AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 8 Oct - 15:10

Evans ouvrit le yeux. La salle dans laquelle elle se trouvait était d'un blanc qui aveuglait. Etonnée, elle se releva et se mordit la lèvre en sentant une douleur foudroyante dans son bras.
Relevant la manche de la chemise de nuit blanche qu'on lui avait mise, elle observa la cicatrice qui avait failli lui faire perdre son bras, et tout lui revint.

Elle s'était dréssée devant des nuisants, deux abrutis qui devaient avoir la vingtaine, et avait détournés les sorts qu'ils avaient lancés contre deux moldus, deux un enfants en bas age et sa mère.
Après leur avoir intimé de fuir, Evans s'était lancé dans un combat avec les deux nuisants. Elle en avait eliminé un à l'aide du sort Stupefix, mais le second avait été des plus coriaces.

Alors qu'il lui avait lancé un sort de découpe, Evans n'avait pas pu l'éviter et avait senti la douleur dans son bras droit. En regardant la blessure, elle avait failli tourner de l'oeil. Son bras s'était retrouvé cisaillé à moitié !
Le combat avait repris de la main gauche, et après avoir réussi à repousser le nuisant, la jeune femme avait transplané jusqu'a Ste Mangouste. Le sort avait coupé sa veine principale, et elle souffrait d'hémoragie externe.

Un guérisseur l'avait pris en charge, et elle avait sombré dans un sommeil profond durant le temps qu'elle était soignée.

Effleurant du bout des doigts la cicatrice qui formait un ovale sur son bras, Evans sauta du lit et chercha ses affaires. Elle devait passer la nuit ici, mais il était déja 05h00 du matin. Elle irait signer sa décharge à la sorcière de l'acceuil, et rentrerait au Qg reprendre encore quelques forces. Ca irait trés bien. Depuis son entrée dans la résistance, elle avait appris à soigner ses blessures le plus vite possible!

Jetant la chemise blanche sur le lit de fer, elle attrapa sa chemise grise qui avait été réparé sans doute par le guérisseur après s'être occupée d'elle.
La boutonnant, elle laissa les boutons du haut détachés, lui fasiant un léger décolleté.
Elle attrapa ensuite son jeans qu'elle enfila, et mit ses bottes noires.

Sa baguette était posée sur la table de nuit, et elle la glissa dans sa ceinture.
Passant sa veste de cuir noir, elle se réanrangea les cheveux dans la glace et descendit.
La nuit était magnifique, bien que froide, à travers les vitres de l'hopital;

Elle avait bien le temps de fumer une cigaarette avant de sortir d'ici, non?
Montant ay 5ème étage, elle se posa sur la terasse fermmée, et alluma une Winston. Asoirant une bouffée de fumée, elle la rejeta en regardant le ciel étoilé...
Elle avait failli y passer encore cette nuit! C'en devenait une habitude... Alors qu'elle fermait les yeux, la brune entendit des pas. Etonnée que quelqu'un ne dorme toujours pas, elle se releva de son fauteuil, et observa celui qui serait le nouvel arrivant dans quelques secondes.

Un homme qu'elle n'aurait pas pensé revoir un jour!!!
Sa bouche s'ouvrit de stupeur.


-Vous?

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 8 Oct - 19:49

Et c'était parti pour une journée de bureau, tout ce dont je pouvais rêver pour me mettre de bonne humeur. Et dire que les nouveaux adoraient les journées bureaux. De toutes évidences ils étaient des lèche-bottes de première, on ferait mieux de leurs refiler toutes les conneries bureaucratiques et de laisser soins aux actifs, dans mon genre le soin de sortir se battre contre des renaissants. Mais à la place, on m'avait mis en duo avec un nouveau. Un tandem de choc qui se profilait de toutes façons. C'était bizarre, cela faisait moins d'une semaine, et il avait enchainé les débilités ce crétin, je ne le supportais plus. Je vais donc vous raconter un peu la merveilleuse et stupide histoire de mon tandem.

Tout avait commencé lundi matin, comme d'habitude, je passais au ministère chercher ce qu'il me fallait pour ma journée, à savoir une liste des activités du week-end, la liste des endroits suspects, et la nouvelle fiche des plus recherchés du pays. On était un simple lundi matin comme un autre, sauf que j'eus la désagréable surprise de trouver un jeune homme dans mon bureau. Assis sur ma chaise les pieds sur le bureau, il s'en était fallu de peu que je lui fasse ravaler son arrogance à me tutoyer à ce petit con. Mais j'avais pris sur moi de ne pas le tuer. Pas le premier jour et dans mon bureau ça aurait fais bordel. Lisant la note de service, je lui fis comprendre qu'il n'était que toléré, que j'étais un assassin du ministère et qu'il avait intérêt à filer droit. Et la première chose que je dû faire fus de le ramener chez lui pour lui trouver des vêtements. Et malheureusement ma matinée s'envola avec ces conneries. Ce jeune ne savait pas s'habiller, finalement, il me promit d'aller au magasin dans la soirée. Et par chance pour lui, l'après-midi fut sans accroc.

Mardi matin, j'aurais à nouveau pu le tuer, je voyais un homme m'approcher, un clone, ce crétin était un clone. habillé exactement comme moi, la cravate en moins. Je pris à nouveau sur moi de ne pas le tuer, un tandem ça devait durer. Je lui mis tout de même une cravate qu'il soit présentable et perdis un temps précieux à lui apprendre à faire les noeuds car en plus, il fallait du temps à cet idiot pour comprendre les choses. Un noeud de cravate, ne fallait pas une heure pour apprendre? Et bien je découvris que si. Et en plus il me chauffait régulièrement avec ces conneries anti-tabacs. Le tandem était mal parti. Plus encore quand l'après-midi, nous filions un voleur recherché dans un magasin. Sans crier gare et sans raison, il se mit à courir vers lui en hurlant qu'il était du ministère. Je les laissais courir, de toutes façons, il n'y avait qu'une sortie à ce magasin. Je l'attendis calmement à l'entrée clope en bouche. Après avoir arrêté le voleur, j'engueulais copieusement mon "partenaire" et le sonnait de s'excuser de son incompétence auprès du voleur. Et il s'exécuta.

Mercredi, hier, ce fut le comble. C'était son premier jour bureau et je devais le superviser. Autant dire qu'un jour de bureau en plus du mien, c'était pour me plaire! J'avais prévu comme toujours quand je passais au ministère un café supplémentaire et alors que j'allais le donner à mon ami aveugle qui comme d'habitude quand je venais me jouais "Only You" du King. Mais cette fois encore, mon illustre et stupide collègue se mêla de choses qui ne le regardait pas et sortant sa baguette, il lança un sort vers l'aveugle. Et je pris la défense de l'aveugle, frappant au visage mon partenaire. Nos relations n'en ont été que plus tendus. M'excusant pour cet abruti au près de l'aveugle, je lui offris son habituel café. Et l'écoutais comme d'habitude me jouer ce morceau que j'aimais tant. Rejoignant après mon camarade à la joue rougie, il était devenu plus docile qu'avant. Et me réferra de ce qu'il comptait faire dans la soirée. Il comptait sortir avec un ami et profiter de sa jeunesse. "Comme si je suis ta mère pauvre con, du moment que tu es sur pieds et en bon état demain, tu fais ce que tu veux, même devenir eunuque si tu veux."

Et maintenant nous étions jeudi matin, il était très tôt quand un hibou me réveilla. Machinalement, je me levais pour lui donner un truc à becqueter et prendre la lettre. Elle était de mon collègue, il était presque une heure du matin, il m'expliquait s'amuser dans le monde moldu. *Putain il a rien compris ce con, demain je me le fais.* Et je me recouchais pour être réveiller aux alentours de quatre heures pour avoir encore des nouvelles de lui. Il était à Sainte-Mangouste, il avait été stupéfixé, mais savait la personne qui les avait attaqué blessé. Et comptait m'attendre à Sainte-Mangouste où il vérifiait que personne ne sortait et où il avait le nom d'une femme reçue dans la nuit, sans me préciser son nom. Il me fallut une demi-heure pour être prêt, rasé, prêt. Je préparais deux cafés que j'emmenais dans un sac.

Et sur place, je le snoba gentiment avant de m'informer du nom de la femme. Et mon visage se fit plus dur comme j'apprenais le nom. Quel crétin, il n'avait pas l'ombre d'une chance. Je ne lui proposa pas de café, et je m'enquis au près d'une infirmière de savoir où elle était. Monté sur le toit. j'ordonnais à mon sous-fifre sous-doué de transplaner sur le toit dans une minute précisément. Et j'avala les escaliers trois par trois. Arriver le premier sur le toit, je vis la surprise sur le visage de la femme. Et au moment où un "vous" s'échappa de ses lèvres, la cavalerie arriva, bruyante, hurlant qu'elle ne devait pas bouger, qu'elle était en état d'arrestation. Je vus la surprise sur le visage d'Evans et je dis pour mon collègue:


- Calmes-toi, t'es pas de taille à la battre alors ranges ta baguette mon grand. Non mais tu vas m'écouter petit con. Je commence à en avoir mare de tes conneries depuis le début de la semaine alors maintenant tu vas ranger ta putain de baguette avant que je m'occupe de ton cas.

Sa baguette se tourna vers moi, et il hurla que j'étais un traitre, mon dieu, pouvait-on vraiment être aussi con. Plus expérimenté que lui, je para son sort avant de le soulever d'un Levicorpus. Son corps était suspendu au dessus du vide, cinq étages de chute libre. Mais non, je n'étais pas un tueur comme ça, je tuais certes sans raison, mais lui ça ne m'apporterait rien. D'un geste, j'envoyais mon collègue contre le sol du toit. Se relevant me pointant encore et proliférant des menaces, j'avais de plus en plus envie de le tuer. Mais ce fut un sort d'oubliette que je lança. Une infirmière par le bruit attirée fit irruption, je lui fis signe que cela faisait un moment qu'il était amnésique et qu'il avait dû s'échapper de sa chambre.

Ramassant les cafés que j'avais posé, je fis apparaitre une chaise à côté de celui de la jeune femme. Je me laissais tomber dans la chaise, tendant un café à Evans Blackmoon qui parraissait toujours étonnée par ce qu'elle venait de voir:


- Chouette soirée non? Bon allez prenez ce café, si je voulais vous tuer, je ne le ferais pas en vous empoisonnant. J'aurais pu profiter du crétin pour le faire dans un combat non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Dim 12 Oct - 18:34

-Vous?

Alors qu'Evans se demandait ce que Vincent Winfield, danseur émérite et par dessus tout, unique nuisant qui avait su parler à Evans plus de 5 minute sans finir castré se tenait devant elle.

Un sourire des plus charmeur se dessina sur son visage, avant qu'un éspèce d'énergumène n'apparaisse, hurlant à la brune qu'elle était en état d'arrestation.
Non, c'était impossible...
Le débile en question s'avérait être celui qu'elle avait stupéfixé un peu plus tôt dans la soirée.

Sortant sa baguette d'un geste vif, Evans rit et lança


-J'ai hate de voir ça. Approche un peu pour voir!

Mais Winfield intervint. Oh non, pas contree elle à son grand étonnement! Mais contre son allié, d'après ce qu'elle en déduisait.
Le trentenaire disait qu'Evans était trop forte pour lui, qu'il ferait mieux d'abandonner. L'imbécle inconnu se rebiffa contre Vincent, le traitant de traître.

Evans malgré la tension de la situation ne put s'empêcher de lever les yeux aux ciel. Ce n'était pas chose possible d'avoir si peu de cerveau et de finir au ministère...
Mais Vincent fit voler le jeune idiot, et un instant, Evans crut qu'il allait le faire tomber du cinquième étage.
Ses yeux bleus se fixèrent sur le trentenaire, qui fit retomber son "collègue" sans douceur, ce dernier l'invectivant de nouveau.
La résistante leva sa baguette en même temps que Vincent.

Alors qu'elle lançait un sortilège de mutisme, Vincent fit oublier au jeune homme ces derniers moment.
Une infirmière arriva alors paniquée, mais le trentenaire lui expliqua sereinement que cet homme était amnésique et avait du s'enfuir de sa chambre.

La médicomage non sans rouspéter ramena le dit amnésique dans l'intérieur du batîment, tandis que Vincentlui tendait un café en lui disant que c'était une belle soirée.
Alors qu'elle regardait Winfield sans rien dire, ce dernier lui fit remarquer que s'il avait voulu la tuer, il aurait laissé l'autre débile s'en charger dans un combat.

Evans laissa son rire cristallin emplir k'atmosphère, et fit un sourire séduisant au nuisant.

Les parfaits opposés se réunissaient de nouveau.

Femme Homme. Nuisant, résistante...
Et pourtant tous deux si semblables...

Rejetant ses cheveux en arrière, Evans répliqua.


-Je ne doute pas que je ne serais plus de ce monde si vous aviez voulu m'assassiner. Mais je dois reconnaître que plus le temps passe, et plus vous me surprenez Vincent. Si votre maître apprenait que vous avez réduit à zero un de ses partisans pour me sauver, tout en lui disant qu'il n'était pas de taille face à moi, je me demande comment il réagirait...

Buvant une gorgée du café, Evans obeerva les constellations qui leur faisait face et reprit.

-Je n'ai jamais eu l'occasion de vous remercier pour votre lettre. Alors... Merci beaucoup. Elle m'a été des plus utile. Vraiment.

Son visage se tourna vers celui de Vincent, et elle lui fit un sourire charismatique.
La nuit était toujours aussi belle, Evans s'en rendait compte maintenant qu'elle avait (encore) failli passer l'arme à gauche.
Elle avait beau se trouver aux côté d'un nuisant, elle était confiante. Alors qu'il aurait pu l'attaquer dans la seconde. Pourtant, elle savait que cela n'arriverait pas. Du moins, pas aujourd'hui.


-Que me vaut le plaisir de vous revoir ce soir?

Après tout, il n'avait pas l'air d'être malade et encore moins d'être venu voir un ami.
Peut-être faisait-il partie de la troupe venue l'arreter? Non, certainement pas. Sinon, il y aurait eu plus de renfort.
La dernière fois qu'un résistant avait failli se faire arreter, Evans avait assisté à la scène. Il n'avait fallu pas moins de 5 nuisants pour tenter d'immobiliser le résistant qui avait réussi à transplaner 10 kilomètres plus loin et revenir sain et sauf au Quartier général...

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Dim 12 Oct - 19:35

J'avais encore une fois vu juste, que je sois damné pour cela! J'étais incapable de tuer si on ne me l'ordonnait pas ou si ma vie n'était pas en danger. Le Nuisant? Enfin je veux dire mon ex-collègue? Il n'avait rien pour tuer ni moi, ni elle. Egoïsme, correction, il n'avait rien pour tuer ni elle, ni moi. Il avait été plus un poids qu'un avantage pour moi depuis le début de la semaine, et si je n'étais que peu fier de ce que je venais de faire, il n'empêchait que j'avais eu envie de lui faire tout autre chose. La vrai question n'était pas aurais-je ou non pu le tuer? La question réelle était pourquoi ne l'avais-je pas tuer? Je me posais la question, j'hésitais, je doutais que cela eut un rapport si infime soit-il avec la présence d'Evans Blackmoon. Qu'était-elle pour moi? Rien de plus qu'une personne avec qui j'avais discuté, dîné, dansé, échangé des informations, même si l'échange avait été à sens unique. Enfin bref, elle n'était jamais pour moi qu'une inconnue. Enfin j'aurais aimé qu'elle soit restée une simple inconnue, mais je savais son nom. Et les noms ont un infini pouvoir, c'était d'ailleurs pour cela que depuis une semaine, les seuls noms qu'avait mon collègue étaient "hé, le jeune, apprenti", et quelque autres formules bien pensées mais en rien insultante par les termes.

Finalement, avais-je la carrure du ministériel? Bien sûr que oui puisque depuis six années j'y travaillais. Mais de suite dans l'immédiat, il ne faisait aucun doute que mon comportement avait dû paraître des plus étranges. Pour les minutes qui venaient de passer, à deux contre un, même avec un allié des plus stupides, Evans Blackmoon aurait été une proie, que je ne définierais pas comme facile, mais du moins amoindrie. Qu'y avait-il entre Evans et moi? Rien qui ne puisse être dis, il n'y avait qu'une confiance réciproque que l'on s'échangeait, où du moins, j'avais confiance en elle. Ce qui n'empèchait pas que je sentais que la demoiselle elle aussi avait au moins une once de confiance en moi. Sans quoi je savais que je n'aurais été assis à côté d'elle si longtemps, sans quoi je savais que je n'aurais été assis à côté d'elle. J'avais su, je l'espérais avoir démontré à cette femme mes intentions qui si elles n'étaient pas totalement louables, étaient au moins très peu orthodoxes pour un ministériel. La première réplique qu'elle eut me fit rire, en effet, le Seigneur des Ténèbres n'auraient que peu apprécié ce que je venais de faire, et j'esquissais un rapide sourire en coin. Sa seconde réplique eut pour réponse un petit hochement de tête. Et enfin elle s'enquit de savoir ce qui lui valait ma présence:


- Et bien, la chose que vous avez vu avant et qui me servait de collègue a été attaqué et stupéfixé cette nuit. Par vous dois-je le préciser? Enfin, il m'a envoyé un hibou pour me dire qu'il m'attendait ici pour que je l'assiste dans l'arrestation de cette mystérieuse femme, et voilà comment je me suis retrouvé ici. J'ai demandé votre nom en bas et votre localisation dans l'établissement. J'ai monté un semblant de plan visant à vous arrêter avec lui, je suis monté ici, vous connaissez la suite, jusqu'à maintenant. Donc à votre question, je répondrais que désormais la raison de ma présence ici est le fait qu'une amie ait été internée. et ne vous inquiétez pas pour lui, il a eu de la chance, depuis le début de la semaine je me le coltinais et j'imaginais une façon de m'en débarasser. C'est désormais chose faite, et sans violence. Je trouve ça heureux que nous nous revoyons, j'escomptais vous revoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Dim 19 Oct - 18:11

La question d'Evans selon laquelle Voldemort apprécierait peu cette action de la part de Vincent Winfield fit sourire le ministériel.
Puis, il lui expliqua la raison de sa venue ici.
Pour faire simple, il était venu secourir son abruti de collègue qui avait été stupefixé par elle même.

Pour un nuisant, Winfield était réellement étrange et hors nromes...
Jamais encore un ministériel n'aurait attaqué son collègue, si invivable soit-il pour sauver une résistante!

La brune acquiesca lentement de la tête, écoutant la suite.
Il ajouta que désormais, sa venue ici était le fait qu'il avait une amie qui y était internée. "L'amie" en question sourit modestement, et écouta Vincent lui dire que la revoir lui faisait plaisir.


-Je suis moi même heureuse de vous revoir, et j'escomptais bien vous recroiser un jour...

Sortant une cigarette de son paquet, Evans en tendit une à Vincent et se l'alluma avec son zippo argenté.
Recrachant une bouffée de fumée blanche, elle posa son regard de nuit vers le trentenaire et parlat de nouveau.


-Vous savez Vincent, sans vouloir vus vexer, je me demande parfois ce que vous faite au ministère....

Aspirant une nouvelle bouffée de nicotine, elle précisa.

-Vous m'avez invitée au restaurant, danser un tango avec la résistante que je suis, et aujourd'hui quand vous auriez du m'achever, vous avez anéanti votre collègue...

Un sourire amusé et charmeur sur les lèvres, elle précisa tout de même.

-Mais je ne m'en plains pas, bien au contraire...

Un vent vint dégager le visage d'Evans de ses longs cheveux bruns.
Un petit silence s'installa, et Evans parlat de nouveau, rompant le silence de la nuit.


-Que comptez faire à présent? Continuer dans le ministère? Ou vous arreter? Après tout, si le Dark Lord est au courant de votre acte, je ne donne pas cher de votre peau.


Elle observa le trentenaire d'un regard inquiet. Bien qu'elle n'en dise rien, elle était attaché à cet érange personage qu'il était...

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Lun 20 Oct - 14:52

Evans Blackmoon avait raison à mon sujet, j'étais un être particulièrement singulier et il ne faisait aucun doute que mes agissements ne seraient pas pour plaire au Seigneur des Ténèbres, d'ailleurs ce que je faisais ne lui plairais surement pas, mais pour le cas du jeune crétin, je n'aurais jamais qu'à dire qu'il était un résistant infiltré, et pour le restaurant, il n'en savait rien, alors pourquoi m'angoisserais-je de quelque chose pour lequel je ne puis être jugé car ce n'est jamais arrivé. La femme me proposa une cigarette que j'acceptais bien volontier, approchant la cigarette de la flamme du zippo argenté, similaire au mien qu'elle avait, je la laissais allumer la cigarette. J'en tirais une bouffée respectueuse, profitant de la fumée. La femme fit alors une analyse de ce que j'avais déjà fais et qu'elle m'avait vu faire et en réalité sa proposition principale était exacte, que faisais-je au ministère, n'importe qui entendant mon récit par les lèvres de la demoiselle se poserait la question. Un léger sourire aux lèvres, je lui répondis:

- Ne vous inquiétez pas, vous ne me vexez pas, bien au contraire, je comprends votre surprise au vue de mes agissements à votre égard. Quand à mon coéquipier, je suppose que vous voulez parler de ce lamentable espion de la résistance? Ce qui lui est arrivé est le sort réservé aux traitres. Quand au diner au restaurant, vous devez me confondre. Ne vous inquiétez pas pour moi, comme vous le voyez, je retombe toujours sur mes pieds. Ce que je fais au ministère c'est ce que je fais depuis six ans donc avant l'arrivée du Seigneur des Ténèbres et c'est que je n'ai connu que ça. Mais je crois que ma loyauté va s'arrêter, je suis de Sang-Mêlé et un crétin l'a appris, depuis au ministère autant vous dire que malgré mes succès et mes années de services, on veut me foutre dehors par tous les moyens. Je pensais cependant être plus malin, je peux résister à la pression de quelques-un et le Ministre lui-même m'a confié la torture de mademoiselle Ginevra Weasley. Et si vous voulez savoir comment vont les prisonniers, pour le moment tous sont encore en vie. Pour ma part, torturer cette demoiselle ne m'enchante guère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 29 Oct - 18:20

[désolée pour le retard! >_<]

Au contraire, Vincent percevait la surpirse et l'étonnement de la résistante.
Parfait, au moins ils se comprenaient... Comme la dernière qu'ils s'étaient parlés, ces deux personnes savaient se toruver des points communs malgréleur adversité.

Quand à ce coéquipier inutile, Winfield informa Evans qu'il était un espion résistant.
Un grondement sourd résonna en Evans.
Un traître...

Rejetant la fumée girse de ses lèvres, Evans articula.


-Au final, c'est mieux que ce soit vous qui vous soyez occupé de son cas...

Un traître... Elle avait perdu son fiancé a cause d'homme comme celui là.
Le trentenaire la tira de cette pensée funeste en lui disant qu'il comptait quitter les rangs du Dark Lord, ses jours étant comptés, de par son statut de Sang-Mélés...

Elle même était sang-mêlé.

Opinant, elle dit.


-Effectivement, vos jours sont comptés.

Elle aurait pu le rassurer, le cajoler, mais non. Il fallait être lucide.
Combien de temps encore avant que le Seigneur des ténèbres ne se sente mal accompagné en compagnie de 'Sang de bourbe?'

Mais alors, Vincent dit quelquechiose qui glaça la résistante.
Alors qu'elle était jusque la parfaitement calme, il lui avoua qu'il faisait partie de ceux qui torturaient les résistan,ts.
Et lui même devait s'occuper de Ginny Weasley.

Se relevant de sa chaise, Evans ne put se contrôler. Sa voix de parfaitement calme passa à une voix remplie d'espoir et de crainte.


-Comment vont-ils? Ou sont-ils? Ivan, Alfara, Ginny....

Evans se moquait à présent perdumment de son honneur. Ivan, le finlandais... Elle aurait dû être là pour l'aider...
Au lieu de cela, elle était restée sur la tombe de ses parents!
Elle s'en serait giflée.

Ramenant ses yeux de nuit sur Winfield , elle mumura.


-Je vous en conjure Winfield, dites moi si ils vont bien.

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Jeu 30 Oct - 9:37

La vie est un long fleuve tranquille, proposition dont certains sont extrêmement content et que certains pensent même être une vérité, à ceux-ci je pense qu'il faudrait qu'ils essayent une fois de vivre dans la conjoncture du monde magique actuel, et il comprendrait que loin d'être un long fleuve tranquille, la vie était plutôt une sorte de torrent, puissant, violent, s'accélérant, se ralentissant, se faisant meurtri puis meurtrier. Non la vie n'avait rien d'un cours d'eau calme et serein, la vie était un orage constant qui se voulait au vouloir plus où moins violent. Plus rien n'est pareil quand vous ne croyez plus en ce en quoi vous avez longtemps cru. Et moi, la cigarette que la demoiselle m'avait offerte dans la bouche, je me rendais compte que bien effectivement, cette cigarette était différente des autres que j'avais déjà fumé. Pas parce qu'elle pourrait me condamner si un ministériel venait à apprendre qui me l'avait offerte, mais elle avait un gout différent parce que j'avais le sentiment d'être plus libre alors que je la fumais, où s'arrête la vérité et où commence le mensonge, plutôt pour moi où s'arrête ma foi dans le ministère et où commence ma part de résistance?

Il n'y avait pas de réponses à cette question, j'étais qui je suis et je demeurerais toujours qui j'étais, mais six années de loyaux services, ça ne s'oubliait pas si simplement, sauf si quelqu'un avait la gentillesse de vous envoyer un sort d'Oubliette. Comme à son habitude, la femme parlait peu, peut-être et je trouvais ça tout à son honneur restait-elle en retrait comme elle le devait assurément face à un ministériel dont elle ne savait rien sinon qu'il ne lui était pas si hostile que ça puisque pour la seconde fois ils avaient une discution décente. Aujourd'hui changea un peu cependant, pour la première fois dans notre discution, mon interlocutrice montra de l'inquiétude dans sa voix alors que je venais de parler des prisonniers du ministére:


- La jeune femme qui ne se trouve pas être miss Weasley va plutôt bien, je ne connais pas son bourreau, c'est un jeune, un nouveau sur lequel je ne sais pas grand chose. Mademoiselle Weasley avait l'air plutôt bien portante étant donné la situation lors que je suis passé en vitesse la voir dans sa cellule. Malheureusement, je crains pour le dernier. Son bourreau n'est autre que Syerra Van Blaken, je crois que la présenter n'est plus utile, mais pour aussi long qu'en disent ses cris, il vie encore. Je suis désolé, je n'en sais pas plus, mais c'est par rapport à un prisonnier que je voulais vous voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 11:10

Quand Evans avait entendu le nom des résistants emprisonnés, elle avait du se faire violence pour ne pas devenir hystérique.
Mais les paroles de Winfield étaient apaisantes.
Ginny Weasley se portait bien, Alfara aussi, mais Ivan...

Ivan était tombée sur Syerra Ven Blaken? Mais ils voulaient le tuer le Finlandais ou quoi? Cette femme était aussi folle que Bellatrix! Bobn peut-être pas, mais presque!
Mordant sa lèvre inférieur, Evans se glaça en entendant les paroles de Winfield selon lesquelles les hurlements continus de Ivan permettaient de prouver qu'il était en vie.


-C'est... Tout bonnement... Immonde murmura Evans

De rage,elle aurait volontier tout détruit, face à son impuissance à agir.Et pourtant, elle ne pouvait que s'asseoir et attendre...
Retombant sur sa chaise aux côtés du ministeriel, elle aspira une longue bouffée de cigarette destinée à calmer ses nerfs d'acier qui devenaient aussi tendus que des élastiques.

Recrachant la fumée, elle entendit Winfield lui dire qu'il voulait lui parler d'un résistant en particulier.
Relevant le visage, Evans fixa son regard de nuit dans celui de VIncent.
Cet homme était-il réellement nuisant?!?
Voila déja deux fois qu'ils se rencontraient en persones civilisés, sans s'entretuer, et maintenant, après l'avoir aider pour un ordre de mission, il lui donnait des renseignents sur les prisonniers tout de même!!!

Cependant, la femme ne dit rien de tout cela, se contentant d'un simple.


-Je vous écoute Winfield. De qui voulez vous parler?

Son regard de nuit se posa sur celui de Vincent sans ciller, et attendit patiemment qu'il expose sa thèse.
Dans cette sombre nuit de Janvier, Eva,ns avait l'impression ed trouver un allié parmis le camps des ténèbres.

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 13:06

Ca y est, nous serions désormais face à ce grand moment de ma vie? Serions-nous donc face à ce jour où je trahirais le Ministère? Pourquoi? Pourquoi trahirais-je le ministère, en avais-je vraiment l'envie? En avais-je vraiment la capacité? Après tout, je n'étais jamais qu'un pion sur un échiquier. Enfin plutôt un cavalier sur un échiquier, ma façon d'évoluer et de me déplacer entre les divers parts de cet échiquier ressemblait plus au L du cavalier. J'avançais comme on me le dictait, mais au final, j'interprétais. J'avais passé de belles années avec le Ministère mais aucunes de mes missions n'avaient été consignées sur papier, j'étais l'assassin du Ministère même quand celui-ci n'était pas encore sous la responsabilité de qui on-sait-désormais-être-le-chef-de-l'Etat. Seulement imaginez que quelqu'un tombe sur ces notes de services par hasard, par exemple, un hôtel dans les Highlands en période de paix avec eux juste avant la mort surprise dans son sommeil d'un des plus hauts dignitaires de ce pays? Non j'avais été un bon exécutif, mais les choses changent, les vies évoluent, et un jour il arrive qu'un homme choisisse de vivre autre chose.

Tournant cruel de mon existence? J'en doutais quand même, je passais simplement à un camp un peu plus civilisé que mon ancien camp, pas de changement radical, le pouvoir sur le pays restait la fin. Il y avait le Bien et le Mal, vision manichéenne sauf quand on pensait comme moi que tout est relatif et que tout n'est qu'une question de point de vue. Mon Mal actuel est supposé être cette femme face à moi, mon Bien actuel le Ministère, et les tortures de prisonniers que je sais entrain de se réaliser dans la prison locale car il fallait trouver la planque des résistants. Finalement l'Homme n'avait pas évolué, il n'avait pas appris du passé, aujourd'hui comme avant on torturait, on tuait, on ne partageait pas. Seules avaient évolué les méthodes, aujourd'hui on ne tranchait plus que rarement les parts d'un corps humain, on scalpait moins, on était plus psychologique, plus fin, on s'amusait avec des barbituriques et des sorts de tortures psychologiques. Ce que j'avais dis sur la femme avait raidi Evans comme jamais je ne l'avais vu aussi inquiète. Cependant elle prit une mine plus calme en me parlant, et je lui répondis:


- Comprenez-moi bien, tout allait avec le Ministère avant qu'un sombre crétin ne découvre que je suis de Sang-Mêlé en faisant à mon insu des tests sanguins. Malheureusement depuis je vis un enfer dans les locaux du ministère, le pire étant de supporter les railleries et insultes lorsqu'on sait que j'ai donné six ans de ma vie au Ministère. Hier j'ai rencontré le Ministre, et il m'a refusé une idée parce que je suis de Sang-Mêlé, juste ce qu'il me fallait que je me décide à trahir. Et j'espère rejoindre la Renaissance en tant qu'espion du Ministère. En gage de bonne foi, je possède des informations sur les prochains mouvements du Ministre et je compte faire évader mademoiselle Weasley...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 14:09

Vincent lui expliqua que sa vie avait viré au cauchemards depuis quelques temps. Depuis, trés exactement , le jour ou l'on avait découvert son statut de sang-mélé.
Un imbécile avait prélevé son sang et découvert qu'il avait une parenté de Moldu.

A ce moment, Evans aurait volontier relever la tête avec foerté et dit que Winfield avait choisi le camps des laches, mais c'était impossible. Car par plusieurs fois, Evans avait eu l'impression de voir un homme torturé qui hésitait sur la voie à suivre, plus qu'un imbécile qui avait préféré taire son statut de sang mélé et se cacher dans les jupes des manegemorts...

Le trentenaire expliqua que le dark lord en personne avait refusé ses idées du fait qu'il était de sang-mélé. Mais, et lui même, qui était-il? De nos jours, il était quasi impossible de trouver un saorcier n'ayant pas un minimum de sang moldu dans les veines, et Voldemort ne devait pas échapper à la règle!

Mais, c'est appremment ce refus de la part de Mr le Ministre qui avait fait 'tilt' dans la tête de Vincent. Winfield désirait devenir espion à l'insu des résistants, et prouver sa valeur en faisant évader Ginny Weasley.
Evans eu le souffle coupé. Un nuisant, apprenti mangemort, acceptait de trahïr six ans de bons et loyaux services, aider les résistants en dictant les moindres faits et gestes du ministre, et libérant Ginny Weasley...

Piège, ou réalité?

Même si Evans se portait à croire que Winfield était sincère, elle restait sceptique. Elle se serait bien portée garante de lui, mais c'était à Rogue de décider.
Regardant Winfield, elle fit un sourire séducteur et sussurra.


-Ne serait-ce pas pour vous une occasion de prouver votre valeur à votre maître? En vous faisant passer pour un allié des resistants. Voila ce que vous entendrez à la résistance quand vous arriverez.

Rejetant du plat de la main une mèche de cheveux, la jeune femme fixa ses yeux de nuit sur le trentenaire.
Ecrasant sa cigarette, elle reprit.


-Mr Winfield, j'espère que je peux avoir confiance en vous. Vous m'avez sauvée la vie cette nuit, et vous auriez pourtant pu me tuer bien des fois. Durant la mission que nous avons eu ensemble, mais aussi le soir de notre rencontre... Vous m'avez aussi aider en me donnant des informations cruciales sur la santé des prisonniers, et les ordres de mission du Dark Lord. Pour cela, je vous suis reconaissante.

Soufflant un nuage de buée, la jeune femme sourit enigmatiquement avant de dire.

-Ce n'est pas à moi de décider si vous êtes un allié ou non, mais pour ma part, je vous considère comme un ami, et allié. Mais sachez que si vous m'avez trompée, je saurais me montrer rancunière...

Elle lui tendit sa main à serrer, et se releva furtivement.

-Nous devrions quitter Ste Mangouste. On ne sait jamais si vos ex alliés viennent à apprendre qu'une résistante se trouve ici...

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 14:45

J'étais sur le point de quitter six années de loyaux services, j'étais prêt à laisser derrière moi la reconstruction d'une seconde vie, pour en bâtir une troisième. Encore une fois dans ma vie un revirement, bien moins surprenant celui-ci que tout ce qui s'était fais par le passé. Lorsque j'avais dû changer de vie en tuant ma famille, cela n'avait pas être délibéré et réfléchi, ça avait été une nécessité absolue, j'avais eu le choix entre la prison à vie et une nouvelle vie dans le monde magique avec ce que cela impliquait. J'avais choisi la nouvelle, laissant tout le passé sauf un briquet derrière moi, j'avais vécu chez ma tante, j'avais commencé à être un exécutif pour le ministère, puis j'avais emménagé dans un appartement où je peignais de temps en temps des toiles, souvent aux couleurs de mon coeur. Si vous considériez que j'en avais encore un, et il n'y avait qu'une couleur à proprement parler, tout n'était que nuance de gris, plus ou moins foncé. De gris clair à noir, les seuls couleurs que j'avais été capable de peindre six années durant. Et j'avais dans le cellier de mon appartement une dizaine de toiles terminées, toutes plus sombres l'une que l'autre.

Pour la première fois, les paroles de la jeune femme se firent longues, et elles semblaient enthousiastes, du moins un peu. Sa première institution me fit sourire, bien sûr j'étais conscient que j'aurais droit à ce genre de traitement au début, tout comme je savais que j'aurais certainement droit à une séance de torture, et je dirais ce que je sais sans aucun problème. La seconde proposition pouvait qu'au moins Evans avait un peu de confiance, je ne savais pas vraiment quoi penser lorsqu'elle prit la parole une troisième fois, le choix revenait à Rogue et je me doutais que lui parler ne serait pas une partie de plaisir, mais un homme qui oublie de vivre oublie d'avoir peur:


- Je vous remercie de votre soutien mademoiselle. Je me doute qu'à mon arrivée, on me dévisagera et on me désignera régulièrement, je m'attends aussi à quelques insultes bien pensé. Je me suis aussi préparé à un stage de torture. Je tiens également à vous dire que vous n'avez à craindre de trahison de moi, je ne compte en rien vous tromper.

La femme se leva me tendant sa main, j'acceptais cette poignée de main avec un sourire, chose plus que rare sur mon visage et pour la première fois, un sentiment d'agir "bien". Je me levais à mon tour, regardant ma montre.

- Il va être l'heure pour moi de torturer mademoiselle Weasley je le crains. Comme je vous l'ai dis, je compte la libérer. Puis-je compter sur vous pour être chez moi après l'évasion, c'est à dire aux alentours de neuf heures trente?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 15:19

Winfield la remercia de son soutien, auquel Evans hocha simplement la tête. A la froide mise en garde qu'elle fit, le trentenaire répondit qu'elle n'aurait pas à s'inquiéter, qu'il ne comptait pas la tromper.

Evans l'esperait bien... Elle n'était plus aussi dupe qu'avant. Perdre ses proches l'avait légèrement faite devenir perspicace. Mais, juste légèrement voyons...

quand elle lui tendit sa main, Vincent la serra d'une poignée ferme, etr un sourire, chose qu'elle n'avait encore jamais vu chez lui se dessina sur ses lèvres. Sourire auquel répondit Evans.

Winfield lui dit donc qu'il allait 'torturer' Ginevra.
Enfin, la faire s'évader entre autres... Il demanda à la jeune femme si elle pourrait être chez lui aux alentours de 9h30, soit, peu après l'évasion.

Haussant les sourcils, Evans réajusta sa veste de cuir, et repassa une main dans ses cheveux, demadant.


-Pour quelles raisons?

Certes, elle pourrait y être... Avec les objets nécéssaires! Balais, poudre noire du Pérou, et baguette magique prête à l'emploi, au cas ou des mangemorts surviendraient. Mais elle pourrait venir.

A condition de savoir pourquoi. Elle commençait à avoir confiance en Winfield, c'est vrai, mais elle gardait encore un minimum de mise en garde.
Tant qu'il ne serait pas accépté par Severus Rogue, elle garderait un minimum de distance.

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Winnfield
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
12/20  (12/20)
Niveau magique:
30/100  (30/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 15:43

La cigarette était depuis un moment fini, et je ne comptais pas en rallumer une, en faites, cela faisait quelque temps que je pensais arrêter, mais je n'en avais jamais vraiment pris le temps. Alors je continuais de fumer, certes c'était un comportement stupide que de se dire qu'il me faudrait plus de temps pour parvenir à arrêter, j'étais assez fort, et je ne fumais pas tant que ça, je me sentais capable d'arrêter de façon violente, mais si je le pouvais, je n'en avais pas envie, devait-on réellement tout changer quand on changeait de vie? Non assurément pas, et puis changer tout pourrait attirer des soupçons au sein du Ministère, il ne fallait que je ne change en rien, ce ne serait pas trop difficile pour moi, j'étais de ces personnes qui ne changent que rarement, mais lorsqu'elles changent, qui le font radicalement. Du Mal au Bien, du Bien au Mal. J'avais choisi un changement complet. Et j'avais au moins un soutien même minime d'une jeune femme plus que sympathique et apparemment compatissante, mais je savais qu'on ne connait jamais les gens.

La jeune femme était en train de passer sa veste en cuir pour quitter l'hôpital, dans le cas où des ministériels apprendraient la présence d'une résistance à Sainte-Mangouste. Cela paraissait en effet notoirement sage et réfléchi. Il y avait une sorte de confiance entre elle et moi, mais nous restions sur nos gardes, aussi je ne fus pas surpris quand la jeune femme me demanda pourquoi je lui demandais de passer chez moi dans un peu moins de trois heures. Cela m'était apparut logique alors que je me parlais, mais je me rendais compte que ce n'était en rien le cas. Je la regardais dans les yeux comme elle le faisait, et je lui dis:


- Et bien en admettant que je libère mademoiselle Weasley, la cacher chez moi est possible, toutefois je pense qu'elle serait mieux dans les mains de personnes en qui elle a confiance et à qui elle manque au sein de votre chez-vous. Je n'ai pas la prétention de dire vous y accompagner, mais si vous venez chez moi, vous me trouverez avec elle. Vous la prendrez avec vous, et vous avez assez confiance pour me laisser venir ou non. Vous déciderez si par la suite nous nous reverrons ou non, et en quelles termes nous nous reverrons. Il me faut partir où je risque d'être en retard. J'habite appartement 404 dans l'Allée des Embrumes.

Alors que je parlais, elle et moi avions gravis escaliers et couloirs pour être devant l'entrée de l'hôpital. D'un simple mouvement de tête, je la saluais, alors que je me retournais pour prendre la direction d'Azkaban...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Blackmoon
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 26
Localisation : Dans ton dos
clan : Renaissance du Phénix
Humeur : Déterminée
Date d'inscription : 24/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
9/20  (9/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   Mer 5 Nov - 17:41

Winfield expliqua alors son plan.
Evans devait venir le rejoindre à sa demeure, pour la simple et bnne raison que Ginny y serait. Il estimait que le rouquine serait plus en sécurité entre les mains d'une résistante, et ainsi, elles pourraient rentrer toutes deux au QG...

Ce n'était pas une mauvaise idée, bien au contraire. Il lui dit aussi que ce serait selon leur bbon plaisir qu'il les accompagnerait, ou pas. Ainsi que leur prochaine rencontre. Evans avait les cartes en mains.

Si Winfield restait chez lui, il allait trés certainement être torturé pour avoir laisser "s'évader'' une résistante qui detenait de longues informations sur les membres du Phénix.
Mais, si elles l'amenaient au QG, c'était Evans qui allait se faire torturer. Non, il fallait trouver un endroit neutre, ou ils pourraient tous êtres en sécurité! Chez elle? Hum, les mangemorts avaient fait du reste de sa maison une superbe ruine.

Par contre... La demeure familiale de ses grands parents lui revenait de droit, depuis leur décès, et se situait à quelques centaines de mètres du QG de l'ordre! Etant la gardienne du secret de la villa Blackmoon, elle ne risquerais pas de s'auto trahïr, et elle doutait que Winfield tente une embuscade chez elle.

De toute façons le manoir savait se défendre de lui même.
Le trentenaire lui donna son adresse. 404 allées des embrumes. Evans nota cela mentalement dans un recoin de son esprit, puis les deux nouveaux alliés se retrouvèrent devant l'entrée de Ste Mangouste.

Se retournant vers lui, Evans répondit à toutes ses questions.


-Vous viendrez avec moi au moment où nous nous enfuirons avec Miss Weasley. Nous irons chez moi, dans une vieille demeure qui a appartenue à ma famille. Et, nous nous reverrons trés vite, après cette soirée, vous avez ma parole.

Alors qu'elle se reculait pour transplaner, elle rappela l'attention de l'ex nuisant.

-Oh! Vincent! Une dernière chose...

Li faisant un sourire malicieux, elle dit.

-Etant à présent alliés, et ami, je ne vois plus la peine de se vouvoyer. A tout à l'heure trés cher.

Puis, tandis que le trentenaire se retournait, Evans transplanit non loin de là, pour mettre le plan à éxécutions.

_________________


¢¾ Merci Irina ¢¾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles des plus étonnantes... [Pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°1670 - Retrouvailles entre cousins. (pv)
» Retrouvailles. (écrit par Mat'aenna + dialogue ig)
» Lieu de Retrouvailles
» De bonnes retrouvailles ? [LIBRE]
» Des retrouvailles inattendues (Aiden)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Autres lieux :: Hopital de Sainte-Mangouste-
Sauter vers: