AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 13 Fév - 15:25

Le diner se passa tranquillement, presque aucun mot ne fut prononcé lors de ce moment et même si Ivan se senti un peu mal à l'aise, il ne le montra nullement. Le finlandais n'aimait pas quand personne ne parlait, surtout quand la personne en face de lui était troublé, avait la peur que la tenait dans ses griffes et surtout qui avait besoin d'aide. Il y avait quand même certaines situations qui se passait de mots, parfois le jeune homme n'éprouvait pas le besoin de parler, chose assez rare il devait l'admettre, mais ces moments étaient beaucoup plus fréquents en présence de la demoiselle. Le diner passa donc et la jeune femme remercia Ivan pour ce diner, après ils se regardèrent pendant un petit moment avant de se lever et de se rediriger vers le salon. Le jeune finlandais avait remarqué que le regard de la jeune femme avait dérivé un peu partout, un peu comme si elle essayé de graver une image de lui dans sa mémoire. Un peu comme si elle s'attendait à ce que le sorcier s'en aille en coup de vent, ne revenant plus jamais la voir, mais c'était tout le contraire, Ivan ne voulait pas la quitter, jamais...


Ils se levèrent donc et allèrent vers le salon pour s'assoir sa le canapé. S'attendant à pouvoir prendre dans ses bras Katia, Ivan fut surpris qu'elle le rejète, même simplement le fait de s'entre-lacé les mains. Mais rien... L'obscurité avait donc reprit le dessus sur le feu follet qui s'était allumé au fil de la journée, cette constatation allarma un peu le jeune homme et une tristesse profonde s'installa pour le moment sur son coeur. En même temps, le finlandais se dit qu'il ne devait pas trop en demander à le jeune femme, elle avait déjà beaucoup avancé en faisant reculer ses démons, au moins maintenant elle les combattait et luttait contre ses peurs, ce qui en soit était une très bonne chose. Ainsi, Katia et Ivan regardèrent la télé pendant des heures et le sorcier ne tenta pas de renuer un contact physique avec la demoiselle, préfèrant ne pas insister, le jeune homme préfèra laisser ses pensées submerger son être conscient et il ne prêta même plus attention, après la première heure, à la télé. Ses pensées tournoyaient toujours dans son esprit quand Katia se leva, après s'être étiré et s'aprocha du jeune homme. Elle déposa ses lèvres sur la joue du jeune homme, au coin même de ses lèvres et elle lui murmura quelques paroles, la demoiselle lui souhaitait une bonne nuit et elle lui disait à demain matin. Espèrant bien qu'il soit encore là demain matin, Ivan prononça quelques mots à son tour, tout en prenant une de ses mains avec l'une des siennes.



"Bonne nuit à toi aussi... Dors bien et fait de beau rêves, je t'attendrai demain matin."


Ivan sentit bien que Katia avait envie de rester avec lui, ce qui ne le déplaisait pas non plus d'allieurs, mais malgré tout la demoiselle s'éloigna de lui et disparut au bout d'un moment après avoir monté les escaliers. Maintenant seul, Ivan repensa à la journée où il avait rancontré la jeune femme, le début avait été d'une banalité exaspérente. Par la suite, le finlandais se projeta un peu plus tard dans la soirée, quand il avait rencontré une première fois Katia. Bien qu'elle avait l'esprit torturé, elle demeurait d'une extrème beauté et bien beaucoup de chose s'était passé depuis cette première impression. A présent le sorcier ressentait un sentiment bien plus profond qu'une simple attraction physique et cela lui faisait peur, mais en même temps ce sentiment lui donnait la force de continuer et d'aller plus loin même.


Ne dormant toujours pas, Ivan se dit qu'il pourrait rejoindre Katia, mais plusieurs éléments s'interposait à cela. Il ne voulait pas que la jeune femme soit surprise ou mécontente et puis si elle lui avait demandé de dormir sur le canapé se n'était pas pour rien. Ce dernier argument convaincut le finlandais de rester là et de ne pas bouger, en sachant très bien qu'il ne pourrait pas dormir de peur de se réveiller et de se rendre compte que tout cela n'était qu'un rêve. Plusieurs heures passèrent sans aucun bruit ne trouble le silence qui occupait la maison, mais au bout d'un certain temps le sommeil commença à capter l'attention d'Ivan. Voulant se tenir éveillé, le jeune finlandais commença à méditer et vida son esprit de toute pensé et de tout sentiment, chose plutot dur, puisuqe Katia occupait à présent la totalité de son esprit et de ses émotions. Il parvint quand même à se tenir éveillé grâce à cette méthode et puis même renger le plus part de ses pensées, mais un bruit venait d'atteindre l'oreille gauche du jeune homme.


Un bruit de pas à ce qu'il lui avait semblait... le silence se repris sa place ensuite, mais le temps d'une respiration car un nouveau bruit de pas lèger ce fit entendre, à ce moment Ivan décida de se lever le plus discrêtement possible. Le jeune homme se dirigea par la suite vers les escaliers tout aussi silencieusement qu'il s'était levé et perçut au travers de la nuit un corps qui se mouvait. Le sorcier remarqua que le corps était plustot à ce qu'il pouvait voir et qu'il faisait tout pour ne pas faire de bruits, il sentit que la présence était féminine et sentit aussitot que c'était Katia. A ce moment plusieurs choix s'offrait à lui, Ivan pouvait soit tout de suite interpeler la demoiselle ou alors la laisser faire ce qu'elle voulait et lui parler un peu après ensuite. Il opta pour la seconde option en se disant que la jeune femme ne voulait peut-être pas que le finlandais la dérange ou autre, vu tout le mal qu'elle se donnait en ce moment pour éviter de faire du bruit. La résistante s'essaya, un verre d'eau à la main, sur un tabouret à la cuisine, dos à l'entrée de la cuisine et donc à lui par la même occasion. Elle avait l'air d'avoir de nombreuses pensées dans la tête, la sorcière regardait parfois à travers le porte, pour voir si elle n'avait pas réveillé le finlandais. Heureusement que le tout était plongé dans le noir, sinon elle se serait demandé pourquoi le sorcier n'était pas là où il devait être.


Attendant un peu, Ivan admira Katia, elle était si jolie, il était subjugué par cette beauté. A ce moment le jeune homme décida d'avancer un peu sortant de l'aura de lumière qui émanait de la demoiselle. Katia le vit promptement surgir dans son dos et ne sursauta pas, mais fut plutot, au contraire, contente qu'il soit là, le finlandais continua de se raprocha et sentit que la demoiselle acait quelque chose sur le coeur. Signe qu'elle avait dut faire un cauchemar ou autre chose, mais étant donné la situation et surtout l'heure avancée, Ivan pencha plutot vers la première option. Il prit doucement la main de la résistante dans la sienne, tout en prononçant quelques mots qui confirmeraient peut-être sa pensée.



"Tu vas bien?" Murmura-t-il.


Ses quelques mots pouvaient paraitrent futiles, mais n'est en moins cela reflétait bien les pensées d'Ivan. Au début ce fut une expression de surprise qui était inscrite sur le visage de Katia, mais cela ne dura qu'une seconde et bien vite un sourire apparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 18 Fév - 0:03

La jeune femme était toujours assise sur son tabouret dans sa cuisine pensant à la journée qu’elle venait de passer. La jeune femme s’était bien remise de ses émotions à présent et seul cet affreux cauchemar lui taraudait dans la tête. Celle-ci décida d’oublier tout en se remplissant un autre verre. Elle n’avait pas envie de dormir, elle n’était pas du tout fatiguée. La jeune femme avait d’autres choses dans la tête, pas forcément de mauvaises choses …

Depuis qu’elle s’était réveillée, il ne s’était passé que cinq minutes durant lesquelles elle avait pensé à son cauchemar et non à Ivan mais par la suite, le jeune Finlandais occupait totalement ses pensées. La jeune femme n’arrivait pas à focaliser son esprit sur autre chose que sur lui. Ils s’étaient rencontrés la veille au soir et depuis, elle ressentait quelque chose au fond d’elle, un petit feu au fond de son cœur qui venait de s’allumer et qui n’allait à priori pas s’éteindre aussi rapidement qu’il s’était allumé.

La jeune Anglaise ne savait pas jusqu’à présent ce que ce sentiment représentait mais depuis à peine quelques minutes, elle était en train de comprendre. Cette attirance, cette envie de le voir, de l’écouter, de sentir son souffle sur sa peau, de sentir ses bras autour de son corps. L’esprit de Katia divaguait littéralement. La jeune femme pensait non seulement au fait qu’Ivan soit un homme gentil, attentionné, intelligent, marrant et romantique mais elle pensait également à son charme inévitable, à son corps de rêve et à sa façon de se tenir lorsqu’il s’appuyait contre un mur avec la main. La jeune miss Moreau était sous le charme de A à Z.

Continuant à regarder son verre, elle entendit un bruit derrière, chose qui l’aurait fait bondir de sa chaise il n’y a pas si longtemps que ça mais elle se doutait bien que c’était Ivan, se retournant, elle constata les faits, le jeune Finlandais ne dormait pas non plus. Un sourire se dessina sur son visage, sa présence était loin de la déranger. Alors il vint lui prendre la main et lui poser une question à laquelle Katia ne s’attendait pas du tout. Une expression de surprise venait de traverser son visage. La jeune femme réfléchissait, elle aurait du se sentir anéanti à cause de son cauchemar mais elle ne l’était qu’à moitié, la présence du jeune homme la réconfortait énormément. Elle récupéra son sourire précédent. Elle se mit debout et, plantée devant Ivan, elle plongea son regard noir intense au fin fond des beaux yeux bleu légèrement sombre.


- Ne t’inquiète pas Ivan, depuis que tu es là, tout va pour le mieux …

La jeune femme avait un regard très tendre mais bien vite cela changea, Katia fit une chose qu’elle n’avait jamais fait et dont elle ne se croyait pas capable, elle commença à avoir une attitude différente, la jeune Anglaise apprenait peu à peu ce qu’était le charme. Son regard était charmeur, provocant tout comme son attitude, sa façon de se tenir. Se rapprochant encore un peu plus, elle se glissa contre le corps d’Ivan. L’attirance qu’elle éprouvait pour Ivan était grande et jamais elle n’y aurait cédée si elle n’éprouvait aucun sentiment à son égard.

La jeune femme leva doucement sa main et la posa sur le visage d’Ivan caressant doucement sa joue. La jeune brune voulait le séduire, elle avait compris que son désir pour lui existait aussi dans l’autre sens. La résistante avait mis son temps mais elle avait compris. Elle approcha doucement son visage du Finlandais laissant un ou deux centimètres entre son visage et celui du brun. La jeune femme sentait le souffle du futur résistant et cela était de même pour lui. Le regard de la brune ténébreuse se faisait très insistant et très séduisant, elle attendait de voir la réaction du jeune Finlandais face à son changement de d’attitude.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 18 Fév - 12:30

Un sourire avait été présent sur le visage de Katia avant qu'Ivan ne lui demande si elle allait bien mais l'espace d'un espace ce sourire disparut et à ce moment le finlandais ce demanda s'il n'avait pas fait une bêtise. Mais rapidement le jeune homme se convaincut que ses quelques mots ne pouvaient avoir de facheuses conséquences et bien vite la jeune femme vint confirmer cette hypothèse avec un nouveau sourire, encore plus grand que le précédent. Cette nouvelle expréssion rendait heureux le sorcier, ce simple mouvement de la bouche suffisait à lui faire oublié toutes les tristesses de ce monde et Ivan était prêt à tout pour pouvoir donner à Katia une raison de sourire tout le temps. Le jeune finlandais repensa au petit moment où la demoiselle avait perdut son sourire et il se dit que cela ne devait être que le fait qu'elle ne s'attendait pas à une telle question mais pour le sorcier s'était tout ce qui lui importait, savoir si le jeune femme en face de lui allait même si le monde autour d'eux s'écroulait.


Katia plongea son regard dans celui d'Ivan et elle se leva doucement en se raprochant un peu du finlandais. Les yeux de la jeune femme étaient imprégné d'une tendresse et bientot des paroles vinrent s'ajouter à ce moment, elle lui répondit que tout allait bien mieux depuis qu'il était là et que le jeune homme ne devait pas s'en faire. Mais c'était dans la nature d'Ivan de vouloir protéger les êtres qui étaient proches de lui, surtout depuis la mort de ses parents et une expérience qui avait mal tourné pour lui. Les quelques mots de Katia lui suffirent quand même et il fut content que la résistante lui dise cela, ce qu'elle venait de dire avait suffit au coeur du jeune sorcier et à cet instant ce dernier voulait s'extraire de la poitrine d'Ivan et rejoindre à jamais celui de l'amour de sa vie. Le jeune finlandais ne s'était pas rendut compte tout de suite, mais les quelues heures qu'il avait passé à méditer sur lui et sur la demoiselle, lui avait rendut une vision plutot clair de la relation qui c'était installé entre eux. Le sorcier avait eut le temps de pouvoir mettre un mot sur le sentiment qu'il ressentait et maintenant il pouvait dire qu'il était amoureux de Katia et ceux depuis le premier moment où il l'avait vu. Cet amour était totalement différent de celui que l'on ressent envers ses parents ou sa famille, on pourrait dire que celui envers notre famille est normal et fort en même temps, Ivan ne ce serait jamais lancé dans une pareille traque pour une personne qu'il ne connaissait pas ou peu. Mais l'amour qu'il ressentait à présent était quelque chose d'extrèmement difficile à décrire, c'était si fort... quand le finlandais était avec la résistante il lui semblait que rien ne pouvait les arrêter, ce sentiment prenant le desuss sur n'importe quel autre et même son sentiment de vengeance à l'encontre de Torben se réduisait énormément au point même de ne plus exister pour un temps. L'idée même que son amour n'était pas réciproque, était impenssable pour Ivan, ne sachant pas pourquoi il savait que la jeune femme en face de lui éprouvait la même chose.


Ivan perçut un changement dans le regard de Katia, une nouvelle lueur s'était allumé et le finlandais était irrémédiablement attiré vers la jeune femme. Toute pensée de résistance envers la demoiselle s'était pour ainsi dire envolé ou plutôt elle s'était abaissé inconsciamment. Mais une pensée resurgit à la surface de l'esprit du jeune homme, il devait se contrôler et réfléchir à chacun de ses actes, le sorcier tenta de relever ses résistances, mais au bout d'une lutte psychique interminable il s'avoua vaincu et abandonna les armes. Durant son comabat intérieur, Katia s'était rapproché de lui et à présent leur corps était collé l'un l'autre, le regard de la jeune femme s'était fait de plus en plus insistant et encore plus séduisant et ceci surpris quelque peu Ivan, mais il n'en laissa rien paraitre. Il n'était pas habitué à cela de la part de la jeune femme et en général dans la vie, bien peu de personne ne s'intéressait à lui et Katia ne l'avait encore jamais regardé avec autant d'envie de le séduire et de le charmer. Le finlandais ne s'en plaignait pas mais c'était un nouveau pour lui, ce remettant bien vite de ses émotions, il se promit qu'il ne se laisserait pas emporter par les évènement qu'il pourrait y avoir et toujours pouvoir contrôler son corps.


Ivan et Katia n'étaient séparés que par quelques centimètres qui étaient un peu de trop pensa soudainement le jeune sorcier. Le souffle tiède de la jeune femme caressait le visage du finlandais, sa main était venu lui caressait l'une de ses joues et son regard noir si profond possèdait une lueur tout au fond. Une flamme s'était allumé et elle ne semblait pas vouloir s'éteindre, au contraire ce feu à ce qui lui semblait grandissait et prenait de plus en plus d'importance. Ils étaient si proches à présent que les cheveux tombant d'Ivan touchaient le front de Katia et le jeune homme le regreterait peut-être après mais il ne pouvait plus se contenir, non c'était pour ainsi impossible de le retenir plus longtemps. Son coeur battait plus vite et plus fort que jamais auparavant les quelques mots que le finlandais allaient prononcer changeraient inévitablement son avenir et celui de Katia que ce soit en bien ou en mal. Mais il ne pouvait plus le cacher et le sorcier devait le lui dire. Il avait chaud, les caresses de la jeune femme sur sa joue continuaient et le sorcier ne voulait pas que cela s'arrête, il ne pouvait espèrer plus qu'une chose, après ses prochaines paroles rienne change même si c'était impossible. Presque instinctivement, Ivan déposa sur la main de Katia qui lui caressait la joue, une des siennes comme pour l'empêcher de partir, par peur...



"Katia... je ne puis plus le cacher... et je me dois de te le dire... je ne peux plus le garder pour moi... je veux demeurer à tes côtés, être avec toi... je... t'aime..."


Ivan avait murmuré et presque rendut inaudible les quelques paroles qu'il avait prononcé par peur essentiellement. Le jeune homme ne s'avança pas pour embrasser Katia, il préférait attendre la prochaine réaction et en fonction de cette dernière il réagirait en conséquence. Le sorcier ne voulait pas comettre plus de faute qu'il n'en avait déjà commise et donc il attendit avec une impatience certaine les prochains mots de celle à qui il avait confié son coeur sans lui en demander la permission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Jeu 21 Fév - 22:01

La jeune femme n’était qu’à deux ou trois centimètres de l’homme qu’elle aimait. Depuis son changement d’attitude, elle se sentait réellement bien. Le jeune homme faisait ressortir toute sa féminité qu’elle avait écrasée jusqu’à ce jour à cause de Torben. La résistante ne pensait pas qu’un jour, elle arriverait à séduire un homme et à en tomber amoureuse après ce qui lui était arrivée. Un souvenir lui revint en tête comme un son menaçant et des images terrifiantes. Bien que ce souvenir lui était réellement atroce, Ivan ne pouvait pas voir son ressenti. Cela fut bien trop rapide pour qu’il remarque quoi que ce soit. A peine quelques secondes, juste quelques mots s’échappant de la bouche de celui qui avait commis le crime irréparable, irréversible et surtout, destructeur à souhait.

Flash Back

Katia était dans le salon, Torben venait à peine de l’empêcher d’aller voir ses parents. Il s’était interposé sans qu’elle ne l’eut remarqué auparavant. Il avait ce petit air de folie au fond de ses prunelles, une petite flamme qui dansait avide de mal et de souffrance. L’homme avait son charme, il n‘y avait aucun doute possible à ce sujet mais il était l’incarnation du mal en cette demeure. C’était lui qui, il n’y a pas plus de cinq minutes, avait tué ses parents de façon sanglante et sans merci. Katia avait conclut cela sans difficulté car sans preuve elle l’aurait accusé mais en plus, il avait un poignard plein de sang attaché à sa ceinture. Alors qu’il s’était interposé entre la jeune brune et ses pleures, il lui avait murmuré une phrase qu’elle ne pensait pas entendre un jour :

- Tu es belle alors ne gâche pas ta vie en voulant venger tes parents …

Quelques minutes après, il l’avait embrassé sans qu’elle en s’y attende. Un doux nectar coula de ses lèvres aux siennes, doux jus qui descendit lentement le long de sa gorge. Ce doux poison venait de signer sa mort intérieure, sa mort en tant que femme respectée, en tant que femme libre … Ce doux jus fut à l’origine d’une paralysie complète de son corps. Alors qu’elle avait giflé l’intrus juste avant que le nectar fasse effet, elle avait voulu recommencer sans y arriver. Le jeune homme lui avait donc tout dévoilé. Cette potion qu’elle avait avalé sans connaître son existence était une potion qui paralysait la personne de son point de vue. Effectivement, elle ne pouvait pas bouger mais lui pouvait faire ce qu’il voulait d’elle. Il l’avait porté puis amené dans sa chambre, cette pièce fermée à clé dans laquelle elle ne voulait plus mettre les pieds. Il avait allongé sur son lit puis il l’avait rejoint. Cet homme faisait le mal et ce n’était pas la première fois, bien avant ce soir là, Torben Badenov avait tué, torturé des gens pour son simple plaisir ou pour obéir à son maître : Tom Elvis Jedusor. Le jeune mangemort était allongé à ses côtés lorsqu’il lui avait murmuré d’une voix sensuelle et cruelle en même temps :

- Sache que chaque parcelle de ton corps m'appartient à présent ...

Les images tournèrent dans tous les sens, les sons, les mots devenaient incompréhensibles. L’image de Katia à 20 ans aux côtés de Torben, allongée sur son lit de couleur bleu marine s’éloigna petit à petit laissant place à une vue, une image, une photo bien plus agréable, le visage d’Ivan.

Fin du Flash Back

Katia détailla un peu plus les traits de son amant. Ses cheveux mi-longs lui donnaient un air de séducteur avec les reflets de la lumière sur des mèches plus claires que d’autres à la base. Cette chevelure encadrait son visage d’ange et de démon à la fois. Ivan était réellement un ange de part sa conduite et sa façon de voir les choses mais au fond de lui, à chaque fois que Katia le regardait dans les yeux, elle y voyait un côté légèrement envieux, possessif, séducteur et charmeur à volonté. Ses joues et son front étaient enfantins tandis que ses lèvres étaient un aimant à baiser et que ses yeux bleu foncés feraient tomber toutes les femmes que son cœur désirerait.

Le problème était bien là, le cœur de Katia avait choisit un homme qu’elle ne pouvait pas forcément avoir. Le jeune homme était très beau et encore le mot était faible. Lorsqu’ils étaient dans le bar l’avant-veille au soir, elle avait vu plusieurs yeux posés sur le jeune Finlandais sans jamais en détacher une seule fois. La jeune Anglaise n’était pas du genre jalouse, au contraire, elle partirait sans un mot ne voulant pas souffrir plus qu’elle n’aurait déjà souffert. La jeune brune n’avait aucune chance pour conquérir le cœur de ce charmant jeune homme. Il pouvait sûrement avoir bien mieux qu’une pauvre fille comme elle, rongeait par ses souvenirs passés et blessait par les deux actes horribles qu’elle avait dut endurer. Après tout, le brun ténébreux qui se tenait devant elle n’était sûrement pas attirer par une fille comme elle, d’une banalité à toutes épreuves, meurtrie, stupide, inintéressante et surtout, comme le dit si bien le proverbe : « Belle de loin, loin d’être belle … ».

Le souffle du jeune homme venait caresser tendrement la joue de la jeune femme. Son regard dans le sien, le jeune homme murmura quelques mots, presque inaudible. Le jeune Finlandais avait peur, peur de la réaction de la jeune brune mais bien qu’elle doutait des sentiments qu’éprouvait Ivan, la jeune résistante ne laissa rien paraître de son étonnement. Les trois derniers mots lui avaient réchauffé le cœur. L’Anglaise se sentait tellement bien à ses côtés et ses doux mots la réconfortaient d’autant plus.

Alors Katia rompit la petite distance qui séparait les deux nouveaux amoureux. Ses lèvres embrassèrent tendrement Ivan. Le baiser fut comme interminable. La douceur de ses lèvres et de sa peau était un pur bonheur. Alors ce baiser prit fin au grand regret de Katia. La jeune femme rouvrit les yeux et les plongea dans ceux d’Ivan. Son regard était irrésistible. Elle l’embrassa de nouveau mais cette fois de façon plus langoureuse. Alors que leurs lèvres se décollèrent pour la seconde fois, Katia affichait un petit sourire très séduisant. Elle voulait voir la réaction d’Ivan.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Ven 22 Fév - 2:07

Katia fit patienter Ivan le temps de quelques soupir comme si elle avait du mal s'extirper du visage du jeune homme pour reprendre ses capacitées cognitives. Un peu comme si la jeune femme était hyptnotisé, oui c'était le bon mot, hyptnotisé par son visage. Le finlandais n'était pas habitué à cela, personne ne l'avait regardé avec autant d'insistance, d'envie de séduire et d'avoir autant de plaisir à regarde le soricer. Non, tout cela n'était vraiment pas habituel, ses précédentes relations n'avait jamais était aussi loin dans son âme et son coeur, personne jusqu'à présent ne l'avait autant déstabilisé et en même temps autant mis en confiance. Ivan était rassuré quand il était avec Katia et il n'avait jamais été aussi confiants dans ses décisions, même si une peur était continuellement présente et le terrassait même parfois. Tous ces sentiments contradictoires étaient le résultat de l'amour que le jeune homme portait à la jeune femme. Mais tout ce trouble n'était pas un mal, le sorcier avait comprit que ce n'était que le résultat d'une terreur extrème envers le fait que la demoiselle pourrait le rejeter et tout son amour pour la résistante le faisait positivité à l'extrème.


C'est avec ce flot de pensée, de sentiments et de peur qu'Ivan vit Katia s'approcher et combler les derniers centimètres qui les séparaient. L'amour de sa vie venait de déposer ses lèvres sur celle du jeune homme, désamparré par cette réaction, il ne fit qu'observer sans vraiment y participer les premières milli-secondes. Mais ce remettant vite de sa surprise, le finlandias commença à participer activement à ce doux baiser. Ivan entrelaça ses deux mains avec celles de Katia et rien qu'au toucher, le jeune finlandais avait aujourd'hui reçut plus que tout ce qu'il espèrait de la part de la résistante, il en était heureux, il était le plus heureux des hommes. Mais le sorcier ne comptait pas prendre le contrôle des choses car se connaissant il irait certainement plus loin que ce que à quoi s'attendait la demoiselle, alors le jeune homme se promit de laisser le contrôle de la situation à Katia. C'était la décision la plus sage à adopter, comme ça ils ne dépasseraient pas la limite que mettrait en place la jeue résistante.


Le baiser entre les deux jeunes gens dura plus longtemps que l'éternité à ce qu'il avait semblé à Ivan et c'était tant mieux, il ne voulait pas que ce baiser se termine et à ce qu'il pu en juger Katia non plus. Tout simplement parce qu'elle revenait vers la bouche du jeune homme après s'être éloigné de quelques centimètres et le second baiser fut différent quelque chose avait changé dans la façon d'agir de la jeune femme, une envie et un désire de plaisir naquirent dans ses yeux et ses lèvres. Juste avant d'avoir embrassé une seconde fois le sorcier, elle avait plongé son regard dans la sien et la flamme qui brûlait à l'intérieur possèdait de nouvelles couleurs, le feu qui était fait d'un doux orange et d'un bleue tout aussi doux, s'accompagnait à présent de présence de rouge flomboyant. Leurs bouches se rencontrèrent donc une nouvelle fois et une nouvelle sensation se transmit de Katia à Ivan, cette sensation ce propagea au début dans ses lèvres et bientot parcourut tout son corps. Bientôt ce nouveau baiser prit fin comme toute chose sauf une, l'amour qu'il portait à la jeune femme, lui le finlandais le savait serait éternelle.


Les deux sorceris se regardaient à présent dans les yeux ne cillant que rarement ofiter le plus loongtemps possible du regard de l'autre. A présent Ivan avait passé ses mains autour de la taille de Katia pour la serrer un peu plus contre elle, même s'il n'y avait pas besoin de ça pour qu'elle veuille se reprocher de lui. Les deux jeunes gens étaient à présent collé l'un à l'autre seul leur tête étaient séparées par quelques centimètres. Leur souffle s'entre mêlaient et Katia semblait à présent attendre un geste ou un acte de la part du jeune homme. Pour sa part il serait bien resté là à contempler se bout de paradis qui était entre ses bras, mais il fallait agir à un moment ou à un autre et à ce moment préci Ivan décida de faire quelque chose qui réponderait peut-être à l'attente de la jeune femme. Mais comme à son habitude le sorcier réfléchissa une deuxième fois à la solution qu'il allait appliqué et en y réfléchissant bien, le finlandais commençait à avoir des doutes quand à la subtilité de l'acte qu'il avait envisagé. Les conclusios de sa réflexion lui permirent de dire que son premier plan ne serait pas envisageable trop de romantisme et puis, pour ça il aurait fallut qu'il soit dans sa demeure en Finlande, là il aurait pu faire quelque chose mais là en Angleterre s'était dure.


Ivan commença donc à réfléchir à une autre solution et la plus simple du monde s'offrait à lui, laisser ses sentiments et ses émotons prendre le dessus. Cela montrerait certainement à Katia qu'il ne mentait pas au sujet de ses sentiments pour elle, mais cela comporterait des risques, si elle refusait, elle metterait le jeune homme dans une situation plus qu'embarrassante et cela anihilera tout le chemin qu'elle aviat parcourut dans le bon sens pour oublier son passé. Ce que le finlandais allait faire comportait certainement de nombreux risque mais le jeu en vaut la chandelle et donc il n'allait pas tarder à agir plutôt qu'à penser. Pendant les queqlues secondes où le sorcier réfléchissait à ce qu'il allait faire Katia ne l'avait pas lâché des yeux une seconde et même si une pointe d'impatience était perceptible, le jeune finlandais se dit qu'elle disparaitra très vite.


Ivan raprocha une nouvelle fois ses lèvres de celles de Katia et rapidement les deux jeunes gens s'embrassèrent amoureusement et avec une envie qui dépassait tout ce qu'il avait imaginé, même le jeune homme se surpris d'avoir autant envie. Ceci lui suffit pour avoir assez de courage d'agir et il avança quelque peu pour désiquilibrer la jeune femme, ce qui lui permit de placer un de ses bras dans le dos de la demoiselle et son deuxième bras vint soulever tout le corps de la résistante en soulevant les jambes. Le sorcier réussit du premier à la soulever ce qui était bon signe même si une douleur paralyzante vint s'insinuer dans la cuisse qui avait été blessé face à Torben. Pour ne pas inquièter Katia, Ivan la regarda dans les yeux et déposa un tendre baiser sur ses lèvres une nouvelle fois pour l'empêcher de voir qu'il subissait à l'heure actuel une douleur plutôt forte. Se remettant droit, le finlandais commença à avancer vers les escaliers, dès que la douleur s'attenua un peu. Le jeune homme monta les marches lentement avec son amour dans ses bras pour éviter que la douleur de sa cuisse ne les fasse tomber et pour garder des forces aussi, car il savait que la blessure de sa cuisse s'était rouverte par endroits, mais le sorcier ferait avec et ne voulut plus prêter attention à cela. Arrivé en haut de l'escalier, Ivan alla sans hésiter dan sla chambre où Katia l'avait déposé la nuit dernière et dès son arrivé aux bords du lit, il déposa doucement la demoiselle dessus. Elle tomba légèrement dessus et le finlandais déposa une nouvelle fois ses lèvres sur la bouche de Katia. Mais il ne s'éternisa pas dessus et déscendit promptement dans son cou, la résistante frissona quelque peu quand Ivan arriva au cou mais une douce chaleur vint bien vite remplacer se frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 27 Fév - 13:16

Lorsque Katia avait réduit la distance entre Ivan et elle à zéro, le jeune homme n’avait pas réagit immédiatement sûrement sous l’effet de la surprise. Mais Ivan ne se le fit pas dire deux fois et lorsqu’il se mit enfin à participer à ce fameux baiser, il se rattrapa immédiatement. Ses lèvres étaient douces et tendres avec celles de Katia. Ce baiser était on ne peut plus romantique. Elle aurait souhaiter qu’il ne s’arrête jamais mais comme on dit : « Toutes les bonnes choses ont une fin… ». Instant fut magique pour nos deux tourtereaux et heureusement pour eux, ce moment l’un avec l’autre ne faisait que commencer.

Alors que Katia s’avançait pour l’embrasser une seconde fois, le baiser fut bien différent. Ce n’était plus de la tendresse et de l’amour qui dominait dans ce baiser mais l’envie et le désir. La sensation se propagea dans les deux corps du couple. C’était une douce chaleur qui passa par leurs lèvres pour finir par se sentir dans tous leurs corps. Tout comme le premier, leur baiser était très agréable. Cependant, contraire au premier, celui-là les préparait à bien plus encore …

Alors que leurs lèvres se séparèrent de nouveau. Le regard plongeait dans celui de l’autre, Ivan avait passé ses mains de chaque côté de la taille de Katia pour les placer dans le dos de la brune et pour presser ses mains contre sa peau l’amenant alors contre lui. La pression entre les deux corps donna des frissons dans le dos de Katia. Ils se regardaient alors que leurs lèvres n’étaient qu’à quelques centimètres les unes des autres.

Alors les yeux dans les yeux, Katia observait Ivan. Elle voyait bien qu’il réfléchissait. La jeune brune était touchée. Elle se doutait bien qu’il voulait tout faire parfaitement. Elle ne se doutait pas que c’était pour ne pas la froisser. Il était vraiment mignon lorsqu’il réfléchissait chose qui arrivait peu souvent.

Alors il l’embrassa une nouvelle fois. La baiser était tendre, amoureux mais en même temps il y avait toujours cette envie irrésistible qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. La jeune femme frissonnait à chaque fois que les lèvres du Finlandais frôlaient ou caressaient les siennes. Alors il s’avança un peu plus vers elle la déstabilisant. Katia eut peur de tomber mais elle sentit bien vite la main d’Ivan dans son dos tandis que l’autre main l’attrapa au niveau des jambes. Le jeune homme monta les escaliers avec la brune dans les bras. Katia eut peur qu’il se fasse mal à sa cuisse mais le jeune homme avait l’air de bien aller surtout lorsqu’il l’embrassa doucement.

Ils arrivèrent en haut et le jeune homme se dirigea vers la chambre de Katia. Au bord du lit, il la déposa doucement sur le matelas. La jeune femme était toujours vêtue de son peignoir qui recouvrait une belle nuisette. Ivan commença à l’embrasser sur ses lèvres. Chacun des baisers qu’il lui offrait était un moment de douceur et de pureté inégalable. Mais le jeune homme alla plus loin descendant dans son cou et attisant la flamme qui était en elle. Des frissons parcouraient tout son dos. La jeune femme se surprenait elle-même. Après ce qu’il lui était arrivé avec Torben, elle ne pensait pas qu’un jour elle puisse faire de telle chose et pourtant.

Mais Katia savait qu’elle pouvait faire confiance à Ivan, elle avait beau ne pas le connaître depuis longtemps, le jeune homme lui avait permis d’avoir plus confiance en soi. La jeune femme attira le Finlandais au-dessus d’elle. Ses mains dans son dos, elle les remonta lentement remontant par la même occasion le tee-shirt du jeune brun. Son dos était bien musclé, le jeune homme se redressa un peu et elle finit par lui enlever totalement le tissu. Son torse était vraiment bien fait. Ivan remonta vers ses lèvres et Katia plaça ses mains autour du cou du jeune homme. C’était un moment de passion extrême.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Ven 29 Fév - 2:41

En descendant vers le bas de son cou, Ivan put remarquer que Katia avait un tissu plus léger qu'il n'y paraissait et qu'il était très doux au toucher, c'était un peu comme toucher de l'eau. Se relevant du cou de la jeune femme, le finlandais sentit les mains de la demoiselle se déposer sur ses côtes et une très légère pression vint de ses doigt, comprenant le message instantannément le soricer commença à bouger. La résistante vint le placer au-dessus d'elle, aucun mot ne fut prononcé entre les deux jeunes gens, ils n'en avait pas besoin. L'adrénaline courait dans leurs veines et cela exacerber leurs sens au delà de leurs limites, ce qui permettait une compréhension inaudible et plus douce qu'aucune parole.Les deux sorciers étaient en symbiose parfaite, ils savaient ce que voulez l'autre avant que ce dernier n'y pense, Ivan était surpris par tout cela, mais ne le montra pas et ce contenta de laisser aller ses sentiments et ses passions.


Arrivé au dessus de Katia, Ivan la regarda le temps d'une seconde pour contembler la beauté qui se trouvait devant lui. Toujours abasourdie par la beauté de la jeune femme, le finlandais ne remarqua pas toute suite qu'elle voulait lui retiré son tee-shirt et même quand il le remarqua il ne s'en offensa nullement et aider la résistante à lui enlevé. A présent le sorcier était torse nu, le temps d'un instant un frisson lui parcourut l'échine et ses muscles se contractèrent d'eux mêmes. Maintenant se fu au tour de Katia de se déshabiller et Ivan l'aida promptement tout en repartant à l'assaut avec comme seul arme ses lèvres contre tout le visage de son amour. Bientot la zone que ses lèvres pourrait effleurer et embrasser serait bien plus grande, mais pour cela le peignoir de la sorcière devait inévitablement s'en aller et ses avec douceur que ses mains poussèrent le tissu pour libérer le torse nu de la demoiselle.


Ivan qui était plutôt occupé et ne s'était pas rendu compte qu'il avait bavé devant la beauté de Katia quand elle portait son peignoir un peu dans le vide, puisqu'il allait devoir recommencer face à la vision de la torse en général (mais bien sur content ) de son amour. Sentant bien que le tissu avait disparut du corps de la résistante, le finlandais recommença à déscendre de plus en plus, en passant par le cou, la clavicule et en descendant un peu plus bas pour finir. De multiples frissons vinrent couvrir la peau de la jeune femme, mais ils furent remplacé automatiquement par de toux et tendre baiser du sorcier. Ivan remarqua quand même qu'il y avait un déséquilibre dans la balance des vêtements et que c'était lui le plus habillé. Il comptait bien changer cela, mais pour cela, il fallait qu'il se décolle un peu de Katia et ça l'ennuyait, mais bon un mal pour un bien plus grand. C'est avec cette pensée qu'il retira ses lèvres du corps de la demoiselle pour se délester d'une gène en même temps que son pantalon. Le sorcier retira se baguette de la poche arrière de son pantalon et lança directement un sortilège informulé qui eut pour effet d'enlever son jeans sans pour autant avoir les désagramment de l'enlever comme les moldus.


Aprésent au même point que Katia, Ivan posa sa baguette sur la table de chevet et retourna la tête vers la jeune résistante. Surpris, c'est le sentiments qu'il ressenti à ce moment, à cause d'une chose toute simple, la demoiselle en face de lui s'était relevé et c'était retrouvé nez à nez avec le finlandais, chose qui ne le gènait nullement juste la surprise d'une avancé. Laissant leurs souffles s'entre-mêlé, le sorcier se raprocha lentement de Katia et elle aussi faisait de même. Ils allaient un peu au ralentis comme si quand ils s'embrasseraient plus rien ne pourrait les séparer... Et ce fut ainsi, leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, les secondes défilant aussi lentement qu'une heure pour le plus grand plaisir des deux jeunes tourteraux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mar 4 Mar - 0:53

Le torse du jeune homme donnait envie de mourir. Une envie, un désir incommensurable avait pris possession du corps de la jeune femme. Elle ne répondait plus d’elle-même, seul son amour et son envie d’être proche d’Ivan parlait, le reste ne disait mot. La jeune brune n’avait jamais éprouvé cela auparavant même pas une simple attirance, après ce qu’il lui était arrivé, elle ne voulait plus aucun contact avec les hommes. Mais Ivan était différent, il était doux, chaleureux, tendre avec elle. Derrière sa belle gueule et ses muscles se cachaient un être empli d’amour qu’il ne demandait qu’à donner.

Alors le jeune homme commença à s’acquitter d’une tâche loin d’être déplaisante. Katia fut surprise, elle n’avait pas peur de ce qu’il attendait, pas avec Ivan. Le jeune homme la rassurait plus que tout. C’était la première fois depuis la mort de ses parents qu’elle se sentait en sécurité. La jeune fille laissait libre cours à son corps et à son esprit. Elle ne se retenait aucunement, elle ne se surveillait pas ni ne surveillait les alentours. La seule chose qui occupait son esprit était Ivan mais bien que tout se passait pour le mieux, une petite chose préoccupait Katia.

La jeune femme avait peur que le jeune homme ne l’aime pas comme elle l’aimait. Après tout, la brune avait déjà entendu parlé des aventures d’un soir ou de relations non exclusives mais ce n’était pas ce qu’elle souhaitait. Elle voulait un amour sincère et grand. Ses réflexions ne durèrent que quelques secondes car le jeune homme embrassait tellement bien qu’elle en oublia ses tracas aussitôt. La jeune femme s’abandonnait peu à peu au monde du plaisir et de l’amour.

Le jeune Finlandais commença donc par lui retirer son peignoir. Sa nuisette n’eut guère plus de temps avant de rejoindre le sol aux côtés du peignoir et du tee-shirt. La résistante frissonnait en sentant les mains d’Ivan directement sur sa peau. Ses lèvres empirèrent les choses, le contact tendre de celles-ci attisa les frissons et l’envie de Katia. La jeune femme brûlait de l’intérieur. Chaque baiser augmentait la température.

Ivan se mit à l’embrasser sur tout le corps la paralysant légèrement de par sa tenue mais ce n’était pas quelque chose de mal. Tandis que ses lèvres se baladaient sur son corps revenant de temps à autre aux lèvres de la brune, ses mains étaient au niveau des hanches descendant le long des jambes et remontant jusqu’à la poitrine. La jeune femme frémissait sous ce beau corps musclé.

Alors le Finlandais sauta à regret, Katia l’avait bien vu, pour ôter son pantalon. Utilisant sa baguette, il avait marmonné une formule et son pantalon s’était enlevé rejoignant tee-shirt, peignoir et nuisette. Mais le jeune homme ne s’était pas attendu à ce que Katia se lève et le rejoigne. Leur souffle s’entremêlait glissant sur leur peau et dans leur cou. Alors ils s’embrassèrent dans un même élan.

Puis Katia passa ses bras sous ceux d’Ivan et le prenant par la taille, elle l’attira doucement vers le lit. Alors elle s’assit dans la largeur puis s’allongea attirant Ivan avec elle. Ils n’avaient toujours pas décollé leurs lèvres. Les mains de Katia glissèrent le long de hanches d’Ivan laissant ses doigts passaient sous son boxer. Alors elle continua de glisser pour lui enlever. Elle laissa ses mains caressées le puissant fessier du Finlandais puis elle remonta.

La jeune Anglaise remit ses mains de chaque côté de son visage puis derrière son cou attirant ses lèvres de nouveau aux siennes. Un tendre baiser, romantique et très agréable s’échangeait entre les deux résistants. Katia était sur un petit nuage dont elle espérait ne pas descendre immédiatement.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 5 Mar - 16:40

Après que Katia se soit relevé pour se rapprocher d'Ivan, elle passa doucement ses mains autour de lat aille du jeune finlandais. Ce contact le réchauffa autant que si on le mettait sur un bûcher, ce feu intérieur le dominer à présent, toute autre occupation que son désir de faire plaisir à la demoiselle n'existait plus. A part bien sur son amour pour elle, puisque c'était cette amour qui était la cause de ce feu si intense. Leurs lèvres se rencontrèrent une nouvelles fois et une douce chaleur vint se transmettre à l'endroit ou le vide n'existait plus entre eux.


Ivan avait perdu toutes notions de réflexion, ce qu'il faisait et ce qu'il allait faire lui venait de son coeur refuge de l'âme et non de son cerveau centre de la conscience. Et bizarrement au lieu d'avoir peur de cette perte de contrôle sur la situation, il en était content, le jeune homme n'avait pas besoin de nourrir se besoin de tout contrôler quand il était en présence de la jeune brune.


A présent Ivan se laisser aller au gré des vagues successives de passions et de romantisme qu'il s'opérait entre les sorciers. Et ces vagues le menère de plus en plus proche du lit, Katia toujours dans ses bras à son plus grand plaisir et tant qu'elle serait dans ses bras même ragnarok ne pourrait arriver. La jeune femme lui avait procuré dès qu'il l'avait rencontré un profond sentiment de sécurité, le jeune homme savait que rien ne pourrait leur arriver tant qu'ils étaient à deux. Un tel sentiment de sécurité n'avait pas pénétré l'âme du sorcier depuis de nombreuses années, en fait depuis le temps où ses parents étaient encore en vie...


Ivan était au dessus de Katia, les deux tourteraux étaient en travers du lit mais cela importait bien peu, Katia l'attirait un peu plus vers le lit et ses mains quittèrent la taille du finlandais pour aller jusqu'à son boxer. Mais elles ne s'arrêtèrent pas là et commencèrent à se faufiler au dessous, la jeune femme commença à lui caresser son si beau fessier, tout en allant un peu plus bas au fil des secondes pour le lui enlever. Les deux jeunes gens ne s'arêtaient même plus pour respirer ou pour tous autres "obligations" que le corps humain nous imposait, cela ne leur paraissait plus nécessaire.


Son caleçon s'en alla bien vite presque de lui-même et les mains de Katia remontèrent doucement vers son torse passant lentement sur les muscles du jeune homme, puis elle s'arêta en posant ses deux mains sur chacune des joues du finlandais. Ivan était à présent tout nu, ce qui ne le déplaisait pas du tout, mais il fallait bien que son amour subisse le même "sort". Après un long et romantique baiser, les lèvres des jeunes tourteraux se décollèrent au plus grand regret des deux sorciers. Ivan commença à descendre lentement en embrassant chacune parcelle du corps de Katia, tout y passa, rien ne lui échappa. Descendant de plus en plus, passant par la poitrine de la jeune femme et ensuite par son abdomen, le finlandais ne cessait de s'attarder toujours un peu plus sur chaque parcelle. Ses mains étaient à présent sur les haches de Katia et ses doigt vinrent prendre doucement le dernier habit présent sur la demoiselle et le retirèrent doucement. Ce moment n'était pas prêt de se finir, ça Ivan le savait et l'espèrait malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Dim 9 Mar - 20:04

Katia s’était abandonnée à un sentiment, une sensation et une envie qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant. Lorsqu’elle voyait Ivan, son cœur s’emballait, son souffle s’accélérait légèrement et une chaleur se propageait dans tout son corps. La jeune brune n’était plus la même en sa présence. L’attitude et le comportement du jeune Finlandais la charmaient totalement et elle oubliait qui elle était. La jeune Anglaise n’était plus la même, elle devenait celle qu’elle aurait dû être, une jeune femme arpentant un sourire dès que l’occasion se présentait. Ivan était peut-être l’ami qu’il lui fallait, l’ami ? Non, il était plus que ça, Katia l’avait bien compris. A chaque fois qu’elle le regardait dans les yeux, son cœur était sur le point de sortir de la poitrine tellement il battait fort. Lorsque sa main frôlait le corps de Katia, des frissons se propageaient dans tout son être subissant une intense envie, celle d’en vouloir plus, plus jusqu’à ce qu’elle en veuille toujours plus. Son souffle sur sa peau, ses mains caressant son visage, ses lèvres faisant frissonner son dos et son regard faisant fondre son cœur, c’était tellement intense à ressentir. La seule fois où elle avait ressentit quelque chose de similaire, c’était à l’égard de ses parents mais c’était beaucoup moins intense et bien plus familiale comme sentiment. Elle se sentait en sécurité à ses côtés comme lorsqu’elle était enfant et que ses parents n’étaient pas loin, elle savait que personne ne pouvait lui faire du mal. Elle était dans une bulle loin des autres, à la portée de personne et là, c’était la même chose, Ivan la rassurait au point de ne pas avoir peur qu’il lui arrive un truc sans qu’elle ne puisse rien faire. Les bras protecteurs de son ange gardien la protégeaient de tout et il veillait sur elle, la jeune brune en était certaine. C’était un besoin sans fin d’être à ses côtés et Katia avait peur de souffrir de ce genre de sentiment et de ressentiment.

Effectivement, la jeune femme avait peur, peur qu’elle ne soit qu’un jouet entre les mains d’un homme qui n’a pas conscience du mal qu’il peut faire, peur que cela ne soit une histoire que d’une nuit. N’ayant jamais eu de vraie relation auparavant, Katia ne savait trop comment cela se passer. Elle avait peur surtout de ne pas être aimé en retour. Aimé quelqu’un qui vous aime moins que vous ne l’aimez et une sensation très difficile à supporter. Imaginez un peu qu’on vous poignarde en plein cœur, vous sentez la douleur, vous la subissez mais jamais elle ne vous terrassera, elle continuera à brûler en vous et cela quoi que vous fassiez. Ca fait tellement mal, alors que vous êtes dans ses bras et qu’il vous dit ça, vous ne vous en relevez pas et Katia le savait. Son âme ne supporterait pas un tel choc, elle ne supporterait pas de perdre la seule raison de vivre qu’elle aurait trouvé depuis deux ans. Et cette sensation, ce doux chagrin qui envahit le cœur et qui le torture jusqu’à la fin, ce poignard qui atteint sa cible une fois, deux fois, trois fois … Cette souffrance intenable nous permet juste de survivre, de ne pas en périr mais on reste quand même au fond du gouffre, avec les remords et les doutes, que l’on peut avoir sur une relation et qui peut nous apporter tant et en même temps si peu … Ce déchirement ne s’arrête jamais, il n’y a pas moyen de s’en débarrasser. C’est un vide, une partie de soi qu’il faut réussir à combler.

Katia ne méritait pas ça, elle avait déjà bien trop souffert à cause de Torben Badenov. La mort de ses parents et son viol avait anéanti sa vie. Son esprit était torturé par ses images qui revenaient sans arrêt pour lui rappeler ce soir-là comme si elle pouvait l’oublier … Cet acte infâme qui avait été produit sous son propre toit, sa demeure, là où elle pensait être en sécurité. Jamais la jeune Anglaise n’aurait pensé avoir peur d’être chez elle. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle avait changé de chambre. Du jour au lendemain, elle avait fermé sa chambre à clé et avait rangé la clé dans un coin de sa maison se promettant de ne plus jamais y remettre les pieds. Toutes ses affaires y étaient restées, elle n’avait rien gardé, elle ne voulait pas qu’un vêtement ou un objet quelconque lui rappelle cette nuit, elle s’en souvenait déjà bien trop souvent. C’était des images qu’elle ne pourrait jamais effacer de sa mémoire. La jeune femme aurait aimé tout oublier mais rien ni personne n’aurait pu accomplir ce miracle.

Alors que la jeune femme venait d’ôter le dernier vêtement du Finlandais, celui-ci n’allait pas la laisser vêtue ainsi. Alors doucement, ses lèvres se décollèrent de celle de la brune pour descendre tout doucement vers sa poitrine puis son abdomen laissant ses lèvres descendrent jusqu’au bas de son ventre n’oubliant aucune parcelle de peau où ses lèvres pouvaient se poser et la faire frissonner. Alors ses mains glissèrent doucement le long de ses hanches laissant son boxer glissé contre les douces jambes de la jeune résistante. Alors la jeune femme attrapa les poignets du jeune homme et le fit remonter jusqu’à elle pour l’embrasser fougueusement. La jeune brune oublia les pensées qu’elle avait eut quelques secondes auparavant s’abandonnant dans les bras de l’homme qu’elle aimait. La nuit promettait d’être vraiment torride, les deux jeunes étaient enlacés s’embrassant d’une façon très intense. Petit à petit, les pensées de Katia s’évadèrent, son esprit se vida, elle ne pensait plus qu’à une chose : Ivan.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mar 11 Mar - 1:52

Le boxer de Katia glissa sur ses jambes comme si le tissu n'était en fait que de l'eau, les doigts d'Ivan semblèrent capables de traverser le tissu juste en une petite pression. Le boxer était assez fin voir transparent, il était constitué de soie, mais cette soie était si pur que ça douceur n'égalait que la beauté du vêtement. Malgré cette beauté, le finlandais ne s'attarda pas plus que nécessaire sur le sous-vêtement de la résistante pour de nombruse raisons, le première étant qu'il avait autre chose à faire que regarder avec un air ahuri le sous-vêtement de la femme de sa vie. La deuxièment raison était que les sentiments que le jeune homme ressentaient ne lui permirent pas non plus de s'attarder sur ce boxer. La troisième et dernière raison fut toute simple et fut celle qu'il apprécia le plus, Katia venait lui prendre les poignets et le fit remonter jusqu'à la hauteur de son visage avec une rapidité qui ne négligeait ni la douceur, ni la tendresse.


Ces deux sentiments étaient omniprésents dans chacunes de actions entreprit par Katia ou par Ivan. Et même si un empressement résultant de leurs désirs était là aussi, les deux tourteraux réussissaient à faire passer autant de sentiments contradictoires facilement. Après que leurs visage soient de nouveaux à une même hauteur, son amour vint embrasser le finlandias une nouvelle fois, ce baiser ce fit plus fougeux que les derniers et le sorceir comprit la leçon. La jeune femme était impatiente et désirait Ivan au plus au point, ce dernier avait perçut cela grave à la fougue que les lèvres de katia venaient de lui transmettre.


Les corps des deux jeunes sorciers étaient à présent collé l'un à l'autre, toutes les parcelles de leurs corps hiradiaient de chaleur, une douce chaleur ennivrante. Leurs baisers avaient une nouvelle fois changé de ton, il n'y avait plus que le plaisir et le désir qui étaient présents, les deux personnes se désiraient l'un l'autre plus fort que jamais auparavant. Ivan descendit rapidement après avoir passé ses lèvres une nouvelle fois dans les gorges de la jeune femme. Sa bouche vint rencontrer une des seules parties du corps de Katia qu'elle n'avait encore pas exploré jusque là. Toute seule sa langue vint doucement carresser cette endroit, doucement au débout puis au fil du temps de plus en plus rapidement au fil des soupirs de la demoiselle. Et bien que le finlandais ne pratiquait pas cette technique souvent ses derniers temps il pensait se débrouiller plutôt bien, ses souvenirs et son instinct avaient refait surface rapidement. Katia avait peut-être était réservé au début ou un peu géné, mais cela ne dura qu'un le temps d'un soupir et elle prit plaisir par la suite et se décontractant de plus en plus au fil du temps.


Après un certains temps à explorer tout les recoins, Ivan reculer un peu, pour commencer à remonter vers les gorges plutôt très profondes de Katia. Embrassant la poitrine de la jeune femme à multiple reprise, posant ses mains en même temps sur le fessier de la résistante, le finlandais remonta doucement s'en trop se presser vers la gorge et enfin le visage de son amour. Katia avait déposer depuis la remontait du sorcier une de ses deux mains dans les cheveux de jeune homme, le caressant de sa douce paume.


Ivan remonta finalement jusqu'au visage de la brune et commença par lui embrasser son manton et enfin ses lèvres. Le finlandais était prêt et Katia ne pourrais qu'être difficilement plus prête, il fallait donc allait plus loin et combler leurs désirs et leurs soif de plaisirs pour l'autre. Alors le jeune homme commença et les va et vient commencèrent, lentements au début, mais rapidement la vitesse augmenta très très vite. Des soupirs de plaisirs, même parfois, et de plus en plus souvent, des gémissements qui pouvaient aller jusqu'au petit cri vinrent remplacer les peu de bruits qu'il y avait auparavant. Tout ceci ne fit qu'insiter le sorcier à donner plus de plaisir on son amoureuse et bien entendu il ne s'arrêta pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 24 Mar - 13:46

Tandis que le jeune homme lui enleva son dernier vêtement, je lui saisis les poignets pour le faire remonter jusqu’à moi. Leur baiser fut puissant, fougueux et envieux. Chez Katia, la pression montait de plus en plus. Ce n’était pas comparable à l’exercice de force que lui avait fait faire ce Torben. La jeune femme se sentait bien, leur peau qui se frottent l’une contre l’autre faisant passer la chaleur d’un corps à l’autre. Chaque caresse que le jeune Finlandais lui faisait lui procurait un plaisir encore inconnu à son corps. Elle ne pensait plus à Torben et à ce mauvais souvenir si destructeur, seul Ivan occupait ses pensées et son cœur. Leur souffle s’entremêlait tandis que leurs lèvres se caressaient.

Par la suite, Ivan prit les devant en descendant le long du corps de la résistante pour finir par jouer avec sa langue en caressant doucement l’endroit le plus intime et encore inexploré du jeune Finlandais. Au début, la douceur et la lenteur du geste firent tendre le dos de la brunette la faisant mettre sa tête légèrement en arrière et soulevant par la même occasion le haut de son buste, rapprochant les omoplates. Au fur et à mesure, il accéléra ses caresses amplifiant le désir et arrachant des soupirs de plus en plus forts aux lèvres de Katia. Plus aucune gène ne préoccupait l’esprit de la brunette, elle ne réfléchissait plus, elle ne pensait qu’à cet homme qu’elle aimait tant et qu’elle désirait tant. Cela risquait d’être la seule fois et bien que Katia connaissait l’issu, elle allait souffrir alors autant en profiter.

Le jeune homme remonta aux côtés de la résistante s’attardant sur sa poitrine et dans le creux de son cou lui procurant multiples frissons. Une des mains de la résistante alla se poser dans les cheveux du Finlandais tandis que l’autre s’agrippa dans le dos du dernier. Il continua de remonter atteignant enfin le visage de la résistante commençant par le menton puis s’élevant jusqu’à ses lèvres. A présent, ils allaient élever leur désir et leur plaisir à un niveau bien plus haut que ce qu’ils avaient pu connaître jusqu’à présent. Le Finlandais débuta les va et vient, doucement au début puis son bassin fit des mouvements de plus en plus forts et répétés de plus en plus vite. L’acte au début insuffla seulement de petits soupirs puis au fur et à mesure, ses soupirs se transformèrent en gémissements. Ceux-ci ne passèrent pas longtemps après à de petits cris que la résistante ne pouvait retenir. Une chaleur intense s’était emparée de tout son corps.

Cet amusement qui leur avait procuré beaucoup de plaisir dû prendre fin au bout d’un certain temps. Katia n’avait plus aucune force, elle ne sentait plus son corps, certains frissons parcouraient encore son dos tandis qu’elle vint se blottir contre Ivan laissant le bras musclé du jeune homme passé dans son dos. La tête appuyée sur le torse très appétissant du Finlandais, la brunette s’endormit en peu de temps comblée par les gestes tendres du jeune homme. Ivan ne s’endormit pas immédiatement, il observait Katia laissant ses doigts s’amusés avec les longs cheveux bruns de la demoiselle. Les draps remontaient jusqu’aux épaules de Katia, les volets n’étaient pas fermés laissant les rayons de la lune éclairaient le lit des deux amoureux. La jeune femme dormait paisiblement, non seulement elle vivait sa première histoire et cela extrêmement bien mais en plus, elle n’avait jamais ressentit un besoin aussi intense d’être auprès d’une personne, surtout pas un homme qu’elle avait rencontré trois jours auparavant.

Le lendemain matin, la jeune femme se réveilla alors qu’il était déjà midi. La jeune femme ne sentait plus cette chaleur qui la rassurait tant. Le jeune homme avait quitté le lit, bien qu’il restait son tee-shirt, celui-ci n’était pas à porter de vu de la brunette et elle ne voyait pas son jean. Inquiète, elle s’assit contre le bois de son lit, remontant le drap au-dessus de sa poitrine, elle plia ses genoux autour desquels la demoiselle passa ses bras. Elle finit par poser sa tête dans le creux de ses genoux, le regard triste. Elle pensait qu’il était parti sans un mot, même pas un au revoir. Elle risquait de ne plus jamais le revoir et cela lui brisait le cœur rien qu’à l’idée qu’elle ne pourrait plus effleurer les douces lèvres du Finlandais avec les siennes. Elle se retint de pleurer, les larmes disparurent des yeux de la belle résistante tandis qu’elle resta dans cette position à attendre espérant un quelconque signe du résistant comme une lettre par hibou.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 31 Mar - 22:52

La nuit avançait plus vite, trop bite... Ivan ne voulait plus rien à part rester avec Katia, ne jamais plus qu'avoir qu'elle devant son regard, pouvoir à jamais toucher d'un doigt cette douce peau, passer une main dans ses cheveux qui nous faisait penser quand on les touchaient à de l'eau... Tout cela n'était rien encore par rapport à la personnalité si particulière de la jeune femme, elle avait son caractère propre et était unique en tout point, la demoiselle ne pouvait pas être comparé aux autres à tous les niveaux. Le finlandais avait devant la représentation parfaite de tout ce qu'il désirait au plus profond de lui-même et même au delà de ça, son coeur avait perçut dans la résistante son âme soeur. Le désir et l'envie bientôt eurent étanché leur soif et ce fut épuiser qu'il finissa alongé aux côtés de Katia, sur le lit douillé de la jeune femme éclairé par les faibles rayons lumineux de la nuit...


Cette nuit là Ivan ne su dormir et passa son temps à observer Katia, serré contre lui, n'osant pas bouger de peur de réveiller celle qui dormait d'un sommeil d'ange . Ainsi passèrent les heures, ne se lassant jamais de voir et revoir la jeune femme, le finlandais finit par se demander de quoi elle rêvait et s'il était dans se rêve, ceci étiat assez égoïste de sa part, mais l'amour n'est au final qu'un égoisme à deux, n'est-ce pas? Alors avec cette pensé, le jeune homme se permit de se demander silencieusement tout ce qu'il voulait savoir et apprendre de la jeune femme et même si ses questions n'obtiendraient pour le moment aucune réponse, il se dit que de toute façon il ne pourrais pas penser à personne d'autre qu'à celle que son coeur avait choisit avant un bon moment. Les heures passèrent ainsi avec autant de pensées que de visions de Katia et même si cela parraissait peu, Ivan était le plus heureux des hommes cette nuit, personne ne pourrais oser prétendre le contraire et ne le pourrais jamais.


Le matin perça la nuit au fil de heures qui au final avait semblé passer bien vite aux yeux d'Ivan qui étaient toujours occupé à regarder Katia, jamais il ne s'était lassé de la regarder et surement jamais il ne se lasserait. Une brume dense était perceptible à travers la fenêtre et malgré ce voile brumeux une lumière assez forte passait aux travers de cette dernière. Le finlandais ne voulait pas que ce visage d'ange se voit réveillé par cette luminosité accru, mais à son avis la jeune femme serait plus facilement réveillé par l'absence du sorcier que par la lumière, alors ce fut avec cette pensée qu'il préféra rester aux côtés de la demoiselle, du moins temps que cela pouvait être possible. Mais Ivan ferait tout son possible pour rester indéfinimant aux côtés de Katia, il en était convaincut et ne voyait pas ce qu'il y avait d'assez grand qui pourrait l'entraver. Les minutes puis les heures de cette nouvelle journée passèrent plus lentement au plus grand plaisir du jeune homme, plus le temps passait lentement plus cela voulait dire qu'il pouvait rester avec la résistante et cela lui convenait très bien.


Malgré l'entêment nouveau d'Ivan, ce dernier du admettre que sa faim dévorante l'avait rattrapé et qu'il se devait, à son plus grand déplaisir, se lever et abandonner Katia pour le moment. Le finaldnais s'en voulait à lui-même pour ça et maintenant il ne pouvait qu'espèrer pouvoir revenir auprès de la jeune femme avant son réveil. Alors se fut avec la plus grande discrètion qu'il se détacha de la demoiselle et ce leva tout aussi doucement pour finir par se diriger vers la cuisine. Dès que le sorcier y arriva, il s'attela à la tache de prendre son petit déjeuné et les tartines fusèrent ainsi qu'un peu de charcuterie et un bon bol de café. Dès qu'il eut finit de déjeuné, le jeune homme eut l'idée soudaine de faire un petit déjeuner pour la demoiselle de son coeur et ce fut un bruit l'étage qui le convainquit de le faire. Alors après un bon quarts d'heure à tout préparer, Ivan remonta lentement les escaliers pour ne pas faire de bruit et pour ne rien renverser surtout. Arrivant devant Katia, le finaldnais eut la surprise de la trouver assise genou contre elle à attendre avec un visage si triste qu'il faillit faire perdre l'équilibre au jeune homme. Avait-elle eut peurs qu'il ne revienne pas? Comment pouvait-elle penser cela? Mais ce fut avec un si large sourire qu'elle acceuilla Ivan que cette pensée s'enfuit bien vite dans les profondeurs de son esprit. Rapportant les mets délicieux qu'il avait préparé, les déposant doucement sur les genous déplié de Katia se fut avec plaisir qu'il constata que la surprise étiat totale et que cela faisait extrèmement plaisir à la résistante. Le finladnais se rapporcha dès qu'il eut posé le plateau et embrassa le jeune femme se contacte se serait prolongé si l'équilibre du jeune homme n'avait pas été précaire, mais cela sembla encore un plus rassurer la demoiselle et une question vint naturellement aux lèvres du jeune homme.


"Tu vas bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Jeu 10 Avr - 22:22

Alors que Katia était assise, les genoux pliés devant elle, la jeune résistante pensait. Son rêve avait été plus que révélateur cependant, elle comptait bien le garder pour elle. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas fait un rêve aussi paisible. Ivan lui avait fait sortir toutes les horreurs auxquelles elle pensait auparavant seulement en une nuit. La jeune femme avait découvert en une journée les bienfaits et les sensations des sentiments qu’on pouvait éprouver à l’attention d’un homme aussi beau, charmant et séducteur qu’Ivan. La seule chose que contenait son rêve était ce cher Finlandais au cœur tendre. La jeune femme n’avait connu jusqu’à ce jour une telle dépendance pour un homme. La brunette s’était toujours empêchée, et cela s’en aucun mal, de regarder les hommes ou d’éprouver une quelconque attirance ou un quelconque sentiment à leur égard et cela depuis bientôt deux ans. Pourquoi vous allez me dire ? Tout simplement parce que deux ans auparavant, dans la chambre du fond, Katia avait subit un crime qui ne pourra jamais être réparé.

Alors que la jeune résistante pensait qu’Ivan était parti, ses cauchemars revenaient au grand galop. Le jeune Finlandais savait à présent le douloureux passé dont Katia était la victime. Cependant, le futur résistant ne savait pas que l’auteur de cet acte odieux n’était autre que Torben Badenov. La brunette avait bien vu deux jours auparavant la haine que portait Ivan à ce mangemort. C’était cet homme encore qui avait tué les parents de son petit ami enfin c’était un peu rapide pour dire cela, la preuve, il était parti sans laisser un message, le jeune brun n’avait laissé aucune indication au sujet de son départ subit. La résistante ne pensait pas que ça faisait aussi mal. Son cœur était meurtri comme si une flèche l’avait transpercée et que la douleur perdurée sans rien pouvoir y faire. Ses yeux s’étaient petit à petit emplis de larmes sans qu’elle ait réagit. Son regard s’était perdu au loin, loin de cette maison et de tous les souvenirs qui s’y trouvaient pour tenter d’oublier l’impossible et de bander ce cœur qui avait si mal.

C’est à ce moment précis qu’Ivan fit son apparition. Le jeune homme eut le temps d’atteindre le lit et de poser le plateau sur ce dernier avant que la brunette ne s’aperçoive de sa présence. Son sourire se dessina sur son visage dans la seconde qui suivit sa réaction. Alors après avoir posé le plateau sur les genoux de la résistante, il déposa un léger baiser sur ses lèvres, baiser qu’elle apprécia grandement bien qu’elle aurait préféré qu’il dure plus longtemps. La question qu’il posa par la suite ne pouvait recevoir qu’une réponse positive. Alors la jeune femme prit le plateau et le posa sur une table de chevet de l’autre côté du lit puis se retourna pour embrasser plus tendrement le jeune Finlandais tout en se laissant tomber sur le lit et en l’attirant avec elle. Katia était aux anges. La jeune résistante ne voulait que lui à ses côtés et cela pour toujours. Elle ne voulait plus qu’il y ait la guerre au fond de son cœur, seulement l’amour qu’elle portait à cet homme qui s’inquiétait tellement de son bonheur, geste qui n’était venu que de lui depuis deux ans. Au bout d’un temps qui parut interminable, les deux tourtereaux durent s’éloigner un peu l’un de l’autre. Un sourire malin aux lèvres, le regard malicieux, la lèvre inférieure légèrement pincée, ses deux mains dans le dos du jeune homme, le drap séparant toujours cet homme musclé du frêle corps nu de la brunette, elle lui répondit :


- Cela répondit-il à ta question ?

Les cheveux de la jeune femme légèrement ondulés étaient étalés de part et d’autres de sa tête, il y avait toujours le petit coup de crayon qu’elle mettait chaque matin en dessous de ses yeux. La jeune femme déposa un autre baiser sur les lèvres du résistant avant de lui dire :

- Et toi comment vas-tu ?

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Ven 11 Avr - 18:07

Leurs lèvres s'étaient décollées par manque de stabilité précaire d'Ivan et ils s'éloignèrent à leurs plus grand regrets, le visage de Katia était toujours parfait malgré les traces de quelques larmes séchées. D'allieurs le finlandais se dmeandait toujours pourquoi ces larmes étaient là, la réponse me direz-vous est pour le moins évidente, le seule problème résidait dans le fait que le jeune homme ne veuille pas l'accepter. S'il y avait larme, alors que le sorcier était partie, cela voulait-il dire que la demoiselle croyait qu'il était partit comme ça, en refermant doucement la porte et en ne lui laissant aucun mot. Comment une pensée pareille ne pouvait-elle qu'effleurer l'esprit de la résistante? Ivan ne ferait jamais cela, les relations du soir n'était pas son truc, il avait toujours pensé à un proverbe en particulier quand il était question de relation du soir: faire l'amour sans amour n'est qu'un besoin honteux. Le finlandais était amoureux de Katia et il ne serais jamais partit de chez elle, sans lui avoir dit au revoir, au pire il aurait laissé un mot, mais cette dernière possibilité était vraiment un extrème et le jeuen homme ne l'aurait fait que si vraiment il avait un rendez-vous très important.


Ivan se devait quand même de comprendre Katia, elle n'avait apparament pas l'habitude d'une relation, cela le finlandais l'avait remarqué dans les yeux de la jeune femme quelques jours plutôt. Lui non plus n'était pas habitué à de tels coups de foudres, mais en même temps qui peut vraiment être habitué à cela? Le sorcier pour sa part laissait allait ses sentiments, ses envies et ses désirs, en retenant bien entendu les deux derniers pour ne pas faire croire des choses fausses à la jeune femme. Ivan l'aimait et il voulait qu'elle le sache par n'importe quel moyen, mais en même temps lui dire comme ça qu'il l'aimait lui fasisait un peu peur de la réaction de la demoiselle, elle trouverait cela peut-être un peu prématuré. Mais en même temps tout indique que Katia éprouve la même chose à l'égard du jeune homme alors dans ce cas où était le mal de lui dire qu'il l'aimait? Tant de choses, tant de conséquences, Ivan tenait tant à la demoiselle, qu'il ne voulait pas prendre une quelconque décision sans être sûr qu'elle sera la meilleur pour la jeune femme. Cette inactavité, le sorcier la redoutait aussi car il savait que l'inactivité n'était pas forcement une bonne chose non plus. Comme vous l'aurez remarqué, Ivan avait quelques doutes, mais jamais il n'en a eu et n'en aurait sur ses sentiments, il aime Katia et rien n'y changera.


Katia déposa son plateau déjeuné sur la table de chevet à côté d'elle et se retourna bien vite et embrassa à nouveau Ivan. Ce baiser était différent que le précédent, le dernier était pleins de surprise, d'envie et de désir, maintenant la surprise avait laissé place à l'amour, ce qui faisait une grande différence. La résistante s'allongea peu à peu et leurs lèvres restèrent collé encore longtemps, la jeune femme était aux anges cela se sentait très bien et cela donna la force au finlandais de tenter de faire mieux encore. Il n'y avait plus qu'une chose qui séparait les deux amoureux, un simple draps, les mains de Katia vinrent se collé dans son dos pour ramener le sorcier encore un peu plus près. Leurs lèvres s'éloignèrent de nouveau et la jeune femme parla avec un sourire sur le visage. Cela répondit-il à ma question? Bien sûr que cela répond à ma question et bien plus même. Comment je vais? Très bien tant que je suis avec toi. Ivan ne pu retenir sa réponse et dès que le dernier mot de la demoiselle fu prononcé il répondit.


"Cela répond à ma question, oui. Et je vais aussi bien que je puisse l'être tant que je suis avec toi." Ivan tomba sur le lit aux côtés de Katia et il lui prit doucement la main et l'apporta à ses lèvres. "J'espère que tu as bien dormit et que tu es formes?" Le finlandais laissa un soupir de pause. "Manges, je t'ai préparé quelques petits trucs, j'espère que ce sera bon..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 25
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Lun 30 Juin - 19:21

La jeune brunette ne s’était jamais sentit aussi bien mais se connaissant elle-même, elle savait que même si elle tenait énormément à Ivan, son cœur et ses pensées le repousseraient au fur et à mesure par peur de le blesser d’une quelconque façon. La jeune femme voulait en profiter, elle reprit le plateau et le posa sur les genoux d’Ivan. Alors elle prit un croissant et croqua dedans avant d’en proposer à Ivan. La résistante restait assise sur le lit. Elle n’était pas vraiment câline ou plutôt, il fallait qu’elle réapprenne à être câline car sa solitude l’avait éloigné de tous les sentiments et les gestes affectueux d’une certaine manière.

A la fin de leur petit déjeuner, Katia déposa un léger baiser sur les lèvres d’Ivan, premier baiser depuis qu’ils avaient commencé à manger. Alors la brunette se dirigea vers l’armoire, en sortie des vêtements et partit dans la salle de bain se changeait. Elle descendit alors dans le salon où se trouvait Ivan. Celui-ci avait l’air prêt à partir ce qui ne surprit pas Katia, après tout, il avait probablement d’autres choses à faire. La jeune femme s’approcha doucement et attendit qu’il prenne la parole pour lui dire au revoir et lui expliquer le pourquoi de son départ sauf si le gentleman ne désirait pas le dire.

Le jeune homme était vraiment très mignon, Katia ne lui résistait pas mais le souci était, qui pourrait lui résister. Le jeune Finlandais avait probablement beaucoup de succès ce qui au fond réconforta la brunette. Ainsi, quand elle se sera complètement éloignée, il en trouvera une autre à son goût et qui ne le laissera pas tomber. La jeune femme s’était vêtue d’un pantacourt noir et d’un bustier noir. Pieds nus, Ivan l’avait quand même entendu s’approcher. La résistante pensait qu’elle irait faire un tour au QG une fois qu’Ivan serait partit pour avertir Rogue que la jeune femme avait trouvé un homme potentiellement apte à intégrer la renaissance du Phénix.


[Post de merde mais bon je ne réussirais pas à faire mieux, désolée ...]

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   Mer 2 Juil - 17:07

Katia semblait toujours pleine de pensée et cela fit naître à l'intérieur d'ivan une pointe d'amertune. Il aimerait tellement pouvoir la soulager tout ce qui la préocupé. Mais ce qui la tourmentait était lui-même, comment ferait-il? Aura-t-il assez de courage et de volonté pour la délaisser? A peine cette question perça le voile de l'esprit du finlandais, qu'il l'avait rejeté, penser à cela ne m'ennerait à rien de bon. Le jeune homme n'eut pas grand chose à faire pour voir disparaitre ses pensées négatives, simplement à regarder une fois de plus la femme sublime qu'il avait devant lui. Il n'était pas habitué à ressentir de telles vagues d'émotions, aussi fortes et violents, c'était comme être en plein milieu d'un océan en pleine tempête. Les vagues d'amour le subvergeaient facilement et il se laissait porter par la houle de plaisir que la tempête provoquait. Au fond de lui, Ivan, savait que cette tempête ne s'éteindrait jamais et il en remercia toutes les puissances supérieures de Finlande.


Katia posa le plateau sur le genoux d'Ivan et elle commença à mangeait un croissant tout en en proposant un au finlandais. Même s'il n'avait pas faim, il accepta. Ne fussent que pour prolonger ce moment si subtil. A la fin de ce déjeuner silencieux, la belle déposa un baiser sur les lèvres du jeune homme et s'en alla quérir vêtements, avant d'aller dans la salle de bain. Ivan se demadait comment la résistante comptait se rendre plus belle encore qu'elle ne l'était déjà, mais tout cela le dépassait et il s'abandonna à une conclusion finement trouvé, que je vous laisse trouver.


Ivan décida à ce moment qu'il était peut-être temps de partir, ne serait-ce que pour mieux revenir. Il avait encore beaucoup de chose à trouver, comme par exemple la localisation exacte de la maison de Torben ou de son appartement. Car il était impossible, même en se soustrayant à l'honneur, que le finlandais laisse impunit ce qu'avait fait le mangemort fou la soirée dernière. Non seulement Torben l'avait attaqué et même si cela en soit n'était qu'une pièce rendu et même justifié, vu la guerre que les deux hommes se livraient. Mais il avait attaqué la jeune femme que son coeur avait élu et cela Ivan ne pouvait le tolérer plus longtemps que nécessaire, cet enlèvement n'allait pas rester sans chatiments! Décidé à poursuivre sa quête avec une volonté nouvelle, le sorcier se leva du lit et se dirigea ver le salon pour y attendre sa bien-aimée. Oui attendre, car il ne pouvait se résoudre à la quitter et se séparer d'elle sans lui dire au revoir serait comme abandonner une partie de son âme et cela ne se faisait pas.


Les minutes passèrent sans changements aucuns et au bout d'un temps qui parraissait au final tout de même court, Katia se montra et Ivan se leva immédiatement, comme si ses muscles n'avaient pas attendu un quelconque signal de la part de son cerveau. La résistante semblait tout de même déçut de voir partir le finlandais et une explication était de mise naturellement. Le sorcier se rapprocha de la demoiselle et la prit dans ses bras, une douce odeur lui vint aux narines et sur l'instant, l'idée d'aller chasser un mage noir était beaucoup moins tentante... Ivan prit la parole en voyant que Katia ne le ferait pas.


"Je vais devoir m'en aller... Rester me serait bien plus agréable, mais je dois toujours laver mon honneur et te venger pour ce qui c'est passé l'autre soir. Je sais où chercher maintenant et j'espère te revenir en bonne état... J'ose croire également que te revoir très prochainement me sera possible, je l'espère de tout mon coeur! Minä rakastan sinua, Katia!"


Sûr ses mots, Ivan embrassa la jeune femme et fit volte-face pour transplaner dès que le palier de la porte fut derrière, juste après un dernier regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour chez soi accompagné durant la nuit [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Retour chez les sous-mariniers
» [Bar "Chez Duck"] Entre deux bouteilles [Terminé]
» Les nouvelles méthodes de transport de colis de la poste
» Nintendo racheterait Rare...
» [1500] Retour chez les EN +V8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Vos Demeures Respectives :: Maisons :: Maison Moreau-
Sauter vers: