AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Matteus Rasmussen
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Tu as pensé à regarder sous ton lit, mmh?
clan : Le mal, évidemment.
Humeur : Délicieusement alléchée
Date d'inscription : 18/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Sam 23 Fév - 18:33

Un soir sans lune, une nuit sans lune... Voilà ce que c'était. La journée s'était terminée sur une note mélancolique. Ce n'était pas ce soir que Matteus pourrait déchiqueter du moldu pour se garder en forme...
Alors il se promenait. Un lycanthrope qui marche vaut dix sorciers assis. Se balader par une nuit sans lune, c'était synonyme de bouillonnement interne. Pas la peine d'espérer, la pleine lune se faisait attendre et Rasmussen n'avait pas encore mis au point le pendentif qui lui permettrait de ne plus devoir attendre la pleine lune pour être enfin lui-même, avide de chair, avide de sang, désireux de tout ce que la forme bêtement humaine vous empêche d'obtenir...

L'être humain simple est faible. Matteus n'aimait que peu les longues journées et les longues nuits où il ne pouvait se transformer... car la métamorphose décuplait ses forces, lui allongeait les crocs et les griffes, le rendait plus agile et souple...
Il se sentait bien en loup. C'était un état d'esprit qu'il avait acquis avec le temps. Accepter sa condition et en faire un atout. Là était le secret de la réussite. De toute réussite.

Rasmussen était venu dans ce cimetière en espérant trouver là quelqu'un à se mettre sous la dent, car le loup au fond de lui hurlait de faim. La soif de sang était terrible, bien plus que la soif simple. Matteus avait déjà vécu ce genre de choses et il était catégorique. Personne ne pouvait laisser un lycanthrope ne pas se repaître de chair et de sang. Ce n'était tout bonnement pas humain.

Le cimetière n'était pas l'endroit idéal pour trouver des moldus, mais derrière les grilles, il y avait toujours un saoulard ou un paumé qui attendait son sort en croyant dormir.

Ainsi, Matt longeait les grilles, se fiant à son flair pour trouver une proie...
Mais l'odeur qui lui parvint, cette odeur de sans-sang, ce parfum à la fois raffiné et cruel... L'être "vivant" (si l'on peut dire) se trouvant dans les parages n'était plus tout à fait humain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Sam 23 Fév - 19:06

Le début d’une nouvelle nuit… Le soleil évaporer… Hein ? Quoi ? Plus cette astre mortel dans le ciel ? Mais qu’attendait-elle ? Vite ! Dehors ! Waldrade Théophane se réveilla en sursaut, tombant soudainement du plafond, mais parvint à retomber sur les pied avec une agilité surprenante. Elle avait tellement bien dormit cette journée qu’elle en avait presque oublié que c’était l’heure de sortir. Prestement, elle quitta sa chambre et se dirigea vers la salle spécialement réservé pour sa garde robe. Comment ? Oui elle avait une pièce à elle toute seule pour ses vêtements. De quoi faire en faire envier plus d’une… Enfin, la vampire choisit une houppelande soyeuse d’une couleur blanche au nuance argenté. Sa préférer sans doute. D’autant plus que vêtu ainsi, elle ressemblait à une dame blanche avec sa peau déjà bien blême, c’était l'apothéose ! L’ensemble faisait ressortir encore plus sa longue chevelure rouge vif qu’elle attacha soigneusement en un chignon bien serrer. Après quoi, elle sortit du château, réfléchissant au lieu dans lequel elle irait se promener ce soir. L’idée lui vint d’aller au cimetière. La dernière fois, elle avait fait une « charmante rencontre »… KRISTIN NOKOTAY ! Diable ! Elle hantait l’esprit de Waldrade quasiment tous les jours ! Elle avait envie de la massacrer. Souvent elle repensait au combat qui s’était dérouler dans la maison Van Blaken ! Bon sang quel délice ! La pauvre avait faillit y laisser sa triste et misérable vie !

La marquise préféra transplaner cette fois ci, bien qu’elle répugnait ce moyen de locomotion. Ce serait bien plus pratique. Aussi, disparut-elle en un craquement sonore avant de réapparaître dans la fameuse nécropole. Cette fois ci, il n’y avait personne d’assez fou qui se promenait ici. Bah ! Au moins, elle pourrait réfléchir à son aise des futurs actions à venir. Waldrade commença à élaborer un plan pour parvenir à ses fins. Tout d’abord Poudlard ! Oui ! Il fallait qu’elle y aille ! Rencontrer Lucian de Castille. Un jeune vampire ! A Serpentard en plus ! Donc fort peu de chance qu’il ne s’entende pas ! Une opportunité à ne pas manquer ! Le problème était quand ? Ah ! Ah ! Ce n’était pas aussi simple ! Il y avait déjà tellement de choses à faire ! Tout en songeant à cela, elle marchait à pas feutré dans l’un des allée de la ville des morts. Soudain, elle sentit quelqu’un approché, mais un sorcier ordinaire. La sensation n’était pas la même. Une puissance supplémentaire émanait de cette individu. Un lycanthrope… Immédiatement, Waldrade fut sur ses gardes. Ses créatures étaient particulièrement dangereuse et égalaient la force des vampires une fois métamorphosé. Heureusement, ce n’était pas la pleine lune aujourd’hui. Mais ce n’était pas une raison pour se laisser distraire.

Gardant tout de même un aspect impassible, les muscles détendu, elle s’avança dans le brouillard, lentement, quand enfin, elle aperçut la personne en question. D’une vois un peu grave, elle demanda :


- A qui ais-je l’honneur ? Il me semble déjà que vous soyez lycanthrope, mais encore ?

La vampire garda tout de même une bonne distance, au cas où la créature aurait la subite et stupide idée de se jeter sur elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Matteus Rasmussen
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Tu as pensé à regarder sous ton lit, mmh?
clan : Le mal, évidemment.
Humeur : Délicieusement alléchée
Date d'inscription : 18/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Sam 23 Fév - 22:35

La pleine lune n’était pas pour ce soir et ce constat était atroce. Une véritable torture. Alors, le vice venait à la rescousse… Si la gourmandise avait fait sortir le bijoutier de chez lui, ne trouvant rien à se mettre sous la dent, il allait opter pour la luxure. Qui dort dîne, dit-on… Et qui dort avec une jolie femme se réveille, un lendemain de pleine lune, le ventre plein...
Trouver une femme pour cette nuit et quelques suivantes… C’était le meilleur plan pour assouvir les désirs et les besoins qui animaient un homme comme Matteus.
Et s’il avait d’abord cru pouvoir envisager telle rencontre cette nuit, il ne put que déchanter en se trouvant nez à nez avec la créature opaline lui faisant face et l’interrogeant. Pas elle. Non. Son odeur était trop différente de celles des humaines. Une fragrance mêlant la grâce et le sang, la sensualité et le piège.
Une sangsue.
Matteus la laissa s’approcher de lui. Elle semblait s’être vêtue d’un nuage clair, le type de nuages qu’elle n’avait pas dû voir depuis longtemps, à en juger par la facilité avec laquelle elle paraissait accepter sa condition.

Rasmussen n’avait été confronté, dans toute sa vie, que trois fois à des êtres vampiriques et deux de ceux-ci n’avaient jamais été sur la même longueur d’ondes que lui... la troisième avait été sa maîtresse. Pour les deux autres… Les nuits de pleine lune passées à se battre, il ne les avait pas comptées. Seuls comptaient les deux jours où il avait trouvé ses deux ennemis et leur avait planté des pieux dans la poitrine. Ce souvenir le fit sourire alors que la vampire prenait la parole.


"Votre flair ne vous trompe pas…
Matteus Rasmussen, pour vous servir… du moins si un soir vous désirez vous couvrir de bijoux à l’Allée des Embrumes…"


Tout bon commerçant se doit de vanter son magasin à un moment ou un autre dans une conversation. En l’occurrence, les présentations étaient faites dans un sens pour le moment. Elle savait son identité et connaissait son métier. N’était-ce pas formidable cette puissance des mots ?

"Mais vous… qui êtes-vous donc ? Une noble vampire égarée ? Une habitante de ce lieu ?"

Peut-être, en effet, vivait-elle dans l’un de ces caveaux… auquel cas, il était sur son territoire et il est de renommée publique que les sangsues n’aiment pas que l’on s’introduise sur leurs terres…
L’homme gardait une attitude détachée, mais son regard ne trompait pas. En cas de besoin, il était prêt à utiliser la force et la puissance nécessaires pour défendre sa peau. Il se voulait affable et poli, mais n’était pas idiot. Tous les vampires ne détestaient pas les lycanthropes, mais tous ne les aimaient pas non plus. Et cette règle était valable dans l’autre sens également. Matteus n’avait contre les suceurs de sang, à condition, bien sûr, que ceux-ci aient envers lui le respect qu’il convenait.

Alors… amie ou ennemie ? Cette vampire n’avait jusqu’ici montré aucun signe d’inimitié. Mais n’était-ce pas simplement parce qu’elle voulait savoir à qui elle avait affaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Dim 24 Fév - 12:31

La vampire haussa un sourcil d’étonnement quand le lycanthrope lui fit part de son identité. Matteus Rasmussen ? Et bijoutier en plus d’après les propos qui suivirent. Voilà qui était intéressant… Waldrade aimait bien ces choses là, mais seulement celle de qualité. La camelot, elle le renvoyait à son vendeur. Le luxe bon sang ! Elle n’était pas n’importe qui !

- Matteus ? Voilà un prénom fort peu courant de nos jours… Et vous êtes bijoutier apparemment… Je ne manquerais pas de faire un tour dans votre boutique, si ma fois, vos ornements se révèlent être de main de maître… Mais rien qu’à vous regarder, je pense que je n’ai pas de soucis à me faire à ce sujet. Dans l’Allée des embrumes dites-vous ? Bien, très bonne rue… Et en ce qui concerne mon flair, il ne me trompe jamais, sinon ce ne serait même plus la peine d’être ce que je suis. Autant se donner la mort. Dit-elle d’une voix douce et charmeuse.

L’individu avait déjà commencé à faire de la publicité indirectement. Waldrade ne put s’empêcher de sourire. Les commerçants et leurs boutique… Décidément… Enfin, elle n’allait pas lui en vouloir pour cela. Ce n’était pas tout, mais toute bonne personne devait se présenter ! Aussi, la vampire reprit la parole.

- Je suis Waldrade Théophane. Vampire en effet, vous avez bien deviné vous aussi. Les lycanthropes remarquent ce genre de chose ? Quoi que les moldus aussi puissent avoir des soupçons étant donné la pâleur de notre tégument… Nous nous retrouvons dans une situation bien étrange ! Un loup-garou face à un vampire, ça finit souvent en catastrophe. Avez vous l’intention de me faire du mal ? Votre regard ne me détrompe pas. Vous semblez méfiant, un peu comme moi toutefois. Sachez que je ne suis pas non plus une sauvage, prête à se jeter sur le premier venu. Je ne tue que pour me nourrir ou exécuter les ordres qui m’ont été donné. Mais je suis quasiment libre de mes actes, une seule personne à le droit de me commander… Aussi, je ne vous ferais rien si toutefois, vous consentez à faire de même. Ne croyez vous pas qu’il serait utile de cesser cette rivalité entre vampires et lycanthropes ? C’est peut-être la première chose que j’instaurerais d’ailleurs si votre espèces était bien heureuse d’en faire autant.

Waldrade se rapprocha, lentement, toujours un peu méfiante mais elle sentait que cette homme aussi irréfléchie que la plupart des loup-garou qu’elle avait croisé jusqu’à maintenant. A présent, elle était à peine à quelques centimètre de Matteus, le dévisageant avec attention. De toute évidence, il n’était plus de la toute première jeunesse. La marquise avait toujours le don de deviner l’âge approximatif des personnes et ceux, peut importe la race de l’individu.

- Vous devez bien avoir cinquante ans. Les traits de votre visages me le disent. Ce n’est qu’un ordre de grandeur bien évidemment. Si je cherchais davantage, je pourrais vous donner l’âge exacte mais je n’ai guère envie de m’abandonner à cette activité. Quoi qu’il en soit, sachez que je n’habite en aucun cas ce lieu et que si vous pensiez que circulez dans mon domaine vous pouvez vous ôter cela immédiatement de l’esprit. Je préfère les châteaux… Et non, je ne suis pas égaré. Noble oui, en revanche. Si je suis ici, c’était pour espérer faire de nouvelles rencontres et je vois que mon vœu c’est exaucer une fois de plus… Enfin tout ça pour dire que je n’ai aucune intention de vous nuire si tel était votre crainte.

Bien maintenant que les présentations était faite et les intentions de Waldrade clairement énoncé, il ne restait plus qu’à voir la réaction de Matteus qui ne saurait tarder.

*Attention mon petit loup, ne t'avises pas à porter la main sur moi... J'ai de puissants amis... Et il serait regrettable de voir ta tête sur ma cheminée... Ah ! Mais je sens bien que je suis plus forte que toi... Tu ne me feras rien...* Pensa Waldrade, riant intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Matteus Rasmussen
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Tu as pensé à regarder sous ton lit, mmh?
clan : Le mal, évidemment.
Humeur : Délicieusement alléchée
Date d'inscription : 18/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Lun 25 Fév - 22:59

Le lycanthrope se pencha en une sorte de révérence devant son interlocutrice. Signe de respect plus qu’autre chose, mais aussi de bonne éducation.
La vampire avait semblé intéressée lorsqu’il avait parlé de sa bijouterie. C’était assez flatteur, quoique ce qu’elle dit ensuite l’était moins, même si sa voix était des plus envoûtantes...


"On ne choisit pas son prénom, ma chère… Mais le mien ne me déplaît pas… On s’habitue à tout, n’est-ce pas ? Enfin, à presque tout…
Oui, je suis bijoutier et je puis vous assurer que ce que je propose est finement ciselé, toujours travaillé durant des heures et sans cesse étudié pour allier la grâce et la beauté à la puissance magique…"


Il lui adressa un petit sourire. Certes, l’allée des Embrumes était un lieu très réputé, ce qui n’ôtait rien au charme d’Aurea Magica, loin s’en faut.

"Eh bien, c’est un réel plaisir de faire votre connaissance, miss Théophane.
Oui, la lycanthropie nous confère certains atouts du loup, même sous notre forme humaine… Le meilleur atout reste le flair, évidemment… quant à l’instinct, il indique à tout un chacun de se méfier d’autrui… ne vivons-nous pas dans un monde trop divisé ?
Je n’ai nullement l’intention de m’en prendre à vous. La pleine lune n’est pas pour ce soir et je n’ai aucune raison de lancer contre vous cette éternelle querelle qui existe entre nos deux peuples… Voyez-vous, j’ai eu des amis vampires… je ne suis pas favorable aux conflits entre nos races… deux races qui pourraient annihiler de ce monde toute trace de moldu, qui plus est."


Les supprimer tous n’était peut-être pas la meilleure solution. Les enfermer dans une sorte de réserve et aller en chercher pour faire ripaille, voilà qui était amplement plus intéressant !
Rasmussen ne bougea pas lorsqu’elle s’approcha de lui. Oh, elle n’avait pas beaucoup avancé, la distance était toujours là et elle le regardait comme on regarde un grimoire pour y lire tous les secrets qu’il recèle.


"Effectivement… vous êtes fine observatrice, miss Théophane… Et je ne vous en voudrais certainement pas de rester sur l’idée des cinquante ans, c’est déjà bien assez comme cela… Le loup nous rajeunit, mais l’humain reste là malgré tout…
Je suis heureux d’apprendre que je ne suis pas entré sur vos terres par mégarde, cela m’aurait certainement mis dans l’embarras…
Vous avez raison de préférer les châteaux. Les cimetières, c’est un peu rustique et l’on n’y trouve que rarement le luxe !"


Matt la regarda un instant, observant ces cheveux flamboyants et ce sourire à la fois froid et chaleureux, à la fois humain et inhumain.
Les vampires possédaient une grâce inégalable dans l’humanité. La finesse de leurs traits était toujours accentuée par leur teint de porcelaine. Waldrade n’échappait pas à la règle. Sa beauté devait être déconcertante pour plus d’un et elle devait certainement s’en servir pour pouvoir goûter l’hémoglobine un peu sucrée des hommes qui se retournaient sur son passage.


"Savez-vous s’il y a beaucoup de vampires et de lycanthropes dans la région ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Jeu 28 Fév - 22:27

Encore une de ces révérences ! Décidément ! Pratiquement tous les hommes qu’elle avait rencontrés jusqu’à maintenant avaient fait ce geste. Bien sûr, cela ne déplut aucunement à la vampire mais elle se surpris à remarquer les honneurs dont on la gratifiait à chaque fois. Cependant, la voix de Matteus semblait légèrement agacé par la remarque qu’elle venait de faire sur son prénom. Etrange ! En aucun cas elle se moquait de lui pourtant ! Ce n’était qu’une simple constatation ! Aussi, Waldrade s’empressa d’apaiser l’esprit du lycanthrope une fois qu’il eut finit ce qu’il avait à prononcer.

- Ne vous irriter point de ce que je viens de vous dire mon brave ! Je ne blâmais pas votre prénom ! Je disais juste qu’il est pour le moins unique dans cette ère du temps. J’aime ce qui est singulier. Qui sort de l’ordinaire, du classique… Mon appellation est également arriéré… Je ne pourrais en aucun cas vous offenser de cette manière qui plus est, totalement stupide… Quant à votre travail, vous m’en voyez rassurer ! Un maître artisan ! Voilà une personne que l’on rencontre fort peu en ces temps. Vous aurez très certainement l’immense joie ou l’exécrable dégoût de me voir un jour dans votre bijouterie.

Waldrade ne tenait vraiment pas à provoquer une mésentente sur un sujet aussi futile. C’était bon pour Kristin Nokotay tout ça ! Comment ? Oui encore cette fille là ! Et alors ? Elle ne parvenait pas à lui sortir de la tête. Quoi que maintenant qu’elle s’était un peu défouler sur sa personne, elle allait un peu mieux. Il fallait l’avouer. Elle n’était pas parvenu au bout de son but mais bon. Elle avait bien abîmé son petit visage de poupée ! C’était déjà une grande satisfaction ! Enfin, Waldrade revint vite au moment présent. Inutile de s’égaré dans son esprit. Un réel plaisir de la rencontrer ? La majorité du temps, les personnes n’était pas déçu de la croiser sur leur chemin, hormis bien sûr les traîtres et les ennemis du Lord ! Par contre, un mot la fit grincer des dents. Encore ce terme qu’elle qualifiait de stupide !

- Je suis également enchanté d’avoir pu vous croiser ce soir mais par pitié, ne m’appeler pas « miss » ! J’ai horreur de ce mot ! Ayez l’obligeance de ne pas me demander pourquoi, car je ne saurais le dire. Je ne l’aime pas. Point.

Par la même occasion, elle apprit quelques petites choses sur les Loup-Garou. Ainsi, il pouvait ressentir certain élément même sous forme humaine ? Voilà qui était intéressant. En tout cas, Matteus ne semblait pas lui vouloir de mal, ce qui rassura la vampire. Non qu’elle avait peur de lui, mais elle ne se sentait pas motiver pour un combat de cette envergure. Il valait mieux garder ses forces pour autre chose. D’autant plus que l’individu ne paraissait pas être du côté de la résistance étant donné les paroles qui suivirent. Annihiler les moldus ? De toute évidence, Matteus partageait les idées du ministre ! Waldrade fut bien heureuse d’être tomber sur une personne comme celle ci. Des confrontations avec des résistants ou encore des idiots naïf qui comptait les rejoindre, c’était vraiment énervant à la fin. Un peu de conversation sérieuse ne faisait pas de mal ! Et entièrement d’accord avec son point de vue en plus ! Parfais ! Il était vrai que la guerre vampire-lycan était agaçante à force. Pas moyen de s’entendre avec des imbécillité de la sorte !

Fine observatrice ? Cela fit sourire Waldrade. Elle avait toujours été comme ça mais ses faculté vampiriques l’aidait beaucoup. D’ailleurs, elle ne serait pas étonné que le lycanthrope sache faire des choses dont elle en soit incapable. Le luxe dans les cimetière ? A t-on seulement déjà eu l’occasion de voir cela ? Ce n’était que des plaques de marbres ! Rien de bien… extraordinaire devrait-on dire ? C’est alors que Matteus lui posa une question qui la prit de cours. Beaucoup de vampire et de lycanthrope dans la région ? Bonne question ! Là dessus, elle ne pouvait pas vraiment répondre.


- J’avoue que je n’en ait pas la moindre idée, d’autant plus que vous êtes le premier lycanthrope que je rencontre depuis un temps considérable. Ensuite, en ce qui concerne les vampires, j’en ait rencontrer trois pour le moment. Mais l’un d’eux était une traître… C’est également un renseignement qui me serait fort utile si je tiens à devenir reine des vampires. Ah ! Sinon, j’oubliais ! Il y a aussi ma famille ! On est sept en tout, moi comprise. J’ai quatre frères plus jeune. Et vous ? Avez vous encore de la famille ? La plupart des gens que j’entend on perdu leur proche ! Est ce également votre cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Matteus Rasmussen
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Tu as pensé à regarder sous ton lit, mmh?
clan : Le mal, évidemment.
Humeur : Délicieusement alléchée
Date d'inscription : 18/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Mar 4 Mar - 13:24

Matteus haussa un sourcil. Il ne pensait pas avoir mis dans sa voix la moindre trace d'agacement, mais il semblait que sa réponse avait été interprétée comme cela. Soit. Passons. Ce n'était guère important et il n'était pas nécessaire de relever. Il se contenta de froncer les sourcils ensuite, lorsqu'il s'entendit appeler "mon brave"... exactement la même appellation que celle qu'il réservait à ses serviteurs quelques années auparavant.

"Il n'y a aucune raison pour que ce soit un dégoût de vous y voir, ma chère. Ce serait plutôt une agréable surprise pour moi..."

Elle n'aimait pas qu'on l'appelât "miss"? Il y avait sans doute moyen de trouver un terrain d'entente.

"Vous n'aimez pas "miss", je n'apprécie pas "mon brave"... Nous sommes dans le même cas... évitons donc de nous embarrasser ainsi."

Décidément, les humanoïdes qui assumaient pleinement leur condition vampire ou lycan n'étaient pas légion. Rares étaient ces sorciers, semblait-il.
Matteus s'estimait heureux d'avoir pu rencontrer Waldrade ce soir.
L'homme sourit.


"Une traîtresse? Mais quelle horreur! Si je viens à la croiser, je me ferais un plaisir de la mettre en pièces!
Non, je n'ai plus de famille, moi non plus... Mes parents sont morts il y a quelques dizaines d'années..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Jeu 6 Mar - 10:36

Waldrade sentait qu’elle allait bien s’entendre avec le lycanthrope. Il n’était pas comme tout les autres lui. Il n’était pas aussi réfléchie que ses congénères. A chaque fois qu’elle avait croisé un loup-garou, il s’empressait de se jeter sur elle dans l’espoir de la tuer. Dommage pour eux, cela n’avait jamais marché et c’était toujours eux qui perdaient la vie finalement. En revanche, une fois, elle avait frôlé la mort… Cependant, un événement pour le moins étrange c’était produit.

Flash Back


La pleine lune s’élevait haut dans le ciel, en cette nuit particulièrement fraîche, mais Waldrade ne craignait pas le froid, elle ne connaissait plus cette sensation depuis qu’elle était créature de la nuit. N’ayant rien de particulier à faire, elle s’était risqué dans un bois touffu, laissant aller ses pas nonchalamment. Bien sûr, elle savait que c’était la nuit des lycanthropes aujourd’hui mais elle s’en moquait éperdument, ne les craignant pas et abandonnant toute vigilance. Regrettable erreur car le quart d’heure qui suivit, elle se retrouva encerclé par quatre de ces personnages sans possibilité de fuite. Prendre son envol en pareil lieu était impossible étant donné la densité du feuillage des arbres. De plus, le temps de se métamorphoser, ils seraient déjà sur elle. Les adversaires montraient leurs immenses crocs, le regard noir, avide de sang. La vampire ne pu réprimer une grimace. Elle n’avait pas très envie de ce faire déchiqueter… Normale. Qui en aurait le souhait ? Et c’est à l’instant où ils allaient se jeter sur leur proie, qu’une voix grave et forte résonna, détournant ainsi l’attention des lycanthrope. Celle de la vampire également. Quel ne fut pas sa stupéfaction en voyant un homme visiblement d’un âge assez avancé à en juger par sa longue barbe et ses cheveux gris, les sourcil broussailleux, vêtu de ce qui semblait être de peau de bête, un groupe de loup à ses côté. Qu’est ce que c’était que ce cirque ? Des spectateur maintenant ? Apparemment non car les quatre loup-garou rejoignirent le vieillard sans le moindre signe d’agressivité. L’homme adressa un sourire bienveillant à la vampire et partit avec sa meute de loup, n’ajoutant rien de plus… Décidément, en France, du côté des sorciers, il se passait de bien étrange chose. Heureusement, elle partait pour l’Angleterre la semaine prochaine et on n’entendrais plus parler des Théophanes dans le pays, sauf peut-être dans les contes… Histoire curieuse mais pas digne d’intérêt selon Waldrade. Il y avait des choses encore plus insolite dans le monde…

Fin du Flash Back


Une agréable surprise de la voir dans sa boutique ? Oui, cela ne faisait aucun doute que Matteus n’était pas comme les autres. A moins que ce ne soit de l’hypocrisie pur et simple ? Vraisemblablement non… Ah ! Il n’aimait pas l’expression « mon brave » ? Amusant.

- Ne vous inquiétez pas pour cela, je le dis que très rarement. Je me souviendrais sans problèmes que vous ne supportez pas cette appellation.

En fait Waldrade n’aimait pas le terme « miss » car celui ci voulait dire jeune fille ou jeune femme et il semblerais qu’elle ait largement passer ce stade. Et puis, elle n’avait jamais vraiment apprécier l’Anglais mais le mot « miss », ça ne passait vraiment pas. De plus, c’était familier… Du langage soutenu dans ce pays ne ferait pas de mal ! Non. Elle plaisantait bien sûr. Elle était arriéré c’est tout, le problème venait de là. En tout cas, la vampire fut grandement satisfaite d’entendre Matteus proclamer qu’il serait enchanté de massacrer la traître vampire s’il venait à la croiser. Voilà une bonne chose de faite. Autant prévenir tout le monde. Maintenant, elle serait aussi rechercher que les résistants soit disant connu ( elle n’en connaissait encore aucun vu qu’elle n’était pas sortit de son trou de sourie depuis des centaines des années ). Il n’avait plus de famille ! A croire qu’il s’entretuait tous ici ! Enfin, non, pas besoin de tirer pareil conclusion. Après tout, il étaient peut-être mort de vieillesse ou de maladie ? Qui sait ? La vampire se garda bien de poser la question cependant. Waldrade faisait peut-être partie des rares personnes à encore disposer de membres de sa famille encore en pleine santé. Troublant. D’un côté, quand on a plus de famille, on n’a plus rien à perdre. C’était un point positif dans tout ça. On n’a plus grand chose à défendre à part sa peau et peut-être ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Matteus Rasmussen
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Tu as pensé à regarder sous ton lit, mmh?
clan : Le mal, évidemment.
Humeur : Délicieusement alléchée
Date d'inscription : 18/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Sam 8 Mar - 19:59

Matteus sourit à son interlocutrice. Au fond, elle lui était sympathique, cette vampire. Peut-être fallait-il se montrer sous ce jour-là avec tout le monde...
L'homme était gentilhomme, c'était un fait. Mais il n'était pas capable de se montrer tel lors des pleines lunes, bien évidemment...
La dernière fois qu'il avait été aussi respectable avec quelque vampire, c'était lorsqu'il avait séduit l'une d'entre elle, par pure perversion, évidemment... mais finalement, c'était plus que cela. Sans doute une bonne raison pour se détester durant quelque temps et partir, partir loin...


"Merci de votre compréhension... Appelez-moi Matteus, je préfère amplement."

Rasmussen leva les yeux vers la voûte céleste.

"C'est une chance, finalement, que cette nuit soit aussi noire... Elle m'aura permis de faire votre connaissance en de bonnes dispositions de ma part."

Le bijoutier pencha légèrement la tête et regarda Waldrade dans les yeux.

"Vous êtes toujours très liée à votre famille?
Vous avez de la chance, vous savez..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Mer 12 Mar - 19:00

Oui bien sûr ! Si elle l’avait rencontré lors d’une nuit de pleine lune, il avait fort à parier qu’ils se seraient jetés dessus sans même chercher à réfléchir. Et cela aurait été regrettable. En fait, avoir un loup-garou comme allier était une aubaine ! Surtout pour un vampire étant donné que c’était une chose bien rare. Mais les deux êtres ensembles pouvaient créer des dégâts considérables sur un champ de bataille. Il fallait cesser de penser à cette guerre qui avait toujours opposé les deux espèces et penser plus intelligemment. D’autant plus que la majorité des lycanthropes et les vampires n’étaient pas du côté des résistants. Sans compter l’armée d’Inferi que comptait faire le Lord, bientôt, le ministère disposerait d’une puissance militaire qui surpasserait la pitoyable association de la Renaissance du phénix. Les pauvres seraient débordé et succomberaient inévitablement s’ils ne se rendaient pas. Charmant tout ça…

Elle avait de la chance d’être encore très lié à sa famille ? Oui et non. Cela pouvait se révéler comme un avantage et un inconvénient. Gros problème ! Un avantage pourquoi ? Tout simplement, si Waldrade venait à se faire capturer par la Renaissance par exemple, sa famille viendrait sûrement à son secoure et inversement. De plus, il était toujours bon d’avoir des proches à qui parler en toute sécurité, et faire des imbécillités pour se détendre un peu bine évidemment. La vie monastique, ce n’était vraiment pas pour les Théophanes même si Wenceslas n’était pas trop du genre humoristique. Inconvénient ensuite par le fait que justement, en étant attaché à sa famille, on pouvait être capable de toutes les folies pour sauver un proche de la mort ou quoi que se soit d’autre d’ailleurs. C’est pourquoi, ne plus avoir de famille, pouvait se révéler être une bonne chose tout de même. Ainsi, plus rien ne nous retenait et difficile de mettre la pression. Cependant, elle ne prononça mot de ce qu’elle pensait à ce sujet et se contenta de sourire. Elle n’avait pas envie de perdre son temps à s’expliquer. Chose qui arrivait peu souvent, étant d’une nature plutôt prolixe et curieuse.

La vampire voulut changer de conversation, le thème de la famille ne l’inspirant guère. Immédiatement, elle s’attaqua à la politique. Quel sujet distrayant tout de même…


- Hum… Parlons affaire d’état voulez-vous ? Pour commencer, question fatidique, vous êtes de quel côté ? Celui de la Renaissance du Phénix ou du Ministère ? A en juger par vos manière de faire et de penser, vous devez sûrement être dans le camps de notre très cher ministre… N’ais-je pas raison ? Dit-elle en adoptant une expression parfaitement neutre.

De toute façon, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure que ce cher Matteus donnait ses services au ministère. Elle serait vraiment surprise s’il affirmait le contraire. En même temps, elle ne le croirait sûrement pas. Elle réfléchit un moment au nombre de connaissance qu’elle avait maintenant dans sa poche. Il y avait déjà pas mal de partisans du Lord, Syerra Van Blaken, avec qui elle avait eu l’occasion de participer à bon petit combat, Edward Fauste, rencontrer à La Tête du Sanglier par une nuit comme les autres, Félix Jaeger, Maëlliane Kane et Arielle V. D Grindenfersen, ces derniers ne leur ayant adressé quasiment jamais la parole bien qu’ils soient collègues… Ivan Petrovich Stragohv, un homme libre projetant de rejoindre la Renaissance du Phénix, au grand dam de Waldrade, Virginie Drusilla, rencontre très brève ayant finit dans le chaos, la fameuse Kristin Nokotay à qui elle se ferais un plaisir de lui couper la langue et lui arracher les yeux… Et enfin, le très cher et grand ministre : Lord Voldemort. Sans doute la rencontre la plus étonnante et la plus intéressante. Ces dernières semaines n’avait été que de surprise ! Oh ! Et puis bien sûr, il y avait également quelques résistants méprisables…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Matteus Rasmussen
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Tu as pensé à regarder sous ton lit, mmh?
clan : Le mal, évidemment.
Humeur : Délicieusement alléchée
Date d'inscription : 18/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Mar 25 Mar - 20:56

Être là, au beau milieu de la nuit, en telle compagnie, avait quelque chose d’ineffable et d’inspirant. Oui, l’inspiration venait au hasard, que ce fût au détour d’un paysage ou à la rencontre d’une femme… En l’occurrence, ici, Matteus avait envie de créer une bague tout à fait spéciale, un symbole qui affirmerait délicatement que le quinquagénaire qu’il était avait pour cette vampire une sympathie des plus affables.
Une vampire inspirant l’artiste, la muse des ténèbres insufflant l’idée de l’œuvre d’art, fine et précise, qui ferait comme un lien et qui, évidemment, disposerait d’une petite fantaisie maléfique qu’affectionnait particulièrement Mr Rasmussen… Oui, il la voyait déjà cette bague, faite d’or jaune et d’or blanc, avec une prépondérance de l’or blanc qui allait se marier à merveille avec le teint de porcelaine de Waldrade… Un anneau alliant la beauté et le symbolique… Il allait falloir trouver le moyen de représenter l’alliance qu’il entrevoyait. Cet anneau scellerait un pacte, un pacte entre un loup-garou et une vampire… Alliance improbable, mais alliance de puissances et de pouvoir.

Matt ne put retenir son sourire lorsque son interlocutrice aborda la question du camp… Cela n’était pas mornille courante, ces temps-ci, de parler aussi ouvertement de politique et d’opinions… mais cette franchise avait quelque chose de mirifique : elle révélait à la fois l’instinct et la sensibilité, pour ainsi dire.


"Une fois encore, vous êtes très perspicace, Waldrade !
Je n’agis, certes, pas vraiment au grand jour, mais les armes que sont les bijoux que je crée ne peuvent servir qu’une seule cause… Quand à mon grand appétit des nuits où la lune se fait ronde et belle, je l’emploie à éradiquer la vermine que je peux."


La grandiloquence était souvent de mise avec lui, il le savait, mais cela ne choquait que rarement. Le lycanthrope était de la vieille école et, même si pendant des années il s’était empressé de rompre avec bon nombre d’enseignements ainsi reçus, il y était finalement revenu et avait trouvé là un excellent moyen de faire bonne figure pour mieux attaquer.

"Cela dit, je n’ai, malheureusement, encore jamais eu l’occasion de faire mes preuves auprès du Seigneur des Ténèbres…"

Chaque être humain a un rêve secret… Matteus rêvait de rejoindre les rangs des Mangemorts. Il avait toujours apprécié les idées du Ministre, il avait toujours adhéré à cette idéologie prônant un retour à la pureté et à la noblesse…
Rasmussen était persuadé que ces idées feraient le tour du monde et que Lord Voldemort finirait par prendre les commandes de toute l’Angleterre, jusque dans ses moindres recoins, avant d’atteindre l’Islande, puis le continent européen… Ensuite, son pouvoir recouvrirait aussi les États-Unis, puis viendraient l’Afrique, ce continent peuplé de faibles, et l’Asie…
Le monde entier allait être aux pieds de sa Grandeur. C’était certain. Et les imbéciles qui tenteraient de se dresser contre Lord Voldemort subiraient un sort des plus douloureux…
Rien que d’y penser, Matteus jubilait intérieurement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   Sam 5 Avr - 14:11

[ Ma muse était complètement dépourvu Sad ]

Waldrade sourit. Très perspicace ? Mais bien évidemment ! C’était une de ses qualités. Décelé les choses cachés. C’était fort utile dans les cas comme celui ci. Au moins, on savait à qui on avait affaire. Il fallait surtout savoir adopter une réflexion rapide et profonde. C’était l’une des clefs. Après, il fallait avoir un certain don pour deviner les choses. Oui, il n’agissait pas vraiment au grand jour. Un peu normale en soit puisque le moment où il était plus fort était sans conteste la nuit lors de ses transformations. Ce n’était donc guère étonnant. En revanche, ce qui était assez surprenant, c’était le fait qu’il fasse de ses bijoux, des sortes d’objets magiques. Voilà un homme inventif et ingénieux. Une très bonne méthode pour exterminer les traîtres.

- Cela ne fait aucun doute que vous êtes un lycanthrope pour le moins original. J’ai toujours eu affaire à des brutes qui n’avait pas un sous de jugeote. Or vous, c’est tout l’inverse. Au moins, vous remonter les loups-garous dans mon estime. Vous redonnez de l’honneur à votre espèce.

Ah ? Il n’avait pas encore eut l’occasion de faire ses preuves au Lord ? Bah ! En même temps cela demandait du temps de gagner sa confiance. Il fallait se montrer digne d’entrer dans le rang des mangemort. Arielle, elle, l’avait atteint. Au moins, c’était une vampire digne cette fille là ! Pas comme cette Kristin complètement écervelé. La vampire s’approcha un peu plus du lycanthrope. Elle était quasiment sûr à présent de ne plus avoir à se méfier. Il semblait sincère et honnête. Enfin, honnête avec les personnes de son style bien entendu. Comme pour le réconforter un peu, elle lui tapota le bras et déclara d’un ton suave :

- Je suis sûr que vous parviendrez à faire des exploits qui feront de vous un homme unique et souvent demander sur le terrain. Vous avez encore le temps pour cela. Rien ne presse. Vos aurez votre heure de gloire comme toute autre personne servant le ministre. Et même si vous n’êtes pas encore à l’apogée de la réussite, vous pouvez déjà être fier de ce que vous êtes. Bientôt nous enverrons les résistants mordre la poussière. Et moi, j’aurais très certainement atteint mon projet. Cependant, le temps n’a aucune emprise sur moi contrairement à vous. Et il est vrai qu’en ayant atteint la cinquantaine, il serait bon de faire un coup d’éclat qui puisse vous hisser au sommet. Quand on est vieux, on est plus aussi vigoureux que lorsque l’on avait vingt ans… Attendez l’instant propice…

C’était vraiment très bien tout ça. Une connaissance en plus dans la poche ! Un loup-garou en plus. Fait étrange, jusqu’à maintenant, elle avait rencontré fort peu d’opposants. Il ne devait guère être nombreux les membres de la Renaissance du Phénix. Ou alors, ils se cachaient bien les bougres ! Enfin, quoi qu’il en soit, l’heure passait et Waldrade, bien qu’elle appréciait le lycanthrope, avait encore des choses à faire. Et pendant qu’elle restait là à discuter allègrement, elle ne faisait pas ce qui lui restait à faire.

- Je crois bien que l’on va devoir nous séparer maintenant. Ce fut une formidable rencontre, je dois l’avouer. Mais le devoir m’appelle à présent. Je pense que nous aurons l’occasion de nous revoir de toute façon. Ce serais intéressant si c’était lors d’une mission donner par le ministre. On risque de bien s’amuser. Au revoir l’ami…

Sur ce, elle déposa un léger baiser sur la joue du loup-garou, puis se retourna, fit quelques pas et se volatilisa dans les ténèbres de la nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pleine lune se fait attendre... [Waldrade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 3 : la pleine lune, çà fait mal même chez les Miss !
» La plein Lune rose le 11 avril :O
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» Le coup de lune........
» Il fait du brouillard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Autres lieux :: Cimetière-
Sauter vers: