AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrevue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mar 15 Juil - 14:00

*Ton bon vieux plan est de retour? Est-ce que tu es conscient de tout ce qu'il te faudra pour parvenir à le faire...Le côté matériel ne sera en rien un problème, c'est le côté humain qui me fait peur, bosser avec des gens que je ne connais pas...Le côté matériel, pas un problème?! Depuis quand c'est pas un problème de se fournir en armement moldu...Depuis que j'ai décrété que ce n'était pas un problème...Et comme tu es une personne influente dans la politique moldue, tu pourras faire accepter ce décret sans aucun problème, c'est évident, comme n'y ai-je pas penser...Je peux voir un peu d'optimisme...Tu es conscient que les chances que toutes les personnes mêlées à cela survivent sont extraordinairement faibles...Non pas tant que ça, si mon plan se passe comme prévu tout le monde s'en sortira, sauf peut-être une ou deux personnes, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser les oeufs...Ah tu penses que tuer des gens pourra être nécessaire...Non je pense que ce sera nécessaire, c'est triste mais c'est ainsi, il faut que des gens meurent pour que d'autre se bougent...A t'entendre tu es encore à l'armée...Trois mois dans une armée, ça te change un homme...Je vois ça.*

Plan bien secret, le professeur seul savait en quoi il consisterait, en revanche il savait également qu'il faudrait qu'il parvienne à faire en sorte que un nombre certains de personnes le suivent, et à fortiori, lui obéissent dans une confiance quasi-aveugle, ce qui, au vue des prévisions de jeune homme, n'allait pas être aise. Et ironiquement, le professeur avait besoin du soutien d'un ancien ami à lui, il aurait besoin de Winnfield. Si ce dernier ne le tuait pas, ce qui n'était pas encore gagné. Et pourtant lui pourrait parvenir à les aider, si ce qu'il avait entendu s'avérait fondé. On verrait bien car pour le moment le groupe comptait trois membres, Tor, Irina, du moins semblait-il, et Maria qui était incluse dans ce groupe sans pour autant que le jeune homme lui ait demandé. Chose qu'il se devrait de faire. Si tout son plan se passait bien, ça allait marcher sans embrouille, on verrait bien. En réalité, il n'y avait qu'un moyen de le savoir, et Tor comptait bien en jouer de ce moyen pour découvrir si ça allait marcher ou pas:


- Tu dois toutefois savoir que tes chances de survie sont assez faibles si l'on se lance dans cette opération. C'est pas du suicidaire évidemment, mais ce ne sera pas non plus une promenade de santé. Nous aurons le soutien des gobelins, j'espère, tout comme peut-être celui d'un ou deux trolls. Enfin, tu es consciente de prendre de gros risques. Et puis il faudra que je vous forme, toi et les autres, je pense qu'il faudrait encore trois ou quatre personnes, et ce serait bon de convaincre Vincent Winnfield, mais je crains que cette raclure ne tenterait de me tuer avant que j'ai le temps de parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mar 15 Juil - 14:27

Tor se perdit de nouveau dans ses pensées ce qui permit à la brune de finir de manger tout en pensant de nouveau à la proposition que lui avait fait le jeune homme... Elle savait qu'en acceptant de l'aider à faire changer les choses elle avait pris des risques mais cela ne lui faisait pas si peur que ça... Et puis ce serait bien la première fois qu'elle s'engageait dans quelque chose de réellement utile... Et puis, elle n'avait pas à avoir peur des conséquences puisque des tas de personnes avaient déjà donné leur vie pour que leurs idéaux deviennent réalité...
Cependant, la question qui se posait était : Serait-elle vraiment capable de donner sa vie, s'il le fallait, pour que les gens réalisent qu'ils pourraient eux aussi faire bouger les choses ?
A vrai dire, elle n'y avait jamais vraiment pensé mais il valait peut-être mieux ça que de vivre sa vie sans réel but...

A cet instant, le jeune homme reprit la parole... Il lui expliqua que ses chances de survie étaient faibles car cela ne serait pas une promenade de santé... Il lui dit qui serait de leur côtés et qu'en acceptant de le suivre elle allait prendre de gros risques... Il mentionna ensuite une formation qu'il devrait leur faire suivre et qu'il devrait recruter d'autres personnes... Il parla d'un certain Vincent Machin truc qui aurait pu rejoindre leur rang mais qui malheureusement essaierait sûrement de le tuer avant qu'il ait prononcé le moindre mot...

Irina observa son enseignant quelques secondes puis se pencha pour prendre le paquet de cigarettes. Elle en sortit une qu'elle alluma avant de reprendre la parole à son tour...


- Mes chances de survie sont assez faibles... répéta-t-elle doucement. Tu as sûrement raison mais de toute façon une guerre se prépare... Peut-être vaut-il mieux mourir pour une cause quelconque que pour rien du tout, non ? Elle marqua une pause et tira une bouffée sur sa cigarette. Pour savoir, à qui as-tu déjà proposé de participer à cette opération ?

Elle se leva ensuite et se dirigea vers la fenêtre... Elle observa l'extérieur et revint près des fauteuils sans pour autant se rassoir... Elle fixa le feu avant de reprendre...

- Je me demandais... Pourquoi ce Vincent Machin truc voudrait te tuer ? demanda-t-elle. Elle fit ensuite face à Tor... T'as vraiment pas du être cool avec lui si il veut carrément te buter... Mais moi ! Je pourrais lui parler, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mar 15 Juil - 15:19

*Ca c'est une sacrée bonne question, pourquoi tu voudrais que Vincent Winnfield se joigne à ton opération, il a juste tenter de te tuer c'est vrai, mais quand même tu ne connais personne d'autre capable de confiance...Ce n'est pas simplement une histoire de confiance, j'ai besoin de personnes qui sont utiles par leur savoir où qui ont un certains talent...Je demande à voir, sinon qu'elle est est très belle, tu trouves quoi comme talent à Maria...Elle manque pas de courage, elle ose s'activer, et elle sera plus que motivé car elle pourra avoir une revendication, qui peut-être sera exaucé...OK et à Irina, ceci mis à part qu'elle a couché avec toi, tu lui trouves quoi...De charmantes fesses...Et plus sérieusement...Elle est jeune...Ah bien sûr, ça compte comme un talent dont tu as besoin...Exactamente...Et à Vincent Winnfield, tu lui trouves, quoi? Il t'a poursuivi, il t'a tiré dessus, et je crois bien qu'il ne t'as pas oublier. Alors bon sang tu lui trouves quoi? Il est parfaitement dangereux, il ne t'écoutera pas, il fera ce que bon lui semble et en prime il travaille pour le Ministère, j'ai rien oublié...Si tu as oublié que...*

- Vincent Winnfield était un policier qui m'a poursuivi pour un délit que j'ai commis, rien qui ne méritait qu'il me tire dessus, mais il avait du mal avec tout ce qui touchait la magie, aujourd'hui il a du mal avec tout ce qui touche les moldus, pourtant il est intelligent, raisonné et raisonnable. Il a du vécu, il s'en fout de mourir, il ne court pas après l'argent, il sait provoquer des vocations de martyres. Alors je passe outre le fait qu'il ait voulu me tuer sans la moindre hésitation, je le comprends, il haïssait la magie parce que son père lui avait appris à le faire. Mais finalement, le fils prodigue qui réussissait tout à échouer le test final de la résistance à l'argent moldu. Maintenant il a beaucoup changé et il cherche à aider un maximum de personnes, en plus c'est un fin stratège, il nous sera utile pour pouvoir nous en sortir. C'est pour ça que j'ai besoin de lui. Pour ce qui est du fait que tu te proposes gentiment de lui parler, je te conseille malgré tout la prudence, il est imprévisible, plus que moi et calculateur. Comme un putain de joueurs d'échec.

A ses mots un nouveau soupir s'échappa de ses lèvres *Pas vraiment comme moi, en tout cas il m'a bien eu ce soir là, j'ai cru que j'y restais...Oui mais il ne l'a pas été assez pour te tuer, dommage pour lui, enfin que tu retournes vers lui maintenant, ça s'appelle un peu du masochisme tu trouves pas? Tu peux aussi mettre un écriteau clignotant "Je suis Résistant, tuez-moi", je suis sûr que ça aurait le même effet...On verra, comme dis, il est intelligent, il saura faire le bon choix, et je ne crois pas qu'il jouera un double-jeu, tout du moins je l'espère...Oui ben espères toujours que je te suive dans ta folie.*

- Pour les autres personnes, je pensais à moi. Puisque ma présence semble logique dans un plan que je monte. Et puis je suis pas trop mal foutu, j'ai un humour pas toujours excellent mais assez bon, et puis je dois être complètement allumé pour imaginer ça. Il y a Maria, bien que je ne lui en ai pas encore parlé, mais elle viendra, elle a ses motivations elle viendra. Sa présence sera positive parce qu'elle garde son sang-froid dans toutes les circonstances, qu'elle ne perd pas le Nord, et que sa présence m'apaise. Sans parler du fait que j'adore ses baisers. Enfin toi, parce que tu es jeune et que je crois avoir une mission toute désignée pour toi. En plus tu es terriblement intelligente pour ton âge et je ne doute pas que tu serais très utile. En plus de ça, tu as de très belles fesses, je vais pas me priver de ce genre de spectacle où bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mar 15 Juil - 15:56

Après avoir fini de parler, Irina se tourna de nouveau vers la cheminée... Elle observa les flammes en se demandant l'heure qu'il pouvait être à présent... Sûrement très tard... Ou très tôt... Cela dépendait de quelle façon on voyait la chose...
Cela étant, la brune sourit en repensant à cette étrange soirée... Une simple discussion concernant les sombrals était à l'origine de cette entrevue entre le professeur et l'élève... Et les voilà, qu'après avoir couché ensemble... fumer aussi... ils mettaient en place un plan pour faire en sorte que les personnes qui n'appréciaient pas le Ministre sachent qu'elles devaient agir... qu'elle n'étaient pas seules...

Lorsque Tor reprit la parole, Irina l'écouta sans pour autant détourner son regard des flammes dansantes... Il lui expliqua que Vincent Winnfield était le policier qui avait essayer de le tuer suite à son fameux délit... La façon dont il parla de cet homme fit comprendre à la jeune bulgare que ce dernier pouvait être un allié de taille mais qu'il en restait tout de même dangereux... Cependant, c'est pourquoi il aurait aimer qu'il se joigne à eux... A propos du fait que la brune ait proposer d'aller parler au policier, Tor n'essaya pas de l'en disuader... Il lui demanda simplement d'être prudente...
Etre prudente... Ce terme ne faisait pas réellement parti du vocabulaire de la demoiselle mais dorénavant elle devrait faire attention...

Après ces mots, le jeune homme se tut quelques secondes et laissa même échapper un soupir... Cela venait sûrement du fait que Tor semblait ressasser son passé... Le regard toujours fixe, Irina fuma sur sa cigarette et écouta de nouveau son enseignant...
Il lui avoua qu'il était trois... Lui, elle et... Maria ! Il expliqua à son élève que la présence de cette femme l'apaisait sans oublier le fait qu'il adorait ses baisers...


*Tiens ! Maria... Je sais au moins comment se prénomme sa "petite amie"...*

Il avoua ensuite à la brune que du fait de son jeune âge il avait déjà une mission pour elle... Il lui expliqua également qu'elle était dôlement intelligente pour son âge et que cela était un atout... sans oublier qu'il adorait ses formes...
Irina lui fit de nouveau face avec un sourire...


- Ravie qu'elles te plaisent, commença-t-elle par dire amusée. Pour ce qui est de ton policier, je serais prudente... Aussi faut-il que je sache où je peux le croiser et surtout à quoi il ressemble...

La demoiselle des vert et argent revint s'asseoir sur le fauteuil...

- Ensuite, je dois t'avouer que cela m'étonne que tu te risque à mettre celle que tu prétends aimer en danger, expliqua-t-elle. Parce que Maria... C'est bien elle qui est en quelque sorte ta petite amie ? Elle fini sa cigarette et jeta le mégot dans le feu. Elle fixa ensuite Tor dans les yeux... Et concernant ma mission... Elle consisterait en quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mar 15 Juil - 23:18

Drôle de discution, drôle d'interlocuteurs, drôle de soirée, drôle de journée, drôle de premier cour, rien ne semblait ne pas avoir eu un effet inattendu aujourd'hui. Du réveil en catastrophe jusqu'à ce soir, tout avait été comique à sa façon. Même si comique n'était certainement pas le terme que le jeune homme emploierait pour désigner ce qu'il y avait eu entre lui et la jeune femme, peut-être plutôt délicieux, appréciable, tentant, prenant, excitant, ou tout autre approchant. Mais désormais, ce qui était très particulier, c'était cette discution qu'avaient les deux personnes dans ce bureau. Lui en jean et torse nu, elle avec le T-Shirt de son professeur mais aussi amant ainsi que des sous-vêtements. Pas très orthodoxe dans le cadre de la relation à laquelle ils auraient du s'en tenir, mais l'un comme l'autre posait la question, du pourquoi s'en tenir à des choses purement formelles et matérialistes? Et pourtant la réponse était simple, parce que ce monde était formel et matérialiste et que sans être l'un ou l'autre, le mieux étant d'être les deux, vous étiez marginal, montrez du doigt, comme l'on ferait avec une bête de foire sous un chapiteau, un de ces jours où il fait chaud, la climatisation en panne, chacun ruisselant de sueur mais riant tout de même, les glaces fondant trop vite pour qu'on ne puisse éviter qu'elle ne vous coule sur les doigts. Bref un jour moldu.

Pourtant le quotidien de moldu qu'avait eu Tor, si l'on pouvait l'appeler comme ça ne lui avait jamais donné l'impression d'être une bête de scène, même s'il avait utilisé la magie, mais les gens auraient fais ce qu'ils font toujours devant l'inconnu, ils auraient eu peur, et parce qu'ils ont peur de l'inconnu, ils deviennent stupides et méchants. Mais rien n'avait été ainsi pour Tor, pas même cette année dans l'armée dont trois mois en mission. Trois mois avec quatre autres mecs complètement givrés, autant que lui. Chacun sa spécialité, le tacticien géologue, le bricoleur, l'informaticien, le fendu de la gâchette et Tor, l'expert en explosif. Enfin expert, c'est le titre qu'on lui avait donné, mais "dangereux pyromane" aurait été et resterait tellement plus vrai. Vous savez qu'on peut faire de la nitroglycérine et de la TNT simplement avec du savon et quelques additifs en vente libre dans le commerce? D'ailleurs tiens:


- Oui Maria est ma petite amie si l'on peut dire, c'est compliqué entre nous comme je te l'ai déjà dis. Et le fait est qu'elle n'est pas du genre à rester pépère à lire un livre à l'eau-de-rose ou tout autre "Abattoir 5", je me demande même si elle connait Kurt Vonnegut. Mais bon, ce n'est pas si intéressant que ça en réalité. Ensuite concernant ta mission, je ne te dirais rien pour le moment, tout viendra quand ce sera l'heure, quand le moment sera enfin propice. Pour ce qui est de Vincent Winnfield, tu le reconnaitras, il a la trentaine, un visage inexpressif, il adore la peinture, en faites tu pourrais frapper chez lui, "Appartement 404" dans l'Allée des Embrumes, tu n'auras qu'à te dire comme une modèle pour une de ces oeuvres. Pour ce qui est de l'organisation de la mission, ne t'inquiètes en rien, si tout va bien, elle va glisser comme une plume sur l'eau. Tout se passera comme quand j'étais à l'armée. En parlant de ça, tu sais qu'avec de la soude et du savon tu peux faire de la nitro? Bien sur la nitro est instable, mais je sais comme l'apprivoiser si l'on peut dire ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mer 16 Juil - 11:55

Après qu’elle eut fini de parler, Irina s’installa plus confortablement dans le fauteuil… Lorsqu’elle fut à moitié allongée sur ce fauteuil si douillait, elle ferma les yeux… C’est à cet instant qu’elle rendit compte qu’elle commençait à fatiguer, mais cela était tout à fait normal quand on se remémorait sa journée…
Elle s’était levée très tôt pour aller courir dans le parc… Les heures de cours s’étaient ensuite enchaînées à une vitesse folle avant d’être entrecoupées par la pause de midi… Durant cet interclasse, la jeune bulgare était partit errer à travers le château et avait également discuté avec Lulu… Les cours avaient ensuite repris et s’étaient terminés pour la demoiselle par cet entretien des plus étranges avec son professeur de Soins aux Créatures Magiques…
Tout ça pour dire, qu’il devait maintenant être à peu près deux heure du mat’ et qu’Irina commençait à ressentir la fatigue accumulée au cours de la journée passée…

Les yeux toujours clos, elle écouta Tor parler de sa soi disante petite amie… Elle sourit en l’entendant dire que cette Maria n’était pas le genre de personne à rester tranquillement chez elle… Il lui expliqua ensuite qu’il lui donnerait les détails de sa mission le moment venu…
Les propos qu’il tint par la suite intéressèrent beaucoup plus la jeune bulgare qui rouvrit les yeux et se redressa un peu… Il lui décrivit le Vincent Winnfield tout en précisant qu’il aimait la peinture… Au départ, Irina pensait qu’il s’agissait d’un détail sans importance mais Tor ajouta qu’elle pourrait se présenter à l’appartement du policier en prétendant être un modèle pour une de ses œuvres…


*Mouais… Mais il fait quoi comme genre de peinture ce type ?*

Le jeune homme lui révéla même l’adresse de l’artiste avant de continuer sur la mission… Il lui dit de ne s’inquiéter de rien et que si tout se passait bien cela devrait allé… Ce qui lui demanda par la suite, la jeune bulgare ne le comprit pas trop… Du savon et de la soude pour faire de la nitro… !!! Mais pourquoi faire de la nitro ?

Irina observa quelques secondes Tor en silence…


- "Appartement 404" dans l'Allée des Embrumes… C’est bien ça ? demanda-t-elle… Mais si je me présente comme modèle comment je fais pour aborder son éventuelle participation à notre opération ? Elle marqua une pause et interrogea de nouveau le jeune homme… Et comme ça… pour savoir… Il fait quoi comme peintures exactement ? Des portraits ou autre chose ?

La signification, pour Irina, du terme autre chose était des nus… Beaucoup de peintres préféraient ce genre de peinture aux portraits et l’idée qu’elle ait vu juste n’était pas des plus plaisante mais la jeune bulgare ne laissa rien paraître…

- Au fait ! reprit-elle. Pourquoi t’as fait l’armée ? C’est pas un truc de moldu ça… ? Et qu’est-ce que la nitro vient faire dans notre discussion… si particulière ! ajouta-t-elle amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mer 16 Juil - 14:06

*Ah oui de la nitro avec de la soude et du savon, j'en avais entendu parlé, mais jamais rien de prouvé...Et bien c'est aussi vrai que la TNT avec des additifs...Et le Napalm avec du jus d'orange concentré...Asbolutamente...Merde si toutes ces conneries c'est vrai alors si ça se trouve on vit dans la matrice et Néo, Morphéus et le Lapin D'Alice au pays des Merveilles vont nous sauver...C'est pas parce que "Fight Club" ne dit pas que des conneries que ce qui est dis dans tous les autres films sera obligatoirement vrai, prends par exemple "Dr Folamour"...Oui c'est vrai que les américains ont pas fais sauté une partie de la Russie et que les russkofs ont pas contre-attaqué, mais avoues que l'idée de Folamour de dix femmes par homme pour revenir à une population mondiale avoisinant l'actuelle en vingt années, c'est trop la classe...Je tiendrais pas à être autant de fois père, d'ailleurs je n'y tiens que peu pour le moment, en plus les bébés ça peut être la pire des...Maladies sexuellement transmissibles, je connais ton point de vue la-dessus et j'adore quand tu en parles, c'est trop bon. Mais en parlant de film, tu n'as pas l'impression que je pourrais être ton alter-égo maléfique comme dans Fight Club, tu serais Edward Norton et moi Brad Pitt...Oui bien sûr, sauf que c'est plutôt moi Brad Pitt après tout, beau-gosse et maître en explosif et fabrication de savons artisanaux.*

Retour à la réalité, il y avait une demoiselle peu habillée, juste assez aux yeux de Tor, qui avait des questions pour le professeur particulier de cette dernière. Et le jeune homme eut un sourire en entendant les questions, bien sûr qu'elle allait poser ses questions, après tout elles étaient justifiées après ce qu'il avait dis. Et en plus la demoiselle méritait des réponses, sauf peut-être pour la dernière à laquelle le professeur aurait pu être libre de répondre que ce n'était pas ses affaires, mais pourquoi ne répondrait-il pas? Après tout il n'avait rien à cacher, presque rien, ou du moins pas tellement que ça à cacher aux yeux du monde ou plutôt en l'occurrence aux yeux d'Irina. Il prit une rapide inspiration:


- Autre chose? Je suppose que ça sous-entends fortement des nus. Et bien au risque de te décevoir, je ne crois pas qu'il peints de nus. Du moins de mon souvenir, il préfère les portraits, mais c'est essentiellement le décor qui lui importe, en quelque sorte la personne qui apparait semble lui être secondaire, enfin c'est compliqué tu lui demanderas je n'en ai jamais vraiment eu l'opportunité. Et même si ce devait être un nu qu'il voulait faire, il ne te prendrait pas comme modèle sans ton consentement, il a été policier, il ne ferait rien à l'encontre de la loi sans une justification meilleure que celle de la peinture. Ce qu'on va faire est illégal Irina, alors pour qu'on puisse partir, l'utilisation d'explosif risque de se faire bien plus que nécessaire, mais tout ce qui concerne les choses susceptibles de faire BOUM, c'est moi qui m'en occupe, j'étais un "expert en démolition" parait-il mais ceux de ma section me donnait le grade bien plus valorisant de "Pyromane déjanté". J'ai été trois missions avec l'armée américaine dans le cadre de l'échange américano-britannique, on était en Colombie pour un entrainement en territoire hostile, à chasser des trafiquants de drogue. Moi et les quatre autres formions une compagnie d'éclaireur. Nous on entrait dans les villages, on descendait tout le monde et les autres venaient. On avait un avantage, premier arrivé, premier servi, surtout en alcool et coke. Nous étions la joyeuse compagnie B. Un surnom qu'on avait eu. B comme Belafonte, car sur le chemin nous chantions toujours Day-o...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Mer 16 Juil - 14:33

Après qu'elle eut posé sa dernière question, et en attendant une réponse, Irina ferma de nouveau les yeux... Le silence qui s'installa lui fit s'imaginer que Tor devait soit réfléchir aux réponses qu'il allait lui donner, soit être une nouvelle fois perdu dans ses pensées... Dans les deux cas, il lui faudrait éviter de mettre trop longtemps avant de reprendre la parole... En effet, ce genre de silence avait tendance à faire s'endormir la demoiselle lorsqu'elle était fatiguée... Normal me direz vous !
Cependant, les propos qu'il tint lorsque le jeune homme reprit la parole ne furent pas tout à fait du goût d'Irina... Elle ouvrit les yeux et dévisagea Tor après s'être redressée...


*Au risque de te décevoir, je ne crois pas qu'il peint de nus...!!! Shocked Non mais c'est quoi cette réflexion ! A croire que j'aurais être ravie de faire ça Suspect... Et puis super l'image qu'il se fait moi maintenant... ça m'apprendra à ne pas réfléchir un peu plus... Il vient vraiment de penser comme un con de mec là...*

Cette remarque lui avait déplu et il le saurait bien assez tôt... En attendant, la jeune bulgare n'écouta plus qu'à moitié le discours de son enseignant et contempla de nouveau le feu qui faiblissait... Elle comprit que c'est lui qui se chargerait de tout ce qui ferait "BOUM" selon son expression et qu'apparemment cela serait nécessaire... Il lui parla ensuite brièvement de son passage à l'armée...

Lorsqu'il eut terminé de parler, Irina ne répondit rien les premières secondes... Après ça, elle se décida à le regarder de nouveau...


- Pas de nus dis-tu ? Quel dommage...! Moi qui me faisait une joie de poser en tenue d'Eve devant un total inconnu, dit-elle avec ironie sur un ton glacial. Cela étant, je ne sais toujours pas ce que je pourrais lui raconter pour qu'il joue en notre faveur... continua-t-elle. Et selon moi c'est important ! Je voudrais pas dire de bêtises *comme certains* !

Après ces mots elle se tut et regarda de nouveau le faible feu... Doucement, elle saisit une mèche de cheveux entre ses doigts fins et joua avec... Ce simple geste, qui pouvait apparaître anodin, avait sur elle un effet apaisant... Et après ce que Monsieur venait de dire, il valait mieux qu'elle se détende... Non mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Jeu 17 Juil - 14:42

- Eh ma grande, on sent qu'il se fait tard! Pas la peine de me reprendre sur ce ton glacial, je me doute bien que tu ne l'aurais pas fais, je m'essayais à faire un peu d'humour c'est tout. Je sais que le ton y était pas, c'est comme ça quand je me concentre sur un truc en en disant un autre, le ton de ce que je pense et ce que je veux dire, malheureusement, ça ne fait que rarement bon ménage, comme tu viens de le remarquer. Je suis désolé si je t'ai vexé, ce n'était pas mon intention, je voulais juste faire un petit peu d'humour, j'aurais espéré voir un sourire sur ton visage, mais je crois que c'est plutôt raté comme humour. Désolé. Effectivement le choix de tes mots sera important avec lui, mais je ne doute pas que tu trouveras de quoi le contraindre. Je te l'ai déjà dis, il est notoirement intelligent et extrêmement calculateur. On pourrait presque croire qu'il est une machine, il a tué pendant ses six dernières années chaque fois qu'on lui ordonnait, mais ça ne doit pas t'inquiéter, il tue froidement mais uniquement si on lui ordonne, ce genre de comportement ça m'insupporte. Il ne te fera rien. Essayes peut-être de jouer sur son côté humain, il était policier, il devait avoir un jour eu une part d'humanité même infime.

Excuses sortis immédiatement, tout comme le reste, pas de calcul dans les mots, pas vraiment utile en ce moment-là. Excuses sincères? Oui elle l'était, le jeune homme s'était rendus compte que sa remarque n'avait pas vraiment eu l'effet escompté et la demoiselle ne s'était pas dérangée de lui faire savoir...A raison d'ailleurs...Il n'est rien de pire qu'un quiproquo, surtout aussi idiot puisque les deux personnes pouvaient en parler. Elle ne lui avait pas directement dis qu'il était un sale con, mais ça avait été largement assez compréhensible dans ce qu'elle venait de dire, enfin surtout le ton mêlant ironie et agressivité. Pas de la mauvaise agressivité, plutôt ce quelque chose lorsqu'on se défend de quelque chose ou de quelqu'un. Justifiée d'ailleurs à ce moment présent. Un crépitement du feu lui fit tourner la tête vers le feu qui faiblissait. Mouvement de baguette, une buche se jeta dans le feu. La magie pouvait avoir du bon sur bien des points, mais ça restait d'une incroyable fainéantise, n'aurait-il pas pu se lever, et mettre la buche dans le feu? Non c'était tellement plus simple avec un geste de poignet, tellement moins fatiguant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Ven 18 Juil - 20:02

En entendant la réponse de son professeur, Irina su qu'il avait comprit que sa précédente prise de parole n'avait guère plu à la demoiselle... Le fait qu'il est comprit ça prouvait qu'il n'était pas débile... Mais franchement... Le jeune Serpy avait quand mêmes eu de bonnes raisons de lui répondre sur ce ton glacial et cela n'avait rien à voir avec la fatigue. D'accord, elle avait couché avec lui mais ça ne voulait pas dire qu'elle faisait la même chose avec n'importe qu'elle mec... La preuve étant qu'il n'était que le deuxième !
Irina reporta de nouveau son attention sur Tor quand il essaya de lui expliquer qu'il avait voulu faire de l'humour tout en pensant à autre chose de plus sérieux apparemment... Un léger sourire apparu sur les lèvres de la bulgare au moment où il lui disait qu'il aurait aimé voir un sourire sur son visage...


*Mouais... C'est bel et bien de l'humour masculin... et qui plus est raté... Une chance qu'il n'est pas voulu être un comique !*

Le jeune homme continua de parler mais changea ensuite de sujet pour en revenir à Vincent... Il confirma à son élève qu'elle devrait effectivement faire attention aux paroles qu'elle prononcerait devant le policier... Il rajouta que cet homme avait passé environ six années à tuer les personnes qu'on lui ordonnait d'éliminer mais qu'elle n'avait pas à s'inquiéter... Shocked

*Et ça ?! C'est encore de l'humour ? Suspect Par Merlin ! On dirait que non ! Au moins je suis prévenue... Je vais me rendre chez un ex-policier calculateur et meurtrier ! La fête quoi !*

Il finit par lui dire qu'elle devrait essayer de jouer sur le côté humain du policier... Mouais, y'avait plus qu'à espérer que cet assassin en ait un ! Mais bon, comme on dit... Qui ne tente rien n'a rien !

Toujours assise sur le fauteuil, Irina étira ses jambes avant de fixer le jeune homme... Avec un sourire malicieux, elle reprit la parole...


- Et bien mon grand, permet moi de te dire que tu devrais reprendre les bases de ce qu'est l'humour, dit-elle avec ce même sourire. Mais je veux bien accepter tes excuses... Elle se tut alors quelques secondes... Ensuite, concernant Winnfield, je veux bien te croire si tu me dis que je ne risque rien... Mais je me demande quand même... Pour le faire venir de notre côté, il faudra bien que je lui parle de toi à un moment ou un autre ! Et là, il fera quoi ? Tu m'as dit qu'il voulait te tuer... Et si notre "opération" ne lui plait pas et qu'il veux toujours te buter... Il risque de me poser des questions, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Sam 19 Juil - 12:29

*Putain mets-lui une baffe, tu as vu comment elle te parle...Oh c'est une élève, et puis on ne résout pas les problèmes en utilisant la force...Sûr...Ok on ne résout pas tous les problèmes avec la force...Ah...Ok seule une minorité de problèmes se règlent sans la force, ça va tu es content maintenant que je l'ai dis...Non, absolument pas, pas avant que tu es remise à sa place cette sale mioche qui se croit tout permis parce qu'elle couche avec ses professeurs, comment tu crois qu'ils auraient réagi les autres hein...Je ne suis pas les autres...Oui c'est sûr tu es tellement plus pacifiste. Laisses-moi te rafraichir la mémoire, un ecclésiastique chez lui, ça ne te rappelle rien...C'était différent, j'avais une vrai raison...Là aussi, il en va du respect qu'elle te porte et qu'elle te portera...Je ne crois pas que la gifler règlerait quoi que ce soit...Tu as raison tu n'as qu'à, je sais pas moi la tuer...Sûr, c'est tellement plus humain et moins violent...Dans ce cas, tu n'as qu'à la faire tuer par Vincent Winnfield...Il ne la touchera pas...Ah oui c'est vrai, c'est pas comme si c'était un assassin tu as parfaitement raison, elle risque autant que si elle allait dans une église en Belgique...Ne mélanges pas tout tu veux...OK OK, mais tu avoueras que l'envoyer chez lui à son lot de risque...Non il est trop sensé, ce n'est pas un fou, juste un assassin et il ne tue que sur ordre...Comme tu préfères.*

Cependant la demoiselle semblait appréhender ce rendez-vous improvisé et imprévu avec Vincent Winnfield, enfin ce n'était pas ce qu'avait dis Tor qui allait la rassurer pour sûr. Mais elle semblait plus s'inquiéter des conséquences qui pourraient retomber sur le professeur si jamais Vincent ne se laissait pas convaincre par les dires de la demoiselle. Le jeune homme eut un sourire:


- Comme je te l'ai dis, il ne te fera rien, sauf si tu es recherché par le ministère et que ta tête est mise à pris, sinon je ne crois pas que tu doives t'affoler outre mesure, ne t'en fais pas, il est intelligent, il ne prendra pas de risques inconsidérés. Et puis en plus tu es mineure, il risque plutôt de te cajoler, enfin n'en attends quand même pas excessivement. Pour le reste ne t'inquiètes pas, il n'a aucune raison d'encore vouloir me tuer, si on considère comme je le fais qu'il me doit sa vie actuelle. J'ai ruiné sa carrière de flic ou plutôt l'estime que les autres avaient de lui, mais en fin de compte ce qu'il a maintenant est mieux que ce qu'il avait ou pouvait espérer. S'il te pose des questions, cites-lui simplement ça "C'était The Partridge Family dans Somebody wants to be wanted", il comprendra tout seul ce qu'il en est...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Sam 19 Juil - 14:05

Irina constata à son grand étonnement que les questions qu'elle venait de poser firent sourire son professeur... Pourquoi les interroagations qu'elle se posait semblait amuser Tor ? Etait-ce parce qu'il se moquait d'elle ou bien avait-il comprit qu'elle n'était pas très rassurée ?! Parce qu'il faut le reconnaître, la demoiselle était quelque peu inquiète et selon elle, il n'y avait rien de plus normal... Après tout, le jeune homme lui avait dit que cet ancien policier n'hésitait pas à tuer sans remord... mais uniquement sur ordre !
Elle n'avait donc rien à craindre ou presque mais concernant Tor c'était différent puisque ce Winnfield voulait le tuer... Alors qu'elle allait lui demandé ce qui le faisait sourire, Tor la prit de court en parlant de nouveau...

Il commença par lui dire une nouvelle fois qu'elle ne risquait rien... sauf si elle était rechercher par le Ministère et que sa tête était à prix... Irina sourit au jeune homme. Non ce n'était pas le cas ! Il précisa ensuite que le fait qu'elle soit mineure devrait être à son avantage pour s'attirer les bonnes grâces du ministériel...
L'enseignant continua son monologue en lui expliquant que l'ancien policier ne devait aujourd'hui plus avoir de raison de le tuer puisqu'il lui devait sa nouvelle vie même si auparavant il lui avait ruiné sa carrière de flic ou plutôt sa réputation... Il ajouta même que ce qu'il avait maintenant était mieux ! Mieux ? Qu'est-ce qui était mieux ? La brune ne comprit pas vraiment ce que Tor avait voulu dire par là...
Il finit ensuite par lui dire que si Winnfield posait trop de questions elle n'aurait qu' à lui répéter : "C'était The Partridge Family dans Somebody wants to be wanted" et qu'il comprendrait...

Après qu'il se fut tut, Irina se laissa glisser du fauteuil sur lequel elle se trouvait pour s'approcher de quelques pas du feu qu'elle observa...


- "C'était The Partridge Family dans Somebody wants to be wanted", se répéta-t-elle à elle-même... Je vois pas ce que ça veut dire mais si tu es sûr que lui comprenne c'est l'essentiel, reprit-t-elle d'une voix normale... Elle se tut ensuite et fit face à Tor... Tout en le regardant dans les yeux, elle reprit... Si je te pose toutes ces questions c'est parce que j'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose à cause de moi ou d'un truc que j'aurais pu dire... avoua-t-elle doucement.

Elle revint ensuite près des fauteuils mais ne s'assit pas sur celui qui était vide... Comme la première fois, elle s'installa sur les jambes de Tor...

- Vas pas croire que je doute de tes compétences face à un assassin de première mais c'est juste que j'ai pas envie d'être une cause d'ennuis pour toi... précisa-t-elle.

Fatiguée, elle posa doucement sa tête sur l'épaule du jeune homme... Avec un sourire des plus malicieux mais que Tor ne verrait pas elle dit...

- Et non, je ne suis pas rechercher par le Ministère... Je suis bien trop douce et irréprochable pour que ce soit le cas... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Lun 21 Juil - 9:43

*"Dis-moi ça te dérangerait te rendre visite à un assassin qui excelle dans son domaine parce que moi il veut me tuer et que je veux qu'il se joigne à mon plan? Mais t'en fais pas, il te fera rien, pas comme à la majorité des personnes qu'il a rencontré ces six dernières années." Tu espères vraiment la convaincre avec ça? Tu te fous de qui...De personne, rien n'oblige qu'elle y aille, Maria pourrait y aller, mais elle s'est proposée spontanément et elle est plus à l'abri des agissements de Vincent, il n'est pas fou, c'est juste un exécutant, un très bon exécutant...Alors permets-moi de douter de ton idée de l'intégrer à cette mission! Il pourrait par exemple essayer de te tuer en plein milieu, ou alors il prévient ses supérieurs avant l'exécution du plan et ils attendent tout le monde sur place pour simplement vous arrêtez. Mais ça, tu ne sembles pas vraiment t'en soucier n'est-ce pas...Il ne nous vendra pas s'il dit qu'il se joint à nous, il n'a qu'une parole...Oui absolument comme tous les assassins, enfin tu fais ce que tu as envie, mais défense de mourir et défense de souffrir, j'aime trop la vie...Ah bien sûr, je croyais que je te la pourrissais ta vie...Ai-je dis le contraire?*

Mais cette voix avait raison, ce que demandait Tor à la jeune femme était extrêmement dangereux, pour elle quand elle sera avec Vincent comme par la suite, s'il y a entente entre Vincent et Tor, ce serait dangereux pour l'enseignant et pour l'ensemble de la mission. Pourtant le professeur gardait cette idée fixe de la nécessité de la présence du ministériel, comme s'il avait besoin qu'il soit là. Et sa présence était justifiée, enfin au vue de ce que savait Tor de cet homme. Et la demoiselle répondit aux dires du jeune homme avouant ne pas comprendre le sens de la phrase du professeur, qui en effet devait parraitre extrêmement obscur. Puis elle concéda se faire du mouron pour son professeur si une chose qu'elle disait pouvait être source d'ennui pour lui. Et elle revint s'asseoir sur ses jambes comme précedemment. Rajoutant un petit peu d'humour, par deux fois d'ailleurs:


- Je t'assure que lui comprendra ce que veut dire cette phrase. Je sais pas comment il va réagir, mais il comprendra parfaitement ce que ça veut dire. Pour le reste ne t'inquiètes pas, parles franchement, dis ce qui te semble le plus cohérent et il n'y a aucune raison que ça se passe particulièrement mal, je pense que tu es largement assez intelligente pour éviter un faux pas. Et dans le pire des cas ne t'en fais pas pour moi, j'arrive toujours à disparaitre quand les choses se fâchent trop. Si le ministère devait se lancer à ma recherche, je disparaitrais le temps qu'il faut. Je pense que j'arriverais à échapper à un assassin, mais à lui je ne sais pas trop. Enfin je suppose qu'il y a toujours un moyen. Enfin concernant ta douceur, j'ai bien aimé tout à l'heure quand tu t'es faites moins douce, mais sinon je pense que oui tu es relativement douce. Notamment quand tu es allongée comme ça, mais je crois qu'il est temps de dormir, demain étant un autre jour qui se voudra surement riche en rebondissement nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Lun 21 Juil - 10:59

Irina ferma les yeux au moment même où Tor reprit la parole… Il lui confirma que Vincent comprendrait bel et bien cette fameuse phrase… Il lui expliqua ensuite qu’elle n’avait pas à s’inquiéter concernant sa future rencontre avec Vincent Winnfield. Il lui suffirait d’être cohérente dans ses propos pour que tout ce passe bien. Le jeune homme lui précisa qu’il pensait qu’elle était assez intelligente pour ne pas faire de faux pas.
Il continua son discours en racontant à son élève que dans le pire des cas il arriverait toujours à s’en sortir, comme d’habitude…


*Mouais… Mais je préfèrerais quand même que ça se passe sans problème…*

L’enseignant expliqua que si le Ministère se lançais à sa recherche, il saurait disparaître ; et qu’il arriverait sûrement à échapper à un assassin… Seulement, l’idée que celui qui devait l’accompagner en Bulgarie doive disparaître ne l’enchantait guère… C’est pourquoi, et cela était rare chez la demoiselle, Irina ne savait plus trop si son idée était si bonne que ça ! Mais en réfléchissant bien, Tor avait dit que l’ancien policier devait absolument les contacter… Donc si elle n’y allait pas elle ce serait quelqu’un d’autre… Les éventuels risques seraient alors toujours présents…
En se rendant elle-même voir le ministériel, elle serait de suite au courant de ce qui suivrait.

Le jeune homme finit par parler de la douceur de la Bulgare… Il lui dit qu’il pensait bel et bien qu’elle devait être une jeune fille douce après lui avoir avouer qu’il avait apprécié qu’elle le soit moins un peu plus tôt dans la soirée… Irina sourit en entendant cela…
Tor terminer son monologue en prétendant qu’il était temps de dormir… Irina ouvrit les yeux et fixa l’enseignant avec un sourire. Elle n’allait pas le contredire sur ce point car elle commençait réellement à être fatiguée…


- Je préférais quand même que tu n’aies pas à disparaître, dit-elle simplement. J’ai pas envie de reporter notre voyage… rajouta-t-elle comme pour justifier ses paroles précédentes...

La brune jeta un coup d’œil par la fenêtre et constata que l’astre nocturne avait disparu… Il était vraiment le moment pour les deux jeunes gens de dormir… Elle observa Tor avec un sourire…

- Je pense que tu as raison… Il est temps de dormir.

Avec un sourire charmant, Irina laissa glisser sa main sur le torse de Tor avant de se pencher vers lui pour l’embrasser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Lun 21 Juil - 11:44

Le regard figé dans les flammes du feu qui ne seraient dans peu de temps plus que simples braises, le professeur avait vidé son esprit, lui donnant ce regard absent des gens qui sont détachés du moment présent. Ce qui était actuellement le cas du jeune homme. Il ne pensait plus à rien. Pourtant il sentait qu'un nombre certains de pensées se pressaient dans son esprit. Mais il tentait d'éviter de pensée à cet instant, se contentant de se "délecter" de la présence de la demoiselle contre lui. Non pas qu'il n'est pas eu de contacts humains depuis un moment, mais tout simplement que cette présence était agréable et que si son plan se déroulait bien, il n'aurait cette fois plus de contacts humains pendant un moment...Sinon pour le torturer ou le tuer, mais on a rien sans rien comme dirait l'autre. *Daylight come and me wan' go home*. Rien de bien affolant en réalité, la torture ne le gênerait pas, de toutes façons que pouvait-il dire sinon son nom et prénom? La mort, ne le dérangeait pas non plus, il était en quelque sortes préparé à mourir, prêt à affronter son bourreau et la mort en souriant et en glissant cette petite phrase "Bourreau fait ton office".

Mais on en n'était pas encore là car comme la demoiselle l'avait dis, ce serait mieux si il n'avait pas à disparaitre, tant pour le voyage que pour la réalisation du plan, nul doute que ce serait beaucoup plus compliqué pour un fugitif de trouver des personnes pour l'aider ou de parvenir à ses fins. Mais il aviserait. Quelle raison y avait-il qu'il ait des problèmes avec Vincent Winnfield, dans le fond il ne lui avait jamais rien fais de mal, l'ex-policier l'avait poursuivi pour un vol très peu intelligent, pas pour l'avoir agressé, juste pour un vol et la victime n'avait même pas été le désormais trentenaire! Alors pourquoi n'accepterait-il pas? *Sinon qu'il est à la solde du gouvernement? Je ne vois vraiment pas!* La demoiselle venait d'acquiescer aux dires du jeune homme, sa main se baladant sur son torse avant de l'embrasser. Il était tard, dehors il ne neigeait plus, mais on pouvait deviner aux contours de la fenêtre qu'il faisait froid. Demain, ce matin, aujourd'hui serait un autre jour, d'autres choses arriveront et l'avenir seul savait de quoi était faites ces petites choses:


- Bonne nuit Irina.

S'ensuivit de cette courte phrase un baiser déposé sur le front de la demoiselle. Le professeur avait un sourire étrange que la demoiselle ne voyait pas. Sourire étrange mêlant joie et quelque chose d'autre, d'innommable, comme une forme de satisfaction obscure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Entrevue   Lun 21 Juil - 12:25


Après le baiser qu’elle venait de lui offrir, Irina constata que Tor observait à son tour par la fenêtre… Au loin, on pouvait légèrement distinguer le balancement des arbres de la forêt interdite à cause du vent glacial de ce début janvier… Irina frissonna en pensent au froid qu’il devait faire à l’extérieur alors qu’elle se trouvait blottie contre son enseignant. La demoiselle apprécia cet instant présent sachant qu’elle ignorait comment se déroulerait la prochaine journée, ni la suivante, ni même toutes les autres…
Alors qu’elle avait pour projets d’aller en Bulgarie pour obtenir des réponses à ses questions et d’aider son professeur, Irina avait l’étrange impression que le futur, ou plutôt son futur, n’avait jamais été aussi flou… Cependant, même en ressentant cela, elle n’était pas inquiète. Elle savait qu’au fur et à mesure ce flou disparaîtrait mais pour laisser place à quoi ? Cette réponse lui était encore totalement inconnue et il lui faudrait être patiente…

Tor lui souhaita bonne nuit avant de lui déposer un baiser sur le front… La vert et argent déposa de nouveau sa tête le torse du jeune homme et ferma les yeux avant de murmurer à son tour…


- Bonne nuit Tor…

La pièce était à présent complètement silencieuse et la brune se rendit compte à quel point elle était fatiguée… Le feu étant à présent quasiment éteint faisait que le bureau était plongé dans une semi obscurité…
La respiration lente de Tor et les battements de son cœur berçaient la jeune bulgare… Elle avait oublié ce que cela était de s’endormir aux côtés de quelqu’un. Peu à peu, la demoiselle finit par s’endormir au bout de quelques minutes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrevue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrevue
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Entrevue avec Helena et Jake, futur mariés
» On joue trop à DB lorsque...
» [Héritage] Entrevue vidéo avec Exo-6 sur BIONICLE Héritage
» Entrevue Emmanuel Rouget - 2009 -
» Entrevue radio avec Jean-Marc Roulot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Les Bureaux :: Bureau de Tor Barda-
Sauter vers: