AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   Dim 6 Avr - 12:39

Les trois adultes apparurent dans un coin de rue de la capitale, dans un quartier huppé et bourgeois, où se suivaient de grands portillons, qui cachaient de grands jardins et de vieilles demeures de style victoriens.
Après s'être assurée que les deux hommes s'étaient bien retrouvés à l'adresse qu'elle leur avait indiqué, Alathéa leur fit signe de la tête de la suivre et leur indiqua le portail de sa demeure.

Elle ouvrit ce dernier qui fit un grincement sinistre en guise de bienvenue. Le jardin était lui aussi, toujours aussi triste et sauvage, par manque d'entretient.
Ils avancèrent dans l'allée, jusqu'à la grande porte d'entrée, en verre, qu'elle ouvrit doucement, pour s'assurer de ne réveiller personne.
Elle se retourna vers nos deux lascards, et avec le doigt sur les lèvres, fit un "chuuuut", afin qu'ils ne pénètrent pas dans sa maison comme des sauvages et ne réveillent pas son fils.

Ils montèrent alors en catimini les grandes marches qui menaient jusqu'au salon. Dès qu'ils furent entrés, Alathéa ferma la porte et parla d'une intonation de voix normale. Ici, personne ne pouvait les entendre:


- Installez vous!

Dit-elle en leur présentant le canapé et les fauteuils moelleux.

- J'aurais bien du vin elfique ou un martini à vous proposer, mais comme la soirée a déjà bien été arrosée, je vous suggèrerait un jus de citrouille ou autre chose du même acabit...

Sur ce, elle appela:

- Charlottine! Apporte à ces messieurs ce qu'ils veulent à condition que ce ne soit pas alcoolisé...

Un "pop!" retentit alors, et une vieille elfe de maison, toute rabougrie par les nombreuses rides qui lui déformaient le corps et le visage, se prosterna si bas devant sa maîtresse, que son nez en trompette touchait presque ses orteils, et ses lunettes glissèrent à la limite de tomber par terre.

- Ouuuii, Maaaaîîîîtresse...

Elle se releva alors et attendit les commandes des invités, les fixant avec ses yeux globuleux et vides.

Dès que les commandes furent prises, Alathéa s'adressa à nouveau à Charlotine:

- Et apporte nous la grosse chope de bière qu'Arthurus nous avait ramené d'Allemagne, l'année dernière, s'il-te-plait.

- B..Bien Maaaîîîtresse...

Charlottine disparut alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   Dim 6 Avr - 18:22

Sur l'initiative d'Alathéa Delmonti, les trois adultes étaient partis pour la demeure de cette dernière. Torben Badenov avait un peu de mal à réaliser qu'il allait chez son ancien ami, décédé voici plusieurs années. C'était comme si tous les évènements de cette époque défilaient devant ses yeux, lui rappelant parfois des détails oubliés alors qu'il repensait à tout ce qu'il avait pu vivre à cette époque. L'ivresse des combats, les peines des morts que la guerre prélevait dans son macabre tribu, ainsi que les amitiés scellées et les nouvelles personnes que ses missions avaient pu lui permettre de connaître, telles sa fiancée actuelle Krystel Raybrandt, ou encore des camarades comme grindenfersen, Dolohov, ou le défunt Cooper par exemple. Quelle chienlie! Silencieusement, la main toujours crispée sur sa baguette magique, Torben marchait, marchait dérrière Alathéa et gardant un oeil avertit sur cette raclure de Félix Jaeger.


Ils passèrent devant des statues d'un âge depuis longtemps perdu où l'Angleterre dominait le monde, et par d'immenses jardins. En tous cas, la nuit laissait supposer qu'ils étaient immenses. Après une longue allée franchie, ils arrivèrent devant une porte en verre, où la femem se retourna vers les deux agents du Ministère en leur faisant signe de se taire. Nan mais pour qui elle se prenait celle là, a donner des ordres aux serviteurs du Seigneur des Ténèbres? Grommelant dans sa barbe de trois jours, Torben suivit néanmoins la Veuve Noire jusqu'à un salon au sommet de marches. là, elle els invita à s'assoier et a leur demander s'ils voulaient quelque chose. Seulement, elle sous entendit qu'ils avaient déjà suffisament bu comme celà, ce qui agaça Torben un peu plus. Elle donna carrément des instructions a une elfe de maison rabougrie pour leur apporter a boire, et du non alcoolisé...


- Bon, bah allons y pour du jus de citrouille... Votre mari savait comment nous recevoir. Enfin me recevoir, le jeune blanc bec ici présent étant encore trop jeune à l'époque je suppose... Bon, c'est quoi cette histoire de chope?



Quand Torben pensait qu'il aurait pu être chez lui, avec la mère de son enfant, plutôt que dans cette drôle de maison, avec une femme acaciâtre, du jus de citrouille en guise de boisson, et un nuisant ivre mort à leur côté... En tous cas, le mangemort avait littéralement hâte que cette histoire se finisse d'une façon comme d'une autre, car les problèmes commençaient littéralement à le submerger!

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   Sam 12 Avr - 21:29

Ah !!! Ce n’est pas trop tôt, Félix commençait à en avoir marre de ce bar. C’est vrai quoi, une odeur d’alcool, des ivrogne comme Félix ne tenant plus debout, ca c’est une différence entre Félix et les autres, et puis, bon bah tout ce boucan, ce n’est pas l’idéal pour réfléchir. Ils avaient donc sortit du bar pour transplané jusque dans le manoir d’Alathéa.

Félix observa le manoir. C’était un manoir qui vous faisait froid dans le dos : les arbres autour étaient tous morts, du lierre poussait sur la maison, le planché craqué, il ressemblait à une maison hanté, comme celle dans lesquels ont trouvent des monstres, des vampires et des Loup-garou. Euh… vous avez bien dit Vampire ??? Comme les méchants qui dorment dans un cercueil le jour et vous mordent le coup la nuit ??? Ce genre de Vampire ??? Ah !!! Au secours, à l’aide pitié, je vous en supplie ne me faite pas de mal !!! Pitié !!! Voila ce qu’était la maison d’Alathéa.

Nan je déconne, c’est un charmant manoir très bien entretenu, avec un beau jardin dans lequel pousse de beaux arbres, avec de beau parterre de fleur. La demeure en elle-même dégage un sentiment de calme et de plénitude, un antre du repos dans ce monde guerrier. Mais Félix était
Du ministère, et il n’y avait pas de répit dans sa lutte contre les ennemies de l’ordre nouveau. Ils pénétrèrent dans la maison, et partirent pour le salon. Là, ils s’assirent sur le canapé, et la maitresse de maison appela une veille elfes toute rabougrie, toute ridée avec la peau qui tombait à l’extrême. Beurk. Félix n’avait jamais appréciait les Elfes.

Alathéa demanda à son Elfe d’allai chercher des rafraichissements, mais non alcoolisé. Crotte alors. Félix aurait bien but un p’tit remontant, histoire de… de rien du tout, Félix en avait juste envie.

Pourquoi était-il venu ici, d’abord ??? Ah oui, pour une histoire de maison fouiller. Cette maison été supposé avoir été fouillé. Visiblement non. Quoique…


Excusait moi, mais qu’est ce qu’on est venu faire ici, au juste ???
Revenir en haut Aller en bas
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   Jeu 17 Avr - 13:14

Alathéa regardait simultanément ses deux invités, affalés sur son divan, qui attendaient leur breuvage avec une impatience non dissimulée.
Ou bien était-ce tout simplement l'absurdité de la situation...Torben fit référence à la chope qu'Arthurus avait rammené des années en arrière, après être revenu de son voyage en Allemagne. Quel était le rapport avec leur histoire?
L'italienne regarda le jeune slave avec insistance: mais il n'avait donc rien compris?? Elle lui dit alors:


- Torben, on essais de décrypter cette carte et il nous manque un élément clef pour pouvoir la découvrir. Ce que va révéler cette carte je l'ignore, et je pense que vous en savez plus que moi puisque vous connaissiez Basile et Arthurus, et cette carte ainsi que la mort de mon mari semble avoir un lien avec votre périple en Allemagne que vous aviez fait une année auparavant.
Apparemment, à ce que j'ai compris, cette carte a été faite par Arthurus, et pour quelques raisons obscures, il ne voulait pas que d'autres personnes, dont Basile et vous, puissent la lire.
Je pense que la chope doit avoir un lien avec cette carte et peut-être va-t-elle révélée ce qui nous manque.
Cependant, comme je n'ai aucune idée de ce que vous aviez pu découvrir là-bas, puisque vous n'êtes vous même pas très bavarre et avez vos propres secrets, ce que je respecte, peut-être que cet indice va nous révéler des choses interressantes qui vont nous apporter ce que nous recherchons.


Elle s'arrêta un bref instant, reprenant sa respiration. Puis ses yeux s'enflammèrent, et elle reprit:

La seule chose qui m'importe, Torben, et ceci comprenez le bien, c'est trouver le meurtrier de mon mari, car je suis certaine que sa mort n'est pas du à une simple circonstance de la bataille... Non. Arthurus était un trop bon soldat pour se faire avoir par un tir perdu. Quelqu'un l'a délibérément executé, et masquer son meurtre. Pourquoi? je l'ignore, mais je veux comprendre... et je veux que justice soit rendue.

.


Puis elle se tourna vers Felis Jaegger et lui rétorqua:

- J'espère, jeune homme, que tout ceci répond à votre question!

Un grincement de porte la fit stopper net. Elle se retourna, comme si un intru avait réussi à pénétrer chez elle.
En effet, depuis qu'ils avaient quitté le pub des trois balais, Alathéa avait eu l'étrange impression qu'ils avaient été suivi. Ce qui était logique, car quelqu'un d'autre connaissait l'histoire... l'auteur des lettres anonymes...

Mais ce ne furent que deux grandes oreilles qui apparurent à l'ouverture de la porte du salon. Charlottine apportait les boissons à ses invités. Dès qu'elle eut distribué les jus de citrouilles, et déposé au milieu de la table la fameuse chope de bière, elle fit une grande révérence devant tout ce petit monde, leur souhaita une bonne soirée et disparut dans un pop! retentissant.

Alathéa se tourna alors vers Torben, et lui dit avec insistance:

- Je veux aussi savoir QUI nous a envoyé ce mystérieux message à vous et moi... c'est peut être un allié, mais c'est peut être aussi un piège.
Réalisez, Torben que vous êtes en danger. Les deux mangemorts qui vous ont accompagnés durant votre mission dans le nord de l'Allemagne sont morts dans d'étranges circonstances: un accident de guerre et un suicide?? Non, non, non... trop de coincidences... croyez moi, Torben, quelqu'un veut votre peau, et la mienne aussi par la même occasion.


Le fait que QUELQU'UN veuille la peau de Torben était un euphémisme... Avec le nombre de massacres auquel cet homme avait participé, une horde entière de personnes devait vouloir le pendre haut et court! Mais là, ce n'était pas de la vengeance.. à moins que...

Une image éffleura l'esprit de la jeune femme: Ivan, le jeune Finlandais qu'elle avait rencontré ce même après-midi... Et si? Non. Ce jeune homme était trop impulsif et assoiffé de haine et de vengeance pour faire un plan élaboré. Il fallait avoir un état d'esprit calculateur pour faire ce genre de chose... et puis cela ne collait de toute façon pas. Elle avait fait la connaissance d'Ivan APRES avoir reçu le message.

Cependant, elle se garda bien de communiquer ce petit détail à Torben et Felix. Elle ne voulait pas qu'ils commencent à s'imaginer qu'elle ait quelques liens avec la résistance, et puis ceci ficherait en l'air sa couverture.

Sur ce, elle prit la chope et commença à l'examiner sous toutes les coutures. C'était une grande pièce blanche, en porcelaine, où des petits sujets en relief y étaient gravés. Ces gravurent représentaient des hommes et des femmes qui s'abbreuvaient de bières lors d'une fête paysanne. Une hanse en étain ainsi que le couvercle de la chope avaient été forgés avec la plus grande finesse.
Cet objet était d'un style du XVIII siècle. Soit il était une antiquité, soit c'était une très bonne imitation.

Elle retourna l'objet, puis regarda à l'intérieur. Elle dit alors:


- Je ne vois rien de particulier... je ne comprend pas.. pourquoi Arthurus a tant insisté pour que je la cache... c'est idiot!

Elle reposa alors la chope sur la table, l'air dépité... non, là, elle ne comprenait plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   Lun 28 Avr - 20:51

Torben Badenov se sentait disons... Oppréssé. En effet, de toute sa vie, on ne lui avait jamais donné que des tâches qui lui allaient comme un gant: tuer. Tuer dans un raffinement de cruauté, ça, il savaiot faire. Par contre, la raison de cette petite réunion de ce soir le dépassait totalement. Comment un homme habitué à vivre pleinement le temps présent et se projeter dans le futur sans trop se soucier du passé pouvait il se rappeler autant de détails sur une opération plutôt futile et sans importance dans sa très longue carrière de soldat et de tueur? De cette fameuse expédition en Allemagne, il ne se rappelait au final pas tant de choses que celà, et apparement une personne en avait réchappé alors que dans ses souvenirs, tous les témoins avaient été méthodiquement tués de sang froid. De toutes façons, toute cette opération n'était basée que sur la terreur et la cruauté et il n'y avait alors nul besoin de finesse...


- Je me doute que cette histoire à quelque chose a voir avec cette foutue expédition. Vous voulez quoi? Que je vous raconte ce qu'on a fait, damnés que nous sommes? C'est fort simple. Sur ordre d'un chef mangemort, nous avons été envoyé en Allemagne il y a deux ans environ. Ce qu'on a fait n'a pas été un secret, nous n'avons rien fait pour être discrets car tels étaient les ordres. Nous nous sommes introduit chez un écrivain allemand dont la plume ne tarissait pas d' "éloges" sur ce qu'il se passait en Grande Bretagne. Bien sûr, vous auriez compris notre objectif. Le faire taire, en instillant la peur dans le coeur des autres sorciers qui oseraient dénoncer ce qu'il se passait dans le conflit d'alors en Angleterre. Nous sommes donc rentré dans la maison. J'ai tué l'homme, je l'ai vidé de son sang. Il y en avait partout, les murs, les meubles, le sol. Pendant ce temps, Arthurus est allé dans la chambre des enfants de la cible, tandis que basile s'occupait de la femme pour parfaire notre travail macabre. Aucun survivant, et des scène a filer des cauchemars.


Bien entendu, Torben, quant à son habitude, n'avait pas hésité à dévoiler la vérité, aussi odieuse fut elle. Par contre, pour ne pas changer encore une fois, il s'était volontairement tu sur les détails peu flagorneurs de tout ce qui avait pu se dérouler dans cette foutue maison ce soir là. Il n'avait rien dit non plus sur ce qu'ils avaient emmené, et ne comptait pas le faire, en tous cas pas dire la nature de ce que les trois comparses avaient alors ramené d'Allemagne. Seulement, pressentant qu'il ne pourrait éhcapper à quelques explications pour faire avancer leur espèce d'enquête, Torben se résout à dire, en tous cas en partie, qu'ils n'étaient pas repartis les mains vides de cette fameuse mission. La chose qu'il ne comprenait pas était cette chope...


- Mais nous ne sommes pas repartis les mains vides. Nous devions ramener quelque chose a Londres, un espèce de recueil de notes... Et votre recherche est toute à votre honneur, gardez juste à l'esprit qu'Arthurus n'était pas à l'abris d'une bévue. Justice? Elle nous a condamné, votre mari, Basile, et vu les évènements, j'en déduis que je suis le suivant... Mais en même temps, comment savoir qui aurait pu nous en vouloir? J'ai torturé bien des gens, j'en ai enfermé biend 'autres et nombreux ceux qui ont trépassé de ma main, j'ai bien peur d'avoir trop d'ennemis pour le trouver...


- Par contre, la carte doit mener aux ntoes qu'il a dû cacher, je ne vois pas a quoi elels pourraient mener d'autre!

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   Sam 3 Mai - 17:30

ne riez pas trop en découvrant la nullité de ce post, je vous en prie, soyer gentil

Félix trouva sa question complètement stupide. Et stupide, c’est encore gentil. « Qu’est ce qu’on est venu faire ici, au juste ». La phrase très utile qui ne sert a rien, a part à faire passer Félix pour un boulet. Enfin, de toute façon ca doit déjà être le cas, en plus si Badenov raconte au lord qu’il était complètement plein en service sur une enquête, ca va vraiment barder pour lui. Félix n’avait jamais entendu parler de nuisant renvoyé, mais il était possible qu’il soit le premier qui se fera renvoyé, enfin pas sur.

En tout cas, Félix savait qu’ils étaient la pour regardé la chope qu’Arthurus, le défunt mari d’Alathéa, tué d’après ce que Félix savait dans la bataille de Poudlard. Sauf qu’elle croyait que ce n’était pas un sortilège perdu. Elle croyait qu’il avait été visé volontairement, mais pas par un résistant. Enfin, c’été ce que Sirius avait compris. Peut-être s’était-il trompé.

En tout cas, plus le temps passé, plus il avait le sentiment que son affaire allez être résolu de part sa présence ici. N’enquêtait-il pas sur le deuxième meurtre du mangemort, Basile Van Locken ???Eh bien si !!! Et la, il en avait déjà plus appris que trois jour d’investigation infructueuse. Ouais ouais ouais !!!!

Félix écouté Alathéa exposé son point de vue. A Torben bien entendu, Félix n’était pas assez important pour que l’on lui parle directement. En tout cas, Félix était d’accord avec elle. La chope avait surement quelque chose à voir avec la carte. Mais de la a dire que la carte avait été tracé par son mari, ca Félix n’en était pas sur, sinon pourquoi l’aurait-il donné a Torben ??? Tant de question dont Félix n’aurait probablement jamais les réponses. En tout cas, a sa place aussi Félix aurait voulu que justice soit rendu, il comprenait donc qu’elle remue ciel et terre pour retrouvé l’assassin de son mari.


Oui, je pense que j’ai la réponse à ma question.

Félix sursauta. La porte venait de grincer. Un intrus ??? Félix se détendit en voyant arrivé l’Elfe de maison avec la cruche et les jus de citrouilles.

On dirait que tout le monde était pris d’un virus qui faisait parler, excepté Félix. En effet, maintenant c’était Torben qui parlé de la mission que les trois mangemorts avait accompli en Allemagne. C’était un récit barbare, mais leur mission l’était tout autant. Mais elle était nécessaire. Félix avait confiance en ce qu’il faisait, en la légitimité de leur cause. Il est été convaincu qu’il fallait faire taire les fauteurs de trouble, tout comme les résistants.

Eh Alathéa qui précise que quelqu’un voulait la peau de Torben. Tout le monde veut sa peau, c’est un tel boucher que 50% des sorcier de la Terre on quelque chose a lui reproché.

Ils étaient là, bloqués devant la carte, avec la chope, sans savoir que faire, réfléchissant. Félix brisa le silence :

Personne n’aurait une génial idée pour trouvé le moyen de lire la carte ???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la chasse continue.... [PV: Torben, Félix]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse rapide aux ballasts.
» La chasse au trésor de l'été
» La chasse à l'ours
» Ecole royale de chasse et diplômes afférants.
» Une chasse au sous-marin sur la frégate Latouche-Tréville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Vos Demeures Respectives :: Autres habitats :: Demeure des Cooper-
Sauter vers: