AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nymphadora Tonks - Journal Intime

Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphadora Tonks
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 27
Localisation : Ici et là
clan : Bien
Humeur : Souvent joyeuse
Date d'inscription : 28/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Nymphadora Tonks - Journal Intime   Dim 30 Mar - 18:14





Mon ami,

Et oui, dans ce monde d'injustice, tu es désormais le seul ami que je possède, à qui je peux parler des heures et des heures, qui veut bien m'écouter, et puis, tu ne me juges pas, ton seul défaut, c'est que tu ne puisses me répondre parce qu'en ce moment, j'aurais bien besoin d'une personne qui me soutiendrait quoique, maintenant, ca ne sert plus à rien, vraiment.

Bien sûr, j'ai espéré un long moment que quelqu'un viendrait me proposer son aide et que je pourrais revivre, enfin. Mais ce moment n'est jamais arrivé... Maintenant, je sais que mon destin est fixé sur deux uniques buts:

- De un, tuer Bellatrix Lestrange afin de venger mon mari.
- De deux, ramener la paix dans ce monde avant de prendre une décision et engager, peut-être, un départ vers un monde meilleur où Remus m'attendrait.

Oui, il est vrai que j'engage un départ. Bien sûr, si quelqu'un lisait ses paroles, il se dirait "Quelle folle ! Elle veut se suicider !", si il dit cela, c'est qu'il n'a jamais connu le véritable amour et qu'il n'a jamais ressentit la perte de cette amour. Car sans cette amour, à quoi bon vivre ? Surtout que le monde ici est pas joyeux joyeux, alors pourquoi se compliquer la vie... Il y a un moyen simple pour arrêter tout cela, rejoindre l'homme de sa vie... Je me souviens encore des paroles de Fleur "Tonks, Remus aurait voulu que tu vives...", oui. C'est vrai. Il se soucie tellement plus des autres que de lui, il aurait dit cela, j'en suis sûre. Mais il sait comme moi que je suis une grande têtue, donc, quand j'ai une idée qui me trotte la tête, il m'est difficile de ne pas la réaliser. Surtout celle-ci vu que Remus en est la motivation.

A propos, tantôt, je parlais d'amis. Et oui, où sont passés tous mes amis que j'avais auparavant ? Oh oui... J'ai la réponse. La plupart sont occupés par leurs propres problèmes ou alors, ils combattent et ne se soucient plus du reste. Du coup, je ne suis plus qu'une ombre, oubliée et sans importance.

Qu'est-ce que j'aimerais retourner dans le bon vieux temps, le temps où le sourire sur votre visage n'était pas un geste déplacé. Maintenant, sourire, c'est impossible, pas dans un monde si triste, si sombre, si chaotique, si affreux, non jamais. Et moi surtout, je ne peux plus, pas sans Remus. Il serait là, peut-être que mon sourire serait présent, illuminant, mais maintenant non... Je me rappelle encore de ce jour où toute ma vie a basculé...

~ Je me combattais auprès des miens, avec tout le courage que je pouvais donner, je combattais en me souciant des autres, en espèrant que nous ressortirions tous vivants. Je me battais contre un Mangemort avec hargne, ses sorts mortels pouvant me toucher à tout moment... Mais heureusement, ma formation d'Auror avait été efficace car je maîtrisais certaines sortilèges très bien et c'était rare quand ils manquaient ma cible. Du coup, je pus battre le Mangemort en question qui tomba au sol. Après, mon regard se dirigea automatiquement vers mon aimé, l'inquiètude sur mon visage... Il était vrai que je n'avais pas vu le temps passer et que je n'avais pas vu Remus depuis une éternité. Du coup, je me mis à courir à travers corps et sorts afin de le retrouver... Je le retrouvais mais pas de la manière dont je le désirais.
Son corps était allongé dans l'herbe, inerte, son visag paraissait paisible conme si il s'était simplement endormi. Oh... SOn beau visage, son si beau visage...
Je me souviens encore des cris que j'ai poussé quand j'ai découvert la vérité fatale qui s'offrait à moi... Mon amour était partit, avec mon coeur, par la même occasion. Pourquoi lui ? Je m'étais agenouilléeauprès de on corps, le saissisant difficilement entre mes bras, coincant sa tête dans le creux de mes bras, comme si son visage était un bébé. Mes larmes tombaient à flot sur sa peau devenue pâle... Mes cris avaient alertés les autres de mon camp et certains s'étaient approchés pour essayer de m'écarter du corps de mon mari, moi-même exposées au danger.
Je criais car je ne voulais pas le quitter, au contraire, je voulais le rejoindre, tout de suite, là, maintenant. Mais leurs mains fermes me tiraient de lui et une image se figea dans ma tête, comme une photo que je venais de prendre avec mes yeux... Bellatrix Lestrange rigolant en me voyant pleurer sa victime...
Bellatrix, c'est elle qui l'avait tué... Maudite soit-elle... Je la tuerais ~

Souvenir affreux. Chaque soirs, je m'enferme dans une pièce pour que personne ne me dérange, de toute manière, ca ne risque pas d'arriver, ils se fichent tous de moi, mais je prends mes précautions. Quand je m'enferme, je pense à lui, à son beau visage, à lui qui était si bon, lui si généreux, lui dont la vie n'avait pas été la meilleure, lui qui avait subi la vie d'un Loup-garou. Remus.

Mon ami, je te laisse, je vois Severus qui se dirige à grand pas vers moi, il va surement m'annoncer des mauvaises nouvelles. Je te réécris dès que je peux... A part si je suis abbatue d'ici là... Non, je ferais de mon mieux.

A bientôt mon cher ami, prends soin de toi et merci de m'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nymphadora Tonks - Journal Intime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un journal intime
» Un périple sans fin + Le retour d'un aventurier baveux
» Espace de blagues :p
» ? Le Journal Intime de la Mésange ?
» Azov ou le journal d'un patriote.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Hors jeu :: Détente :: Journal intime :: Ancienne version-
Sauter vers: