AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Syerra Van Blaken
Mangemort
 Mangemort
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Localisation : L'endroit n'a aucune importance, seuls les actes comptent
clan : Les ténèbres
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 23/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Jeu 3 Avr - 3:19

Le déserteur n’apprécia pas la réponse de la jeune femme. Il fallait s’en douter. C’est au prix d’une migraine insupportable qu’elle leva le regard vers Torben, le soutenant. Il rageait, réellement. Il souffrait de cette situation. L’Auror n’osait pas imaginer ce qu’ils vivaient, lui et Miss Raybrant. Un enfer, sans aucun doute. Devoir se cacher pour survivre, chercher un appui, sur qui compter. Dans ce monde de trahison, sur qui vraiment pouvait-on compter? Traîtrise, complot, secret, de quoi devenir fou. Syerra ne savait comment appréhender les minutes à venir, car il y avait ce petit quelque chose en elle, ce petit brin qui l’écœurait : de la culpabilité? Elle ne saurait s’y abandonner, honteuse, elle n’osait pas prolonger son regard, mais elle se silla pas. Sinon qu’elle lâche ferait-elle? Déjà la sorcière était une incompétente accomplie, mais pas doubler d’une lâche. Elle assumerait, quoi qu’il arrive.

-Je ne…mérite pas de travailler au Ministère. Je ne devrais pas avoir le droit de servir sous les ordres du Maître. Je n’ose pas imaginer ce que vous vivez, vous et Miss Raybrant. Je ne suis pas en mesure de comprendre cette situation. Vous êtes furieux, vous vous doutez bien de mon incompétence fort apparente. Je vous implore votre pardon, encore une fois. Je sais que je suis indigne de vous, de tout le Ministère, du Lord. Je…

Elle ne continua pas sa phrase. Il y a de ces jours où elle aurait dû rester chez elle…Prendre du repos. Bon sang, Syerra n’avouait pas ses regrets, comme si elle les redoutait. Sans cesse, elle semblait être dans l’erreur. Tout n’arrivait pas comme il se le devait. Mais la jeune femme ne mettrait pas la faute sur de simples hasards indésirables, tout était de sa faute. Elle devrait être punie, pour cette erreur impardonnable. Certes, de lourdes conséquences pourraient s’en suivre, mais elle les accepterait, en temps et lieux. L’Auror n’avait rien à ajouter là-dessus, elle se sentait toute chose, allons, comme si elle avait été épuisée ces derniers jours.

-Je suis toute à blâmer, cet échec est inexcusable…

*Horrible, devrais-tu dire. Horrible. Tu n’es pas humaine, tu es un monstre. Notre chère tante avait donc raison, après tout. Une incompétente petite peste, voilà ce que tu es.*

Dieu qu’elle le savait. La nuisante se remit droite, se reprenant. Fin prête à recevoir les représailles. Elle ne savait pas ce qu’il adviendrait d’elle, ce n’était qu’un menu détail. Depuis un moment, Syerra aurait voulu disparaître, cependant elle accepta cette situation. Elle serait punie? Châtiée? Bien fait pour elle. Malheureusement, la sorcière ne pouvait retourner dans le temps pour effacer cette erreur incommensurable, tout résidait maintenant sur la décision du Mangemort. De toute façon, elle n’aurait rien à redire, puisqu’il était son supérieur en tout point. L’Auror gardait toujours ces yeux fixés sur le Garde, attendant la suite. Il y a des jours comme cela où il aurait été plus profitable d’être en clan neutre, pour ne pas avoir affaire à ce genre ‘’d’affrontement’’, si l’on pouvait dire. La jeune femme en venait même à espérer mourir dans les heures qui suivraient, sans doute serait-ce mieux? Peut-être pas, elle perdrait tout plaisirs de ce monde. Pff, injuste vie, va!

*Meurt, ce serait bénéfique pour tout le monde*

Saleté de voix, jamais elle ne se tairait. Naturellement, cette voix
se pointa lors de moment de faiblesses, seulement pour la rabaisser un peu plus, histoire de la rendre coupable encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 27
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Lun 7 Avr - 20:54

Devant la colère de Torben Badenov, guerrier estonien et mangemort, le regard de Syerra Van Blaken, simple soldate du Ministre de Grande Bretagne, tenta de supporter le regard du mangemort. Un instant, il crut qu'elle pouvait comprendre l'état dans lequel il se trouvait. La peur, phénomène nouveau pour lui, mais aussi le désespoir et le fait qu'il était sans arrêt sur le point de baisser les bras. Après toutes ces années de guerres, de combats, d'escarmouches ininterrompus, puis la disparition de la femme qu'il aimait, commençait sérieusement à se sentir à bout, comme s'il avait été physiquement et moralement usé, comme ces engins moldus que ces drôles d'êtres appelaient "piles". Il avait été comme vidé de son énergie. Même son pire côté, l'"autre", n'arrivait plus à le booster suffisament pour qu'il puisse continuer la lutte et enfin se sortir de cette situation. C'était tellement difficile à gérer, une vie basée sur l'inquiétude constante de voir sa femme et l'enfant qu'elle portait pris par ses ennemis.


Syerra semblait sans cesse sur le point de baisser les yeux, de rendre les armes en quelque sorte, et de se dire qu'elle méritait la colère qu'elle pouvait provoquer chez le mangemort en cet instant même. Finalement, il devait se sentir se détendre, enfin pas vraiment se détendre, mais il se sentit plutôt se relâcher. Le problème était qu'il ne pouvait pas non plus se calmer, la situation était trop grave, et c'était la porte ouverte à l'entrée en scène de son "autre" lui, et celà ne signerait que le début d'une boucherie qui le discréditerait définitivement aux yeux de Lord Voldemort. Il n'avait certes pas besoin de celà pour que sa vie soit un enfer, et il se força donc à garder le contrôle de lui meme. Inutile que tout ceci ne se finisse dans un bain de sang. Finalement, un changement brutal semblait s'être effectué chez Syerra, qui avait totalement abandonné son ton abrupt et se laissait plutôt abandonner à un état proche de la déprime.


- Heureux que vous reconnaissiez tout ceci. Le truc voyez vous, c'est que vous avez parfaitement les possibilités pour faire un agent efficace pour le Ministère et je sais très bien qu'à la prochaine mission où vous serez sollicitée, si vous êtes bien menée, vous pourriez faire de grandes choses. Je suis heureux de voir que vous reconnaissiez vos fautes, et je pense que vous avez compris que votre travail était un emploi à plein temps, recquérant votre pleine et entière attention à chaque instant.


Celà semblait couter terriblement à la nuisante d'assumer ses erreurs et surtout de les reconnaître, en particulier toute proche d'un homme qu'elle savait pertinament capable de la tuer pour un simple mot de travers. La fierté pouvait parfois s'avérer être la pire ennemie d'un homme, ou surtout d'une femme, et ce n'était pas seulement une affaire de fierté, mais aussi d'honneur. Le truc était que lui n'aurait pas osé assumer de telles erreurs, sauf peut être devant une seule personne, Lord Voldemort. Torben vit que l'abbattement était total chez la nuisante et sut immédiatement qu'elle avait été assez punie comme celà, par sa propre inaptitude à assumer ses erreurs. S'il n'avait pas rechigné à se montrer lui même au Ministère, tout celà ne serait peut être pas arrivé, et c'était peut être ça la cause principale de sa colère, c'était qu'au final, il ne devait s'en prendre qu'à lui même.


- Bah, après tout, je n'avais qu'à faire ça moi même. Bon, je vais vous laisser en compagnie de ce monsieur, j'ai un autre résistant à ramener au Lord.


Torben salua les deux adultes d'un signe de tête et se leva de sa chaise, payant ses consommations en jetant trois pièces sur le bar en direction du Barman, Tom. Sans un regard en arrière, Torben sortit côté moldu, décidé à traquer un autre résistant, et à faire tout le travail, seul.

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Mar 8 Avr - 0:12

S'il était une chose que Tor n'avait pas regretté, c'était d'être resté dans ce bar. On pouvait en apprendre des choses intéressantes. Enfin, la situation avait viré au blâme de cette demoiselle pour qui Tor avait désormais un peu d'affection. Il ne releva pas la remarque du partisan du Lord le concernant. Il aurait pu le dire de façon plus agressive mais semblait avoir retenu un peu des propos vis à vis de Tor. Au moins, Torben n'avait pas profité de sa position pour enterrer la pauvre nuisante qui semblait vraiment s'en vouloir. Un instant Tor allait proposer au Mangemort de l'aide, mais se ravisa, d'abord parce qu'il n'aurait absolument aucune confiance en lui, ensuite parce que ce serait déplacé de sa part. En tout cas, il se retrouva seul dans le bar avec la jeune femme à peine quelque minutes plus tard. Tor avait été surpris de voir l'homme sortir sans rien faire à Syerra. Enfin ce rien devait rester relatif, le poids des mots et de la culpabilité devaient peser plus sur l'estomac de la nuisante que si elle avait été torturée, peut-être même aurait-elle préférée? Enfin, Tor savait au moins ce qu'il se devait de faire. Mais d'abord, laisser passer quelques minutes dans le silence.
La jeune femme était silencieuse, et devenue terriblement blême. Pas de doute que cette situation douteuse l'avait fatigué, mais pas autant blessée que ces dernières minutes avec cet homme, plus humain que Tor ne le pensait. Encore des préjugés, on entendait tant de choses sur les Mangemorts, tellement peu étaient vrai. Tellement de généralisation était réalisée jour après jour. Il avait dans l'idée que Syerra devait être à bout, et c'était visible sur son visage, autant que le nez au milieu de la figure. Il descendit du tabouret, s'approchant de la jeune, il tenta une première fois vainement de la rassurer, mais la nuisante le renvoya sympathiquement d'un geste de la main assez peu assuré. Il attrapa la main de le jeune femme, la serrant, d'abord pour la rassurer, ensuite plus fort pour la forcer à lever ses yeux vers lui. Il fit encore un pas vers la nuisante passant son bras au niveau de la taille de Syerra. Nul doute qu'elle aurait voulu le repousser, mais Tor ne lui lâchait pas sa main, d'autant qu'il profita de sa situation pour glisser à l'oreille de la nuisante:


- Vous pouvez rester assise ici à vous dire que c'est votre faute, que c'est entièrement de votre responsabilité. Vous pouvez rester à faire votre blâme, à vous dire que vous ne valez rien et que vous méritez de mourir, obligé d'être dans les bras d'un inconnu encore quelque minutes plus tôt, ou vous pouvez me repousser, sortir de ce bar en ayant la conviction de ce que vous faites, en vous disant que vous n'allez pas abandonner sur un échec, que vous avez été assez forte pour reconnaitre vos erreurs, et donc que vous êtes assez forte pour ne pas recommencer, mais aussi pour les réparer, par exemple en imitant cet homme et en vous mettant en chasse d'un Résistant. Maintenant je vais lâcher votre main,il lâcha comme il le disait la main de Syerra, libre à vous de choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syerra Van Blaken
Mangemort
 Mangemort
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Localisation : L'endroit n'a aucune importance, seuls les actes comptent
clan : Les ténèbres
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 23/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Mar 8 Avr - 3:48

La jeune femme s’avouait vaincu, en quelque sorte, malgré que cette idée l’écœurait. Elle avait failli à sa mission, elle se sentait que trop mal, ne sachant pas trop quoi penser. Syerra avait endossé tout le blâme, voulant se faire pardonner par le Mangemort. Il s’était montrer charitable avec elle, la dernière fois, peut-être cette fois serait-il moins clément. Il semblait bouillir de rage. Mauvais présage pour la nuisante. Toutefois, elle ne silla pas, elle tentait du mieux qu’elle le pouvait de soutenir le regard ardent de Torben, qui gardait le silence, ne disant aucun commentaire durant les complaintes de l’Auror. Elle sentit son visage blêmir. Bon sang, qu’elle mine affreuse devait-elle avoir! Disons que le moment était plutôt mal choisi pour penser à quelque chose d’aussi superficielle. La jeune femme ne savait pas comment finirait cette conversation, comme elle finirait. Mais elle gardait toujours son regard fixé sur le Garde. L’esprit de celle-ci était encombré de toutes sortes de questions, d’ailleurs elle détestait lorsque se savait tourmentée. Désagréable sensation pour Syerra, sans aucun doute.

Puis l’inattendu se produisit. Torben Badenov lui donna, en quelque sorte, sa libération. Bien sur, la sorcière ne se pardonnait toujours pas, s’avouant même des remords, lesquels elle détestait particulièrement. Le Mangemort dit qu’il la savait être un agent efficace, qu’elle était capable de grandes choses. L’Auror se sentit revivre. Encore une fois, il s’était montrer ‘’compatissant’’ envers la nuisante. Dieu que Syerra se sentit mieux, immédiatement après que Torben lui avait répondu, paraissant moins en colère, qu’il aurait dû faire cette mission lui-même. La jeune femme lâcha un soupire, soupire libérateur, soi dit en passant. La sorcière prit la parole, le ton légèrement fatigué.


-Merci, mille fois merci. Je ne vous décevrai plus à l’avenir.

Ce fut une promesse qu’elle lui fit ainsi qu’à elle-même. Ainsi, le Mangemort tourna les talons, indiquant à Syerra qu’elle le laissait en compagnie de Tor. La nuisante appuya son front sur ces paumes de mains jointes. Oui, elle allait mieux. Sauf cette pointe exécrable d’inutilité en elle, qui persistait horriblement. Probablement qu’elle devra vivre avec cela pour un bon moment encore. L’Auror resta un moment, pensive, ne regardant pas le cuisinier. La sombre femme essayait de se remettre de ces émotions tellement épuisantes. De plus, le poids du remord lui pesait atrocement sur les épaules. Son interlocuteur, quant à lui, tenta de la rassurer, mais Syerra lui fit un signe de main, pas très convaincant, démontrant qu’elle s’en sortirait. La sorcière avait eut connaissance que Tor était descendu de son tabouret, il s’approcha d’elle, plus près encore. Cette fois-ci, l’Auror tourna sa tête en direction du cuisinier, toutefois sans lever les yeux vers lui. Il attrapa la main de Syerra, qui fut surprise de ce geste, la pressant doucement en premier, puis plus fermement, comme pour lui indiquer de le regarder. Ce qu’elle fit. Tor passa son bras libre autour de la taille de la sorcière, approchant sa bouche près de son oreille. Il lui parla, simplement. L’Auror resta immobile, ne repoussant pas le jeune homme. Syerra écoutait attentivement ce qu’il lui disait. Celui-ci lui dit que si elle voulait partir, elle n’avait qu’à y aller, si elle sentait le besoin d’aller ‘’pourchasser’’ un Résistant quelconque. Mais elle n’en fit rien. Son interlocuteur lâcha sa main, mais garda son autre bras autour de sa taille. La nuisante répondit, en un souffle.

-Je ne crois pas oublier rapidement cet épisode de mon existence. Je m’en veux beaucoup, énormément même. Par contre je n’ai pas envi de partir à la chasse aux Résistants, non pas du tout. Je…je n’en sais trop rien…Je peux me compter chanceuse d’avoir une deuxième chance. Mais, je suis tellement fatiguée…bon sang, je ne sais pas ce qui me prend…

La jeune femme resta contre Tor. Vraiment étrange comme scène, mais elle n’y pouvait rien. Sa conscience lui dictait simplement de rester…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Mar 8 Avr - 20:33

Ce moment était au final plutôt agréable, il l'aurait été d'autant plus si la jeune femme s'était laissée enlacer pour une autre raison que pour fuir sa culpabilité, mais au moins, elle était restée dans ses bras. Pour un premier contact humain depuis des mois Tor y allait fort. Et encore, il ne comptait pas vraiment en rester là. Mais d'abord, noyez l'invitation dans une pseudo déculpabilisation. Tor recula un peu, approchant le tabouret sur lequel il était assis avec son pieds, il s'y assieds. Ses genoux touchaient ceux la nuisante dont il prit les mains, les posant sur leurs genoux:

Pas oublier rapidement cet expérience de votre existence? Bien sur que vous n'allez pas oublier. C'est pas tous les jours que j'enlace une fille la première fois que je lui parle. Ni voyez rien de personnel, mais en temps normal encore moins quand elle fait partie d'un groupe gouvernemental. Mais je crois bien que ce n'est pas vraiment un jour ordinaire tant pour vous que pour moi, certainement plus pour vous que pour moi.
La culpabilité? Un sentiment intéressant. En psychologie ou psychanalyse aller choisir, on dit qu'il s'agit d'un sentiment qui porte à se sentir coupable d'un fait fâcheux ou d'un évènement. En religion il s'agit d'un écart de conduite par rapport à un certain code donné, on attribue souvent cette idée à un péché. En droit, c'est une composante du verdict dans le jugement d'un fait conflictuel. Mais dans votre cas, on est dans les trois, c'est intéressant. D'abord, cet homme fait votre jugement à partir de votre culpabilité, ensuite vous vous sentez persuadé d'avoir commis un impair par rapport aux codes et lois qui régissent la société, excusez-moi j'aime cette expression. Enfin, vous vous sentez responsable de la fâcheuse situation dans laquelle se trouve cet homme et sa femme, si j'ai bien compris la situation actuelle.
Mais comme il vous l'a dis, votre responsabilité est engagée, mais la sienne l'est encore plus. La preuve étant qu'il a confiance en vous pour apprendre et évoluer. C'est ironique mais ça me rappelle mon frère et moi. Il est l'ainé, il m'a toujours devancé en tout, mais il m'a enseigné une chose, il n'y a pas de fins heureuses dans souffrance. Evidemment il ne s'agit là que d'une métaphore. Ce que vous devez y comprendre est que nos erreurs et fautes sont là pour nous enseigner à mieux faire ce qu'on attends de nous. Les conséquences de nos erreurs nous préviennent de ce qui se passera si nous faillissions trop. C'est dur mais c'est "l'école de la vie". Comme dirait un acteur moldu dans un de leur film "je mets mes pieds où je veux....Et c'est souvent dans la gueule". Enfin en passant, je vous déconseille vraiment ce film, un navet. Mais bon là n'est pas l'essentiel.
Je me suis levé ce matin en pensant vivre une journée tranquille dans une vie tranquille, mais je crois que le destin en a décidé bien autrement pour moi. Ouais, bien autrement. J'ai rencontré une personne qui m'est fort agréable et un homme au final amical mais qui se retrouve dans une situation qu'il ne mérite pas forcément. Au moins, les choses iront en s'améliorant. Ceci étant, il se fait déjà 11h30 et une bière n'est pas l'idée que je me fais d'un petit déjeuner et des cacahouètes ne sont pas l'idée que je me fais d'un repas. Vous l'aurez compris, je n'aime pas tellement me compliquer la vie, je vois assez en noir et blanc, sans gris. Donc excusez mon audace et peut-être ma trop grande confiance en moi, mais je pense qu'une matinée comme ça marque les esprits, aussi pour oublier un peu cela que diriez-vous d'un repas ce midi chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syerra Van Blaken
Mangemort
 Mangemort
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Localisation : L'endroit n'a aucune importance, seuls les actes comptent
clan : Les ténèbres
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 23/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Mer 9 Avr - 4:14

Après avoir retrouvé un peu de contenance, la jeune femme avait finalement retrouvé un peu de couleur. Torben Badenov avait quitté rapidement le pub, laissant l’Auror et son interlocuteur. La sorcière sentait que cette vilaine migraine la laissait tranquille, puis Syerra put relaxer. Elle se détendit. Bon sang, il était étrange de voir qu’un seul événement pouvait absorber toute l’énergie d’une personne! Enfin, la sombre femme prit la peine d’appuyer sa tête sur ses paumes, respirant profondément. Elle ne savait pas par quel miracle le déserteur avait accepté les erreurs de la nuisante, bref elle pouvait se compter chanceuse d’avoir une telle chance, elle qui pourtant ne croyait pas tellement aux coups pendables du destin. Puis Tor se montra un peu plus, comment dire…Il se rapprocha de la sorcière aux cheveux foncés, la prenant par la taille et lui parla doucement. Le geste surprit grandement Syerra. À remontait le dernier contact ‘’humain’’? Elle ne s’en souvenait plus du tout. Le seul petit déclic qui se fit dans sa tête fut une vigoureuse poignée de main, rien de plus. Le genre de truc peu convaincant.

Le cuisinier reprit place sur son tabouret, prenant les mains de la nuisante. Celle-ci ressentait étrangement le fait de sentir des mains contre les siennes, surtout délicatement. Il n’y avait aucune violence, rien de brusque. Il ne faisait que les tenir. Même si le geste paraissait quasi-inconnu pour Syerra, elle de chercha pas à s’en dégager, appréciant ce contact rare. Tor reprit la parole : il mentionna le fait que la culpabilité était un sujet intéressant. Pour l’étude, sans doute, mais c’était une autre histoire que de la ressentir. Désagréable. Peu avant ceci, il dit que ce n’était pas dans ses habitudes d’enlacer une fille lors d’une première rencontre. Cela fit sourire l’Auror. C’était encore moins dans ses habitudes à elle de se laisser enlacer, première rencontre ou pas. Mais le cuisinier avait su attiser la curiosité de la sorcière, qui démontra un intérêt pour la discussion avec cet homme.
Arriva la dernière phrase : Tor s’excusa de son initiative. À ces mots, Syerra fronça légèrement les sourcils. Que voulait-il bien lui demander? La réponse ne se fit pas attendre. Une invitation à dîner? La jeune femme resta stupéfaite de la demande. Dieu, que devait-elle répondre? Ils se connaissaient à peine, mais il se trouvait que Tor était charmant et vif à la discussion. Pourquoi pas? Allons, ça allait à l’encontre des principes de la nuisante…Ha et puis zut!


-Il est vrai que bières et noix ne soient pas un repas très sain pour un dîner. Je dois vous avouer que votre demande m’étonne quelque peu, mais j’en suis flattée et c’est avec plaisir que j’accepte l’invitation. Bref, vous m’étonnez, Tor. Vous êtes quelqu’un de très ouvert d’esprit, qui avez beaucoup à raconter. Rares se font les personnes qui attirent mon attention de la sorte, et vous faites parti de ces gens auxquels je suis inaccoutumée. De plus, les derniers événements m’ont vidé de toutes énergies, autant sur le plan psychologique et physique. C’est affligeant…

Syerra gardait ses yeux bien fixés sur le visage de son interlocuteur. Et bien! L’Auror devait se dire qu’elle attendait la suite avec appréhension. Effectivement, Tor semblait être un homme plein de mystères, de connaissances. Ce qui aiguisait davantage l’intérêt de la nuisante. D’ailleurs, elle gardait toujours ses mains dans celles de Tor. Au début, elle avait accepté ‘’l’étreinte’’ en guise de consolation, mais la raison avait maintenant changé : toute l’attention de la jeune femme était portée sur cet homme nouvellement rencontré, appréciant plus ce contact, au début réticent, mais maintenant tout autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Mer 9 Avr - 16:45

- Situation déconcertante hein? Si ça vous console, ou vous rassure, elle l'est encore plus pour moi. En faites je ne m'attendais que peu à me retrouver à inviter une personne à diner chez moi. Enfin je suppose que c'est une déformation professionnelle. Au moins un avantage que j'ai toujours su conserver, mon frigo n'est jamais vide, l'inverse serait triste et décevant de la part d'un cuisinier. Témoignage poignant et attristant d'un manque cruel de sérieux. Enfin trêve de plaisanterie, je crois en dire suffisamment en temps normal que ce ne soit pas la peine que j'en dise alors que vous avez accepté mon invitation qui je vous l'avoue me surprends autant que vous. Enfin je suis moins surpris de votre réponse que du fait que je vous l'ai demandé. J'aime les imprévus et autres choses à régler en dernière minute, mais je crains de ne me prendre moi-même au dépourvu. En tout cas, ça me fait plaisir de voir que je n'ai pas perdu de mon charme naturel. Sourire amusé du cuisinier, signe qu'il ne croyait rien ou presque de cette dernière phrase. Donc nous disons ce soir chez moi vers 19h30? Je tacherais de ne pas trop vous décevoir, vous semblez avoir bien besoin d'un bon repas et d'une soirée qui vous divertisse. La seule question qui restera pour moi sera de savoir quoi porter, puisque j'ai déjà mon idée sur le repas. Comme c'est notre premier rendez-vous si l'on peut dire, je tacherais de ne pas mettre une des mes chemises hawaïennes. Nouveau sourire. Bon en attendant, je vous avoue que je vais devoir faire quelque courses rapidement histoire d'avoir ce qu'il nous faudra pour que nous passions une soirée sympathique.

Chanceux? Oui c'était le bon terme pour définir le comment Tor se ressentait. Il s'était lui même surpris à poser la question du diner. Dans le fond, il avait toujours été direct, entreprenant et surprenant dans sa façon de changer de sujet, de faire des demandes un peu hors du commun, mais là il s'était surpris. Et il était bien content de la réponse favorable de la demoiselle. Au moins une soirée qu'il ne passerait pas seul. Il se rappela sa dernière visite chez un psychologue. Ce n'était arrivé qu'une fois parce qu'on l'avait forcé, enfin "on" était sa mère, après qu'il ait décidé de partir sur le continent européen et de laisser l'Angleterre. L'homme à qui il avait parlé l'avait ajourné au bout d'une quinzaine de minutes, après avoir appris que Tor avait des origines irlandaises. Etrange, mais Freud lui-même ne disait-il pas que les irlandais étaient les seuls a rester parfaitement opaque à la psychanalyse? Surprenant pour quelqu'un qui était persuadé d'avoir compris le fonctionnement de l'inconscient puisque par défaut il s'agit d'une chose parfaitement incompréhensible. La seule chose que le psychologue avait su lui dire était de travailler ses relations sociales. Tor n'avait fais que ça depuis, il errait de villes en villes pour discuter avec des personnes qu'il ne reverrait jamais, constructif. Mais maintenant qu'il était posé, les choses changeraient surement, à commencer apparemment par lui qui se mettait à inviter des personnes lors de la première rencontre.
Il resserra ses doigts sur ceux de la nuisante, se levant, s'approchant à nouveau d'elle en lâchant ses mains, il lui glissa quelque mot, à nouveau dans l'oreille, sa bouche touchant presque l'oreille de la jeune femme:


- Je crois que cette soirée sera un plaisir.

Sa phrase finie, il s'était retourné, adressant un dernier clin d'oeil à Syerra, il remit son manteau et disparut comme la porte se referma sur lui...




[HRP: following is here]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syerra Van Blaken
Mangemort
 Mangemort
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Localisation : L'endroit n'a aucune importance, seuls les actes comptent
clan : Les ténèbres
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 23/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   Jeu 10 Avr - 3:48

Peu après avoir accepté l’invitation à dîner de Tor, celui-ci mentionna qu’il cette demande soudaine le surprit. Il n’était pas le seul à avoir été étonné, ça non! Puis le jeune homme resserra ses doigts autour de la main de l’Auror, les lâcha puis dit quelques mots à l’oreille de Syerra. À l’entente de ces mots, un mince sourire apparut sur les lèvres rosées de la sorcière. Elle acquiesça, en guise de réponse, n’ajoutant rien. Il serait totalement inutile d’ajouter quoi que ce soit, de toute façon. Ainsi le cuisinier laissa la nuisante, non pas s’en se retourner vers elle, une dernière fois, lui lançant un clin d’œil qui fit sourire de plus bel Syerra. Et il disparut. Bon que devrait-elle faire? Qu’allait-elle mettre? Bon sang…qu’allait-elle mettre?

*S’il y a une chose que je déteste le plus dans ce monde c’est bien de choisir mes vêtements…pour le Ministère, ce n’est jamais compliquer. Robe noire très ordinaire. Mais pour un dîner? Pfff….Il faudra que je me creuse la cervelle…Du noir…Il me semble qu’il n’y ait que cette couleur dans ma garde-robe. Ha bien sur! Je n’ai qu’à prendre la jolie petite robe, toute soyeuse! >< Me voilà folle…Bon se dépêcher maintenant. Jamais je n’aurais pensé un tel dénouement. Dire que je croyais que cette journée s’annonçait banale. Je me suis mis le doigt dans l’œil, ça oui! Bon trêve de plaisanteries, je dois m’activer!...Oh non…et mes cheveux? Qu’est-ce que je fais avec mes cheveux? Ha non, ça suffit!*

L’Auror se leva promptement de son banc, replaça les pans de sa robe, reprit son écharpe qui se trouvait dans la manche de son manteau et le replaça doucement autour de son cou. Puis elle déposa son manteau noir sur ses épaules et se dirigea vers la sortie d’une démarche élégante. Allons, ce n’était pas parce qu’elle avait failli à une mission, regarder en face un terrible Mangemort, accepter l’invitation d’un inconnu qu’elle devait se laisser aller. Syerra avança donc vers la porte du pub, se retourna pour adresser un signe de tête au barman Tom, qui l’observait avec curiosité. Dis donc, il ne se gênait pas, celui-là, de l’observer de la sorte. C’était déplacé de sa part. Enfin, la jeune femme n’en fit rien, elle ouvrit la porte et déboucha dans les rues enneigées de Londres. Comme il était plaisant de sentit l’air froid sur son visage, surtout après une journée comme celle-ci! Puis la nuisante entreprit de rentrer chez elle, histoire de se préparer un peu…hum...Beaucoup!

Et encore une journée étrange dans la vie supposément banale de Syerra. Enfin, l’Auror appréhendait avec enthousiasme la soirée qui s’annonçait, et comme l’avait si bien mentionné Tor : elle s’annonçait plaisante, cette soirée…


[Rp terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Triple Rencontre... [Syerra et Tor] (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Avis urgent : Echange Street triple 08
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» messages reçus en double ou triple ... y radote lapinou !
» essai speed triple
» Période d'essai terminée : Gray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Le Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur-
Sauter vers: