AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Baston [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Baston [PV]   Jeu 8 Mai - 21:23

Quelle belle soirée, n'est-ce pas? Ce doux vent glacial qui vint giffler votre épiderme, ce froid dément qui blanchit votre peau et vous glace le sang pendant qu'un halo lunaire éclaire faiblement la fine silhouette qui marchait tranquillement au bord du lac afin de se diriger vers Pré Au lard. Mais quel était le mauvais élève qui enfreignait les règles à cet heure aussi tardive? Mais quelle question idiote! Lucian de Castille bien sur, rêvetu de son habituelle tenue de cuir noire! Le problème, c'est qu'il n'avait pas prit assez de précaution en sortant et qu'il était sur que l'un des portraits encore éveillés à l'heure actuelle l'avait vu sortir et avait disparu de son tableau... Etait-il aller prévenir le surveillant? L'espoir que cette pensée n'était qu'une simple illusion effleurait l'esprit du vampire. Mais bon, on était le week-end, donc on s'en foutait un peu aussi, comme si s'était un désastre! A le règlement est une chose si exagérée...

*J'ai faim pale ..*

Le jeune De Castille n'avait pas but du sang depuis trois jours et il se sentait en manque depuis quelques heures. Bien que la nourriture normale ravitaillait son ventre, il ne le remplissait pas entièrement, ou en tout cas, un élément ne venait pas maintenir convenablement le fonctionnement de son organisme. Voilà pourquoi son ventre grondait famine. C'est ainsi que le petit Serpy arriva à Pré Au lard, lieu toujours aussi animé en cette soirée tardive. La ruelle était jonchées de déchets et souillurs qui émanaient une bien étrange odeur que Lucian n'eut guère le courage d'analyser. Les lumières des tavernes filtraient à travers les vieux carrés embués et éclairés la boue qui recouvrait la rue, quelques heures auparavant, trempée par la faible pluie qui était tombée.

"C'est bien ma veine, mes bottes vont être dégueulasses et je les ai cirées Hier,,,Bouse d'Hypogryffe Suspect !"

Une grimace tracée sur son visage montrait clairement l'embarras du Vampire qui soupira avant de voir une jolie demoiselle apparaître à l'encadrement de la rue. Jolie, mature [Lucian aimait le sang des personnes dans la quarantaine], dégageant une certaine pureté. Yeaa la proie idéale! Lucian vint se plaquer contre le mur de l'une des bâtisses avec un sourire de gourmandise aux lèvres rougêatres, attendant patiemment le moment idéale pour sauter sur sa victime. Oh, il ne comptait pas la tuer, juste prendre le nécessaire de sang pour satisfaire les caprices de son estomac. Il ne fallut qu'une fraction de seconde au Serpentard pour sauter silencieusement tout en délicatesse mais avec une rapidité surprenante, sur la sorcière avant de planter ses crocs dans la tendre chair de celle-ci. Un liquide chaud et onctueux coula des deux trous pour glisser dans la gorge de Lucian tandis que quelques minces filets de sang s'écoulaient le long de l'épaule de la brune. Au bout d'une minute, Lucian s'en détache en cicatrisant la plaie de sa salive. mmm, cette sorcière était un vrai délice,,,enfin, son sang quoi! Il la traîna dans un coin sombre de la rue et entreprit de s'essuyer les lèvres trempées du sang délicieux de sa proie . Ses deux orbes d'acier s'était teintée d'un rouge écarlate et son visage était couvert d'une expression sadique et amusée. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 29
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Baston [PV]   Ven 9 Mai - 1:51

Jamais trop tard pour bosser, surtout si vous ne dormez que peu, surtout par une belle soirée comme celle-là. Noire et froide, juste comme il faut pour s'autoriser un peu de bon temps. Pas question en revanche d'entrer dans un bar, beaucoup trop de monde, surtout qu'il commençait à ne plus se faire trop tôt. Et puis Vincent avait une raison à sa présence, il venait découvrir un peu les rues. Simplement marcher, pour mémoriser les ruelles surtout, celles qui en cas de poursuite avec un résistant pourrait lui permettre de gagner du terrain, de le prendre de vitesse. Evidemment, en journée il aurait été infiniment plus facile de se repérer dans les rues, mais les souris ne sortaient que la nuit, quand le danger semblait moindre. Surtout pour ceux connu comme ennemi du Ministère et de la puissance du Seigneur Ténébreux. Le trentenaire tout de noir vêtu, de son jean à sa veste en passant par son T-Shirt, se rendait petit à petit compte que ce qu'il avait cru de la ville en la voyant depuis ce vieux cabanon était faux. Elle était bien plus grande qu'il ne l'aurait parié. Plus de ruelles que prévues, mais au moins une chose, de nombreuses impasses où il serait assez aisé de traquer quelqu'un. Prochain achat, une carte précise de Pré-au-Lard, objectif, être capable de prévoir un piège dont il serait sinon par miracle, que très dur de s'en sortir.

Vincent s'arrêta un moment devant une ruelle, elle était longue et particulièrement mal éclairée, sauf par les rares maison où il y avait encore de la lumière, où un résidu de lumière. Il aurait été prêt à parier sur une impasse. Et ce fut le cas, un épais mur de béton devant lui, trop haut pour être rapidement escaladé, des deux côtés, des barreaux devant les vitres, look prison pour cette ruelle. Des poubelles en désordre des deux côtés, une odeur fort peu agréable, et une seule issue. Le nom de la ruelle se retrouva quelque seconde plus tard sur le calepin du ministériel. Et Vincent voyait déjà le piège dans sa tête, deux ministériels faisant barrage un peu plus loin de façon à être vu par le Renaissant traqué par un autre, seul issue pour le résistant, cette impasse. Si un jour il venait à y en avoir besoin, il s'en souviendrait. Vincent fit encore quelque pas et était devant l'impasse à l'intersection, il avait tourné à gauche dans l'impasse donc pour ne pas revenir sur ses pas, tourner à gauche en sortant de l'impasse. Ce qu'il fit quand un bruit retint son attention et une seconde plus tard, une poubelle volait en éclat alors qu'un chat fuyait se réfugier dans une autre poubelle en miaulant de peur. Un chat, il avait failli tuer un chat.

*J'ai failli dégommer un chat. Enfin, il l'avait cherché ce con, on ne fait pas peur à quelqu'un d'armé comme il l'a fais. Et puis on fouille pas dans les poubelles aussi tard, ou alors pas aussi bruyamment. Et puis c'est quoi ça? Je m'inquiète du sort d'un chat que j'ai failli tuer. Mince quoi, un chat de plus ou de moins quelle différence?*. Trop nerveux. Mauvaise manie qu'il avait, tout en s'éloignant de l'impasse et de l'idiot de chat, il se roula une cigarette qu'il glissa entre ses lèvres avant de l'allumer avec un briquet métallique. Il allait ranger le briquet quand son regard se posa sur l'objet gris. Chromé, il brillait légèrement sous la lumière d'un lampadaire un peu plus loin. Continuant à marcher, il réfléchissait à ce briquet, c'était la seule chose qu'il appréciait encore de son père. Quand il avait frappé à mort son père, il était resté assied à côté du cadavre de l'homme pendant quelque temps, le temps de fumer une cigarette, la première allumée avec ce briquet. Seul souvenir réel de Vincent de son passé, avec sa baguette, et ce qu'il avait appris.

Mais ce qui retint son attention quand il allait ranger le zippo, ce fut la femme dont il vit le reflet sur l'objet chromé. Il ne savait pourquoi mais ce sentiment, cet instinct qu'il avait acquis étant policier, cette femme, il allait lui arriver quelque chose. Drôle de sensations qu'il ressentait, comme un petit picotement dans son estomac. Il se tourna et la suivit de loin. Elle avait un pas calme, visiblement rien ne semblait la paniquer, Vincent s'était-il trompé? Son instinct le trompait rarement, pourquoi un soir comme ça aurait-ce été le cas? Il se roula une seconde cigarette, mais ne l'alluma pas, devant presser le pas comme la femme avait tourné dans une rue plus étroite. Il allait tourner quand il comprit ce qui devait arriver à la femme, un vampire l'avait mordu et semblait se rassasier, pourtant il la laissa vivre. Sans s'engager dans la rue, Vincent s'adossa au mur attendant que le vampire ait fini son travail. Il eut loisir d'allumer sa cigarette, quand il entendit le bruit de quelqu'un trainer sur le sol. Il aperçut deux yeux rouges avant que la personne, visiblement jeune ne se tourne pour quitter les lieux. Il s'approcha de la femme, posant ses doigts sur son cou, elle vivait encore. D'un geste sur, dans un seul et unique craquement, Vincent fit deux choses, il arrêta la vie de la femme et la marche du jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy
Espion
Espion
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 35
Localisation : quelque part en France
clan : Résistance / force du mal, entre deux feu perdu
Humeur : entre deux eaux
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Baston [PV]   Ven 9 Mai - 14:21

Lucius avait vu Lucian quitter Poudlard.
En faite, il avait était averti par le portrait de son père placé dans son bureau, il avait alors discrètement quitté la petite salle pour trouver l'élève qui sortait dehors.

En sortant, il avait attrapé sa robe et son masque de Mangemort, qu'il avait vite passé, puis il avait discrètement suivi le jeune serpentard.

A tout dire, il avait ses raisons d'agir ainsi, le Seigneur Voldemort voulait que Lucius entre en contact avec tous les élèves vampire et loup-garou, Lucian en faisait partie, c'était un vampire.

Il avait donc suivi Lucian dans les rues de Prés-au-Lard, dissimulé par un sort de désillusion. Le jeune Salazard, avait repérer une sorcière et l'avait attaqué discrètement, puis il l'avait traîné dans une ruelle, à l'abri des regards. La sorcière était apparemment en vie, Lucian aller partir quand un homme de grande carrure apparue dans la ruelle.

Lucius se plaqua contre un des murs et observa l'homme.
Il le connaissait... oui, il lui avait d'ailleurs confié une mission, c'était Vincent Winnfield.
Lucius savait bien qu'il était capable de violence.
L'homme tua la femme et stoppa Lucian.

Mais qu'allait-il faire?
Il n'allait tout de même pas tuer un élève?
Lucius retira son sort de désillusion et s'avança vers Vincent et Lucian, le visage toujours couvert par son masque de Mangemort, son capuchon rabattus sur sa tête et son visage.

Il avança silencieusement vers eux, chacun de ses pas résonnant dans la ruelle.

"Pourquoi avoir achevé cette pauvre femme? Méritait-elle vraiment de mourir?"

Il y avait de l'ironie dans sa voix, un peu de moquerie aussi... à vrai dire, il se moquait bien de la mort de cette femme. Il se stoppa à moins de deux pas des deux hommes et posa sa canne sur le sol en se redressant fièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Baston [PV]   Sam 10 Mai - 13:17

HJ: désolé, peu de temps et d'inspoi!


Torben Badenov revenait tranquillement du chamin de traverse, aux aguets. Sans sa quête pour aller chercher des liquidités, le jeune mangemort avait rencontré une jeune femme étrange en pleine alerte dans la banque des sorciers, Gringotts. les deux sorciers n'avaient visiblement pas très bien choisit leur moment pour aller retirer de l'argent ou dans le cas d'Evans en déposer, puisque lorsqu'ils étaient arrivés, il n'y avait eu personne pour els recevoir. Finalement, après de longs instants d'attente, Torben en avait déduit que l'alerte nommée code rouge devait avoir été lancée, c'est à dire qu'une intrusion dans la salle des cofffres avait dû être détectée. Les deux comparses s'étaient hâtés de fuir l'endroit pour ne aps se retrouver propulsé à Azkaban et avait ensuite transplané.


Pourquoi à Pré Au Lard? tout simplement car dans sa situation, Torben devait constamment se tenir au courant de ce qu'il se passait dans le monde magique et ce, pour plusieurs raisons. La première était qu'il attendait l'opportunité propice pour faire son retour dans le camp du Lord sans trop de pertes et fracas. Ensuite, cette guerre qui se déroulait en Grande Bretagn,e était une guerre de l'information et le camp vainqueur serait celui qui arriverait à en accumuler le plus pour détruire ses ennemis le moment venu. Et puis, Poudlard étant en quelques sortes le centre du Monde Magique dans ce pays avec Londres, il s'était forcément passé quelque chose!


Mais alors qu'il s'appretait à rejoindre un des bars, du bruit vint attirer son attention et il s'abaissa dans les ténèbres...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Baston [PV]   Lun 12 Mai - 16:26

*Bouahahaha! Trop facile! On sent qu'ils se fichent un peu de la sécurité des élèves dans cette école!*
Ikernel était intérieurement mort de rire. Il n'aurait jamais imaginé que ce soit aussi facile de sortir de l'école la nuit. Il avait appris il y a une semaine que son cousin passerais en Angleterre, et ils n'avaient pas pu mieux s'arranger qu'en se donnant rendez-vous ce soir là à Pré au Lard. C'était toujours mieux que Londres, mais bon..
Il avait ainsi bien préparé sa sortie nocturne, et finalement, après plusieurs détours et sueurs froides, il avait réussi à se faufiler hors du château. Avait-il été repéré? En tout cas, nul ne l'avait arrêté, les conséquences, il s'en chargerait plus tard, mais en attendant, direction Pré-au Lard.
Il avait ainsi marché pas mal de temps, et avait enfin pu atteindre le village. Les lumières nocturnes transformaient totalement sa topologie et le Poufsouffle eut du mal à ne pas se perdre. Il pu tout de même revoir la personne qu'il respectait le plus parmi sa famille. Son cousin était quasiment son modèle parmi les sorciers. il excellait dans tout ce qu'il entreprenait, et savait tout de même rester humble et accorder un moment pour Ikernel. C'était uniquement pour essayer de l'égaler que le jeune Russe pouvait être assidu en cours, sans ça, il y aurait longtemps qu'il serait partit courir le monde. Malheureusement, pour ce soir, ils ne purent pas se voir longtemps. Son cousin étant très pressé, et ils ne purent parler que quelques minutes. Pas grave, se dit le Poufsouffle, c'était toujours ça de pris.

Une fois seul, il erra un peu dans le village. Il n'avait jamais eu l'occasion de le visiter de nuit, autant en profiter. Le froid qui soufflait dans ses oreilles lui rappelait son pays natal. c'était vraiment une bonne soirée. Il ne manquerait plus qu'a aller squatter un pub avec des amis pour finir en beauté.
Le jeune russe déambulait ainsi sans vraiment faire attention où il allait. Au détour d'une ruelle, son regard fut néanmoins attiré par deux yeux rouges qui lui semblèrent familier.
*Hey! C'est Lucian! Alors Lulu, on fait le mur?*
Dans la même situation que lui, c'est sans gène aucune que le petit Poufsouffle se dirigea à sa rencontre, sans s'intéresser aux ombres qui se mouvaient derrière le petit vampire.
- "Yoohoo!! Lucian! Ça gaz? Qu'est-ce que tu fout à cette heu.."
En s'approchant, il venait d'apercevoir Vincent Winnfield à quelques pas derrière le Serpentard, ainsi que la femme qui gisait au sol. Une fois de plus, il aurait dut se taire et passer son chemin...

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Baston [PV]   Ven 6 Juin - 20:28

Que dire? Le corps évanoui allait probablement se transformer en vampire durant les prochains jours, dans des douleurs agaçantes. Mais il fallait bien que cela arrive à certains. Compassion? Pas tellement.. Lucian à appris à vivre comme ça, sans toutefois en abuser comme certains de son espèce. Un soupir de dégagea de ses lèvres et il s'apprêta à reprendre son chemin en commençant à faire quelques pas lorsqu'un craquement sourd le fit brutalement stopper. hum? Il n'y avait pourtant personne il n'y a même pas deux secondes.. Le Serpentard se tourna vers la source du bruit d'un mouvement machinal, sa cape tourbillonant élégamment derrière lui tandis que ses deux orbes rougeyantes retombèrent sur la silhouette burlesque d'un homme... Mais l'attention du Vert et Argent chercha plutôt la source du craquement et il comprit bien vite sa nature en tombant sur le corps de la jeune femme désarticulé à un certain endroit.. Apparemment, l'homme avait mit fin à la vie de sa proie.. L'inconnu chercherait-il à le tuer après ce qu'il venait de voir? Même si s'était le cas, le visage de Lucian semblait tout à fait calme, une douceur meurtrière glissait dans les traits de son visage et un sourire malicieux filtra sur ses lèvres d'un rouge sang.

"Bonjour.."

Sa voix était chaude et veloutée, mais semblait plutôt s'adresser au vide. La mort? Il ne l'attendait pas spécialement, mais ne la rejetait pas. Toutefois, la situation actuelle l'amusait grandement. Le gas mesurait au moins une tête et demie en plus que lui, ce qui pouvait impressioner n'importe qui. Mais l'habitude engendrait une certaine neutralité de la part du vampire qui le regardait avec une absence de peur. Seul la douceur mortelle régnait sur son visage.

"Vous allez me tuer?"

Une simple question, qui ne semblait pourtant pas remplie d'une quelconque interrogation, mais d'une avide curiosité. Ses vêtements de cuirs cachaient précieusement une arme qu'il utilisait rarement, mais qu'il portait en simple symbole, protection, ou même souvenir à la douleur mentale d'antemps. Son précieux katana à lame finement aiguisée, accroché à sa sombre ceinture, caché par les bords de sa cape, reposait tranquillement depuis des mois. Oh, si l'homme comptait l'attaquer, Lucian avait bien l'intention de se défendre..Pour sa vie? Pas nécessairement, simplement par amusement. Le danger, l'excitation de l'aventure, du mouvement l'avait toujours extasié. Mais une autre présence fit son apparition à peine quelques minutes après l'intervention de l'inconnu... Une longue chevelure argentée, des traits fins et une allure noble et droite. Oh, il ne fallait pas longtemps pour reconnaître le nouvel individu : C'est Mr travesti..euh, enfin pour être plus précis, le professeur Malefoy. Lucian se tût en écoutant ses paroles. Sa voix était chargée d'ironie, comme toujours quoi.

"Vous venez vous joindre à nous, professeur?"

Lucian avait questionné d'une voix mi amusée, mi ironique avec un regard luisant d'un étrangeté mystérieuse. Devrait-il se sentir rassuré par la présence de l'adulte? Pourquoi devrait-il l'être puisqu'il était calme depuis le début. Mais ce à quoi il ne s'attendait, s'était une voix familière et très gaie qui le fit tourner lentement la tête. Son regard tomba sur une tête blonde... Gné? Ikernel? Un poufsouffle ici? S'était presque absurde mais bon, il fallait s'attendre à tour de la part de ce blondinet là. Le Serpy, dos tourné à l'homme de tout à l'heure, fixait l'élève avec une certaine absurdité.

"..Ikernel...belle nuit n'est-ce-pas?"


La rue était bombée de liquide chaud coulant dans les veines de chaque individus présents..S'en était presque insupportable, surtout en cette douce nuit de pleine lune ou la faim était davantage accentuée. Mais Lucian savait se contrôler, du moins, il l'espérait. Ses mains se serrèrent en poings, laissant ses os craquées joliment pendant qu'un vent se fracassait doucement sur les obstacles qu'il rencontrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 29
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Baston [PV]   Sam 7 Juin - 9:52

Apparemment cette nuit qui avait failli voir mourir un chat qui s'amusait un peu trop bruyamment dans une poubelle, semblait très bien parti pour devenir une soirée assez hors du commun. Mais pourquoi Vincent écoutait-il encore son côté policier, ce petit chose qui lui disait que quelque chose allait arriver, devait-il être stupide qu'il n'arrête pas? En tout cas il avait tué cette jeune femme, pourquoi? En réalité, ça avait presque un coup de tête. Il avait eu une mauvaise expérience avec un vampire quand il était policier, un vampire dans le monde moldu incapable de se contrôler. Pas qu'il ait désormais juré de tous les tuer non, très loin de là, simplement qu'il craignait que cela ne recommence encore. Les photos des victime étaient encore dans la tête du trentenaire et cela ferait bientôt huit longues années que cela était arrivé. Les corps retrouvés n'avaient pas simplement été mordus et vidés de leur sang, ils avaient été mutilés. Avant de mourir. Certains avaient été scalpés, de la chair avait été arrachée par la seule force de la mâchoire, de profondes entailles sur les joues, les oreilles, le torse. Tous avaient eu la mâchoire arrachée, véritables édentés. Et la dernière victime fut une fillette de douze années seulement. Si Vincent était arrivé trop tard pour la sauver, il était arrivé à temps pour tuer le vampire.

C'est à ce moment que Lucius Malfoy fit son apparition, son chef si l'on pouvait dire, en tout cas un important qui lui avait donné une mission d'espionnage. Et puis cette situation était réjouissante, voilà que Vincent en tuant cette vampire en devenir venait de se donner le plus parfait alibi pour "quitter" le ministère au profit de la Renaissance. Ne fallait qu'espérer que la discution dans le bar qu'ils avaient eu n'était pas tombé en désuétude. Gagner la confiance pour s'approcher, toujours plus facile d'espionner quand les gens sont proches de vous. Le seul problème c'est que cela impliquait d'attaquer Lucius, comprendrait-il où le jeune homme voulait en venir? Pas sûr, il faudrait donc faire extrêmement attention aux choix qu'il allait faire, que l'homme n'oublie pas que ce n'était qu'un moyen d'attirer l'attention. Un moyen de s'arranger pour que Vincent puisse faire son travail correctement, qu'il puisse remplir la mission qui lui avait été donnée par Lucius Malfoy. Vincent se retourna, faisant face à Lucius. Il réfléchit un instant et se saisissant de sa baguette, il fit quelque pas en arrière. Il devait y avoir une dizaine de mètres entre les deux personnes. Derrière Vincent, le jeune vampire. Derrière Lucius, Irkernel. Un jeu à quatre? Ca pouvait être marrant restait à voir qui serait avec qui:


- Et bien je ne sais pas si quelqu'un mérite de mourir, mais disons que j'ai eu un différent par le passé avec un incontrôlable vampire, depuis, les personnes qui n'ont pas choisi d'être vampires ne m'inspirent pas vraiment la confiance. Et puis, les vampires sont associés au ministère. Les ministériels, la lie de l'humanité si l'on se doit de rester poli. Vous savez Lucius, tout ce qui se passe en ce moment n'est que le reflet déformé de la vérité, dans un lac troublé, un soir de lune noire. N'y cherchez rien de personnel, vous recherchez du monde dans la presse vous autre pathétique pion du ministère, demain vous pourriez en avoir un de plus à rechercher n'est-il pas? Souvenez-vous de soir, souvenez celui que vous avez cru ami autour d'un Kirsch.

Suite à ces mots, dont il espérait que Lucius ait compris le message caché, si l'on pouvait, la baguette de Vincent se pointa droit sur le ministériel:

- Il est évident que vous ne me laisserez pas partir, alors on s'entre-tue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baston [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baston [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour sur la Big baston !
» MEGA BASTON NAPO US vs ANGLO HISPANO PORTOS 1815
» Baston à la taverne
» SUPER MEGA BASTON ....LA LIBERATION DE PARIS
» Deck Baston pour aider les copains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Pré-Au-Lard-
Sauter vers: