AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une Salle journée !|Libre|

Aller en bas 
AuteurMessage
Jesse Winter

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 30/10/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Une Salle journée !|Libre|   Mer 5 Nov - 2:49

C' était en fin de journée, le cours de sortilèges des Pouffsoufles de 6ème année venait de prendre fin.Un des élèves se dêpécha de ranger ses affaires, et de remettre sa baguette en poche, pour aussitôt sortir.Il fit apparaître quelques sourires aux élèves qu' il connaissait, et qui croisèrent son regard, pour ensuite disparaître dans les couloirs.Après avoir prit un nombre incalculable de passages secrets, le Pouffsoufle se retrouva au 7ème étage.Il observa de ses yeux vert le couloir dans lequel il se trouvait, personne d' autre que lui ne s' y trouvait.Ses yeux se posèrent sur un des murs en pierre, durant quelques secondes, puis il abbatit violement son poing droit sur ce mur, agacé.

Pour savoir ce qu' il venait de se passer, il fallait revenir une heure en arrière : Jesse arriva en cours, en retard, à cause de ce satané concierge, qui l' avait vu soit disant, utiliser sa baguette dans les couloirs, alors qu' elle était tombé de sa poche.Lorsqu' il ouvrit la porte de sa classe, le professeur lui était tombé dessus.Il Lui posa des quesions, des tas de questions, pour en savoir la cause.Après avoir passé au moins un quart d' heure à expliquer que Rusard l' avait retenue injustement dans les couloirs, il alla enfin s' asseoir, gardant le peu de colère qui venait d' apparaître en lui.Durant tout le cours, tout se passa mal.Ils revoyaient les sortilèges comme le "Expelliarmus" et le "Protego" pour s' en protéger.Jesse fut avec un Pouffsoufle qui visait un peu à côté.La garde de Jesse baissa un peu, et se fut à ce moment là qu' un Expelliarmus l' atteignit, le balança contre une table.Le professeur en rajouta encore une couche, en se mettant à lui crier dessus pour son manque d' attention.Pour punition, elle leur demanda de s' exercer sur ces deux sortilèges.



Il s' adossa contre le mur, en se massant le poing douloureux.Il se mordit les lèvres, aujourd' hui, tout allait bien mal !Qu' est-ce qu' il allait encore lui arriver ?Il allait tomber sur un élève de Serpentard et faire un duel ?Ou Rusard allait lui donner une retenue car il avait abîmé le mur du château ?Il s' arrêta de réflechir, en se demandant ou est-ce qu' il pourrait bien s' entraîner, en se mettant à marcher.

* Il faut que je trouve une salle d' entrainement ...*

Pensait-il inlassablement en marchant dans les couloirs, et en prenant trois fois le même, sans s' en rendre compte.La têté baissé, il marcha, jusqu' à ce qu' il se cogna la tête contre la porte.

- Bon sang!C' est pas mon jour aujourd' hui !J' aurais mieux fait de rester au lit !

se plaigna-t-il en se frottant le front.Il leva le yeux vers l' immense porte, en ouvrant de grands yeux.Cette porte n'était pas,là il y a quelques instants, comment avait-elle pu arriver là ?Jesse se frotta l' arrière de la tête, perplexe, en regardant ou est-ce qu' il était.Il mit quelques secondes avant de découvrir qu' il était dans le même couloir que tout à l'heure, celui dans lequel il avait donné un sacré coup de poing au mur.Le Pouffsoufle s' approcha de la porte, et l' ouvrit avec prudence, rentrant juste la tête dans la pièce qui se trouvait de l' autre côté de la porte.C' était une pièce assez vaste, avec un fauteuil, un plateau avec différentes sortes de boissons, et des mannequins.Un mince sourire apparut sur ses fines lèvres.Peut-être la chance lui revenait-il ?Il rentra dans la pièce, sans oublier de fermer la porte, et il observa de ses yeux ébahis les moindres détails de la pièce, et en cherchant si il y avait quelqu' un.AU bout de quelques minutes de recherches, il ne trouva personne, et en plus, les mannequins pourraient bien servir ...Autant en profiter !Il se mit face à un des mannequins, en sortant sa baguette de sa poche.Il allait enfin pouvoir se défouler sur quelque chose, et sans pour autant se faire mal !Sur de lui, un peu trop même, il brandit sa baguette et formula :

- Expelliarmus !

Le sort fonça droit sur le mannequin, et croyant que celui-ci allait être envoyé au bout de la pièce, il lui tourna le dos.Malheureusement, le mannequin, qui devait surement avoir une sorte de bouclier magique, repoussa le sort droit dans le dos du Pouffsoufle, qui se retrouva balancé de l' autre côté de la pièce.

- Ma tête ...

dit-il en ouvrant les yeux et en se la frottant pour au moins la troisième fois de la journée.Il se releva doucement, en allant chercher sa baguette qui était à quelques mètres de lui.Alors qu' il allait prendre sa revanche contre le mannequin, il s' aperçut d' une présence dans la pièce, ce qui le fit sursauter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Winster
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 37
Localisation : je suis l'ombre qui se dissimule dans chacun de tes pas
clan : le meilleur et surtout le gagnant
Humeur : si tu as le courage viens donc tester
Date d'inscription : 21/10/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Une Salle journée !|Libre|   Ven 7 Nov - 22:48

Fatiguée épuisée, les cours c’étaient succédés les un au autres sans aucun répits. A peine la sonnerie déclenchée, il fallait courir jusqu'à la salle suivante en prenant garde de ne surtout pas arriver en retard. L’absence, synonyme de punition. Il fallait toujours être sur ses gardes et ne s’occuper que de soit même. Tant pis pour les victimes d’un « crabadaboum » jeté à la sauvette, tant pis pour ceux qui ne pouvaient pas suivre le rythme, tant pis pour les amis tant mieux pour les ennemies.

Cours de défense et d’attaque, le dernier de la journée. La jeune fille l’avait trouvé encore plus rude que d’habitude tellement son corps était usé à bout. Pas de weekend end, pas de vacance…Toujours travailler et surtout être le porte drapeau de l’honneur de la famille comme de celui de sa maison.
A ce cours, elle avait constaté que toutes les maisons étaient logées à la même enseigne. Un pouffsoufle passa la moitié du cour à subir les foudres de son professeur. Pas le temps de s’apitoyé de toute façon jamais un serpentard ne s’abaisserait a de tels extrême.

Tout juste elle lui avait jeté un regard de biais avant de se reconsentrer sur son propre duel qui ne lui laissait aucune chance d’en sortir vainqueur. Son adversaire, un serpy bien éduqué ne lui laissait aucun répit. Par deux fois il la désarma, par deux fois elle prie son envole et termina sa course contre un mur.

Un filet de sang coagulé se distinguait encore sur sa joue. Elle avait besoin de se reposer, de méditer sa vengeance.
Jamais, non jamais elle ne se résignerait. Aujourd’hui il en était sorti avec les honneurs mais la prochaine fois c’est elle qui le ferait plier sous sa baguette, même si pour cela elle se devait d’employer des méthodes de tricherie. Un bon sort de confusion l’aiderait sans nul doute à perdre la tête.

Mais pour l’heure, Elisabeth avait juste besoin de se poser, de souffler. Une heure, juste une heure avant l’étude c’est tout ce qu’elle possédait.
Les yeux dans le vide elle erra un long moment dans le château avant d’arriver au 7 eme étage complètement désert. Autrefois, on racontait que c’était là le cartier général des gryffondors. Aujourd’hui, il n’y avait plus rien plus même un seul tableau.
La demoiselle s’adossa à un mur, le sourire narquois de son adversaire encore devant les yeux. Il fallait absolument qu’elle emporte l’avantage, qu’elle se rebelle et qu’elle réduise cet abrutie en poussière.

Tout a ses méditation, elle sentie comme un changement dans son dos et se retourna vivement. A la place du mur se tenait maintenant une sorte de porte. Elle resta stupéfaite, hochant doucement la tête.
Que faire ? Elle jeta un regard aux alentour. Tout était toujours aussi désert. Après tout, le pire qu’elle risquait était de tomber sur la directrice…et alors là…

Malgré cette hypothèse fort peu attirante, la jeune serpy posa sa main sur la poigné de la porte, la tourna et l’ouvrit en grand.
Une vaste pièce semblait n’attendre qu’elle. Un bon feu, des poufs de couleurs, des livres, un mannequin d’entrainement et là bas tout au fond une table basse avec des rafraichissements.
Elle entra sans plus attendre et eut la surprise de voir la porte disparaitre derrière elle pour ne plus laisser entrevoir qu’un simple mur. La serpy laissa couler son regard dans la pièce, s’avança et pris un livre au hasard « mille et une façon de maitriser les sorts » Sympathique comme titre et tout à fait en accord avec se qu’elle désirait en cet instant.

S’installant confortablement sur un pouf, elle se mit à lire. Soudain, un léger clic la fit lever son nez de son livre.
Elle se leva prestement pour constater qu’un autre élève était entré dans les lieux à son insu. Il tenait dans sa main sa baguette et la regardait avec autant de stupéfaction qu’elle-même.
Jugeant qu’une défaite pour la journée était plus que suffisante la serpentarde sortie sa baguette et fit face au jeune homme avec dans les yeux une lueur de mécontentement


-Qu’est ce que tu fais là ? Tu ne pouvais pas aller ailleurs pour faire autant de bouquant ? Et je te ferais remarquer que tu as une bosse sur la tête..Sans doute la preuve de ta maladresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une Salle journée !|Libre|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée 4 : Journée libre ! (vendredi 18 juin)
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» L'ouverture de la salle d'armes
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
» Une journée d'alchimiste d'après Moug et Sorifik.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Les Lieux Interdits :: La Salle sur Demande-
Sauter vers: