AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 38: En quête de point [PV Kristin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Sam 15 Mar - 22:43

Ivan se leva se matin là avec une étrange impression de ne pas être à sa place. Il regarda autour de lui et ne vit que des murs d'un blanc éclatant, quelques lits tout aussi blanc et aussi parfois des personnes sur ces lits. Mais où était-il? Le finlandais ne se souvenait de rien, le noir total. Il se releva pour être en position assise sur son propre lit, tout en cherchant dans les moindres de ses souvenirs. Pourquoi était-il là? C'était la question qu'il se posait depuis maintenant plusieurs minutes et à son plus grand regret, le jeune homme n'avait pas encore trouvé de réponse à une seule de ses nombreuses questions. Décidant d'aller passer sa frustration en marchant, le sorcier déposa ses pieds par terre, un froid les lui engourdit soudainement à peine eut-il touché la surface lisse et ce froid renouvela le flot de questions en s'ajoutant à la longue liste. Essayant de comprendre où il était par tous les moyens, Ivan renifla un peu l'air et regarda tout autour de lui. L'air ne sentait rien, aucune odeur, même la propreté à une odeur, mais là rien, pourquoi cette pièce était-elle stérile? Il porta son regard sur les hommes et les femmes qui étaient allongé sur les autres lits et il pu constater qu'ils étaient tous ou presque blessé quelque part. A ce moment un flash lumineux vint lui remplir son champ de vision.


Ivan avait fermé les yeux à se moment à cause de la lumière intense, il les rouvrit après et remarqua qu'il était allongé sur une surface assez dure. Mais que se passait-il? Des lumières passèrent défilaient continuellement devant ses yeux, le jeune homme avait l'impression d'avancer. Quand il essayait de bouger aucun de ses membres n’acceptaient et rien ne bougeait, seulement une douleur intense au niveau du bras. La douleur lui donnait l'impression qu'un acide ou une brûlures était à l'origine de ce mal. Le noir le prit soudainement...


D'un coup la lumière revint et Ivan était debout dans la pièce blanche, la même où il s'était réveillé plus tôt. Que s'est-il passé? Pourquoi il lui avait semblé être allongé? Et pourquoi avait-il eu mal à son bras? D'instinct le finlandais porta sa main droite à son épaule gauche et à peine ses doigts effleurèrent la peau de l'épaule que la douleur revint, suivit d'un nouveau flash aveuglant.


Cette fois-ci Ivan ne réussit qu’à entrouvrirent les yeux, sa vision était flou, comment ça se faisait? La douleur de son épaule était omniprésente à présent. Plusieurs personnes étaient autour de lui, des hommes et des femmes habillées que de blanc, baguette en mains. Que faisait-il avec leur baguette? Pourquoi le jeune homme souffrait autant? Il sentit quelque chose le ronger dans son épaule, de l'acide, le finlandais voulut porter sa main à son épaule pour s'en débarrasser mais il ne trouva pas la force de lever sa propre main. Que s'était-il passé?


A nouveau Ivan se retrouva sans savoir pourquoi dans la pièce blanche, un vertige soudain le prit et il du mettre un genou à terre tellement que la sensation était troublante. Ses doigts étaient resté sur son épaule, mais au lieu de trouver une peau détruite par l'action d'un acide quelconque, le finlandais ne trouva qu'une peau douce. Il tourna la tête vers son épaule et ne vit qu'un peau normal, par instinct il porta ensuite ses mains partout sur son corps pour voir s'il y avait une quelconque trace de combat ou autre, portant ses yeux en même temps que ses mains sur son corps. Rien... Que s'était-il passé? Voulant à tout prit le savoir, Ivan sortit de la pièce et vit un écriteau juste devant. A gauche l'accueil avec d'autres indications, le plus souvent un mot suivit d'un nombre et a droites d'autres chambres. Vu ce qui était écrit sur le panneau, le finlandais se dit qu'il devait se trouver dans un hôpital, mais pourquoi? Voulant trouver une réponse à sa question, le jeune homme se dirigea vers l'accueil.


Arrivait enfin devant l'entrée et donc par conséquent l'accueil, Ivan se tourna vers une demoiselle installé derrière un bureau et lui demanda ce qu'il faisait là. La jeune demoiselle lui demanda son nom et quelques secondes après le lui avoir donné le finlandais reçut une réponse, apparemment il fut engagé dans un combat et de l'acide lui avait aspergé l'épaule gauche et il fut transporté ici en urgence. L'infirmière sembla d'ailleurs un peu surprise qu'il soit déjà debout et la seule réponse qui pu sortir de la bouche au jeune homme fut qu'il était de constitution robuste. Après cette révélation, Ivan alla s'asseoir un peu plus loin sur une chaise qui devait être prévu à la base pour les gens qui devaient attendre pour un rendez-vous ou autre. Il s'assaya à côté d'une demoiselle qui avait des yeux noirs à ce qui avait semblé au jeune homme, mais il n'était sûr de rien. Après s'être assis des pensées défilèrent et des tonnes de trucs bizarres lui revinrent à l'esprit, des BD qu'il avait lu dans des bibliothèques moldu lorsqu'il avait étudié un peu les moldus, comme Astérix, Obélix et Idéfix ou alors un BD qu'il avait spécialement apprécié aussi la collection de Soeur Marie-Thérèse qu'il avait d'ailleurs dans sa bibliothèque en Finlande. D'autres choses revinrent dans son esprit, la fois où ses toilettes se sont bouchées parce qu'une trentaine d'invités sont passé avec un intervalle de temps trop petit entre chaque passage.


Une voix vint soudain lui demander si Ivan allait bien. Au début le jeune homme croyait que ce n'était qu'une hallucination de son esprit mais la même voix répéta encore la même question. Cette fois-ci le finlandais tourna sa tête vers la demoiselle qui était assise à côté de lui, elle était un peu pâle mais n'était-il pas dans un hôpital? Ivan décida de lui répondre gentiment, vu que la jeune femme semblait se préoccuper de son cas.


"Oui, merci, je vais bien. Et vous? Vous m'avez l'air bien pâle, vous n'êtes pas malade j'espère."


[désolé pour le retard j'ai été plus occupé que je ne le pensé cette apremEmbarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Dim 16 Mar - 12:21

Le soleil n'était pas encore levé à cette heure. Heureusement d'ailleurs car Kristin n'y aurait jamais survécu. Cela faisait plusieurs jours que son combat contre des mangemorts et autres vampires avait eu lieu, mais elle, elle n'allait toujours pas mieux. c'était une sensation très étrange, d'habitude ses blessures guérissaient très vite, normal pour un vampire. Mais là, c'était différent. Les blessures qu'elle avait subit étaient peut-être trop importantes.
Sortant de la cave d'une maison où elle s'était abrité pour la journée ensoleillée, elle prit la direction de l'arrêt de bus le plus proche.

La vampire commençait vraiment à s'inquiéter de ne pas guérir d'elle même. Elle tenta de se remettre en mémoire le duel qui l'avait mit dans cet état. Tout d'abord l'Auror chez qui elle avait espionné lui avait lancé deux sort mineur, rien de bien important. Ensuite les choses c'était compliqués avec l'arrivée de sa vampire préféré: Waldrade. Jamais elle n'avait rencontré une ennemi aussi puissante et avide de pouvoir. Pour une fois, elle avait de la chance d'être de la même espèce que Waldrade, ainsi elle gagnait en force elle aussi. L'inconvénient était surement que Kristin, elle, n'aimait pas tellement la personne qu'elle était devenue lors de sa transformation. Mais peut importe, maintenant elle était vampire e til fallait faire avec. Ou plutôt ces temps-ci sans. Metant une main sur l'omoplate elle sentit le bandage improvisée par ses soins sur sa peau. la douleur fut immédiate, mais elle s'en moquait. cependant à force de rester dans cet état, elle risquait de perdre le peu de vie qui restait en elle.

Son combat avait été impressionnant, et il s'était encore aggravé à l'arrivée d'un autre vampire dont elle ne connaissait pas l'identité. cependant, elle le soupçonnait de faire partit de la même famille que Waldrade. Ce dernier avait lancé un feudaimon dans la maison. Kristin en avait bien sur fait les frais. heureusement que virginie était venue la sauvé avant la fin.
Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle n'avait plus le choix. Elle avait déjà attendu de longue journée, mais seul quelques blessures minimes avait guéris. vraiment étrange, mais bon, elle n'avait pas affronté n'importe qui non plus. A croire que ces temps dernier elle avait acquis la force d'un bébé, c'était terrifiant.

Revenant à la réalité, elle arriva à l'arrêt de bus et jeta un regard au horaire. Comme elle s'y attendait, les bus ne passait pas encore à cette heure. Mais un bus magique, lui en revanche, irait où elle voudrait. Elle essaya de se rappeler dans ses lointain souvenir le geste à faire pour appeler le Magicobus. Cela remontait déjà à si loin. finalement après quelques minutes de réflexion elle fit un geste avec sa baguette et entendit au loin dans rue un "crac" sonore. Elle vit la silhouette du bus de dessiner et arriver à sa hauteur. la porte s'ouvrit en grinçant et le portier vint la saluer. sans un regard vers lui, elle monta dans le car. A peine fut-elle assise que le bus repartait dans un grand bon. Quelques personnes tombèrent au passage. Mais à cette heure, il n'y avait guère beaucoup de monde. Elle expliqua au chauffeur qu'elle voulait se rendre à l'hôpital. Il la regarda avec intérêt, sans doute pour voir ce qui n'allait pas chez elle. Kristin lui lança un regard noir avant de retourner à sa place. elle n'était pas d'humeur euphorique.

Le voyage ne fut pas de tout repos, mais la vampire avait un assez bon équilibre pour ne pas être gênée par les virages et accélérations à grande vitesse. En peu de temps, le magicobus s'arrêta devant l'hôpital. Kristin descendit du car et sans un dernier regard, commença à se diriger vers la porte d'entrée. Elle poussa la porte d'entrée et fut immédiatement éblouit par la lumière blanche des lampe. Très mauvais pour un vampire. elle recula de plusieurs pas, se protégeant les yeux. Plusieurs personnes la regardèrent avec curiosité. Enervée, elle enfila simplement son capuchon noir sur sa tête. sa veste de cuir était encore chez le vendeur pour être réparée suite à les nombreuses blessures. Soufrant moins de la lumière, elle se dirigea vers le bureau d'accueil où elle expliqua en quelques mots les nombreuses blessures dont elle souffrait, sans oublié sa dent cassée, tant qu'à faire, autant etre soignée complètement. A prmeière vue, il y avait pas mal d'attente. elle se dirgiea vers les sièges afin d'attendre son tour. non loin d'elle, se trouvait un vieil homme tenait à bout de bras une grosse écrevisse. c'était vraiment très étrange, et cela la fit sourire.
le temps passait très lentement, et elle commençait à regretter d'être venue. Bientôt le soleil serait levée, et si elle ne disposait pas d'une chambre avec des volets, elle risquait bien de griller sur place. Elle indiqua ce constat à la personne de l'accueil. Cette dernière lui promit qu'elle trouverait une solution d'ici là. Kristin espérait qu'elle ne mentait pas, si non cela irait très mal pour elle. Son regard était fixé vers le couloir où les allées et venus des patients l'intriguait quelque peu. elle vit alors un homme se diriger vers l'accueil, il venait sans doute d'une chambre. Il semblait, comme dire, pommé. Le mot était peut-être un peu fort, mais il ne semblait pas savoir ce qu'il faisait là. elle le regarda s'assoir à ses côtés. Après quelques minutes de silence, elle se décida à lui demander si il allait bien.
Elle failli rire quand il lui répondit qu'elle était pâle. Mais ce fut encore pire quand il espéra qu'elle n'était pas malade. Si elle n'avait rien, que faisait-elle dans un hôpital... amusé, elle tourna son regard vers lui. Etre pâle, rien d'anormal pour un vampire.


-C'est sans doute la lumière forte ici qui me donne un tel teint. je n'ai rien de grave, juste quelques blessures. et vous, que faite vous ici?


Elle n'allait tout de même pas lui dire qu'elle était un vampire. le pauvre aurait pu faire un arrêt cardiaque. elle continua à jeter des regards fréquent vers la porte et l'horloge. L'attente commençait à l'agacer au plus haut point.

[aucun soucis Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Lun 17 Mar - 22:52

La jeune femme semblait être assez surprise qu'Ivan réagisse comme cela et cela la fit pouffer le temps d'une seconde, elle lui expliqua que cela était à cause de la lumière, mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que le finlandais connaissait bien ce teint, celui d'une vampire. Ce teint avait quelque chose d'un peu surnaturel pour un humain, même avec toute l'aide du monde et cette couleur si pâle était un trait que le jeuen homme avait relevé la première fois qu'il avait vu Waldrade. D'autres traits caractéristiques pouvaient être visibles si l'on y prêtait une attention plus particulière, comme par exemple, le fait qu'une expèrience réside sous ces traits, une expérience qui surpassait celle des simple mortel et de loin. Ce fut dans les yeux de la demoiselle qu'il y en avait le plus à lire et le plus à apprendre, mais bien entendu Ivan pouvait se tromper, même avec sa récente rencontre avec Waldrade qui n'avait décidément pas choisit le bon camp.


Ce soir là, Ivan avait trouvé Waldrade dans de la vase aux abords d'un étang, lors d'une nuit particulièrement sombre. La vampire avait essayé de passer inaperçue aux yeux de jeune homme en se cachant dans la boue et la vase qui entouraient l'étang, mais notre finlandais l'avait déjà remarqué et l'avait découvert aux bouts de quelques minutes. Il en avait suivit une très longue discussion, mais la chose qui avait troublé le sorcier fut le changement de camps de la demoiselle. Ceci l'avait quelque peu destabilisé et l'avait poussé à se montrer des plus prudents envers le jeune vampire.


Pour en revenir à la situation présente, Ivan ne saviat pas trop quoi faire et commença à regarder l'inconnu avec un peu plus d'attention pour y déceler ses blessures. Une genre de bosse était visible au niveau de l'omoplate et cette bosse semblait continuer et faire tout le tour de l'épaule de la jeune femme, tout ces éléments indiquaient une blessures à l'épaule, peut-être une fracture. D'autres blessures étaient plus ou moins visible, mais rien de bien important, peut-être des écorchures ou quelque chose dans le même genre, mais cela pouvait être aussi bien un effet de son imagination très prononcé. Etonnament pourtant Ivan se sentait aller de mieux en mieux au fil des secondes qui passèrent et il préta enfin une attention à la question de la demoiselle. Il avait du la faire patienter au moins plusieurs secondes, car un soupçon d'impatience pouvait être perçut dans son regard. Décidant enfin de répondre, le finlandais décida d'être honnête cette fois, car de tout façon il ne pouvait en dire trop sur sa présence ici car il ne s'en souvenait pas.



"Je suis désolé mais je ne vais pouvoir vous répondre, car je ne connais pas moi-même la réponse à cette question. Mise à part le fait que je me souvienne vaguement d'être arrivé ici avec une épaule brûlé à l'acide, mais sinon c'est tout." Ivan laissa une petite pause avant de continuer: "Et vous quels genres de blessures pourraient vous faire obstacle? Vous me paraissait étrangement apte à vous soigner vous même et ceux en très peu de temps... Aurais-je tort?"


Ivan n'avait pu se retenir de demander à la jeune femme si elle était une vampire, cela étiat dans sa nature d'être curieux et il n'y pouviat rien, même en aillant conscience du mal que cela peut faire à ses proches et à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Mar 18 Mar - 21:30

Kristin au regard de cet inconnu sentait très bien que son histoire n'était pas crédible. La lumière... non mais qu'est ce qu'elle n'allait pas chercher comme excuses. Il faudrait qu'elle arrête un de ces jours de se voiler la face. Elle était ce qu'elle était un point c'est tout. Au fond le regard des autres la gênait-il vraiment? En son fond intérieure, elle savait parfaitement que c'était le cas. Elle se mettait souvent à la place des autres, imaginant leur réaction, mais cela ne faisait qu'aggraver les choses dans son esprit tordu façon caoutchouc. Sa vie était si simple avant, finalement elle aurait peut-être mieux fait de rester aux états-unis, dans son cher pays qui lui tenait à cœur. Ici elle n'avait rencontré que misère et souffrance de tout un peuple face à la domination ténébreuse du Lord. Mieux que ça, dès sa prmeière heure en ville, elle avait réussit à se faire remarquée, elle qui aimait tant être discrète, c'était raté pour cette fois. Mais bon, pas facile de l'être dans de tel circonstance, ce n'était pas tout les jours que kristin se faisait des ennemis, alors autant le faire dans les règles de l'art!

Elle tourna de nouveau son regard vers l'homme qui se tenait assit à ses côtés. Elle acquiesça ses paroles sans rien dire. il avait du subir un rude choc, sans doute aussi à la tête pour ne pas se souvenir de son arrivée en ce lieu. Puis une petite question lui vint à l'esprit. Malheureusement comme venait de lui dire son voisin, lui même n'avait pas les réponses. Elle laissa finalement tombée sa pensée. Cependant sa question ne cessait de lui revenir en tête,. Pour être dans cet état il avait du certainement mener un duel, à moins que ce ne soit un accident. Mais si non, il faudrait qu'elle sache contre qui il avait lutter. Si il se battait contre les résistants alors elle ferait mieux de quitter l'hôpital et de revenir plus tard, si non les ennuis la rattraperais encore une fois de plus. C'était une chose assez étrange d'avoir été mit dans un camps alors qu'elle n'avait pas encore exposé clairement sa demande. Mais il était vrai que son choix était fait, normal dans ce cas que les méchants souhaitent la découper en petit morceaux...


-Oh je vois... Désolé pour vous, j'imagine que ça ne doit pas être évident de ne pas savoir comment on se retrouve dans un tel endroit. Vous n'avez pas une idée du comment vous auriez pu vous brûler à l'acide?


Kristin elle aurait surement paniqué et crier à s'en casser la voix... ou peut-être se serait-elle simplement enfuis de là sans demander son reste. cette dernière proposition était surement la bonne selon elle. Les hôpitaux... ce qu'elle pouvait détester cela, c'était vraiment horrible... Tous ces gens se trouvant dans de très fâcheuses situations. Kristin écouta sans vraiment d'attention la suite des paroles de l'autre patient. Le regard de la vampire c'était porté pendant ce temps sur une femme de chambre qui passait avec un charriot remplit de nourriture, en direction des étages. On pouvait y voir différents plats assortis de pâtes, de fromage, de jambon, et même de saucisse. Elle allait continuer à suivre la femme du regard quand finalement son cerveau comprit enfin le sous entendu des paroles de l'homme. Et bien voila, elle était découvert, quel discrétion alors, elle n'en revenait toujours pas de s'être fait avoir de cette manière. Il faut dire, blancheur du corps, peut de la lumière forte, il ne fallait guère beaucoup d'indices pour détecter un vampire dans les environ. Voila encore une raison de plus qui lui faisait regretter son amérique latine, là bas personne ne faisait attention à elle à part les autres vampires. Elle abaissa son regard quelques instants puis le releva aussi soudainement.

-Je vois que vous êtes perspicace...
Et bien pour faire cours, disons que j'ai rencontré les mauvaises personnes au mauvais endroit et au mauvais moment.


Et c'était peu dire, se retrouver seule face à une Auror expérimentée, une vampire complètement barjo et désirant plus que tout la tuer, sans oublier un deuxième vampire plus âgé.. c'était la catastrophe. Kristin resta calme, même si les allées et venus de la femme de chambre avec tant de nourriture commençait à l'agacer. ce n'était pas qu'elle avait réellement faim. Disons juste qu'elle n'aimait pas voir autant de bonne nourriture près d'elle, surtout que cette dernière ne lui apportait plus rien à présent. Il n'y avait guère que le sang chaud pour la garder en vie. sans autre remarque, elle continua à fixer l'horloge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Ven 21 Mar - 21:00

la jeune inconnue sembla lui porter une attention assez particulière, elle semblait assez intéressé par les paroles d'Ivan. Ce dernier n'était aps habitué à une telle attention, mais s'y accoutuma rapidement, en effet quoi de mieux que d'être écouté? Bon il ne fallait pas ce perdre, le finlandais lui avait demandé implicitement si elle était bien une vampire ou non et cette réponse allait peut-être être déterminante. Cela entrênerait des conséquences plus ou moins embêtante, puisque pour l'instant la seule vampire que le jeune homme connaisse, s'est tourné vers le côté du mal. Au moins le côté positif était qu'il était à présent prévenu et qu'il pourrait réagir vite, si le camp de la jeune femme était le mauvais. Mais bien entendut, Ivan n'espèrait pas cela, il voulait plutôt que la conversation se passe bien et qu'elle est rejoint le camp de la résistance, cette option était bien plus mieux aussi bien pour lui que pour la demoiselle.


L'inconnue semblait se poser maintes questions, même si Ivan semblait avoir répondut à certaine en continuant son "récit". Malgré tout il restait évidement plusieurs questions dans l'esprit de la demoiselle, cela se voyait mieux que le nez du ministre en tout cas, en même temps pas bien dur. Maitenant la mission qui tenait au finlandais était de savoir quelles étaient ces questions et si possible répondre le plus clairement. Son mal de tête empirait de plus en plus, mais il voulait rester là à discuter, c'était le meilleur moyen de penser à autre chose qu'à sa blessure, enfin peut-être pas. D'un coup une odeur étrange vint aux narines du sorcier, qu'est-ce que cela? Il était sûr de l'avoir déjà sentit mais où? Là était tout le problème et trouver la réponse ne serait pas une mince affaire. Bon essayer de trouver un modèle comparatif, bon déjà il repensa à Waldrade, qui était elle aussi une vampire et à partir de là, Ivan tenta de retrouver chaque odeur qu'il avait pu éprouver lors de ses rencontres avec la vampire. Bon assez dur tout ça, mais un flash survint dans le cerveau du jeune homme, l'odeur sentait le parfum, oui, le parfum un doux et ancien parfois quelque chose émanait de cette race, une odeur particulière, quelque chose qui attirait presque Ivan dans leur bras, tout cela était pour le moins destabilisant, enfin pas trop quand même. C'était presque comme le moment qu'il avait partagé avec Fleur, enfin là c'étiat encore un peu différent mais cela pouvait s'accorder. Une odeur bien particulière, d'allieurs le finlandais avait toujours soupçonné la jeune femme d'être une vélane, comment aurait-il pu tomber si facilement sinon? En tout cas, là tant qu'il y resisterait tout irait bien et puis cela rajoutait quelque chose de positif à l'atmosphère stérile de l'hôpital et c'était tant mieux.


En revenant à leur conversation, Ivan pu entendre la douce voie de l'inconnue, qui semblait éprouver de la compassion ou en tout cas, elle était désolé de la situation dans laquelle le finlandais se trouvait. Elle lui demanda quand même s'il ne se souvenait pas du moment et du pourquoi qu'il s'était fait brûler. Bon déjà en y réfléchissant, cela semblait assez évident que le jeune homme ai combattu des hommes du ministère ou des mangemorts, c'est vrai il devait l'admettre, le sorcier aimait bien aller taquiner les forces du ministère, mais est-ce que cette fois là il aurait été blessé? Mystère et boule de gomme, en tout cas Ivan ne ce souvenait de rien, mise à part les quelques flash qu'il avait eu quand il s'était levé, mais rien d'autre.



"Non, mise à part quelque flash, je ne me souviens de strictement rien, mais je pense quand même que cette blessure m'a du être causé par un homme du ministère ou un mangemort..."


Oups, il venait de révéler son camp, mais peut importe l'inconnue l'aurait bien connu un jour ou l'autre donc cela n'était pas bien grve, en tout cas, Ivan l'espèrait de toute son âme. Après ses premiers mots, la demoiselle avait commencé à détacher son attention du finlandais et même lorsque les dernières paroles du jeune homme qui consistait en un sous entendue à propos de la nature de la jeune femme, elle ne réagis pas, enfin pas autant que s'attendait le sorcier. Après la vague réponse qu'elle lui donna, Ivan ne pu se donner qui pourrait bien infliger de telle blessure à une vampire, à part peut-être une autre vampire.


"Vous avez du rencontrer un sorcier ou une créature doué d'une grande puissance magique pour que vos blessures reste malgré votre constitution. Pour ma part, j'ai eu la chance de m'en tirer avec l'une des votres dernièrement... Waldrade... Je ne sais pas si vous la connaissait, même si je ne pense pas que la communauté vampire soit si grande pour que vous ignorait l'existance d'une des votres."


[désolé du retard , je m'arrangerais pour te répondre plus vite la prochaine fois Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Sam 22 Mar - 13:06

Kristin fixait les aiguilles d'un air perplexe. Elle qui était immortelle se sentait bien vulnérable face au temps à ce moment précis. Elle avait beau avoir tout le temps devant elle au niveau des années et des siècles, ses nuits étaient comptées en heure déterminées. Il ne devait rester qu'environ 20 minutes avant l'Aurore. Essayant de ne plus y penser, elle fixa un point invisible droit devant elle. Cela lui paraissait un peu étrange que cette fois-ci, elle n'est pas tenté de cacher plus longtemps sa véritable nature de vampire. Celui qui l'avait faite devait sans doute avoir raison, avec le temps on se fait à tout, même à l'inimaginable. Kristin ne lui avait jamais donné autant raison que cette nuit là. Finalement, c'était grâce à lui qu'elle avait survécu à sa transformation. Il lui avait tout appris pendant des années. Mais elle l'avait quitté pour venir ici. Il savait ce qu'elle avait derrière la tête, défendre le bien. Il s'amusait beaucoup de la voir se battre ainsi pour des valeurs qui ne l'intéressait pas. C'était pour cela qu'il l'avait choisit d'ailleurs, elle l'avait toujours su. Quand tout serait terminé ici et le mal réduit à néant, elle retournerait à ses côtés afin de parfaire son éducation.

Puis son attention fut de nouveau attiré par l'inconnu qui était à côté d'elle. Ainsi donc il avait lutté contre le ministère... intéressant. Mais peut-être mentait-il. Krisin tourna de nouveau son regard vers lui. Elle en était certaine, il disait la vérité. Mais au fond, si il avait été un mangemort, qu'est ce que cela aurait bien pu lui faire? Une fois rétabli elle reprendrais son entrainement afin d'être encore meilleur. sans cela elle ne serait d'aucune utilité ici. Malheureusement, la victoire serait dure à obtenir, il faudrait un grand rassemblement de sorcier et de créatures pour lutter. Elle doutait bien évidemment que d'autre créatures se joignent au combat, encore moins du côté du "bien".


-Le duel a du être force pour en venir à l'acide. L'important c'est que vous êtes toujours en vie...
Mais au fait, je vous pris de bien vouloir excuser mon impolitesse soudaine, je ne me suis point présenter à vous. je suis Kristin Nokotay.


Elle inclina légèrement la tête en avant, marque de respect chez elle. Elle n'avait que 153 ans, mais les époques passé l'avait toujours intéressées. Elle copiait les attitudes avec facilité, sans même s'en rendre compte parfois. Elle écouta de nouveua avec soin les paroles qui suivirent. Elle eu un sourire amusée et répondit.

-En effet, non seulement la personne que j'ia affrontée était puissante, mais elle n'était pas seule. Je crois bien mettre retrouvée seule face à trois personnes.

Après une petite pause elle reprit.


-Si je la connais? Oui, c'est le cas. Waldrade Théophane, ma pire ennemi depuis mon arrivée en ville. Mais ne croyez pas que je connaisse tous les vampires du coin. Premièrement parce que la majorité se cache, deuxième parce que nous sommes peu nombreux et donc encore plus difficile à trouver par pur hasard...

C'était la vérité, les seules vampires avec qui elle restait étaient très peu nombreux. Aux État-unis elle connaissait tous ceux de Los Angeles. Ici en revanche, elle ne connaissait que Waldrade et le vampire qu'elle soupçonnait bien d'être son père.
Dans son pays natale, elle ne restait la nuit qu'avec son mentor. le reste du temps, elle restait seule dans les endroits les plus lugubre de la ville. mais cela était terminée, sa période de désespoir était définitivement finit. A présent, elle afficherait haut ses couleurs, et vivrait en compagnie des siens.

Elle regarda un homme sortir d'un l'ascenseur et se diriger vers la sortie. c'est à ce moment là qu'elle commença à perdre patience. elle tourna le regard vers l'inconnu.


-Je vous pris de bien vouloir m'excuser...

Elle se leva rapidement, regardant au passage la porte où les rues commençait à êtres légèrement éclairées. Il ne restait qu'une bonne dizaine de minutes avant l'heure fatidique. Ensuite le devrait entrer dans les étages à la recherche d'un lieu sur pour elle. Elle se dirigea d'un pas rapide vers l'accueil, dépassant des autres patients au passage, mais elle s'en moquait un peu.

-S'il vous plait, j'espère que vous vous rappelez que si vous ne trouver pas très vite une solution au problème que je vous ai évoqué tout à l'heure, les choses risque de très mal se finir ici.

L'infirmière la regarda, croisant son regard. mais elle était déterminée, ce qui agaça la vampire immédiatement.

-Une chambre a été trouvé trouvée pour vous au quatrième étage. Vous pourrez vous y rendre dans cinq petites minutes. En attendant détendez vous...

Elle lui tendit un journal du nom de "Chicaneur". Elle ne connaissait pas ce type de rubrique, mais rassurée d'avoir une chambre de prête, elle retourna près de l'homme avec qui elle parlait quelques instants plus tôt.


-Il faudra que je monte à l'étage dans quelques minutes. Si vous le désirez je pense que vous pourrez m'accompagner afin de poursuivre cette discussion loin des regards indiscrets.


Elle termina sa phrase en fusillant du regard un homme assez âgé qui la scrutait depuis son arrivée dans l'hôpital. Attendant la réponse, elle déplia le journal et commença à lire quelques articles. Les rubriques étaient pour le moins extravagantes, la vampire n'en comprenait pas le moindre sens et cela l'amusait encore moins. La page 4 était composée d'une grande photo d'un homme lui lui était totalement inconnu, en dessous l'inscription suivante était écrite en gros caractère "John Master, une araignée dans le plafond ou une simple perte de mémoire?". Plus loin se tenait un autre article parlant d'animaux étranges, les tires y étaient nombreux et diverses: "attaques de rats musquées dans le centre ville", "le chat potée est dans la place", "L'homme de compagnon est de retour", "Arrivée de Scrogneugneux dans la région".
la vampire n'en revenait pas de voir autant de chose illogique dans un journal. Elle le reposa sur la table qui se tenait sur sa droite et tourna de nouveau son regard vers l'homme afin d'entendre sa réponse.


[aucun soucis ^^, tu a tout el temps que tu veux ] Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Lun 24 Mar - 22:52

L'inconnue en face d'Ivan semblait de plus en plus distraite au fil de leur conversation, même si elle faisait toujours attention à ce qu'il disait et bien que cela aurait énervé le finlandais, là il avait trop mal à la tête pour ça. Ce mal de tête n'avait pas bougé depuis tout à l'heure et il craignait de devenir désagréable au bout d'un moment, le jeune homme se connaissait et il savait qu'il pouvait devenir très très chiant s'il s'y mettait vraiment surtout si la personne à qui il parle est chiante. Mais là, la jeune femme n'était aps chiante du tout et en plus c'était une vampire, ce qui augmentait encore l'intérêt qu'Ivan portait à la demoiselle, ce n'était pas tout les jours qu'il rencontrait un représentant de cette race et c'est la première fois qu'il en rencontrait une qui apparament n'appréciait pas trop le ministère. Et en ne parlant pas de ça, l'inconnue semblait très gentille malgré la soif rouge et puis même si elle était peu concentré sur leur conversation, il y avait quand même pas mal de parole d'échangé.


Peu après qu'Ivan eu commencé à parler, la demoiselle se réintéressa à lui et commença à se poser quelque questions et à faire quelques constatations. Après que le finlandais se tu, la jeune femme prit la parole rapidement et compatissa à la douleur qu'éprouvait le jeune homme et lui dit que l'important était qu'il était toujours en vie. Oui, c'est vrai, c'était le plus important, mais le trou noir qu'il y avait dans sa mémoire l'inquiètait et lui faisait un peu peur en fait pour tout dire. Ne se souvenir de rien n'était pas ce qu'appréciait le plus le sorcier, c'était un peu comme oublier une partie de lui-même, sans ses souvenirs il ne serait pas lui-même, il ne voulait donc pas oublier. Elle se présenta aussi après cet acte de compassion et Ivan pu enfin savoir le nom de la jeune femme, Kristin Notokay, un jolie nom bien ancien Razz ... Après ses premières parole, la jeune femme s'arrêta le temps d'un instant et reprit avec de sombre parole, une contre trois? Quelle bande de lache pouvait s'attaquer à une femme, même si elle était une vampire? Ceci énerva énormément Ivan, il n'aimait pas que l'on s'attaque à une dame, quel que soit les raisons. Si l'inconnue lui avait laissé le temps d'en placer une, le finlandais se serait déchainé, mais malheureusement ou heureusement, la jeune femme reprit avec une teinte de colère dans la voix. Apparament Waldrade avait causé quelques soucis à la vampire en face du jeune homme et même quelques dégats sérieux. Après la demoiselle repartie vers un sujet un peu différent, la comunauté des vampires en Angleterre et apparament même entre eux, ils ne se connaissaient pas tellement.


L'inconnue se leva, sans même laisser le temps de laisser parler Ivan et même si elle s'excusa, cela énerva quelque peu le finlandais. La jeune femme se dirigeait vers l'acceuil et à ce moment le jeune homme eu l'idée de regarder l'horloge, tiens bientôt l'heure du levé de soleil. Et à ce moment le soricer comprit l'empressement de la demoiselle, ainsi que sa dissipation envers la conversation qu'elle avait tissé avec le soricer. Après un petit moment, elle revint auprès de lui et lui demanda s'il voulait bien l'accompagner dans sa chambre pour continuer cette conversation loin des gens indiscret.



"Je veux bien te suivre. Au fait excuse-moi, je ne me suis pas encore présenté, Ivan Petrovich Straghov pour te servir. J'espère que tes blessures ne sont pas trop grave et que tu te rétablieras vite. Par contre une question assez personnelle... Je suis beau quand même vous ne trouvez pas? Malgré ma blessure à l'épaule, je veux dire? Je m'en fou un peu, mais je n'aimerais pas être défiguré ou quelque chose dans le genre."


Une petite pause suivit cela pour voir si Kristin allait répondre, mais apparament elle se préoccupait plus d'aller dans sa chambre pour se protéger du soleil, ce qui était compréhensible. Ils continuèrent donc de poursuivre leur route à travers le dédale de couloir.


"Pour ton combat, je trouve cela un peu très immorale que de t'attaquer à trois, même si tu es spéciale. Ca m'énerve rien que d'y penser, trois contre un, j'en revient pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Jeu 27 Mar - 20:04

Kristin soupçonnait Ivan d'être un peu irritée par sa mauvaise conduite. il était vrai que depuis son arrivée, elle n'avait pas été pour le moins polie. Tout d'abors, elle n'avait point donné son prénom lors de l'arrivée du jeune homme, puis elle ne faisait pas trop attention à lui, se préoccupant plutôt de l'heure qu'il état. vraiment indélicat de sa part quoi... Kristin à sa place se serait sans doute déjà énervé, peut-être étais-ce le fait d'être vampire qui faisait que Ivan ne s'énervait pas contre elle.
S'excusant de nouveau, elle attendit sa réponse. Finalement il accepta et tous deux partirent en direction de l'étage indiqué. L'infirmière au passage lui lança un regard que Kristin prit très mal. Elle l'aurait bien étranglé de ses propres mains cette vieille chèvre ambulante! Une fureur vive prit la vampire au ceux de l'estomac, c'était bien la prmeière fait qu'elle ressentait une chose pareil,, une tel haine vive et aussi soudaine que l'attaque d'un cobra. ses yeux prirent un reflet argenté qu'elle ne leur avait jamais donné auparavant. Tout lui paraissait un peu déformé sous le coup de la colère. cependant elle tenta de se calmer, ce n'était pas vraiment le moment pour hausser la voix. les autorités l'aurait mit dehors... en plein jour.

La question que lui posa Ivan la surprit soudainement. Si elle le trouvait beau, En voila une de question, on en lui avait jamais fait celle là! elle l'étudia attentivement, toujours de son regard meurtrier. Elle n'aimait guère ses vêtements, mais bon ça encore à la rigueur... La coupe de cheveux, moué pas trop son genre, elle préférait largement les beau brun ténébreux. Si non niveau cicatrice, y avait rien d'alarmant, sauf peut-être un regard qu'elle trouvait trop suspicieux.. mais il faut dire, elle trouvait tout le monde suspicieux et pas à son gout depuis la mort de son mari qu'elle aimait tant.


-Je peux vous rassurez vous êtes intacte et vous n'avez absolument rien à craindre envers les filles, elle ne vous fuiront pas.


*Enfin je crois..* Kristin se moquait un peu de l'habitude qu'avait les gens ordinaire de se préoccuper de leur look, à quoi ça pouvait bien servir de toute manière, A rien du tout selon elle, on était comme on état un point c'est tout, pas besoin d'en faire tout un fromage.


-Pourquoi vous préoccupez vous de cela? Peut importe ce que les gens peuvent penser de vous, vous êtes comme vous êtes...


ce type de comportement l'inquiétait et l'énervait en même temps, difficile à dire lequel des deux l'emportait. cependant sans difficulté, elle cachait à Ivan son mauvais caractère et sa fureur passagère, afin de prendre la direction de la chambre indiquée. sa défaite contre Waldrade l'avait plus atteint psychologiquement que moralement à première vue.

-Oui c'est sur, mais j'aurais du pouvoir m'en, sortir. j'ai été idiote de lui donner des armes au mauvais moment. Mais le tiens à du être vachement spectaculaire pour arriver là.

Oui c'était certain. Tous deux continuèrent d'avancer tranquillement dans le couloir. L'infirmière de l'étage les regarda avec curiosité. Cependant elle ne recula pas à leur arrivée. Kristin repéra le numéro de la chambre, c'était bien là. Elle regarda la vieille femme, qui sans doute travaillait là depuis très longtemps. ne le voyant pas se reculer sur son passage Kristin demanda d'une voix dure.

-On peut passer ou faut prendre un ticket?


la femme, interloquée recula de plusieurs aps et les laissa entrer.La vampire ne s'en voulait pas d'être aussi dure, les remords seraient pour plus tard. Après tout elle avait l'éternité devant elle pour en avoir! elle se dirigea vers un lit vide et s'y assit tranquillement d'un pas sautillant. elle tourna de nouveau son regard vers Ivan et dit d'une voix redevenue totalement calme et neutre.


-J'espère que nous auront pas à trainer trop longtemps dans cet hôpital, ce n'est jamais bon signe d'y faire de long séjours...

Elle pensait bien entendu à toutes ces personnes enfermé pour le restant de leur vie dans la salle spéciale de l'hôpital celle où tous els cas sérieux étaient soignés.
Tous ces cas désespéré ça les méttait hors d'elle réellement! puis son attention fut de nouveua attiré par un journal, elle le prit, il était différent de cleui donné à l'acceuil. ce dernier totu bonnement ne portait pas de nom, pratique pour un journal...
Sans autre commentaire, elle l'ouvrit et lu le tir=tre de quelques articles afin de voir son contenu. On pouvait y voir de tel sautises tel que:
"Les mangemorts ont trouvés un trésor chez vendeur de baguette magique", "Les schtroumpf ont-il réellement existés ou ne sont-il que des comptes pour moldus?". Désemparé par le monde dans lequel elle vivait, ell jeta le journal à travers la pièce et cassa au passage un vase situé sur el bord d'une table. Surprise de ne plus savoir très bien visé, elle rajouta rapidement.


-Désolé je m'emporte un peu je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Dim 30 Mar - 22:39

La question d'Ivan avait beaucoup surpris Kristin et c'était assez compréhensible, vu la situation dans laquelle il l'avait prononcé? D'allieurs le finlandais ne savait pas comment il avait pu poser une telle question à une vampire qu'il venait tout juste de rencontrer. Mais en même temps le jeune homme avait peur que Katia ne le reconnaisse pas du tout et puis qu'elle le réjète surtout, ça le sorcier ne pourrait pas le supporter. A son humble avis, Ivan pensait que la surprise de la jeune femme avait du être provoqué par le détachement avec lequel le jeune finlandais avait demandé cela. Mais pour le ton et l'intonnation de sa voix, le jeune homme n'y pouvait pas grand chose et beaucoup trop d'émotions perçaient à présent la voix du sorcier. Bizarrement Ivan n'avait pas pu reprendre totalement le contrôle de sa voix depuis qu'il s'était réveillé et une brume totale engourdissait son esprit, ce qui était très destabilisant même si le jeune homme commençait à s'y faire.


Alors qu'ils commencèrent à marcher Kristin lui répondit et apparament elle était assez amusé de lui répondre, un peu comme si on rassurait un gosse qui avait fait un chauchemar. Par contre la voix de la vampire était un peu trop moqueuse et malgré que cela soit quelque peu justifié, cela vexa le soricer, qui réprima une réponse singlante. Reprenant doucement ses esprits, le finlandais analysa ce que venait de dire la demoiselle aussi bien pour former sa réponse que pour tenter de percer à jour un morceau de la personnalité de Kristin. Rien à craindre des filles? Ca, sa fait longtemps que je n'ai plus peur... Elles ne me fuiront pas? Ce qui inquiètait Ivan n'étiat pas toute les filles mais une seule, Katia, les autres ne lui importaient que très peu pour ne pas dire rien. Ensuite vint le temps où la vampire donna son opinion sur la question que lui avait posé le jeune homme, pourquoi s'en moquait-il, il était tel qu'il est et devait s'accepter? Le finlandais était d'accord avec cela et une cicatrice sur son visage ne l'aurait pas inquièté, mais étonnament, il voulait être beau pour l'amour de sa vie et pour personne d'autre, c'était pour cela que le sorcier s'en faisait un peu pour lui-même.


"Je suis totalement d'accord avec vous, je ne me soucis jamais de mon physique pour les gens du monde, mais je dois l'avouer que je dois avoir un peu peur de ne plus être accepté par une personne si je serais défiguré. C'est stupide de ma part, mais j'essaye de faire le mieux que je peux pour elle, j'ai tellement peur de la perdre..."


Kristin répondit alors aux dernières paroles d'Ivan, lui donner des armes? Qu'est-ce que la jeune femme voulait dire par là? Et puis si elle aurait pu s'échapper avant pourquoi ne l'avait-elle pas fait? Mais c'est vrai, le finlandais devait avouer qu'il avait eu lui aussi l'occasion de s'échapper de nombre de ses combats et il ne l'aviat pas fait par fierté et pour honnorer sa famille. Ensuite pour parler de son combat, le sorcier savait qu'il avait combattu des hommes du ministère mais il ne savait plus combien, ni ce qui c'était passé. Et tout ceci lui causait en ce moment même pas mal de maux de têtes malheureusement. Continuant leur chemin, Ivan et Kristin passèrent devant une infirmière après que la vampire lui demanda de manière extrémement gentille si elle voulait bien se pousser.


A ce moment, ils arrivèrent dans une pièce blanche, comme les autres et dès qu'il eurent passé la porte, la jeune femme commença à sautiller vers son lit. A cet instant précis le sorcier eut envie de faire quelque chose qu'il n'avait fait depuis longtemps, très longtemps et c'est en voyant la demoiselle sautiller que cette envie lui prit les tripes, danser... Mais pas seulement danser, il fallait que ce soit la macaréna, bien entendu. Ivan le savait, le seul moyen de ne plus être tenté par une tentation était d'y céder, mais il ne céderait pas seul et comptait bien entrainer la jeune femme dans son délire le plus grave. Bon déjà le finlandais mettait ça sur le coup de la brume dans son esprit et puis il y avait aussi le fait qu'il voulait tester si son corps marchait encore bien et quoi de mieux que la macaréna pour le tester? Pour être poli, le jeune homme laissa parler Kristin et plus la conversation avançait plus il se disait qu'il n'y avait aps que lui qui avait besoin de se défouler un bon coup. Et un dernier geste de la vampire lui indiqua que le moment était venu, elle venait de blançait un journal à travers la pièce et il cassa un vase durant son vol.



"Bon après ce que je vais faire, tu vas me prendre pour un dingue mais c'est pas grave, tu te sentiras mieux après que cela soit fait. Tu n'as pas le droit de dire non, non plus et puis tu ne peux pas rechigner non plus, en gros tu n'as aucun droit et tu dois laisser faire. Pour ne pas te faire peur et pour te prévenir de ce que nous allons faire, je vais t'anoncer ce que je prévois, danser la macaréna avec toi. Je sais je suis dingue mais bon on fait avec ce qu'on a, n'est-ce pas?"


A ce moment Ivan prit la main de Kristin et l'entraina vers le milieu de la pièce et Ragnarok commença bien avant l'heure prévu et ils commencèrent à danser de plus en plus rapidement malgré les blessures que la jeune femme avait. Ils dansèrent la macaréna pendant de très longues minutes, qui s'alongèrent bientôt en dizaines de minutes et ce ne fut que lorsqu'ils furent épuisés qu'ils s'arrêtèrent et s'assirent sur le lit l'un en face de l'autre.


"Désolé, quand je t'ai vu sautiller, j'ai eu envie d'un coup, tu me pardonnes de t'avoir entrainé là dedans? Sinon j'espère que cela t'as quelque peu calmé, j'aurais tenté en tout cas... Et pour en revenir à ce que tu disais dans le couloir, pourquoi tu dis que tu lui as donné des amres?"


[désolé du retard, je t'ai même aps prévenu en plus heu et comme excuse je dirais que je pensais avoir plus de temps aujourd'hui et que je comptais même le faire hier, désolé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Lun 31 Mar - 11:11

Kristin tenta de se calmer. En fait, tout venait simplement de sa part panique des hôpitaux. Depuis qu'elle était jeune, tout ce qui rimait à blouse blanche et aiguille la pétrifiait littéralement. C'était sans doute à cause de ce maudit médecin qui lui avait menti, comme beaucoup d'autre médecins d'ailleurs. Doucement, elle se replongea dans ce souvenir....

Flash Back


C'était au moi de mai, kristin n'était alors âgée que de 9 ans. Elle vagabondait comme à son habitude dans les grands couloir du château de ses parents. la grande classe quoi. Toutes ses amies étaient jalouse de la richesse familiale, et d'ailleurs, elle ne lui parlait que pour cela. Et oui déjà à cet âge, kristin n'était pas très appréciée en ce monde, si seulement elle savait ce qui l'attendrait par la suite. Elle regardait avec adoration le portrait de son arrière grand père, un grand noble de son époque. Il avait vécu dans l'une des plus grande richesse de tous les temps, et avait été un haut fonctionnaire. Elle l'admirait beaucoup car même malgré cela, il avait toujours traité les autres avec le respect qui leur était due. ce n'était pas comme les parents de kritin qui ne faisaient que se pavaner. Mais le pire sans doute, c'était qu'ils pratiquaient régulièrement des activités de magie noire, et voulaient aussi que leur fille en fasse de même. Ils pouvaient toujours courir, jamais elle ne ferait ça! Soudain, la voix de sa mère se fit entendre dans le hall.


-Kristin chérie, descend, nous avons à te parler.

Curieuse de savoir ce qu'elle lui voulait, mais craignant aussi une nouvelle dispute, la petite fille descendit avec lenteur les escaliers. Ses parents l'attendait en bas, lui lança parfois un regard de repproche. la crise de nerfs était-elle loin? Oui, surement vu à leur regard. Son père la fixa et dit.

-Ne te presse pas surtout, tu sais très bien qu'il ets impoli de faire attendre les gens!

Kristin ouvrit de grand yeux, déjà très clair à cette époque. Elle aurait bien répondu qu'elle s'en fichait et que de toute manière elle n'aurait jamais pu savoir que quelqu'un l'attendait, mais autant retarder le crise le plus longtemps possible. Elle gardait sur son épaule droite un mauvais souvenir de al dernière.

-Que me veux t-on père?



Celui avança sans vérrifier si sa fille le suivait et répondit.

-Le médecin est là, il souhaiterais simplement d'examiner.


Kristin s'arrêta net. Pourquoi allez voir un médecin, Elle n'était pas malade! Quoi que... selon ses parents, le fait de ne pas vouloir pratiquer la magie noire était signe de maladie chez leur fille. Chouette... et dire que krisitn avait peur de tout ce qui était médicament et aiguilles. Elle avança tranquillement dans le salon et vit le médecin qui était là, attendant sagement sur le fauteuil de luxe. La fillette s'avança vers lui, le salua et s'installa à ses côtés. Son père vint en face d'elle et dit.

-Kristin, ce médecin va t'aider à voir un peu plus clair en ce monde, un nouveau produit a été découvert pour réveiller tes sentiments les plus profond.

Krisitn les dévisagea un par un. On souhaitais la droguer maintenant, Quelle idée... mais de toute manière, elle n'avait pas vraiment le choix.

-Ça ne fera pas mal hein docteur?

Celui ci lui affirma que non, sincèrement, il n'allait pas dire le contraire pour l'effrayer. Il souleva la manche de son bras et y enfonça une aiguille. Le produit lui fut injecter, mais la douleur fut atroce. La fillette ne sentait plus son bras, en y repensant la médecine de l'époque c'était pas le top du top non plus. Kristin commença à pleurer, s'en était trop pour elle, pourquoi lui avait-il menti, pourquoi même lui faisait-on subir ça? c'était totalement injuste! Elle dégagea rapidement son bras, bouscula son père au passage, et partit en courant dans sa chambre où lle s'y enferma. Elle y resta plus de 24h, ça elle en était certaine. Elle pouvait entendre ses parents qui lui criait dessus depuis l'étage inférieur, mais ils étaient content que le produit lui fut donnée. La fillete se sentait vraiment mal, tout était flou autour d'elle,e t la colère l'envahissait. Et ce médecin, ce regard de pervers qui brillait au fond de ses yeux...

Fin de Flash Back


Kristin revint à la réalité, ce phénomène de retour en arrière n'avait durée que quelques seconde,s mais pour kristin il avait été beaucoup plus long. Ce qui l'avait ramener à la réalité, c'était le souvenir de ce regard, voila pourquoi elle s'était énervé contre l'infirmière à l'accueil. Elle avait le même! Peut-être était -elle une descendante direct de ce type, ou peut-être que la vampire devenait folle, à savoir...
Ravie d'avoir trouvé l'explication de sa colère soudaine, et non contrôlé, elle se calma de suite. Bientôt, elle eu presque retrouvé le sourire qu'on lui connaissait bien. Elle se tourna vers Ivan et écouta de qu'il disait. Maintenant, tout lui paraissait beaucoup plus compréhensible.


-Oui je comprend, la société porte toujours un regard sur nous. On doit représenter une image digne si on ne veux pas en être rejeté. Mais il faut que vous sachiez que si cette personne ne peut pas vous acceptez tel que vous êtes, même défiguré, alors c'est qu'elle n'est pas celle qui vous faut.

Dans ce cas pourquoi n'avait-elle pas osé dire à son mari qu'elle était vampire, pourquoi avait-elle fuit alors que ce dernier aurait très pu accepter cette transformation? Comme quoi la logique ne répondait pas à tout, la peur oui....
L'atmosphère devint alors plus détendu, il sembla que Ivan le sentit car une envi de danser le prit soudainement. kristin ria de bon coeur


-Dans ce cas...

Il se mira à danser et à ses déchainer pendant un bon moment, qui lui paru bien court. Puis définitivement calmé, kristin revint s'assoir sur son lit. La discussion revint sur la phrase qu'elle avait prononcer dans le couloir au sujet de Waldrade.

-Et bien en fait, il y avait des moments clefs dans le combat que j'aurais pu utiliser à mon avantage et je ne l'ai pas fait. je me suis bêtement laissé déborder par la situation, au point de me faire presque tuer. La prochaine fois, je n'hésiterais plus.


L'infirmière qu'elle avait un peu bousculé en entrant, vint dans la chambre en portant un plateau de nourriture variés. Kristin y jeta un coup d'oeil et repoussa le plateau.


-Moué.. pas super tout ça, le restaurant qui se trouva non loin d'ici s'appelait "le royal Chine" est beaucoup mieux, faudrais que je vous y emmène un de ces quatre avec votre dame.


Après tout, Ivan avait été gentil avec lui jusqu'ici, kristin pouvait bien l'être aussi un peu de temps à autre. L'infirmière repartit sans lui décocher un regard, grand bien lui en fasse. La vampire se dirigea vers la fenêtre, vérifiant que les rideaux étaient bien fermé puis se mit à fredonner une chançon qui lui vint à l'esprit.

-Vous connaissez cette chançon?
nd through it all she offers me protection
A lot of love and affection
Whether I'm right or wrong
And down the waterfall
Wherever it may take me
I know that life won't break me
When I come to call she won't forsake me
I'm loving angels instead...



[pas de soucis Wink ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Jeu 3 Avr - 19:43

Ivan venait de finir de parler et un petit temps de pause, un intervalle de quelques secondes, vint remplacer l'une de leur de voix. Kristin evait réfléchir pour sa prochaine réponse et cela laissait le temps au finlandais de se remémorer une phrase à laquelle il n'avait aps fait attention. La vampire était d'accord sur le fait qu'il faille être présentable pour être accepté, mais dans un cercle plus restreint, elle n'était pas du même point de vue que le jeune homme, même si ce dernier n'avait juste au final que matérialisé une peur profondément enfuit avec des mots. La jeune femme avait néanmois de la sagesse, ce qui rappela une autre chose au sorcier, il ne devait plus oublier que la demoiselle en face de lui était une vampire et que par conséquent une sagesse c'était accumulé malgré ce apparente jeunesse. Non, Ivan ne pouvait plus oublier et c'est avec se souvenir fraichement rafraichi qu'il formula une réponse pour Kristin. Mais beaucoup de choses vinrent l'empêcher de parler d'abords la vampire, bon ça le finlandais ne pouvait pas lui en vouloir puisqu'il lui avait posé une question. Elle lui dit en quelques mots qu'elle avait laissé passer trop de tournants dans la bataille à la quelle elle a participer et que cela lui avait presque couté la vie. Bon au moins la jeune femme n'était pas morte, c'était déjà une bonne chose, mais elle donna en deux mots cette explication de l'explication de la situation, elle avait tout simplement hésité. Quand un guerrier frappe avec hésitation, c'est comme s'il frappait avec l'épée au fourreau, cela ne fera rien et ne m'énera qu'à de sombres conséquences, Ivan l'avait apprit au fil de ses aventures.


Ensuite une infirmière, celle que Kristin avait interrompu assez brûtalement, entra dans la chambre et ce fut de la bouffe qu'elle amena. Du manger enfin! Ceci fera grand bien au corps d'Ivan qui avait un appétit assez monstrueux pafois, en fait surtout quand il est blessé par un jet d'acide à son épaule. Mais le plateau était, au plus grand dam du jeune homme, pour la vampire. Heureusement pour lui, la jeune femme n'en voulait pas et ce fut pendant que les deux femmes se lançaient des regards plutôt assassins, que le sorcier mit en oeuvre un plan diablement diabolique, Voler le plateau!! C'est alors qu'il sortit sa baguette en murmura un bref Wingardium Leviosa et fit léviter tout doucement le pleteau où le manger reposer. Se fut majestieusement que le plateau arriva sur ses genous, bien entendu Ivan attendit que l'infirmière soit partit pour commencer à manger et ce fut une avec chance assez prononcé que l'infirmière repartit sans faire gaffe à son plateau. Kristin n'avait même pas apparament capté le fait que le fionlandais eu volé le plateau, car il se tourna vers lui et lui l'invita, on peut dire ça comme ça à un restaurant. Trop bien, surtout qu'apparament il était assez bon, vu qu'une vampire l'aimait bien. C'était une proposition pour le moins intéressante.


Voila à table, l'infirmière est partit!! Bon on va commencer par les fruits normal, Ivan avait soif et les fruits étaient ce qui contenait le plus d'eau, en tout cas par rapport au reste du plateau. Maintenant Kristin se mit à chanter et le finlandais l'écoutait avec une attention assez particulière tout en mangeant de temps à autre bien entendu. La chanson lui fit penser à Hawai, le paradis sur terre d'après les américains, mais pour le jeune homme il y faisait beaucoup trop chaud pour y rester plus de quelques jours. Le sorcier y était aller une fois dans sa jeunesse, un ans avant le décé de ses parents, ce fut d'allieurs le dernier voyage qu'ils firent tout ensemble, après ses parents avaient entamé un voyage qu'Ivan ne pouvait pas encore entreprendre. Pour en revenir à la chanson, elle était fort jolie et apparament elle s'exerçait un peu la jeune femme, vu l'habitude avec la quelle elle chantait cette chanson.


"Oui, je l'ai déjà entendu, je crois. En tout cas c'est très très beau, tu chantes bien, amatrice ou as-tu déjà eut l'occasion lors de ta vie de le faire de manière plus professionnel? Sinon pour ton invitation au Royal Chine, ça me tente bien, en même temps manger ne me déplait pas du tout, ce serait en fait l'inverse. Pour ton combat, n'hésites jamais sinon tu cours de très gros tisques, peut-être trop d'allieurs. Mais au fait si tu as combattu Waldrade, c'est que tu es une résistante ou alors ce n'est qu'une rixe entre vampire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Jeu 3 Avr - 23:02

Ivan semblait lui aussi un peu dans ses pensées, cependant elle ne le dérangea pas, préférant en fait continuer à chanter sa chanson favorite. Elle adorait faire cela. Un autre métier qu'elle aurait aimé faire sans aucun doute, être une artiste. Pouvoir faire des spectacles devant des millier de personnes, des foules en délirent qui acclamait son nom, quel bonheur. mais comme on dit, les rêves c'est la nuit, comme toujours. Elle se tourna vers Ivan dès qu'elle eu finit sa mélodie. Soudain, et sans vraiment savoir pourquoi, elle eu une pensée étrange à son égard, un peu comme une sorte de jalousie qu'elle n'expliquait pas. Qu'avait-il de plus qu'elle au fond, Rien si on y réfléchissait bien, comparé à lui elle était immortelle, forte. Peut-être, c'est au fond cela qu'elle recherchait, être comme les autres, respecté de la société. Elle fut aussi surprise qu'il se mette à la tutoyer rapidement. D'habitude c'était elle qui faisait le premier pas, aussi ne cherchant pas à comprendre et reprenant ses esprit elle répondit.

-Merci. Il s'agit de ma chanson préféré ces dernier temps. je ne saurais dire ce qui m'attire réellement en ces parole. mais leur rythme apparaisse ma conscience comme nul autre ne serait le faire. Je ne suis qu'une chanteuse à mes heure. Pour tout dire, auparavant quand j'étais encore à Los Angeles, ce qui donc remonte à quelques semaines, je travaillais dans un bar la nuit en tant que serveuse. le gérant pour attirer les clients me laissait souvent chanter sur scène pour mon plus grand bonheur.


Elle fit une petite pose afin de se remettre en mémoire ces bon moment passé en compagnie de ses ami(e)s et de ses fan. Elle était souvent attendu sur scène. mais en réalité son look rebelle impressionnait beaucoup plus que sa voix. Elle avait pu aussi remarquer le regard calculateur de certains hommes à son égard. Si il savait à qui il avait affaire... cette pensée la fit sourire sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Se rendant compte qu'entre temps il avait réussit à prendre le plateau elle se mit à rire et reprit la parole.


-Je vois ça...
Avec de tel talent pour faire l'éviter les plateaux du devrais t'inscrire au cirque dit-elle en riant.
T-impressionnerais beaucoup de moldu en tant que clown je te donne ma parole d'honneur!
Si non tu peut aussi bien devenir serveur dans un grand restaurent. Sans rire, imagine deux seconde toi en tant que gérant du restaurant et moi chantant sur scène, la classe!


Cessant un peu de rire afin de reprendre son calme, elle leva le rideau quelque instant. le soleil n'était pas encore tout à fait levé de ce côté de l'hôpital, aussi s'amusa t'elle quelques instants à regarder les différents immeubles de la rue. Un hôtel du nom de "Narciscotel Berk of The Day" était installé juste de l'autre côté. Quel drôle de nom pour un hôtel...
Puis vouant répondre à Ivan, elle se tourna vers lui.


-Euh... en fait, ça serait plutôt les deux je crois. Waldrade me déteste car je lutte contre les forces du mal. Et en même temps cela m'a permis d'entrer en résistance très récemment renforçant encore al guerre entre nous deux. Mais si non je m'entend plutôt bien avec les autres vampires. je ne sais pas trop qu'elle idée vous avez de nous mais nous aimons vivre en groupe généralement, que se soit par affinité ou par lien du sang. Par exemple, avant de finir ici je vivais avec celui qui m'avait faite.


Elle lui sourit simplement afin de le mettre encore mieux en confiance. c'était bien l'une des rares fois qu'elle parlait de sa vie d'avant, un exploits en quelque sorte. Puis tournant de nouveua sa tête vers la fenêtre elle s'égara dans ses pensées de nouveau.
Pour quoi cet hôtel portait-il le nom de Day à la fin, c'était étrange... normalement ça aurait du plutôt être Night.... Se tournant de nouveau vers le jeune homme elle demanda.


-Vous croyez que cet hôtel est réservé au créatures de la nuit?
J'aimerais bien y faire un tour en sortant d'ici....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Petrovich Straghov
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 2294
Age : 25
Localisation : Nord
clan : Les gentils mais pas pour le moment
Humeur : Mal au crane et amnésique
Date d'inscription : 25/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Mar 8 Avr - 19:17

La chanson de Kristin avait déclenché un élan d'amertume et de lassitude et Ivan en était très destabilisé, d'où venait ces sentiments? Le finlandias ne les avait jamais ressenti auparavant, il n'avait soudainement plus la force de combattre et même si en ce moment le jeune homme ne combattait pas. Il parlait d'allieurs avec une jolie vampire et manger, la première chose n'était vraiment pas banal, sutout quant suplément elle était gentille, pour la deuxième chose s'était en fait plutôt normal. Le sorcier ne savait pas d'où était sortit cette lassitude et cette amertume, tout allait assez bien dans sa vie, en tout cas il était moins à plaindre que certains. Ivan avait rencontré l'amour de sa vie, Katia, combattait pour le camp du bien face à la tyrannie et l'opression de Voldemort et sa vengeance s'accomplirait certainement bientôt. Mais bien entendut dans chacun de ces aspects, il y avait quelque chose de plus sombre, le finlandais ressentait toujours cette peur de perdre Katia et il voulait qu'ils s'en aillent loin, loin de cette guerre et de Torben. La renaissance avait du mal contre le ministre et ce dernier ne reculait devant rien pour mettre à bas la résistance, tandis que les résistants devait par principes faire attention à bien plus de choses. Et par dessus le marché tout les combats où il avait affronté Torben, le mangemort avait réussit à s'en tirait et même à blesser à maintes reprises le sorcier.

Cet élan d'amertume s'était apparament quelque peu affiché sur le visage d'Ivan, car Kristin sembla le remarquer même si pour l'instant elle n'avait pas réagit. Et au plus grand étonnement du jeune homme, ses pensées l'avaient attiré trop loin et trop longtemps et il n'avait pas encore répondu à la vampire, mais en même temps qu'avait-elle dit? Le finlandais se concentra quelques secondes la dessus, tout en continuant de manger bien entendu, ses précédentes pensées avaient quitter l'esprit du sorcier pour l'instant même s'il restait toujours un pincement au niveau de son coeur. Et oui que voulez-vous Ivan désire du changement dans sa vie et rapidement sinon il risquait de perdre des choses qu'il aimait par dessus tout. Mais bon, le finlandais se dispersait encore, il ne repensait déjà plus trop à Kristin et cela devait changer, le jeune homme se devait de répondre à la demoiselle, ils avaient une conversation en cours et comme à son habitude Ivan était trop dissipé. Bon alors comme ça Los Angeles avait été habité par la résistante et elle y avait fait un travail de serveuse, en même temps que chanteuse parfois pour le même bar. Ensuite, Kristin avait du remarqué que le sorcier avait un peu faim et elle fut amusé par le "talent" d'Ivan pour faire léviter les objets et en particulier les plateaux remplit de nourriture. La jeune femme proposa même une intégration possible dans un cirque! Non mais sa va pas la tête?! Notre noble finlandais dans un cirque et puis quoi encore? Ca a autant de chance de se réaliser que Torben qui se fait refaire la tête à l'aide de chirurgie plastique. Aucune chance pour ainsi dire et c'était tant mieux.

"Euh... Non pas trop dans un cirque... On va dire que déjà ma condition sociale ne le permet pas et puis je ne voudrais pas déshonnorer ma lignée par cet acte." Ivan laissa un petit temps de pause pour changer de sujet: "Je savais bien que vous aviez déjà chanté et à mon humble avis tu pourrais être un peu plus qu'amatrice dans se domaine, si tu le désirais. Los Angeles... Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y aller, j'espère qu'un jour, j'en aurais la chance... Tu t'y plaisait bien?"

Ivan remarqua que Kristin tournait souvent la tête vers les immeubles en face de la rue et plus précisément un des immeubles, le "Narciscotel Berk of The Day". La jeune femme parla ensuite de Waldrade, elle semblait vraiment ne pas l'aimer, en même temps qui aime bien les gens qui veulent vous tuer? Ainsi elle vivait avec son sombre père... Mais était-il vraiment mort maintenant? La demoiselle ne savait pas trop quelle idée se faisait le finladnais d'elle et de sa race, bah lui non plus d'allieurs pour l'instant, il r"ussissait à parler avec chacun d'eux sans que leur soif rouge ne vienne intervenir et c'était très bien comme ça. Bon par contre chose à éviter dire qu'il entretenait une relation amical avec Waldrade, sauf s'il voulait que la vampire en face de lui ne lui arrache sa tête. Vraiment fasciné par cette boite de nuit, cela était un peu évident qu'elle était pour vampire et autre, ce qui ne donnait pas vraiment envie au jeune homme. Mais au moment où il allait parler quelque chose d'énorme lui tomba dessus, le manque... Cela faisait quelques jours qu'Ivan n'avait pas vu son amour de sa vie et elle lui manquait terriblement,des jours trop longs passaient désormais, la présence, le parfum de la jeune femme lui manquait. Ces moments devenaient de plus en plus fréquent et un peu plus grave à chaque fois et le finlandais avait pls de désir et d'envie après, mais de manque aussi...



"Katia, je t'aime..."
Ivan repris ses esprits et regarda à nouveau Kristin, comme si de rien n'était. "Je ne me fais aucune idée sur votre race, je n'ai pas encore rencontré assez de membre pour pouvoir m'en faire une assez juste. Pour ce qui est de cette boite, si c'est véritablement pour les créatures de la nuit, je l'éviterais certainement, pas envie de me faire déchiqueter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Nokotay
Créature
Créature
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : à l'ombre
clan : lutte contre le mal
Humeur : plutôt bonne
Date d'inscription : 02/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
60/100  (60/100)
Niveau magique:
15/20  (15/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   Lun 14 Avr - 15:34

kristin sourit face à la remarque d'Ivan. Kristin, elle, avait toujours adoré les arts du cirque, c'était l'une de ses passion. Et notamment pour ce qui était du jonglage et l'acrobatie aérienne. malgré la douleur de son épaule elle s'autorisa un petit jeu. Elle prit 4 verres situés sur la table et s'amusa à jongler avec pendant quelques secondes. c'était facile pour elle, ses yeux de vampire détectait chaque mouvement et elle était beaucoup plus rapide qu'un être humain normalement constitué. Elle pouvait bouger sans que personne en s'en aperçoive. mais cela sur une courte distance. Puis reposa les verres, elle s'agrippa à la barre du haut du lit et d'un mouvement souple s'assit à son sommet. En riant, elle répondit.

-Un déshonneur pour ta lignée? Voyons! les arts du cirques n'ont rien, de honteux bien au contraire. J'aurais adoré pouvoir faire ce métier. Ça me correspond ben aussi d'être toujours sur les routes.

Après une petit pause pendant laquelle elle profita de redescendre de son perchoir improvisé, elle reprit:

-Oui j'adore vivre là bas, j'y ai vécu la majorité de ma vie en fait. Tous mes amis sont là bas, ainsi que mon boulo que j'ai quitté pour venir ici temporairement. Et toi tu habite ici depuis longtemps?

Kristin était redescendu de la bar car elel avait entendu des bruits de pas dans le couloir, sans doute due à la présence de l'infirmière. Après tout, elle était là pour se faire soigner. Elle espérait juste que ce n'était pas cette vieille peau de tout à l'heure. se tournant vers Ivan elel acquiesça se réponse.

-Oui je comprend. Surtout qu'il n'y a pas une créature qui ressemble à une autre. Tout comme il n'y a aucun être humain qui ressemble à un autre. mais tu a raison de rester à l'écart de ce genre de boite, cela pourrait être dangereux.


Elle passa son pouce sur sa gorge et mima le fait du coupure. Cependant, elel sourit afin de ne pas l'effrayer. cependant son sourire disparu très vite quand elle vit l'infirmière entrer avec une aiguille à la main.
*Oh non pas encore!!!!*
Elle recula de quelques pas et jeta un regard à Ivan. Une créature de la nuit comme elle avait peur d'une toute petite aiguille. Oui mais les aiguilles ça fait mal!!! Elle regarda par la suite l'infirmière en souriant de nouveau.


-C'est pas pour moi j'espère?

L'infirmière la dévisagea sans rien dire et continua à préparer ses instruments. Elle avait l'air de se méfier de la vampire. D'ailleurs, sur le flacon, kristin pouvait lire "somnifère".


-Pour quoi faire ce truc?!!!

Cette fois-ci, elle décida de répondre à sa patiente. Son ton était neutre, amis on pouvait sentir une certaine crainte dans sa voix. Le patient à peur du docteur et vise versa, quel monde!


-c'est juste pour que vous ne vous en prenez pas à moi lorsque je soignerais vos blessures les plus profondes. Ça risque de faire mal et donc vous pourriez mal réagir j'imagine...

Elle enfonça l'aiguille dans le bras de kristin sans même prendre la peine de la prévenir. L'infirmière repartit en disant simplement qu'elle reviendrait dans quelques minutes. Mais la vampire se rendit très vite compte que la dose n'allait pas la faire dormir. En revanche, son cerveau était légèrement déconnecté de al réalité. La vision d'un canard en plastique avec des fleurs lui apparus soudainement, c'était très étrange, il flottait un peu partout. Puis un ours en peluche apparu soudainement au dessus de la tête d'Ivan. Bien sure, tout cela était dans sa tête. légèrement à côté de ses pompes, elel se dirigea vers lui et lui fit une bise sur la joue. Puis sa main caressa l'ourson invisible. ne sen rendant pas compte de ce qu'elle faisait, elle revint vers son lit et se remit à chanter pendant quelques minutes. Par chance, son esprit de vampire reprit de le dessus sur le médicament. revenant enfin à elle, elle scruta les alentours et notamment Ivan qui lui paraissait étrange.


-Tout va bien Ivan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 38: En quête de point [PV Kristin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 38: En quête de point [PV Kristin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire un rond point - Faire un pano
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Point de caractéristique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Autres lieux :: Hopital de Sainte-Mangouste-
Sauter vers: