AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 6ième cours : Evaluation...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 30
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: 6ième cours : Evaluation...   Jeu 28 Aoû - 2:40

    Des visages ravageaient par la peur se lisait à mon passage. Il fallait croire que mon message était passé, mais pour combien de temps ? J’allais entendu dire que les élèves de Poudlard avait besoin d’être tout le temps remis dans le droit chemin. Mais contrairement à Bellatrix, je n’allais pas les laisser aller loin dans une quelconque rébellion. Le premier qui osait défier mes règles, subirait le même sort que le pauvre petit et minable élève, qui venait d’être enterré dans la forêt interdite.

    Les plus chanceux seraient châtiés dans la salle des tortures, les autres mouraient. C’était aussi simple que cela. Il n’y aurait pas d’avertissement où autres. L’ordre devait régner et je ferais tout pour y arriver. J’étais moi-même à l’épreuve, et j’avais un défis un relever. Si j’échouais dans ma nouvelle fonction, c’est la sécurité de ma famille qui serait en péril, et cela, jamais.

    C’était fou, mais je n’aurais jamais cru qu’un jour, je ne me soucie d’une autre personne mise à part moi-même. Maintenant, il y avait Torben et Lyra, sans oublier Maxime. J’étais emplie de colère mais aussi d’une culpabilité qui me rongeait de l’intérieur. Pour évacuer ma haine d’une grandeur infinie, j’avais décidé de passer mes nerfs sur ces étudiants qui n’avaient rien dans le crâne. Je me fichais d’eux, et de leurs petites émotions. Et d’ailleurs, ils devaient fort bien tous s’en douter.

    Sans une seule hésitée, j’avais tué l’un d’eux, et ce dans une joie perverse en plus. Je prenais à malin plaisir à leur faire peur, à les monter les uns contre les autres. Je savais fort bien que l’union faisait la force, et la division un échec. C’est pour cela que je n’existais à mentir en disant que telle ou telle personne m’avait tout raconté à son sujet etc. Je manipulais ses rejetons comme s’ils étaient des pions dans un jeu d’échec.

    Cette pensée me fit sourire un instant. Oui, j’aimais torturer mentalement les autres. Cela me donnait un peu plus de puissance sur les autres, et je n’allais pas me plaindre, loin de là. Leurs belles vies à Poudlard étaient finis, et cela tant que je serais à la tête du château. J’allais tout changer dans leur système d’éducation, donnant plus de pouvoir aux professeurs, mettant tout le temps les élèves à l’épreuve. Le Lord avait été clair à ce sujet. Il voulait des futurs serviteurs qui lui obéiraient aux doigts et à l’œil, sans pour autant qu’il soit faible.

    J’avais donc la lourde tache de les évaluer un par un, pour voir qui était digne de pouvoir recevoir un enseignement plus poussé dans la magie obscure, quitte à devoir moi-même les initier. Pour arriver à cela, j’avais un nouvel atout dans ma manche, que je dévoilerais en temps voulu. Comme je dis souvent, il faut se méfier des apparences, car elles ne sont jamais celle qu’on pense.

    C’est pour cela que je me rendais dans une salle de cours bien spécifique, qui me permettrait de voir les ‘talents’ des étudiants du collège. Et où le faire mieux que dans celui de la magie noire ? Je savais que mon fiancé Torben commençait ce dernier à 15h. J’avais donc pris la peine d’arriver un quart d’heure avant, pour pouvoir m’installer dans un coin de son bureau et d’attendre. Mon regard était cruelle, et mon sourire diabolique. Mes coudes poussaient sur la table en bois, j’attendais que les élèves arrivent, ou mieux encore, celui que j’aimais…

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Lun 1 Sep - 16:29

Le cours de magie Noire... Rien que d'y repenser, Ikernel avait encore mal à la gorge. Sur le moment, il avait pris le partie de considérer l'incident comme faisant partie intégrante du processus d'apprentissage, sachant pertinemment que leur professeur avait du se délecter d'assister à la presque-mise à mort d'un Poufsouffle par un Serpentard...
Le petit blond songeait qu'il avait bien fait, et qu'il avait plutôt intérêt à garder le même état d'esprit pour les suivants vu que le risque de servir à nouveau de cobaye était assez élevé.
En même temps, ces triturations mentales n'avaient pas été vaines. Le fait d'avoir subit de plein fouet le sort l'avait grandement aidé lorsqu'il s'essaya par la suite à le lancer ou à s'en protéger. Selon lui, il n'aurait pas pu le maitriser aussi vite en temps normal.


**Je me demande comment je pourrait acquérir un truc du genre Avada Kedavra s'il faut que je teste tout les sorts sur moi pour mieux les apprendre..**

Il avait pas mal réfléchit à l'intérêt de tels cours. Au début, il était motivé par son projet personnel, croyant, à tort, que les cours de magie noire sauraient lui enseigner les sortilèges dont il avait besoin. Malheureusement, la maitrise de la foudre et des phénomènes électriques ne faisaient pas partis des ambitions des mages noirs. La destructions des fonctions vitales, la maladie, la douleurs étaient plus de leurs ressorts. Il avait alors un peu douté, tout en suivant toujours les cours assidument.
Ce n'est que récemment, après l'exécution de Benjamin qu'il avait enfin trouvé à quoi une telle matière lui servirait.

C'est donc avec une certaine envie d'apprendre et de progressé qu'il pénétra la salle du cours... pour se retrouver face à face avec la directrice. Son cerveau gela une demi-seconde, avant de s'enflammer et de chercher les raisons de cette visite surprise.


**Urk! Qu'est-ce qu'elle fait là? C'est pour moi? Pour Badenov? Pour moi? Qu'est-ce que j'ai fais? Ou plutôt, qu'est-ce qu'elle croit que j'ai fais? C'est la nouvelle prof?**


Il cligna deux fois des yeux et préféra adopter un air détaché, l'air de celui qui trouve que tout est normal.
- "Bonjours Madame!"
En la saluant d'une voix clair et presque enthousiaste, il amorça un petit mouvement de tête, et se rendit au milieu des rangées de tables pour se placer quasiment au centre de la pièce, en face de la directrice. Ce faisant, il sortit une plume, un rouleau de parchemin vierge, celui contenant les notes du cours précédent et sa baguette.
Il déroula alors le deuxième rouleau et fit mine de le consulter d'un air affecté, prenant bien soin de secouer de temps en temps la tête, marquant ainsi son intérêt pour ce qu'il lisait.


**Bon, ils arrivent les autres ou quoi? Je ne me sens pas d'attaque pour un cours particulier là...**

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 30
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Lun 1 Sep - 20:29

Angel s'était entrainé pendant l'heure qui précédait le cours de magie noire. Outre son entrainement quotidien, physique, magie de base, il avait surtout approfondie les travaux qu'avait commencé à lui faire travailler son professeur de potion, Lucius Malefoy. Il avait donc travaillé sur les sortilèges informulés au cours de son entrainement. Pour l'instant, il ne savait qu'utiliser le Protego de cette manière. Ce n'était qu'un début mais c'était déjà ça. Bien que difficilement, il arrivait néanmoins à faire apparaitre le bouclier magique en moins de trente secondes. Il était conscient que cela ne lui serait d'aucune utilité en combat réel, car en trente secondes, bin on a largement le temps d'être touché par un maléfice. Mais il ne désespérait pas et comptait bien aller plus loin dans son travail sur ce thème.

Après avoir s'être lavé, il se prépara ses affaire et prit le chemin des cours. Dans les couloirs il repensa à ce qui c'était passé dans la grande salle. Benjamin s'était fait purement et simplement exécuté par la nouvelle directrice. Nul doute que l'école allait changer avec une telle personne à la tête de l'établissement de magie. Bien que la mort d'un élève par un enseignant au sein de l'école soit une première, cela n'avait pas affecté plus que ça le préfet serpentard. Au moins la couleur était annoncée dès le début.

Lorsqu'il arriva dans la salle de cours, il vit d'abord la directrice mais pas leur professeur habituel, à savoir Torben. Il ne put s'empêcher de se réjouir au fond de lui, se disant qu'il fallait absolument qu'elle accepte de lui donner des cours particuliers comme Torben l'avait fait.


_Bonjour Madame. dit-il simplement avant d'aller s'assoir. Au passage il salua Ikernel du regard. Ne voulant rien changer à ses habitudes, il s'installa à sa place, dans un coin au fond de la pièce. Une fois ses affaires sorties, il regarda la directrice sans paraitre insolent.

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mar 2 Sep - 11:22

    Le bureau du Professeur de Magie Noire était sans dessus dessous. Toutes les copies de ses élèves, ses notes de cours, toutes ces paperasses inutiles remplissaient littérallement la pièce, formant des tas branlants sur ses meubles tout en tapissant le sol. En plus de ça, il fallait bien avouer que les papiers n'étaient pas les seuls facteurs du bordel ambiant. Il y avait également tous ces cadavres de bouteilles vides qui amplissaient littéralement la pièce, tant le jeune estonien ne faisait jamais le ménage! En même temps, faire du rangement, c'est un boulot d'elfe, pas un boulot d'homme! Les vrais, comme lui, avaient de lourdes tâches qui leur étaient dévolues. Tuer des hommes n'était pas fait pour ces incapables d'elfes, il fallait que les personnes qui en étaient chargés aient de vrais pouvoirs! N'empêche, il faudrait bien qu'il aille parler à tous ces sagouins d'esclaves, sinon, il finirait par choper des maladies dans son bureau.


    Bon, c'était pas tout ça, mais si Torben se réveillait un peu de son semi coma éthylique là? Bah ouais, c'te mangemort avait passé toute la soirée avec Jack (Jack est ton ami! Pas trop cher la bouteille!) Et pis ben comme d'habitude et pour ne pas changer, il avait fini ,par rester affalé sur son fauteuil, roupillant sévère les dizaines d'heures de sommeil qu'il lui fallait rattraper. L'alcool n'était pas là parce que Torben d'aprimait, il en avait juste besoin pour se calmer et s'engourdir les sens, sans ça, sa conscience l'empêchait de fermer l'oeil pour aller à la rencontre des fantômes de tous ceux qu'il avait tué au cours de sa carrière.


    Ni une ni deux, le mangemort se leva de son sièe, s'étira, puis alla dans la douche adjacente à son bureau, encore tout habillé, pour la simple et bonne raison qu'il n'avait plus la force d'enlever des vêtements, et puis, ça aurait fait des jalouses de toutes façons! Breffons, le temps de se débarbouiller, de se changer puis d'y aller, il fallut quelques temps à Torben pour aller jusque dans sa salle de cours, pour découvrir avec stupeur qu'il y avait là une invitée surprise, qui avait sans doute ouvert aux élèves attendant dehors. Krystel! Mon dieu mon dieu, et dire qu'il avait choisit la veille pour aller voir Jack! Breffons, faisant preuve d'autant de professionalisme et tout le tralala, le mangemort se dirigea jusqu'à son bureau.



    - Bien, comme vous l'aurez surement remarqué, nous avons une invitée surprise pour ce cours. Vous avez donc interêt à me montrer tout ce que vous savez faire. Mademoiselle Raybrandt, que pourrais je donc vous montrer aujourd'hui?

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mar 2 Sep - 14:08

    Irina était réveillée depuis un petit moment déjà mais elle n'était pas des plus motivée pour se lever, aller en cours ou quoique ce soit d'autre... Il faut dire que l'ambiance morbide qui régnait au château y était un peu pour quelque chose mais il n'y avait pas que ça... La jeune fille brune était quelque peu perdue ces derniers temps et se sentait mise à l'écart ! Elle avait l'étrange impression que tous les autres élèves avaient d'ores et déjà choisi un camp alors qu'elle ne savait pas vraiment de quel côté elle-même se trouvait...

    *Je dirais aucun des deux !*

    Angel lui avait proposé de se joindre à lui et aux Salazars pour soutenir le Ministère... Tor, lui, lui avait parlé d'un plan qui irait à l'encontre des Ministériels... La jeune Bulgare soupira... Elle aurait dû réfléchir à tout ça avant d'arriver au Royaume Uni ! Au moins elle ne se retrouverait pas coincée entre deux camps farouchement opposés... Après de longues minutes à regarder le plafond, la demoiselle se leva enfin et prépar ses affaires des cours, se doucha et une fois prête, sortit de la salle commune des Verts et argent pour se rendre en cours...

    ~~ ~~

    14h50...
    Irina avait cours de Magie Noire dans dix minutes... Elle vérifia rapidement qu'elle avait bien toutes les affaires qui lui fallait et prit la direction de la salle de classe du Professeur Badenov... Contrairement à ce matin, elle était beaucoup plus motivée et les cours de Magie Noire faisaient partis des plus intéressants... bien que le professeur enseigne d'une façon particulière !
    Arrivée devant la porte, comme à son habitude le demoiselle brune frappa et entra... et là, surprise ! En plus de Badenov, il y avait la Directrice. Venait-elle simplement voir l'enseignant de Magie Noire ? Allait-elle participer au cours ? Irina n'en savait rien mais une chose était sûre, ils avaient tous intérêt à se tenir à carreau...

    Au même moment Torben s'adressa aux élèves en disant qu'ils auraient une invitée surprise pour ce cours... Raybrandt allait donc rester... Irina se dit alors qu'elle ferait son possible pour montrer ce dont elle était capable car elle se doutait qu'un niveau trop faible ou moyen ne plairait ni à l'enseignant, ni à la Directrice... Et bien que le niveau de la jeune bulgare ne fasse pas parti de ces deux catégorie, elle se dit qu'elle ferit son possible pour que se soit encore meilleur !

    Lorsqu'elle passa devant le bureau professoral elle salua les deux adultes...


    - Bonjour Madame le Directrice... Bonjour Professeur Badenov !

    Elle se dirigea ensuite vers l'allée centrale, adressa un signe de tête à ses deux camarades présents et s'installa à la table au deuxème rang... Elle posa sa baguette sur la table et sortit ensuite ses affaires en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Lun 8 Sep - 16:52

    Faire des efforts aux cours, voilà ce qu'avais promis Lucian à Irina lorsqu'il l'avait rencontré par mégarde lors d'une de ses parties de chasses nocturnes. Il était bien évidemment qu'il n'allait pas devenir tout de suite l'élève modèle, mais déjà écouter serait un énorme effort de sa part. Le petit Serpy avait tranquillement finit de copier ses devoirs après une vingtaine de minutes. Doté d'une grande culture et d'un savoir faire étonnant malgré ses capacités à glander au cours, notre vampire pouvait devenir excellent s'il faisait preuve de bonne volonté. Après avoir zappé le dîner il y a deux heures, le ventre de Lucian grondait famine et il était bien décider à commencer le cours de cet après midi le ventre plein. C'est ainsi que ce beau jeune homme sortit aussi discrètement qu'un mort, de la salle commune des serpentards pour se diriger avec un soupcon de gourmandise, vers le chemin qui conduisait directement aux cuisines. Pas une seule âme ne décorait le décor omis les tableaux endormis. Le Vert et Argent arriva après quelques minutes, dans la grande salle occupée par les elfes de Poudlard, pressé de finir d'une manière ordonnée, les petits plats du souper. Lucian en profita pour ramper jusqu'à la table de déssert ou de délicieux mets l'attendaient. Sa main avide de nourriture, piocha plusieurs biscuits et gâteaux en les fourrant rapidemment dans son sac avant de s'éclipser vite fait bien fait des cuisines...Mission accomplie! Un sourire triomphant envahit ses lèvres rougêatres. Raaa, rien de tel que du chocolat pour remplir son estomac!

    Le serpentard reprit la route de la salle des cours tout en mangeant lentement son trésor petit à petit. Ne prêtant pas attention aux jeunes élèves qui le regardaient avec une certaine curiosité, Lucian tourna à gauche pour déboucher dans un long couloir illuminé faiblement par des torches. Silence...Wow! Ou étaient-ils tous passés les autres là? Boa, pas besoin d'en faire tout un plat. Tiens mais au fait, qu'est-ce qu'il avait maintenant? Allez Lucian, fait travailler ta mémoire....mmm pas potions....a oui! Magie noire! Raaa quel cours somptueux bien qu'effrayant, ou plutôt, le professeur. Après une dizaine de minutes à avoir rempli délicieusement son estomac, Lucian arriva face à la porte de la salle de classe. Bon, ben y a plus qu'à rentrer. Le serpentard poussa celle-ci dans un crissement aigu et se stoppa net en remarquant la présence d'une femme. Une femme? Qu'est-ce qu'elle faisait là? La remplaçante de Badenov? Oh ouiii faites que ouii!!...Et attends...cette tête m'est familière scratch .. Oh MERDE affraid ! C'est la dirlo! Lucian arqua un sourcil de surprise en identifiant la femme mais sa politesse reprit le dessus sur la tête bêta Neutral qu'il affichait en cet instant.


    "Bonjour Madame...B'jour professeur.."

    Lucian s'empressa d'aller vers les autres et s'installa rapidemment à côté d'Irina, ni vu ni connu. N'empêche qu'il se demandait quand même ce que faisait la nouvelle directrice en ces lieux. Bon, il avait interêt à faire bonne impression, surtout qu'il ne connaissait pas du tout le tempéramment la femme contrairement à Lady Lestrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 30
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mar 16 Sep - 21:09


    Assise sur un coté du bureau professoral, j’attendis l’arrivée de Torben. N’était-il pas le propre d’un enseignant de se rendre dans la classe avant ses élèves ? Apparemment non. Tapotant des doigts sur la table, je m’arrêtais cependant quand une première personne fit son apparition… Un élève plus précisément. Il était plutôt jeune et surtout très jaune. Il n’était donc en aucun cas intéressant à mes yeux. Tous les étudiants qui sortaient de cette maison n’étaient que des minables, et de la vermine. Il n’y avait qu’une seule personne qui sortait bien entendu de cela, c’était Leslie Brunet. On m’avait dit que c’était une ancienne gryffondor, et pourtant, tout laissait à penser qu’elle avait de très grande capacité. D’ailleurs, cette dernière arriverait en retard au cours, ayant quelques travaux à faire pour moi.

    Je ne pris pas la peine de répondre à son salut, ayant très bien remarqué son regard quand il m’avait vue. Bien droite sur ma chaise, mes yeux ne le quittèrent pas. J’avais envie de lui faire froid dans le dos, et de lui montrer qui il avait en face de lui. Je fus interrompue par un fils de Salazar. Par contre cette fois, je fis un signe de tête, signifiant que je le saluais. Après tout, il faisait parti de la seule maison qui méritait d’étudier au château. J’aurais bien d’ailleurs anéantis les jaunes et les bleus, mais mon maître ne pouvait se le permettre, à cause de raison politique. Dommage. Du coup, je devais faire avec malheureusement…

    Il fallut encore 5 minutes à mon fiancé pour arriver… Enfin, ce n’était pas trop tôt. Il ne me fallut qu’un bref coup d’œil pour savoir la raison de son léger retard. Jack… Encore et toujours. Ces derniers temps, il passait son temps avec lui, me délaissant, ainsi que notre fille. Mais je ne pouvais pas le forcer à assumer sa paternité, ou autres. Peut-être pensait-il être le seul torturé ? Ce n’était pas parce que je ne passais pas mes soirées à picoler que je ne souffrais pas. Mais je ne pouvais pas me permettre de me laisser autant aller… Cependant, quoi qu’il puisse faire, je l’aimais, et ne pourrait rien lui reprocher.

    S’approchant du bureau, il m’adressa la parole. Gné ? Mademoiselle ? Vous ? Oula. Je ne pu m’empêcher de faire un instant les yeux ronds. J’étais certes la directrice de l’école, mais j’étais avant tout sa fiancé, et l’entendre m’appeler ainsi… Cela sonnait trop faux. Il voulait sûrement respecter le ‘degrés de respect et d’autorité’. N’empêche, il me connaissait bien, et faire autant de manières avec moi… Non, je n’arriverais pas à en faire autant. Cependant, je n’allais pas aller l’embrasser. D’une cela ne le faisait pas devant des élèves, et de deux, il n’avait qu’à pas aller voir Jack hier soir.


    - Pas besoin de vouvoiement entre nous. Tu peux m’appeler également par mon prénom Torben… Fais ton cours comme à ton habitude, comme si je n’étais pas là… Je suis juste venue voir le niveau de tes élèves.


    Comme ça le ton était donné ainsi, et les étudiants prévenus. J’avais envie qu’ils me montrent de quoi ils étaient capables, voir quels élèves pourraient mériter de rejoindre mon nouveau projet. Et pour cela, rien de mieux que le cours de magie noire. En plus l’avantage était la vue imprenable que j’aurais. Je parle bien entendu de Torben cela va de sois. Je n’étais pas du genre à aimer les hommes prêts du berceau. Et puis quoi encore. Ma beauté n’était pas légendaire pour rien. Rejetant mes cheveux en arrière, je regardais ma montre. Il était bientôt l’heure du début du cours, et tous n’étaient pas encore présents. Tiens, en parlant des ‘poussins’… Je sais, on dit loup, mais ils n’avaient guère le profil d’un canin féroce… Donc oui, en parlant d’eux, ils finirent par arriver et remplirent la salle de cours. Bien ainsi nous pourrions commencer enfin…

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mar 16 Sep - 22:09

    Quel genre de cours cela allait il bien pouvoir être avec sa compagne dans la salle ? Torben se posait la question très sérieusement, étant donné qu’il ne se sentait pas terriblement bien tout autant que la dernière fois que les deux jeunes s’étaient vus, ça n’avait pas très bien finit. Enfin, rien de grave. Juste qu’il avait laissé sa fiancée s’occuper de leur fille tandis que lui partait à la recherche de leur fils enlevé. En la matière, il avait fait quelques progrès, mais avancerait bien plus vite si seulement il y avait un peu plus de bonne volonté de la part de l’administration ministérielle, si seulement quelqu’un d’autre pouvait assurer ces pénibles cours à sa place, ce serait le paradis… Quand ce serait le cas et que tous ces lèches bottes du Ministre arrêteraient de le fliquer, il ne viendrait plus dans cette stupide école pour enseigner mais se consacrerait corps et âme à la recherche de son enfant.


    Rien ne pourrait l’arrêter, car le domaine dans lequel le moldave était le plus doué était sans conteste possible la mort. C’était son art à lui. Depuis le temps qu’il le pratiquait, il avait su assimiler des dizaines de façons possibles de tuer un homme, et bien plus encore de le faire souffrir. Il avait pratiqué cet art macabre dans tous les cas de figures possibles, et le moldave était passé maître dans toutes les facettes de la mort. Que ce soit silencieux et rapide ou bruyant et sanglant, il maîtrisait totalement son affaire. Sa sensibilité s’en était trouvée affectée, tout autant que sa propre raison dans une certaine mesure, mais il ne regrettait rien. Toutes ces choses atroces qu’il avait fait dans sa vie lui avait donné l’expérience nécessaire qu’il allait aujourd’hui pouvoir mettre en œuvre pour retrouver son héritier.


    Le plus drôle, c’était que personne ne pouvait rien contre sa froide détermination. Aucun résistant n’avait déjà la carrure de le battre, et aucun ne se montrerait jamais assez fort pour le tuer. Torben allait faire le grand nettoyage dans la Renaissance du Phénix. Il allait les débusquer, un par un. Il allait tout mettre en œuvre pour avoir les informations dont il a besoin. Torturer n’était absolument pas un obstacle, c’était le petit côté détente de l’affaire. Entendre quelqu’un hurler des aveux était franchement une récompense quand on avait passé du temps à « travailler au corps » l’ennemi récalcitrant. Bref, Torben n’en était pas encore à ce stade et devrait attendre encore un peu pour y parvenir.


    Krystel semblait étonnée qu’il l’appelle par son statut plutôt que par son prénom, mais devant ses élèves, il ne pouvait montrer le moindre signe d’affection pour qui que ce soit, car cela serait immédiatement perçu par certains comme une faiblesse, et Torben faisait de la discipline le mot d’ordre principal. En fait, la venue de sa compagne et aimée allait lui être fort utile pour continuer dans son initiation au combat. Avant de pouvoir faire travailler ses élèves, il avait enfin la possibilité de mettre toutes ces théories pédagogiques en pratique. D’abord, il allait leur montrer un vrai duel puis… Je vous laisse la surprise !



    - Merci Krystel. Je vous prie de bien vouloir tirer votre baguette, et ce pour parfaire l’entraînement de mes élèves. Nous allons nous livrer un véritable duel. Pas jusqu’à la mort bien entendu, mais suffisamment brutal pour leur apprendre la réalité qui se déroule dehors. Peut être pourront ils montrer plus d’ardeur dans leur apprentissage. Ëtes vous prête, Krystel ?


    Sans attendre de réponse, Torben se retourna vers ses élèves pour leur ouvrir à tous leur cahier d’un coup de baguette magique.


    - vous, vous regardez comment ça se passe un vrai duel. Ensuite, nous ferons un exercice pratique, tous ensembles. Faites bien attention et soyez attentifs, c’est bientôt votre tour.

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mar 16 Sep - 23:47

**Évaluer les élèves?? Et les moins bon? On les jettes aux crocodiles? Vu le dernier cours, et vu le regard qu'elle m'a lancé, devinez qui sera le cobaye des truc douloureux?**
Ikernel n'avait que moyennement apprécié la declaration de leur bien aimé directrice. Il sentait qu'il allait devoir se surpasser s'il ne voulait pas risquer des punitions pour médiocrité magique, pour ne pas porter un blason vert à serpent, pour être trop blond, ou tout simplement le simple fait d'exister.
Il fit le tour du donjon du regard au cas ou une fenetre s'était miraculeusement ouverte sur un ciel bleu. L'envie de s'envoler avait rarement été aussi forte.

**Flap!Flap! Et puis bye! Bye!...Pffff Mon royaume pour un bout de ciel... Même orageux..**

Les yeux plissés, Ikernel observait alternativement Badenov et Raybrandt pendant que ses mains, bien à l'abri sous son pupitre, mimant un revolver, descendaient silencieusement les deux amants.
**En plus, les Serpy ont tous eut la bonne idée de s'éloigner de moi... Je ne me sens pas du tout 'target' là... Mais alors pas du tout!! Merci les gars! Comptez sur moi pour venir vous hanter si je ne survis pas!**

C'est alors que ce qu'il n'aurait jamais pu espérer dans ses rêves les plus fou allait se réaliser. Sauter les travaux pratiques ET assister au duel entre deux puissant sorcier... Avec en prime la possible humiliation d'une directrice ou de son terrible amant...
Son parchemin se déroula à la volée sous l'action du sort du professeur, Ikernel se cala bien au fond de son siège, la plume dans une main, sa baguette près de l'autre, les yeux brillants fixés sur les deux adultes.

- "Il va y avoir du sport.." chuchota-t-il pour lui-même.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mer 17 Sep - 12:31

    Quelques minutes après son arrivée, Irina reconnut immédiatement la silhouette de son Lulu lorsqu’il apparu à l’embrassure de la porte… Ayant fini de sortir ses affaires, elle le suivit du regard. Après que ce dernier ait salué l’enseignant et la Directrice, il était venu s’installer aux cotés de sa camarade qui lui offrit un sourire des plus radieux…
    Il lui avait promis d’éviter de se faire remarquer en cours et elle comptait lui faire tenir sa parole ! Le fait que le vampire se soit installé à ses côtés lui simplifierait grandement la tâche qu’elle s’était donnée… C'est-à-dire le surveiller ! ^^

    Reportant son attention sur les deux adultes une nouvelle fois, Irina pu remarquer une chose ! La Directrice de l’école était réellement une femme d’une grande beauté… La jeune bulgare qui n’était jamais douté de la sienne vint quand même à penser qu’elle faisait pâle figure en présence d’un tel canon… Enfin, elle n’avait rien à craindre cependant… Elle se doutait bien que la Directrice, en plus d’être, à ce que la demoiselle avait entendu, fiancée ; ne devait pas s’intéresser aux mêmes personnes que la vert et argent !

    Cette pensée amusa la brune qui ne laissa cependant rien transparaître… Bah oui ! Elle n’avait pas envie de passer pour une folle qui se marrait toute seule…
    Au même moment, la Directrice reprit la parole pour s’adresser au professeur de magie Noire. Irina ne fit pas un cas des ses premières paroles mais retint surtout le fait que sa présence signifiait qu’elle allait évaluer le niveau des élèves présents !


    *Shocked Par Merlin ! Il va falloir que j’assure un masse !*

    Impressionner la Directrice ? Bien sûr que c’est ce que voulait la jeune brune… Elle aimait la perfection, être parmi les meilleurs et mettait tout en œuvre pour y parvenir ! Bah oui, elle ne passait pas des heures à réviser et à s’entraîner pour son plaisir. Elle voulait simplement réussir à la perfection et reconnaissons-le, il n’y avait rien de mal à ça !

    Le simple fait d’apprendre qu’ils allaient être évalués et ce, par la directrice en personne, fit oublier à Irina les pensées qui la tracassaient en arrivant…
    Ce fut au tour de Badenov de reprendre la parole et ce qu’il dit fut des plus intéressants. Il venait en effet de proposer un duel à la Directrice afin qu’à eux deux ils montrent aux élèves présents ce qu’était un véritable duel !


    *Badenov ? Raybrandt ? Qui prendra l’avantage ? Vivement que ça commence ! Et dire que j’étais pas réellement motivée pour venir. Bah je regrettes plus là…*

    Ce fut son parchemin se déroulant tout seul qui sortit Irina de ses pensées… Elle jeta un coup d’œil autour d’elle pour se rendre contre que c’est leur professeur lui-même qui avait fait ça. D’ailleurs, il reprit la parole au moment où la jeune bulgare reportait de nouveau son attention sur lui.
    Il demanda à ses élèves d’observer attentivement le duel et qu’ils s’exerceraient tous ensembles par la suite.

    Rapidement, Irina ouvrit son encrier en cristal d’un geste précis de sa baguette… Elle aurait certes pu l’ouvrir à la main mais elle tenait son arme, donc autant s’en servir ! ^^ Elle la déposa ensuite pour se saisir d’une superbe plume vert émeraude…
    Elle entendit un léger murmure dans son dos et su qu’il s’agissait d’Ikernel…
    Cependant, elle ne se retourna pas et attendit de voir se fameux duel commencer !


Dernière édition par Irina Blackheart le Ven 19 Sep - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 30
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Jeu 18 Sep - 21:03

Alors que le préfet des Serpentards observait toujours la récente directrice, le professeur de magie noire fit son entrée. Lorsque ce dernier s'adressa à la femme, cette dernière eut, l'espace d'un instant, une expression de grande surprise. Apparemment le vouvoiement entre ces deux-là ne devait vraiment pas être courant. Lorsqu'ils annoncèrent qu'ils allaient se battre dans un brai duel, Angel se redressa sur sa chaise. Quelle aubaine! IL allait voir de quoi était capable ces deux légendes. Bin oui ils étaient quand même plus ou moins connu au sein du camp ministériel. Tellement accaparé par la perspective de voir deux puissants mangemorts à l'œuvre, ce n'est qu'en sortant ses affaires qu'il remarqua Lucian. Comment allait-il se comporter aujourd'hui? Le préfet vert-et-argent espérait qu'il ne ferait rien, car déjà d'une ça l'ennuierait qu'il se fasse tuer par la directrice, et de deux ça ferait un bon serpent en moins au sein de l'école.

Reportant son attention sur les deux adultes, Angel les observa attentivement. La directrice était imposante, de par son charisme et par son '"aura" maléfique qui se dégageait d'elle. L'enseignant quant à lui était tout aussi imposant mais pas de la même manière. Lorsqu'il le voyait ou se trouvait en sa présence, le quatrième année avait une drôle d'impression. Il avait la sensation de se retrouver face à un sorcier viking d'autrefois. Non pas qu'il en ai rencontré mais il avait lu pas mal de livres sur ces tribus disparues. Et allez savoir pourquoi Torben lui faisait penser à eux. Quoi qu'il en soit, il avait hâte que le duel commence. Il pourrait sûrement en tirer profit notamment dans son travail pour trouver une nouvelle technique de combat. D'autant qu'il comptait rencontrer la directrice. Et ce afin qu'elle accepte de le prendre pour disciple. Le jeune garçon se doutait bien que ceci ne serait pas une mince affaire, et encore moins si elle acceptait. Car il ne faisait aucun doute qu'il allait souffrir pendant son entrainement avec elle. Mais il était déterminé et prêt à tout pour la convaincre.

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 30
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Sam 20 Sep - 15:16

    Je n’avais pas pu cacher mon étonnement quand mon fiancé se mit à me vouvoyer et m’appeler mademoiselle. Comment ne pas l’être en même temps ? C’était la première fois qu’il le faisait. Et cela ne me plaisait pas du tout. Cela marquait une sorte de précipice entre nous, une grande séparation, comme si nous étions rien l’un pour l’autre. Alors oui, il respectait mon autorité. Mais même si j’étais la directrice de l’école, je n’en restais pas moins la mère de ses enfants.

    C’est pourquoi je lui demandais de ne pas le faire, et de m’appeler par mon prénom, mais il n’en tenu pas compte. Il continua à mettre des barrières entre nous. Cela eu le don de m’agacer et de m’énerver un peu. Déjà qu’il était allé voir Jack la veille, alors que moi j’avais passé la soirée à l’hôpital. Notre fille était tombée gravement malade, et j’avais du l’amener en urgence. Torben, pendant ce temps là, s’enivrait d’alcool, sans se soucier de nous.

    Me demandant de tirer ma baguette, il me ‘provoqua’ en duel, pour montrer à ses élèves ce qu’est vraiment la dure loi de la vie. Un combat entre nous ? Pourquoi pas après tout ? Et cela me permettra de lui dire ce que j’avais sur le cœur, tout en me défoulant. C’était pas mal comme proposition. Tandis que je me levais de ma chaise, il ordonna à ses étudiants de bien observer, de prendre des notes mais surtout de la graine.

    Enlevant ma cape, je la posais sur la table du bureau. Rejetant mes cheveux dédaigneusement en arrière, je lui fis un signe affirmatif de la tête, pour lui indiquer que j’étais totalement partante. Faisant un peu de place à l’aide de certains sortilèges, je repoussais des tables vers le fond, dont certaine des spectateurs. Mais je ne m’arrêtais pas là. Je dressais un bouclier devant chacun d’eux, pour leur éviter les contres effets de nos sorts. Ainsi, je ne pouvais avoir aucune répercussion quand à d’éventuels blessés.



    - Humm… Pourquoi pas Monsieur Badenov. Avec un peu de chance, cela mettra un plomb dans la tête de certain, mais si je sais qu’il y en a des irrécupérables… Enfin bref. J’espère que Jack ne vous aura pas trop fait perdre vos moyens… En garde…


    Ma voix s’était mise alors à résonner dans la salle, tandis que mes prunelles azurs parcoururent toute cette dernière. Levant mon arme devant mon visage, je le saluais tandis qu’il en fit de même. Je lui tournais ensuite le dos pour reculer de quelques pas, avant de lui refaire face. Ma démarche était tellement légère, qu’on aurait pu croire que mes pieds ne touchaient pas le sol, se contentant de voler au dessus de ce dernier. Je ne pu m’empêcher d’avoir un sourire au coin à l’idée de pouvoir combattre. J’adorais cela.

    Bon cette fois-ci, je ne tuerais pas la personne en face de moi, ni ne le blesserait fatalement, mais je ne retiendrais pas mes coups. En me proposant cela, il en était pleinement conscience, et c’était sûrement ce qu’il attendait de moi. Où serait la démonstration si nous avions de la pitié ou autre entre nous ? Aucune. Et puis, il y avait le fait qu’on est confiance l’un envers l’autre. Je savais très bien que quoi qu’il puisse arriver, je ne risquais pas de mourir, tout comme lui le savais parfaitement.

    Sans attendre outre mesure, je me mis à agiter ma baguette, le regard avide, et un sourire sadique aux lèvres. Je savais très bien qu’il saurait se débrouiller, et qu’il n’avait pas besoin que je ne montrer clémente avec lui. C’est ainsi que je lui lançais une multitude de sortilèges, tantôt formulé, tantôt informulé. Vers lui arrivé donc un expélliarmus [I], un incendio [F], un pétrificus totalus [F] et un diffindo [I]. Me tenant prête à réagir à sa contre attaque, je tenais fermement mon arme dans ma main, et mes sens étaient totalement en éveil…





[I] = Informulé
[F] = Formulé

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Lun 22 Sep - 13:59

La directrice semblait finalement bien intéressée par ce petit duel improvise. Badenov la connaissait vraiment bien. Elle prépara la salle et repoussa plusieurs tables vers les murs de la pièce. Ikernel, assis en plein centre, se laissa tranquillement repousser. L'idée lui traversa vaguement l'esprit de résister, mais la perspective de résister ainsi à la directrice pour le plaisir le laissèrent entrevoir de joyeuses souffrances dans la salle spéciale. Elle les dota ensuite d'un bouclier, attention d'autant plus étonnante que Raybrandt ne semblait pas apprécier ses élèves particulièrement, et se prépara au duel.

Ikernel observa avec attention leur salut, se demandant si Badenov oserait attaquer dans le dos comme il l'avait fait pour Leslie, puis observa ensuite le début du combat. La directrice enchaîna directement quatre ou cinq sorts que le Poufsouffle eut du mal à identifier.


**Les sortilèges informulés sont vraiment très utiles... J'ai hâte de m'y essayer!** Il avait en réalité déjà tente, sans réel succès, d'en jeter par lui-même. En temps normal, cette technique leur était enseignée en cinquième ou sixième année. Il avait donc un peu lâché l'affaire, se disant qu'il devait manquer cruellement d'expérience.

Sa plume notait des pattes de mouches à toutes vitesse sur son parchemin. Le petit russe n'avait jamais été réputé pour la qualité de son ecriture, et des prises de notes de ce type n'allaient sûrement rien arranger. S'il continuait comme ça, même lui aurait du mal à se dechiffrer a la fin du cours...
Dans le meme temps, sa main gauche agitait frenetiquement sa baguette, comme s'il essayait de mimer les differentes actions qu'il observait

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Lun 22 Sep - 21:56

    Vu le regard que lui jetait Krystel, Torben n’eut absolument aucune difficulté pour se rendre compte que l’appeler par son nom et avec le « mademoiselle » des convenances n’était absolument pas du goût de la jeune femme, qui semblait littéralement surprise et mécontente de la décision du moldave de se montrer soucieux à la fois des convenances et des institutions. Bon en même temps, elle était quand même sa future femme, mère de ses enfants, amante depuis fort longtemps et bien d’autres qualificatifs encore, comme camarade à la guerre… Néanmoins, ce n’était pas un regard noir qui allait faire chanceler le mangemort, bien au contraire, il voulait faire comprendre à Krystel que tout cela n’était après tout qu’un jeu.


    Quand elle se leva de sa chaise, Krystel eut franchement l’air pincée. Peut être n’appréciait elle pas la situation, mais Torben pouvait se rendre compte que même en ayant ce drôle d’air sur le visage, sa fiancée restait la plus belle femme du monde, et la plus belle chose qui lui soit jamais arrivée. Elle était tout pour lui, il avait d’ailleurs tout plaqué pour la retrouver il y a plusieurs mois. Il avait abandonné ses fonctions, son travail, ses amis, ses camarades, tout ça pour la retrouver, elle, rien qu’elle. Il était prêt une fois de plus à se séparer de toutes ses attaches pour retrouver leur fils et bien que ce ne soit pas une mince affaire, Torben allait se jeter dans la bataille avec la même ardeur que lorsqu’il était un bleu.


    La démarche de la jeune femme, sa fiancée, dénotait une aisance surnaturelle, ainsi qu’une beauté que l’on pouvait également qualifier de cette façon. Peut être était elle consciente que finalement, Torben se serait bien livré à un duel d’un tout autre genre dans un endroit un peu plus intime ? peut être pas, mais la grossesse de Krystel n’avait pas laissé d’empreinte sur son corps toujours aussi parfait. Etait ce vraiment sa faute d’être attiré par la vraie beauté ? Sans doute que non, mais là, il était avec ses élèves et ne pouvait pas se permettre quoi que ce soit dans ces conditions, à part sourire à l’approbation de sa compagne.


    Celle-ci eut d’ailleurs l’excellente idée de protéger les élèves. C’était pas que Torben tenait à eux d’une quelconque façon, juste qu’en temps qu’enseignants il étaient responsables devant la loi et leurs parents de leur sécurité et même leur statut de mangemorts ne pourrait pas les protéger en cas d’incident. Par contre, Torben était tout de suite moins emballé lorsque sa compagne lui parla de Jack… Certes, le Jack Daniels était une des boissons favorites du moldave, mais cela était il si voyant ? Ce reproche a moitié voilé redonna sa combativité au moldave, qui se mit à son tour en garde.



    - Je me porte garant de mes élèves, Krystel. Tous sont capables de se défendre. Et moi, j’espère juste que vos fonctions et le fait que vous soyez dans un bureau ne vous a pas trop fait rouiller, ma chère…


    Torben avait dû se stopper dans son élan suite à la pluie de sortilèges qui fusèrent vers lui. Toujours aussi agressive autant en combat qu’en amour, Krystel était une diablesse. Torben avait de son côté l’expérience et la sauvagerie de dizaines de combats, qui paliaient plutôt bien à ses défauts. Le premier sort fut bloqué, le second lui fit roussir ses cheveux sur le côté gauche mais Torben pu le bloquer également. Le troisième fut dévié in extremis, tandis que le dernier lui faisait une nouvelle coupe, lui arrachant une poignée de sa mèche de cheveux d’un coup. Torben était déjà essouflé et devoir agir aussi vite l’avait déjà laissé sans force, mais il pu lancer à son tour un impero formulé. Qui sait, peut être lui ferait elle des choses une fois sous son pouvoir xD ? Bref, Le molave envoya à la suite un empedimenta suivit d’un serpensortia, mais il était bien loin d’égaler la maîtrise de sa compagne…

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mar 23 Sep - 19:36

    Lucian remarqua l'expression d'étonnement de la part de la nouvelle directrice, lorsque leur professeur la mentionna d'une manière polie, c'est à dire, par le vouvoyement. Qu'y a t'il donc de si étonnement dans les propos de l'adulte pour faire ainsi réagir la femme? Mystère qui fut bien vite résolu par les paroles de Badenov. 'Le vouvoyement', voilà ce qui avait posé problème. Enfin, ce n'était pas sur ce genre de détail que devait se concentrer le Serpentard qui regardait avec curiosité les deux choses indescriptibles (Badenov & Krystel). Par précaution, Lucian avait but une fiole de sang avant de venir en cours, pour ne pas répéter la même scène que le malencontreux accident des cours de soins aux créatures magiques. D'ailleurs, il avait été fort étonné de ne pas avoir été renvoyé de Poudlard, même provisoirement. Soit Barda avait un grand coeur, ce qui l'étonnait fort, soit il avait envie de savoir la cause de son comportement, ce qui l'agacerait en tout point. Ce furent les paroles du professeur qui ramenèrent Lucian à la réalité, au l'entente soudaine du mot 'duel'?! Chouette! Le cours promettait d'être interéssant. Le regard pétillant de d'impatience de voir le duel commencer, le Vert et Argent regarda a tour de rôle les deux adultes. Un vrai combat en direct, et gratos en plus! Quelle chance! Néanmoins, cette joie ne se lisait pas sur les yeux de tout le monde : Ikernel. Il est vrai que la directrice ne semblait fort guère apprécier les poufsouffles. Rien d'étonnant dans tout cela. Lucian fit une petite tape amical à son compagnon de table en lui lançant un clin d'oeil rassurant.

    "Ce cours promet.." murmura t'il avec excitation.

    Lucian reprima un sursaut lorsque son livre s'ouvrit brusquement..Diantre! S'il avait peur d'un livre qui s'ouvre tout seul, quelle serait sa réaction face à l'ennemi? Il n'osait même pas imaginer, lui le fier serpentard, blagueur ancré. Bien que la présence de la directrice le motivait. Une envie irréprésive de se donner à fond l'enchaînait de toute part. Lorsque le duel commença, on pouvait lire sur les deux visages, une joie de combattre..presque maléfique. Lucian sourit malicieusement en laissant son regard métallique fixé sur la scène fort agitée. Les sorts volèrent de toute part. Même s'il prenait très au sérieux le cours, notant chaques mouvements de l'homme et la femme, ses longs doigts entrelacés autour de sa plume blanche, dessinèrent un paysage indescriptible. De quoi s'évader un peu au cours. Le dessin était la seule chose de pure qui permettait de le contrôler, même en cas de carence de sang. Pourtant, notre vampire semblait fort concentré sur la réalité actuelle car en avant plan de son paysage, se trouvait les deux adultes en plein affrontement. En vérité, il dessinait la scène qui se déroulait afin que cela fasse une genre de vidéo image à la fin (Ex : HP & La prison d'azkaban, avant malfoy et son oiseau en papier volant)

    *Me demande lequel des deux est le plus fort..sans doute la directrice..*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mer 24 Sep - 11:41

    Le duel allait commencer… La directrice venait en effet de sa lever avec une grâce quasi surnaturelle ! Avant que le professeur de Magie Noire ne la rejoigne, elle avait jeté un sort de protection sur les élèves et s’était de nouveau adressé à son amant… Les propos que la Directrice tint n’intéressèrent pas Irina mais son passage à l’action réveilla l’intérêt de la jeune bulgare…

    Apparemment, et Irina n’en avait pas douté, Mademoiselle Raybrandt excellait dans l’art des duels et utilisait à la perfection les sortilèges formulés en alternance avec des maléfices informulés… La jeune bulgare avait hâte de savoir elle aussi utiliser l’informulation car il fallait le reconnaître, c’était très utile !

    Avant le réel début des ‘‘hostilités’’, Badenov avait quand même eut le temps de placer quelques mots en prétendant que ses élèves étaient tout à fait aptes à se défendre… Irina pensa que dans un sens c’était vrai mais il fallait avouer que lorsque l’on voyait les deux personnes qui se faisaient face, une p’tite protection n’était pas de trop ! Bah oui… Elle n’avait pas vraiment envie de se faire amocher par un maléfice qui ne lui était pas destiné !

    Alors que le duel continuait, la vert et argent cru remarquer de l’avantage était du côté de la Directrice mais rien n’était encore joué ! Après tout, le professeur de Magie Noire venait juste de contre-attaquer.
    La brune entendit à cet instant son Lulu murmurer qu’il se demandait lequel des deux duellistes étaient le plus forts avant d’ajouter qu’il s’agissait sûrement de la Directrice.


    - C’est vrai qu’elle est impressionnante, murmura la brune à l’attention de son camarade. Mais dans ce genre de duel, un seul sort peut tout changer !

    Après ces quelques mots, elle reporta de nouveau toute son attention sur le duel en cours… car il fallait le reconnaître, cela était tout de même un moyen très efficace d’étudier et d’enrichir ses connaissances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mer 24 Sep - 14:56

Ikernel avait apprécie le geste de son camarade Serpentard à sa juste valeur, le remettant d'aplomb et lui permettant de lui rendre son clin d'oeil suvit d'un "tu m'etonnes!" chuchoté.

C'est vrai qu'il angoissait un peu au début. Il etait de plus en plus frequent de voir des eleves blesses ou evanouis durant les cours. Bien sûr, c'était déjà arrivé avant le nouveau gouvernement, mais maintenant, mais cela devenait si fréquent que les élèves semblaient trouver ça presque normal.

**C'est à se demander comment ils arrivent à s'en sortir à l'infirmerie...**

Le duel était toujours en cours. Ikernel jeta un coup d'oeil à ses camarades qui semblaient absorbés par le spectacle. Même Lucian, lui qui était d'ordinaire encore moins attentif et concentre ne quittait pas des yeux les deux combattants.

**C'est marrant, on jurerait qu'il est en train de dessiner celui-la...**

Les deux duellistes, pendant ce temps, enchaînaient sorts et contre-sorts. Exceptes les informulés que le jeune russe avait du mal à identifier, les professeurs n'utilisaient pour le moment que des sorts plus ou moins à la portee des élèves.

La plume de busard cendre décrivait des symboles nerveusement.


- rayon rouge (expelliarmus?) <-- -informule быть быстрым!!
- incendio
- pétrificus totalus
- un truc on dirrait diffindo informule <--- вы первые, вы выигрываете!!


Dans la précipitation, le russe se mélangeait à l'anglais et les caractères se ressemblaient tant que certains passages semblaient un mélange des deux langues. Ses camarades de classe avaient très vite appris qu'il était inutile de lui demander ses notes de cours à moins d'être parfaitement bilingue.

Mais l'essentiel des notes qu'il prenait aujourd'hui concernaient l'importance de la vitesse, l'effet de surprise, et surtout, ces $%!# de sorts informulés qu'il ne pourrait pas apprendre avant quelques années.


**Ma seule chance serait de lancer des sorts que l'adversaire ne connaitrait pas... mais là encore, c'est pas gagné pour moi... Vu que mes 'specials' sont le waddiwasi et le diffindo... Il me faudrait un truc mortel que personne ne connait et n'utilise...arg...**

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 30
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Mer 24 Sep - 17:28

    Il n’y avait pas à dire, mais je raffolais des combats en tout genre. En fait, j’aimais sentir l’adrénaline monter en moi, et le fait de tout faire pour gagner. Car avouons le, je ne suis pas le genre de femme à aimer perdre. Je suis une leader, une femme qui aime tout contrôler, et montrer sa puissance. Je savais très bien ce que je valais et je faisais tout pour que les autres le savent également. C’est d’ailleurs pour cela que j’avais commencé fort lors de mon arrivée à Poudlard. Les élèves et les professeurs aussi, avaient vu que je n’étais pas là pour être clémente ou douce. J’avais une mission à accomplir, et je comptais bien tout mettre en œuvre pour la réussir. La pitié n’aurait plus sa place dans l’école, mais la terreur et la tyrannie si.

    Je ne devais donc pas que combattre Torben, mais montrer aux élèves de quoi j’étais capable. C’était peut-être con à dire, mais il me fallait leur en mettre plein la vue pour garder le contrôle de l’institut de magie. Je savais très bien qu’en acceptant le duel, je prenais un risque, mais j’aurais passé pour une lâche si je ne l’aurais pas fais. Depuis que j’étais à la tête du collège, je devais sans cesse faire attention à toutes les actions, ne pouvant faire un seul faux pas, qui me coûterait chère. Je savais également que je n’aurais jamais le dessus sur mon fiancé, tout comme lui sur moi. Magiquement, nous étions semblables, aussi fort l’un pour l’autre. Si je souhaitais vraiment, avec une motivation suffisante, j’arriverai à le vaincre. Mais encore une fois, je ne le ferais pas.

    Pourquoi ? Tout simplement parce que cela saperait son autorité envers ses élèves, et étant un des meilleurs éléments et mon allié le plus sure… Vous voyez quand même combien tout était compliqué ? Enfin bref. Essayant de ne pas y penser, je me mis à ouvrir les hostilités, en envoyant plusieurs maléfiques au père de mes enfants. Avant de le faire, je lui avais lancé une pique, lui montrant bien que je prenais cela comme un jeu. D’ailleurs, il m’avait répondu au tac au tac, même si cela ne m’avait pas empêché de l’attaquer tout de suite. Rouillée ? Ah oui ? Ce n’était pas pourtant ce qu’il disait en temps normal… What a Face Il avait voir de quel bois je me chauffais… Enfin, il le savait déjà mais bon. Après tout, il partageait ma vie depuis plusieurs années à présent, et je n’avais aucun secret pour prochain coup, j’allais l’étonner et lui montrer l’étendu de ma puissance…

    Mais d’abord, j’avais quelques attaques à contrer. Car oui, mon amant n’avait pas attendu pour riposter bien entendu. Informulément d’ailleurs. Cependant, il était simple de déterminer de quel sort il s’agissait grâce à la couleur de ces derniers. Le premier fut sans aucun doute un impero, que je dévia contre un des murs. Alala, il ne changerait donc pas. Je ne savais pas pourquoi, mais mon petit doigt me disait qu’en me le lançant, il avait une idée cochonne derrière la tête. Le deuxième était sûrement une entrave. Pour le contrer, je fis apparaître un bouclier devant moi, qui disparut aussitôt quand ce dernier le toucha. Cela prouvait la puissance de mon adversaire, sans aucun doute. Quand au dernier… Je ne fis rien pour l’annuler, ayant une meilleure idée derrière la tête. C’est ainsi qu’un grand et magnifique serpent se dressa devant moi. Je ne pus m’empêcher de sourire, et de déclarer :


    - Quel adorable animal… Dommage qu’il ne puisse pas rester très longtemps avec nous… Il aurait pu nous aider à nous débarrasser des sales vermines qui se trouvent dans cette salle… Quand à savoir si je suis ‘rouillée’ et pas, a vous de te le dire…


    Ayant un petit rictus, j’avais accentué mon mot ‘vermine’, pour toujours bien donner le ton aux étudiants qui nous regardaient. D’ailleurs, je me devais de ne pas décevoir mon publique. Rejetant une nouvelle fois mes cheveux en arrière, je levais ma baguette pour enfin pouvoir faire ce dont j’avais pensé depuis le début du combat. Sur ce coup là, ils en resteraient tous bouche bé c’était certain. Je voulais leur montrer qu’il ne me fallait pas grand-chose pour être très redoutable et que ce que l’on disait de moi était très fondée : ma beauté n’avait d’égal que ma cruauté et ma puissance. Je fis alors apparaître quelque chose qui allait sûrement leur faire penser que je suis folle, mais qui était essentielle à mon plan : mon patronus. Une fumée argenté se mit alors à sortir de ma baguette, jusqu’à prendre la forme d’un grand tigre majestueux, qui vint se placer à mes côtés. De nouveau je pris la parole :


    - Et bien… Nous allons voir comment vous allez vous débrouiller face à ma créature professeur… Vivus Créatum !!


    Le sortilège que je venais de lancer était un qui était méconnu de tous. C’était simple, j’en étais la créatrice tout simplement. Ce dernier se puisait dans l’essence même de la magie noire, et me permettait d’être très forte. Une brume noire vint alors entourer mon animal, qui se transforma peu à peu en une créature vivante. J’avais ainsi donné vie à mon félin blanc. Mais ce n’était pas tout. Lui caressant un instant la tête, je lui fis ensuite pousser de grand canine féroce grâce au sort ‘dentesaugmento’. Il était ainsi beaucoup plus menaçant mais je n’en avais toujours pas fini avec, loin de là. Levant de nouveau ma baguette, je me mis à prononcer une incantation, d’une voix toute droit venue d’outre tombe. Une nouvelle fois je faisais appel à ma magie obscure. Je ne l’avais pas fais en silence, car tous savait qu’un maléfique était plus puissant quand il était prononcé à voix haute.


    - Immanis Patromum Vivus Spero incantatum totalus !


    Sans attendre, un cri de souffrance se fit entendre, un hurlement venant de mon patronus qui avait pris vie quelques instant plutôt. Ce dernier se transformait peu à peu en une créature encore plus impressionnante, plus monstrueuse d’ailleurs. Son pelage devint noir, et ses yeux rouge sang. Ses pattes avant s’agrandirent, ainsi que les griffes. Sur son dos se mirent à pousser des sortes de piques dangereuses au nombre de 3. Sur sa queue, se fut sur ton son long. Mon animal rugissait de douleur, mais sa transformation ne pouvait se faire sans cette dernière. J’avais une chance sur deux. Soit il se rebellerait contre moi, soit au contraire, il continuerait à m’obéir. Enfin de la chance, ce n’était pas le mot. J’avais de l’expérience dans cette métamorphose. Même si je ne l’avais jamais utilisé en présence de mon amant, cela n’avait plus d’une fois sorti d’un mauvais pas. Quand le silence retomba dans la salle, je me remis à lui caresser la tête, tandis qu’il montrait ses crocs à l’homme qui se tenait devant moi et qui me menaçait avec une arme. M’agenouillant, je vins lui chuchoter à l’oreille quelques mots que seul mon tigre pouvait entendre :


    - Attaque le, mais ne le tue pas…


    Aussitôt dis, aussitôt fait… Ma créature bondit en direction du père de mes enfants, plus menaçante que jamais. Il ignorait bien sure ce que j’avais dis à ma bête, et ne pouvait donc pas savoir que je lui avais murmurer de retenir ses coups sur lui. Après tout, je ne voulais pas le tuer. Le blesser ? Peut-être, mais c’était lui qui m’avait provoqué en duel, et il savait très bien ce qu’il l’attendait en le faisant. Il me connaissait très bien pour s’en être douté que même si je ne lui faisais pas de coup mortel, je m’abandonnerais pas avant qu’il déclare forfait. J’étais ainsi, sauvage, et indomptable, un peu comme ma bête. D’ailleurs cette dernière venait de croquer le serpent de Torben, ne laissant de ce dernier qu’une marre de sang sur le sol, avant de se bondir de nouveau, mais cette fois sur lui…

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Jeu 25 Sep - 11:19

La directrice était belle, ça c'est sûre, mais Ikernel ne l'aurait pas imaginée aussi puissante. Il connaissait déjà sa cruauté, si habilement montrée le jour de son arrivée, et supposait que pour arriver au poste de directrice d'une des plus importantes institution du pays tout en étant chef des armées, elle devait être assez puissante... Le jeune russe s'était donc attendu à voir un duel très virulent entre les deux mangemorts, à les voir s'affronter à coup de rafales de sorts ininterrompu. Mais jamais il aurait espérer avoir l'occasion d'assister à un tel spectacle. Raybrandt avait semble-t-il, décidé de sortir le grand jeu et leur avait montré un sort que le blondinet ne pouvait qualifier que d'exceptionnel. Il n'avait jamais vu ni entendu parler d'un tel maléfice auparavant. Mais ne se contentant pas de ce seul effet, elle en lança un autre juste après, encore plus impressionnant.

**Nous y somme, voilà de la magie de haut niveau... Je me demande ce qu'un expelliarmus pourrait faire contre cette bestiole... Il me faut vraiment un patronus!**


Une avidité dévorante pouvait se lire dans le regard du poufsouffle alors qu'il contemplait la créature. Sur son parchemin, les mots Vivus Créatum, Immanis Patromum Vivus Spero incantatum totalus, et spero patronus étaient les seuls écrits lisiblements et soulignés deux fois.

Ikernel imaginait déjà tout un tas de variation possible selon la forme de son futur patronus. Il espérait avoir un oiseau de proie ou un tigre comme elle. A présent, il avait hâte de quitter le cours pour essayer de s'entraîner.

Mais le combat faisait toujours rage devant lui. La créature métamorphosée venait de se jeter avec sauvagerie sur le serpent de Badenov, le réduisant en charpie en quelques secondes.


**effectivement, elle ne rigole pas la bestiole...**


Et alors que l'ex-patronus se tournait vers le professeur de magie noir, le jeune russe ne pu s'empêcher de chuchoter :

- "Et maintenant, le plat de résistance, à taaable..."

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Jeu 25 Sep - 20:06

    Le plus drôle dans l’histoire semblait être que Torben avait défié le meilleur duelliste du château. Enfin, la meilleure après lui, car il savait parfaitement que le meilleur à poudlard, c’était lui et personne d’autre. Il était un combattant, un homme qui n’avait fait que de se battre durant toute sa vie. Il avait eu un entraînement guerrier depuis sa plus tendre enfance, versé dans les arts de la magie noire depuis tout petit. Et dès ses quinze ans, il avait participé à ses premiers conflits. Les guerres entre sorciers des Etats baltes, contre les bestioles immondes qui vivaient dans son pays ou encore contre ces enflures de Finlandais. Il alliait donc une connaissance devenue instinctive des arts noirs avec l’expérience de dizaines de combats, d’escarmouches et de batailles. En face, Krystel était encore plus versée dans les arts de la magie noire, mais était loin d’avoir son expérience, et c’est cela qui allait faire la différence.


    Cependant, le jeune estonien aurait pu sagement se demander s’il avait bien fait. Non pas qu’il avait peur, non, pas du tout. En fait, il se demandait juste si le combat, porteur aussi de l’influence respective des deux mangemorts, ne donnerait pas que deux vaincus. En effet, si Torben perdait, son influence et son autorité sur ses élèves s’effondrerait. L’enseignement ne pouvait décemment pas se le permettre, les esprits rebelles avaient un temps fait entendre leurs voix contestataires mais il avait réussit à instaurer une certaine discipline et rigueur de travail à ses élèves alors il n’allait décemment tout foutre par terre ! De son côté, Krystel incarnait l’autorité du Lord ici bas et ne pouvait pas laisser l’honneur de leur maître à tous se trouver souillé. En fait, il fallait qu’il y aie un espèce d’équilibre des forces, et Torben espérait sincèrement que Krystel aie compris qu’il fallait se battre férocement, mais maintenir le statu quo.


    Torben constata avec un dépit non feint que ses maléfices restaient lettre morte. Le sortilège auparavant impardonnable qu’il avait lancé restait sans effet tout simplement parce qu’il fut dévié vers le mur. Ensuite, le maléfice de l’entrave fut à son tour inefficace car Krystel eût tôt fait de lever le charme du bouclier devant elle pour absorber le sort et le rendre inopérant. Etrangement, le troisième maléfice lancé par le moldave ne fut ni contré, ni évité, ni dévié, la directrice laissant simplement le serpent apparaître et se dresser fièrement sur ses frêles anneaux. Krystel en profita pour faire une de ces habituelles remarques. Torben n’était pas xénophobe en matière de moldu. Il pensait juste que les sorciers devaient vivre pleinement leur état en vivant ensembles, mais de là à persécuter les privés de pouvoir… Non, l’estonien se fichait de leur existence autant que celle des plus petits microbes de la planète.


    Et là ce fut le drame. Torben se serait bien douté que l’aspect dominateur de la jeune femme la pousserait à repousser les limites de la magie traditionnelle juste pour remporter le présent duel. Ah les femmes, j’vous jure. En sortant son patronus, elle devait avoir un plan particulièrement retors et cruel en tête, sinon, elle ne perdrait pas son temps à invoquer cette magie protectrice. Le grand tigre blanc se tenait à côté de sa maîtresse tandis que le duel en était pour l’instant arrivé à un statu quo des plus précaires. Soudain, Krystel balança sur la forme un sort que l’estonien ne connaissait pas du tout. Encore une diablerie de la part de sa diablesse de fiancée. Le patronus venait de prendre vie apparemment, et là, Torben était grave dans la merde. Ca sentait pas bon du tout c’t’histoire. Et là, deuxième drame. Krystel augmenta la taille de la dentition déjà démesurée du fauve. Instinctivement, Torben avait retiré sa cape et l’avait enroulée autour de son avant bras gauche, pour accessoirement s’en servir de mors au cas où la bestiole aurait des vélléités contre sa personne, ce qui était probablement le cas…


    Et là, troisième drame. Oui je sais, ça fait beaucoup de drames d’un coup mais en même temps, Torben ne s’était que rarement trouvé dans une situation aussi délicate. Même la fois où il s’était trouvé dans une bibliothèque qui s’était écroulée sur lui alors qu’il était blessé par plusieurs balles moldues. Pire encore que la fois où Rogue l’avait presque tué quand il était devenu fou. Pire encore que les bestioles de son pays natal. Le tigre devint presque un ours, pelage noir, yeux rouges, calmement obéissant à mon amante, qui voulait apparemment me tailler en pièce. Peuh, trop facile !


    Et là…. PAF ! Non, pas de quatrième drame rassurez vous, juste que ben… A pu de serpent ! La p’tite bestiole de Torben avait fait pâle figure et avait été simplement piétinée par le mastodonte qui ne s’était même pas arrêté pour la trucider… Amen, pas de pitié pour les faibles ! Bien entendu, le monstre se rua sur l’estonien qui eut la présence d’esprit de ne pas se faire croquer. Enfin si, mais il avait préféré que ce soit son bras qui prenne, celui avec sa cape épaisse enroulée autour plutôt que sa gorge. Ben oui, prudent le mangemort ! N’empêche, un quart de seconde de pression et son bras était déjà cassé par la morsure de la bestiole, sans qu’il ne puisse éviter un cri de douleur de s’échapper de sa bouche. Hurlant sa rage et ma douleur, Torben balançait son coude dans la tronche du monstre à plusieurs reprises, jusqu’à se rendre compte que la douleur de son bras gauche allait lui refaire perdre la raison si le mangemort ne trouvait pas de solution… Chiotte !


    Mais là voilà la solution ! Torben dirigea sa baguette vers la tronche du monstre qui lui mettait sa cape en pièce et faisait des miettes de son bras pour balancer le sort classique de projection de flammes, cramant la goule au bestiau. Bouaaaaah, Torben serra les dents en regardant son bras cassé. Enervé et haineux, il préféra attaquer plutôt que se soigner, même si chaque mouvement le torturait. Il envoya un sort d’expulsion dans la tronche à krystel, et en profita pour se mettre debout et de se faire un garrot rapide avec les débris de sa cape tout en prenant un morceau qu’il se servit pour caler dans sa bouche et serrer fort dessus pour faire passer la douleur. Krystel avait désormais l’initiative.

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 30
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Ven 26 Sep - 15:33

    Toujours aussi féroce ma bestiole, c’est ce que je pouvais constater. Même si je lui avais demandé de ne pas tuer mon amant – bah oui quoi, j’y teins à mon homme – cette dernière le blesserait tout de même. Mais Je savais le jeune homme combattant, et toute l’expérience qu’il avait dans les combats. Je n’avais pas fais cela uniquement pour avoir le dessus, mais pour que ses élèves se rendent compte et de ma puissance, et de celle de leur professeur. Il pouvait résister à ma créature, j’en étais persuadée. Alors oui, il aurait un peu de mal, mais je croyais en lui. C’est pour cela que je ne m’en faisais pas plus que ça pour lui. En invoquant ma bestiole, j’avais une pierre deux coups. Je montrais ainsi l’étendu du pouvoir de la magie noire, et de mon maître, et que du coup, il ne fallait pas se frotter à un de ses partisans.

    J’eu un pincement au cœur quand j’entendis un léger craquement. En effet, mon ‘plus’ patronus venait de se ruer sur Torben, qui avait eu la bonne ou la mauvaise idée de lui tendre son bras. Bah oui, car s’il n’aurait rien fait, elle se serait contentée de le maintenant à terre à l’aide de ses puissantes pattes, sans le mordre. Là, il lui offrait son bras, et du coup, elle avait profité de la situation pour goûter à sa chaire. J’étais très concentrée par ce qui se déroulait, et surtout par ma bête. Mon self contrôle me permettait de la maîtriser, l’empêchant d’arracher le membre du père de mes enfants. Mes sens étaient tous très en éveil, ne laissant rien échapper.

    Je me mis à me demander si je n’avais pas sous estimer ma bestiole, ou sur estimer mon amant, aller savoir. Ce dernier avait du mal à se débarrasser d’elle, et ne voyait pas que plus il lui donnait des coups, plus elle amenait sa chair dans sa gueule, et était énervée. Prit d’une soudaine illumination, il lui lança un sortilège de flamme dans la figure. Sautant sur le côté, lâchant son bras, elle laissait pousser un cris de douleur mais aussi de rage. On pouvait voir apparaître l’ossature d’une partie de sa face, qui était à présent à vif. Mais il en faudrait plus pour la tuer et en venir à bout. Elle était née dans la souffrance, alors cela n’était rien du tout pour elle.

    Par contre, pour moi, si un peu. Une entaille apparut sur tout le long de mon bras, et pas des plus douce. Mais étant mangemorte, la douleur était quelque chose que je trouvais fascinante. Sadique et folle ? Oui. Comment cela se faisait-il ? Tout simplement parce que j’étais liée à mon titre. Il ne fallait pas oublier qu’à la base, c’est un patronus, émanation de puissance, lié au sorcier et son état. Les coups qu’elle recevait, je les avais aussi. Et inversement. Je ne craignais rien pour l’instant. Car après tout, il en fallait beaucoup pour venir à bout de moi lors d’un combat. Je n’abandonnais jamais, quitte à mourir pour cela. Je n’avais pas peur de cette dernière, vu que j’étais une de ses dignes représentantes.

    Tournant un instant mon regard vers mon animal, je ne vis pas tout de suite le sort du professeur. Quand se fut le cas, il était trop tard pour que je le contre. Je fus expulsée violement vers le mur, et perdais ma baguette. Encore une fois, je m’en sortais plutôt bien. Sans même m’en douter, ma fidèle créature avait bondit en ma direction, et m’avait épargné de m’écraser contre le mur, s’interposant. Un de ses piques me rentra dans ma chaire, mais encore une fois, je n’y fis pas attention. Je me mis à rigoler un instant, le visage tournait vers le sol. Enfin, cela commençait à devenir intéressant. Me relevant, j’envolais mes cheveux en arrière d’un geste désinvolte et très gracieux.

    Une nouvelle fois nous étions à égalité niveau état de santé. Mais j’avais toujours l’avantage grâce à mon patronus. Ce dernier me rapporta mon arme, puis se mit à tourner autour de moi, prête à me défendre une nouvelle fois en cas de danger. Montrant ses volumineuses canines plus que menaçante, elle ne repartie par à l’attaque pour autant. Je venais d’avoir une meilleure idée en fait. Le mieux pour Torben et moi, c’était que nous arrêtions à cet instant, même si je brûlais d’envie de me battre encore et encore. Levant ma baguette devant mon visage, je re saluais mon amant, marquant la fin de notre duel. Lui adressant un léger sourire, mon félin se coucha alors à mes pieds, son regard non plus fixé sur mon amant, mais sur ses élèves. M’approchant de mon fiancé, je lui dis alors :



    - Très beau combat mon cher… J’ai du cependant y mettre en terme, j‘espère que tu ne m’en voudras pas. L’heure malheureusement tourne, et vu que je dois évaluer le niveau de tes élèves… Mais cela n’est que parti remise… Vilaine blessure à ce que je vois.


    Arrivant à sa hauteur, je lui fis un clin d’œil. Passant ma main sur son bras ensanglanté, je me mis à murmurer quelques nouvelles incantations inaudibles. On voyait mes lèvres bougeaient, sans que l’on ne puisse comprendre ce que je disais. Une nouvelle fois, je faisais appelle à ma magie noire, mais cette fois pour panser ses blessures. C’était un homme du mal, du coup, même si sa guérison très rapide lui apportait beaucoup de douleur, il la supporterait jusqu’à ce que son bras redevienne ce qu’il était avant notre combat. Je n’avais pas utilisé le sort de soin classique, tout simplement parce que ce dernier de ressouderait pas les os de son bras. Pour cela, il lui aurait fallut une potion, qui était longue à agir. En contre partie, car en magie noire, il y avait toujours une contre partie, je perdais un peu de ma puissance magique, me sentant épuisée. Même si je ne le montrais pas, cela fut visible sur ma créature, qui reprit peu à peu sa forme d’un tigre blanc, avant son pelage quelque peu immaculé de tache ensanglantée. Ce dernier se mit alors à panser ses blessures, en léchant ses dernières.

    Il me fallut quelques minutes pour finir de soigner mon amant, dans le silence le plus complet. Les élèves avaient sans aucun doute compris qu’ils n’avaient pas le droit au moindre faux pas. D’ailleurs, dès que l’un d’eux remuait un peu trop, ma créature lui montrait les crocs, lui faisant comprendre. Quand j’eu fini avec Torben, je m’écartais de lui. M’installant sur le bureau, - oui oui sur le bureau et non au bureau - je fis apparaître un chiffon blanc, et commença à panser mes propres blessures. Passant le tissu sur mes plaie, j’enlevais le sang un maximum, mais cela continuait à saigner. Arf, bon bah à la guerre comme à la guerre. Transformant un des objets de la table en aiguille et en fils, je me mis à me recoudre devant les yeux ébahis des élèves.

    En même temps je pouvais comprendre. Ce n’était pas tous les jours qu’on voyait une sorcière faire cela. J’aurais pu me lancer un sort d’épiskey, mais disons que je voulais encore plus renforcer mon côté fou à lier, et qu’ils comprennent vraiment quel genre de femme j’étais. Sans crier gare, mon patronus bondit sur un des étudiants de la salle, sans que je lève mes yeux. Il s’agissait d’un jeune homme, qui dessinait. Oui oui, vous avez bien lu. Le renversant à terre, il fut maintenu à terre par mes puissantes pattes de mon animal fidèle. Se mettant à grogner, il fit bien savoir mon mécontentement quand à son activité. J’avais des yeux partout, et rien ne pouvait m’échapper. Ma voix résonna alors dans la pièce :



    - Torben… J’ai bien l’impression que votre élève ne trouve ce cours guère intéressant… Il sera donc le premier à me montrer de quoi il est capable, si tu ne vois aucune objection bien entendu.


    Tirant un peu plus fort sur le fils de mon aiguille, je le brisais, ayant fini. Passant ma main sur ma paie que je venais de refermer, je fis disparaître toute trace de cette dernière. C’était comme si elle n’existait plus. Relevant la tête, je croisais mes jambes avant de rejeter mes cheveux en arrière. Regardant le jeune homme maintenu à terre par mon patronus, je fus étonnée de voir qu’il appartenait à la grande maison des serpents. Pourtant, le choixpeau ne se trompait jamais. Un instant, je pensais à lui enlever des points, mais je n’en fis rien. Mon maître avait beaucoup plus foi dans les verts et argents qu’aux autres. D’ailleurs, je devais faire un analyse de leur niveau, pour voir les nuisants potentiels. C’était une des raisons qui faisait que je m’étais rendue dans le cours de magie noire, la matière qui pouvait le mieux me montrer. Et puis aussi, je pouvais ainsi passer un peu de temps avec mon amant.

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Ven 26 Sep - 19:45

**Bon, pas de morts, pas de K.O. et pas de vainqueur... Dommage...**
Ikernel était effectivement un peu déçu par la fin du combat. Mais en même temps, il comprenait les intentions de la directrice... Ce n'était qu'un duel de démonstration pour l'exemple. Même si elle avait voulu impressionner les élèves, ce qui semble-t-il avait marché, elle n'avait sûrement jamais eut l'intention d'aller au bout.

Mais malgré tout, le jeune russe était assez satisfait. Il avait quand même pu voir la façon de se battre de deux mangemorts expérimentés, ce qui lui avait appris ou confirmés pas mal de choses sur la façon de se battre des sorciers. Toujours impressionnés par le sort d'animation de patronus, il se demandait toujours comment créer une telle créature et comment la vaincre. Le professeur de magie noir leur avait donné un aperçu mais n'était pas allé au fond des choses. A la fin du combat, Raybrandt guérit Badenov avec un sort étrange qui semblait assez douloureux.

**Existe-t-il un pendant maléfique à chaque sorts connu? Un plus puissant mais avec une contre-partie?**
Après quoi elle s'était soignée à la manière des Moldus, chose d'autant plus étrange après ce qu'elle venait d'accomplir quelques secondes plus tôt..
**Dommage qu'elle détesté autant tout ce qui n'est pas vert et argent... J'aurais bien aimé qu'elle m'enseigne deux trois trucs..**

Le patronus était toujours présent. Il guettait à présent chacun des élèves comme autant de proies. Lorsque le blondinet s'était penché vers son sac pour récupérer quelque-chose, un je-ne-sais quoi dans les grognements de la créature le fit ralentir puis stopper complètement son mouvement. Peut-être cette posture prêt à bondir et ces crocs luisant orientés vers son cou...

Mais finalement, c'est sur Lucian que la créature se jeta, le plaquant au sol. Ikernel, surpris, avait fait mine d'esquiver le tigre, mais se repris quand il compris qu'il n'avait rien a craindre.

**Pour le moment...**
C'était sûrement ce dessin qui avait du énerver la directrice.
**Bon bah mon vieux... Bon courage... J'espère que tes couleurs de serpentards te protègerons assez pour ne pas trop souffrir..**
Il observait son camarade au sol, lui dédiant un léger rictus de compassion. Il n'était pas trop inquiet non plus, il savait Lucian très débrouillard et capable de se sortir de pas mal de situation d'une pirouette impromptue.
**Finalement, ça pourrait être intéressant..**

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Ven 26 Sep - 20:22

    Lucian avait écouté d'une oreille les murmures de Irina en approuvant. L'issu du duel n'était pas encore certaine. Lui-même en avait déjà fait l'expérience un bon nombre de fois au cours de ses escapades nocturnes, ou pas mésaventures, celui ou celle qu'il avait prit pour victime, lui avait lancer vicieusement un sortilège au dernier instant. Enfin, ces quelques incidents étaient vite oubliés. La preuve : Lucian était vivant, et en bon état. Il se rappelait vaguement le duel nocturne avec son serpent favori (Irina) ou elle s'était étonnament bien défendue. En vérité, la Verte et Argent avait des capacités étonnantes et n'avait jamais manqué d'étonner le vampire. Rien que de repenser au deux duels contre Irina, une la fameuse nuit ou la brune découvra son état vampirique, et l'autre du premier cours de magie noire, une excitation épris le jeune homme. Il adorait les surprises, les retournements de situations. Bref, tout ce qui n'était pas déjà prédit d'avance enjouait beaucoup le Serpentard. D'ailleurs, un sourire s'afficha sur ses lèvres rougeâtres et tentatrices lorsque Ikernel semblait d'aplomb. Il détestait le voir d'une humeur négative.

    "Allez, que nous réserve l'issu de ce duels mes amis" chuchota t'il avec gaieté.

    Ne cessant de fixer le duel avec attention, cela ne l'empêchait néanmoins pas de continuer à dessiner les scènes du duel d'un air inattentif à ce qu'il faisait. En vérité, il était bien rare qu'il retrace de manière picturale ce qu'il voyait, mais le duel entre deux sorciers puissants lui avait donné envie de le faire. Espérons simplement que la directrice ne remarquerait pas cet élève en train de dessiner pendant le cours. Bien que la précédente dirlo, Lestrange, semblait sadique et cruelle, celle-ci paraissait l'être de manière centuple. Effrayant.. Enfin, cela ne semblait pas terrifier le vampire qui appréciait ce genre d'anecdote chez les femmes. Rien de plus sexy qu'une femme cruelle, le visage déformé par la lueur sadique qui s'héberge en elles..Par exemple, Arielle, la vampire à laquelle il s'était attaqué à Pré au lard lors d'une attaque entre les deux camps. Fâcheux souvenirs d'ailleurs..

    *Mais quelle beauté...*

    Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres lorsqu'il repensait au sang qui avait giclé violement de la pâle gorge de la femme à la chevelure rousse inoubliable. Quel spectacle presque érotique....Bon Ok, on se demandait qui était vraiment sadique dans tout cela. Mais le sang sur la peau blanche d'une femme, quel beau tableau, non? Bon, ben chacun ses goûts. En tout cas, on pouvait retrouver quelques tableaux fait par Lucian dans sa malle qui représentait des paysages assez sanglants au contraste frappant. Mais bon, revenons en au cours. Le Français ouvrit des yeux lorsqu'il vit un serpent de taille non négligeable sortir subitement de la baguette de la directrice. Quel magnifique créature! Mais le bel aristocrate tica au mot 'Vermine'. Faisant-elle référence aux poufsouffles? Certainement puisque les dirlo avaient la réputation de ne pas les aimer,,,very strange mais compréhensible. Mais Lucian n'eut pas le temps de s'attarder sur cette malencontreuse phrase qu'un tigre d'une beauté rarissime jailli de ce même baguette. Comment allait se débrouiller le professeur? Lucian ne put réprimer un ricanement lorsque la bestiole de Torben se fit lamentablement tuée par la bête de la belle et sauvage femme. Enfin bref, ce duel tournait un peu au vinaigre car les sorts volaient, blessant chacun des deux. Mais quelque chose réveilla entièrement l'esprit de Lucian : Du sang. Une profonde entaille s'était formée sur le bras de la femme, d'autant que ce spectacle était sublime, mais ce sang ne fit que sombrer doucement Lucian vers son côté sombre....OULALALALALA! STOP!! Lucian reprend toi, t'es en cours triple idiot de buse! Malgré la probabilité d'une certaine douleur, leur aînée ne manquait pas de continuer à se battre d'une manière plus que gracieuse. Mais le duel prit bientôt fin et ils durent se soignés. Bien obliger s'ils ne voulaient pas avoir des infections aux blessures. En tout cas, ce fut un bien beau combat, et pourtant, Lulu continuait toujours à dessiner, un peu emporté dans une semi-torpeur. Reposant ses yeux vers ce qu'il avait dessiné durant tout le cours, il n'entendit pas le patronus jaillir de la baguette de l'adulte et bondir sur lui.

    "WOUahhAA!!"

    Lucian n'ouvrit les yeux qu'une fois affalée à terre, n'osant pas faire le geste de se lever face au gros félin, debout au dessus de lui. Bon, s'il tenait à sa santé, ne plus bouger! Merdouille! Il s'était fait prendre comme un bleu... Affichant une grimace, le Serpentard attendait qu'une quelconque chose pouvait le sortir de cette situation fort embarassante surgisse..Bon, ben apparemment, il allait devoir être le premier à montrer ses capacités...Double merdouille! QUoique, cela pouvait être assez intéressant.. Enfin, tant que ce plouc de patronus ne s'enlevait pas, le vampire ne préférait pas faire un geste, l'air paisible et un petit sourire au coin des lèvres, comme à son habitude.

    *Bon, Lulu, tu es bien parti pour te faire expulser de l'école...D'abord le truc avec cet idiot de Barda, puis CA...*

    Vraiment, Lucian avait complètement foiré niveau attitude ce mois-ci. D'ailleurs, il avait déjà raté sa vie, mais là s'était pire. Enfin, du moment que les incidents dans l'école n'arrivait pas jusqu'aux oreilles de son oncle, il n'avait rien à craindre. Qui était plus terrible que le lycan? Ouai ouai, y a la sardine (voldemort), mais bon... Omis les cas à part, s'était ce sale c** d'écrivain qui le terrifiait le plus. Faut dire que passer toutes ses vacances dans les cachots n'étaient guère fort plaisant.. Vous voudriez, vous, passez toutesss vos vacances dans une petite pièce humide ressemblant à une grotte, l'odeur nauséabonde et des rats qui couinent près de vous, privé de la lumière du jour, et avec du pain et de l'eau comme buffet incroyable pour la journée? Non, donc ne vous plaignez pas! Enfin, si le brave et fier Serpentard mourrait aujourd'hui, il n'aurait pas à affronter le regard de Louis aux prochains jours fériers..

    *Mais j'ai quand même envie de mourir avec le ventre repus là.. pale Diantre, ce que j'ai faim. *

    Heureusement, ce n'était pas une faim de sang, mais de nourriture NORMALE. Oui c'est bien, il a prit sa dose de sang pour se contrôler, mais Lucian avait carrément oublié d'aller manger à la Grande salle ce midi. Triple buse! Son estomac grognait silencieusement pendant qu'il essayait de se persuader mentalement de la chance qu'il avait de ne pas être encore blessé...N'empêche que son dos commençait sérieusement à lui faire mal à cause du plancher dur et bosseux qui se dressait sous lui. La poussière venait titiller ses narines et il se retenait d'éternuer en public. Chiotte! Bon, là il commence sérieusement à en avoir marre. La mine agacée, Lucian essaya de poser son regard au loin pour repérer la silhouette de la femme, à moitié caché par le corps de la bête qui l'obligeait à rester clouer au sol.

    "Si vous voulez, je veux bien rester dans cette position jusqu'à la fin du cours...Mais prévenez moi quand je devrais me réveiller"

    *Je crois que tu aurais dût la fermer sur ce point, très cher ego*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Sam 27 Sep - 20:00

    Irina eut un sourire amusé en voyant l’impatience et l’excitation dont faisait preuve son Lulu concernant l’issue de ce duel ! Mais il fallait bien le reconnaître, elle aussi était impatiente. Ce n’était pas tous les jours qu’ils avaient l’occasion d’assister à un tel spectacle et la jeune bulgare comptait bien en profiter un maximum…
    La brune quitta cependant des yeux les deux adultes pour reporter son attention sur le vampire lorsque ce dernier chuchota gaiement qu’il attendait de voir ce que ce duel leur réservait…


    - Sûrement énormément de rebondissements et d’actions en tout genre… murmura Irina à son tour.

    Après ce chuchotement la demoiselle reporta de nouveau toute son attention sur les deux duellistes qui, il fallait le reconnaître, étaient impressionnants en tous points. D’ailleurs, Irina était tellement concentrée dans ce qui se déroulait devant ses yeux qu’elle ne prêtait attention qu’à cela… C’est pourquoi elle ne remarqua pas ce que faisait Lulu, ni même n’entendit son soupir…

    Alors que Torben venait de faire apparaître un immense serpent, la directrice ne sembla guère s’en préoccuper et fit apparaître un patronus ayant l’apparence d’un tigre… Le sort était fort bien réussit mais dans qu’elle but l’avait-elle fait apparaître ? La réponse vint rapidement… La chef des armées du Lord transforma son patronus en un animal bel et bien vivant mais ne s’arrêta pas là… Elle lui fit subir d’autres transformations aussi horribles qu’impressionnantes et lâcha enfin la créature sur le professeur de Magie Noire…

    Ce dernier stoppa l’animal après plusieurs minutes et non sans dégâts… Le combat reprit mais la Directrice décida d’y mettre un terme. Le combat terminé, les deux duellistes se soignèrent mais quelque chose ou plutôt quelqu’un attira l’attention de la femme… Et cette personne n’était autre que Lulu ! Irina le comprit au moment où le patronus de Miss Raybrandt projeta le vampire ainsi que les affaires de classe de la jeune bulgare au sol…

    Au départ, la brune se demanda ce qu’avait pu faire son camarade pour se retrouver plaqué au sol par un tigre-patronus et la réponse lui vint lorsque son regard se posa sur les dessins de celui qu’elle considérait comme son frère… Il était en train de dessiner. Voilà ce qui n’avait pas plus à la Directrice et voilà pourquoi il serait le premier à être évalué !

    Discrètement, la jeune bulgare recula sa chaise pour pouvoir apercevoir le visage souriant de Lulu… Et bien ! Même à moitié écrasé sous un patronus, il était encore souriant. Cependant, cela n’amusa pas Irina ! Il s’était déjà fait remarquer lors du dernier cours de Tor et le voilà qui recommençait alors qu’il lui avait dit de faire des efforts… La brune leva les yeux au ciel et soupira…


    *Il est vraiment intenable !*

    Au moment où cette pensée lui traversa l’esprit, Lucian fit une remarque qui fit que la vert et argent posa sur lui un regard noir ! Il était déjà à la limite du renvoi mais s’il continuait comme ça, c’était la mort qui l’attendait. Se penchant légèrement vers lui, elle lui murmura…

    - Lulu… Je te promets de venir à ton enterrement. Elle marqua une légère pause. Et dans le cas où tu serais toujours en vie à la fin de ce cours je me chargerais de toi moi-même… ! Ça t’apprendras à ne pas écouter mes conseils espèce de délinquant…

    Sur ces mots, la demoiselle se redressa, saisit sa baguette qu’elle pointa sur ses affaires se trouvant sur les sol et murmura un accio. Son matériel scolaire se retrouva de nouveau sur sa table. Tout avait retrouvé sa place d’origine comme si il ne s’était rien passé… Mais le fait que Lulu soit toujours au sol, écrasé par un patronus prouvait évidemment le contraire !


Dernière édition par Irina Blackheart le Lun 29 Sep - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 30
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   Dim 28 Sep - 22:07

Angel était on ne peu plus attentif au duel qui se déroulait devant lui. Que de techniques, de puissance s'offrait à ses yeux...Il fut surprit lorsqu'il vit de quelle manière leur nouvelle directrice employait son patronus. Les deux mangemorts enchainaient les maléfices, plus violents les uns que les autres. Heureusement qu'un sortilège de protection avait été mis en place par la combattante. Les duellistes faisaient preuves de force et d'expérience. Cependant le préfet des Serpentards crut déceler une différence entre eux deux. Là où le professeur de magie noir semblait puiser sa puissance dans une violence bestiale, physique, la tyrannique semblait trouver sa force dans de sombres recoins de son savoir en magie noire comme le laissaient penser le mouvement de ses lèvres. Comme si chacun d'eux avait c'était spécialisé dans une "voie" magique. Cela faisait réfléchir le vert-et-argent. Ainsi la puissance d'un sorcier ne se trouve pas uniquement dans ses connaissances en magie. Il réfléchissait à cela afin de trouver une nouvelle technique de combat. Peut-être devrait-il se spécialiser dans une voie? Alors qu'il était perdu dans ses pensées, il vit un éclair filer devant lui et terminer sa course non loin de lui. Le patronus de la dirigeante de l'école avait fondu sur un élève, le maintenant au sol de toutes ses forces. Lorsqu'il vit que ce n'était nul autre que Lucian qui était ainsi immobilisé, le chef des Salazars pensa pour lui-même:

* Décidément, il ne peut pas s'en empêcher...*

Qu'allait-il arriver au serpy? On pouvait craindre le pire pour Lucian, surtout après l'exemple fait par Krystel lors de sa première apparition face aux élèves dans la grande salle. Elle avait exécuté un élève sans la moindre hésitation. Mais Angel pensa rapidement à autre chose. La directrice venait de dire à leur enseignant qu'il serait le premier à lui montrer ce dont leur camarade était capable. Peut-être allait-il en apprendre u peu plus sur l'étrange personnage qu'est Lucian...

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6ième cours : Evaluation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
6ième cours : Evaluation...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)
» Cours d'harmonica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Salles de Cours :: Magie Noire-
Sauter vers: