AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]

Aller en bas 
AuteurMessage
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Lun 25 Fév - 22:32

On était encore en pleine journée, pourtant, Waldrade Théophane décida de sortir de son antre. Le ciel étant couvert d’épais nuages noirs menaçant de faire tomber une averse, elle ne courait donc aucun danger de se faire littéralement brûler par les rayons du soleil. Aujourd’hui, elle allait commencer sa quête. Celle d’unir tous les vampires du pays. Si elle parvenait à ses fins, elle aurait créé l’une des plus grandes puissances destructrices. Aussi, s’envola t-elle pour Poudlard. Il y avait un jeune Serpentard qui l’intéressait là bas ! C’était le Lord lui-même qui lui avait fait part de son existence. Une occasion à ne pas louper de toute évidence. Comme il se trouvait à Serpentard, il y avait fort à parier pour qu’il soit d'un tempérament plutôt spécial avec un fond mauvais. Tout ce qu’elle espérait, c’était que ce n’était pas une Kristin Nokotay masculin, sinon, ce n’était même pas la peine d’espérer quoi que soit. Un vampire « gentil » ! Pff ! Quelle hérésie ! Bien sûr, les vampires n’étaient pas forcément abominables, mais de là, à vouloir se joindre à la résistance, cela surpassait tout ce que l’on pouvait imaginer ! Kristin s’alliait avec les sorciers qui avaient toujours répugné les vampires et autres créatures magiques ! Autant les blâmer ces gens là ! Au moins, le seigneur des ténèbres leur accordait une totale liberté. Ils étaient libres de circuler où bon leur semblait sans risque de se faire rejeter. Voilà l’une des principales raisons pour laquelle Waldrade l’avait rejoint.

A présent, il ne restait plus qu’à espérer pour que le jeune Lucian adepte aux même idées. Au fond, Waldrade n’était pas d’une nature diabolique, elle souhaitait juste redonner une image valorisante des créatures de la nuit. Durant toutes ses années, ils avaient été traités de sauvage, de bête sanguinaire… Et autres… Maintenant que le Lord était au pouvoir, tout cela allait changer. Mais pourquoi donc les résistants s’acharnait à occire Voldemort ? Ne voyaient-ils donc pas que la paix pourrait être enfin établie ? Qu’il avait établi la justice ? C’est vrai quoi ! Les moldus ne valait pas la peine d’exister d’autant plus qu’il fallait sans cesse prendre d’immense précaution afin de ne pas leur dévoiler le monde des sorciers. Et puis c’était inutile cette espèce là ! Juste bon à réduire en esclavage si l’on voulait à tout pris ne pas faire de gaspillage mais enfin, ils prenaient de la place ces gens là ! Bon, en ce qui concernait les sorciers nés de parents moldus, là, elle n’était pas vraiment d’accord avec lui, car selon Waldrade, chacun avait sa chance. Mais enfin, elle n’allait pas contredire le seigneur des ténèbres tout de même ! Ensuite, écraser la vermine qui faisait obstacle au maître. Cela, c’était bien évidemment nécessaire. Si ces idiots parvenaient à tout remettre comme avant, s’en serait finit des vampires ! Bref, tout cela pour dire qu’elle était en grande majorité d’accord avec les idées du Lord.

Le voyage aérien prit fin. La haute grille de l’école de magie se trouvait ne se trouvait plus qu’à quelques mètres à peine, elle préféra donc se poser un peu avant l’entrée du parc. Avec délicatesse, la vampire atterrit sans un bruit, puis, réajusta sa longue robe noir et rouge avant d’ouvrir le portail. Une fois dans l’enceinte de Poudlard, elle sentit la présence de quelqu’un. Waldrade esquissa un sourire. La personne qui se trouvait à proximité ne pouvait être qu’un vampire, et qui plus est, incroyablement plus jeune qu’elle. Lucian de Castille ? Et maintenant qu’elle y pensait, il devait sûrement être d’origine française avec un nom pareil. Si c’était bien lui, elle n’aurait pas eu besoin de chercher longtemps pour faire sa connaissance. Il approchait. Bientôt, elle aperçut une fine silhouette….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Mar 26 Fév - 20:31

Que faire lorsqu'un journée morne et lassante venait à s'annoncer? Simple! S'eclipser discrètos sans se faire repérer! Et qui était notre charmant élève osant braver les interdits de l'enceinte Poudlard? Notre petite Lulu bien évidemment! Le jeune vampire venait de sortir tel un voleur, hors de l'école tout en restant dans les limites du domaine. Quel dommage que le temps de n'y prêtait guère, mais ce n'était pas cela qui allait barrer les plans de Lucian. Son but était de se trouver un coin tranquil afin de pouvoir se reposer de tout ennui maigre tel que ses professeurs. Le valliant Serpy venait de passer la haute porte de bois en descendant telle une gazelle, les marches de l'escaliers pour se diriger calmement vers un endroit ou nul personne ne viendrait l'embêter...le portail. En général, personne ne pensait à cet endroit pour la simple raison qu'il n'y avait rien d'intéressant là-bas. Eh bien justement, il n'y a rien d'intéressant qui puisse distraire, mais endormir bien! Ahahaha, tu es un génie Lucian! Quoiqu'il en soit, le beau et magnifique [Oula tu t'égares Lucian] serpent avança dans le silence d'une journée brumeuse, sans malheureusement aucune onde de clarté présente. Mais l'air qui voguait dans l'enceinte était légère et fraîche. Le souffle de vent qui se manifestait vint balayer ses cheveux noirs mi longs derrière son fin visage pâle et son regard d'acier fixait le portail au loin qui commençait à se préciser par delà les arbres. Il n'y vit pas âme qui rôde afin de sévir avec plaisir un petit malin qui enfreindrait comme d'habitude les règles. Le brun s'arrêta à quelques mètres du portail métallique légèrement rouillé et se laissa choir souplement sur l'herbe sèche de l'après midi. Le calme régnait dans ces lieux anciens et le vampire pouvait profiter pleinement d'une ou deux heure de sommeil. Mais ce rêve se dissolu lorsqu'il sentit une présence vive derrière lui. Par réflexe, il ne se retourna pas tout de suite mais attendit quatre secondes avant de pivoter d'un quart de tour pour reposer ses prunelles grises argentées sur l'individu en question qui s'avérait être une femme d'une certaine beauté, beaucoup plus âgée que lui vut la magie qu'elle dégageait. Comme toutes politesses courteoises, le jeune étudiant fit une révérence à l'inconnue puis plongea à nouveau ses yeux pétillants sur elle.

"Bien le bonjour demoiselle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Ven 29 Fév - 22:04

Le jeune homme salua respectueusement Waldrade, ce qui ne put que l’enchanter. En voyant le serpent dessiner sur le blason que portait celui ci, elle fut quasiment certaine de ne pas s’être trompé sur son identité. D’une voix douce et posée, elle répondit simplement :

- Bonjour Lucian de Castille…

Puis, lentement, elle vint s’asseoir à côté du Serpentard, lui adressant un bref sourire comme pour le mettre en confiance. C’était la première fois qu’elle était entrée dans l’enceinte de Poudlard, aussi, la vampire observa les lieux avec attention, songeant que les élèves avaient bien de la chance d’avoir une école comme celle ci. L’extérieur était d’un taille considérable tout de même ! L’intérieur devait être splendide aussi. Prenant conscience soudainement qu’elle ne s’était pas encore présenter, elle s’empressa de le faire.

- Je suis Waldrade Théophane ! Plus tout à fait humaine… Un peu comme toi… J’avais environ le même âge que toi maintenant quand je me suis fait mordre… Et cette année, j’ai atteint mes cinq cent ans. Chose très rare pour les gens de notre espèce car on venait généralement les tuer avant même qu’ils ont atteint la centaine… Dit-elle, l’air songeuse, repensant au fait passé.

La vampire prit soin alors de l’observer dans les moindres détails. Sa taille était plutôt grande pour son âge, des cheveux noir en bataille, des yeux gris tout comme elle… Encore une belle preuve que les vampires étaient des êtres d’une grande beauté. Enfin, ils ne s’en rendaient pas vraiment compte mais la grande majorité des personnes tombaient sous leur charmes. C’était d’ailleurs souvent de cette façon là qu’ils attiraient leur proie. Ah ! Cruelles créatures ! Vraiment sans cœur ! Enfin presque. Un très bonne exemple : Kristin Nokotay ! Comment encore celle là ? Mais oui bon sang ! Elle ne la lâcherait pas la petite ! Waldrade n’était pas du genre à oublier les visages des différentes personnes qu’elle avait rencontrées mais celle ci, elle resterait graver à jamais dans sa mémoire comme étant l’archétype même de la bêtise et de la gaminerie. Ah ! Ah ! Une fois qu’elle serait parvenu à ses fins, elle allait en faire des yeux ronds Kristin ! Ce serais probablement la dernière chose qu’elle ferait dans ce monde…

- Cette école ma tout l’air agréable et accueillante… T’y plais-tu Lucian ? La directrice est Bellatrix Lestange si je ne m’abuse. Une mangemorte du ministre. Comment la trouves-tu ? Et surtout, que penses-tu des idées du seigneur des ténèbres ? Te semble t-elles juste ? Réfléchie ? Sage ? Ou l’inverse ? Médiocre ? Tyrannique ? Exécrable ? Exagéré ? Que penses-tu du monde dans lequel nous vivons ? Je pense que tu as eu vent de l’existence de la Renaissance du Phénix… Que penses-tu des gens qui y adhère ?

Avant toute chose, il fallait se renseigner sur le point de vue de Lucian sur ces choses là. Il ne fallait pas faire la même erreur qu’avec Kristin Nokotay. Car maintenant, elle ne pourrait plus tenter quoi que se soit pour cette femme. Inutile d’essayer de réparer l’échec évident du Chaudron Baveur et des autres lieux où elles s’étaient croisé également. De toute façon, après ce qu’elle lui avait fait subir dans la demeure de Syerra Van Blacken, cela l’étonnerait fort qu’elle veuille métamorphoser leur haine en amitié. C’était une fille perdu. Et cette erreur, elle ne comptait pas la reproduire avec Lucian. Si par malheur ce qu’elle avait en tête échouait, elle penserait vraiment qu’elle est maudite. Pour éviter de parler trop politique afin de ne pas trop agacer le jeune vampire, Waldrade décida de parler de Poudlard, sujet dont elle avait envie d’apprendre beaucoup de chose.

- Je ne suis pas aller dans une école de magie, moi. Je me demande si cela doit être amusant d’étudier dans un lieu tel que celui ci, en compagnie d’autre sorciers… Qu’apprennent les élèves ici ? La métamorphose, les enchantements, les potions aussi je suppose… Mais il doit y avoir bien d’autres cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Sam 1 Mar - 12:30

Lucian fut pour le moins surpris de la connaissance de Waldrade à propos de son identité. Sous l'étonnement, il arqua un sourcil de méfiance et déposa son regard curieux sur la rouquine. Il avait put sentir l'aura familière émanant de ce corps féminin qui ne faisait penser à rien d'autre qu'un vampire bien sur. Un petit sourire s'étendit sur ses lèvres et l'adolescent attendait patiemment que la belle demoiselle se présente afin de ne pas rester dans l'ignorance. Mais cela ne semblait guère être un problème pour l'inconnue qui n'en oubliait en rien les politesses et se présenta au nom de Waldrade Théophane...Drôle de nom.. Il ne fut pas pour le moins choqué de l'âge avancé de cette dénommée Waldrade, les vampires étaient réputés pour vivre longtemps. Lucian se sentit scruter pendant un certain moment mais ne s'en gênait pas, habituée à ce qu'on le détaille, il n'en fit rien et attendit ce que lui voulait la femme. En effet, si elle avait voulu continuer son chemin, elle ne se serait présenter comme cela, s'était que cette étrange personne voulait quelque chose...mais quoi? Le Serpentard attendit patiemment assis, regardant l'air songeur se dessinant sur le beau visage de la femme avant qu'elle ne reporte son attention sur lui. Néanmoins, il ne fallu pas longtemps à la rouquine de reprendre la parole sur des questions assez étrange. Pourquoi lui demandait elle son opinion sur Mr à tête de Serpent? A oui, ce n'est pas parce qu'il surnomme tout le monde qu'il s'en fait une opinion, mais "Le seigneur des ténèbres", cela faisait un peu trop..trop quoi! Ses yeux se plissèrent un moment par méfiance mais de toute manière, qu'est ce qu'il avait à craindre? Mis à part qu'un professeur s'amène et lui colle une bonne retenue dont il se souviendrais.

"Vous êtes bien curieuse pour une première rencontre. Si je ne m'abuse, je suppose que vous êtes du côté de celui que tu surnommes "seigneur des ténèbres". Mais bon, puisqu'on en est là, je ne vois pas pourquoi je ne vous répondrais pas. Je n'ai pas spécialemment d'opinion sur les bien ou méfaits de cette personne. Ne me fiant pas aux journaux ni au rumeurs, comment puis je savoir ce qui est vrai ou non? De toute manière, mon seul désir, c'est le plaisir que j'entreprends dans ce que je fais,,,Et la renaissance..je n'apprécie guère leurs actes, c'est d'une idiotie, il ne font qu'accroître les tensions qui subsistente"

*Sécher les cours par exemple, eheheh*

"Et je puis dire que cette école est des plus plaisante en elle-même et surtout sa directrice" dit il d'un air songeur en repensant à l'image de sa dirlo bien aimée. Elle était du genre sadique, enfin, normale aussi...


Il se fichait un peu de ce qui se passait autour de lui, beaucoup tenait pour le serpent, d'autres pour les débiles mentales de la renaissance. Il ne savait que trop penser et rester là en temps qu'observateur. Mais il ne se serait douter que quelqu'un vienne s'intéresser à son opinion,,comme Waldrade. Peut être pensait elle même à le faire rentrer de son côté...mais cela restait à voir. Le vert et argent fixait toujours vaguement la femme de ses prunelles d'acier jusqu'à ce qu'elle brise le silence qui pesait entre eux deux pour changer de sujet. Sûrement pour ne pas l'ennuyer avec ses questions politiques,,qui c'est vrai,,n'était pas la matière préférée du vampire.

"Cela dépend des cours...Je ne m'intéresse qu'DCFM, potions et magie noire personnellement. L'histoire de la magie avec un travesti [Lucius], peu intéressant, Divination avec une folle, très peu pour moi, et métamorphose, pour quoi? Mais l'ambiance de l'école est bien en elle même si c'est ce que vous voulez savoir, on y apprend...des choses intéressantes.."

Il repensait au cours qu'il était en train de sécher même...divination.. Il n'aimait pas savoir l'avenir ou apprendre des choses sur ce sujet, donc ne préférait pas s'y intéresser. Tout en songeant à ces choses sans importance, ses doigts entrelacèrent la croix rattachée à sa chaîne d'argent.

"Mais dites moi, pourquoi voulez vous savoir tout cela?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Sam 1 Mar - 17:53

L’étonnement de Lucian n’échappa aucunement à Waldrade qui se contenta de sourire. Il semblait méfiant. Attitude qu’elle jugea normale. A sa place, elle aurait réagit de la même façon. C’est après un bon moment que le Serpentard répondit à ses premières questions. Evidement, ce n’était pas très compliqué à deviner que la vampire était du côté du Lord, mais après tout, elle pouvait facilement le démentir car il n’y avait présentement aucune preuve pour vérifier cet état de fait. En tout cas, la question ne l’avait pas beaucoup avancé car il n’avait aucune opinion sur le ministre. Enfin, il valait mieux ne pas en avoir que de le détester instantanément. En revanche, il trouvait les résistants particulièrement idiot. Voilà qui était rassurant… Au moins, il ne ferait pas la regrettable erreur de ce joindre à ce tas d’imbéciles sans cervelle. Après, ce n’était qu’une question de persuasion.

- J’ai toujours eu une âme curieuse… Même lors des premières rencontres… Et puis, ce n’est pas parce que je pose ce genre de question que je suis au service du ministre. Je peux très bien être une résistante… Ensuite, « seigneur des ténèbres » est une appellation populaire. Ta directrice le nomme de cette façon, comme tout les mangemorts d’ailleurs… Tu as raison de ne pas te fier aux journaux. La plupart du temps, il n’y a que des billevesées la dedans. Si tu veux croire quelqu’un, crois ta directrice ou ton professeur de duel par exemple… Ou moi si tu penses pouvoir me faire confiance. Enfin bon aller, j’avoue… Je suis dans le camp de Voldemort mais je ne suis pas aussi soumise que les mangemorts. Je conserve une grande liberté dans mes actes. Et puis, je suis tout de même ma voie… Je veux atteindre mon but.

Surtout, ne pas précipiter les choses, y aller calmement. Même si elle voyait bien que Lucian se doutait qu’elle n’était pas là par le fruit du hasard. En revanche, l’élève quant à lui, ne devrait pas se trouver ici. Sûrement en train d’enfreindre un règlement de l’école. En tout cas, ce n’était pas son problème. Elle n’irait pas le dénoncer, lui faire la morale ou quoi que se soit d’autre. Cela n’était pas de sa charge. Lucian entreprit ensuite de répondre au sujet des cours de l’école. DFCM ? Qu’est ce que c’était que ça ? Elle demanderai une fois qu’il aurait finit de parler. Potion et magie noire… Tiens, tiens… Il s’intéressait à la magie noire ? Voilà qui était intéressant. Elle pourrais en tirer profit. En fait, tout portait à croire que le Serpentard était tout de même plus proche du mal que du bien. On ne pouvait pas employer le mot « neutre » car il avait malgré tout un petit penchant pour le côté obscur. Un travesti comme professeur d’histoire de la magie ? Waldrade se mit à rire. Il avait de l’humour caché ce bonhomme là ! Une folle en divination ? Eh bien ! Il avait peut-être besoin de changer quelques professeurs là dedans…

- C’est quoi DFCM ? Pardonne si je te paraît ignorante mais je n’ai pas eu l’occasion comme toi de fréquenter une école de magie. Et ton professeur d’histoire de la magie ? Il est comment physiquement ? Puisque tu dis que c’est un travestie ! Et puis la folle de divination ? A mon avis, ceux qui se spécialise dans cet art, deviennent un peu insensé à force de voir des choses… Ou prétende voir des choses… Il ne doit pas y en avoir beaucoup de vrai voyant. En ce qui concerne la métamorphose, cela peut se révéler intéressant tout de même. Mais il est vrai que ce n’est pas ce que l’on utilise le plus souvent…

L’ambiance était plaisante ici. Guère étonnant. Avec le nombre d’élèves, on ne devait pas s’ennuyer. Il y avait sûrement des plaisantins qui s’amusaient à faire des bêtises pour donner du fil à retordre aux professeurs et aux personnels. Ah ! Question fatidique de Lucian. Pourquoi voulait-elle savoir tout ça ? Comment allait-elle répondre à cette interrogation pour le moins dérangeante. Des balivernes évidemment ! Ou alors, elle allait répondre un peu à côté. Comme ça, elle ne mentirait pas entièrement. Elle n’allait tout de même pas dire « Je veux savoir tout ça afin de t’attirer dans mon camps, être sous mes ordres et non celui du ministre, car je suis la futur reine des vampires qui s’apprête à réunir tout le monde afin d’écraser la résistance ». Non ! Elle n’allait pas dire cela. Il fallait éviter d’être trop directe.

- Je cherche à savoir tout ça car je m’intéresse beaucoup à ce que les gens pensent du régime actuelle. Et puis en fait, tu m’intrigue beaucoup. Je connais ton identité par l’intermédiaire du ministre qui à dû le savoir de sa fidèle mangemorte. Tu faisais partie de l’une de mes étapes à franchir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Sam 1 Mar - 21:49

Etait ce vraiment le hasard qui avait mené cette délicieuse vampire jusqu'ici? Il y avait peu de probabilité. Ne s'intéressant pas à la politique non plus, il n'avait guère d'avis fondé sur son entourage, mis à part les résistants qu'il trouvait un peu trop....débiles? Enfin, quoiqu'il en soit, Waldrade n'avait pas tout à fait tort, elle n'était pas nécessairement du côté du serpent, mais cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Lucian ricanait intérieurement face au paroles de la rouquine et se dessina un sourire sur ses lèvres. Peut être que "seigneur des ténèbres" est une appellation populaire, mais Lucian ne comptait pas le prénommer de cette manière. Pour lui, le seigneur des ténèbres était le diable, est ce que cette fameuse personne dépassait les enfers à ce point? Etait elle aussi cruelle que Lucifer? A oui..Lucian crois en ces choses funestes, mais ne nous détournons pas du sujet! Le vampire ne réagit pas immédiatement lorsque son aînée eut finit. Il se décida à parler après 20 bonnes secondes, d'une voix neutre mais entourée d'une douceur cruelle.

"Si vous le dîtes, mais ce n'est pas pour autant que le l'appellerait ainsi puisque tu dis ce nom populaire...auprès des mangemorts. J'accorde ma confiance en effet à la directrice, mais jamais aux professeurs. Ce ne sont que des.....enfin bref, voila, on ne peut pas être en confiance avec tout le monde. Pour ce qui est de votre but, je ne vois pas en quoi je suis concerné, petit étudiant que je suis..."


Lucian jeta quelques fois des petits regards furtifs derrière lui au cas ou un de ces professeurs arrogants s'amèneraient, fait fort heureusement, rien n'apparaissait à l'horizon. Il fut légèrement surpris du rire inattendu de la femme et arqua à nouveau un sourcil d'interrogation. Qu'avait il dit de drôle? Il n'avait fait qu'émettre la stricte vérité. Mais sa surprise s'évanouit à sa question. Il est normal que lorsque l'on ne sommes pas aller à une école de magie, on n'ait point connaissance de ce terme.

"Défense contre les forces du mal... J'apprécie juste ce cours pour la pratique, aussi non, le sens de ce cours ne me dit rien qui vaille... Et il est naturel que vous n'en ayez pas connaissance, puisque vous dites que vous n'avez jamais mis les pieds ou étudier dans une école... Je vous envie.."


Lucian préférait nettement se promener dans les forêts sombres de Londres ou dans les pays avoisinnants, rempli d'une libertée totale et d'une tension évanouie. Mais on ne pouvait pas tout avoir, ce n'était qu'un gosse déshérité..

"Le travesti? Une blondasse farouche...hum...c'est quoi encore son nom...Un truc du genre balefois..non.. A oui! Lucius Malefoys! Une vrai tapette physiquement mais je ne met pas en doute sa puissance magique élevée... La folle de divi? Euh, ma première impression mauvaise fut la seule puisque j'ai..eut une absence non justifiée à tous ses cours suivants.."


Lucian se retint de prolonger le négatif de ses professeurs, jugeant bon de ne pas ternir un peu le contenu de l'école et préférant savoir la réaction de Waldrade. Il fallait dire qu'il était bien rare pour le jeune Serpentard de croiser ce genre de personne et préférait pleinement en profiter à sa guise. Ses grandes prunelles d'acier glissèrent sur le paysage en arrière plan à la vampire tout en écoutant avec attention ses paroles. Intrigue? Elle ne s'intéressait à lui que pour le fait qu'il soit vampire, c'est tout. Mais la raison était bien étrange et Lucian aurait voulu en savoir plus..mais ne précipitons pas les choses

"Fidèle mangemorte? Vous parlez d'une autre vampire là?... Le termen étape ne me plaît guère, si vous pouviez me dire, chère damoiselle, des précisions sur votre but"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Mer 5 Mar - 12:19


La vampire se posait bien des questions. A commencer par ce que pensait Lucian de Castille en cette instant car il ne laissait rien entrevoir par l’expression de son visage ni le son de sa voix. Comment savoir ? Pendant un bref moment, Waldrade pensait à pratiquer un peu de légilimencie sur lui. Ce n’était qu’un élève. Cela aurait été un jeu d’enfant mais par pur sagesse, elle ne s’y abandonna pas. Après tout, en faisant pareil chose, elle entrait en quelque sorte dans la vie privé du jeune vampire et elle n’avait aucune envie que celui ci se retourne contre elle pour ce genre de conduite pour le moins exécrable. Elle réservait cela aux imbéciles de résistants. Cependant, elle remarquait bien que le Serpentard ne dénommerait jamais le ministre de « seigneur des ténèbres ». Pourquoi ? A y réfléchir, cela était peut-être une appellation un peu trop forte pour un sorcier, qui certes, avait repousser les limites de la magie noir, mais n’en restait pas moins mage. Et maintenant qu’elle y songeait un peu plus, elle se surpris à pensé qu’elle avait trahit sa divinité. Le diable. Comment n’y avait-elle pas penser plus tôt ? Le vrai seigneur des ténèbres n’était autre que Méphistophélès ou Satan, Lucifer… Enfin bref, il avait un bon nombre de nom. Pour la peine, Waldrade se jura de ne plus appeler le Lord « seigneur des ténèbres » car même si elle l’aimait bien, il n’en était pas un. Bon sang ! Le petit Lucian venait de lui ouvrir les yeux sur ce point, sûrement sans le vouloir, mais bon Voilà qui était chose faite et redonnait de l’ordre dans les idées.


Apparemment, Lucian aimait bien sa directrice, ne croyant qu’à cette personnes. Même la parole de ces professeurs lui était douteuse. Et puis, il avait sans doute raison. Qui sait ce qu’il ce cache derrière la tête d’un professeur. Si ça se trouve, il y avait même des résistants là dedans ! Elle n’en serait même pas étonné. Bellatrix Lestrange, elle n’avait pas encore eu le loisir de la rencontrer, mais elle espérait bien que cela se produise un jour. La vampire tenait à remplir la liste de ses connaissances. Enfin, d’alliers plus précisément. Les résistants, elle n’en avait que faire !

- Tu as sans doute raison. Aussi bien sur le point de la désignation du ministre que sur la confiance à accorder à tes professeurs. Ensuite, tu est concerné dans cette affaire, pas en temps qu’étudiant mais en temps que vampire. Et puis, il me semble que tu est en septième année non ? Donc, tu n’est pas si petit que ça ! Bientôt, tu entrera dans le monde des adultes…

DFCM voulait donc dire « défense contre les forces du mal » ? Hum… Les vampires étaient souvent considéré comme des être maléfiques, si ça ce trouve, les jeunes sorciers apprenaient comment les exterminer. Génial… En tout cas, Lucian l’enviait de ne pas avoir été dans une école de magie, à ce qu’il disait. Waldrade n’y voyait rien de très envieux là dedans. A son âge, elle aurait été vraiment joyeuse si elle avait pu entrer dans pareil école. Bien sûr, il devait y avoir tout un tas de règlements et autres interdictions mais cela ne pouvait pas être pire que le précepteur qu’elle avait eu à l’époque. Quel bonhomme stricte celui là ! Un peu comme son père d’ailleurs. Et puis, les élèves pouvait se côtoyer sans ce soucier du statut social, enfin presque, car il avait toujours les personnes qui s’attachait au sang pur… Personnellement, la vampire se moquait pas mal de ce genre d’idéologie, la trouvant assez… comment dire ? Débile ? Elle ne l’avait jamais dit au ministre, lui qui s’attachait à ce genre de chose, qu’elle n’aimait guère ce mode de pensée. Il n’était pas nécessaire qu’il sache de toute manière. Mais bon, elle ne préférait pas juger une personne juste par cette état de fait.

Son prof d’histoire de la magie était donc un certain Lucius Malefoy ? Elle ne connaissait pas. En même temps, cela l’aurait fort étonné qu’elle puisse connaître un professeur de ce château, mais elle se promit de recueillir quelques informations sur cette individu. Savoir de quel côté se trouvait ce personnage… Ah ! Question crucial maintenant… Donner des précision sur son but ? Pouvait-elle le lui annoncer en cet instant ? Elle avait réussit à détourner la première question mais la seconde, il fallait bien y répondre si elle ne voulait pas paraître impolie. Oh et puis ! Ce n’était pas un secret non plus ! Très bientôt, elle allait dévoiler son projet au pays entier alors à quoi bon attendre ? Elle attendit un certain moment avant de prononcer d’une voix rêveuse :

- Mon but est de réunir tous les vampires du pays, et peut être même au-delà, sous une même bannière… Depuis trop longtemps les vampires vivent en solitaire… Si nous unissons nos forces, nous serons quasiment invulnérable. Maintenant, à toi de décider si tu compte me rejoindre, ou si tu réfère rester en arrière. Je suis peut-être du coté du ministre mais ce n’est pas pour autan que je lui obéit pleinement, et tous ceux qui seront avec moi, ne recevrons aucun ordre venant de sa part… Un privilège donc… Car je ne suis pas aussi cruel que lui. Je ne suis pas du genre à châtier toute personne ayant échoué dans sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Jeu 13 Mar - 22:19

Lucian a toujours l'habitude de ne pas s'extasier dans n'importe quel sens du terme, montrer aisément ses pensées, ses expressions. Mais cela l'arrangeait en même temps, cela permettait à la personne qui lui tenait compagnie de ne pas déceler rapidemment ce qu'il pensait. Le brun repensait au même moment au fameux gas dont parlait Waldrade, la truite là.. Boa, il le respectait en même temps. Après tout, il fallait reconnître qu'il était très puissant et que s'il le croisait, Lucian se ferait sûrement reduire en charpie si un seul mot de travers sortait de sa bouche. Conclusion? Ne pas donner un avis sur lui car même si les méthodes de la sardine lui paraissait légèrement exhubérants, mais très agréable à entendre, il n'en restait pas moins qu'il restait neutre, le plus simple pour mener à bien sa vie sans obstacles pour le nuire. Le vert et argent avait suffisament vut des cas qui pourraient faire retourner plus d'un estomac à l'envers. Quoiqu'il en soit, le jeune vampire haussa les épaules à la conclusion de la rouquine. Peut être, peu être pas était il concerné par l'affaire. Certes, les vampires entraient en deuxième position dans ses interêts, et tant qu'il n'y avait pas de semblant côté, soit résistant, soit voldy, cela ne le dérangeait pas. La seule chose qui venait troublé son esprit était le fait d'être éventuellement commandé par quelqu'un, mais la personne en soit ne semblait pas être si désagréable. Elle lui faisait même penser à sa directrice bien aimée!

"Sûrement...Moi, tant que je ne suis pas concerné par ces trucs politiques entre les deux camps qui s'affrontent actuellement, je n'y vois pas grand problèmes. Et je suis en sixième mais je suis déjà majeur, en effet..."

17 ans déjà? Lucian n'avait jamais remarqué qu'il venait d'entrer dans la majorité depuis peu de temps maintenant. Il se mit à réflechir sur les métiers qu'il avait éventuellement envisagés.. Ben mis à part mercenaire, il n'avait jamais pensé à se diriger vers une branche spécifique. La politique ne l'intéressait pas, enseigner encore moins, et vice versa. Après un moment de silence, Waldrade répondit enfin à la question principale dans toute cette affaire. Le but! Et s'en était pas un banal d'ailleurs. Réunir tous les vampires du pays, il fallait déjà y aller! Mais rien n'est impossible comme on le dit si bien. Le Serpentard approuvait les paroles de son aînée. Les vampires étaient souvent traités de créatures sanguinaires..bon c'est vrai..mais souvent trop déchues par les propos acerbes des gens et tués auparavant sous les moyens fort contrariants des paysans. Lucian se mit à méditer aux paroles de la femme. Il fut interessé par sa proposition, elle avait exactement dit ce qu'il avait voulut entendre. Pas d'ordre de l'un des deux camps qu'il avait fait mention quelques minutes auparavant. Cela devenait amplement intéressant. D'ailleurs, un petit sourire fendit les lèvres rougeâtres du vampire qui plongea ses deux prunelles luisantes dans le regard de Waldrade avec un semblant air interessé.

"Je suis d'accord avec ce que tu dis, les vampires sont souvent écartés des autres de leur espèce, je trouve cela bien dommage. Et ton but est très profitable. Il est si rare de croiser de vampires de nos jours, tu doit être la troisième que j'ai vue de toute ma vie...d'après mes bons et malheureux souvenirs.. Bref, à ton grand plaisir, tu me vois interessé par ta proposition, amplement d'ailleurs. Pff, de plus, je n'ai jamais eut un choix d'avenir dans une branche ne particulier, peut être mercenaire envisagable, mais bon...voila... Mais tu assures qu'il n'y aura pas de penchant vers un camp si je m'intègre dans ton but? Pas d'ordre à recevoir de ton Lord? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Dim 16 Mar - 13:28

Ah ? Il est en sixième année ? Et il est majeur ? Voilà qui est bien étrange ! A moins que… Non ! Elle se rappelait maintenant ! L’école avait fermé pendant un an, ce qui expliquait donc ce fait. Bien. Quoi qu’il en soit, il n’en avait plus pour tellement longtemps ! En tout cas, il y avait un gros problème. Il ne tenait pas à entrer dans les conflits politiques qui se déroulaient en ce moment. Arf ! Pas grave ! Et puis, elle n’allait pas l’obliger à faire tel ou tel chose et puis, il avait encore le temps de se décider après tout. Il avait encore plus d’un an et demi devant lui. En attendant, il devrait s’occuper de ses cours et tout ce qui concernait l’école. Il ne serait pas appelé dans une quelconque mission. Il était bien trop jeune pour cela. Waldrade réfléchissait. Elle ne voulait pas devenir reine par soif de pouvoir, pour avoir l’immense satisfaction de donner des ordres, ou quoi que ce soit d’autre… C’était mal la connaître ! Pourquoi faut-il toujours que l’on juge sur l’apparence ? C’est complètement débile ! Non ! Ce que voulait exactement la marquise, c’était de redonner de la dignité aux créatures de la nuit depuis si longtemps rejeté. On entendrait parler des vampires avant la fin. Et probablement pas en bien dans le camp des résistants, car bien sûr, ce tas d’immondices était un regroupement de personnes qui les avaient si longuement rebuté. Mais tout cela allait bientôt changer !

- Je comprends l’écart que tu as envie de prendre face aux affaires politiques et je ne te forcerais pas à en prendre part. Je suis à l’écoute de l’opinion des autres et de leur choix. Mais il faudra juste de rappeler que les résistants sont les personnes qui veulent notre perte… Et que les mangemorts, sont pour notre épanouissement…

Mais comme elle l’avait dit un peu plus tôt, les vampires n’obéiraient pas au ministre. Mais à elle seul. Et encore, elle leur donnerait une grande liberté… Mais bien sûr, le respect serait de mise. Aussi bien envers elle qu’envers tout les autres d’ailleurs. Aucune dispute ne devra être tolérée. S’il y en avait une il faudra utiliser la parole pour arranger tout ça et non en venir aux mains directement. Il fallait une bonne entente bon sang ! En tout cas, Waldrade fut plus que satisfaite de constater que Lucian semblait véritablement intéressé par sa proposition. Par contre une chose fit tilt dans sa tête. Il la tutoyait ! Oh ! Oh ! Il ne lui semblait pourtant pas lui avoir autoriser ceci. Hum… La remarque serait faîte plus tard. Rare de croisé des vampires ? Oui, c’était malheureusement vrai. Enfin, c’était le troisième qu’elle rencontrait en Grande Bretagne. C’était triste à dire mais c’était pourtant la réalité. Kristin Nokotay, une traître, Arielle, quelqu’un d’exemplaire au moins, et puis Lucian bien sûr. Apparemment intéressé pour devenir mercenaire ? Tien donc ! Mais en étant mercenaire, il fallait bien se battre pour quelque chose, pour le gouvernement le plus généralement. Autrement dit pour le ministère si on suit cette période. Par conséquent, il serait contre les résistants. Voilà qui était intéressant. Ah ! Et encore cette question qui la faisait si grincer des dents. Pas de penchant pour un côté… Il y en avait tout de même un et cela elle ne pouvait pas le nier. Elle devait le lui dire. La perspective de lui mentir la rebutait. Ce n’était vraiment pas son truck. La vérité était bien mieux.

- Il y a tout de même un penchant pour le côté du ministère mais soit assuré, que le Lord ne donnera aucun ordre… Je suis de ce côté car je m’entends assez bien avec les personnes qui y travaille et que la Renaissance est pour notre destruction. Mis a part ce point, je ne suis pas quelqu’un de très attaché au reste qui concerne la naissance de ce conflit entre les deux camps. Je ne fais que prendre ma revanche. Je suis très rancunière et ce genre de truck n’a jamais réussit à passer. Il n’y a pas que les sorciers qui existent sur cette planète. Et je comte bien le montrer. En fait à bien y réfléchir, les vampires capables de pratiquer la magie sont plus forts que les simples sorciers… Enfin, pour la plupart, car je ne doute pas qu’il existe des sorciers plus redoutables encore ! Le Lord et ta directrice en sont deux bons exemples….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Lun 17 Mar - 9:00

Lucian avait eut plusieurs fois la mince occasion de s'informer sur ce qui se passait au-delà de l'enceinte de Poudlard entre les résistants et les mangemorts. Autant dire que ce n'était pas doux à entendre avec les gens qui mourraient par-ci par-là. Peut-être ne s'intéressait il pas à la politique maintenant, mais un jour viendrait ou il savait qu'il devrait commencer à s'y résoudre. Ses oreilles accrochèrent sur la dernière phrase que Waldrade prononça et le cadet haussa des épaules à cette réflexion. Pas nécessairement, mais ces poulets n'aimaient certainement pas les vampires aux mêmes idées que Mr à face à de serpents. Il est vrai que Voldemort pouvait avoir des côté très séduisants dans ses actions, ce qui ne manquait jamais de faire sourire le jeune Lucian. Oh que oui qu'il n'approuvait pas tous les faits et gestes de ce ressuscité, mais c'est déjà amplement plus satisfaisant que les actes de la Renaissance. A ces idées, on pouvait croire qu'il était légèrement du côté des mangemorts. Peut être qu'il avait un penchant sur l'un des camps, plus que l'autre, mais cela ne faisait pas de lui un fidèle à l'un. Il avait encore toute la vie devant lui...enfin..il espèrait. Il nota l'infîme réaction face à son propre tutoyement et se repris bien vite. Il n'avait pas pour habitude qu'on le tutoye lorsqu'il vouvoyait, mais bon, passons ce détail sans importance.

"Si vous le dîtes. J'apprécie peut être plus les actes de....de ton Lord, mais pour ce qui concerne l'épanouissement, cela dépend de la nature du vampire. Il se peut qu'il y ait des bâtards de l'un d'entre eux se ralliant à la cause des poulets[phénix]"



Les premières paroles de Waldrade ne firent qu'approuver intérieurement les pensées du Serpentard. Il avait néanmoins déjà eut l'occasion de rencontrer des personnes de la renaissance, comme Ginny qui lui avait l'air bien sympathique d'ailleurs, un tantinet froid malheureusement. Néanmoins, elle ne connaissait pas sa nature. Rare étaient les gens qui la connaissaient d'ailleurs. Il n'informait la personne que si celle-ci l'intéressait, Benjamin par exemple. Drôle d'énergumène celui-là. Son attention se reporta sur la rouquine et il sourit intérieurement sur le fait qu'elle était rancunière. Similaire à Lucian sur ce point.

"Je n'en doute pas, vu les propos que vous utilisez, il ne fait pas l'ombre d'un doute que vous ne vous entendez pas avec ses bouffons..Personnellement, j'aurais une petite préfèrence pour que les phénix soient bien remis à leur place, mais les manières de ton Lord ne sont pas toutes très plaisantes."

*Sa torture n'est pas assez goûteuse..*

"Ca, je l'ai bien remarqué. Celui qui m'a mordu dégageait une grande puissance même si je n'ai pas eut l'occasion de voir son visage à vrai dire [En pleine méditation]. Et je n'ai jamais eut l'impudence, la stupidité d'oser affronter dans n'importe quels domaines qu'ils soient, la directrice"

*Je serais déjà dans les cachots autrement...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Ven 21 Mar - 22:13

Le jeune se reprit bien vite de sa petite gaffe. Apparemment, il s’en était rendu compte. Bien. Maintenant, il la vouvoyait à nouveau, exposant son point de vu sur les propos qu’elle avait prononcé quelques instants plus tôt. Il appréciait plus les idées du Lord. Voilà qui était une bonne chose. On ne pouvait pas vraiment être de son côté si l’on répugnait ses actions. Bien sûr, les vampires n’étaient pas obligés de l’admirer, ou de lui vouer un culte, bien loin de là. Mais simplement préférer sa façon de faire par rapport aux autres imbéciles de la Renaissance. Une réflexion du vampire fit sourire Waldrade. Non seulement il qualifiait les résistants de « poulet » mais il donnait également le nom de « bâtard » aux vampires indigne. Parfais ! Au moins, ce garçon là, comprenait très bien la situation du moment ! Immédiatement, la vampire s’empressa de confirmer ses dires.

- En effet, tu as raison jeune Lucian ! Certains vampires risquent de se rallier à la cause des résistants. Eux ci sont d’ailleurs bien naïf et condamné à mourir par leur traîtrise. Nous leur offrirons la mort qu’ils n’ont pas eu le loisir de croiser sur leur chemin… Ils courent véritablement à leur perte ! En parlant de cela, je tiens à te mettre en garde ! Il se trouve que j’ai récemment rencontré l’un de ces gueux personnages… Une vampire tenant à tout pris à rallier sa cause au Phénix… Elle s’appelle Kristin Nokotay… Si un jour tu venais à la croiser, ne prend pas garde à ce qu’elle te raconte ! C’est une idiote pas finit ! Je me suis fait d’ailleurs un extrême plaisir à lui infliger quelques souffrances… M’ayant indubitablement provoqué, je n’allais pas passé une occasion de la laisser s’échapper ! Elle passe la majorité de son temps à dire des bêtises, cherchant par tous les moyens à vous mettre en colère… Ce puceron ne mérite même pas une quelconque attention !

Rien qu’en repensant à l’immonde petit visage de porcelaine de cette traîtresse, Waldrade sentit une bouffé de haine remonter à l’intérieur d’elle-même. Bon sang ! Qu’elle avait envie de lui déboîter son petit cerveau de pigeon ! En tout cas, si un jour elle avait la chance de la tuer, la vampire ne manquerait pas de déguster son sang voir même, sa chair… Waou ! Si cela continuait, elle deviendrait cannibale ! Prenez garde ! Bref ! Euh… Quoi ? Les manières du Lord ne sont pas toujours appréciable ? Eh bien autant dire que Waldrade partageait le même avis.

- Oui. Tu as raison… Mais peut-être que tes raisons ne sont pas les mêmes que les miennes… Pourrais-tu développer ton propos ? Et les phénix recevront prochainement ce qu’ils méritent…

Le vampire qui l’avait mordu dégageait une grande puissance ? Voilà qui était intéressant. D’autant plus que ce devait être un digne sinon, il se serait attaqué à des petits mammifères comme l’autre pesteuse… Il n’avait pas eu l’occasion de voir son visage. Dommage ! Cela se serait révélé vraiment intéressant ! Mais Lucian, aimait-il sa condition de créature sanguinaire ? Une question que la marquise se devait à tout pris de poser.

- Tu ne connais pas ton agresseur mais préfères-tu être vampire ou être simple humain ?

Pour sa part, au départ, elle prenait cela comme un handicap, répugnant ce qu’elle était. Mais depuis qu’elle avait rencontré le mage noir, la vampire s’était fait une raison et ne regrattait plus rien. Elle en venait même à adorer ses facultés vampiriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Ven 28 Mar - 10:14

Il fallait le dire, depuis le début, la vampire avait un air familier à une rencontre du passé. Mais il n'arrivait pas à remettre le doigt dessus. Bon ,autant ne pas s'y attarder.Lorsque Lucian se disait être neutre, ce n'est pas pour autant qu'il n'émettait pas ses préférances. Certes, il avait un penchant pour Voldemort, mais cela ne faisait pas de lui un voué au culte, à fidèle à celui-ci. Et puis quoi encore? Enfin, cela pouvait s'avérer être une illusion pour le moment, et le jeune vampire se demandait d'ailleurs si la rouquine avait la marque de son Lord... Question qu'il devrait enfouir au profond de lui-même. S'il posait trop de questions, son aînée allait sûrement mal le prendre ou ne pas apprécier sa grande curiosité. Vilain défaut qu'il réussissait souvent à dissiper. Lucian écouta les paroles de la vampire tout en se répugnant d'oser penser à ce qu'elle venait de dire. Des vampires se ralliant à la renaissance? Ces vampires seraient la honte des autres. Bâtards insignifiants et sans valeur, ne reconnaissait pas le vrai honneur. Puis elle vint à parler d'un de ces cas, une certaine Kristin Nokotay. Connais pas. Mais lorsqu'elle émit le sort qu'il pourrait lui infliger, un petit sourire sadique effleura ses lèvres rougêatres rien que d'y penser. Oh ouiii la torture, il adorait cela. Autant sur lui-même qu'à autrui.

*Quelques souffrances? Jusqu'à quels points? La tuer? Non ce serait décevant..*

Lucian était encore partit dans ses pensées. Il se demandait à quel niveau d'affront la traitre appartenait. Enfin, sentant un regard sur lui, son esprit revint bien vite à la réalité. Une chose était sûre, Waldrade ne semblait pas apprécier cette Kristin. Le jeune vampire sentit une sorte de colère envahir le corps de la femme et se garda de tout commentaire. Vraiment, elle devait plutôt la détester. Son aînée lui demandait de développer ses propos..mais que devait-il dire? Que Lucian préférait d'autres méthodes de tortures que le fameux Lord. Valait mieux fermer son bec sur une réponse directe.

"Comme on le dit si bien : Chacun ses goûts. J'ai des préférences pour d'autres 'méthodes' que ceux de vôtre Lord, c'est tout"

La question de Waldrade n'était pas banale. Mais il savait immédiatemment la réponse, il préférait bien entendu être un vampire. Cela avait ses avantages de plus. Maintenant qu'il y repensait à nouveau, une chose vint encore titiller son esprit. Il était sur d'avoir déjà vu la femme quelques part, ou un de sa famille. Peut être même que celui qui l'avait mordu [Wenceslas] était parenté à Waldrade...qui sait?

"Tout ce que je puis dire, c'est que vous dégagez quelque chose équivoque à lui. Auriez vous de la famille vampire par hasard? Et oui je préfère largement être un vampire, bien qu'au début, s'était assez,,désagréable si je puis dire.."


Il n'avait pas pût s'empêcher de poser la question. Quand quelque chose venait troublé son esprit au point de lui procurer une désagréable sensation, il fallait y mettre un terme. Conclusion? Sa curiosité s'était de nouveau réveillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Sam 5 Avr - 12:44

Visiblement, Lucian répugnait l’idée que puissent exister des vampires traîtres à leur propre cause. C’est vrai que ce n’était guère une chose méprisable. Mais qu’avait donc t-ils à penser ainsi ? Pourquoi au nom de tous les méfaits, voulaient-ils s’allier à la résistance ? Pourquoi ? Là, franchement, Waldrade ne les comprenait pas. C’était en dehors de la logique ! Ils sympathisaient avec leur propre ennemi ! C’était grotesque ! Des personnes qui n’ont pas un sous de réflexion ! Qui ne se sont jamais donné la peine de se pencher sur la question ! Durant toute sa vie, jamais encore elle n’avait eu affaire à ce type de vampire. C’était vraiment désolant ! Affligeant même ! Où s’en allait donc l’honneur vampirique dans tout cela ? Hum ? Dans les abysses bien évidemment ! Les créatures de la nuit n’ont pas à être considéré comme de vulgaires bêtes à apprivoiser dans le but de donner leur force pour apporter la victoire à quelqu’un. C’était une absurdité ! De tels sentiments devraient être châtier ! La colère de Waldrade refaisait surface petit à petit mais su tout de même se contenir. Non mais dans quel monde vivaient-ils ? Dans un conte de fée peut-être ? Pff !

Quoi qu’il en soit, Waldrade sentait que le jeune Lucian avait des questions à lui poser mais aussi étrange que cela puisse paraître, il ne les prononça pas. Peut-être pour ne pas la déranger avec des idioties… Non vraiment… Waldrade n’éprouvait aucune gêne à répondre à ses semblables et ce, peut importe le sujet choisit. En revanche, si la personne en face d’elle s’était trouvé être un simple sorcier, il est fort probable en effet pour qu’elle ne se donne pas la peine de répondre à tout. Mais enfin… Tout comme l’opinion d’ailleurs ! C’était le même système. Tiens ! Voilà, le jeune Serpentard exposer son point de vu. D’autres méthodes disait-il ? La vampire avait bien envie d’en savoir davantage.


- Je meurs d’envie de les connaître ! Fait moi donc part de ce que tu as à l’esprit ! Ainsi, nous pourrons les appliquer si elles se révèlent particulièrement douloureuse et efficace ! Ce serait intéressant d’ailleurs, d’avoir une autre façon de provoquer le mal par rapport au ministère ! Cela nous différencierait encore plus largement…

Waldrade n’en pensait pas moins. Il était vrai que les procédés du Lord étaient savoureuse mais une touche de souffrance supplémentaire serait la bienvenu. Après tout, les gens du monde ne les appelaient pas « créature sanguinaire » pour rien ! Maintenant qu’ils avaient forgé cette appellation, autant jouer le jeu et faire le « méchant sadique » jusqu’au bout ! Bientôt, les vampires seraient encore plus craint qu’ils ne l’avaient jamais été en ce monde. Et cette pensée, ne pouvait être que réjouissante ! Par la même occasion, il fallait qu’elle trouve un bon moyen de réduire cet chère Kristin dans un état de faiblesse extrême et l’humilier en public. Ne pas la tuer. Pas encore. Il fallait savourer chaque instant. Un jour viendrait où elle l’achèverait sans merci mais patience… Patience…

Mais vint la question la plus intéressante du moment. Alors ? Lucian préférait être un vampire. Voilà qui était satisfaisant ! Un bon point ! Un vampire qui ne s’acceptait pas tel quel, était une preuve certaine de faiblesse et de lâcheté en quelque sorte. Il fallait affronter ce fait. Quoi qu’il arrive. Elle, avait réussit après avoir rencontrer Ivan. C’était quelque chose de non-négligeable ! Mais la réponse entière du vert et argent ne put que troubler la vieille vampire.

- Et bien oui, j’ai de la famille vampire. Mes deux parents, Adélaïde et Wenceslas ainsi que quatre frères : Perceval, Nicéphore, Dungal et Ketomeren. Mais je ne comprends pas… A moins que… C’est peut-être l’un d’eux qui ta infliger ce désagrément… De toute façon, personne n’y coupe ! Au début, c’est toujours insupportable. Ça été de même pour moi. En tout cas, si c’est bien l’un de mes proches, j’espère que tu ne lui en veux pas. Après tout, maintenant tu as maintes avantages !

Oui. Etrange. En même temps, les Théophanes ne disaient jamais le nom de leur victimes entre eux, la principale cause étant le fait qu’ils l’ignoraient tout simplement, et quand bien même ils le connaissaient, ce n’était pas pour autant qu’ils le disaient. Par conséquent, cela n’avait finalement rien de très étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Ven 11 Avr - 21:36



Cela l'étonnait en tout point. Cette femme semblait en tout point sadique. Mais ne vous détrompez pas, ce point fit grandiosement sourire notre Serpy qui appréciait se sens d'esprit. Autant avoir de l'imagination, mais à vrai dire, que savait vraiment Lucian des méthodes de Voldemort? Oh il avait lu pas mal de méthodes dans les journaux et bouquins, mais il lui arrivait aussi d'écouter certaines tortures par l'écoute d'une discussion privée. Personnellement, ces méthodes étaient savoureuses mais pas jusqu'à l'extase du plaisir immense qu'est la douleur d'une douce torture bien placée. La vampire se retint d'émettre directement ses opinions. En fait, il se sentirait ridicule si ses goûts s'avéraient être très minables. Il se sentirait comme un poulet embroché autour des flammes, ridicule et idiot. Mais en même temps, qu'avait il à perdre?


"Oh, je ne suis guère au courant de toutes les 'méthodes' de ton 'Lord' mais je dirais que des tortures plus...oserais-je dire 'moldus', sont plus fructueuses. Ce que je veux dire par là, c'est que certains ustensiles peuvent être plus..tortionnaire? Que le coup de baguette magique, qu'un endoloris par exemple...enfin, je n'émet qu'une hypothèse.."

Pour sûr, Lucian avait déjà goûté aux deux sauces. Quel était celle qu'il avait le moins apprécié? Euh...les tortures moldus. Désolé mais les écartelements de membres, les fer brûlants, découpage de la peau à la façon scalper etc.. Euh voila quoi. L'endoloris était certes, presque insoutenable, mais quelque chose dans celui-ci le rendait moins pire. Lucian était il malade? Il espérait que non. Son visage restait néanmoins impassible devant Waldrade. A ce propos, quelque chose troublait légèrement le vampire, mais le cadet se permis de l'enfouir cette question au plus profond de son être. Si Waldrade n'était pas aussi soumise que les mangemorts, qu'elle possédait une grande liberté, alors quel était sa relation avec le fameux Lord? Espionne sans pour autant porter la marque? Car la marque privait quelqu'un d'une entière liberté...Mais bon, ne nous attardons pas sur ce point.

Lorsqu'il eut connaissance de la famille de Waldrade, il arqua un sourcil. Ils s'ennuyaient pas eux au moins, cinq gosses. Lui qui était fils unique s'était toujours senti seul. Un grand frère ou petit aurait été la bienvenue. Pas de soeur par contre, non merci! Avec les parfums à l'eau d'amour, barbie, rose powa etc!! Non! Mais toutes les filles n'étaient pas pareilles,,quoique petites...peut être..


"Peu importe de toute manière...Personnellement, je me suis vite habitué à ma condition de vampire...Il n'y a que les deux premiers jours qu'une sensation désagréable m'avait envahie..."


Il s'en étonna même à nouveau de repenser qu'il n'avait pas autant souffert qu'il ne l'aurait crût. Il s'y était vite prit goût, trop vite d'ailleurs mais la chose la plus difficile que Lucian avait dût contrôlée, c'est sa soif de sang. Au début, vous êtes comme un monstre avide, puis vous arrivez à vous modérez par la suite. En tout cas, au bout d'un an, Lucian est arrivé à ce résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Dim 13 Avr - 11:00

Lucian ne semblait pas très rassuré à l’idée de dévoiler ce qu’il pensait au sujet de la torture. Néanmoins, il exposa tout de même le fond de ses pensées. La torture moldus ? Oui… Mais c’était une très bonne idée au contraire. Il devait sûrement croire qu’elle allait le prendre pour un idiot mais c’était tout l’inverse justement. En voilà une méthode intéressante. Et autant dire que dans ce domaine, Waldrade y était très expérimenté dû a son passé moyenâgeux. Et elle devait avouer que c’était bien le genre de truck qui faisait souffrir au maximum. Au fond, à bien y réfléchir, le sortilège Doloris n'était rien comparé à cela. Enfin elle dit ça mais elle n’a jamais eu l’occasion de subir un tel maléfice et par conséquent en ignorait totalement l‘effet. Mais avec ce sort, on restait entier quoi qu’il arrive. Avec la torture moldus, c’était une bien autre histoire. Couper la langue, crever les yeux, arracher les ongles… Oh ! Il y avait mille et une façon de provoquer la douleur. Et chacune avait son délice particulier. Cependant, il fallait les porter ses instruments… Ce n’était pas aussi petit qu’une simple baguette magique. En fait, il faudrait faire une salle spéciale de tourment et y emmener les prisonniers pour leur faire subir ce qu’il méritait. Wenceslas serait très certainement volontaire pour faire le bourreau. Il en avait martyrisé plus d’un dans le passé.

- Mais ce que tu dis là, est très censé Lucian… Toutefois, il faut bien reconnaître que la baguette est bien utile aussi. Je veux dire par-là que certains instruments de torture ne sont pas transportables partout et puis pour employer de tel moyen, il faut déjà attraper le traître avant de lui faire subir son châtiment alors qu’avec la baguette, on n’a pas besoin de faire cela. C’est une idée à retenir néanmoins et à utiliser lorsque nous aurons des prisonniers sous la main.

Le sujet changea bien vite pour revenir à celui de sa famille. Donc apparemment il devait y avoir un de ses proches qu’il l’avait mordu. Intriguant tout cela, mais pas impossible pour autant. Waldrade se jura de questionner son père à ce sujet. Peut-être s’en rappelait-il ? Oui, très certainement, Wenceslas avait une mémoire de dingue. Quoi qu’il en soit, cela ne semblait pas déranger Lucian car il affirma calmement qu’il s’était vite habitué à sa nouvelle vie. Voilà qui était rassurant. Elle n’avait nul envie qu’il soit en colère contre sa famille pour pareil chose. Mais c’était rare que les Théophanes buvaient le sang d’un sorcier, généralement, ils s’attaquaient plutôt aux moldus vu qu’ils ne servaient strictement à rien sur cette planète. Sauf les nourrir bien sûr…

- Oui, et bien je suis contente pour toi. En tout cas, si un jour tu souhaites venir me voir ou quoi se soit, sache que la porte de mon Antre est grande ouverte… Pour plus de précision, elle se trouve un peu en retrait de Godric’s Hollow, c’est un ancien château, impossible de passé devant sans le voir.

Elle resta un moment songeuse. En fait l’heure tournait à une vitesse affolante et la marquise n’allait pas tarder à prendre congé du jeune Serpentard. Mais avant tout, elle posa cette question qui lui semblait importante.

- Dis-moi, Lucian… Crains-tu le soleil ? Je veux dire par-là, si tu es exposer à ses rayons, en meurs-tu ?

Après un moment, elle se releva d’un bond, emplit d’une force nouvelle et très heureuse d’avoir fait la connaissance de ce jeune vampire qui lui, n’était pas un traître à son sang au moins. Un bref sourire, et elle annonça humblement :

- L’heure avance et je ne suis en rien maître du temps. Je vais donc devoir te laisser. Et… Je suis quasi-certaine que tu étais en train d’enfreindre le règlement en étant ici… J’espère pour toi que tu ne te feras pas prendre ! Sur ce, je te laisse jeune Lucian de Castille et te souhaite une bonne fin de journée…

Après quoi, elle se plaça derrière le portail et transplana pour gagner du temps. Elle n’allait pas voler à chaque fois non plus !

[Aller tu n'as plus qu'à faire une petite réponse et le sujet est clos Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   Dim 13 Avr - 14:17

[^^]


C'est avec une surprise non dissimulée que Lucian entreprit de décortiquer chacun des mots que venaient de prononcer Waldrade. AU lieu de lui dire que ses paroles auraient put être 'stupides', elle approuva en partie ce qu'il venait d'énoncer. C'est vrai que côté déplacement, la baguette magique est beaucoup plus avantageuse, mais Lucian sous-entendait que ces pratiques moldus devaient êtres infligés seulement en cas d'emprisonnement, là ou on avait tout le temps de s'occuper de sa victime. Imaginez vous en plein champ de bataille avec votre valise d'ustentiles de tortures, vous aurez vraiment l'air idiot et ce ne serait pas pratique pour combattre quelqu'un afin de le piéger. La seule torture que Lucian avait put échapper, c'est la découpe d'une partie de son corps. Désolé, mais se faire couper le doigt ou truc du genre ne donnait pas l'eau à la bouche. Mais chez autrui, cela pouvait s'avérer être vraiment efficace pour la divulgation d'informations en tout genre. Notamment pour retourner la situation à son avantage. Lucian ne fit donc qu'hausser des épaules lorsque son aînée s'arrêta de parler. Il venait seulement de remarquer que la fin de journée s'annonçait, laissant un début d'apparition d'une lumière orangée à l'horizon. Les nuages recouvraient néanmoins l'entièreté du ciel au dessus d'eux, empêchant quelques rayons solaires de transpercer la plaine bleue des airs.

Lorsqu'il y repensait, le vampire trouvait étrange de son immunité face au soleil. Certes, il n'appréciait pas sa nature, mais n'en était pas fragile. Contrairement à bien d'autres créatures de la nuit, lui comme d'autres de même nature ne craignaient pas la lumière. S'était d'ailleurs plutôt avantageux pour le vert et argent. Imaginez vous rester cloîtrer dans le château durant toute la journée? Non merci! En parlant de château, la vampire semblait en possédez un près de Godric'Hollows. Intéressant, il pourrait faire une petite visite un jour ou l'autre, qui sais? Lui ne retournait guère souvent au manoir de son oncle, si s'était pour retrouver l'ambiance désagréablement énivrante de la demeure, Lucian s'en passerait bien. Quoiqu'il en soit, il afficha une petite mine joviale à la proposition de Waldrade.


"Si l'occasion s'y prête, je viendrais peut être rendre un visite un jour.."

La question qui s'en suivit n'étonna pas le jeune De castille qui hocha négativement de la tête d'un air pénnard. Est-ce que s'était réciproque? Il n'en savait rien et se retint de la lui poser. Ca n'avait grande importance pour lui-même de le savoir. Comme l'après-midi déclinait dangeureusement, tous deux devaient penser à la même chose car l'adulte se releva en première d'une mine joviale. L'heure de cette rencontre touchait à son terme. Le Serpentard ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle eut la perspicacité d'informer de la nature de sa sortie. Enfreindre le réglement? Comme toujours quoi!

"Aurevoir, Miss Waldrade , au plaisir de vous revoir"

Ses deux orbes de zaphirs suivirent du regard la silhouette s'évanouir dans un filet de fumée qui annonçait le transplanage. Lucian se retrouvait à présent seul près du portail. Le vent ne sifflait plus depuis un bon moment et les nuages commençaient à se dissiper pour laisser la lueur orangée du coucher de soleil s'étirer sur le bleu azur du ciel dévoilé. L'étudiant se releva dans un simple soupir pour rentrer au château.

[End Topic]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeune et la vieille vampire [PV Lucian]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cnarf un jeune de la vieille !
» Mahory, jeune panda feu : 12 pa, 1/2 cc
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» Vampire en avril
» [Deck mélée] Vieille Nan joue du trombone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: L'extérieur du Château :: Le Portail-
Sauter vers: