AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Lun 13 Oct - 0:49

Barda Tor, ou pardon, je veux dire moi, car je ne parle pas encore de moi à la troisième personne. Bien que je ne doute pas que certaines personnes restent persuadé que je ne sois pas un bon professeur, et que de toutes façons la matière que j'enseigne ne sers à rien. A cela, je ne rétorque pas, mais qui donc peut se vanter de l'utilité et du bien fondé de son cours? A Poudlard, les choses étaient bien différentes depuis lors que moi-même j'y étudiais. Je me souvenais des discutions bruyantes et enjouées dans les couloirs, je me souvenais d'élèves qui allaient en cours avec la seule volonté d'apprendre et non pour éviter de subir des supplices. Je me souvenais des temps-libres que l'on possédait, temps-libre que chacun mettait à profit pour se détendre, s'amuser, draguer ou pour les plus foux à étudier. Je me rappelais ce Poudlard enjoué de ma jeunesse non sans une pointe de nostalgie, et d'un autre côté, je me souvenais des élèves que nous étions, aucun, non jamais aucun de nous ne ce serait plié à ces règles. Que je dis. De notre temps déjà, l'autorité se faisait respecter, mais alors l'autorité régnait non par la crainte que par le fait qu'elle se montrait juste.

La justice semblait avoir oublié cet endroit. Ce château habituellement si joyeux semblait avoir perdu toute sa vitalité, même les fantômes pourtant déjà mort ne mouftaient plus. Moi, j'étais sur mon bureau à lire les nouvelles règles édicter par la nouvelle Directrice que j'avais rencontré à l'hôpital. La lecture de ces règles m'écœuraient plus encore je le pensais que certains élèves. Cela ne ressemblait moins à un collège qu'à un camp militaire avec la tête le sergent Hartman. Tout était désormais calculé, chronométré, millimétré, ne laissant part à aucune erreur, aucun écart. Désespéré devant ces règles, j'ouvrais inconsciemment une bouteille de whisky, je venais de porter le liquide à mes lèvres quand ce que je venais de boire ressorti de ma bouche. Toutes les sorties à Poudlard étaient désormais interdites? Et comment diable étais-je supposé faire mon cours moi hein? Faire entrer certaines créatures certes, un dragon, je m'imaginais amener ça au beau milieu de la cour. Ne tentant plus de boire, je rangeais la bouteille continuant ma lecture, plus de vacances et les sorties en douce risquaient d'être sévèrement réprimandé.

Je n'en revenais pas d'à quel point le collège avait changé avec l'arrivée de Krystel Raybrandt à sa tête. Et en plus j'avais droit à une note de service me signalant de me montrer sans pitié aucune. Ca en revanche je n'aurais aucun problème à le devenir, dans ma façon d'être actuellement, j'étais normalement désagréable, j'avais une barbe pas rasée de quelque jours et en prime je n'avais rien à faire de ce que pouvait ressentir les autres. J'avais changé, et l'alcool n'était pas le principal facteur de ce changement, j'étais pour l'heure parfaitement sobre non sans un léger mal de tête. Alors que j'étais paisiblement assis sur le fauteuil devant mon bureau, mes pieds s'écrasèrent durement sur celui-ci. J'avais une tenue moldue comme à mon habitude. J'avais habitude qu'on me regarde étrangement. Un jean noir, un T-shirt du même acabit, des Converse aux pieds. Ne cherchez pas, je ne suis pas un professeur ordinaire. Je ne crains pas pour mon poste, pas que je doute d'être un bon professeur, je n'en savais rien, mais je savais que pour cette matière, j'étais un des tous meilleurs dans l'art de parler des créatures magiques. Je fixais maintenant mon regard sur l'horloge, il restait six minutes avant que ne débute le cours, et je priais qu'aucun élève ne soit en retard, mais je me souvenais la note de service, "spyez dur et ferme"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 29
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Lun 13 Oct - 1:09

Angel venait de terminer son repas. I lavait besoin de récupérer des forces après son entrainement d'aujourd'hui. Car depuis quelques temps, il s'exerçait pour essayer de maitriser les bases des sortilèges informulés, mais il avait encore beaucoup de travail. Après une bonne douche fraiche et son repas donc, il avait prit ses affaires et était partit en direction de son prochain cours. Après avoir toqué à la porte, il avait salué son professeur, Tor, puis était allé s'assoir à sa place habituelle. Une fois ses affaires sorties, il repensa au dernier cours en cette matière. Plutôt épique s'il en était, entre créature et élève rebelle, ce dernier avait été passionnant.

Mais qu'allaient-ils étudier en cette nouvelle journée? Le chef des Salazars aurait bien aimé étudier les sombrals, ces chevaux-squelettes que l'on ne peut voir uniquement si quelqu'un dans notre entourage est mort. Pour le vert-et-argent s'était ses parents et son "oncle" lycan. Cette espèce l'avait toujours fascinée depuis qu'il pouvait en voire les spécimens. Sortant de ses pensées, le préfet de Serpentard observa l'enseignant. Ce dernier faisait un brin négligé mais cela collait assez à la personnalité de Tor, selon le jeune quatrième année. Bref, il ne fit rien d'autre pour attendre le début du cours.

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Lun 13 Oct - 15:41

    Irina marchait dans les couloirs de l’immense château et constata que le nouveau règlement avait fait son effet. Aucun bruit de conversation ne se faisait entendre et tout semblait plonger dans un étrange silence de mort. La jeune bulgare commençait même à avoir l’impression qu’elle était seule à déambuler dans l’immense château jusqu’au moment où elle croisa un première année de Poufsouffle qui paraissait terrorisé par on ne sait quoi !
    Une fois arrivée dans son dortoir, elle récupéra ses affaires pour le cours de Soins aux Créatures Magiques et une question lui revint à l’esprit ! Le voyage que la jeune bulgare devait faire avec Tor était-il toujours d’actualité ? Si oui, il faudrait faire vraiment fort pour que la Directrice accepte de la laisser partir seule ! Poussant un soupir, elle ressortit du dortoir puis de la salle commune et prit la direction de la salle de cours du professeur Barda…

    Tout en pensant à ce ‘‘problème’’, la brune arriva devant la salle de cours et frappa à la porte sans même s’en rendre compte, entra et son regard se posa sur Tor ! Bien qu’elle le dissimula, Irina fut surprise en voyant l’enseignant… Quelque chose semblait avoir changé chez le jeune homme. Son attitude semblait plus froide, et il était flagrant qu’il s’était laissé aller ces derniers jours aux vues de sa barbe mal rasée.
    Ne s’attardant pas trop non plus sur le pas de la porte, Irina réajusta son sac sur son épaule et entra…

    Lorsqu’elle passa devant l’enseignant, elle lui adressa son habituel sourire et le salua de sa voix cristalline…


    - Bonjour Professeur.

    Elle aperçut ensuite Angel, installé au fond de la classe… Elle lui adressa un signe de la main en guise de bonjour et déposa son sac aux pieds de la deuxième table de l’allée centrale. Elle s’installa et sortit ses affaires de cours sans oublier son exposé qu’elle avait à faire pour aujourd’hui…
    Après ça, elle patienta, attendant l’arrivée des autres élèves et le début cours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Mar 14 Oct - 14:37

- "Travail, travail, et encore travail..."

Ikernel se demandait quelle genre d'enfance avait bien pu recevoir la directrice pour imposer un tel rythme aux étudiants. Plus aucun temps libre, plus aucun repos. Quand ils n'étaient pas en cours, les élèves étaient en études. Et lorsqu'ils n'avaient plus ni l'un ni l'autre, ils étaient enfin autorisés à se coucher et la fatigue accumulée les empêchaient de faire quoique ce soit de personnel. Le jeune russe avait tout de même quelques soirs essayé de sortir de l'école. Mais ayant failli se faire répérer, il avait dû rebrousser chemin presqu'à chaque fois. La seule fois où il avait pu se rendre à Pré-au-lard, c'était grâce à son récent pouvoir de métamorphose. En effet, la surveillance du ciel était confiée aux détraqueurs qui ne remarquaient pas vraiment la différence entre un animal et un animagus.

Malheureusement, il ne pu pas rester plus d'une heure sur place, la plupart des boutiques étant déjà fermées, l'heure bien avancée à cause des heures d'études et la fatigue aidant, le blondinet avait preferé ne pas trop s'attarder... D'autant plus qu'il avait aperçu quelques mangemorts bien connus de la directrice qui se seraient fait un plaisir de le dénoncer. Depuis ce jour, il n'avait plus tenté aucune sortie sérieuse. Leur intérêt étant devenu bien trop nul par rapport aux risques encourus, il ne s'autorisait plus que quelques vols par mois, quand il se sentait le besoin de prendre un peu l'air, l'atmosphère du château se faisant de plus en plus viciéeet étouffante.

Au niveau moral, il tenait assez le coup. Bien que les personnes le connaissant avaient surement remarque la diminution drastique du nombre de blague et de 'concert prives forces' dans le dortoir des jaune et noir, il gardait tout de même assez le sourir pour se demarquer de la plupart de ses camarades.

C'est donc de bonne humeur qu'il se dirigeait vers sa salle de cours. Étrangement, les soins aux créatures magiques étaient devenus une de ses matières préférée. Il n'y était pas spécialement bon, ni très impliqué, mais leur professeur dénotait suffisament du style mangemort à la mode chez ses collègues qu'il n'avait même pas besoin d'être particulièrement attentionné pour charmer les élèves.

- "Bonjour! Bonjour! Comment allez vous aujourd'hui?"

Il entra dans la salle, saluant d'un sourire ses camarades déjà présents et continuant de parler sans vraiment attendre de réponse. En passant près du bureau du professeur il lui demanda :


- " Alors Monsieur Barda, quel bestiole comptez vous nous faire affronter aujourd'hui? Ou bien une petite ballade dans notre belle foret magique serait-elle prévue?"

Il ne s'était pas arrète, et s'était finalement assis a coté d'Angel. Il avait quasiment fait un tour complet de la salle.

Il sorti ses affaires et observa le professeur, attendant sa réponse.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Mer 15 Oct - 23:34

Alors que ce cours allait commencer et que j'étais le professeur, je l'appréhendais encore plus que les élèves très certainement. Je savais à quoi je les avais habituer, un professeur sympathique et agréable, mais j'avais changé, j'avais commencé à boire, j'avais quitté Maria, j'avais changé mais également et il fallait le rajouter, j'avais reçu des directives d'en haut. Des directives terribles que m'avaient donné la Directrice, enfin elle l'avait donné à tous les enseignants je supposais, sauf peut-être son mari. Et les autres enseignants, je n'en doutais pas, étais très différent, j'imaginais assez aisément qu'ils appliquaient les volontés du Ministre et de sa déléguée à la tête de Poudlard. Il y avait des choses bien étranges qui se passait dans ce collège, et d'un certain côté, je me disais que je faisais partie de ces choses étranges qui arrivaient, d'un certain côté, dans le système éducatif de la grande école de sorciers d'Angleterre, j'étais un véritable extraterrestre comparé aux autres enseignants disciplinés.

Je réfléchissais tranquillement, les pieds sur mon bureau, mon regard fixait la pointe blanche en caoutchouc des converses noires que j'avais aux pieds. Je réfléchissais à la façon dont je devrais devenir plus dur, plus mauvais avec mes élèves et plus j'y réfléchissais, moi j'en avais l'envie. Merde, je les aimais ces élèves. Je ne voyais en eux rien de méprisable, aucun raison de les enfoncer et de ne cesser de leur rappeler leurs tares en les insultant copieusement. Mais on voulait que je devienne mauvais, on voulait faire de moi ce que je n'étais pas, et ce que je ne voulais pas être. Que pouvais-je donc faire? Etre mauvais? J'essayerais, mais je doutais sérieusement que cela soit possible. D'autant que les élèves entraient et je descendais les pieds de mon bureau. premier presque comme à son habitude, Angel Hell, silencieux et discret. Puis Irina Blackheart, sobre et agréable comme d'habitude, enfin ce fut l'énergique et toujours plaisantant Ikernel Stolichnaya. Face aux dire d'Ikernel je me levais pour répondre avec un ton dur:


- Je vous prierais d'être sérieux monsieur Stolichnaya. Preparez vos affaires dans le silence s'il vous plait. les règles qui régissent ce lycée régissent également pendant mon cours. Alors pour ce qui concerne mon cours, je vous prierais de, D'un geste de baguette je claquais la porte, et reprenant un ton plus habituel, rester vous-même, c'est à dire les élèves que vous étiez avant la nouvelle directrice. Et de mon côté, je resterais pareil à avant. Aujourd'hui, ce n'est pas moi qui vais faire cours, mais vous. Vous allez tous présenté l'exposé que je vous ai demandé de faire, et je vous évaluerais en fonction de votre prestation. S'il y a un volontaire pour commencer qu'il s'avance, si vous avez besoin de noter quelque chose au tableau, il y a des craies qui veut commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël Van Reinhard
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Localisation : Est-ce que je te demande la couleur de ton caleçon?
clan : Sûrement pas le tiens.
Humeur : Calme
Date d'inscription : 17/09/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Jeu 16 Oct - 16:59

Discret comme à son habitude. Presque aucun son ne venait de ces pas. Il se déplacer avec légèreté et une certaine grâce. Un peu comme un félin. Et c’est d’un pas malgré tout assuré qu’il se dirigeait vers sa salle de cours. C’est avec calme et discrétion qu’il y entra, sans se faire remarquer, se glissant entre deux élèves, comme à son habitude. C’est toujours en silence qu’il s’installa à une table, seul de préférence, comme à son habitude. A peine lança-il un signe de tête vers son professeur pour lui dire "Bonjour". Juste au cas où celui-ci aurait remarquer cette ombre qui c’était glissé dans sa salle de cours. Et c’est presque sans aucun bruissement qu’il sortit ses affaires. Enfin, il s’immobilisa et observa autour de lui, l’ouïe aux aguets.

Azraël attendit patiemment que le cours commence. Lorsque la porte claqua, signifiant que c’était le début, Aza ne put retenir un frisson de délice. Oui, il adorait ce cours c’était indéniable. Et il avait hâte d’en apprendre toujours plus. Mais bon, ce n’est pas pour autant qu’il se mettait toujours en avant, non. Azraël restait toujours en arrière, discret, au fond de la salle, dans le coin le plus sombre de la classe. Fidèle à son statut "d’ombre". Lorsqu’on lui demande de sortir son exposé, comme aux autres élèves d’ailleurs, il n’eut qu’à soulever ses parchemins vierges pour le sortir et le mettre sur le dessus.

Un volontaire? Comment ça un volontaire? Alors là non, il ne s’avancerait sûrement pas. En fait, ce fut même le contraire, il se tasse un peu plus sur sa chaise, se tapissant un peu plus dans l’ombre. Espérant qu’on ne le remarquerais pas. C’est que jouer au prof devant il ne savait combien de paires d’yeux, c’était franchement pas son truc. Alors si sur ce coup-là il pouvait essayer de passer joyeusement à côté, croyez moi, il le ferait, et ferait sûrement tout pour l’éviter. Il observa par ailleurs la réaction des autres élèves. Alors, qui se désignerait? A moins que notre cher professeur ne décide de désigner un volontaire d’office? Sainte Marie, faites que ce ne soit pas lui!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 26
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Jeu 16 Oct - 17:26

    Une nouvelle journée s'annonçait, et pourtant, le doux soupir quotidien du matin sur le lit de Lucian ne s'entendait pas. Normal, ce même lit était vide. Gné? Ou était encore passé le Serpentard? Simplement accoudé à la fenêtre, à regarder l'eau tourbillonant derrière la vitre, d'un air lasse. Depuis l'arrivée de la nouvelle directrice, le réglement était devenu irréaliste, insoutenable! Privés de ses sorties nocturnes, Lucian devait se contenter des fioles de sang qu'il avait acheté la semaine dernière, en grande quantité comme nourriture. Mais ce n'était pas la partie de chasse qui le manquait, mais le fait de goûter à la froideur de la nuit, un vent glacial qui lui arrachait toujours un frisson pure, une liberté l'éprendre. Tout cela n'était plus. Oh bien sur, le sang contenu dans les fioles n'avait pas autant de protéines que celui prit directement du corps de la victime, et Lucian pouvait être affaibli à certains moments par cette absence de renforcement, mais il ne s'en plaignait pas. La vie, sans plaisanteries anodines, jouissement de la vie, animosité particulière et gaie, n'avait plus à être. Que faire maintenant qu'il n'y avait plus rien à faire? Lucian soupira de lassitude, désanchanté de l'avenir de Poudlard. Mais citons néanmoins un avantage à ce nouveau réglement : Lucian AVAIT FAIT SON DEVOIR! Grand exploit, surtout que cela concernait le cours de Soins aux créatures magiques. Tiens, en parlant de ça, il était bientôt l'heure de s'y rendre.

    Dans un dernier soupir, le Serpentard se détacha de la vue qui avait fixé son attention pendants une vingtaine de minutes, déjà prêt, habillé et lavé. Ses compagnons se levaient doucement dans un baîllement naturel, laissant un bruit de froissement dût au mouvement des membres sous les draps casser le silence du dortoir. Le vampire décida de sortir du dortoir, débouchant dans la salle commune déserte ou le feu crépitait au sein du foyer. Tout en sortant de la salle, il prit au passage son sac de cours qui reposait près d'un fauteil et atterit dans les couloirs silencieux et sombres...Quel sinistre tableau. Le Vert et Argent marchait silencieusement à travers le château, croisant quelques élèves déjà prêts à aller en cours, tout comme lui qui n'avait rien de mieux à faire. Il arriva devant la porte vieillie de la salle de cours et y pénétra dans un silence habituel, telle une ombre vous scrutant. Il remarqua tout de suite la présence d'Irina, d'Angel et D'Ikernel, ceux qu'il connaissait le mieux, ainsi qu'une autre de sa maison dont il ignorait totalement le nom.


    "Bonjour Professeur"

    Bonjour à ce type?! Ben oui, fallait bien changer des fois, mais cela n'empêchait pas de garder une certaine hostilitée absente en ce moment, dans son coeur. Sans attendre, Lucian vient s'asseoir à l'un des bancs, près de ses compagnons de classe. Le professeur commença sans tarder, semblant avoir changer de comportement depuis la dernière fois. Sûrement l'effet du nouveau réglement, des lois sévères, strictes. Bref, le professeur était devenu une machine à enseigner... Lucian, loin d'avoir envie d'être volontaire pour l'exposé, se tût et observa le cours des choses. QUoique, et pourquoi ne pas surprendre les habitudes? Un sourire normal aux lèvres, Lucian regarda le professeur tranquillement et leva la main. Après tout, il avait préparé son exposé depuis une semaine, il n'avait donc pas à craindre de se tenir devant tout le monde, la bouche béat..

    "Je veux bien commencer, professeur"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Blackheart
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 34
Localisation : Sûrement dans un endroit interdit...
clan : Très bonne question...
Humeur : Cela dépend du lieu, du jour et des personnes présentes...
Date d'inscription : 05/03/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Ven 17 Oct - 17:21

    L’arrivée d’Irina fut suivie par celle de son p’tit russe adoré. Comme toujours ce dernier semblait être de bonne humeur ce qui eut pour effet de faire sourire la jeune bulgare… Il restait encore dans ce château des personnes capables d’être de bonne humeur malgré la pression imposée par la Directrice et cela faisait plaisir à voir. La brune adressa alors un signe de la main au Poufsouffle lorsqu’il alla rejoindre Angel au fond de la classe…

    Arriva ensuite un autre Serpentard qu’Irina n’avait pas croisé très souvent depuis son admission à Poudlard. Ce dernier entra en silence et discrètement avant de saluer le professeur Barda pour finalement aller s’asseoir un peu à l’écart des autres… Après avoir rêvassé quelques minutes en observant la porte, Irina se décida à jeter un nouveau coup d’œil à son exposé ainsi qu’au croquis qui l’accompagnait. Elle se demandait si tout le monde avait eu le même sujet où bien si leur professeur avait prit soin de leur donner à chacun un devoir différent…

    La brune n’eut pas le temps d’y réfléchir plus longtemps car son Lulu chéri faisait son arrivée ! Comme à son habitude il vint s’asseoir auprès de ses camarades et Irina le salua d’un sourire… puis elle reporta son attention sur le professeur et se souvint à cet instant le déroulement du dernier cours de Soin aux Créatures Magiques. Elle espérait que Lucian est retenu la leçon et qu’il tiendrait sa promesse…
    A cet instant, Tor prit la parole et la jeune bulgare commença par se dire qu’il fallait vraiment que le vampire se tienne à carreaux.

    En effet, le professeur avait commencé par demander à Ikernel d’un ton froid qui lui inhabituel de se montrer sérieux et que le règlement qui régissait ce collègue était aussi en rigueur dans sa classe triste ! Irina manqua de tomber de sa chaise en entendant ça… mais la suite la rassura ! Après que Tor ait fermé la porte en la claquant, il de manda à ses élèves de continuer à se comporter comme il l’avait toujours fait et que lui ferait la même chose de son coté…


    *Son humour a failli me faire crever ! C’est le seul cours où on peut se détendre tout en apprenant… Une chance pour nous qu’il y est encore des profs comme ça !*

    L’enseignant continua en disant qu’aujourd’hui ce n’est pas lui qui ferait le cours mais eux… Ils passeraient chacun leur tour afin de présenter leur résumé. Il demanda ensuite s’il y avait un volontaire. Irina remarqua que Van Reinhard s’était tassé dans sa chaise ; ensuite elle ne savait pas si Lulu et Ike avaient fait leur devoir et elle ne voulait pas que son préfet soit encore une fois le premier à prendre la parole…
    Alors qu’elle vérifiait une dernière fois ses notes elle fut prise de court par… Lucian ! Shocked

    Ce dernier venait en effet de lever la main et avait déclaré au professeur qu’il voulait bien commencé. Irina fut légèrement étonné de le voir si motivé mais cela prouvait au moins qu’il n’avait pour le moment pas l’intention de faire le pitre durant ce cours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-a-game.forumactif.org/
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Ven 17 Oct - 19:39

Le ton sérieux et la teneur de la réponse que Barda infligea au jeune Poufsouffle le pris totalement au dépourvu.

Il ne pu s'empêcher d'écarquiller un les yeux et d'en rester bouche bée. Il régurgita et pensait, alors qu'un léger rictus s'affichait déjà sur son visage.

**Et ben... voilà donc sa vraie nature? À moins qu'il ai décidé de faire bonne impression aupres de la directrice...Comme quoi, vaut mieux ne pas trop faire confiance aux gens... encore une fois...**

Mais d'un coup, le discours du prof changea du tout au tout lorsqu'il fit claquer la porte.

**Pareil qu'avant? Ca ne sera pas évident, mais... C'est tout à fait ce que je comptais faire!** Les yeux du petit russe se mirent à pétiller. Du coup, il avait failli éclater de rire.

**Un professeur intègre malgré tout, hein? Il prend des risques la.. C'est cool!** Ce n'était pas vraiment de la résistance, mais plutôt une affirmation de soi. Ce façon de ne pas se laisser dicter sa conduite, Ikernel connaissait peu de gens capable d'en faire autant. À vrai dire, il n'en connaissait véritablement qu'une, la seule personne de sa famille qu'il admirait et respectait.

Il observa le jeune professeur s'adresser à ses élèves. Pour un peu, le petit Poufsouffle aimerait être comme lui plus tard...

Revenant au cours, il comprit que Barda souhaitait voir un élève présenter l'exposé qu'ils avaient à faire.

Ikernel n'avait pas eût trop de mal pour le sien qui traitait des gargouilles. Il en avait côtoyé quelques unes à sa demeure familiale et avait toujours trouvé ces créatures amusantes. Quelques recherches avaient precisées ce qu'il ne savait pas, et il avait finalement pu tout finir en quelques heures. Un devoir facile en somme.

Le silence habituel s'installa alors que chacun essayait de se faire oublier.


**Et si j'y allait? Je me sens d'humeur loquace aujourd'hui... J'ai bien envie de...**

Mais quelqu'un éleva la voix et le pris de cours. Deuxième surprise de la journée. Lucian qui se portait volontaire pour participer a quelque-chose de scolaire.


**Et ben... C'est quoi la suite? La mort du ministre? l'Angleterre qui coule?**

Il observa du coin de l'oeil Azrael, tapi dans son coin.

**Ca fait longtemps que je n'ai embeté personne... Au prochain cours peut-être...**

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Mar 21 Oct - 8:52

Ne restez pas dans l'ombre mes amis, chacun de vous possède au fond de lui au moins une chose qui le rend unique et le distingue des choses, chacun possède au moins une chose que le différencie des choses, et cette chose vous devez la faire valoir, vous devez la mettre en avant, la valoriser, la faire évoluer jusqu'à la pousser à l'extrême. Vous n'êtes pas ce que la société veut faire de vous, vous êtes vous. Et c'est bien cela que beaucoup de monde, notamment en ses temps obscurs, avaient du mal à comprendre, pourtant j'y arrivais, je me différenciais. Et tout commençait par ma tenue on ne pouvait plus moldu, puis mon comportement au quotidien, souvent jugé comme étant très peu adapté à la vie en société, enfin il y avait mon comportement en cours malgré les injonctions de la Directrice à rendre mon éducation plus sévère, mon système pédagogique, si tant est que j'en avais un, était d'autant plus basé sur un système de confiance réciproque et de proximité, parfois trop, avec les élèves. Non assis face à moi, je ne voyais pas des élèves qui m'étaient inconnus et dont je n'avais rien à faire car j'aurais oublié leur nom dans un quart d'heure.

Je connaissais leur nom, je connaissais leurs habitudes de travail, au moins pour mon cours. Mais ce que je ne connaissais pas, c'était qui ils étaient en dehors, certes je connaissais un peu mieux la seule membre du beau sexe participant à mon cours, et Dieu seul sait pourquoi elle plus qu'un autre. Vieille et mauvaise habitude que j'avais prise mais dont je ne me lassais pas, me laisser faire par la gente féminine. Celle-ci constituait d'ailleurs ma plus grande faiblesse, mais je ne m'en laissais pas compter, elle était ce qu'elle était, je composerais avec, je suis malade mais je ne me guéris pas...Je suis le colon cancéreux de Tor...Encore une réflexion de mon ami la voix, mais c'était étrange comment pendant mes cours, elle savait se taire pour ne parler que quand j'étais en présence d'une autre personne. Mais il semblait qu'il y eut un nouvel arrivant, un Serpentard, encore un. Ma salle de cours ressemblait plus à la réunion Tupperware des Serpentard qu'à une salle de cours dans un collège où il y avait trois maisons dont une jamais représentée. Après avoir fais mon petit speatch, je fus bluffé, étonné, surpris, enfin bref flabbergasted, un mot anglais que j'adore à prononcer, car Lucian se proposait pour participer, devant tant de bonne volonté, je prenais place un peu plus loin dans la salle, avec de quoi noter tout en disant:


- Bien Lucian, je t'en prie, prends ma place devant, tu peux utiliser le bureau à ta guise. N'oublies pas que tu fais l'exposé pour toute la classe pas que pour moi alors essayes de ne pas regarder que moi. Et puis bien bonne chance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël Van Reinhard
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Localisation : Est-ce que je te demande la couleur de ton caleçon?
clan : Sûrement pas le tiens.
Humeur : Calme
Date d'inscription : 17/09/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Mer 22 Oct - 15:12

Halleluiah!! Amen!! Ave Maria!! Sainte Marie soit honorée!! Ouais bref vous l’aurez compris, c’était la joie suprême pour Aza. Bien qu’extérieurement il ne laissait rien transparaître, dans son fort intérieur c’était la fête. Dieu merci il ne passerait pas au tableau, enfin, pas pour le moment. Il espérait surtout qu’on l’oublie bien gentiment comme d’habitude quoi. Encore que, il avait beau faire, il n’arrivait pas encore à passer tout à fait inaperçu aux yeux de ses profs. Moralité, il ne pouvait qu’espérer que le cours soit assez court et les exposé des autres assez long pour qu’il n’ai pas le temps de passer. Sauf que sachant la chance qu’il avait, mieux valait croire au père Noël, c’était plus rentable…

Quoiqu’il en soit, Azraël tenta de se fondre un peu plus dans l’obscurité de la classe. En fait, s’il n’avait pu faire qu’un avec, il l’aurait fait… Non vraiment, il n’était pas de ceux qui se mettaient en avant, et encore moins de ceux qui parlaient, qui plus est devant toute la classe. Non pas qu’il soit timide, mais être le centre d’attention de tout le monde, il n’aimait pas particulièrement la chose. Donc, moins on le remarquait, mieux c’était pour lui.

Aza suivit des yeux le prof qui partit s’installer à une place libre dans la classe. Suite à cela, Azraël se décala très légèrement de façon à être le moins possible dans son champ de vision. Le tout, sans un bruit comme toujours. Au moins sur ce plan-là il pouvait être fier de lui. Dans la plupart de ses mouvements et de ses déplacements, il restait aussi silencieux et gracieux qu’un chat. Bien que la robe de Sorcier réduisait l’amplitude de son champ d’action. Mais bon, jouer la statue de marbre, il savait aussi faire. Aussi resta-il immobile jusqu'à ce que le volontaire, Lucian, commence son exposé. Consciencieux, il entreprit tout de même de prendre quelques notes. Cela pourrait toujours lui être utile dans l’avenir. Et puis, qui sait ce que ce dernier nous réserve?

Il en profita également pour relire rapidement le sien. Mouaip, à tout bien y réfléchir, il n’était vraiment pas certain que ce dernier soit bien monté. Il avait beau y avoir passé des heureux, il aurait bien voulu avoir de nouveau des dix-huit bouquins pour vérifier à nouveau ses écrits. Non pas qu’il était en panique, mais il avait quand même un peu peur, il fallait bien le reconnaître, que son exposé ne corresponde pas aux attentes de son professeur. Mais bon, il avait essayé de faire au mieux, c’était déjà ça. Sur ce plan il pouvait au moins être content de lui. Mais pour le reste… on était vraiment obligé de regarder les élèves ou est-ce qu’on pouvait se cacher derrière ses parchemins? Non parce que ça l’aurait bien arrangé quand même. A moins que quelqu’un ai une cape d’invisibilité, ça l’aurait grandement soulage n’empêche. Mais bon, il doutait que Mr. Barda soit vraiment content d’une telle prestation. En fait il risquait plus de se faire enguirlander plus qu’autre chose. Mais était-ce vraiment sa faute si on l’avait programmé pour aimer plus les ténèbres que la lumière?

Partit de nouveau dans une de ses grandes réflexions intérieure, il se déconnecta quelque de l’instant présent. Il réfléchissait et ne faisait plus tellement attention à ce qu’il se passait autour de lui. Inconsciemment, il se glissa un peu plus dans la profondeur des ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 26
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Dim 26 Oct - 18:58

    Lucian sourit lorsqu'il lut l'étonnement sur le visage du professeur ainsi que sur ceux de ses compatriotes. Il avait soigneusement préparé son devoir depuis une semaine, ayant suivit les conseils ou plutôt, ordres de sa petite Irina. De plus, depuis l'arrivée de la nouvelle directrice, le petit vampire n'avait guère envie de se faire trop remarquer par comportement intolérable dans l'enceinte du château. Ce cours-ci, il se tiendrait droit tel un élève modèle, espérant satisfaire le professeur de sa volonté à faire des progrès. Mais en dehors des cours, il reprendrait son attitude d'élève blagueur et irresponsable en un peu amoindri. Barda lui répondit normalement en lui donnant un conseil. Bien, maintenant il ne fallait pas qu'il fasse le con devant toute la classe et résister à l'irrésistible pulsation de jeter un petit sort par-ci par-là.

    "Oui professeur.."

    Dans un mouvement toujours aussi gracile, notre Serpy adoré se leva, le sourire aux lèvres et le regard un peu plus sérieux qu'aux habitudes. Il tenait ses feuilles d'une main mais connaissait le sujet de l'animal que son professeur lui avait donné, par coeur. S'était même une joie de faire un exposé sur la créature qui lui a été donnée car ce même animal lui avait été fort intriguant jusqu'à lors. Lucian vint donc se placer sur la scène, devant tous les autres élèves. Oh que non il ne stressait pas! A quoi bon d'ailleurs? Il inspira une grande bouffée d'air avant de commencer son exposé d'une voix suave et éloquente.


    "Je vais ainsi donc vous parler d'une créature bien connue, le Sombral. Qu'est-ce que cet drôle d'animal, vous direz vous? Le sombral est une créature d'apparence reptilienne, un corps squelettique, s'approchant de l'apparence d'un cheval mais dépourvu de toute chair. La tête de celui-ci nous fait beaucoup penser à celle d'un dragon, pourvue d'une pair de yeux sans pupille, dépourvu d'une quelconque âme. Un regard fixe et vide. Il possède une paire d'ailes noires, à la surface lisse comme celles des chauve-souris, à la hateur du garrot. Bien que ce soit une créature magique incroyable, les gens croient généralement qu'il est présage de mort, et que de le voir attire la malchance, à cause de sa nature elle-même. En effet, seuls ceux qui ont déjà vu mourir quelqu'un, tout en ayant fait le deuil, peuvent le voir. Autrement dit, ce cheval squelettique est invisible aux yeux des autres. Il possède un excellent sens de l'orientation dût à son aptitude à survivre en milieu sauvage. Il a tendance à se deplacer d'une manière rapide dans les airs grâce à sa faible corpulence et sa légéreté, aussi aisé qu'un oiseau. Mais il ne faut jamais se fier à son allure qui paraît faible, au premier regard. Remarquons pourtant que ces bestioles ne sont pas fort courantes. Très gourmand pour la viande, bref, carnivore, le sombral est attiré par l'odeur de sang. Comme les vampires!? balèze ..

    Il en existe tout un troupeau dans la Forêt interdite de Poudlard. Ce sont eux qui tirent les calèches qui permet d'ammener les élèves au château le jour de la rentrée scolaire. Bon en bref, les Sombrals sont de laides créatures portant sois-disant malheur, mais qui sont au fond, très sympas.."


    Lucian avait bien prit la peine de détacher chaque mot, d'appuyer sur le plus important et de parler ni trop lentement, ni trop vite. Un petit sourire aux lèvres, il se retourna vers le professeur pour avoir son opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Mer 12 Nov - 10:24

Devant la bonne volonté de Lucian, comment aurai-je pu ne pas le laisser faire son exposé, s'il y avait eu un élève que j'aurais juré devoir forcé à passer pour présenter c'était bien lui, mais non au contraire le jeune homme s'était de lui-même présenté pour passer son exposé. Evidemment à partir du moment qu'il voulait passer lui-même, je ne pouvais pas faire passer quelqu'un d'autre, d'autant plus que j'avais escompté le faire passer en premier s'il n'y avait pas de volontaires, le serpent qui se mange la queue. Assis au fond de la salle alors que le Serpentard se préparait à faire son exposé, je remarquais certains détails auquel je n'avais jamais porté d'attention, par exemple les chaises se voulaient relativement inconfortables, pourtant avec la magie il ne faisait aucun doute qu'on pourrait les rendre bien plus agréable qu'elles ne l'étaient. Quoi que cela pouvait très bien être une volonté de la nouvelle Directrice Toute-Puissante de Poudlard pour s'assurer que les élèves ne se reposent pas pendant les cours, mais y travaillent d'arrache-pieds. En tout cas si tel était le cas, ce n'était pas très pédagogique, enfin c'est ainsi que je voyais cela.

Alors que Lucian commençait son exposé, je jetais un regard à ma place qui était de façon surprenante, très silencieuse. Peut-être était-ce le fait que chacun ait à présenter un exposé qui les forçais ainsi à ne pas tenter de frauder les règles sur la parole en cours, car traditionnellement, ce n'était pas un tel silence qui régnait. Ou alors, on pouvait encore une fois féliciter la Directrice d'avoir ramené le silence et le calme dans les salles de cours. Le pire dans cet histoire est que j'étais curieux, curieux de savoir ce que renfermait la salle de la Directrice comme secret, j'imaginais le pire de ce qu'elle aurait pu faire à un élève dans cette salle, seule en tête à tête avec lui. Dans le même temps, j'avais l'impression que le pire que je pouvais imaginer n'était toujours pas assez pour définir la violence et les agissements qu'auraient pu avoir notre Bien-Aimée Directrice. Un peu silence dans ses pensées Lucian était entrain de présenter à la classe son exposé. Je prenais notes des points forts et faibles de son exposé, mais il fallait avouer que l'exposé était très bien préparé, la diction était parfaitement compréhensible, et il y avait eu un véritable travail avant de passer:


- Bien, très bien même Lucian. Je ne m'attendais pas que tu me fasses un travail de telle qualité, j'avais déjà été surpris par la qualité de ton écrit, mais ta diction était impeccable, et tu sembles avoir plutôt bien préparé cet exposé. Tu auras ta note en fin d'heure, comme toutes les personnes présentes d'ailleurs. En tout cas, je te remercie d'avoir commencé car ce n'est pas toujours le plus facile de commencer. Bien messieurs et mademoiselle, qui veut nous présenter son exposé maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 36
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Sam 22 Nov - 0:24

**Et ben... Voila qui est une première...**
Du coup, poussé par la surprise, Ikernel avait suivit attentivement l'exposé de Lucian sur les Sombrals. C'était tellement rare que le Serpentard travaillait sérieusement...

**Aurait-il lui aussi peur de la directrice au point d'avoir modifié sa ligne de conduite?**
Il jeta un coup d'œil a Irina.
**A moins que les remontrances répétées l'ai poussé à faire un effort pour une fois...**

Il plissa les yeux, écoutant le commentaire de Barda qui semblait lui aussi surpris par le zèle du Serpentard.
Il ne perdit toutefois pas le cours des évènements et demanda à quelqu'un d'autre de se dévouer.


**Mmmh, après une telle prestation, ce serait ridicule de rester dans son coin**

Tiraillé entre la flemme et l'envie de faire comme Lucian, Ikernel finit tout de même par lever la main, et sur signe du professeur, par se lever et commencer son exposer; feuille à la main, voix forte et claire:


- "Pour ma part, je vais vous parler d'une créature bien plus répendue, et surtout plus visible. Il s'agit d'une bestiole connu aussi des Moldus qui en croisent et en observent assez souvent d'ailleur... Je veux parler des Gargouilles!


Alors tout d'abord, selon une définition Moldue, une gargouille est 'un ouvrage sculpté d'évacuation des eaux de pluie des toitures, propres à l'art roman puis surtout gothique.' En gros, ce sont des statues à l'allure difforme à mi-chemin entre le lion, le dragon ou l'aigle...

En fait, une bonne partie de ces soi-disante sculptures sont des créatures belles et bien vivantes, se rapprochant plus du minéral que de l'animal, certes, mais vivante quand même. On pourrait donc les considérer comme de la bloc de beton avec une certaine personnalité.

Physiquement, elles ont souvent une allure grotesque, généralement pourvues de crocs et de griffes, souvent avec des ailes. La couleur de leur peau (en pierre) varie selon si c'est du grès, du granit, ou de la roche magmatique, voir ou même le calcaire. Pour ma part, j'en ai vu une en crépi un jour, mais je pense que c'était plus une sorte de mode gargouillesque qu'autre chose...

Des rumeurs font parfois croire qu'elles ne s'animent que la nuit, mais mon expérience personnelle m'a fait constater le contraire. En effet, ma famille employant fréquemment leurs services (j'y reviendrais plus tard), j'ai pu en observer de visu quelques unes.

Donc non, elles ne s'animent pas la nuit : Elles ne s'animent en fait à peu près jamais. Disons qu'elles sont extrêmement douées pour rester assises sans bouger et observer les allées et venues et, de ce fait, font d'excellentes sentinelles ou gardiennes (D'où leurs job dans notre manoir familiale...). Malgré leur tendance à rester figer, elles peuvent très bien donner l'alerte ou poursuive quelqu'un... Leurs ailes leurs prodiguant une très bonne vitesse de vol, et leurs griffes et crocs leurs assurant une force de persuasion sans faille.

Au niveau de leur régime alimentaire, elles ont souvent une grande préférence pour les pigeons et autres volatiles urbains. Il est d'ailleurs à noter que nos gargouilles familiales se font payer en pigeons. (A ce propos il est fortement déconseiller de leur envoyer des messages par hibou... ou pigeons voyageurs...)

Pour conclure, bien que pas évident à repérer de par leur mimétisme architectural, les gargouilles sont des créatures très sociables et assez faciles à observer. Elles font malheureusement de très mauvais compagnons de discussions de par leurs sujets de prédilections tournant autour du temps, des pigeons ou de la mode en cours chez les cailloux. "


Il conclu son exposé d'un léger mouvement de tête, et se rassit à sa place, pas mécontent de son petit texte.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Tor Barda
Sans Camp
Sans Camp
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 28
Date d'inscription : 29/02/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   Mer 26 Nov - 11:25

Diantre que je pouvais haïr ce nouveau règlement, rien à voir avec de la puérile résistance égocentrique et personnelle, je haïssais ce règlement pour les élèves, me souvenant des moments où moi-même j'étudiais à Poudlard, je n'irais pas jusqu'à dire que c'était le bon vieux temps, mais disons que c'était le vieux temps, enfin pas si vieux, et qu'il n'avait finalement pas été si mauvais que ça, donc d'une façon, ça avait été le bon vieux temps. Mais les choses évoluaient, si j'avais eu un peu plus confiance en tous les élèves présents, il n'aurait fais aucun doute que j'aurais profité de mes cours, lorsqu'ils se déroulaient sans surveillance d'une autorité supérieur, pour que ce collège ait droit à un petit plus de vie en dehors des cours. La première chose que j'aurais fais avec ces élèves auraient été de mettre en place, un petit système de résistance à la nouvelle Directrice et aux autorités nouvelles, le seul problème était de savoir en qui je pouvais avoir confiance, si la question ne se posait pas avec Ikernel, et que j'avais une très bonne opinion sur Irina, je ne savais pas vraiment de quoi il retournait avec les autres élèves. Le nouveau dont je ne savais rien, Angel qui ne parlait que très peu, et Lucian qui était complètement imprévisible.

Il ne faudrait pas s'étonner lorsque soudainement dans les couloirs résonneraient une musique moldue, relativement connue mais qui ne plairait en rien aux autorités directoriales, imaginez-donc que je prévoyais si tôt que je le pourrais, de faire résonner dans tout le château, une certaine chanson des Guns N'Roses. Cela serait marrant d'observer la réaction de la pire femme d'Angleterre lorsque résonnerait dans son château, les musiques et paroles de "Welcome to the Jungle". Elle n'apprécierait pas, mais les élèves eux apprécieraient cette rébellion. Oui, j'étais resté un gamin, mais contrairement aux autre enfants, je n'avais jamais eu pour limite que celles que je me fixais, et elles étaient très franchement peu nombreuses, je me les découvrais au fur et à mesure, seulement lorsque j'avais tué, ne mettais-je pas condamner à ne plus avoir aucune limite? Pas impossible, je m'inquiéterais de cela en temps voulu, car pour la première fois depuis bien longtemps, ma voix et moi tombions presque en accord.

*Alors tu veux faire de la résistance c'est ça...Oui...Et si je t'aidais, je veux dire mon esprit machiavélique anti-autorité de toutes formes que ce soit combiné à ton don habituel pour improviser et te sortir des pires situations...Ca à l'air intéressant, mais qui te dis que je te fais encore confiance? Qui me dit que tu ne vas pas tirer sur quelqu'un d'autre...Sur qui donc pourrais-je tirer? Ah peut-être cette demoiselle que tu apprécies tellement, enfin que tu as apprécié fut un temps sur ton bureau. Tu sais la faire miroiter avec une promesse pas tenue, ça c'était carrément démentiel...Je compte bien la tenir...Je me demande par quel miracle tu comptes tenir une promesse de ce genre maintenant que la psychopathe est à la tête du collège...Oh t'en fais pas pour moi, il faut juste que j'improvise...Si tu veux je t'improvise une diversion, avec juste quelque explosifs de-ci de-là, je te fais un feu d'artifice et pendant ce temps tu files à l'anglaise avec la bulgare pas mal non...Peut pas...Tu peux pas filer à l'anglaise pourquoi donc...Je suis irlandais...Avec un humour aussi décapant que l'humour irlandais dis-donc, bon on se fait ça quand...Tu crois vraiment que je vais te donner des explosifs...Hum*

Pendant ce temps, Ikernal faisait son exposé, je l'écoutais, notant de temps en temps des choses qu'il aurait choisir de rajouter ou sur lesquels il aurait fais l'impasse, mais il avait été lui aussi, concis et complet, autant que ne l'avait été le devoir écris qu'il m'avait envoyé. Pourquoi faire le devoir par écris puis par oral? Tout simplement parce que je m'étais rendu compte que le travail réalisé par les élèves s'étaient voulus tout simplement d'une qualité surprenante et réellement excellente, aussi je pensais qu'il serait bien que chacun puisse profiter du travail des autres, pas de fainéantises là-dessous, j'aurais des contrôles à corriger, et j'avais lu le règlement concernant les notations. Pour les élèves ayant le malheur d'avoir une note trop basse, qu'on compte sur moi pour ne pas laisser la Directrice torturer des élèves ainsi. Elle était forte et dangereuse, je n'allais pas laisser des élèves être torturés par une sadique en manque de pouvoir! Nous verrions le moment venu:


- Ikernel, ton sérieux est tout à ton honneur, je ne doute pas que tu finiras par figurer dans les petits papiers de la Directrice, ou peut-être dans sa salle spéciale, que j'avoue avoir hâte de visiter. Enfin, toi aussi, un très bon travail. Et je dois dire que tous vos travaux écris avaient une qualité splendide, j'ai été particulièrement surpris de la qualité de vos travaux, suffisamment pour que j'en vienne à vous faire exposer devant la classe comme vous l'aurez remarqué. En attendant, qu'un suivant se décide, je vais rapidement vous expliquer les modalités de l'interrogation qui suivront vos exposés. Vous aurez du temps ne vous en faites pas, et il y aura des questions sur tous les exposés, évidemment les questions sur le votre ne compteront pas dans la notation cela tombe sous le sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours 3: Pédagogie novatrice ou prof fainéant?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de management par le professeur Edra
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Salles de Cours :: Cours de Soins Aux Créatures Magiques-
Sauter vers: