AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un retour songeur [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinyu Ishiname
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Un retour songeur [libre]   Lun 11 Fév - 17:06

Il était environ 18h30 lorsque la porte donnant accès à la salle commune de serpentard s'ouvrit. Un jeune garçon avec l'écharpe verte de serpentard autour de son cou, pénétra dans la salle d'un vert éclatant. Cette même salle n'était pas abondamment peuplé malgré l'heure qu'il était, le feu dans la grande cheminée créait une ambiance chaleureuse et douce. Ishiname, qui avait ses yeux légèrement dissimulés par ses cheveux, retira sa main droite de sa poche qui tenait sa baguette magique en lierre, de 27 cm. Il regarda un moment les flammes qui dansait face à lui, comme si elles l'invitaient à les rejoindre. Les yeux noisette de Shin' descendit vers sa baguette, qu'il regarda un instant avec méprit l'objet qui lui permet de canaliser ses dons magique. d'un geste lent, sans émotion il la laissa rouler entre ses doigts vers les flammes. Alors que la baguette se dirigeait vers son triste sort, l'écharpe du garçon prit la forme d'un serpent, qui avec une détente prodigieuse se jeta vers la baguette qu'il saisit avant que celle-ci ne soit mordue par les flammes de la cheminée. Le serpent siffla et rangea la baguette dans la poche du jeune garçon qui n'avait toujours pas bougé sa main droite. Un sourire sans joie se dessina brièvement sur son visage avant qu'il ne tourne sur lui même pour se diriger vers le dortoir. Le serpent autour de son cou avait déjà repris l'apparence d'une écharpe à l'effigie de sa maison.

*L'efficacité du sort de mère semble indéniable.*

Le jeune sorcier de 17 ans arriva enfin au bord de son lit, Il retira ses chaussures noir et s’ assoit sur son lit qui n'avait bizarrement pas été fait depuis son départ, à croire que depuis le départ de Dumbuldort les elfes de maison ne semblaient plus si rigoureux, surtout au près de l'ancienne maison du seigneur des ténèbres. Après avoir retiré sa baguette de sa poche, Shin' fit léviter sa veste et son écharpe, jusqu'au portoir, et à l'aide de la magie fit son lit. Il s'allongea sur les draps et leva les yeux au plafond. Il repensa à son départ précipité pour St Mangouste, dû à une violente crise de sa petite sœur. Il se souvient quand il était là, devant le berceau de verre de sa petite sœur, si petite et fragile. Oui il était bien avec elle mais, quel était l'utilité de sa présence? Il avait sa baguette dans sa poche il connaissait tellement de sortilège, alors pourquoi était-il si inutile? Il fit à nouveau tourner sa baguette entre ses doigts au dessus de ses yeux. Elle qui lui était la source de son pouvoir, était un objet finalement qui ne lui servait qu'a faire son lit, accrocher ses vêtements et parfois même à faire ses lacés. Avait t-elle réellement un intérêt? pouvait-elle sauver Yuna? Il posa celle-ci sur la table de nuit sur sa gauche et resta là, inutile qu'il est à regarder un plafond qui nous rappelle bien les cachots de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Bens
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25
Localisation : Au château pardis !
clan : Les méchants xD
Humeur : Sarcastique
Date d'inscription : 09/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
7/20  (7/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Un retour songeur [libre]   Mar 12 Fév - 1:54

    - Bon j'vous laisse je suis lessivé...
    - Oué d'accord à bientôt Léo !
    - A ce soir.

    Léo reposa donc le pied à terre et retourna prendre le chemin qui menait au château. Il venait de mettre fin à sa scéance de Quidditch. Voici maintenant plusieurs heures qu'il jouait avec des amis, histoire de s'entraîner tout en s'amusant. Léo aimait beaucoup ce sport sorcier qu'était e Quidditch et prenait un réel plaisir à voler sur un ballai, à faire toutes sortes de pirouettes accrobatiques, à lancer les cognards à grands coups de battes ! Bref le Quidditch en lui-même. Etant d'ailleurs batteur de l'équipe de sa digne maison, léo voulait entretenir son splendide corps d'athlète http://i20.servimg.c

    Montant les dernières marches, le jeune homme atteint enfin le grand hall d'entrée. Il jeta un furtif regard vers la Grande Salle où presque tous les élèves étaient assis, occupés à manger en pleine discutions. léo vit uniquement une douce chevelure brune, des yeux bleus étincellants briller depuis la table des Poufsouffles où se trouvait une charmante et unique jeune fille. Il sourit, amusé à cette vue qui venait de lui sauter aux yeux. Quelle merveilleuse jeune fille cette leslie ! Oui, apparement il tenait quand même beaucoup à elle d'un certain côté mais il ne lui avait pas encore sérieusement parlé depuis un moment. Enfin bon, il fallait qu'il arrange ça..et au plus vite.

    Tournant à l'angle d'un couloir, Léo pensa à un joli plan digne des Verts et Argents...C'était qu'elle ne sera jamais au bout de ses surprises cette petite là...Non non non. Poussant le portrait qui donnait sur sa salle commune, Léo aborda un joli sourire guoguenard sur ses fines lèvres. son regard bleu acier balaya la salle où il se trouvait à présent, mais il n'y vit aucune personne qui pourrait suciter son intérêt. Fatigué et épuisé, Léo décida d'aller ranger son précieux ballai pour aller rejoindre ses quartiers. Il monta rapidement les quelques marches pour accéder à son dortoir.

    Une fois arrivé, il remarqua immédiatement la présence d'un certain jeune homme de sixième année...Oui il le connaissait, évidement ! Léo, du haut de ses dix-huit ans connaissait à peu près toutes les têtes qui figuraient chez les Verts et Argents. En plus, celui-ci était l'un qui partageait son dortoir depuis un moment donc s'il ne le connaissait pas encore, il y avait un certain problème ! Commençant à renter dans son lit après avoir enfilé son bas de pyjama, léo décida enfin a briser ce silence très...pesant.


    - Salut Shinyu ! Alors ? Comment ça va depuis la dernière fois ?! Demanda le jeune homme en allant placer ses bras croisés derrière sa tête pour mieux être installé.

    Il avait à présent un meilleur angle de vue, et pouvait parler tout en observant le jeune homme qui paraissait songeur à vrai dire...Il jouait avec sa baguette ?! A non il venait de la poser...Léo souriait joyeusement, tout simplement heureux et satisfait de sa journée...


    - Comment s'est passée ta journée Shin' ? Osa demander Léo d'une voix enjouée. Il avait presque l'air intéressé, oui il était même inétéressé.

    Le jeune Serpentard se cala alors encore un peu plus contre son coussin douillet et attendit maintenant les réactions de son cadet d'un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinyu Ishiname
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Un retour songeur [libre]   Mer 13 Fév - 3:38

Sorcier, sangs-mêlés, sangs-pures, moldues, lycans, vampires. Tous autant qu'ils sont, et continuer cette énumération serait futile, ne peuvent rien faire pour sauver la petite sœur, aux mœurs si délicate, du jeune bourgeois de la maison des sangs pures. Bourgeois, un nom que Shinyu aimait employer, pour se designer dans les situations où même les richesses du monde entier ne peuvent apporter de solution. Il possède tout se dont les classes moyennes rêves, sa vie était faite de façon qu'il ne connaisse aucune barrière de la réalité. Si il avait un souci, on payait la somme qu'il fallait pour résoudre se problème. Ce principe familiale s'appliquant à toute les situation: besoin d'un outil matériel, besoin de réussir ses études, besoin d'ami, d'une petite amie, et oui son grand frère à pus contourner se problème avec l'argent. Rien ne semblait impossible pour cette famille fortunée, qui vivait en dehors de la réalité. Néanmoins un 28 février 1999 vint au monde la dernière perle de la famille, la seul qui parvint à attirer l'attention du jeune garçon aux cheveux en batailles. Elle parvint même à le faire sourire, même rire lorsqu'elle grimaçait. Quand on apprit qu'elle était touchée par une maladie qu'on désigne d’incurable, qui prend la vie des êtres vivant sans que l'on puisse y résister, le jeune homme fut bouleversé comme jamais. Elle n'aura donc pas le droit de grandir? De marcher? de volet accrocher au dos de son frère? de l'appeler "Shin'" ou même "grand frère"? Qui a dit un jour que la justice était universelle? que cette personne nous dises alors où est cette justice? quand agira-t-elle envers Yuna? L'esprit de Shinyu n'était pas tourmenté, non loin de là, il était tout simplement meurtrie, tiraillé par le pourquoi du comment. Mais là où s'était le plus douloureux, s'était à gauche de sa poitrine, ce petit organe si faible qui battait, battrait encore longtemps, alors que celui de sa sœur commençait déjà à ralentir la cadence.

Ishiname, allongé sur son lit les yeux au plafond n'exprimait aucunement ses émotions, il gardait un visage neutre, impassible, songeant à la malédiction qui planait au dessus de sa petite sœur.
Il avait posé sa baguette sur sa table de nuit, à côté des livres d'enchantement qu'il avait emprunté à la bibliothèque de Poudlard. La nuit était tombé et lentement effaçait les dernières touches de couleurs du parc et de la forêt interdite. Le dortoir quand à lui était si bien éclairé qu'on oubliait presque qu'on était dans les cachots de Poudlard. Cela faisait maintenant plus de cinq ans que Shinyu dormait dans ce lit, entouré des autres élèves. Pourtant il n'avait jamais vraiment noué de lien avec eux. Parfois il les écoutait raconter les méfaits des mangemorts, qui pour certain n'était autre que des parents proches. Il entendit même des élèves qui affirmaient avoir vu Lord Voldemord aux prises avec des sorciers de la rébellion et qu'un seul sortilège lui a suffit pour les terrasser tous. Ces histoires sur le survivant et le seigneur des ténèbres le lassait à la longue, même si il se demandait parfois comment un enfant à pus survire au plus grand des sorciers.


Shin' n'avait pas remarqué l'arrivé de son camarade avant que celui-ci ne lui parle. Le préfet, le serpentard étoilé, celui qui donne les ordres, qui réprimande. Cette élève de pouvoir se trouvait dans le même dortoir que Shinyu depuis que l'eau coule sous les ponts. Néanmoins il n'a jamais pris le temps de connaître vraiment ce jeune garçon de 7 ème années. Pourtant il n'y avait pas meilleur fréquentation pour rencontrer des filles, une des raisons de vivre du jeune Ishiname. Toute fois Shin' n'était pas du genre à se frotter au gens pour obtenir leurs bonne grâce, à l’exception des filles bien sûr; non il voyait ça plutôt dans l'autre sens. Shin' ne faisait vraiment pas parti des personnes populaires de Poudlard, il était bien trop solitaire pour se faire connaître de la foule. On lui avait proposé une année de rejoindre l'équipe de quiditch vu ses incroyables talents sur un ballai, pourtant ceci ne l'intéressait pas car pour lui le ballai représentait un moyen de se déplacer, de liberté, alors les règles du sport national ne correspondaient pas à son idéologie du ballai, et puis il n'était bon que pour se déplacer.

Lorsque Léo lui posa sa première question, Shinyu toujours dans ses pensés prit un moment pour redescendre sur terre et basculer la tête vers son préfet. celui-ci avait revêtit son pyjama. Bizarre il ne donne pas l'impression d'un couche tôt, même si son visage reflétait une certaine fatigue peut-être revenait-il d'un entraînement, d'un partie de cache, d'une course poursuite avec une fille de poudlard. Enfin à quoi bond se poser toutes ses questions alors qu'il y en a déjà une en attente d'une réponse. Le jeune serpentard, soupira puis répondit lentement et clairement.

"Pas grand chose, le temps fil sans qu'on ne puisse l'arrêter, et nous somme la à subir son rythme effréné."

Après sa réplique Shin' sentit comme un blanc, pourquoi avait-il fallut qu'il joue les poètes? ne pouvait t-il pas simplement répondre "ça va"? Il était trop tard de toute façon, les mots était venus touts seuls espérons qu'il n'ont pas endormit notre chère prefet qui tombe déjà de sommeil semblait-il. Apparemment Léo ne comptait pas s'en arrêter là. Ceci ne dérangeait pas Shinyu car il avait déjà, depuis ces années, cerné le caractère de Mister Bens, et il n'était pas du genre à ennuyer les gens, il était simplement entrain d'interroger amicalement le jeune bourgeois. Le regard de Ishiname croisa celui de Léo au moment où celui-ci posa la question qui, d'après le haut le cœur de Shinyu, n'était pas le bienvenue. Son visage resta impassible, pendant que son esprit formait une réponse adéquate. Il ouvrit la bouche puis répondit simplement.

"Une urgence à régler rien de plus, rien de moins. J'ai dus quitter quelques heures le château"

*des heures qui fût longue d’ailleurs*

Shinyu se remit à regarder le plafond du dortoir. Il ressassa à nouveau les évènements de la journée, puis décida de les mettre de côté un moment et d'engager à son tour la conversation. Il prit une profonde respiration et demanda à son camarade de chambre.

"Et toi ta journée?"

Il bascula sa tête vers sa baguette qui se trouvait à sa gauche, puis il rebascula sa tête vers la droite vers son camarade. Il hésita encore un ainstant en pesant le pour et le contre et se décida enfin à poser la question à Léo.

"Dis moi. J'ai entendus dire que tu éprouvais une certaine attirence pour..."
Il s'abstient un moment, non pas pour laisser un suspense mais pour évaluer la réaction Bens, puis il finit sa phrase telle une chute, qui pouvait paraitre grotesque, ou enfintain même si les attention de Shin' était tout autre. Il finit donc en élevant légèrement le timbre de sa voix.

"Leslie Brunet"

Voilà c'était dit, le visage toujours neutre, Shinyu attendit, pas sans appréhension la réponse du préfet des Serpentards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Bens
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25
Localisation : Au château pardis !
clan : Les méchants xD
Humeur : Sarcastique
Date d'inscription : 09/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
7/20  (7/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Un retour songeur [libre]   Ven 15 Fév - 14:07

    LéO Bens n'était vraiment pas du genre à se coucher tardivement, mais plutôt à rester de longues heures dans la salle commune des vert et argent, accompagné de toute sa bande. Il aimait être entouré, être le centre des conversations ou encore être le seul qui parler. Léo avait donc évidemment ce petit côté narcissique et égocentrique. Il pouvait passer des heures avec les fesses confortablement installées dans un fauteuil en cuir moelleux près de la cheminée, sans rien faire. Le jeune homme aimait rêvassait de temps en temps en pensant à une chose bien précise, qui lui fera ensuite penser à autre chose, puis ecore autre chose pour enfin finir par penser à quelque chose qui n'avait rien à voir avec cellle du départ...

    Enfin bon, ce soir-là le jeune Serpentard ne voulait pas traîner comme une limace sur les fauteuil..Non il préférait rejoindre son lit bien chaud dans le dortoir. Seulement, il ne s'était pas attendu à y voir quelqu'un puisqu'il n'était pas excessivement tard à vrai dire...Mais puisquil s'agissait de Shinyu Ishiname, cela ne le dérangeait pas. Léo engageamême la conversation lorsqu'il fut prêt à entre dans son lit. Ce que c'était bon de retrouver après toutes ces heures d'entrainement un matelat bien accueillant avec des draps fins, doux et qui sentaient bons...! Oui sauf qu'apparement son lit n'avait pas était fait depuis le matin...Saleté d'Elfes ! Pour le peu de travail qu'ils avaient selon Léo, ils pouvaient tout de même s'occuper des lits des élèves, des Serpentards au moins...

    Le septième année demanda alors a Shin' comment il allait...A croire qu'il devenait poli le p'tit Léo ! Enfin, il voulait juste faire un peu la conversation puisque ce jeune serpentard ne voulait apparemment pas ouvrir la bouche le premier...Depuis sept ans, Léo avait tout de même appris que ce personnage était peu locasse, bourgeois par-dessus tout et tout le monde et aussi renfermé. Le batteur des Serpentard ne cherchait pas a comprendre plus loin et faisait avec ce qu'il avait. Il ne voulait pas savoir pourquoi son camarade de dortoir était de la sorte avec la plupart des gen, sauf des filles apparement...Encore un tombeur va !

    Léo sortit de ses pensées lorsqu'il lui répoondit enfin. Dès qu'il entendit les paroles de Shin', il se rendit compte qu'il avait oublié que ce serpentard là...aimait jouer les poètes. Il sourit alors amusé suite à ce qu'il venait de dire avec une façon peu commune. Il resta cependant dans son mutisme et attendit qu'il poursuive ses réponses. Et la dernière arriva très vite...Shinyu lui dit qu'il avait eut une urgence dans la journée à régler et c'était pour ça qu'il avait disparu du château durant quelques temps...Léo se demanda sur le coup quelle était cette urgence pour qu'il ait du s'absenter aussi longtemps.


    - Et toi ta journée ?

    Léo arrêta de se poser toutes ces questions sur Shin' et essaya de trouver une réponse convenable pour le serpentard.

    - Oh et bien comme toutes les autres..., commença-t-il à dire en souriant, un peu de Quidditch, un peu de drague et puis une pointe d'harcèlement moral pour un petit Poufsouffle de première année...La routine quoi ! Finit-il joyeusement, jeureux de sa journée.

    Il fut d'autant heureux lorsqu'il se souvint le nombre de fois où il avait vu sa belle Jaune et Noire dans le château...Ah ce qu'elle était belle cette jeune femme ! En plus elle était de la même promotion que lui, ce qui voulait dire qu'ils avaient le même âge...parfait. Et comme si Shinyu lisait dans les pensées de Léo, il lui parla d'elle...:


    - Dis moi. J'ai entendus dire que tu éprouvais une certaine attirence pour..., commença-t-il en attirant l'attention de Léo, Leslie Brunet.

    Léo eut un tressaillement lorsqu'il prononça le nom de cette jeune fille. Alors comme ça il était au courant...Remarqua qui ne l'était pas après l'épisode de la Grande Salle la dernière fois ?! Suspect Sur ce coup Léo n'avait pas était des plus discrets...Mais bon tans pis cela ne changerait rien pour ses sentiments si tout le monde était au courant.


    - Je vois que la nouvelle circule vite...Mais frenchement: oui c'est vrai on ne t'a pas menti.

    Le jeune homme avait dit ça d'un ton simple et franc, n'ayant pas peur des réactions que pouvaient avoir Shin'. A vrai dire, il s'en fichait complètement de ce que pouvaient penser les autres et seul la pensée de Leslie comptait.

    - Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour songeur [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour songeur [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» De retour sur l'île [Libre]
» Retour à Cocorico. . .(RP libre ^^)
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Salles Communes :: Serpentard :: Dortoir Garçons-
Sauter vers: