AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Krintin Nokotay: L'enfer est sur terre

Aller en bas 
AuteurMessage
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 29
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Krintin Nokotay: L'enfer est sur terre   Lun 10 Mar - 13:15

L'enfer est sur terre



Chapitre premier

Au fond, je ne sais pas ce qui me prend d'écrire ainsi. Ce n'est pas vraiment dans ma nature d'agir ainsi, cependant, pour fois, je récent le besoin de me confier. seulement, je ne peut pas vraiment en parler avec les autres, ils ne sont pas tous digne de confiance. Alors j'emploie le dernier recours qui me vient à l'esprit, un journal intime, merveilleux n'est ce pas? Je n'ai pas de maison où le cacher, alors il reste ensevelit dans une boite, au fond du cimetière, là ou personne n'ira le chercher.
Ne croyez pas apprendre tout mes sentiments ici, ça ne sera pas le cas. me confier est très difficile, je ne l'ai même jamais fait je crois, pas même avec mon défunt époux.
Ici, sera narré les évènements qui me semblent les plus importants, ceux que je ne souhaite jamais oublier. Mais tout d'abord commençons par le début.

Comme je vous l'ai dit plus haut, je ne parlerais pas de mes sentiments profond, encore trop tranchants. Mon histoire commencera donc à mon arrivée dans la ville de Londres. Quitter Los Angeles en laissant tous mes repères m'a été très difficile, le peu d'ami que j'y avait me manque énormément. Mais je n'ai pas vraiment le choix, enfin si peut-être ... j'aurais très bien pu rester là bas, mais je sentais au fond de moi que je pourrais me rendre utile en Angleterre. J'ai appris par les journaux locaux qu'une guerre civile avait éclaté là bas. Les raisons en restaient assez vagues, un sorcier puissant aurait prit le contrôle de la ville et du ministère. Une rébellion c'était engagé contre lui. je n'en savait pas plus, pas pour le moment. mais mon avis de savoir m'avait alors poussé à prendre l'avion de nuit ( pas vraiment le choix étant vampire) et à venir jusque là.

A mon arrivée, j'étais totalement déboussolée et je ne savais pas où aller. Naturellement, je me suis engagé dans une rue assez bondée à cette heure tardive et je me suis arrêter dans un bar dont malheureusement j'ia oublié le nom. Je ne connais pas encore bien la ville et je m'y perd assez souvent. Arrivée dans ce fameux pub, je m'étais tranquillement installée à une table afin de lire les journaux de la ville. Les informations y étaient beaucoup plus nombreuses. J'y appris que le mage noir en question ,ne portait pas de nom, ou plutôt, que personne n'osait l'appeler véritablement. mais très vite, j'appris par la table d'en face qu'il s'agissait de lord Voldemort. Un Lord, intéressant, il n'y en avait plus beaucoup de nos jours.
Je me sentais vraiment seule et désespérée. Seule comme je l'avais été au début de ma transformation en vampire. Plus personne ne me parlait, à moi que ce en soit moi qui refusait, je ne sais plus très bien. Quoi qu'il en soit, j'ia vécu plus de 50 ans seule, vivant dans un vieille appartement, à manger des rats et à voler du sang en sachet dans les hôpitaux afin de ne tuer personne. l'enfer était vraiment sur terre, c'était le cas de le dire.
Ici, c'était un peu pareil, ma pâleur naturelle ou presque, était dévisagée par les clients. je me sentais pas moi même, comme un vieux torchon qu'on regardait avec un certain dégouts. je leur en voulais, oui énormément. Ils ne savaient pas qui j'étais, par quoi j'avais passé. Puis finalement je vit une jeune femme, assez étrange elle aussi, mais elle au moins ne me dévisageait pas. Intriguée, je prit alors la direction de sa table, je fut très bien accueilli. Malheureusement la rencontre de cette nouvelle amie ne dura guère longtemps. une autre vampire avait son apparition, elle portait le nom de Waldrade Téophane. Dès que notre premier regard se croisa, je su qu'elle et moi nous serions ennemi pour la vie. Je ne fut pas deçu de la voir me proposer de rejoindre le groupe de Voldemort. Je failli bien accepté afin d'espionner un peu là bas. mais je n'aurais pas tenue très longtemps et en agissant ainsi, Waldrade aurait pu s'en prendre à Virginie. je refusa donc sa proposition. La vampire vite agacée avait alors mit le feu au bar avant de partir sauvagement. je passa plusieurs minutes à réparer les dégâts causé par cette peste. mais le doute commençai déjà à m'envahir. Cette vampire était très puissante et était plus âgée que moi. Sa famille, si elle en avait une, serait très vite au courant de mon existence. J'avais peur, vraiment. A peine arrivée, je m'étais déjà engagée dans un camps sans le savoir. je savais que tôt ou tard, je finirais par le regretter.

Prise alors de compassion, pour tous ceux qui étaient mort lors du début de la guerre, je pris la direction duc cimetière quelques jours plus tard. Je savais que des amies d'enfance y étaient enstérés. je pu ainsi me recueillir paisiblement sur leurs tombes, ou presque.. je ne sais pas vraiment si je jouais de malchance, mais jeu la mauvaise surprise de voir Waldrade en compagnie d'une autre femme, d'origine japonaise je pense. Elle essayait surement de la convaincre de rejoindre ses rangs. Je ne pouvais pas laisser faire cela. je m'interposa donc entre elles et réussit à convaincre l'inconnu. Au départ de la vampire, cette dernière me griffant au passage le visage, j'appris la cette femme avait perdu ses parents. c'était vraiment triste pour elle. je ne resta guère longtemps avec elle, j'étais préoccupée par autre chose.
Dans les jours qui suivirent, je passa mon temps à me demander comment je pourrais avoir plus d'information sur la situation de cette ville, et également où trouver les résistants afin de les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 29
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Krintin Nokotay: L'enfer est sur terre   Ven 28 Mar - 21:48

Chapitre 2

Cher journal, voici déjà un petit moment que je ne t'ai point écris quelques lignes de ma vie, et pourtant elle fut déjà si longue que m'écouter en raconter les moindres détails prendrait l'éternité. Hors ce temps, je crains bien que nous ne l'avons pas. Vois tu, il me semble que les choses s'accélèrent quelque peu depuis ces derniers jours. Depuis la dernière fois où j'ia pu me confier en toute innocence tes pages blanches, j'ai fait d'incroyable rencontre que je me dois aujourd'hui de te narrer.

Il y en encore quelques semaines maintenant, mon but principal était de trouver des membres de la résistance, mais aussi de mieux savoir comment s'organisait les "méchant", communément appelés les Mangemorts...

Et bien je puis t'affirmer que je n'aurais pas pu mieux réaliser ces deux dernières tâches. Mais reprenons là où notre histoire s'en est arrêter. Décidé à mieux comprendre le contexte dramatique qui opérait en ville, j'entrepris d'aller espionner un peu chez une Auror répondant au bien jolie nom de Syerra Van Blaken. Un soir, je me rendit donc sa maison donc j'avais préalablement cherché la localisation. C'était une maison assez typique pour tout dire, je m'attendais vraiment à autre chose pour quelqu'un de ce type. Enfin bref, mes idées d'association entre maison et habitants seront pour une fois prochaine. Comme je te le disais, je me suis donc rendu un soir dans cette incroyable demeure. Prétextant chercher un abris pour la nuit, l'Auror m'accueillit chez elle, un peu étrangement d'ailleurs si tu veux mon avis. Dès ce moment précis, à peine avais-je franchis le bas de la porte que je sentait que cette soirée ce finirait d'un bien étrange façon. Et tu peut me croire sur parole, je n'avais pas tord pour une fois. Je m'installa donc dans le canapé, m'inspirant des différents éléments de la maison afin d'en savoir le maximum sur cette mangemorte au service du seigneur noir.

Tout se passait très bien, j'apprenait à la connaître, et malheureusement ce phénomène était réciproque. J'allais entrer véritablement dans mon intérrogatoire quand finalement, elle jugea bon de n'en pas trop dévoiler sur sa vie. j"étais en quelques sortes, prise au piège de mon propre stratagème vois-tu? L'Auror commença à perdre patience au fur et à mesure, peut-ête mes questions avaient-elles étés trop brutales, je n'y ai pas ressongé depuis ce temps. Aussi, un duel s'engagea entre nous. je ne l'a craignait pas vraiment, mes pouvoirs de vampires étaient suffisamment développés afin de parer à ses attaques. mais le destin en avait décidé autrement, en quelques secondes à peine, ma cher ennemi Waldrade fit son apparition dans la maison. Comme tu te l'imagine bien, il ne manquait vraiment plus qu'elle! Face à elle deux, j'étais maintenant en bien fâcheuse position tu peux me croire. mais je n'étais pas décidé à me laisser faire. Les sorts lancés par elles furent très minimes au départ, du genre bloklang, rien de bien extraordinaire... en y repensant, cela m'avais vraiment surprit qu'elles utilisent des sorts aussi banals.

je ne sais pas vraiment combien de temps ce duel dura, mais les coups devinrent de plus en plus cruels. bientôt je me retrouvaient couvertes de plais saignants plus ou moins forts. Waldrade était aussi affaiblit, venant d'être expédié dans le mur. Elle me prenait toue mes forces rien qu'à lle, l'Auror n'avait pas vraiment besoin de comprendre. Le duel était plutôt entre la vampire et moi même. c'était une sorte de revenche je crois bien. Quoi qu'il en soit, à peine avais-je arrivé à envoyer Waldrade au tapi quelque seconde que quelqu'un d'autre arriva dans la maison. Malheureusement pour moi, ce n'était pas un ami. Je sentis de suite qu'il s'agissait encore d'un autre vampire, sans doute de la famille de son ennemi, et peut-être même son père adoré. Un regard ça ne se trahissait jamais. A nouveua je due lutter pour ma survie, Cela me parus durer une éternité quand enfin, l'aide que j'espérai tant arriva. C'était virginie, la jeune femme que j'avais croisé le premier jour de mon arrivée. Ensemble, nous lutèrent quelques instants. le vampire nouvellement venu venait de lancé un Feudaymon dans la maison. je visa d'un sort les canalisation, envoyant un rideau d'eau faire obstacle entre nous deux et l'incendie. Quelques peu touché, Virginie nous fit finalement transplaner dans une forêt.

J'étais très affaibli et j'en voulait beaucoup à ces mangemorts de malheur de ce qu'il venait de me faire subir. Je me promis de me venger d'eux et de les réduire en poussière! Le soleil allait se lever, pouvant de me tuer pour de bon. Virginie m'emmena alors chez elle afin de me porter secours. Là bas, je pu me rétablir un peu avant de repartir sur les routes.
J'étais toujours très affaibli, certaines blessures refusaient de guérir tant le combats avait été rude, mais j'avais d'autre idée en tête à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Krintin Nokotay: L'enfer est sur terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau spot? [Xp panda terre, eau, et air]
» Un panda feu/terre lvl 80 va naître
» Kipolata Panda Terre 16x
» CaC pour bi-élément feu/terre
» Hadees, Panda terre Maj 185

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Hors jeu :: Détente :: Journal intime :: Ancienne version-
Sauter vers: