AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouquin à la noix! [Torbychou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Dim 2 Mar - 19:06

    Fin fond de la Roumanie : 12h30

    La chaleur ? Il semblait qu’elle ait quitté ce pays depuis des décennies… La neige ? bonjour la neige ! Elle l’avait envahi depuis des siècles déjà ! Ginevra n’avait jamais eu aussi froid sa vie que depuis son arrivée ici ! La jolie rousse soupçonnait Rogue de l’avoir envoyé dans ce pays de glace pour la punir ou peut être même pour qu’elle y trouve la mort en se transformant en glaçon ! Sale bonhomme ! Elle le haïssait de jour en jour ! Mais, il n’avait pas apprécié sa dernière traitrise et cela elle était bien forcée de le comprendre…après tout elle avait laissé partir un mage noir comme elle aurait laissé un chat de gouttière continuer à errer dans les rues… Enfin cela montrait que Ginevra était encore capable de se montrer entêtée… et pas qu’un peu !

    Enfin que faisait elle ici à se geler dans un ville perdue ?! Elle marchait vers la bibliothèque ancestrale. Rogue l’avait envoyé ici pour qu’elle récupère un vieux grimoire ! tout ce chemin pour vieux bouquin ! Ginevra rageait !! Elle se foutait de son livre ! Et cela faisait deux long jours qu’elle était dans ce pays ! C’était la troisième bibliothèque qu’elle visitait ! Bien évidemment Rogue ne lui avait pas donné plus d’indices que le simple nom de la ville !!! Une ville grande, trop grande qui comprenait cinq bibliothèques ! Le goujat ! Folle de rage elle dormait en plus dans un hôtel miteux. Elle avait envi de rentrer en Angleterre mais il était bien évidemment impensable de rentrer sans l’ouvrage ! Alors Ginevra rallait toute seule tout en passant plusieurs heures dans des bibliothèques lugubres. Plus que 2 se disait elle.

    Une fois passée la porte imposante de chêne ouvragée, la jolie rousse fut stupéfaite…par la taille des lieux ! Des milliers de rayonnages ! il s’agissait de l’une des plus grandes bibliothèque qu’elle eut visité depuis son arrivée…elle n’était pas prête de sortir d’ici ! Dans un autre sens, la bibliothèque était splendide ! Un vrai délice pour les yeux. Déboutonnant son manteau sombre, la jeune femme dégagea sa chevelure de feu et traversa le corridor, la tête en l’air pour admirer les fresques. Elle arriva devant un petit guichet, une vieille femme lui lança un regard glacial et pénétrant…Merci l’amabilité ! Ginevra ne se démonta pas pour autant et dans un anglais assuré, elle demanda où se trouvait les rayons sur les sciences occultes… drôle de question pour une femme moldu… et qui n’attira que davantage son regard noir sur la rouquine… Pas un mot…elle lui indiqua simplement une allée…une IMMENSE allée ! Ginevra cru dépérir, elle allait dormir ici !
    Un léger soupire, la rouquine pénétra dans l’allée indiquée…Des livres à pertes de vue ! Cela sentait le renfermé, le vieux.

    Merveilleux ! Une chance pour elle qu’elle eut aimé les livres sinon elle était bonne pour se damner. L’allée était déserte, elle était seule, mais l’usage de la magie ici n’était pas la meilleure chose à faire alors elle commença à chercher du regard un quelque conque ouvrage qui puisse ressembler à la demande formulée par le vieux fou de Rogue… Pensant alors avoir trouvé quelque chose, la rouquine emprunta l’escabeau sur le côté afin d’atteindre un rayonnage trop haut. Tendant le bras, elle était encore trop petite et fit tomber plusieurs vieux ouvrages poussiéreux sur le sol de marbre…La poisse ! Ginevra redescendit de l’escabeau pour ramasser les ouvrages et lorsqu’elle redressa la tête elle se heurta violemment à quelqu’un… encore plus la poisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Dim 2 Mar - 23:44

- QUOI???? Nan mais vous êtes sérieux là? Elle s'est barrée en Roumanie? pourquoi? Pour qui?
s'exclama un homme, dans une rue sombre de Londres


- Badenov, je vous ai dit tout ce que je savais. Ginevra Weasley part chercher quelque chose, dans une petite ville. Tenez, l'adresse.
répondit un autre en lui tendant un papier


Torben Badenov était furieux. Il avait besoin de respirer un grand cou là. Celà faisait deux bons mois qu'il avait déserté son poste pour partir à la recherche de son amante. Seulement, le partie de Lord Voldemort n'était pas un camp que l'on pouvait quitter et rejoindre à sa guise. S'il voulait assurer sa sécurité et surtout celle de sa fiancée lors de leur retour, ainsi que leur protection, Torben devrait ramener au lord un petit quelque chose, qui l'aiderait à avaler le fait qu'il allait revenir parmi les rangs de sa garde rapprochée. Vous vous doutez donc, amis elcteurs, de quelle monnaie d'échange Torben voulait se doter avant de raparaître devant le Lord...


Oui, il avait pensé tout d'abord à lui ramener Fleur Wealsey, mais sa complice, qui devait l'amener au Seigneur des Ténèbres, l'avait laissée sotement s'échapper. Ensuite, il avait décidé d'aller voir son indicateur, un proche collaborateur decertains résistants... Agent double, l'homme monnayer ses services à Torben, et venait de lui révéler l'endroit exact où devait se trouver la rouquine. La roumanie. Le seul problème, c'était que ce pays était fichtrement loin! Bon, après tout, il avait l'information dont il avait besoin, de quoi se plaignait il?



- Tiens Rup', ta thune. Y'a interêt à ce que ton info vaille la peine de se déplacer, sinon t'auras affaire à moi...
prévint Torben en sortant quelques pièces d'or.


- Pas de soucis vieux, tu la verras la bougresse.



Après un bref signe de tête en guise de salut, Torben s'éloigna doucement, étudiant le plan. Il insuffla lentement, cse concentra, et transplana...


Pour se retrouver en Roumanie. Il avait été légèrement imprecis, aussi dût il se mettre en marche, en se hâtant le plus possible, pour aller vite fait bien fait emmener la petite rouquine avec lui, tant qu'elle serait à cette foutue bibliothèque. Commençant à courir, il couvrit la distance en quelques minutes, et s'engouffra à l'intérieur du bâtiment, ralentissant bien évidemment l'allure pour ne pas paraître suspect. Bon, Ginny Weasley, où es tu? Aaaaa voilà! La rouquine était sur un escabeau. Ridicule. Elle aurait pu se servir d'un discret sort d'attraction, amsi non, comme son imbécile de père, elle se sentait obligée de faire comme les moldus! Il arriva dérrière elle avec un grand sourire. Soudain, en redescendant, elle le heurta de plein fouet, mais Torben réussit à rester debout malgré le choc.



- Alors chère amie, vous ai je manqué?

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Lun 3 Mar - 20:42

    L’allée était déserte et fort heureusement puisque Ginevra venait de se faire s’écrouler sur le sol plusieurs vieux ouvrages ! Elle n’avait pas envi de se faire éjecter de cette bibliothèque avant d’avoir trouvé ce pourquoi elle était là ! Non mais oh ! Si elle rentrait les mains vides Rogues lui ferait passer un sale quart d’heure ! Bon certes cela ne changerait pas de l’ordinaire mais elle aurait droit à savon encore plus mémorable et la rouquine en avait assez de se faire passer des savons mémoriaux ! Non elle ramènerait ce bouquin à la noix, tant est si bien qu’il existe car Rogue aurait très bien pu l’envoyer à l’autre bout de la planète ne serait ce que pour lui donner une leçon ! Mais elle, elle déteste les quête vaine ! Alors il y avait réellement interet à ce que ce livre existe !

    Enfin, quoi qu’il put en être, la rouquine s’était empressée de se baisser afin de ramasser les ouvrages et alors qu’elle se redressait pour les remettre sur leurs étagères respectives, Ginevra se heurta violemment à quelqu’un. Elle tomba pas mais se massa légèrement le front sous l’impacte… Mais, ce n’était sa journée…Et lorsque son regard se posa dans le sien…ce regard si familier désormais qui n’appartenait à nul autre que Torben Badenov, elle fronça légèrement les sourcils… Certes depuis près d’une semaine, elle avait entendu dire que Badenov cherchait un résistant à ramener à son Lord afin de retomber dans ses disgrâces… Fleur avait été en proie à des attaques et quelques autres aussi…mais rien de bien fructueux, alors Ginevra se doutait assez qu’il reviendrait vers elle. Cependant, comment savait il ?! Comment savait il que Rogue l’avait envoyé ici, en mission ? Alors la réponse fut évidente, il y avait une taupe…un agent double.

    Ce regard qui mélangeait allégrement la folie et la raison, la rouquine le soutint sans grand mal et elle ne tarda pas à retrouver un sourire amusé. A quand remontait leur dernière rencontre ? cette fois où elle avait commis sa dernière erreur ? un mois peut être… Elle devrait à nouveau l’affronter. S’en sortirait elle, Ginevra ne se posa pas même la question se contentant de lever les yeux au ciel exaspérée.


    _ Manquer ? peut être pas… que me vaut votre présence ici ? Auriez vous besoin de moi pour une quelque conque affaire ? ou bien serait ce moi qui vous aurais je manqué ?

    Ginevra l’interrogea du regard. Elle pouvait presque prévoir sa réponse mais elle savait dans quel but il était là. Il était une évidence que la jolie rousse n’avait pas dans l’intention de le laisser s’en prendre ouvertement à elle. Oh non…elle n’avait pas dans l’intention de se retrouver auprès de ce cher Lord, si rapidement. Mais tout cela Badenov le savait, elle était coriace et préférait mourir plutôt que de vendre son camp ! Alors pourquoi insister ? il y avait des dizaines d’autres résistances…mais c’était vers elle qu’il revenait inlassablement. Il n’aurait pourtant pas ses faveurs, ni sa tolérance, il avait déjà son respect cela était bien suffisant.

    _J’ai cru entendre dire que la disgrâce du Lord vous avez touché…amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mar 4 Mar - 23:59

Torben n'avait même pas entamé une conversation avec la jeune femme que déjà il sentit son irresistible envie de faire taire la jeune femme. C'était comme une attirance physique qu'il avait pour elle, comme avant quand il courait les jupons, sauf que là, ce n'était pas pour faire du bien à la membre de la Renaissance du Phénix, bien au contraire! Il avait conscience qu'il allait devoir batailler ferme pour pouvoir emmener la rouquine au ministère, mais il savait qu'elle aussi en était consciente. Elle avait la même lueur que d'habitude dans le regard, mais aussi le fait qu'elle savait fort bien, probablement par le biais d'informations glanées par l'espionnage, la situation dans laquelle le mangemort et sa compagne se trouvaient, aussi savait-elle jusqu'où il serait capable d'aller. Torben, prisonnier de sa galanterie et de son sens de l'honneur, n'avait jamais chercher à mettre Ginevra Weasley Hors d'état de nuire, en tous cas pas totalement. Il savait aujourd'hui qu'il n'aurait probablement pas le choix.


- Arrete un peu d'être aussi vindicative, et trêve de politesses. Tu sais parfaitement pourquoi je suis là, cesses donc tes petites finasseries, nous n'avons pas le temps de plaisanter. Je te laisse le choix; ou bien tu te laisse embarquer, ou bien je te tortures et tue tous les moldus qu'il y a ici, jusqu'à ce que tu daignes me donner les informations que je recherche et de m'accompagner.
dit il d'un ton grave


Ce fut après ces menaces fort dures que Torben sentit le chemin qu'il commençait à parcourir et la maturité qu'il gagnait. Avant, il jouait avec ses futures victimes, faisait des pitreries grotesques sans s'arrêter. Bien qu'il se doutait fort que celà disparaisse un jour, il avait ça dans le sang, il savait que là n'était pas du tout le moment de perdre du temps et de se déconcentrer. De un, Ginny était vilaine et lui préparait à chaque fois de sales coups, comme son mémorable casse noisettes de la fête d'halloween à Poudlard. Et aussi, le fait d'être fiancé et futur père lui avait sans doute mis un peu de plomb dans le crâne.


- Arretes un peu ton char, ce n'est plus drôle passé un moment. Tu serais attirantepeut être pourrais tu jouer de tes atouts pour échapper aux autres vigilences... mais pas à la mienne!


- Ecoute, c'est ta dernière chance...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mar 11 Mar - 0:40

    Cet homme avait toujours un humour fou ! Et le jeu de mot était parfaitement choisit puisqu’il s’agissait là d’un homme parfaitement aliéné ! Désormais, il ne la surprenait plus, elle savait comment il raisonnait, elle connaissait ses techniques de combat…il était un adversaire redoutable mais qui ne l’impressionnait pas. Elle avait appris en le combattant et elle avait surtout retenu ses faiblesses. Il était guindé par son honneur et ne savait se montrer différemment. Amusant lorsqu’il s’agissait de l’un des sbires du Lord Noir. Fort distrayant mais Ginevra savait parfaitement qu’aujourd’hui il n’était pas là pour jouer ni même pour lui laisser la vie sauve… non il avait bien trop à perdre si elle lui échappait une nouvelle fois, comme elle, avait bien trop à perdre si elle finissait entre les mains de Lord Voldemort. Sa pitié ? Elle ne l’aurait guère…Il n’avait pas fais tout ce chemin pour rentrer à Londres les mains vides. Dommage, il devrait pourtant s’y résoudre ! Ginevra n’était pas bien décidée à rentrer captive ! Rogue ferait probablement un arrêt cardiaque si elle se faisait capturer…Et bien évidemment la priorité de Ginevra était de préserver le vieux Rogue encore quelques temps[ pas bien longtemps elle l’espérait !]. Torben semblait déterminé et il mit bien vite fin aux convenances, lui qui avait tant pour habitude de les faire trainer. Il était pressé, pressé d’en finir une bonne fois pour tout. Il devrait attendre…Ginevra n’en avait pas décidé de la sorte.

    Un sourire hypocrite vint alors orner les lèvres délicates de la jolie rousse, que croyait il ? Qu’il pouvait l’impressionner ? Il oubliait probablement qu’elle l’avait vu dans un état bien inférieur et que désormais il ne l’impressionnait plus.


    _Nous n’avons pas le temps ? Non TOI tu n’as pas le temps…moi si. Alors vois tu peu m’importe la situation délicate dans laquelle tu te trouves et qui te rabaisse à devoir ramener un « présent » de valeur à ton maitre. Crois tu que cela m’importe que tu te fasses tuer de sa main ou bien que celle qui te sers de compagne se fasse elle aussi tuer ? Je me moque de tout cela et si tu crois que je vais te suivre docilement…je dirais simplement que je t’ai pensé plus intelligent…tu me déçois assez. Tu veux me torturer ? tu l’as déjà fais… ai-je cédé ? Non. Tu veux tuer tous ces gens ? fais donc, cela non plus ne m’importe pas.

    Il voulait tuer ? qu’il tue, Ginevra s’en moquait bien, la seule conscience qui serait touchée serait celle de l’esclave de Lord Voldemort et non la sien. Alors quoi ? Il voulait la torturer ? Il savait pourtant qu’elle ne parlerait pas, elle préférait mourir et cela il ne le savait que trop bien. N’avait il donc rien appris de leurs précédentes rencontres ? Il fallait croire que Ginevra l’avait surestimé…

    _ Ma dernière chance ? mais ma dernière chance de quoi ? tu rêves les yeux ouverts mon cher…L’amour pour cette femme semble t’avoir rendu aveugle et stupide… La faiblesse ne te va pas, Badenov.

    La jolie rousse lui sourit ironiquement puis sans même qu’il ne s’y attende, d’un geste rapide de sa baguette, les étagères de livres qui les entouraient s’effondrèrent sur Badenov, dans un fracas violent…Le Duel pouvait débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mer 12 Mar - 0:09

Torben grognait déjà dans sa barbe de trois jours en redoutant quelque peu la réponse de Ginny. Enfin, pas qu'il la redoutait, disons plutôt qu'il savait quelle elle serait, mais qu'il aurait préféré que ça se passe en douceur. Pour une fois, il ne voulait pas passer des heures à essayer de prendre l'attention de Ginny pour la déconcentrer et la ramener au bercail bien gentiment. le problème était qu'aujourd'hui, il n'avait plus envie que sa traîne en longueur, et de toutes façons, plus vite il la ramènerait, plus vite ça serait intéressant pour son retour en grâce auprès du Lord, car plus le temps passait, plus les chances de se faire découvrir s'augmentaient, et de façon exponentielle ces derniers temps. Repéré par Syerra Van Blaken et Felix Jaeger, il savait que d'un jour à l'autre, il risquait la venue de tout un groupe de mangemorts ou de soldats du Ministre pour le capturer. Les conséquences seraient dramatiques s'ils tombaient sur Krystel et non sur lui en premier...


Bien entendu, et façon de parler, Ginny ne le déçut pas le moins du monde. Faisant preuve d'une sagacité et d'une ironie mal placées, elle lui fit remarquer que c'était lui qui manquait de temps et pas l'inverse... En même temps, Torben se doutait bien de ce qui attendrait Ginny Weasley si jamais elle revenait sans son bouquin ou si elle était tout simplement en retard. Ce pourceau de Rogue n'était tout simplement pas très conciliant, que ce soit avec ses amis ou ses ennemis. D'ailleurs, la dernière fois que Torben l'avait vu, il avait faillit en mourir... Sentant peu à peu sa haine de l'ennemi et sa rage bouilloner en lui; Torben se laissa insulter en silence, ce qui ne lui ressemblait pas. Ah, elle s'en fichait s'il tuait le gosse là bas? La mémé qui lisait son roman à l'eau de rose? Bien... Il allait la prendre au mot...



- Vois tu, ce qui nous sépare, toi et moi, c'est que je sais que lorsque tu verras tous ces cadavres, ton âme ens era bien plus déchirée que la mienne... Je suis un soldat et un tueur, toi tu n'as pas ta place dans ce genre de conflit. Tu ne veux pas te rendre? A ta guise...


La faiblesse ne lui allait pas, vraiment? il allait lui montrer s'il était si faible que celà... S'éloignant de deux mètres de la rouquine, il alla ramasser le livre de la mémé précédemment présentée, lui rendant avec un sourire... Avant de lui ouvrir la gorge, d'un maléfice informulé et silencieux, comme la mort... Du sang gicla un peu partout, trempant la table et des goutelettes vinrent asperger le visage du mangemrt. Qui éclata de rire.


- SI quelqu'un bouge, je le tue aussi. Restez a vos places et tout ira bien!
clama t'il, sûr de lui, levant sa baguette pour attirer l'attention.


Eclatant de riree, il se retourna vers Ginny alors que des hurlements terrifiés se faisaient entendre. Une jeune folle courut vers la sortie, mais eut bientot un trou comme sa paume en plein milieu du dos. Les sortilèges d'explosion étaient toujours efficaces.


- La vielle devait avoir des enfants, des petits enfants... La jeune peut tre un petit ami, et peut être était elle destinée à avoir une vie honroable? Qui sait...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mer 12 Mar - 20:10

    La patience… ce n’était nullement un art que cultivait et maitrisait Badenov, bien au contraire ! Cependant Ginevra se devait d’admettre qu’en temps normal le sorcier se montrait légèrement plus patient et joueur. A croire que le temps pressait légèrement et que Badenov avait envi d’en finir en vitesse.

    Pourtant, il savait qu’en venant à elle, il ne repartirait pas si vite de Roumanie. Alors pourquoi être venu ? pourquoi avoir pris le risque de repartir une nouvelle fois bredouille ? Ginevra l’ignorait, mais trouvait le comportement du mangemort quelque peu suicidaire ! Il y avait des dizaines de résistants mais il voulait absolument celle qu’il ne parvenait pas à avoir depuis déjà plusieurs reprises…Ginevra Molly Weasley. La folie ? Non ce n’était pas réellement la folie cette fois ci. Ginevra se doutait que la ramener, elle, auprès du Lord, aurait bien plus de pris qu’un simple novice fraichement engagé dans les rangs de Rogue. Non, elle, elle était l’une des survivantes de la première guerre, l’une de ceux qui pourrissait l’existence du Lord depuis près de deux ans…En somme elle faisait un joli trophée et lui donnait un beau ticket pour retrouver les grâces de son maitre…

    Ginevra ne put s’empêcher de sourire. Que croyait il ? Qu’elle avait envi de lui faire plaisir ? qu’elle sacrifierait tout le travail de la Résistance pour des moldus ?! Jamais ! Elle devait rentrer au QG, même en rampant, mais elle n’avait pas le choix peu importait le nombre de mort aujourd’hui, elle ne devait pas être capturé…des moldus, cela était remplaçable et réparable…mais des résistants, ils étaient bien trop rares pour que certains se fassent assassiner ou capturer. Ainsi, il pouvait tuer, cela aurait beau déchirer l’âme de Ginevra, elle n’avait d’autres choix que celui de se montrer égoïste. Elle se devait de rentrer à Londres, en vie ! Et ce, Badenov ne semblait pas l’avoir saisi… bien dommage pour lui car elle tuant des moldus, il perdait un temps précieux pour lui. Ginevra n’avait que faire du temps mais il semblait bien que le mangemort, lui en était dépendant…le temps lui était crucial !


    _Peut être… peut être n’ai-je pas ma place dans ce conflit, mais il aurait fallu y réfléchir plutôt car désormais je ne reculerais plus….tu devrais le savoir. Je pensais que cela tu l’avais compris ! Tu auras beau tuer, l’essentiel et la seule chose qui importe c’est que moi, Ginevra Weasley, je demeure en vie.

    Comme prévu…il mit ses menaces à exécution. Une vieille femme fut égorgée avec tant de violence que son sang vint éclabousser le visage de porcelaine de Ginevra. La rouquine demeura de marbre face à cela. Que croyait il, ce n’était pas la première fois qu’elle voyait une personne mourir devant son regard.
    Des cris de terreurs s’emparerent de la pièce, les moldus paniquèrent mais Ginevra ne bougea pas, son regard pénétrant toujours posé sur le mangemort. Il était si pathétique, il était tombé si bas qu’il se voyait contraint de la menacer en tuant des innocents… parfaitement puéril !


    _Voilà bien des morts inutiles ! Crois tu une seule seconde que je me rendrais pour eux ?! Tu as réellement perdu la raison…cette femme t’a fais perdre la raison, mon pauvre !

    Une autre femme trouva alors la mort et Ginevra leva les yeux au ciel, parcourant par la suite la pièce du regard. Il y avait de nombreuses personnes c’était un fait ! Dans un mouvement de sa baguette, elle fit léviter plusieurs étagère et les disposa en guise de rempart autour des personnes assises dans la salle de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mer 12 Mar - 23:18

Comme Torben Badenov s'y attendait, Ginny ne réagit pas réellement à ce qu'il fit subir aux deux moldues. Il savait qu'elle souffrirait le martyr psychologiquement à chaque fois qu'il mettrait fin à une vie humaine sous ses yeux, mais il la savait suffisament forte pour résister. pas trop longtemps non plus et ce, pour plusieurs raisons! La première était déjà que plus ils tarderaient, plus vite l'alerte serait donnée aux autorités moldues. Bien que Torben ne craignait pas le moins du monde ces derniers, il savait fort bien qu'il ne pourrait pas lutter conre tous les hommes armés qu'ils pourraient envoyer pour le tuer ou le capturer. Le mangemort avait pris ici un terrible risque, mais il l'assumait totalement, il savait ce qu'il risquait mais il acceptait totalement cet état de fait, sachant aussi ce qu'il y gagnerait en cas de réussite! Ensuite, plus il tardait, plus vite des renforts risquaient d'arriver en soutien de la résistante, ce qui était logique vu que Rogue n'aurait jamais commis l'imprudence de ne pas prévoir de renforts à envoyer à un de ses agents si celui ci se trouvait en danger, ce qui était justement le cas de la rouquine...


Donc, vous l'aurez compris, Torben n'avait pas le facteur temps dans son camp. L'essentiel pour son ennemie était qu'elle, elle reste en vie? Torben en doutait, il avait eu un bon aperçu de l'individualisme dans leuel s'était enfermée la rouquine, mais avait deviné également qu'elle était très touchée par le sort des autres... Voir le gamin d'a côté mourir écorché vif, éorgé et brûlé parviendrait peut être à lui délier la langue? Sans doute. Torben avait toujours fait la guerre avec honneur, mais là, il était acculé au pied du mur. Et tout le monde savait que pousser un monstre dans ses derniers retranchements était foutrement dangereux...



- Je ne te crois pas. Dérrière ta carapace, je sais qu'il se cache une véritable altruiste, tu aimes les gens, et je sais que voir ses gens mourir alors que tu n'auras rien fait pour les protéger te rongera... Crois tu que le survivant voudra toujours de toi en apprenant celà?


Paf! Petit coup de bas de la part de Torben, un partout la balle au centre. Juste quand le mangemort estonien répondit, Ginny se décida enfin à agir et à déplacer des meubles devant les moldus apeurés et terrifiés par ses pouvoirs de sorcier. pathétique comme protection. Cela ne l'étonnait pas de Ginevra, qui n'avait que rarement fait preuve d'inventivité... D'un sortilège d'explosion, Torben fit voler en éclat de bois une étagère et ses bouquins, qui cachaient deux moldus. Les échardes de bois vinrent les blesser de façon plutot moche à voir, mettant leur peau en charpie. Torben ne riait plus. Aujourd'hui, c'était la guerre, il n'y avait plus d'amusement...


- Cette femme m'a certes fait perdre la raison, mais ces moldus signifient encore moins pour moi que pour toi, et là, on en est à deux morts et deux qui vont bientôt les rejoindre, vu leurs blessures... Rends toi Ginny, il y a encore de nombreuses personnes ici... Des enfants, des vieillards... pourrais tu les laisser mourir de ma main?

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Ven 14 Mar - 21:02

    Le temps… il jouait contre Badenov… plus il bavassait et plus Ginevra gagnait du temps, plus elle attendait et plus les autorités moldus se presseraient d’arriver sur les lieux d’un drame, et autant sorcier que fut Badenov, il était évident qu’il ne pourrait rien contre des dizaines de militaires armés. Ainsi donc, Torben le comprit et il ne tarda plus à attaquer à nouveau. Des sarcasmes, des propos dérisoires, il pensait la connaitre si bien qu’il se fourvoyait grandement à son sujet. Le respect qu’elle éprouvait pour lui était une chose mais il n’en demeurait pas moins que Badenov, lui était un parfait inconnu. Torben prouva son ignorance lorsqu’il évoqua Harry. Harry…sujet sensible, c’était un fait, mais qui n’atteignait plus Ginevra, pour la simple et bonne raison qu’elle avait déçu Harry il y avait de cela deux ans et que désormais, elle savait pertinemment qu’elle ne pouvait plus le décevoir et puis il était avec Cho, non avec elle, alors Harry était un sujet clos ! Plus encore, il croyait qu’elle serait rongée par le remord pour ne pas avoir défendu ces moldus… Peut être…mais Ginevra n’en oubliait pas ses priorités. Elle devait demeurer en vie et ne livrer aucunes informations. Peu importait les morts, il y avait des pertes « acceptables » comme le disait si bien Severus.

    De ce fait, la jolie rousse eut un sourire mystérieux tout en faisant quelques pas en direction du mangemort. Il voulait tuer, qu’il tue… Elle savait pourquoi il le faisait et cela ne démontrait qu’une seule chose…Badenov n’avait décidément pas choisi le bon camp ! Cela devait être frustrant, si frustrant de savoir qu’on avait commis une si grossière erreur… Pathétique.


    _ Le Survivant ? tu montres une nouvelle fois, ton ignorance, Badenov. Harry Potter et moi-même, n’avons plus aucun lien. Crois tu que j’ai peur de le décevoir ? Crois tu seulement que j’ai peur de décevoir qui que ce soit ? Toi par contre tu as peur… tu es terrorisé à l’idée de perdre cette femme et ton enfant. Tu es puéril et qui plus est tu prouves encore aujourd’hui, que tu n’as pas choisi la bonne cause à défendre… Moi je n’ai jamais eu à tuer pour revenir auprès des miens. Moi je n’ai pas de maitre, je ne sers personne dont la cause se résume à la terreur. Tu es pathétique mon pauvre, alors tue si cela te plais tant, mais ne compte pas sur ma complaisance, Badenov.

    Ginevra inclina légèrement la tête à l’égard du sorcier alors que ce dernier, emporté par la colère tuait à nouveau sous son regard, envoyant éclater les étagères qui tailladèrent gravement les deux autres moldus. La rouquine ne pouvait pas nier que voir des gens souffrir, lui était toujours autant difficile, mais elle était assez forte, assez forte pour supporter cela. Son physique était éprouvé mais son mental n’avait jamais failli.

    _Je ne nie pas qu’il m’est difficile de voir ces gens tués par ta main…mais vois tu si j’ai appris une chose depuis deux ans, c’est bien que dans une guerre il y a des pertes acceptables… Ces moldus sont une perte acceptable. Car, je te l’ai dit, Torben, seule ma survie compte aujourd’hui.

    Ginevra détestait les propos qu’elle venait de tenir mais ils étaient on ne peut plus exact ! Dans un léger sourire, sa baguette fendit une nouvelle fois l’air en direction de Badenov et elle prononça doucement *Egorgio*. C’est alors que les sirènes de voitures moldus se firent entendre à l’extérieur…quelqu’un avait du donner l’alarme. Un déploiement se fit entendre derrière Ginevra… Des armes que l’on charge. Tout cela s’annonçait mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Lun 17 Mar - 12:14

Torben commençait à en avoir maclaque de l'attitude si désinvolte de Ginny, qui restait apparement insensible à ses meurtres, perpétrés sous son nez. S'en fichait elle totalement, a ce point là? Le mangemort estonien savait bien que la réponse était non, mais il ne pouvait absolument rien prouver, ce qui était bien dommage. Il savait que le remord qui le consumait à chaque fois qu'il tuait n'était rien à celui qu'allait devoir subir la rouquine lorsqu'elle se serait aperçue du nombre de cadavres qui étaient morts pour lui éviter la reddition. Pourquoi Badenov n'attaquait il pas directement la cadette Weasley pour aller plus vite? Tout simplement car il savait que celà ne ferait que dégénerer et que vu l'endroit, se serait probablement lui qui en sortirait perdant. peu lui importait de gagner ou de perdre, seul compter la réussite de sa mission. Tout le reste n'avait pas d'importance. C'était sans doute de ça dont Ginny n'avait pas conscience.


Il se devait de réussir, pour Krystel, pour leur enfant. S'il voulait un jour être à nouveau libre, il devait en finir au plus vite avec cette guerre, et le moeyn le plus rapide et le plus efficace était de rejoindre à son sens le camp qui en ressortirait vainqueur pour accelerer sa victoire et couler enfin de beaux jours avec sa future femme et leurs enfants. Non pas que Torben 'naimait pas la guerre, il était conscient n'avoir été fit que dans ce but et c'était sa vocation, mais il voulait aussi être quelques temps en paix avec la famille qu'il essayait de construire. Il se devait de protéger Krystel, et c'était pour ça qu'il était ici aujourd'hui. Torben avait besoin d'un présent pour revenir en grâce auprès du Lord, ce qu'il avait devant lui...



- Eh bien, celà m'importe peu. je suis quand même désolé pour toi, c'est moche de se faire piquer l'homme qu'on aime par une autre. Oui j'ai peur de els perdre. Je n'ai aucune honte de l'avouer. Me crois tu insensible au point de n'aimer personne? Non seulement je suis capable d'aimer, mais je suis aussi capable de te tuer, là, maintenant. Ce qui fait deux profondes différences entre nous mon amie. Je suis pathétique pour avoir choisit le mauvais camp? Tu ne sais rien de moi ou de mon Histoire. Si je suis ici, dis toi bien que ce n'est pas forcément de mon fait. Tu me vois dans la résistance? Moi? Aha, laisses moi rire!


L'occlumencie. VOilà le défaut principal de la rouquine. Elle ne savait pas fermer son esprit, et Torben put aisément parer son maléfice d'étranglement, sans trop de soucis. Dérrière lui, il semblait y avoir de l'agitation, aussi Torben se décala t'il sur le côté, pour rester en face de la rouquine, mais aussi pour voir ce qu'il se passait. Dans le couloir d'entrée, à l'autre bout de l'entrée, des types encagoulés avec des armes moldues. Torben savait qu'il allait y alisser sa peau, déchiqueté par les balles, s'il ne faisait rien. Une pensée pour Krystel suffit à raffermir sa résolution. Le regard noir, il lança à quelques moldus l'impérium, leur ordonnant de tuer les imprudents. Ca allait els surprendre de se faire attaquer avec bec et ongles par els otages que la police moldue venait sauver!


- A nous deux maintenant...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mar 18 Mar - 0:59

    Il voulait persister ? Persister à la chercher sur des sujets qu’il pensait sensible ?! Difficile de voir une autre partager le lit de celui qu’elle aimait ? Oh oui cela l’avait été, mais comme elle s’était fait à la mort de sa famille elle s’était faite à cela ! La haine faisait supporter bien des choses et Harry en avait fait les frais ! Etait elle seulement encore capable d’aimer ? Ginevra en doutait de plus en plus. Elle ne savait plus réellement où elle en était, tout ce qu’elle savait c’était qu’elle se battait, qu’elle devait se battre encore en encore. Alors, inutile…inutile de chercher à la toucher en parlant de Harry. Elle avait eu des rêves, elle s’était imaginée un avenir…mais tout cela remontait bien loin, dans un temps qui semblait disparu. A quoi bon ressasser le passé et constater ce que l’on a perdu ? parce que oui elle avait beaucoup perdu…trop perdu…et Harry n’était qu’une perte parmi tant d’autres, une perte considérable certes.

    Torben bavassait pour rien, il ne l’atteindrait pas aujourd’hui. Ginevra était lassé, elle était fatiguée, elle il aurait beau parler, il aurait beau tué qu’elle n’était pas même certaine de lever le petit doigt pour aider qui que ce soit. Elle en avait assez et aujourd’hui elle n’avait pas envi de se battre. La guerre la rongeait peu à peu et Ginevra était à bout. A croire que la force de caractère ne suffisait pas lorsque le physique lâche. Et c’était ce qui était entrain de se passer…progressivement, lentement…on lui en avait trop demandé. Elle avait grandi trop vite et elle en voyait aujourd’hui les conséquences amères.

    Le pensait elle incapable d’aimer ? Non elle le pensait inconscient pour avoir choisi un camp qui pourrait exterminer tout ce qu’il aimait ! Comment prendre le risque de tout perdre du jour au lendemain…enfin peut être se trompait elle et peut être était ce elle qui n’avait pas choisi le bon camp…Ginevra ne savait plus très bien. A force de battre vainement, elle ne savait plus. Elle soupira alors et elle rétorqua à Bavenov avec une lassitude profonde dans la voix.


    _Crois moi, après avoir perdu sa famille, on accepte plus facilement de perdre l’homme qu’on aime. Quant à ma capacité à aimer, elle s’est détériorée…et fort heureusement car c’est cela qui me fait tenir. Tu me crois encore incapable de tuer, Torben ? Alors tu n’as toujours rien compris… Alors encore une fois ne me juge pas trop hâtivement, être surpris par un ennemi n’est jamais une bonne chose.

    Il voulait lire en elle comme dans un livre ouvert ?! elle n’avait rien à dissimuler, ce qu’elle pensait elle l’affirmait haut et fort, ce qu’elle désirait ne servait à rien et l’ordre de ses missions, elle ne les connaissait qu’une fois la mission accomplit…Alors à quoi bon lire dans son esprit torturé…il voulait prévoir ses sortilèges ? elle serait le surprendre… Ginevra était une jeune femme pleine de ressources et de surprises… Qu’il n’en ait aucun doute.
    Les bruits des armes qui se chargent…des impero lancés…Ginevra comprit bien vite la diversion de Badenov. Mais n’avait il pas compris qu’elle était prête à tout pour rentrer au QG…

    Soudainement les armes s’actionnèrent. Les militaires tirèrent sur les moldus qui s’approchèrent et inévitablement ils tirèrent sur eux. Ginevra eut tout juste le temps de réagir et de se lancer un protego…trop tard, une balle vint se loger dans son épaule gauche. Elle réprima une grimace de douleur et ses iris pénétrantes se posèrent sur Torben. Un mouvement de Baguette plus tard…un *Accio*…Ginevra se retrouva avec un pistolet entre les mains. Tous les coups étaient permis…voilà le seul mot d’ordre. Elle tira sur Badenov, sans aucun scrupule, visant l’épaule.


    _ A chaque fois que je prendrais un coup, je te rendrais la pareille…compte sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mar 18 Mar - 21:15

Torben aperçut avec un petit rictus cruel que ses paroles plutôt dures commençaient à porter leur but. Non pas que la jeune femme se laissait destabiliser par des piques aussi viles, mais tout simplement que celà la faisait peut être penser un peu à autre chose avant de passer à l'attaque, et même si le temps était un luxe que l'estonien n'avait pas, il pouvait quand même dire avec certitude que les quelques secondes gagnées lui donnaient plus de profits que celles de Ginevra. En effet, si celà continuer, ils risquaient tous deux de se faire plomber pas ces moldus qui arrivaient en groupe armé, et même avec l'avantage de la Magie, Torben n'était pas encore sûr de vaincra, tant ses ennemis étaient nombreux. Sa peau n'était pas à l'épreuve du plomb, pas plus que ses carhmes de bouclier n'arreteraient la tempete de feu qui ne manquerait pas de s'abattre sur lui.


La fièvreuse Ginny semblait avoir quitté le corps de la rouquine, qui ne semblait plus habitée que par une fatigue intense. Elle semblait fatiguée de cette guerre tout comme lui l'était, mais elle, elle avait eu à subir des pertes importantes dans les rangs de sa famille, de ses amis... Lui avait bien perdu des amis, mais il avait fait en sorte de faire survivre le plus de camarades possibles, et il avait tout mis en oeuvre pour qu'il n'arrive rien à la femme aimée... il aurait donné sa vie pour elle, et là, il tuait pour la mettre en sécurité. Sans remord, sans compassion. Il était un monstre, une bête infâme, une machine à tuer, employée aux desseins du Seigneur des Ténèbres en personne.


D'une voix fatiguée mais toujours aussi acerbe, la rouquine lui dit qu'il ne l'avait toujours pas comprise... Ca, il était sûr du contraire, et l'avait percée à jour bien plus profondément qu'elle ne l'imaginait et qu'il ne le laissait transparaître. Pour la première partie des paroles de la méchante vilaine rousse, Torben était entièrement d'accord, il n'avait pas dû faire l'académie supérieure de magie pour l'apprendre! Perdre sa famille l'aurait probablement totalement rendu imperméable à l'amour... Mais maintenant, il était en train de fonder sa propre famille, ce qui avait un sens et en donnait un à sa vie, plus que de boire, de gagner de l'argent et de tuer, le tout bien entendu agrémenté de femmes. Il avait dépassé ce stade.



- Je doute simplement de ta capacité à abattre un homme de sang froid. Je sais que tu es totalement dépassée par les évènements. Si tu te serais laissée capturer, j'aurais fait en sorte que ton arrestation se fasse en douceur. Ta proximité avec Harry Potter est précieuse, c'est pourquoi le Seigneur des Ténèbres ne te veut aucun mal. Il est plutôt contrarié qu'autant de sang purs tels que toi se soient trompés de camp.


Le jeune mangemort reporta son attention sur sa petite diversion... Les moldus controlés par l'impérium se jetèrent en hurlant sur les policiers moldus, qui tirèrent à bout portant sur ceux qu'ils étaient sensés libérer. Des balles miaulèrent en frôlant les deux sorciers, et Torben fut atteint sur le côté du cuir chevelu, un nuage de sang lui éclaboussant le visage alors qu'une autre balle, tirée par Ginny, lui perçait la peau juste au dessus de la clavicule. Du sang se mit à couler hors de la bouche de Torben, alors que les policiers criaient en essayant de maitriser les autres moldus qui tentaient de les mettre en pièce. tant bien que mal, Torben se remit debout et vint appuyer avec sa baguette dans la plaie de la résistante.


- Maitenant, tu vas me suivre!

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mar 18 Mar - 23:15

    Lui et sa certitude ! lui et sa manière de se croire si intelligent ! d’être si sur de lui ! Elle le détestait lorsqu’il se croyait tout savoir ! Il croyait pouvoir imaginer le moindre de ses sentiments ! il croyait pouvoir voir la moindre de ses faiblesses ! Il pensait la comprendre, l’avoir percé à jour… Le pauvre serait surpris ! La seule chose qu’il pouvait aisément percevoir était sa fatigue, sa lassitude profonde qui transparaissait sur son visage de porcelaine, un visage qui n’avait pas perdu de ses traits angéliques mais qui demeurait marqué par les combats et les épreuves que la vie avait mis volontairement sur le chemin de la cadette dans Weasley . Mais, Ginevra avait beau être fatiguée, la vie lui en ayant probablement trop de demandé à tout juste 19ans, il oubliait probablement, que malgré les doutes qui s’emparaient d’elle la nuit, il avait face à lui une battante. Elle était déterminée et elle savait l’importance de sa capture…C’était bien pour cela qu’elle ne lui accorderait jamais ce plaisir…le plaisir de revenir avec elle captive comme son joli trophée ! Elle n’était en rien l’offrande qui lui permettrait de regagner la grâce de son vénérer maitre.

    Et puis, qui était il ?! Qui était il pour pouvoir émettre un quelque conque jugement ? Il ne l’avait jamais pensé capable de tuer, il ne l’avait jamais pensé si faible pour s’abaisser à une telle chose…Mais il se trompait, il ne savait pas de quoi était capable Ginevra, surtout si l’un des membres qui lui restait de sa famille, venait à être en danger…Il ne savait pas à quel point Ginevra pouvait se montrer violente et nuisant si une quelque conque personne approchait de trop près l’une des rares personnes qui lui était encore chères… Depuis, il se fourvoyait. Croyait il que sa capture jouerait d’une influence minime sur Harry ? Il rêvait…tout comme son maitre ! Harry connaissait l’enjeu de cette guerre que jamais il ne se mettrait en danger pour celle qui l’avait jeté comme un mal propre, l’accusant de choses qu’il n’avait pas commis… Torben ignorait tout de sa vie, il ignorait tout de sa situation, il ignorait ses relations…En somme il ne pouvait prétendre la connaitre sans connaitre ceux qui l’entourait…sans connaitre ce qui l’avait mené là où elle en était aujourd’hui.

    Il voulait sauver les siens ? il voulait se battre pour sa famille ? il croyait avoir changé ?! il croyait que l’amour l’avait changé… Pathétique, puérile ! Il voulait mourir pour cette femme…il mourrait pour elle ! Elle ferait en sorte qu’il y passe…oh oui il mourrait avant elle, et de sa main pour son plus grand déplaisir ! Un sacrifice, voilà tout ce qui semblait lui importait…un sacrifice, la rédemption, pour racheter tous ses péchés passés…il croyait qu’en changeant par amour il pourrait se racheter de son passé ? Ginevra espérait qu’il n’était pas si stupide.


    _Et bien doute… je n’ai rien à te prouver Badenov…je n’ai rien à prouver à personne. Tuer n’est pas un plaisir pour moi…mais sache que je suis prête à bien de chose et s’il faut tuer sans fin pour voir se terminer cette guerre…crois moi je le ferais !! Ton maitre me veut pour des raisons bien stupides ! Voilà deux ans qu’Harry et moi sommes des étrangers…qu’il me capture, cela ne l’aidera en rien.

    La rouquine ne lâcha pas un seul instant le sorcière du regard et lorsqu’elle prit une balle, et qu’elle sentit le métal s’enfoncer dans sa chair, elle retint une grimace et conserva son regard sombre sur l’homme. Elle lui tira dessus avec sans froid, pas une seule hésitation juste l’envie de lui faire ravaler sa salive… Mais comme prévu il se redressa vivement et ne tarda pas à riposter…Ginevra se mordit la lèvre inférieure en sentant la baguette de Badenov s’enfoncer dans sa peau entachée par le sang. Le bois appuyait profondément dans sa plaie. La douleur était intense, mais elle ne lui ferait jamais le plaisir de céder !

    Mais alors des cris se firent entendre derrière eux…Des coups de feu, des corps qui tombent au sol. Les moldus avaient du être abattus comme de vulgaires animaux. Saleté de Guerre ! Ginevra était écœurée..Les coups de feu reprirent, et la rouquine ne put que sentir à nouveau le métal traverser son bras à deux reprises. Elle allait finir par y laisser sa peau ! Elle maudissait ce sale vieux bougre de Rogue de l’avoir envoyé dans ce pays à la noix ! Elle maudissait Badenov de l’avoir traqué jusqu’ici ! Elle en avait assez ! La rouquine releva l’arme qu’elle tenait à la main et elle tira une nouvelle fois sur le mangemort…une balle dans le ventre. Si elle devait mourir ici, il mourrait avec elle !!


    _Crois moi…ton maitre ne m’aura pas, Torben. Et son brave petit chien que tu es reviendra bredouille ou mourra ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Mer 19 Mar - 13:35

http://www.deezer.com/track/194600 (petite musique avec laquelle j'ai écrit le rp http://i20.servimg.c


Même avec du plomb dans l'épaule, cette fichue rouquine gardait la langue bien pendue. Trop même. Elle disait que tuer ne l'amusait pas? Mais lui non plus. La mort en elle même n'avait abosulement rien de risible, en tous cas pour Torben. Il ne l'avait cotoyée que bien trop souvent. Il se souvenait des terrifiantes charges de cavalerie de sa jeunesse, de toutes ces guerres frontalières, de tous ces bains de sangs face aux trolls. De ses blessures. Non, la mort n'était pas amusante, il avait perdu trop d'amis et vu trop de gens mourir pour qu'il la considère de cette façoN. Il savait par cotnre qu'il serait totalement hypocrite de nier que tout ce qui précédait la mort était grisant. L'adréanline, l'odeur du sang... Tout celà le poussait au carnage quand il était en pleine bataille, comme ici.


La belle jeune femme cria de douleur lorsque le bois de la baguette de Torben s'enfonça dans la blessure béante. Du sang coulait de partout et elle semblait alors plus atteinte que lui. Une blessure à lépaule pouvait faire perdre beaucoup de sang, alors que lui, celà ne l'avait qu'éraflé. Il saignait certes quelque peu, mais rien de bien grave, juste une petite blessure superficielle qui ne laisserait même pas de cicatrice.


Par contre, quand la rouquine leva à nouveau l'arme, une autre balle frappa l'abdomen de Torben, qui tomba en arrière, sur le dos. Il était couvert de son sang, de celui de la moldue qu'il avait tué, et de celui de la rouquine, qui venait d'être fauchée par deux nouveaux projectiles. Les yeux de Torben étaient exorbités, sa respiration rauque. Il ne parvenait qu'à grand mal à respirer. Du sang coulait de sa bouche. Sa vie ne semblait être dans son esprit qu'une longue succession de blessures douloureuses et mortelles. Il se souvint des deux gestes de bonté de la rouquine,e t se dit que s'il devait mourir ici, ce ne serait pas en laissant une dette impayée. D'un geste, il lança des sorts de soin à la jeune femme qui le laissèrent sans forces. Un dernier sort d'explosion fut lancé vers les policiers moldus. Le souffle le cloua au sol alors que les cris des blessés se firent entendre...


Lentement, sourd et aveugle, du sang s'échappant de son corps, Torben se releva. De la poussière semblait en suspension partout, suite à l'explosion et probalement à l'éffondrement d'une partie du bâtiment. Torben avait visé une colonne qui supportait le hall. Il toussa, et entendit d'autres quintes de toux à proximité. Conscient que cela signait probablement son arêt de mort, il se mit à la recherche de sa cible...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra Weasley
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Jamais très loin des ennuis....
clan : Pas les méchants!
Humeur : Jamais la bonne...
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
10/100  (10/100)
Niveau magique:
10/20  (10/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Ven 21 Mar - 22:14

    La panique s’était emparée de la bibliothèque. Les militaires roumains ne savaient plus où donner de la tête..si bien qu’ils avaient tirés sur tout le monde. Ginevra avait reçu plusieurs balles, elle se sentait faiblir et Torben la fit souffrir le martyre en trouvant indispensable de la torturer avec sa baguette…Malheureusement cette fois il n’aurait pas le dernier mot et Ginevra lui tira une ultime fois dessus. Le temps sembla s’arrêter, Ginevra sentait des dizaines de regards sur elle, le bruit du revolver raisonnait dans la pièce comme un râle funeste. La rouquine réalisa alors…Torben tomba au sol. Sa haine avait pris le dessus et Ginevra n’avait su contrôler ce sentiment qui s’était emparé de son esprit, comme un perfide poison qui aurait sillonné ses veines. Que venait elle de faire ? l’avait elle tué ? Non…elle le voyait respirer à grand mal. Regrettait elle ? elle ne savait plus où elle en était. Le doute s’empara de la rouquine…un court instant elle demeura sans réaction jusqu’à ce que Badenov lève une dernière fois sa baguette…pour tenter de guérir ses blessures…les siennes à elle… Il refusait de mourir sans avoir payé sa dette…Ginevra eut un sourire amère alors que son bras guérissait. Mais cette instance d’inattention lui coûta chère…Trop chère ! Deux fois, deux fois qu’elle oubliait de se concentrer, deux fois qui finirait par lui couter la vie ! Les militaires moldus ouvrirent le feu à plusieurs reprises. Et Ginevra fit, probablement, une énième bétise…Deux protego partirent…Un pour protéger les moldus..l’autre pour protéger le mangemort qui gisait au sol.

    Le métal traversa par trois fois sa peau ivoire, une douleur cuisante parcourut son abdomen, alors qu’elle sentait ses genoux faillir sous l’impact des balles. La rouquine se mordit la lèvre pour ne pas hurler sous la douleur. S’effondrant au sol, elle se redressa par la force de ses avants bras, ses jambes ne pouvant plus la porter . La rouquine se tourna lentement vers les militaires, qui hurlaient, lui demandant probablement de se rendre…Quels imbéciles s’ils savaient…s’ils savaient seulement ce qu’il se déroulait sous leur nez ! Dans un mouvement de sa baguette, la rouquine fit exploser les piliers qui la séparer de ces brutes moldues. La bibliothèque s’effondra partiellement. La rouquine protégea son visage de ses mains, alors qu’elle sentait son sang quitter ses veines pour se rependre sur le marbre noir. La poussière envahit la pièce, plus aucun bruit, juste le souffle roque de Torben et sa propre respiration haletante. Quoi faire ? Ginevra ne savait plus, elle était à bout de force, alors dans un dernier mouvement elle envoya un patronus au QG…et se laissa glisser sur le marbre, une main sur son ventre parsemé par les balles moldus…
    Quelqu’un viendra t’il la chercher ? Quelqu’un aurait il son message ? Severus avait il seulement pensé à prévenir un autre résistant de la présence de la rouquine en Roumanie ? OU bien d’autres mangemorts savaient ils que Badenov était ici ? Les sbires du Lord viendrait il chercher Badenov ? Ginevra avait peu d’espoir, il semblait que la mort était proche…mais après tout il fallait bien mourir un jour…surtout par les temps qui couraient…


[ Mdr ben voilà on est mal barré ! vais faire une demande de sauveurs si ça ne te dérange pas ! xd
Ps: Musique WAhou]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Sam 29 Mar - 15:55

Félix avait été envoyé en Roumanie par le Lord, qui avait appris que Badenov y était à la poursuite d’une résistante. Pourquoi avait-il envoyé un simple nuisant ??? En plus, Félix ne savait même pas ce qu’il devait y faire. Il l’avait juste envoyé là bas, sans instruction précise, juste avec l’information que Badenov y était et recherché une résistante. C’était surement un test, Félix devrait donc réussir à le passer. Mais comment ??? Félix aviserai une fois qu’il aurait retrouvé Badenov. En attendant, au travail !!!

Trois jours. Trois jour que Félix erre dans la neige, à la recherche de se mangemort. Félix avait eu l’occasion de réfléchir à ce qu’il devrait faire lorsqu’il aurait retrouvé Badenov. S’il était seul, et qu’il n’avait pas retrouvé la résistante, il faudrait qu’il essaie de le suivre. Lorsque Badenov retrouverait la résistante, leur rencontre avait toute les chances de dégénéré en un bain de sang, il s’entretuerait et là, Félix interviendrait, et il capturerait les deux. Ou alors, il s’arrangerait pour capturé Badenov, seul, mais sa, c’était uniquement s’il ne pouvait pas mettre en œuvre la première option. En effet, Félix avait peu de chance de s’en sortir contre Badenov en duel, même aucune chance, pour être plus précis. Donc, il capturerait Badenov lorsque ce dernier serait blessé.

Félix en avait plus qu’assez. Il tournait en rond. Aucune information quand d à l’endroit ou Badenov pouvait être. Il ne comprenait pas pourquoi le Lord l’avait envoyé ici. Enfin bon, c’était le Lord, celui dont on ne discute pas les ordres, donc, on obéi sans rien dire, même si il nous dit de nous jeter du haut d’une falaise.

Félix avait enfin une piste. Quelqu’un lui avait certifié que Badenov se trouvait dans une petite ville non loin d’ici. Mais c’était tout de même étrange. Cette homme était venu vers lui de lui-même, et lui avait donné les informations. Avant que Félix n’ait eu le temps de poser des questions à l’inconnu, il avait disparu, Félix décida donc de se rendre dans la ville en questions.

Lorsque Félix arriva dans la ville, il sut qu’il se passait quelque chose d’anormal. Il y avait des hommes armés en grand nombre dans la ville, et entouré la bibliothèque. La bibliothèque !!! L’inconnu lui avait dit : La réponse se trouve dans les livres !!!
Et ou trouve-t-on des livres ??? Dans une bibliothèque !!!

Toutefois, même si il avait la certitude que Badenov se trouvait avec la résistante dans la bibliothèque, il sut que les choses ne seraient pas faciles. Il pouvait entendre les coups de feu qui résonnaient dans le bâtiment. Il pouvait aussi voir les morts, étendu dans les marches de l’escalier de l’entré. Félix sut ce qu’il devait faire.

Il se trouva une position protégeait, puis sortit sa baguette, et hurla :

Bombarda Maxima !!!

Le sortilège fusa vers sa cible, en l’occurrence un camion remplit de soldat qui se préparer à attaquer le bâtiment. Le sortilège fit exploser le camion ne laissant que des cadavres et des flammes. Félix recommença jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne en dehors de la bibliothèque. Tout cela lui couta une balle dans l’épaule, qu’un soldat lui avait tiré avant que Félix n’ait put le neutralisé. Il se soigna, et partit en courant vers la bibliothèque.

Il devait faire vite, il pouvait déjà entendre les renforts des soldats qui s’approchaient de la ville. Et là, c’était du plus lourd qui arrivait, Félix en été certain. Soudain, l’entré du bâtiment s’effondra, et Félix se dit qu’il risquait de s’effondrait entièrement dans quelque minute. Il se précipita donc à l’intérieur en courant, se lança un Protego pour se protégeait momentanément des balles perdu. Lorsqu’il rentra dans la bibliothèque, Félix crut qu’il allait vomir. Il y avait des cadavres partout. Certain tuer à cause des balles, d’autre à cause des sorts, d’autres à cause de l’effondrement. Félix trouvait cela absurde. Les moldus n’avaient pas à subir les effets de la guerre des sorciers. Même si Félix en avait lui aussi tuer, c’était pour aider Badenov et l’empêcher de se faire tuer, même si cela risquait de n’avoir servit à rien.

Félix neutralisa les soldats survivant à l’aide de Sectumsempra, encore des morts. Puis il trouva enfin Badenov. Il était dans un sal état. Son corps était criblé de balles, il pissait le sang. Félix lui prit sa baguette, histoire qu’il ne se rebelle pas, puis il le soigna du mieux qu’il le put, c'est-à-dire pas beaucoup, mais au moins, il survivrait encore quelque heure, ce qui était déjà mieux que quelque minute.


Désolé pour ta baguette, Badenov, mais je ne veux pas que tu me joue un sal tour.

Il se dirigea ensuite vers l’autre sorcier, qui était en fait une sorcière, une résistante, Ginevra Weasley, bien connu des services du ministère. Il lui prit à elle aussi sa baguette, puis la soigna.

P**in, vous êtes des bourrins, vous avez quasiment tous détruits ici !!!

Félix continuait à scrutait les environs, il savait que ce n’était pas encore finit.

[je croi que j'ai jamais fait un post aussi long cheers , taio!!! je viens te sauver cousin red !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Lucius Malfoy
Espion
Espion
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 34
Localisation : quelque part en France
clan : Résistance / force du mal, entre deux feu perdu
Humeur : entre deux eaux
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Sam 5 Avr - 13:08

Alors qu'il rentrait au QG, cachait dans un long manteau de voyage, une capuche rabattus sur son visage pâle, faire un rapport á Severus Rogue, Lucius percu un patronus.

Ce patronus il le connaissait bien, c'était celui de Ginevra Weasley. Elle se trouvait en ce moment même en Roumanie, á la recherche d'un vieu livre que Rogue voulait. Mais il était tout á fait problable que dans ses recherche elle est croisée la route des mangemorts....

Lucius resta figeait un court instant, il avait beau ne pas apprécier Ginevra, elle faisait quand même partie du même camps que lui et Severus ne lui pardonnerait jamais d'avoir laisser un membre de la résistance en danger face á des mangemort, mais Lucius, de part son rôle d'espion ne pouvait transplaner lá-bas et faire face aux mangemorts, car il risquait de briser sa couverture.

Il chercha rapidement une solution, il finit par en trouvait une.
Pourquoi ne pas utiliser du polynectard? Il savait oú en trouver rapidement.

Il disparut dans un poc et réapparut dans la réserve du QG, il fouilla les étagéres á la recherche de la fameuse fiole, puis mis enfin la main dessus.
celle si permettais de prendre l'apparence d'un sorcier quelconque, un jeune homme brun qui plus ais, une excellente couverture pour Lucius au yeux des mangemorts qu'il allait croiser.

Il but d'un trait la potion et peu de temps aprés il commenca á changer de forme. Cinq minute plus tard le voila métamorphoser en un jeune homme de vingt ans au cheveux mi long brun.

Il n'avait plus le temps de s'admirer, il mis dans la poche de sa robe une seconde fiole et transplanat á la bibliothéque oú en ce moment même Ginevra affronter sûrement les mangemort de Voldemort.

Lorsqu'il arriva il vit effectivement Ginevra, ainsi que Torven et Félix.
Il sortie sa baguette et la pointant vers les deux mangemorts, il s'approcha menacant.

"Laissez la tranquille ou je vous tue tout les deux!"

Il observa les deux mangemorts, puis son regard rester gris se posa longuement sur Ginevra, apparement soigné.

"vous allez bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   Lun 7 Avr - 22:27

Le noir absolu.... Torben ne voyait plus rien. Il n'avait que vaguement conscience qu'il était lentement en train de mourir.... Ses souvenirs étaient vagues, et il se sentait complétement KO. En fait, il n'avait même plus réellement conscience de lui même et n'était mû que par son instinct de survie. Et encore, "mu" était un mot trop fort pour désigner son état, étant donné qu'il était allongé sur le sol. Au loin, terriblement loin, il lui semblait entendre le fracas du tonnerre des armes à feu des moldus, et des bruits sourds, qui faisaient trembler le sol sur lequel il reposait. Une secousse plus forte que les autres, suivit de quelque chose qui entra dans sa bouche et ses narines l'empêcha de respirer, ce qui le fit réagir instinctivement. Il toussa, ce qui lui arracha une plainte de douleur, alors qu'il sentait une grosse bulle de sang éclater à côté de sa bouche, et couler lentement le long de son visage. Ce spasme l'avait quelque peu ramené à la réalité, et il sentit une pellicule de poussière sur son visage.


Ses yeux étaient toujours aveugles, des taches multicolores éclatant devant ses yeux alors que sa respiration était faible et rauque. Il sentait que son corps avait été percé à plusieurs endroits, dont la douleur l'assomait totalement. Il sentait la force quicoulait dans ses veines s'échapper de son coeur. SOn esprit était comme matraqué, encore pire que la pire des gueules de bois qu'il avait jamais eu. Si c'était ça la mort, se dit il, c'était fort loin d'être agréable. peut être avait il risqué sa vie une fois de trop, en totale inconscience. Une fois de trop.... Il se dit que cette fois serait la dernière, la dernière fois qu'il donnerait tout, y compris sa vie, juste pour la gloire et des quêtes insensées. Il ne méritait pas Krystel en pensant ces choses, mais il savait qu'il ne serait plus le même aux yeux de sa belle s'il se mettait à se planquer alors que ses camarades se battaient. Non, Torben savait qu'il faisait là une vaine promesse, et que s'il se sortait d'ici, il recommencerait, encore et encore, jusqu'à ce qu'il en meure.


C'était ce qui l'attendait.


Un souffle plus douloureux que les autres en entraîna plusieurs autres alors qu'il dû s'adosser contre un mur proche. La poussière lui obstruait ses voies respiratoires, et il se dit que ce devait être la fin. Son corps, qu'il avait trainé sur un bon mètre pour s'assoeir, avait laissé des traces de sang partout, et il ne se serait jamais douté qu'il était possible d'en perdre autant. De longs ruisselements couleur rouge sombre s'écoulaient des impacts noircis sur ses vêtements. Quelques autres explosions, probablement au dehors. C'était fini, il allait mourir. Mais aprè-s plusieurs secondes, un visage vaguement familier. L'homme murmura quelque chose, et instantanément, Torben se sentit un ^peu mieux, enfin, moins pire.... Il ne savait cependant toujours pas se relever, et se mit à ramper doucement vers sa baguette, chaque mouvement lui coutant d'extremes efforts

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouquin à la noix! [Torbychou]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouquin à la noix! [Torbychou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment c'est ti que ca se mange une noix de Coco ???
» Bouquin sur le design de jeu distribué librement
» Les noix du droit
» Arcade Mania : Un bouquin sur l'arcade en français
» Un petit bouquin bien sympa dans vos kiosques ;) Retrogames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Autres lieux :: Voyage autour du monde-
Sauter vers: