AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vient aux nouvelles

Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan Troy
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Vient aux nouvelles   Mer 2 Avr - 14:52

Finalement c’était pas si facile que cela de communiquer des personnes par les hiboux, non du tout vu que ces derniers avaient toujours un mal fou de se déplacer quand il y avait de la neige ou quand il faisait froid ce qui était quand même normal pour des petites bêtes comme eux. A ce problème le jeune Tristan Troy avait eut beaucoup de mal a avoir une réponse de sa mère qui devait lui donner l autorisation de partir pendant quelques jours avec sa classe quelques part. tellement que l’enfant des ténèbres était impatient de voir s’il y avait pas du courrier pour lui, il s’était levait assez tôt pour lui permettre de finir le quelque peu de devoir qu il avait et pour une fois il avait prit un temps fou pour déjeuner avec quelques personnes a la table de sa maison. Tous avaient aussi prévus d aller a cette sortie cependant il n y avait que deux ou trois qui avaient reçut leurs réponses, a croire que les hiboux se sont perdu sous cette neige.

Malgré cette peur de ne pas avoir leur réponse a temps, il y avait quand même une certaine joies dans la table, ils se parlaient de tout et de rien comme d abitude mais pour une fois Tristan avouait qu’il avait vraiment passé un très bon moment avec eux. Une fois que tout le monde avait pratiquement fini leur déjeuner, ils repartirent tous chaque un de leur coté pour poursuivre tranquillement cette journée d’hiver. En ce qui consterner Tristan il retourna pendant quelques temps dans le dortoir pour prendre des vêtements plus chaud de ce qu il avait sur lui. Après dix bonnes minutes de recherche dans son armoire, il ressortit de la pièce avec un pull over noir et un pantalon en velours, rien de plus banal vous me direz. A son cou il avait mis l écharpe jaune et noire de sa maison et par-dessus une des robes de sorcier qu il avait trouvé sur sa commode avec un écusson qui était aussi un symbole des pouf souffles. Une fois sorti de sa tour il regardait si dans les couloirs il y avait pas des nuisances comme rusard ou un professeur qui traîner sous cause de ne pas devoir se justifier de la sortir d hier soir.

Heureusement pour lui il n y trouvait que des élèves bien existaient qui allaient dans tout les sens, sûrement qu ils allaient dans leur cours ou bien qu ils étaient retard pour les inscription de cette fameuse sortie. Le jeune homme profita d un petit espace vide pour s y faufiler en direction de la volière qui ne devait plus etre très loin maintenant, en fett il y arriva que quelques temps plus tard ou il trouvait tous les hiboux en train de dormir dans les cages, et ben avec cela on n irait pas très loin pensait il en soupirent alors qu il s avançait vers la fentre. La il prit le temps de s y asseoir quand il vit une volé de plume blanches foncé sur l’enfant des ténèbres qui avait du l attraper en vol sous peine d avoir une aile en moins, ensuite Tristan remarqua qu’il y avait une petite lettre rouge avec une belle écriture penché dessus, en inscrivant son nom et prénon. Pressé et ravis que ce hiboux était enfin arrivé a bon port il enleva doucement la lettre et s’installa confortablement a coté de l animal, sa mère lui avait bien autorisé a sortir avec les autres mais il y avait quand même quelques choses qui le mettre mal alaise. Oui en effet elle lui avait fait promettre de rien dire a son pere mais pourquoi Tristan ne le savait pas, c est pourquoi il commençait a s’inquiéter. Dans son esprit il se demandait quand Est-ce que leur querelle allaient enfin se terminer, il y en avait marre de cette situation qui la cause n en valait même pas la peine. Il était sur le rebord et il caressait le petit piaf haut de trois pomme quand il attendit quelques bruits de pas derniere lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Vient aux nouvelles   Dim 13 Avr - 14:33

La soirée s'annonçait petit à petit et Lucian revenait du Portail ou il avait eut l'immense plaisir de faire la rencontre de Waldrade Théophane, autre vampire. Ce meeting avait put ajouter une petite lueur de joie à sa journée monotone jusqu'à cet évènement rare. Maintenant, il se devait d'aller envoyer une lettre à son oncle ou ce serait la beuglante assurée. Depuis que le Serpentard avais fait une escapade dans les plaines étendues du Nord pendant trois semaines sans nouvelles, son tuteur l'obligeait à lui envoyer des lettres toutes les semaines. Quel calvère mais au moins, il n'était guère obligé de retourner au manoir parental. L'odeur à l'eau de romance qui régnait là-bas le faisaient littéralement vomir. Une chose si néfaste qui purgeait sa santé et la ternissait s'il restait trop longtemps là. Au début, s'était agréable, mais voilà quelques mois que Lucian ne pouvait plus les supporter. S'était comme un venin infecte qui s'infiltrait dans sa chair lorsqu'il s'y rendait à de biens rares moments. Chaque fois qu'il croisait le regard de l'adulte, une querelle éclatait, allant jusqu'à des coups physiques violents. Heureusement que l'un de ses cousins arrivaient toujours à temps pour cesser ces disputes ou il y aurait un jour l'un des deux qui se verrait envoyé à l'hôpital St Mangouste.

Enfin bref, Lucian prenait le chemin de la volière en avançant à un rythme toujours lent et suave. Les pans de sa veste tourbillonaient derrière lui, laissant un bruit sourd suivre derrière les hautes bottes de cuirs noires du Serpent. SOn regard balaya les alentours du regard. Personne.. Tant mieux, le vampire n'aimait pas lorsque la volière gorgeait de monde. Il sauta deux à deux les marches dépourvues de beauté jusqu'à l'entre de la volière ou des centaines de piafs volaient ou se reposaient. La présence d'une autre personne se fit tout de suite remarquée et Lucian y reconnut là un Pouffsouffle...mais le nom..oublié. Ba, il n'avait pas à connaître les noms de tous les étudiants de Poudlard aussi! Ses deux prunelles luisantes détaillèrent la silhouette: Blondinet de taille haute aux traits forts masculins. Mais ne nous attardons pas sur cette personne. Le vert et argent chercha du regard sa chouette et repère directement le volatile noire corbeau. Un sourire aux lèvres, il siffla de manière aigue pour l'appeler. L'oiseau vint atterir sur son épaule tandis que Lucian lui confiait la lettre destinée à être envoyé à son oncle et prit en main celle que l'adulte lui avait envoyée. Il se retourna ensuite vers l'autre élèves avec un semblant d'indifférence.


"Pourquoi as tu cette mine inquiète? "


Alors là je vous jure, bonjour l'incruste
.. sifflote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Troy
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Vient aux nouvelles   Dim 13 Avr - 19:02

Le petit hiboux qui avait transmis la lettre a Tristan était toujours a coter de lui en train de se faire caresser par le jeune homme, celui-ci était bien surpris de voir un animal aussi petit réussir a voyager sans mourir de froid. Il était aussi en rage après sa mere d avoir oser lui envoyer un petit trucs comme cela avec un temps pareil, ben quoi elle aurait pu envoyer ce gros fainéant de lunar hiboux de sa sœur qui passait la moitié du temps a dormir sur son perchoir. Cependant même si l’enfant des ténèbres avait de la sympathie pour le piaf, il ne savait toujours pas a qui il pouvait appartenir vu que dans la famille le seul hiboux qu il y avait c’était ce mollusque gris. A cette petite pensée le jeune Tristan rigola dans son font en laissant de coté son tracas au sujet de ses parents, il se revoyait avec l obèse dans les bras. Malheureusement ce petit souvenir lui passait trop vite par la tete, et maintenant il repensait encore a cette fichu histoire. Comme quoi il regrettait armement d être lever si tôt, d avoir attendu comme un fou ce petit hiboux qui lui avait donné le parchemin et quitte a ne pas avoir reçut l autorisation il aurait préféré que ce hiboux se perdre en route. Mais bon cela étant fait il ne pouvait plus revenir en arrière, il se demandait encore pourquoi sa mère l avait cacher a son père, peut etre qu’il lui en voulait encore pour l histoire de son parrain ?

Ou bien qu il avait encore trouvé une escuse contre le jeune jaune noir? celui-ci ne le savait pas et ce n’était pas en restant dans le château qu il y trouverait des réponses sur sa famille, néanmoins le fait de quitter le château en cette période était impossible comme c’était la ou tout le monde passait leur examens de premier trimestre. A son grand regret il devait donc attendre trois semaines pour être en vacances de noël, après a voir comment ces dernières se dérouleront mais vu l ambiance qu il y avait rien de bon. Assis sur la fenêtre Tristan regarda encore le beau tapis blanc qui recouvrait le sol, ses pensaient étaient tournaient vers la question s il valait vraiment la peine de revenir chez lui ou bien rester tranquille ici avec les autres eleves a glander toute la journée dans les tours. Avant qu il puisse continuer a tourner son esprit en rond, il fut interrompu par une jeune personne qui venaient aussi de bonne heure voir le courier. Il était très grand, brun et selon ses vêtements c’était un sperpentard, super il manquait plus que cela pour plomber l humeur de tristan. celui-ci l avait sans doute vu dans les couloirs ou dans la salle commune mais le non lui échappa totalement.

Il avait aussi remarqué que l arriver du vert et noir avait provoqué la voler de pas mal de piaf, comme quoi les pouffly et les serpy n allaient pas ensemble, mais bon peut être que Tristan se trompait sur son compte. Apparemment il était venu pour poster une lettre surement pour la sortie tout comme Tristan, enfin a ce que pouvait voir l’enfant des ténèbres sans qu il le remarque, enfin supposez que c’était chose fête hein ? Oui bien sur, après quoi le petit hiboux commençait voleté autour du jeune homme assis, puis il s en allait dormir en poussant des petits cris sur un perchoir, mignon comme tout non ? Après avoir perdu le petit de vu Tristan posait les yeux sur le serpy qui lui aussi le regardait en lui demandant ce qu il avait, tiens depuis quand cette maison s occupe du bien des autres ? Allez il fallait pas voir tout les serpy comme des gens malhonnêtes et sournois, même ci la plus part du temps c’était le cas, aaaaaaah on n avait pas dit d arrêter ? Si ben arrêtons de les charriées ! Le jeune Tristan s’était retourné face a lui un peu surpris et gené en ne savant quoi lui répondre, il n allait quand même pas étaler sa petite vie a un inconnue ! Non, mais il se compta de lui répondre en baissant le regard vers le sol d un ton lasse.


« On vas dire que les choses ce passent pas comme je le voudrais. »


Dernière édition par Tristan Troy le Dim 13 Avr - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Vient aux nouvelles   Dim 13 Avr - 19:29

Je vous jure, les Pouffsouffles avaient la qualité de ne pas être bavards Suspect . Mais lorsque le cas d'une honnête discussion se présentait, cela en devenait presque lassant. Lucian s'attendait donc à un silence de la part du blondinet comme il en recevait généralement des élèves qui tiraient des conclusions hâtives sur les autres. Bon ok, s'était un Serpentard, un vilain petit serpent sournois mais seulement envers les personnes nuisantes à son égard. Les professeurs par exemple! Ternissant ses journées sans cesse et accumulant des devoirs sans fin à chaque soirée. Au moins, chaque maison avait sa qualité comme les Serdaigles, travailleurs, les poufsouffles, chaleureux entre eux, à moins que ce ne soient le contraire dans ces deux maisons, et les Serpentard...d'après les autres, ils n'avaient aucune qualités mais peut-être est ce tout le contraire? Personellement, Lucian se trouvait pas mal de qualité, comme la franchise, l'absence de mensonge etc.. Contrairement à ses camarades, il ne tirait pas des préjugés hâtifs sur les autres. Ce qu'il appréicait pas dessus tout, s'était lorsque quelqu'un était pris au dépourvu et l'expression qui s'affichait sur son regard. Hilarant d'ailleurs!


Et donc, lorsqu'il était rentré dans la volière, même les hiboux avaient réagis de manière hâtive. Pensaient-elles que Lucian leur voulait du mal? Alors s'était tirés des conclusions hâtives sur lui. Est-ce que tout être vivant se ressemblerait crénondidju!?? Bref, quand son regard s'était déposé sur celui du blondinet, il eut la surprise dissimulée de l'entendre répondre. Bon ok, la réputation de pas bavard se confirma par une briève phrase en guise de réponse. Super.. Suspect Autant essayer de converser avec ce jeune homme tant qu'il lisait sa lettre à son tour non? D'ailleurs, celle que tenait l'autre étudiant entre ses mains intriguait beaucoup Lucian qui se retint de demander son contenu. Il n'était pas suicidaire à ce point quand même! Le vert et argent se laissa choir contre la pierre froide et humide du mur en soupirant.


"C'est la vie, il y a des hauts et des bas tu sais http://i22.servimg.c . Mais il faut essayer de prendre la vie du bon côté...même si ce n'est pas facile"


Bon ok, Lucian n'était pas très conciliant. Il ne savait même pas ce qui affichait cette mine négative chez le blond et si cela était grave, mort d'un proche, les mots du Serpentard n'avaient aucun sens. Mais que voulez-vous? Lucian n'a jamais connu la tendresse familiale, l'amour d'un proche, l'affection de quelqu'un. Alors qu'est ce que cela avait de grave pour lui si par exemple son oncle mourait? Rien! Oula..il dérive du sujet, mais pour en revenir à la situation présente, Lucian était simplement patient à une éventuelle réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Troy
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Vient aux nouvelles   Lun 14 Avr - 21:00

Le temps changeait sans arrêt durant ces deux dernières semaines, de la pluie au beau temps en passant pas la neige on y avait eut tout le droit même dans une époque aussi froide dans un pays comme l angleterre. Pour les gens c’étaient pas simple de vivre les caprices de la nature en leur provoquant un décalage dans leur vie quotidienne, a Poudlard les match de Quiddich avaient du être reporté en début joins. Le jeune Tristan savait bien que cette nouvelle mettait beaucoup de personne de mauvaise humeur et celon une rumeur il en avait même qui c’était vengé sur le professeur de sport, comment ? Le jeune noir et bleu l ignorait totalement, de plus qu il avait d autre soucis en tête plutôt de prendre le chou a ses rumeurs de merde qui n avaient ni queu ni tête. Forte heureusement pour tout le monde la sortie des 6 eme avait apaisé les esprits, les chanceux étaient existés a l idée de partir quelques temps de Poudlard avec en plus le droit de faire de la magie, pas mal comme cadeau des profs non ? Oui mais en attendent il fallait que tout le monde a son autorisation, logique ! Tristan l avait tout juste eut dans la lettre ce qu il lui permettait de garder un petit sourire, en pensant a quelques choses de positif. Tellement qu il voulait se débarrassé de cette histoire de ses parents, il s imaginait déjà partie dans ce petit voyage en compagnie de son compagnon de classe en découvrant tout les nouveaux endroit qu il pouvait y avoir.

Quand on ajoutait cette pensée avec le beau paysage qu il y avait devant lui, l’enfant des ténèbres ne pouvait qu etre heureux, enfin il ressentait presque cette joie. La salle ou il était s’apaisait petit a petit, les piafs qui y résidaient s’était rendormis dans les cages. Oh Zut ben a plus de courrier pour personne pour aujourd hui, quel dommage pour ceux qui attendaient leur réponse ! Au bout d un certain temps le serdaigle tournait son regard vers la pièce, en passant des hiboux dormant sur le jeune serpentard qui était encore la. Bon ben apparemment il n’était pas très agressif comparé a certain qui aurait tout de suite fait un mauvais tour a Tristan, là rien du tout et bien plus que cela ! Oui, a moins que le blondinet avait mal compris, cependant on aurait dit que le serpent avait même essayé de remonter son moral comme quoi les serpy n’étaient pas tous des malsains. Il était vrai que les mots n avaient rien fait sur lui, en effet Tristan remuait encore du noir malgré sa force a penser a autre chose. Cependant admettez que le noir et vert était plutôt sympathique et plein de vie, cela faisait plaisir a l enfant des ténèbres qui ne pouvait que sourire a cette dernière remarque.

Dans son plus jeune age il avait souvent entendu des personnes lui dire cela, et en particulier son doux parrain qu il l aimait temps. Ah, James était sans doute la personne la plus doué pour le réconforter dans ses moments difficiles, Tristan en était même fière d avoir un parrain comme lui et ne se priver pas de lui dire. Malheureusement les événements les avaient séparer pendant un temps qui lui parut indéfinie, aujourd hui il se demandait en vain quand Est-ce ils allaient enfin se retrouver et vivre une vie paisible. Son plus grand rêve était sans doute vivre dans un petit village avec tout ceux qu il aime, mais il savait bien que ce reve ne pouvait se faire, a son grand regret. Pour l heure il n avait pas du tout envie de bouger de cette endroit malgré l odeur bizzar régnait en ce lieux, il se sentait bien en en écoutant les quelques piallements des piafs et il jeta toujours un regard par la fenêtre. Puis sans raison il voulait parler avec l homme qui était avec lui, et comme il avait eut une phrase pertinente cette fois ci il lui répondit sans hésité sur un ton sombre en levant les yeux au plafond .


« Si seulement c’était vrai… rien de tout cela ne serait arrivé…’ »

Il n avait pas beaucoup parler mais le peux qu il avait dit allez peut etre déclanché une conversation ou bien que le jeune homme se lasserait de Tristan et partirait dans son coin. Seul l avenir nous le dira dans quelques instants…

> desolée de ne pas beaucoup parler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Vient aux nouvelles   Ven 18 Avr - 15:45

[Court, désolé avait pas d'inspi et je sens la fatigue d'une nuit blanche repesée sur moi -_-']



Lucian se demandait à quoi pouvait bien penser le Poufsy pour plonger dans un monde différent à l'actuel. Son regard semblait regarder le vide mais concentré sur quelque chose en même temps. La réponse qu'émit le blondinet ne fit faire que soupirer le serpentard. Pas bavard pour un bal... Bon, quelques mots d'échanges puis il devrait se grouiller d'aller terminer l'un de ses devoirs illico presto s'il ne voulait pas se ramasser une nouvelle fois une retenue. Le Serpentard haussa des épaules face aux maigres ensembles de mots de l'autre étudiant. Qu'est ce qui aurait dut être vrai?


"Tout ne se passe pas souvent comme on le veut...c'est la dur loi de la vie tu sais"

Lucian réflechit un moment. Il avait souvent été confronté à des problèmes de ce genre, mais cela ne lui était jamais revenu à l'esprit. Qu'est ce qu'il aurait à faire de se ressaser d'anciens souvenirs vieux comme la mer.

"La chose la plus important, c'est ce que toi tu penses et ce que tu as envies de penser, rappelles toi cela"


Lucian lui fit un clin d'oeil amical avant de sortir de la volière avec une lettre en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vient aux nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vient aux nouvelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelles box
» Pas de nouvelles....
» A la conquête des Nouvelles Terres
» [Maine] Nouvelles du Maine et de la guerre avec la Bretagne
» Vers de nouvelles contrées.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Les Autres Pièces :: La Volière-
Sauter vers: