... Viens allons manger quelque chose, je vais te préparer quelque chose qui te redonnera le sourire."


Après cela, Ivan prit la main de Katia et commença à avancer vers la cuisine, heureusement elle se laissa porter et même si peut-être il y avait une certaine réticence, le jeune homme prit le bon côté des choses, elle n'avait pas dit non. La tirant un peu plus vers la cuisine, le jeune sorcier lui proposa une chaise et elle s'assaya doucement. Content de cela, Ivan commença à réfléchir et trouva un met rapidement, une bonne vieille fondu suffirait largement, sa réchauffe et rend tout le monde content ou tout d moins remontait le moral. Ne sachant pas où était tout les ingrédients dont il avait besoin, le finlandais fit usage de plusieurs sort d'attraction et au bout de quelques sortilèges, le jeune homme avait devant du fromage, une bouteille de vodka, une casserole. Et enfin grace à un autre sortilège, Ivan fit chauffer la casserole et le fromage fondut bien et le tout se mélangea rapidement. Ramenant la casserole sur la table, le jeune finlandais déposa quand même un dessous de plat en dessous pour ne pas faire cramer la table. Dans un dernier acte avant de s'assoir face à Katia, il lui avança une fourchette et mit un plateau où du pain avait était coupé auparavant. Ivan laissa la jeune femme manger le premier bout, par galanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 13 Fév - 0:46

La jeune femme avait peur, peur qu’il ne comprenne pas, peur qu’il n’arrive pas à se mettre à sa place mais elle était bien loin de la vérité. La jeune brune ténébreuse s’inquiétait pour rien. La jeune résistante avait peur de faire fuir Ivan à cause de sa condition. Katia avait peur, elle avait peur de ce qui pouvait se passer entre elle et lui, peur de ne pas être prête. La jeune femme qu’elle était devenue de par sa solitude et ses mauvais souvenirs ne l’avaient pas vraiment aidé à mieux s’y connaître en matière de relation homme femme. Ses mains tremblées légèrement c’est d’ailleurs pourquoi elle les avait mises dans son dos.

Le jeune homme lui dit qu’il accepte avec un ton chaleureux, rassurant. La jeune femme appréciait cette voix, le doux murmure qu’elle produisait, le souffle qui sortait de ses lèvres si attirantes. Katia ressentait et pensait des choses au quelle elle n’avait jamais réfléchi auparavant. Le jeune Finlandais l’attirait dans tous les sens autant caractériellement que physiquement. La nature d’Ivan l’attirait particulièrement, sa façon de se comporter était un exemple, c’était un vrai gentleman. Ses manières étaient exemplaires. C’est alors qu’elle pensait à tout ça que le jeune homme l’attrapa par la main et l’entraîna dans la cuisine. Il lui concocta un bon dîner chose qu’elle apprécia énormément.


- Merci pour le dîner !

Alors que le dîner touchait à sa fin, la jeune femme pensait encore et toujours à Ivan. Sous son tee-shirt, Katia arrivait à voir le contour de ses muscles. Bien sûre elle faisait ça en toute discrétion. Une petite flamme s’était allumée au fond d’elle, un sentiment, une sensation intense, un ressenti inconnu mais très agréable. Katia apprenait peu à peu à connaître cette petite flamme qui dansait au fond de son cœur. Une expression, un code, une inconnue, un bien étrange, un sentiment inconnu, peu importe le mot qu’elle allait utiliser pour nommer ce phénomène étrange, la seule chose qui importait, c’était que cette petite flamme la réchauffait de l’intérieur en une douce chaleur qui émanait en particulier d’Ivan. Est-ce parce qu’il était la seule personne présente ? Est-ce lui qui faisait cela à toutes les personnes qu’il rencontrait ou bien est-ce l’un envers l’autre que cette alchimie se produisait ?

Ils allèrent s’asseoir dans le canapé du salon pour se mettre devant la télévision. Un petit écart se voyait entre les deux personnes, Katia ne pouvait pas, elle avait fait exprès et elle avait empêché une fois Ivan de se rapprocher cela gentiment et le jeune homme en parfait gentleman n’était pas revenu à la charge. Ils restèrent ainsi durant plus de deux heures quand une heure du matin sonna, Katia se leva du canapé. S’étirant un petit peu, son tee-shirt suivit le mouvement laissant son ventre apparaître légèrement. Elle rebaissa les bras puis se tournant vers Ivan, elle s’approcha et elle lui fit un bisou sur la joue, légèrement en coin de bouche. Leur relation était toute neuve et al jeune femme n’était pas vraiment habituée à ce genre de rapport avec un homme qui plus est lorsque celui-ci était un vrai BG, qu’il se comportait en vrai gentleman et qu’il lui portait un intérêt même si Katia pensait que cet intérêt était minime. Approchant ses lèvres de son oreille, elle lui murmura :


- Bonne nuit et à demain matin !

Sa voix s’était faite pour chaleureuse, plus sensuelle qu’elle ne l’aurait voulu, à vrai dire, elle ne voulait que être gentille mais ses sens avaient pour le coup pris le dessus en parlant d’une voix pleine de charme. La jeune femme n’était plus maître d’elle-même en présence de ce jeune homme ténébreux à souhait. Son visage et son corps dégageaient une aura, une sensation douce et chaude, un charme irrésistible, une envie incomprise.

La jeune femme venait enfin de mettre un mot correct sur ce qu’elle ressentait : l’envie. Elle avait envie d’être avec le jeune homme, mais comment lui dire alors qu’elle allait se contredire par rapport à toute à l’heure, le jeune homme risquait d’être perdu. C’est à contre cœur qu’elle s’éloigna de lui et qu’elle monta se coucher dans son lit. La jeune femme ôta tous ses vêtements laissant sa douce peau blanche luire au niveau des rayons de la lune. Alors elle déposa ses vêtements sur une chaise et s’approcha de son armoire. Elle en sortit une nuisette noire légèrement transparente. La jeune femme avait l’habitude de porter des affaires légères pour dormir. Elle se mit sous ses draps et s’endormit.

Malheureusement, elle se réveilla une heure plus tard à cause d’un cauchemar. Elle voulut descendre boire un coup malheureusement, sa robe de chambre était restée en bas. Elle descendit pieds nus sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller Ivan. Se dirigeant vers la cuisine, elle y retrouva sa robe de chambre pourpre qu’elle enfila. Elle était faite en satin matière très douce, brillante et très jolie à regarder. Fermant le devant avec la ceinture, elle s’approcha d’un placard d’où elle sortit un verre puis elle sortit une bouteille de jus de fruits. Elle remplit son verre à moitié. S’asseyant sur un tabouret haut, elle continuait de penser à Ivan pendant qu’elle buvait le contenu de son verre. La jeune tournait le dos la porte grande ouverte de la cuisine. Elle était restée dans le noir pour ne pas réveiller ce très cher Finlandais à cause de la lumière.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour chez les sous-mariniers
» [Bar "Chez Duck"] Entre deux bouteilles [Terminé]
» Les nouvelles méthodes de transport de colis de la poste
» Nintendo racheterait Rare...
» [1500] Retour chez les EN +V8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Vos Demeures Respectives :: Maisons :: Maison Moreau-
Sauter vers: