AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deuxième cours, premier en plein air.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 20 Juin - 8:43

Effectivement, le professeur, s'en même s'en rendre compte, avait tutoyé Irina, sans doute que les élèves auront noté cette différence, ce "traitement de faveur" envers la seule demoiselle présente. Mais en réalité, le jeune homme se fichait bien de ce que pouvait penser ses élèves, l'essentiel pour lui étant que les élèves, qu'ils aient un traitement de faveur ou pas, réussisse à peu près tous dans son cours. Enfin, c'était de toutes façons difficiles pour le professeur, quand bien mieux l'aurait-il vraiment voulu de vouvoyer Irina. Et puis finalement, cela s'avérait assez stupide qu'il vouvoie ses élèves, il n'y avait pas vraiment de raisons, sinon qu'il était leur professeur, mais quand bien même, cela ne porterait pas atteinte au déroulement de son cours, plutôt le contraire peut-être. Enfin il fallait essayer pour voir ce que ça donnerait.

Le professeur écouta les réponses apportées par trois des élèves présents. La première réponse vint d'Irina, le regard du professeur passa sur son élève avec un détachement complet, et une expression qui aurait pu paraître de l'hypocrisie. Mais il revenait dans la tête de Tor des images d'un jour arrivé quelque jours auparavant. Ce qui étonna d'autant plus le professeur, ce fut le regard entre Benjamin et Irina. Dans son bureau Irina lui avait expliqué le problème qu'il y avait entre elle et Benjamin. Et pourtant l'échange de regard qu'il venait d'avoir n'avait rien de mauvais, d'hypocrite, au contraire, le regard qu'ils avaient eu l'un pour l'autre avait été neutre. Tor aurait presque cru une invitation à l'amitié de Benjamin pour la demoiselle. Mais ce regard ne changea rien à la justesse de la réponse de Benjamin *Une saloperie d'intello celui-là, il a rien d'autre à foutre que lire ses livres de cours...Tiens t'es là toi...On sait jamais, des fois que tu fasses des extras...Avec Irina...Oh avec la fille que tu veux, mais il y en a qu'une alors oui avec Irina...Pas d'extra aujourd'hui...Dommage.* Enfin ce fut Ikernel qui conclut en parlant d'une rumeur de pétrification, concluant sur une pointe d'humour:


- Vous l'aurez tous noté, j'ai tutoyer miss Blackheart. En réalité, je trouve le cours plus humain et Irina me l'a confirmé ,quand un élève tutoie ses élèves ce que je vais m'efforcer de faire, si cela pose un problème à l'un de vous qu'il le dise. Pour le reste, réponse un peu évasive Irina, bien que juste. Benjamin, tu es fidèle à toi-même, très bonne réponse, simple curiosité, tu n'as rien d'autre à lire que tes livres de cours? Ikernel, superstition moldue ne veut pas forcément dire réalité magique, prend l'exemple du basilic qui n'est pas un serpent géant dans les légendes moldues mais une créature dont le regard ne tue pas d'ailleurs. Petite énigme pour vous, pour deviner les dernières créatures que nous allons étudier, il en reste deux:
La première: J'aime mon arbre, vous ne m'y trouverez pas, mais je le protège, qui suis-je?
La seconde: Rouge est une belle couleur, surtout humide et dégoulinant, sec cette couleur ne m'intéresse plus, je l'humidifie à nouveau, qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 20 Juin - 9:24

Au fur et à mesure que les minutes passaient, Irina se rendit compte que le cours avait semble-t-il reprit un déroulement normal...

Irina avait cependant remarqué le regard que lui avait lancer Ben après qu'elle eut donné sa réponse aux questions... Etrangement, le regard du Pouffy n'avait rien eut d'hautain, de méchant ou autre et avait plutôt paru neutre... Avait-il remarqué qu'elle ne l'avait pas agresser du regard comme elle le faisait habituellement ? La brune n'eut pas le temps d'y réfléchir car Wolfsbrain prit la parole pour compléter ses réponses...

En temps normal, elle aurait jeté un regard noir au blaireau, mais elle n'en fit rien. Elle se contenta d'observer son camarade en écoutant ses dires...
Un pensée fit même sourire la vert et argent...


*Toujours à vouloir être parmi les premiers à répondre ce Pouffy... Exactement comme moi... Enfin, un peu comme moi...*

Lorsque cette pensée se dissipa, la brune remarqua que Ben regardait à présent la bâche qui couvrait l'animal mort. A sa vue, la demoiselle repensa à Lucian et son visage se fit plus triste... Et si son camarade venait à se faire renvoyer à cause de ça ? Non... Non... Non... C'était même pas la peine d'y penser ! Cependant, elle se demandait quand même qu'elles étaient les mesures que Tor allait prendre à l'encontre de Lulu...

Perdue dans ses tristes pensées, la demoiselle n'entendit même pas la réponse d'Ikernel, ni même les premiers mots de l'enseignant et revint à la réalité au moment où Tor posait deux nouvelles questions...
Par habitude, la brune leva la main et répondit une nouvelle fois sans donner trop de détail, son esprit étant trop encombré pour réfléchir convenablement...


- La première doit être un Botruc. C'est une petite créature dont l'apparence semblable à un mélange d'écorces et de brindilles l'aide à se camoufler dans son environnement naturel, commença-t-elle par dire. La deuxième est un Chaporouge. Ces créatures semblables à des nains ou des gobelins, aiment les lieux où le sang humain a été versé. C'est d'ailleurs avec du sang qu'ils teignent leur chapeau... d'où leur nom !

Puis avec un léger soupir elle se tut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Mort_Benjamin Wolfsbrain
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 26
Localisation : A Poudlard, of course ^^
clan : Travaille [ pour l\'instant ] à son propre compte
Humeur : Anxieux, inquiet, mais aussi déterminé
Date d'inscription : 07/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 20 Juin - 11:58

Ben haussa les sourcils aux dires du professeur. Bah non, apparement non, il n'avait rien d'autre à lire que celà ! Disons qu'il aimait avoir de l'avance. Et, concernant le Chartier, il se faisait simplement qu'un de ses professeurs de Beauxbâtons l'avait déjà mentionné il y a un an. Bref, après le regard avec Irina, le professeur lui posa une question quelque peu ridicule qui fit largement sourire Benjamin. Si cette question eut été posée [ le temps de cette phrase est bizarre, je vous l'accorde lol ] par Torben Bad Enought ( comme le surnommait discrètement Benji ), celui-ci n'aurait rien répondu de peur de goûter aux joies du doloris mais là, son regard se fit largement ironique ( il adorait çà ) et d'une voix amusante et quelque peu incisive toute fois, il dit :

- Il y en a qui perdent leur temps en questions idiotes, mais je préfère le dépenser en actions constructives ... comme ouvrir ses bouquins par exemple. Précisons également que le Chartier, l'un de nos professeur de Beauxbâton nous en avait quelque peu parlé ...

Après cette petite pique acérée digne d'un vilain Serpy non loin de là, Ben écouta l'énigme trop facile mais ne dit rien. Bah oui, il pouvait bien laisser de temps en temps répondre les autres élèves non ? Sans surprise, ce fut Irina qui répondit. Nouveau regard amusé du garçon constatant ... qu'il n'avait peut-être beau n'être qu'un petit intello casse-pied, celà ne changeait rien au fait que le serpent Irinien l'était tout autant ! D'une voix à moitié voilée, le petit loup dit avec un petit sourire ironique toujours :

- Je vois ... je ne suis donc pas le seul rat de bibliothèque présent en ces lieux ...

Tandis que son sourire ironique se changeait en un sourire doux et gentil, Ben plissa ses yeux bleu tout en regardant la jeune serpentarde. Qui aurait pu croire que ces deux jeunes gens avaient une telle propension à se ressembler ? Personne, surtout pas les deux jeunes gens en question.

[ désolé du post court j'ai la flemme lol ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Japonese-Life.forums-actifs.com
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mar 24 Juin - 19:56

*Ne seront-ils jamais que deux à répondre? Et ne puis-je espérer un peu plus de personnes à mon cours. Enfin je conviens que mon cour n'est pas forcément le plus intéressant. Mais c'était la matière qui me bottait le plus, enfin avec botanique, mais les deux ça aurait été impossible à réaliser, enfin je pense que ça aurait été impossible à gérer pour les élèves comme pour moi...Que tu dis mon coco...Que je dis quoi...A mon avis ton cours n'est pas à remettre en cause du nombre de personnes...Donc tu conviens que je suis un bon professeur...J'ai juste dis que tu tentais de rendre tes cours intéressants mais...Mais c'est un fiasco...Non enfin je trouve ça sympa, le prof court après un chartier alors que des chaporouges tentent de le tuer plutôt sympathique comme entrée en matière non...Il y a déjà eu un cours...J'étais où...Tu as pas voulu venir sous prétexte que tu étais trop vieux pour ça...En même temps, mais je suis revenu t'aider c'est l'essentiel...Revenu m'aider? Essayes pas de faire genre petite voix sage...Qu'est-ce que tu insinues blanc-bec...Presque rien, juste que tu n'es que parce que tu espérais qu'il y ait des filles...Il n'y a que Irina...Ca ne t'as pas déranger dans mon bureau...J'aurais eu tort, mais toi aussi tu as apprécié combien cette fille peut être "libertine"...Un peu fort non...Je voulais éviter les péjoratifs "chaudes" et "bonnes"...Tu as raison, "libertine" correspond mieux, mais je doute qu'elle ne le fasse avec tous ses profs et compagnons de cours...T'en sais quoi...Intuition...Intéressant.*

La demoiselle à laquelle Tor pensait, attention sans qu'aucune pensée ne soit déplacé bien qu'il fallait convenir qu'elles auraient eu du mal à l'être plus que ce qui ne s'était passé dans le bureau du professeur, avait en effet raison pour les deux "devinettes" si tant est qu'elles aient pu être appelé ainsi. Mais ce qui fut bien plus étonnant que la réponse juste, presque comme habituellement de la demoiselle, était la réponse que le professeur eut de Benjamin Wolfsbrain à sa question qui ne nécessitait absolument aucune réponse puisque rhétorique et surtout futile. L'élève répondit avec ironie et peut-être une forme d'arrogance, si Tor avait dû s'attendre à ce genre de réponses, cela eut été plutôt de la bouche d'un Serpentard, mais non, le Poufsouffle avait répondu de cette façon. Et cela fit sourire le professeur. Et bien plus étonnant, le Poufsouffle eut une pique, elle aussi digne d'un Serpentard, mais dirigée vers un Serpentard. Alors que la relation entre Irina et Benjamin semblait donner dans le mieux, un peu du moins, il semblait que cette pique ne manquerait pas de remettre du plomb dans l'aile de leur fragile relation. De son côté, le professeur se contenta de sourire à cette remarque. Et en y réfléchissant, ça pouvait être un compliment ce qu'il venait de dire enfin:


- Comme l'a bien deviné Irina, les deux autres créatures que nous allons étudier sont le Botruc et le Chaporouge. Evidemment, il est de mon devoir de vous rappeler que les Chaporouges sont particulièrement dangereux et qu'il est préférable de ne pas les provoquer, encore moins de vouloir faire amis-amis avec eux. J'ai appris par expérience que la relation amicale avec un Chaporouge ne marche que tant que son bonnet est humide. Pour ce qui est du Botruc, plus difficile à voir car se confondant quasi parfaitement avec l'arbre qu'il protège, il peut se montrer extrêmement agressif et notoirement violent si l'on s'approche de son arbre. Ne serait-ce qu'un oiseau qui s'y pose, ou un marcheur fatigué qui s'y adosse pour dormir. Les Botruc ne voient pas en gris, que du noir et blanc. Il y a ceux qui touchent et ceux qui ne touchent pas l'arbre. Bien nous allons commencer ce cours par l'étude du chartier. Sans avoir vu celui qui vient de passer, qui pourrait à peu près me le décrire et me donner une de ces principales spécificités? Si il y a possibilité, j'aimerais autant entendre la voix d'Angel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mer 25 Juin - 9:04

Comme une vieille habitude, Ben prit la parole dès qu'Irina se tut... Le blond commença par répondre à Tor d'une façon des plus étonnante quand on savait que l'élève en question était un Poufsouffle... En effet, l'ironie de la réponse était telle que même le pire des Serpents n'aurait pas fait mieux...
Le blaireau continua de parler avec un sourire ironique en disant qu'apparemment il n'était pas le seul rat de bibliothèque présent ici... Sortant furtivement de ses pensées, Irina observa le blond pour voir qu'il la regardait mais que son sourire n'avait plus rien d'ironique...


*Un rat de bibliothèque... Comme si j'avais l'air de ressembler à un rat... Je me demande quel est l'imbécile qui a inventé cette expression...*

A cette pensée, un sourire apparut sur la visage de la demoiselle sans qu'elle ne retrouve pour autant sa gaieté qui s'était effacée après le départ de Lulu...
Il était étrange de constater à quel point Ben et Irina avaient des ressemblances dans leur comportement...

N'ayant pas le temps de donner la réplique à la remarque du blaireau, Irina écouta de nouveau Tor en le fixant... Petit à petit, elle se remémora leur entrevue et se perdit de nouveau dans ses pensées...
Une question lui vint alors à l'esprit... Après ce qui s'était passé entre eux, avait-il toujours l'intention de l'aider ? Après tout ils n'avaient pas reparlé de leur voyage en Bulgarie et elle n'avait toujours pas reçu la fameuse lettre...


*Bien sûr qu'il va m'aider... C'est quelqu'un de bien. Il va pas me laisser tomber...*

Toujours perdue dans son propre esprit, Irina ne se rendit pas compte qu'elle fixait toujours son enseignant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mer 25 Juin - 13:06

*Le Chartier? Le Chaporouge? Le Botruc? Hmmm.. attends, ça me dit quelque-chose...*
Il n'était pas très familier des créatures magiques communes. Il s'était pas mal renseigner sur celles qui nourrissaient les légendes Moldue, mais ne s'intéressait pas vraiment aux autres. Et bien qu'il était issu d'une famille de purs sorcier, il n'avait eu que peu d'occasion d'en côtoyer.
Alors qu'il se massait le menton pour se concentrer sur les questions du professeur, Ikernel ne pouvait s'empêcher d'observer ses camarades de classe. Entre Benjamin qui provoquait le prof et risqiat de se faire enlever des points, lui d'habitude si engagé dans la course des maisons, Irina qui semblait complètement troublée par le prof, et Angel bien plus silencieux qu'a l'accoutumée, le jeune Pouffsoufle se demandait si c'était lui où s'il avait pénétré dans la 4e dimension.

Toutefois, vu que personne ne semblait enclin à répondre, il se décida à répondre en utilisant le peu qui lui revenait en mémoire.


- "Euh.. les Chartiers, ce ne sont pas les trucs qui ressemblent à des furets et qui ne savent dire que des injures?"

Il avait volontairement donnée une réponse un peu incomplète, sachant que le prof voulait entendre le préfet Serpentard. Il n'aimait juste pas trop les silences angoissants et préférait se dévouer pour le combler plutôt que de le supporter.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mer 25 Juin - 14:44

Retour à la réalité coté Irina... ^^

La vert et argent sortit de sa rêverie et de sa contemplation par la même occasion au moment où le Pouffy Ikernel prit la parole pour répondre à une question...


*Tiens ! Il a posé une question à quel moment ?! Par Merlin, il faut vraiment que je me reconcentre sur le cours moi...*

Le blond de troisième année donna quelques informations concernant le Chartier mais ces dernières étaient loin d'être précises... Cependant, on aurait dit que le Pouffy avait fait exprès de donner une réponse incomplète et Irina put constater qu'il regardait à présent Angel... La brune se dit que Tor avait sûrement posé la question mystère à son camarade de Serpentard mais que comme ce dernier ne répondait pas, Ikernel avait décidé de participer un peu...

Irina jeta un bref coup d'oeil à son préfet puis reporta son attention sur les alentours...
Bien qu'elle adore cette matière autant que celui qui l'enseignait, Irina commençait, sans vouloir être impolie, à se faire chier...
Bah oui quoi ! Le début du cours avait été des plus particuliers mais là maintenant c'était l'ennui total. Et si on rajoutait à cet ennui le fait que Lulu se soit fait virer du cours c'était la mort...

Discrètement, la brune bailla et au même moment son regard se posa sur une souche qui se trouvait à deux pas d'elle... La demoiselle fit ces deux pas et s'assit sur le tronc d'arbre mort... Après avoir croisé les jambes, elle regarda en direction de la forêt en attendant que le cours se fasse plus intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 29
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mer 25 Juin - 20:01

Le vert-et-argent avait sentit autre chose lorsque Tor avait tutoyer sa camarade de maison. Il avait l'impression qu'ils partageaient un secret, mais lequel? ?e s'attardant guère plus à réfléchir à la question, le jeune garçon reporta son attention sur le cours. Le professeur leur avait demandé plus de détail sur le chartier. Le Salazar ne répondit pas de suite bien que son enseignant eut demandé à l'entendre répondre. Ikernel se chargea de combler le blanc qui s'était alors installé. Sa réponse était incomplète, cela était une question d'habitude ou simplement fait exprès, comme une perche tendu au préfet de Serpentard? Cette question fit sourire le quatrième année qui prit enfin la parole.

Le Chartier est présent en Grande-Bretagne ainsi qu'en Irlande et Amérique du Nord. Il ressemble en effet presque en tout point à un grand furet avec cette différence qu'il est doué de parole. Toute véritable conversation est cependant hors de portée de l'intelligence de celui-ci qui se limite à quelques phrases brèves emplies de grossièretés qu'il débite en un flot presque ininterrompu. Angel fit une courte pause avant de poursuivre. Les Chartiers vivent la plupart du temps sous terre où ils chassent les gnomes, les taupes, et autres petits animaux.

Cela ferait peut-être réponse de rat de bibliothèque, mais Angel se moquait totalement de ce que pourrait penser les autres. Il n'avait pas honte de passer pas mal de temps à lire, bien que ses lectures favorites concernaient surtout la magie noire.

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mer 25 Juin - 21:19

Le professeur observait ses élèves, et il fut surpris du regard d'Irina, celle-ci le dévisageait, comme si elle avait voulu lui demander quelque chose, ou comme si elle avait quelque à lui reprocher. Pourtant il lui semblait qu'il n'y avait rien eu à blâmer dans sa conduite. *Rien à blâmer?! Tu as fais l'amour avec une élève...Je voulais dire à blâmer dans ma conduite par rapport à elle...Je considère le fait que tu l'ais violé ou pas...Je l'ai pas violé elle le voulait aussi...Oui mais tu es majeur et elle mineure, donc c'est un viol...Pas si elle était consentante...Ok je t'explique dans un langage que même toi tu peux comprendre: Loi être big boss société, pas plus fort que loi, et loi dire toi plus que dix-sept ans, elle moins que dix-sept ans donc toi avoir violé elle...Pas s'il y a consentement...Faux erreur, même avec, c'est considéré comme du viol mon coco...La justice est aveugle...Et le ministère, et la renaissance, et la direction de cette école pourrie...Elle est bien cette école...Tu parles il n'y a qu'une fille à ton cours...Ah je me disais aussi, mais c'est pas important, ce serait du viol et tu sembles attacher à la loi...Moi attacher à la loi? Arrêtes la fumette...Qui m'a fais un exposé sur le viol à l'instant...Ok oublies ce que j'ai dis, d'ailleurs il répond le préfet.* Et ce que dit Angel fut très exact, en faites, ce fut tout simplement juste:

- Tout à fais correct Angel. Maintenant si tu veux bien j'apprécierais que tu le ranimes, je suppose que tu connais le sort qui défait les effets d'un Stupefix. Il risque de dire des grossiertés, peut-être en te fixant, ne t'en fais pas, il ne sait dire que ça et n'en penses pas un traitre mot. Et si tu te sens visé par ce qu'il dit, une remise en question serait bonne à mon avis. Le serpentard s'avançait vers la cage quand, Attends encore un peu s'il te plait.

Tous les regards convergeaient vers l'endroit où le professeur avait les yeux fixés, un oiseau, un faucon, peu orthodoxe comme oiseau. Le professeur fixait l'oiseau qui finit par se poser près de lui, une lettre à la patte. Il prit la lettre tout en donnant à l'oiseau un vers de terre ramassé par terre. Le professeur marqua une surprise en voyant le sceau sur la lettre et le nom de la personne à qui revenait cette lettre:

- Un faucon Kobez, rare par chez nous, mais très présent dans l'Est de l'Europe, notamment l'ex-URSS. Irina cette lettre est pour toi, je t'autorise à la lire de suite, étant donné qu'elle doit être importante pour qu'elle arrive directement ici en plein cours. Je suppose que nous pouvons reprendre, Angel, je t'en prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 29
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Mer 25 Juin - 22:10

Angel haussa un sourcil lorsque le professeur le prévint de ne pas prendre les paroles du chartier pour lui, et eut un petit rire. Lui touché par les grossièretés émises par un chartier?! Il n'était déjà pas touché par ce que pouvaient lui dire ses congénères alors un chartier. Mais il ne dit rien et s'approcha de la-dite créature. Alors qu'il observait cette dernière avant de la réanimer, un oiseau vint prêt de Tor, un messager apparemment, et pour Irina, donc rien qui ne le concernait.

Il s'avança donc vers le chartier, mais ne lança pas l'anti-sort du Stupéfix tout de suite, préférant prendre des précautions. Bien qu'il ne savait pas si l'enseignant désirait laisser partir la créature de suite ou préférait qu'ils l'étudient, il prit tout de même une précaution afin de ne pas avoir à courir après si Tor optait pour la seconde solution. Le Salazar utilisa donc d'abord le maléfice Incarcerem sur la petite chose, ce qui eu pour effet de la ligoter et de la bâilloner. Puis il la réveilla enfin en usant du sortilège Enervatum.

Le chartier se tortilla afin de se libérer des lien qui l'entravaient, tout en grommelant tant bien que mal malgré son bâillon. Le jeune homme tourna la tête vers son enseignant.


Voulez-vous que je lui retire son baillon?

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 9:46

A peine s'était-elle assit sur le tronc d'arbre mort, qu'Angel se décida à répondre... Bien qu'elle ne l'ai écouté que d'une oreille, Irina constata que la réponse de son camarade était très complète...

*Encore un rat de bibliothèque*

Sans pour autant quitter la forêt des yeux, elle sentit que son professeur la regardait... Peut-être n'avait-il pas apprécié le fait qu'elle ne soit pas attentive ? Ou peut-être était-ce autre chose...? Mais pourquoi chercher une réponse si cette dernière ne lui apportait rien !
C'est à ce moment que Tor reprit la parole pour dire au Préfet des Serpents que sa réponse était exacte. Il continua ensuite de donner des explications mais Irina n'écoutait plus du tout...

Toute son attention se focalisait sur un oiseau qui volait dans leur direction... La brune n'eut aucun mal à reconnaitre un faucon Kobez, cette espèce étant utilisée en Bulgarie pour les expéditions de courrier longue distance. Elle sut alors ce que le rapace faisait là et le fait qu'il se pose à coté de Tor ne fit que confirmer cette pensée...
Lorsque l'enseignant reprit la parole ce fut pour dire d'où venait la lettre et à qui elle était destinée. Etonnée, la jeune bulgare regarda Tor puis l'enveloppe qu'il tenait... Elle ne pensait pas que cela arriverait aussi vite... Elle avait même cru qu'il refuserait de l'aider après ce qui c'était passé entre eux... Même si aucun de deux ne le regrettait... Bien au contraire...

La demoiselle se leva sous le regard des autres élèves et alla récupéré le courrier. L'enseignant lui dit qu'elle pouvait le lire de suite car il devait être important et dit ensuite aux autres élèves que le cours pouvait reprendre...

Irina ouvrit la lettre et commença à la lire... Elle savait ce qu'elle contenait et que cela était faux mais le voir écrit lui rappela la mort de ses parents, qui elle, avait été bien réelle et annoncée de la même façon... Sans la moindre émotion, sans la moindre compassion...


Monsieur et Madame Ghliebnikov,
ont l'immense douleur de vous faire part du décès de leur fils Sviatoslav,
survenu le 6 janvier dans sa seizième année.
La levée de corps aura lieu le…


Irina ne finit pas de lire le courrier, le froissa et se rassit de nouveau en serra la boule de papier... Bien que tout cela était faux faux, une larme coula le long de la joue de la brune... Elle baissa la tête et observa ses chaussures mais cela ne calma pas la tristesse qu'elle ressentait en cet instant... Au contraire, une seconde larme suivit le chemin de la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 12:16

Comme prévu, le préfet des Serpentard donna une réponse parfaite et suivit les instructions du professeur de manière très méthodique en y ajoutant sa touche personnelle.
Le chartier, ligoté, bâillonné, essayait lamentablement de dire quelque-chose dont Ikernel ne se faisait pas d'illusion quand au contenu. S'ils n'avaient pas été interrompus par le faucon, il aurait bien aimé aller embêter la créature, juste pour voir.
Il fut tout de même étonné qu'une lettre puisse venir perturber le court. Ce genre de chose n'était toléré qu'en cas extrême, et Les larmes de la Serpentarde vinrent confirmer les doutes du jeune russe, qui hésitait à aller lui parler.
Il n'était jamais vraiment à l'aise avec le malheur des autres. Il savait remonter le morale des gens, mais savait que parfois, ce n'est pas de ça qu'ils ont besoin dans leur tristesse. Malgré tout, il s'approcha d'elle par derrière et lui parla à voix presque basse:


- "Hey... ça va? C'était quelque-chose de grave ce message? Tu devrais peut-être lâcher le cours si tu ne te sens pas bien... Aller à l'infirmerie, ou dans ta salle commune... Chui sûre que si tu demandais au prof il serait d'accord... "


Il se doutait bien du genre de nouvelle que ça pouvait-être. Surtout en ces temps troublés, ce n'était plus si rare que ça. Il n'avait rien trouvé de mieux à dire sur le coup, et se maudissait intérieurement de ne pas pouvoir faire plus pour elle. Il se promit d'essayer d'aller lui re-parler plus tard de tout ça, s'il elle l'acceptait.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Mort_Benjamin Wolfsbrain
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 26
Localisation : A Poudlard, of course ^^
clan : Travaille [ pour l\'instant ] à son propre compte
Humeur : Anxieux, inquiet, mais aussi déterminé
Date d'inscription : 07/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 12:40

Apparemment, Ben avait fait mouche. Enfin, disons que personne n'avait réagi à ses petites réflexions sarcastiques, ce qui sous-entendait selon lui qu'ils les appréciaent ou du moins acceptaient. Quoi qu'il en soit ... Irina et lui semblèrent s'être rapprochés. Tant mieux, somme toute. Bref, Irina lui ( ??? ) avait sourit et semblait perdue dans ses pensées, bien que malheureusement ce ne soit sans doute pas à son sujet. Le professeur détourna alors son attention en posant un question au sujet du Chartier. Mais, cette fois-ci, il souhaitait entendre le préfet des Serpentards, ce qui n'avait rien d'étonnant, puisqu'il n'avait rien dit depuis assez longtemps. Ben se tut donc attendant une réponse ... qui ne venait pas. Du moins, pas de la part d'Angel toutefois. Elle vint ... d'Ikernel. D'une ironie qui ne semblait pas être la sienne, Ben glissa quelques mots à son voisin et compatriote.

- Marrant Angel, je t'avais pas reconnu sous cette perruque blonde ...

Il sourit à sa propre blague tout en écoutant le vrai Angel répondre tout en donnant une foultitude de précisions comme d'habitude. Une vraie encyclopédie celui-là, encore pire que Ben et Irina. En tout cas, il n'a pas volé son titre d'ennuyeux préfet ( XD ). Le professeur lui demanda par la suite de le réanimer, histoire que les élèves voient par eux-même de quoi était capable cet animal magique. Angel s'exécuta alors, et une mystérieuse lettre arrivée par un faucon Obèse ( c'est ce que Ben comprit sur le moment ... ) tomba à terre, bien vite ramassée par Tor Barda. Et un trait de surprise apparut sur son visage lorsque le nom de son destinataire tomba sous ses yeux. C'était pour Irina ... qui le prit et se mit à la lire immédiatement. Ben sentit bizarrement comme un besoin d'intimité chez elle, mais peut-être se trompa-t-il tout compte fait. Histoire de détourner l'attention de la petite serpentarde, le jeune Poufsouffle prit parole pour ramener le centre de l'attention sur Angel.

- Tu devrais utiliser Obscuro pour qu'il ne voit plus rien, comme çà il sera déjà moins infernal s'il ne sait pas qui insulter ...

Bon, on avait déjà vu mieux comme diversion mais au moins ca apportait un peu de répis à la bulgare ( et le conseil était loin d'être bête, au passage ...
Benjamin se tourna vers la jeune fille alors que tout le monde devait sans doute à présent fixer le chartier. Soudain, elle froissa la lettre et s'assit ... qu'est-ce qu'elle avait, bon sang ?? Sans doute une mauvaise nouvelle. Hum, au vu des larmes dans ses yeux, une TRES mauvaise nouvelle. Quoi, Irina qui pleure ??? WHAT ? Non, impossible ... hé bah si. Et sur le moment, le jeune garçon regarda la jeune fille et le sang dans ses veines parut refroidir. D'une voix un peu hésitante, il lui demanda :

- Ca ... ca va Irina ?

Bête question qui ne méritait que " Ca a l'air d'aller, bouffon ? " comme réponse, mais bon, il ne disposait pas de mieux en de pareilles circonstances ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Japonese-Life.forums-actifs.com
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 29
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 13:43

Alors qu'Irina venait de lire sa lettre, le Salazar vit une larme couler le long de sa joue. Mais contrairement aux autres élèves, il ne dit rien, préférant se taire plutôt que dire quelque chose d'inutile comme Ben ou Ikernel. Il l'observa quelque secondes, et se tourna vers Ben lorsque ce dernier essaya de reprendre l'attention. Après le pseudo "conseil" que Ben lui fit, Angel le toisa du regard d'un visage inexpressif, bien qu'il l'insultait de simplet intérieurement.

* On s'en fout un peu qu'il nous voit, surtout qu'il est bailloné donc il pourra pas parler. *

Je te remercies de ton conseil Ben, dit le vert-et-argent d'un ton qui se voulut aimable, mais il ne peut pour l'instant pas parler, donc je ne vois pas l'utilité de ce sortilège. Il se tourna ensuite vers Irina, lui jeta un bref regard puis regarda Tor et lui demanda:

Bien, que voulez-vous que l'on fasse à présent monsieur?

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 14:00

Le professeur avait regardé et apprécié la prise de précaution d'Angel par rapport au Chartier. Bien sur le petit furet à l'insulte facile n'était en rien dangereux, mis à part si vous étiez un insecte, ce qui ne semblait pas être le cas d'un des élèves présents. En tout cas bailloner et ligoter la créature avait été malin. Mais la créature tentait pourtant, de proliférer son lot quotidien d'insulte au travers du baillon qui par chance empêchait toute parole de la créature. Mais ce qui attirait plus l'attention des personnes présentes, c'était la réaction d'Irina à la lettre en faites, l'attention du professeur était plus attirée par la réaction d'Irina que par son propre cours. Comme ça semblait être le cas pour presque tous. Pour qu'une lettre survienne en plein cours, l'information devait être extrêmement importante. Et les deux poufsouffles eurent une réaction, s'approchant d'Irina pour lui demander si elle allait bien. Ce qui ) la vue des larmes qui avaient perlé sur le visage de la bulgare parraissait pourtant ne pas être le cas. Le papier froisser était au sol, à l'aide de sa baguette, le professeur fit venir le papier à lui, demandant une autorisation à son élève, qui acquiesça d'un signe de tête.

Le professeur lut la lettre, s'arrêtant après le prénom du jeune garçon décédé. Il s'approcha de son élève, s'accroupissant pour être à la même hauteur que la demoiselle assise sur le tronc d'arbre. Oubliant une fois encore qu'ils étaient professeur et élève, il sécha les joues de la demoiselle du revers de sa main et d'une voix amicale et compatissante:


- Je crois que tu n'as pas besoin de t'infliger encore de mon cours après ça. Je suis désolé. Tu devrais aller dans ton dortoir, essayes de te reposer. Tu veux que quelqu'un t'accompagnes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 15:41

Le professeur prit finalement les choses en mains. S'accroupissant au niveau de son élève et tentant de la réconforter un peu. Voila qui était encore une fois bien différent du comportement des autres enseignants de l'école. Aucun n'aurait eut l'idée de faire une telle chose. Il se fit alors une petite liste mentale des profs les plus froids, dans laquelle Malfoy et Badenov étaient en tête.

Il s'était écarté pour laisser la place à Tor, et les mains dans les poches, se retrouvait à assister à cette scène, debout, en compagnie de Benjamin et d'Angel.
Ce dernier avait montré un semblant d'amabilité, ce qui montrait tout de même un certain effort sachant le mutisme de désintérêt cinglant qui pouvait parfois le caractériser.
Lorsque l'idée fut suggérer qu'Irina prenne quelqu'un pour l'accompagner, Ikernel comprit très vite qu'il risquait de se retrouver seul pour finir se cours en compagnie de Ben.

*Pfiouuu.. Vu comment il est luné aujourd'hui, ça va être gai...*

Il revint à la jeune demoiselle, ne sachant quel comportement adopter, et se désintéressant totalement des créatures emprisonnées. (Pas qu'elles le passionnaient à la base, mais bon..)
Les cours de soin aux créatures magiques semblaient avoir un effet particulier sur les élèves, deuxième cours, et encore une fois, tout un tas de problèmes étaient survenus. Malgré tout, le Pouffsouffle commençait à éprouvé un grand intérêt envers cette matière. Pour cette fois, il souhaitait que le cours se finisse au plus vite, mais son goût immodéré pour le chaos le rendait impatient d'assister aux prochains cours.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 16:44

Elle ne se rendit compte que trop tard des larmes qu'elle avait laissé échapper sans réellement le vouloir... C'est au moment où Ikernel lui avait parlé qu'elle s'en était rendu compte... Ce dernier venait de lui conseiller de se rendre à l'infirmerie ou dans sa salle commune...
C'est vrai que cela aurait pu être une bonne idée... Lucian y serait sûrement et il lui changerait les idées. Mais en réfléchissant bien, la brune se dit que son camarade devait à tous les coups être parti faire un tour au lieu de s'enfermer dans les cachots... Pour l'infirmerie elle ne voyait pas l'intérêt de s'y rendre...

Sans savoir quoi répondre au russe, elle se contenta de lui jeter un coup accompagné d'un faible sourire... Un instant plus tard elle fut surprise d'entendre Ben s'adresser à elle d'une voix hésitante pour lui demander si ça allait ! Shocked Shocked Shocked


*J'hallucine ou quoi ? Même pas une petite moquerie discrète ? Et il a l'air sincère en plus... Je fais si déprimée que ça*

La brune reporta alors son attention sur Benjamin et aquiesça de la tête pour lui faire comprendre que ça allait... Bien que le fait que toute l'attention de la classe soit sur elle ne lui plaisait guère. C'est pourquoi elle fut reconnaissante à Angel de rester concentrer sur le cours...

Après quelques minutes, Tor lui demanda l'autorisation de lire la lettre tombée au sol. Lorsque ce fut chose faite, il vint auprès d'elle et se comporta avec la brune d'une façon qui permit à la demoiselle de se rendre compte que le lien professeur / élève entre eux étaient quasiment inexistant... Mais elle s'en fichait...
Lorsque le jeune homme, lui dit qu'il était désolé... Irina reprit le courrier qui lui avait été adressé et le défroissa avant de le plier. Tor lui dit ensuite qu'elle devrait se reposer dans son dortoir mais elle secoua la tête en signe de négation...

Elle jeta un bref coup d'oeil aux autres élèves avant de fixer Tor et de répondre doucement...


- Je préfères rester ici... avoua-t-elle, et qu'on reprenne le cours.

Elle se releva en se rendant compte que ce qu'elle venait de dire était la pure vérité... Après avoir repensé à ses parents, ou plutôt au vide que leur décès avait créé chez elle, Irina n'avait pas envie de se retrouver seule...
Elle mit la lettre dans sa poche, et alla rejoindre ses camarades en constatant qu'Ikernel commençait apparemment à s'impatienter. Elle se souvint qu'elle lui avait parlé de son meilleur ami lors de leur discussion dans le parc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Mort_Benjamin Wolfsbrain
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 26
Localisation : A Poudlard, of course ^^
clan : Travaille [ pour l\'instant ] à son propre compte
Humeur : Anxieux, inquiet, mais aussi déterminé
Date d'inscription : 07/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 17:02

Apparement, Angel n'avait rien compris à ce qu'il lui disait. Ben secoua donc la tête d'un air mi navré mi fatigué tout en se tenant la tête, car il n'aimait pas qu'on le prenne pour un idiot par idiotie ( dans le sens où son interlocuteur le comprend mal et croit que c'est lui qui dit une bêtise ! ). Enfin bon, ce n'était pas grâve, car apparement allait mieux que ce qu'elle paraissait. D'ailleurs, quelques secondes plus tard, elle exprima le fait qu'elle souhaitait continuer normalement le cours. Bon bah ... autant répondre au préfet alors. Il avait beau être intelligent, il lui restait toutefois beaucoup de choses à apprendre. Enfin, c'était normal que Ben save plus de chose puisqu'il était son aîné et qu'il était assez assidu à Beauxbâton. Il se tourna donc vers le préfet, maintenant que l'histoire de la lettre était passée et lui répondit ceci :

- Je pense que tu m'as mal compris, Angel. Je voulais te dire d'utiliser Obscuro avant de le libérer partiellement. Ainsi, tout comme un épouvantard ne sait pas à qui faire peur lorsqu'il est confronté à deux personnes, le Chartier ne saura forcément pas quelle insulte en particulier lancer. Du moins c'est mon avis.

Tout en disant ces mots, Ben esquissait un petit sourire à la " tu t'es planté, gars " comme il savait si bien le faire. Hé oui, avoir raison était primodial pour le jeune garçon ! Et il détestait particuluèrement qu'on le prenne pour un imbécile, surtout par quelqu'un de plus jeune que lui. Bon, alors, qu'allait-il se passer ? Les élèves pourraient-ils enfin étudier calmement ? Car, en fait, depuis le début, le cours n'avait l'air que d'une immense farce dont l'auteur ne serait autre que le professeur Tor Barda. Place aux choses sérieuses, à présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Japonese-Life.forums-actifs.com
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 29
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 20:48

Malgré une irrésistible envie de rire, le Salazar se permit juste un simple sourire avant de répondre au jaune. Ce dernier avait l'air de ne pas aimer qu'un simple quatrième année ne soit pas du même avis, l'idiot....

Selon moi, et je demande à notre enseignant de m'arrêter si je me trompe, dit-il en jetant un regard à Tor, mais je ne pense pas que l'on puisse comparé un chartier et un épouvantard. Car ce dernier lui n'attaque qu'une personne à la fois donc je peux admettre qu'il soit hésitant, un bref instant, quant au choix de sa victime. Cependant le chartier ne se soucie guère de qui entend ses paroles, et avoir plusieurs personne en face de lui ne l'empêchera pas de déblatérer ses belles paroles.

Du moins c'est mon avis...
dit Angel pour finir, employant la propre formule de Ben, comme pour lancer une petite pique au jaune. Le poufsouffle amusait vraiment le quatrième année, ce dernier sentant une légère petite vexation chez le jaune. Comment lui un petit quatrième année pouvait se permettre de remettre en cause ce que disait le grand Benjamin. Angel était content de ce cours, il y avait de l'action et au moins on se divertissait un peu avec ces petites "joutes" verbales.

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Jeu 26 Juin - 22:51

Un pseudo-chaos règnait dans le cours après ce qui venait de se passer, même si en réalité et le professeur la connaissait, rien n'était vrai. *Kansas City Shuffle, Whereas you look left and they fall right.* Et c'est ce qui commençait à se passer, apparemment plutôt bien pour le moment puisque il apparaissait évident qu'aucun élève ne se rendait compte qu'Irina bluffait, que le professeur feignait de ne rien savoir. Et chacun jouait son rôle si l'on pouvait dire. Irina dans le rôle de la demoiselle sombre et attristée d'une nouvelle terrible, d'ailleurs avec trop de réalisme au goût du professeur, elle était impressionnante, à tel point d'ailleurs que le professeur avait l'espace d'un infime instant cru que cette lettre était vrai. Mais cette pensée comme toutes les autres se dissipa. *Non, elle sait la vérité, elle sait ce qu'il en est de cette lettre, pourtant elle a l'air si...Faible? Atteinte? Touchée peut-être? Ou coulée...Tu ris vraiment de tout hein...Non je ne rirais pas de ta mort malheureusement, alors j'aimerais autant que tu évites les endroits où il y a beaucoup d'eau comme disons cet endroit où vous allez aller, toi et ton "élève"...En effet, ma mort ne me ferait pas rire non plus, mais tu sais que je n'ai pas peur de mourir...Suicidaire va...Idiot...Crétin...Tête de pioche...Anthropopithèque...Bois sans soif...Cornichons...Si on laissait le chartier continuer pour nous...Bonne idée.*

Revenant à son cours comme Irina l'avait souhaité, et comme il l'aurait fais, le professeur écouté la discution entre Angel Hell et Benjamin Wolfsbrain. Le second ayant proposé que le Salazar n'utilise d'abord un sort d'Obscuro pour éviter le flot de débilités du chartier. Le Serpentard rétorquant que ce serait futile car la créature se moquerait royalement de qui il insultait. Le professeur eut un sourire:


- Irina si ça ne va pas, tu peux partir à tout moment. Pour votre discution intéressante Angel et Benjamin, un de vous a raison et ce n'est pas toi Benjamin. Ton camarade a parfaitement raison, l'Epouvantard s'interroge souvent, notamment quand deux personnes sont présentes, sauf si leur peur est commune ce qui est rarement le cas. Par conséquent, l'Epouvantard reste inactif. Le chartier en revanche n'a cure de savoir qui il insulte, ni même si ce dernier le comprend puisqu'il prolifère ses insultes envers toutes créatures vivantes. Plus surprenant encore, le chartier n'a pas besoin de "cible" si l'on peut dire pour déblatérer ses jurons et autres calomnies. Il ne les débites dans un flot qui n'est interrompu que pour reprendre son souffle. On est d'ailleurs en droit de se demander s'il cible quelqu'un parfois. Quand à la véracité de ses insultes, le Chartier n'y prête strictement aucune attention, pas plus d'ailleurs qu'il ne les choisit, il ne faire que dire ce qui lui passe par la tête. Maintenant Angel, je t'en prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mort_Benjamin Wolfsbrain
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 26
Localisation : A Poudlard, of course ^^
clan : Travaille [ pour l\'instant ] à son propre compte
Humeur : Anxieux, inquiet, mais aussi déterminé
Date d'inscription : 07/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 27 Juin - 10:01

En fait, pour plusieurs raisons, Benjamin pouvait se permettre de ne pas être déçu par son erreur regrettable. Tout d'abord, comme il avait senti que Irina préfèrait que l'attention ne soit pas braquée sur elle, il avait lancé çà à vrai dire presque au hasard. Ensuite, il avait argumenté ce qu'il avait dit mais ne s'attendait pas trop à ce que sa véracité soit avérée, au vu du fait qu'il n'avait pas trop réfléchi avant de parler. Bref, le garçon avait suscité un beau débat avec une bête réflexion ( bête pour son esprit ). C'est donc un sourire largement ironique, montrant qu'Angel ignorait une donnée de la situation, que Benja lui lanca. Laissons-le. Laissons croire à ce petit serpentard qu'il s'est montré particulièrement intelligent. Après tout, çà ne fera du mal à personne ... bref, Ben souriait à Angel pour lui signifier qu'il avait dit çà dans un but précis, que celui-ci ignorait sans doute. D'une voix assez joyeuse ( ce qui provoquera sans doute l'étonnement des autres ), Ben se contenta de dire :

- Hum, oui, j'avais un instant oublié la bêtise de Chartier et l'avais surestimé quant à ses capacités intellectuelles. Maintenant nous allons pouvoir voir en action la fameuse bête.

Tandis qu'il disait ses mots, son regard insidieux était tombé sur le préfet vert et argent comme si ses mots s'adressaient à lui. Hé bien, en fait ... n'était-ce pas le cas ? Ben espèrait simplement que le préfet avait saisi qu'il ignorait quelque chose, car franchement s'il avait pu déchiffrer celà dans ses yeux ce serait une chose jubilatoire pour Ben et sa petite erreur due à une distraction de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Japonese-Life.forums-actifs.com
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 27 Juin - 11:05

Ikernel, bien loin des considérations intellectuelles d'Angel et Ben, avait toute son atention fixé sur le chartier. A vrai dire, il n'en avait jamais entendu et, et depuis qu'il savait qu'il y en avait un juste là, il mourrait d'envie de l'entendre déblatérer ses obscénité. Curiosité bien puéril diront certains, mais le Poufsouffle n'en avait cure.

Il remarqua tout de même le professeur contredire son camarade jaune et noire, et ne put s'empêcher d'emettre un petit sourire.

*Pour une fois qu'il raconte n'importe quoi et que même un prof le remarque.. Ha!Ha! Comme on dit chez moi, qui fait le malin, tombe dans le ravin...*
Cette expression, il l'avait entendu tellement de fois appliqué à lui qu'il ne se sentait même plus concerner, lui pour qui 'faire le malin' était un des passes-temps favoris.

Son regard passait alternativement d'Angel au Chartier. Sa main le démangeait de saisir sa propre baguette et de défaire le maléfice d'entrave lui-même..

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 29
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 27 Juin - 11:29

Angel écouta le commentaire de l'enseignant à propos de son bref débat avec le pouffy puis reporta son attention sur le chartier afin de poursuivre comme demandé par Tor. Laissant Benjamin, et ne lui portant plus aucun intérêt le débat étant terminé, il se mit face à la créature après avoir jeté un regard à Ikernel. Pourquoi? Il ne savait pas, juste comme ça. Bref, il leva sa baguette et la pointa sur l'entravé.

Sans le défaire de ses liens ni de son bâillon, le Salazar lança l'Enervatum sur le chartier. Ce dernier se tortilla comme un forcené pour tenter de se libérer de ses liens, mais ceux-ci étaient très serrés, il ne parvenait donc pas à se libérer. Pendant cette vaine tentative d'évasion, tout le monde pouvait l'entendre proliférer son habituel florilège de paroles sous son bâillon, enfin l'entendre.


hmmmmm, hmmm hmmm, hmm hmmm, Hmmm, hmmm, hmmmm hmm hmmmm, hmm, hmmm...

C'est tout ce que l'on pouvait distinguer de ce qu'essayait de dire le chartier, donc rien de bien gênant. Une fois la créature réveillée, Angel l'observa quelques secondes puis se tourna vers son professeur en attendant la suite du cours.

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Ven 27 Juin - 21:39

Le cours semblait avoir repris une certaine normalité, bien qu'il était assuré que ce cours n'aura été anodin pour personne. Entre l'entrée en matière fracassant de Lucian De Castille et son renvoi, dont le professeur réfléchissait encore quand à la durée. Puis il y avait eu la lettre adressée à la demoiselle, qui arrivait en plein cours, ce qui n'augurait rien de bon, ce qui s'était confirmé. Bien sur cette deuxième partie n'était qu'un simple jeu, rien qu'un stupide jeu appelé "Kansas City Shuffle", pourtant les larmes d'Irina avaient été criantes de vérité, bien trop au goût du professeur, mais il tairait toute remarque quand à ses larmes bien conscientes que cela n'était en aucun point décent. Tout du moins devant encore d'autres élèves, d'autant que le plan des deux personnes seraient à l'eau s'il demandait maintenant à Irina pourquoi ce dont elle savait que ce n'était que des mots ne signifiant aucune vérité l'avaient fais pleurer. Enfin on verrait bien par la suite ce qui allait arriver.

A ce qu'avait dis le professeur, Benjamin, comme souvent, fut le premier à répondre, acquiesçant aux dires du professeur. Rajoutant qu'il semblait avoir surévaluer les capacités intellects du Chartier. Et il ajouta une phrase trahissant impatience, pourtant Tor n'était pas sûr que ce qu'avait dis Benjamin n'était pensé par le jeune homme en direction de la créature. En effet, le regard du Poufsouffle s'était bloqué sur le Préfet de Serpentard. Et ironiquement, tout ce qu'il avait dis pouvait être transposé. *C'est rien qu'un jeu puéril entre élève...Mouais, les Serpys m'ont l'air plus soudés et plus unis que les Poufsouffles...Tu peux pas comparer à ton temps, à l'époque vous étiez tous solidaires sauf les Salazard qui faisaient bande à part, mais les trois autres maisons c'était terrible...Ouais.* Finalement Angel libéra la créature de l'effet du Stupéfix. La petite chose se débattait, tout en tentant, vainement, de laisser échapper ce flot habituel d'insulte. Mais le bâillon avait raison des dires du Chartier, pour le moment:


- Bien. Comme vous le voyez, cette créature n'est pas parmi les plus intelligentes, toutefois et il est important de le signaler, il n'est pas parmi les plus stupides. Il est parfaitement capable de trouver de la nourriture, d'où l'utilisation de son cousin moldu, le furet. Le Chartier n'est toutefois pas pratique dans les chasses puisqu'il alerte sans aucun problème toute les proies probables à déblatérer toutes ces insultes. Il est un petit carnivore, pas vraiment très grand, ce qui lui permet, par excès de fainéantise, de s'approprier les terriers laissés désert par un lapin, ou tout autre rongeur de sa taille ou plus grand. Mais avant la suite, je suppose que vous apprécieriez d'entendre le pourquoi il a été impossible de qualifié d'Être toute créature doué de raison. Comme Ikernel semble impatient, on va le laisser enlever l'entrave à la créature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   Sam 28 Juin - 11:45

Lorsque Tor reprit la parole ce fut pour lui dire qu'elle pouvait se rendre dans sa salle commune à tout moment si elle le désirait... Après cela, le professeur de Soins aux Créatures Magiques fit en sorte que le cours reprenne de la façon la plus normale qui soit... La brune écouta Ben et Angal sans réellement prêter attention à ce qu'il disaient... Apparemment ils n'étaient pas d'accord concernant un sujet quelconque et Tor intervint pour donner raison au Préfet des Serpentards et lui demander de continuer ce qui lui avait été demandé...

A cet instant, la brune se dit qu'elle devrait essayer de ne pas trop penser à ce qui c'était passé... Son enseignant avait parfaitement joué le jeu de la surprise mais pour elle cela avait été différent. Elle aussi aurait dû jouer la comédie mais ses larmes qui s'étaient échappées avaient été tout à fait vraies. Jamais elle n'aurait pensé que la mort de ses parents lui serait encore si difficile à supporter...
Intérieurement, elle s'en voulait que ses camarades l'aient vu comme ça, si faible... Du coté de Tor il n'y avait pas de problème, il penserait sûrement qu'elle jouait magnifiquement bien la comédie...

Reportant son attention sur la créature, la brune se concentra finalement de nouveau sur ce que disait son professeur... Mais il fallait l'avouer, elle n'était pas très motivée pour apprendre quoi que ce soit... Surtout quand on voyait la créature étudiée...
La vert et argent se dit qu'elle ferait cependant son possible pour suivre ce qui se disait et ce qui se faisait.








[dsl, pas d'inspi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deuxième cours, premier en plein air.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxième cours, premier en plein air.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Le Premier Cercle
» [EN COURS] Lapin Malin
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Salles de Cours :: Cours de Soins Aux Créatures Magiques-
Sauter vers: