AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission Vendetta Nocturne

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 18
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Mission Vendetta Nocturne   Lun 17 Nov - 12:59

Il fait nuit noire à Poudlard… En réalité, il doit bien être minuit passé et il n’y a apparemment pas un chat au château… On sait bien qu’il y a des patrouilles, mais aucune n’est réellement visible… Et c’est ce soir que la « vendetta » sera lancée contre le ministère. Cette vendetta orchestrée par des élèves de Poufsouffle et de Serdaigle. Ces élèves rebelles ont décider d’aller porter un grand coup au service de sécurité du château en allant tagguer la salle des trophées du château. Le petit groupe, sortit de sa salle commune sans encombre, se réunit dans les toilettes des filles abandonnés, et part discrétement dans l’obscurité… De leur côté, les Salazar et assimilés patrouillent par petits groupes dans le château, sous la direction de Leslie Brunet. L’opération est lancée.


Il faudra, pour les jeunes rebelles, être le plus discret possible. De leur côté, les « méchants » auront pour tâche de les trouver et si possible, de les identifier, car bien entendu, les rebelles sont cagoulés !


En ce moment même, le groupe des rebelles cheminent depuis les toilettes jusqu’à la salle des trophées, où pour le moment il n’y a que Leslie brunet…


Ordre de Passage :
- Leslie Brunet
- Ikernel Stolichnaya
- Lysia Spencer

- John Pirkins

[les autres interviennent après ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leslie Brunet
Ancienne Gryffy de la Liberté
Ancienne Gryffy de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 31
Localisation : En train de comploter contre le ministre...
clan : Godric bien entendu
Humeur : En colère
Date d'inscription : 22/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
8/20  (8/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Lun 17 Nov - 16:59

    Encore et toujours une ronde de nuit. Piouf, il n’y avait pas à dire, mais depuis le nouveau régime directorial de Poudlard, Leslie était de plus en plus fatiguée. Elle devait bosser d’arrache pied pour les cours, travaillant pour ses derniers pendant les rares moment de temps libre qu’elle avait, vu que le soir c’était devenu impossible. Passant la majorité de ses nuits à faire des allés et venus dans le château, elle n’avait en tout que 3h de sommeil. Et pourtant, elle tenait le choc. Il le fallait, il fallait qu’elle se montre forte. La directrice voulait évaluer ses capacités, et la pousser à bout, à la faute. Cela n’arriverait pas, oh non, la jeune femme ferait tout en sa mesure pour continuer encore et encore ces épuisantes journées. Bientôt, on prendrait le relais une nuit sur deux, le temps de remettre d’autres insignes de préfets.

    C’était ce qu’elle le disait en se réveillant de sa très courte nuit le matin. D’ailleurs, ce soir, elle ne serait pas toute seule. En effet, Krystel Raybrandt, après 3 semaines, avait enfin jugé bon de laisser la préfète en chef déléguer son travaille nocturne. Mais pas à n’importe qui bien entendu. Cette dernière avait choisi les meilleurs élèves de leur promotion, pour ensuite sûrement les faire entrer à son service. Les Salazar en gros. Leslie en faisait également partie, même si elle ne portait pas la bague de Serpentard. Et puis quoi encore ? Fort heureusement la nouvelle tyran ne faisait pas attention à ses doigts et ne remarquait pas la non présent du signe de ralliement de ses ‘toutou’. L’ancienne gryffondor en était devenue un malheureusement ou plutôt heureusement.

    Ce que presque tous ignore, c’est que la belle est à la tête d’un groupe que l’on appelle les godrics. Chaque petit truc qui n’est pas normal dans l’école, ils en étaient la cause. Leur but était d’espionner de l’intérieur l’ennemis – c'est-à-dire le ministre et ses sbires - mais également de semer un peu ma pagaille discrètement dans leur lieu de vie. Personne n’était au courant mise à part les membres de cette association, et cela devait le rester. Ne vous inquiétez, elle n’a pas quitté de bord, ni de chef. En acceptant de devenir une Salazar, elle se trouvait au cœur même de ceux qu’elle devait détruire. Comment mieux y arriver, et déjouer leur plan que d’être infiltré parmi eux ?

    Cela lui en coûtait cependant. Plus froide que jamais, elle faisait respecter le nouveau règlement à la lettre, devant à son grand regret dénoncer maintes et maintes personnes. Avant elle était plutôt appréciée, mais à présent, c’était tout le contraire. Les autres la fuyaient comme la peste, ne lui parlaient plus de peur qu’elle ne les traîne dans la salle de torture ou pire : dans la salle de la directrice. Il suffirait qu’elle arrive dans un endroit pour que tous les élèves ne fassent plus un geste, plus un bruit. Elle n’était pas crainte comme Krystel, elle était crainte comme une dénonciatrice. Tous les gens qu’elle côtoyait avant ne lui adressaient plus la parole. Oui, elle devait le prix de la solitude à se battre pour une juste cause…

    Par contre, ces rapports avec les serpentard s’étaient améliorés un peu. Mais elle restait une gryffondor avant tout, et cela, ils ne l’oubliaient pas. D’ailleurs, elle n’aimait pas traîner avec eux, ni même avoir une quelconque relation d’amitié avec. Elle s’était faite avoir une fois, mais pas deux fois. Leslie entretenait donc des rapports neutres avec les verts et argent, polie et tout le tralala qu’exiger sa position, mais c’était tout. Elle se disait tout le temps qu’elle préférait être seule, plutôt que mal accompagnée.

    Il n’y avait que deux personnes avec qui elle continuait de parler de temps en temps : Ikernel et Ambroise. Faisant partie des godrics, ils savaient qu’elle ne faisait pas cela de bon cœur, mais par obligation. Heureusement que le poufsouffle était là pour la divertir de temps en temps. Sans cela, il était certain qu’elle aurait lâcher l’emplois du temps que lui imposait la directrice. C’était simple, à chaque fois qu’elle le croisait, on pouvait être sure qu’elle arrêtait de broyer du noir. Ce n’était pas pour rien qu’elle le considérait comme son petit frère d’ailleurs ! Egalement, il était le seul à pouvoir encore se balader dans les couloirs avec Ambroise, et être sure de n’avoir aucun problème de la préfète en chef. Elle leur faisait confiance, et savait qu’ils n’iraient pas crier sur tous les toits qu’elle ne les dénonçait pas.

    Pourquoi ne le faisait-elle pas avec les autres ? Qui lui disait que si elle laissait d’autres personnes partir, ces derniers n’iraient pas la dénoncer elle ? Après tout, dans l’école c’était devenu l’usage le plus courant. Tout le monde épiait tout le monde, et n’hésiter pas à balancer un camarade pour ne pas avoir de problème avec la directrice. C’est horrible je sais, mais plus personne n’a réellement d’ami à présent. Il faut se méfier de tous et surtout de l’eau qui dort. La préfète du coup appliquait cela à tous les étudiants qu’elle amenait dans le bureau de Raybrandt. Elle ne faisait que deux exceptions, et seulement deux. Elle ne pouvait pas se permettre de perdre sa couverture. C’est plongé dans ses pensées qu’elle se posa dans une salle vide, pas loin de la celle des trophées, et attendis que ceux choisis par la directrice pour l’aider à sa tache des rondes. Ils avaient du retard, au moins 5 bonnes minutes…

    *Cela commençait bien dit donc*

_________________
Sadeness

Tu m'as trahi... Tu m'as menti... C'est fini... Adieu mon Serpy...

Merci Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Mar 18 Nov - 22:49

**C'est le soir de sortie pour El Zorro, le renard de poudlard...Hé!Hé!Hé!**
Même si les gouts d'Ikernel pour les pseudonymes était plus que douteux, cela ne l'empêchait pas d'avoir pas mal planifié leur petite action terroriste. Avec quelques Serdaigles et Poufsouffles, ils avaient organisé une opération commando dans la salle des trophées qui promettait de faire pas mal parler d'elle dans les semaines à venir.
**En tout cas, ça va mettre la directrice en rogne et lui donner l'occasion de durcir encore un peu le règlement... si c'est encore possible...**
Devant la tension actuelle, la méfiance inter-élève et la crainte de plus en plus vive des élèves envers les Salazars, un petit groupe de téméraire avait décidé d'organiser quelque-chose pour prouver à l'école entière que l'espoir n'était pas mort.
La discrétion et l'anonymat étaient les points clef de la mission. Si quelqu'un venait à découvrir l'identité des rebelles, ils avaient peu de chance de s'en sortir. Le coupable serait presque sure de mourir et d'être force de dénoncer tous les autres.
Du coup, grandes capes et capuches sombres étaient de rigueur. Pour améliorer le tout, Ikernel s'était trouve un masque pale, qui rendrait son identification impossible.
Spoiler:
 
(A la base, il avait en fait essayé de se procurer un masque à gaz de la seconde guerre mondiale, mais faute de temps, il s'était rabattu sur celui-ci.)
**Bon, il ne me restera plus qu'a faire gaffe à la manière dont je parle...**

Au fil des semaines, ils avaient pu noter les lieux et horaires des principales rondes et des surveillances les plus probables. Évidemment, ce n'était pas sure à 100%, et il y avait de temps en temps des rondes surprises, sans compter les divers imprévus, mais dans l'absolu, c'était déjà bien plus sure que de s'aventurer au hasard.
**Espérons juste que nous ne croiserons pas un prof qui fait son arrêt WC nocturne...**


La nuit était déjà bien entamée, les élèves devaient normalement tous dormir et les principales rondes devaient s'être déjà finies.
Le groupe d'assaut était réduit à une poignée d'élèves. Ils n'avaient pas besoin d'être nombreux pour réaliser leur forfait et cela limitait les risques.
Le lieu de rendez vous, les toilettes des filles désaffectée était étonnamment peu surveillé habituellement. Ils étaient sensés tous s'y retrouver, venant en petit groupes ou tout seuls s'ils s'en sentaient l'audace.
Pour sa part, le jeune russe avait emprunté un chemin que peu de personnes dans le château auraient pu suivre.
A l'extérieur du château, depuis les hauteurs, il avait pu vérifier qu'aucune fenêtres n'était éclairée, et c'est a peu près rassuré sur ce point qu'il se dirigea vers le lieu de rendez-vous. Il était bien en avance sur l'horaire prévu, et c'est donc avec le seul écho de ses battements d'ailes qu'il fut accueilli dans la pièce sombre et froide. Il s'était assuré quelques heures plus tôt que la fenêtre était toujours entrouverte et qu'il pourrait ainsi entrer sans encombres.

Il s'étira, faisant craquer quelques os, pas encore tout à fait habitué à ses transformations et, assis dans un des recoins les plus sombres de la pièce, il attendit presque une demi-heure ses compagnons, enveloppé dans sa cape.


Lorsqu'ils furent enfin tous réunis, et qu'il les eut accueillis chaleureusement mais toujours discrètement, Ils revirent rapidement le plan dont ils avaient discutés les détails plus tôt afin d'être sur que tout se déroulerait pour le mieux.
Lorsque tout fut prêt, que l'heure était enfin arrivée et qu'il n'y avait plus aucune raison d'attendre, ils se mirent alors en route en file indienne vers la salle des trophées. Ils longeaient les murs, prenant soin de choisir l'itinéraire le plus sombre et le moins pratique et restaient sur leur garde tout le long du trajet.

Ils n'avaient pas besoin de parler, le plan étant simple et clair, ils savaient tous ce qu'ils avaient a faire. Ils avaient tentés de parer à toutes éventualités et, en cas de surprise, la salle des trophées leur offrait plusieurs portes de sorties et le mieux qu'ils auraient à faire serait de s'enfuir dans les dédales de couloirs et de rejoindre au plus vite leurs dortoirs ou, au pire, se planquer dans le château pour tenter ensuite de s'en échapper.
Ikernel, pour sa part, était plutôt excité par la situation. Le moral boosté par la tension, le stress et l'adrénaline, il avait vraiment hâte d'y être et de s'en donner à cœur joie.

Ils marchaient vite, mais le petit blond devait quand même se retenir pour ne pas courir tellement il était impatient.

Finalement, ils arrivèrent enfin non loin du lieu fatidique. Il marquèrent un arrêt, se jaugeant les uns les autres, vérifiant que la détermination se lisait toujours dans leur regards, et se remirent en marche accomplir leur méfait.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Lysia Spencer
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 30
Date d'inscription : 11/06/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Mer 19 Nov - 0:28

    Une nouvelle fois Poudlard avait changé de directrice pour laisser place à une femme plus cruelle et plus tyrannique que la précédente. Comme quoi cela pouvait arriver. Depuis des jours, même des semaines, il se murmurait qu’un plan de défense se préparait. Voilà l’une des rares fois où Lysia consentait à se fondre dans la masse de la salle commune, elle avait écouté attentivement dans l’ombre les discutions confidentielles de certains. La jeune femme, un soir s’était décidée à aborder la personne qui semblait au cœur des opérations. Le rendez vous avait été alors prit.

    Elle n’avait que très peu participé aux discutions autour du plan, se contentant de recevoir les indications sommaires sur le déroulement de la soirée. Il y avait là quelque chose d’extrêmement grisant pour la poufsouffle, voilà longtemps que ses escapades nocturnes ne se résumaient simplement à explorer une petite partie du château sans rien faire de plus que marcher et de repartir finir une partie de sa nuit dans sa chambre. Aujourd’hui la sortie avait un but précis.

    La blonde n’avait pas l’habitude de faire de vagues, mais depuis quelques temps une force l’habitait, une force qui l’a poussait à faire des choses insensés. Bien qu’elle n’en avait encore pas fait, il était venue le temps où cela allait arriver. Ils ne devaient avoir rendez vous que dans une heure dans les toilettes abandonnées des filles, mais la jeune femme était déjà dehors. La cape sur les épaules, sa capuche n’était pas encore remontée. Elle était prudente, faisant le moins de bruit possible, elle savait que dans le cas contraire elle pourrait compté sur ses capacité de vampires.

    La baguette coincé sur la ceinture de son pantalon, la jaune et bronze marchait pied nus, petite chose lui permettant de ne pas faire le moindre bruit. Une petite ronde et il était déjà l’heure de prendre le chemin de leur point de rendez vous. Il ne lui fallut que peu de temps pour rejoindre le lieu isolé, entre temps elle avait placé sa capuche sur ses cheveux blond. Il y avait quelques personnes, Lysia acquiesça en guise de bonjour et vint se placer dan un coin sombre loin de toute effusion, des chuchotements fébriles se faisaient entendre, conversations auxquels l’élève ne participait pas.

    Vient enfin l’heure, où le petit groupe se mit en route, direction le lieu du crime. Lysai était en queue de peloton, vérifiait ses arrières au cas où personne ne les suivait, ne savait on jamais. Le château n’était pas trop sûr depuis pas mal de temps pour ceux qui risquait l’aventure hors des dortoirs. La tête de file s’avançait rapidement, mais elle tenait le cap.

    Bientôt le point d’impact se profilait, ils n’étaient plus qu’à quelques mètre, lorsque le petite groupe fut stopper. Un silence, où seul les regards parlaient. Le chef de groupe cherchait la moindre faille chez n’importe qui, sûrement pour dire à quiconque renoncerait de le faire maintenant. Mais personne ne quitta les rangs en courant, tous restèrent. Ils étaient bien décidé à allez jusqu’au bout. Et parmi eux Lysia, qu’importe si cela se soldait par son renvoi ou autre. Il fallait faire preuve de courage à un moment donnée, et cet instant était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Pirkins
Elève Serdaigle
Elève Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 30
Localisation : salle commune des serdy
clan : neutre
Humeur : essayez ...
Date d'inscription : 25/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
7/20  (7/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Mer 19 Nov - 14:10

    Je ne revenais pas moi-même de m’être finalement investit dans ce qu’il me semblait être la pire des folies ! Comment avais je pu me laisser m’embarquer dans cette histoire ? Sans doute tout cela n’était après tout qu’un accident. Il n’y avait pas à dire, il fallait vraiment être taré pour participer à un truc pareil ! Aller faire des grafiti sur les trophées et les murs de la salle éponyme ! Franchement, comment pouvait on être aussi inconscient ? Déjà de un, le tout devait être gardé par des professeurs, des mangemorts ou des serpentard avides de faire leurs preuves ! Il n’y avait pas à dire, je regrettais franchement de m’être laissé emporté de cette façon, alors qu’au final je n’avais jamais pensé réellement à rejoindre un camp ou un autre ! Enfin, et surtout, les dangers étaient conséquents dans ce genre d’entreprise…


    En effet, se faire choper par des représentants des forces de l’ordre (ou plutôt su désordre, selon le point de vue) ne pouvait qu’entraîner tout un tas d’effets négatifs dont je me passerais bien. Déjà de un, cela signifierait se retrouver face à la directrice, et cette givrée était tout à fait capable de nous tuer sur place, de nous massacrer et de donner nos restes aux cochons. Si c’était pas le cas, on ferait d’abord un tour dans la salle des tortures du château et nous souffrirons mille tourments avant d’agoniser les uns après les autres sous le regard desespéré de nos camarades tout en entendant les cris sadiques de nos tortionnaires. Ou alors, on serait battus à mort par les Serpentard, donnés en pâture aux détraqueurs ou envoyés à Azkaban. Ou alors enterrés vivant sous la forêt interdite. Quelle horreur ! Et pire que tout, notre famille pâtirait également de notre choix…


    Morbleu, y’avait pas à dire, on allait avoir chaud aux fesses dans c’thistoire ! En réalité, pour un minimum de sécurité, j’avais eu recours à une longue cape noire pour passer inaperçu dans l’obscurité, ainsi qu’un grand chapeau noir et enfin, un masque de théâtre lui cachant le visage, un peu comme dans un film moldu que j’avais pu voir il y a un moment. Je ne me souvenais plus du titre mais il m’avait marqué. D’ailleurs, j’avais l’impression de me retrouver dans la peau du héros de ce long métrage, en m’élevant ainsi contre un gouvernement dictatorial et privateur de libertés individuelles.


    Bref ! Nous étions donc trois pour le moment. Je ne connaissais pas leurs visages, mais j’étais certain que le chef de file était Ikernel Stolichnaya, celui par qui j’avais eu l’info. Trois contre une armée, c’était tout de même fort peu à mon humble avis. Cependant, l’obscurité et l’heure tardive semblèrent nous avantager car nous ne rencontrâmes aucune véritable opposition, et nous étions arrivés à la salle des trophées en un tournemain… Chacun se regardait. Chacun essayait de voir si les autres étaient sûrs ou si la peur allait les emporter. Personnellement, je savais que je m’étais trop engagé pour reculer, et qu’Ikernel ne renoncerait pas. La troisième personne, je ‘navais aucun moyen de le savoir… Lentement, nous entrâmes chacun notre tour dans la salle… Passant le premier, je vis une silhouette…


    Damned ! Instantanément, je savais ce que j’avais à faire. Je me ruais sur la silhouette en lui sautant dessus et en la plaquant au sol plutôt violemment, en la muselant avec ma main droite. Quelle ne fut pas ma surprise quand je reconnus Leslie… Sous la surprise, je ne pu m’empêcher de relâcher totalement mon emprise sur elle et de laisse échapper dans un murmure…



    - leslie…

_________________

merci Ambre (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 18
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Mer 19 Nov - 14:21

La partie vient donc de commencer... Les Rebelles se sont donc infiltrés jusque dans la salle des trophées et se préparent à commettre leur méfait. Ils y ont rencontré Leslie brunet, qui est cependant en position de tenter de s'échapper pour donner l'alarme, a moins que...


Plus loins, dans la salle commune des Serpentard, le groupe chargé de la surveillence nocturne se met lui même en roue, et pendant sa ronde, découvre que la porte d'entrée de la salle commune des Poufsouffle est restée ouverte... Suspicieux, ils vont commencer à chercher dans le château...


Ordre de passage:
- Angel Hell
- Azrael Van Reinhardt
- Lucian de Castille
- Leslie Brunet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Hell
Sadique Lover
Sadique Lover
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 30
Localisation : en train de s'entrainer...
clan : Ministère
Humeur : sans émotion...
Date d'inscription : 26/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Mer 19 Nov - 22:44

Trois élèves...

Triste constatation que se fit le préfet des serpy dans leur salle commune. En effet ils n'étaient que trois à constituer cette ronde. Selon Angel il était bien dommage de ne pas avoir plus de volontaires. En contrepartie, il savait que Lucian était lus que compétent lorsqu'il était motivé, d'une façon ou d'une autre, il avait pu en faire les frais au dernier cours de magie noire. Le troisième acolyte était un serpent qu'Angel avait rencontré il y a peu. Ils avaient établi un contact de manière plutôt tendu. L'important était que cet éternel blasé s'était bougé les fesses et étaient venu. Le salazars se demanda pendant quelques instants quel argument avait fonctionné. Puis voyant l'heure, il décida que le groupe devait se mettre en marche et entamer sa ronde. Aussi sortit-il le premier, suivit de près par ses deux camarades. Ce faisant, il rappela quelques règles aux deux autres, non pas par égo démesuré, mais simplement parce qu'il voulait effectuer correctement sa tâche.

Au bout d'un moment, après avoir tourné dans quelques couloirs déjà, un détail surprenant les fit s'arrêter lorsqu'ils arrivèrent près des cuisines.. Ils étaient devant le tableau, une nature morte, qui servait de porte d'entrée de la salle commune des poufsouffles. Ce qu'il y avait d'étrange c'était que cette dernière était ouverte. Fait plus que suspect surtout par les temps qui courent. Angel invita ses comparses à le suivre pour une inspection rapide dans la salle commune. N'y trouvant pas âme qui vive et n'ayant pas voulu entrer dans les couloirs, Ils firent un point devant l'entrée.


Ce n'est pas normal que cette porte soit ouverte. Nous allons devoir inspecter au plus vite le château. Mais tout d'abord Lucian j'espère que tu vas pouvoir faire quelque chose. Sais-tu lancer un charme du Cridurut? Cela pourrait nous être utile si jamais quelqu'un venait à revenir dans leur salle commune, ou au moins à nous prévenir s'il y a du mouvement chez eux. Et peux-tu aussi "écouter" si tu n'entends rien s'il te plaît?

Angel avait volontairement insister sur le mot écouter. Bien que n'en connaissant ni la nature, ni la raison, le préfet serpy voulait par ce sous-entendu, que Lucian se serve de ses capacités hors-norme pour tenter de repérer les élèves rebelles. Rebelles comme élèves ne respectant pas le couvre-feu. Tout en attendant la réponse de son camarade, Angel jeta un oeil à Azraël lui demandant du regard s'il entendait ou savait quelque chose.


Spoiler:
 

_________________

Tout a un prix


Fondateur Du Club du Kiki Powaa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gipsy77100.skryrock.com
Azraël Van Reinhard
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 29
Localisation : Est-ce que je te demande la couleur de ton caleçon?
clan : Sûrement pas le tiens.
Humeur : Calme
Date d'inscription : 17/09/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
4/20  (4/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Jeu 20 Nov - 2:49

Quelqu’un pouvait-il lui dire ce qu’il foutait en pleine nuit avec deux autres Serpentards à attendre le coup d’envoi d’une ronde à la c** dont il n’avait que faire, plutôt que d’être tranquillement dans on lit en train de pioncer comme un bienheureux?...Non évidemment… Mais pourquoi est-ce qu’il c’était laissé embarqué là-dedans?... Ah oui c’est vrai, parce que son préfet préféré lui avait gentiment fait comprendre qu’il avait intérêt à bouger ses jolies petites fesses, et avait réussit à le soudoyer à sa cause. Tout du moins, pour le moment. Bref, quoiqu’il en soit, il était là, en train de se morfondre à moitié lorsqu’Angel leur fit signe que la ronde allait commencer. Bon certes, il n’était pas de bon cœur, il ce n’était pas pour autant qu’il avait intérêt à boycotter l’affaire, du coup, il se mit en marche avec les autres, attentif pour une fois à ce qu’il se passait autour de lui.

Pour l’occasion, il c’était vêtu simplement. Toujours en noir bien sûr, mais des vêtements moldus plus prés du corps. Ainsi il ne serait pas gêné dans ses déplacements s’il venait à y avoir un problème. Sa baguette était négligemment accrochée à la ceinture de son pantalon. Il avait même glissé une magnifique dague argentée sous la jambe droite du pantalon, directement accroché à sa jambe donc, et bien évidemment, indétectable à l’œil nue. Pour la voir, il fallait la sentir. Mis à part ça, rien ne bien visible. Voire même pas du tout… Etant donné qu’il faisait nuit et que notre futur assassin se trouvait être tout de noir vêtu, il se fondait parfaitement dans l’obscurité, faisant tout pour ne pas se faire remarqué, mais observant tout autour de lui.

Après quelques minutes à tourner dans l’école, ils débouchèrent devant un tableau grand ouvert qui donnait tout droit sur la salle commune des Poufsouffles… Quelqu’un pouvait lui expliquer là? Ils firent une rapide introspection avant de ressortir. Là, Angel donna quelques instructions à Lucian, même si Azraël ne pigeait pas tout, puis se tourna vers lui en l’interrogeant du regard. Aza réfléchit quelques minutes avant de hausser les épaules.


"Je n’ai pas le souvenir d’avoir entendu le nom d’une maison particulière."

Cette simple phrase résumait toute sa pensé. Il pouvait très bien il y avoir un rapport, tout comme il pouvait parfaitement n’y en avoir aucun. Malheureusement sur se plan là, Azraël n’aurais put apporter son aide. Il ne restait plus qu’à attendre les instructions suivantes. Ben oui il n’était pas encore pro sur ses choses-là. Il en profita d’ailleurs pour observer leur deuxième acolyte et voir sa réaction aux dires du préfet. Peut être cela lui en apprendrait-il plus sur cet étrange personnage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian De Castille
Elève Serpentard
Elève Serpentard
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
6/20  (6/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Jeu 20 Nov - 9:36

    Une activité plus qu'inhabituelle parmi tout ce qui déroulait la semaine dans l'enceinte de Poudlard. De quoi amuser le petit vampire qui adorait ce genre d'évènements qui promettait toujours des pétillantes conséquences. Le serpentard constatait qu'il n'était que trois Serpentard à constituer l'équipe d'inspection. Angel évidemment, préfet en chef et se devant d'excercer son rôle, un autre serpy du nom d'Azrael qu'il ne connaissait pas encore bien et qui paraissait discret, et le magnifique serpentard qu'il était. Une superbe équipe pour une super soirée. Le Français se demandait s'il y allait avoir du mouvement ce soir. Probablement puisqu'il pouvait entendre au loin les bruits de pas tentant de se faire discret depuis quelques bonnes minutes. Lucian sourit. Il n'en dit rien à Angel, ne jugeant pas cela nécessaire et attendant plutôt ses instructions. D'un bref mouvement inattentif, il remit une mèche rebelle derrière son oreille. Il avait revêtu un pantalon noir en cuir ainsi qu'un tee shirt noir, s'étant délassé de sa tenue scolaire qui n'était plus à la mode à cette heure fort tardive de la nuit. Dès qu'il faisait un mouvement, il était bien étrange que ses hauttes bottes noirs en cuir ne provoquent aucun sons. Il fallait dire que Lucian était très prudent et discret à chacun de ses gestes, ce qui éveillait souvent la surprise chez les autres. Bref, il ne fallut guère longtemps avant que leur préfet leur parle, ou plutôt, s'addresse principalement à lui. Uiiii, on allait enfin inspecter le château. Il hocha positivement de la tête à la question d'Angel, ayant toujours eut recours à ce sort lorsqu'il faisait des escapades nocturnes du manoir de son oncle. Ainsi, il était prévenu dès qu'il rentrait.


    "Oui..." Il se retourna en sortant sa baguette et prononca le sort requis.
    La question qui s'en suivit le fit sourire malicieusement et il fixa Angel de ses deux prunelles d'acier

    ."Les souris sont sorties de leurs trous depuis 5 bonnes minutes maintenant...."

    Cela annonçait le début de la chasse. Il se demandait qui participait à cette escapade nocturne interdite. Azrael se décida enfin à parler et Lucian jeta un coup d'oeil vers lui.

    "Ba, on verra bien..."



(court, mais je dois partir pour l'école)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leslie Brunet
Ancienne Gryffy de la Liberté
Ancienne Gryffy de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 31
Localisation : En train de comploter contre le ministre...
clan : Godric bien entendu
Humeur : En colère
Date d'inscription : 22/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
8/20  (8/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Ven 21 Nov - 12:39

    Cela faisait plusieurs longues minutes que j’attendais vainement que les serpentards daignent faire acte de présente dans notre lieu de rendez-vous. Avaient-ils oublié ? Allez savoir. En attendant, il fallait que je commence ma ronde, avec ou sans eux. Je sortis de la salle vide dans laquelle j’étais, et d’un pas lent, je pris la direction de la pièce des trophées. J’en avais tellement assez de cette situation tellement assez. Et au moment où je pensais en voir un peu le bout, avoir un peu de relais, et donc pouvoir améliorer mon quotidien, on m’enlevait cela. Je détestais les serpentards, j’en avais marre de les voir tout le temps avec leur air supérieur. J’aurais donné beaucoup pour qu’il disparaisse, oui, disparaisse totalement. Et plus précisément un en particulier.

    C’est sur des mauvaises pensées que j’entrais dans la salle. Il n’y avait rien à signaler dans cette pièce de particulier. Ne m’y attardant pas très longtemps, je me fis plaquer au sol, sans aucun ménagement, au moment où j’allais ressortir de la pièce. Une main se plaqua sur ma main au moment ou je poussais un juron. Puis soudain, mon assaillant me libéra de son emprise. Je fis une légère roulade sur moi-même, saisissant ainsi mon arme tombait un peu plus loin. Je l’eu en main en l’espace de quelques secondes, mais au moment ou j’allais lancer mon sortilège, je ne le fis pas. Mon ennemi venait de me parler, et sa voix, je l’aurais reconnu entre cent mille autre. John. Cela ne faisait aucun doute pour moi. Mais que faisait-il ici ? Et surtout pourquoi avait-il un tel masque sur le visage ?



    - Qu’est-ce que …?


    Je ne pu finir ma phrase… Il n’y avait pas que lui, mais deux autres personnes également. Pareil, il y avait un des masqué qui me disait quelque chose. D’ailleurs, je savais fort bien que je connaissais cette dégaine. Aucun doute, il y avait Ikernel dans le lot, et mon petit doigt me disait qu’il y était pour quelque chose dans cette idée. Je sentis une colère monter en moi. Avec ma fatigue accumulée depuis les dernière semaines, et rajouter cela au fait qu’il ne m’en ai pas parlé alors que nous étions tout deux godrics…. Je ne donnais pas chère de sa peau une fois que j’en aurais fini avec lui et que je lui aurais dis ces quatre vérités à celui là. Leur lançant un regard des plus noir, je me relevais avec un gros mal dans le bas du dos. Le serdaigle y était allé fort en me mettant à terre…


    - Bordel mais vous foutez quoi ici ? Vous avez envie de vous faire torturer? Et puis c’est quoi ses masques ridicules que tu portes John ? D’ailleurs Ikernel, je t’ai reconnu également donc tu peux l’enlever… Mais vous êtes fou ou quoi ? Vous avez rien dans la tête ! Si vous me sortez que vous êtes là pour faire une mission commando vendetta, je vais faire un massacre...

_________________
Sadeness

Tu m'as trahi... Tu m'as menti... C'est fini... Adieu mon Serpy...

Merci Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 18
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Ven 21 Nov - 12:45

Bien bien bien, les Serpentard ont donc découvert avec brio qu'il se tramait quelque chose, et ont d'ailleurs placé un piège au cas où les pouffys retourneraient chez eux. Plutôt bien pensé comme plan. maintenant, ils vont devoir retrouvé les fugueurs, et pour cela ils vont en être aidés en fouillant un peu les alentours...

Par ailleurs, il faut que les rebelles fassent un choix, ou ils continuent leur mission, ou ils parlementent, peu importe ce qu'ils font mais il faudra prendre une décision!


Ordre de passage:
- Ikernel Stolichnaya
- Lysia Spencer
- John Pirkins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikernel Stolichnaya
Blaireau de la Liberté
Blaireau de la Liberté
avatar

Nombre de messages : 747
Age : 37
clan : Le mien
Humeur : toujours excellente!
Date d'inscription : 16/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
3/20  (3/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Ven 21 Nov - 23:59

Tout se passait bien pour le moment... L'équipe semblait motivée et elle progressait rapidement et en silence. Ils avaient pu atteindre la salle des trophée et Ikernel, baguette en main, avait le cœur qui battait la chamade d'impatience.
**Ça va être dur de rester silencieux... mouahahaha!!**

Mais au moment où ils entraient dans la salle John se jeta sur quelqu'un qui était en train d'en sortir. Ikernel avait bien pointé sa baguette dans leur direction mais ce fut inutile, le Serdaigle avait mit à peine quelques secondes pour maitriser son adversaire, ou plutôt sa victime qui, surprise, n'avait pu opposer quasiment aucune résistance. Le Poufsouffle s'approcha alors pour identifier leur prisonnier mais n'eut pas besoin de s'avancer plus, John avait immédiatement reconnu Leslie qui profita de sa surprise pour s'échapper et tenter de contre attaquer.
De son coté, le jeune russe avait suivit la préfète en chef du bout de la baguette et n'avait clairement pas l'intention de la baisser.

Leslie s'énerva alors et Ikernel tressailli lorsqu'elle le désigna lui et John par leur prénoms avant de leur ordonner d'enlever leur masque. Voyant que la situation lui échappait complètement, que tout ce qui avait été prévu était chamboulé et que la présence d'une telle alliée était plus troublant qu'une apparition de Serpentard, Ikernel ne pu se reprendre qu'en faisant intervenir son ego surdimensionné et la folie douce dans laquelle il plongeait de plus en plus régulièrement.
(d'une voix grave, clairement contrefaite avec un faux accent espagnol des plus ridicule:)

- "Aye, mais de quoi tou parle? Yé né connait pas d'Ikernel ou de John... Yé mé nomme..."
Laissant un silence de suspens, il fit un ample mouvement de cape pour introduire sa fracassante révélation..

- "El Zorro!!"

- "Yé soui le combattant de la liberté, arrivant de nul part et disparaissant dans l'ombre, Yé soui plus insaisissable que le renard d'où yé tire mon nom et plus brulant et piquant qu'un tacos spécial piment de la muerte !!"
Il marqua une pose héroïque avant de reprendre.
- "Quand à eux, ce sont mes fidèles companéros. Voici... mmmh... Rodriguez et ... euh... "

**Mexicaine, mexicaine, mexicaine...**
- " ... Salma Hayek!!"


- "..."


- "...Avec eux, j'ai affronté les situaciones les plus dangereuse et combattu les monstros les plus effrayants! Viva la revolucion!!"


**Arg.. Encore une fois, je n'ai pas su m'arrêter a temps... **
- "Hum! Hum!"
Lorsqu'il reprit la parole, il avait retrouvé sa voix habituelle, mais chuchotait presque.
- "Enfin bref, si tu veux bien nous excuser, nous avons une basse besogne à remplir avant de retourner nous coucher. C'est pas qu'il se fait tard, mais avec notre emploi du temps, je ne te raconte pas les cernes que l'on aura demain..."

Il fit alors mine de se diriger vers le mur, baguette levée lorsqu'il s'arrêta et fit demi-tour vers la préfète.

Il avait repris son accent mexicain.

- "Mais au fait, tou va pas aller nous dénoncer hein? De toute manière, qui te croirait... Tou a beau être la préfète en chef, tou ferais mieux de faire comme si tou ne nous avait jamais vu ou de te laisser petrificuser totaluser si tou ne veux pas d'ennuis. Pour notre part, on agira très très vite avant de disparaitre dans les ombres comme nous sommes venus.... caramba!"

Il n'avait pas menti cette fois-ci : Ils ne comptaient pas rester plus de quelques minutes, le temps de faire un peu le bazar et de laisser des messages plus qu'explicites, puis de retourner se coucher. Il savait pertinemment que leurs sortilèges se feraient balayer d'un coup de baguette d'un professeur, mais le but était plus de marquer les esprit que de laisser une vraie marque.
Et pour Leslie, Ikernel songeait qu'il valait mieux qu'elle fasse mine de n'être au courant de rien pour ne pas qu'on puisse lui reprocher un manque de compétence durant ses rondes de nuits ou pire, la soupçonner d'avoir participer.

_________________
Excusez moi si j'ecris sans accents (Clavier anglais..grrrr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikfried.deviantart.com/
Lysia Spencer
Elève Poufsouffle
Elève Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 30
Date d'inscription : 11/06/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
5/20  (5/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Sam 22 Nov - 11:42

[pardon c'est carrément nul caché ]

    Ils étaient enfin arrivés jusque devant la salle des trophés, la prmeière phase de l'opération avait été un succès, ils avaient parcourus les couloirs sans rencontrer la moindre personne, tout était silencieux.

    Mais il y avait quelque chose qui clochait, les sens en éveil Lysia percevait quelque chose, une odeur ... Avant qu'elle ne puisse prévenir de la présence de quiconque, un de ces compagnons d'infortunes bondit sur une personne qui sortait du futur lieu du crime. La blonde posa sa main sur sa poche prête à dégainer sa baguette. Mais visblement il ne serait pas utile de se battre, car les garçons la connaissait. La jaune et bronze avait même vue cette silouhette se faufiler dans la salle commune des blaireaux, leur préfette, et de surcroît la préfette en chef de Poudlard.

    Visiblement elle n'avait pas apprécier l'intrusion et la surprise, et elle se mit en colère. Leslie allait faire un massacre s'ils avaient mis en place une mission vendetta, vive la perspicacité et l'intelligence. Bon ne dirons nous pas que la scène n'est pas amusante à voir, un peu de piquant, ça ne fait que relever la saveur de la farce. En tout cas, si elle attendait qu'ils rebroussent chemin, c'était se fourrer le doigt dans l'oeil et même jusqu'au coude. En tout cas lysia allait rester, elle n'avait qu'une seule parole, et n'allait pas se défiler.

    Celui qui avait mit tout ce plan en oeuvre se mit à parler, adoptant un accent espagnol quelque peu riddicul, mais qui détendait un peu la situation. Si elle n'adoptait pas ce caractère froid, la blonde aurait bien put rire un peu devant cette situation, d'ailleurs il l'a surnomma Salma Hayek ... Une actrice d'origine mexicaine, étant moldue d'origine la jeune femem avait vu un ou deux films où elle tenait un rôle. Mais là n'était pas la question.

    Ikernel avait reprit la parole pour lui dire qu'ils n'avaient pas l'intention de renoncer, et qu'il le ferait coûte coûte. D'ailleurs, il concrétisa ses paroles en s'approchant des trophées et levant sa baguette, il dit à la préfette de faire comme si elle n'avait rien vu. Lysia était toujours planté devant la poufsouffle. La blonde dégaina sa baugette, et parla pour la première fois depuis le début de l'opération commando.


    Tu ferais mieux de partir, on ne renoncera pas ...

    Puis la jeune femme se dirigea vers un des trophés ... Il fallait faire vite. Elle sentait qu'ils n'avaient peu de temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Pirkins
Elève Serdaigle
Elève Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 30
Localisation : salle commune des serdy
clan : neutre
Humeur : essayez ...
Date d'inscription : 25/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
0/0  (0/0)
Niveau magique:
7/20  (7/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Lun 24 Nov - 17:29

    J’avais l’impression que tout s’effondrait d’un coup tout autour de moi. Je n’avais en fait rien à faire, tout semblait foutu. Nous venions de tomber sur la préfète en chef, celle qui, selon la rumeur, avait fournit bien des prétextes à Krystel Raybrandt pour que cette mégère n’assouvisse ses phantasmes masochistes les plus douteux. Il n’y avait pas à dire, j’étais quelqu’un de vernis ! Plein de gens bravaient naturellement les interdits dans ce château, et j’étais un des seuls qui avait presque toute ma vie respecté les règles, voila que la première fois que je les transgresse, je me fais prendre ! franchement, la vie était vraiment trop injuste, y’avait pas à dire, s’en était presque intolérable en réalité ! Bon, y’avait peut être quand même une petite chance que l’on s’en sorte…


    La jeune femme sur laquelle je m’étais littéralement jeté n’était en fait que Leslie Brunet, notre « bien aimée » préfète en chef, une jeune femme a la réputation tâchée par ses récents déboires. Mais quelque chose m’avait toujours un peu troublé dans son attitude. Je ne savais pas pourquoi, mais je sentais qu’elle se cachait, qu’elle ne jouait pas franc jeu. En fait, auparavant, j’aurais mis ma main à couper qu’elle faisait partie des propres élèves rebelles que j’avais moi-même fini par rejoindre à mon plus grand étonnement. Mais apparemment, je m’étais fourvoyé tout ce temps là puisqu’il semblait évident qu’elle n’avait en réalité pas appartenu à ce mouvement, puisqu’elle n’était absolument pas au courant de la situation.


    En tous cas, la jeune femme avait fait fi de mes interrogations et s’était vivement reculé, se croyant agressée. Bon d’accord, elle l’avait un tout petit peu été tout de même, mais ce n’était pas une raison pour se comporter ainsi ! D’ailleurs, elle venait même de braquer sa baguette contre moi, tout en me menaçant littéralement avec. Bon ok, on était peut être pas partis sur de bonnes bases là quand même… Et là, elle me reconnut à ma voix, me faisant finalement une prise de t^te digne des plus grands films mélodramatiques. Mais là, c’était mort, elle nous avait apparemment reconnus et ne voulait pas du tout lâcher l’affaire et nous laisser à nos déprédations en paix.


    Et là, Ikernel fit quelque chose à laquelle je ne em serais jamais attendu. Il nous déclama une connerie telle que même moi, pourtant habitué à faire preuve de plus de discrétion, ne put m’empêcher d’éclater d’un rire franc et joyeux, bien que de ce rire la peur pouvait apparaître à l’oreille avertie… Rodriguez et Salma Hayek ? Pour quelqu’un comme moi qui avait grandit chez les moldus, je ne pouvais m’empêcher de me tordre de rire, devant même me masser les côtes pour m’empêcher d’éclater. Ce mec était fort, un peu trop même ! D’ailleurs, la jeune femme qui nous accompagnait tout autant qu’Ikernel affichèrent leur résolution tandis qu’ils étaient prêts à aller jusqu’au bout. Devant tant de force de volonté, je ne pouvais que m’incliner…



    - Ne dis rien et ne fais rien Leslie, personne ne saura que tu nous as vu… A qui voudrais tu qu’on le dise sans nous dénoncer nous-mêmes ? Et je suis sûr qu’arranger le portrait du tableau de la nouvelle directrice te ferais à toi aussi le plus grand bien…

_________________

merci Ambre (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 18
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   Lun 24 Nov - 17:33

La préfète en chef et le petit commando rebelle en sont donc presque venus aux mains, et il serait plutôt bien avisé pour les serpentard de se bouger un peu pour vite arriver à retrouver la petite bande qu'ils ont cru découvrir! En ce moment même, le groupe présent dans la salle des trophées est dans l'expectative: il faut mettre leslie dans ler poche ou la faire taire le temps de leur forfait...


Ordre de passage:
- Lucian de Castille
- Angel Hell
- Azrael Van Rheinart
- Leslie Brunet
- Ikernel Stolichnaya
- Lysia Spencer
- John Pirkins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Vendetta Nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Vendetta Nocturne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Missions 3 : Jardin aquatique => Le préféré de Mamie + Spectacle nocturne + Pierre le shérif + Camomille la canne + Régime detox
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» ====ORDRE DE MISSION=====
» [LEGO] Coup de coeur nocturne
» Mission de mes carottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Poudlard :: Les Autres Pièces :: La Salle des Trophées-
Sauter vers: