AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Plongons dans le passé [FE = Mission 16]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mar 4 Déc - 17:08

Une nuit sombre et froide. Une silhouette furtive fait une brève apparition dans le chemin de traverse, avant de rejoindre l’allée des embrumes. Encapuchonnée jusqu’au pied, le visage cachée, personne ne pouvait se douter qu’il s’agissait de la disparut Krystel Raybrandt. En effet, cela maintenant plus de 2 semaines qu’on l’avait vu sur la surface de la terre, lors d’une certaine nuit au cimetière. Depuis, pas une seule trace d’elle ne fût trouvé. Le ministère et l’ordre patiné un peu dans leurs recherches. Mais il faut dire qu’il s’agissait d’une puissante mangemorte, et en matière de camouflage, elle s’y connaissait. Elle n’avait donné aucune nouvelle depuis, prit contact avec personne. Son but était de disparaître de la surface de la terre, et elle y était plutôt bien arrivée jusqu’à cette fameuse nuit…

Arrivée dans la rue déserte, elle entendit des pas derrière elle. Elle se retourna et ne vit personne. Se disant qu’elle avait du rêver, elle continua son chemin. A un croisement, un petit plok se fit entendre. Sortant sa baguette, la mangemorte observa le nouveau venu. Ils s’observèrent pendant quelques longues minutes, se dévisageant quelques minutes. Puis une voix glaciale rompit le silence de cette nuit. D’un ton hautain, méprisant, et très antipathique, le nouvel arrivant prononça :




- Ainsi, la rumeur de votre mort était donc fausse. Je dois dire que j’ai été fort étonné que vous ayez pris contact avec moi et non avec Tor…


- Trêve de bavardages
coupa d’une voix sanglante Krystel je vous interdit de me parler de lui… Je ne suis pas venue pour ça… Avez-vous ce que je vous ai demandé ? Avez-vous pus le récupérer ?


- Oui, je l’ai avec moi…Mais il va falloir que vous ayez quelque chose d'équivalent à m’offrir en échange…


- Avant de discuter de votre contre partie, avez-vous parlé à quelqu’un notre rencontre ? Que voulez-vous en contre partie pour me le donner ?


-Personne n’est au courant, vous avez été claire la dessus. Ce que je veux ? Cela pourtant parait évident… Je veux l’enfant que vous porter… Dès que ce dernier naîtra, vous devez me l’apporter…Ainsi qu’un acte signée de votre main qui m’autorise à recommencer mes travaux d’étude…


- Je m’en suis doutée pour votre ‘autorisation’…Mais je ne comprend pas un truc, je possède mille richesse et je suis une riche héritière, pourquoi me demander un bébé qui ne verra sûrement pas le jour, plutôt que de l’argent ?


- Oh, mais cela me regarde mademoiselle, c’est le prix à payer… A vous de voir si vous le voulez vraiment…


- Soit, vous ne laissez pas le choix….Avada Kedavra !!!!




Un éclair vert, un puissant souffle de vent, faisant virevolter la cape de la cruelle femme, un bruit sourd d’un corps qui tombe à terre. N’avait-il pas appris qu’une mangemorte n’avait aucune parole ? Croyait-il vraiment qu’elle aurait marchandé avec un tel homme ? Et puis, ce n’était pas une grosse perte en sois. Cette individu était un être malfaisant, aimant faire diverse expérience sur des nouveaux née, essayant de se créer une armée d’être sur-sorcier (XD). Même le lord avait interdit ses travaux, le bannissant du monde des sorciers. Et puis, il avait été fous de croire qu’elle pourrait le laisser mettre la main sur son future enfant. D’ailleurs, à cette pensée, elle passa sa main sur son ventre, qui commençait à grossir. Cela allait bientôt faire 5 mois que Krystel était enceinte et cela se voyait de plus de plus. Réajustant son capuchon sur sa tête, elle leva une nouvelle fois sa baguette, et dans un murmure, elle prononçât un «accio retourneur de temps ». Quand l’objet vola dans sa main, elle n’eut pas le temps de l’admirer car des pas se firent entendre derrière elle. Ainsi donc le veille homme l’avait trahit. En face d’elle se trouvait deux visages qu’elle connaissait bien, deux sorciers connus pour leurs activités au sein de la résistance...

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 5 Déc - 4:44

Réveil-matin quinze heures, je me réveille comme une fleur ... C'était un peu le cas de Fred. Certes, il ne s'était pas levé aussi tard, mais il avait néanmoins fais une bonne grasse matinée. Come tous les matins d'ailleurs ... depuis que son frère et lui avaient fermé boutique, il n'avait plus grand chose à faire de ses journée.

Sa tête, comme toutes celles des autres Weasley et de la quasi-totalité des membres de la Résistence, était mise à prix. Dix Gallions ... merdouille quoi! Il valait plus que ça quand même! Avec un corps d'athlète comme le sien ... oui, bon, il était peut-e^tre temps qu'il arrête de faire enfler ses chevilles et qu'il se lève. Bonne idée, très bonne idée même.

Un gargouillement, lui rappelant que son estomac criait famine. Il n'avait plus vraiment le choix. Dans un grognement sonnore, il repoussa la couette et se leva, abandonnant son lit pourtant si douillet dans lequel il aurait aimé rester. Il s'étira bruyament, avec toute la délicatesse dont il faisait preuve - autant dire aucune - et fini finalement par sortir de sa chambre, dormant à moitié debout.

Un long baillement, tandis qu'il se rendait dans la cuisine. Le rouquin sortit lentement un paquet de pancakes ainsi qu'une bouteille de sirop d'érable ( y me semble que c'est l'un des nombreux trucs bizzard que les Anglais mangent le matin) comme si chacun de ses gestes lui demandaient un véritable effort.
La tête dans le cul, le cul dans le brouillard ... C'était exactement ça.

Après avoir sortit couverts et assiette, il fini par prendre place à la table de la cuisine, et de commencer son petit déjeuner. D'un geste machinal, il porta la fourchette à sa bouche, tel un robot. Il n'avait pas faim ... il n'avait jamais faim. Ou plus exactement, il n'avait
plus faim. Depuis ... un an, oui voilà. Un an qu'il n'avait plus goût à la nourriture. Enfin si, mais beaucoup moins.

Depuis cette fouttue Guerre, celle qui avait détruit, anéantie sa famille ... celle qui avait tué ses frères, ses parents. Et lui, ne laissait rien paraître. Alors qu'il voyait le reste de sa famille sombrer peu à peu, lui faisait comme s'il allait bien, presque comme s'il ne s'était rien passé. Et pourtant ... sous cette carapace, on pouvait voir qu'il souffrait tout autant. Qu'il était rongé par la tristesse, le désespoir ...

D'un geste vif, le jeune homme se releva et rangea tout ce qu'il avait sortit, bien décidé à ne pas se laisser aller à la déprime. Une fois la cuisine impeccable, il alla chercher quelques affaires dans sa chambre avant de filer sous la douche. Un tee-shirt et un bagguy, ça ferait parfaitement l'affaire. Vingt minutes plus tard, il ressortait tout propre, plus beau que jamais. Ses chevilles vont très bien j'ai dit. Suspect

Se demandant si son jumeau était rentré, il poussa doucement la porte de sa chambre, et ce fut avec un pincement au coeur qu'il constata qu'il avait encore découché. Endormi il ne savait où dans une ruelle, après avoir encore passé la nuit à picoler sans doute. S'en était déspérant. Après avoir poussé un léger soupir, le rouquin retourna finalement au salon.

Il se laissa lourdement tomber dans le canapé, avant de se relever précipitamment, presque aussitôt. Oh le con! Il avait complètement zappé! Il devait retrouver une certaine Abelina, membre de la Résistance cette après-midi! Quatorze heures ... il n'était pas encore en retard, mais il devait quand même se dépêcher.

D'un geste vif, il s'empara de son manteau, enfila ses chaussures et attrapa ses clefs au passage avant de sortir en trombe de l'appartement, tout en dévalant les escaliers en vitesse éclaire. Quelques instants plus tard, il se retrouvait sur le Chemin de Traverse, courant presque pour arriver à l'heure. Deux minutes plus tard, il l'a trouvait enfin.

Ils avaient passé la journée ensemble, à discuter, de tout et de rien, à faire connaissance quoi, tandis qu'ils marchaient tranquillement, guettant le moindre geste qui pour s'avérer soupçonneux autour d'eux. Le jour fini par laisser place à la nuit sur le pays, tandis qu'ils continuaient à discuter avec enthousisame. Cette fille était vraiment sympa.

Puis, soudainement, une jeune femme encapuchonée, essayant de se faire le plus discrète possible ... le jeune Weasley haussa les sourcils, se demandant ce qu'elle pouvait bien faire là. Son comportement était plutôt étrange à vrai dire ... il se tourna alors vers la Résistante à ses côtés et lui fit un signe de tête pour l'encourager à le suivre.

Baguette en main, il avançait d'un pas rapide mais silencieux, essayant de se faire le plus discret possible. Des bruits de conversations, mais il ne comprenait pas grand chose. Caché au coin d'une ruelle, il ne voyait rien non plus. Puis soudainement, un éclat de lumière verte, et l'homme qui parlait à la femme qu'ils suivaient tomba, mort.

Une Mangemort ... oui, c'était évident. Il n'y avait que les sbires de Voldemort pour tuer ainsi, de sang froid. Pris d'un élan soudain, le rouquin sortit de sa cachette et se précipita vers elle, sans trop savoir si Abelina l'avait suivi, mais apparament oui, puisqu'il entendait des bruits de pas derrière. Encore un mètre, et ils se retrouvaient face à elle.

Le visage caché par sa capcuhe, mélangé à la noirceur de la nuit, il n'arrivait malheureusement pas à distinguer son visage. Mais un détail attira son attention ... son ventre, arrondi ... elle était enceinte ... aussitôt, il ressera sa baguette entre ses doigts. Il ne pouvait en avoir la certitude, mais il y avait de grandes chances que, la meurtrière qui se trouvait face aux deux résistants, ne soit autre que Krystel Raybrandt, celle qui était actuellement recherchée dans tout le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Abelina Noard
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
11/15  (11/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 5 Déc - 12:40

Cela faisait quelques semaines à présent qu'Abelina était de retour en Angleterre. Elle n'avait eu aucun mal à se remettre dans le bain, préferant se mettre tout de suite au boulot plutôt que de se morfondre sur ce qu'elle avait laissé en Amérique. Enfin plutôt qui elle avait laissé.

La jeune femme avait d'abord cherché un endroit pour se loger, ensuite elle était retournée sur les traces de son passé et avait fait des rencontres...étranges. Et enfin, elle avait réussi à contacter la Résistance, d'ailleurs elle avait rendez vous avec un de ces membres dans la journée.

Abelina était même retournée près de la boutique de son père. Il était toujours là, assis derrière son comptoir à rafistoler de vieux jouets. Elle avait eu un sourire triste en le voyant installer ainsi puis elle s'était détournée, était repartie dans la ruelle où elle avait atterri puis un plop s'était fait entendre. Plus rien ne la rattachait à ces personnes qui se disaient être ses parents. Plus rien depuis trop longtemps. Elle n'avait pas osé aller voir sa mère....Elle aurait peut être du, sa mère avait peut être changé, elle s'inquiétait peut être pour elle.


*Petite Abelina, avec des si, on refait le monde mais avec tes peut être tu te recrées une histoire.*

Petite Voix, la voix de la raison! Pour une fois^^

Bon c'était pas tout, mais elle avait une sortie à préparer et ressasser de vielle chose ne l'y aiderait pas. Ce jour là, elle s'était levée de très bonne heure, comme d'habitude. Cela faisait très longtemps qu'Abelina dormait très peu.
Elle s'était habillée d'une jupe noire longue à volant, d'un pull en laine noire avec le dessin d'un diablotin à la queue fourchue et avait mis sa belle cape en velours noir et intérieur rouge. Niveau coiffure, quelque chose de simple : une queue haute et des barrettes noires avec des étoiles.

Hei ? Quoi ? Comment ça elle ressemble à une mangemorte ? Mais pas du tout, c’est une gothique ! Faut pas confondre les deux ! Toujours est-il qu’après qu’elle se soit pomponnée, Abelina a décidé d’aller faire un tour, il était encore très tôt et elle avait largement le temps de faire une promenade et de prendre son petit déjeuner dehors avant d’aller à son rendez vous, surtout que celui-ci n’était qu’à quatorze heures.

La jeune femme avait donc décidé d’aller du côté moldu, pour voir si les changements qui étaient on-ne-peut-plus visible du côté sorcier l’était aussi de l’autre côté. Ben non, pas trop, tout était quasiment pareille. Il y avait peut être un peu plus de tête triste mais à part ça…Les moldus ne voyaient que ce qu’ils voulaient vraiment voir. Le reste, il le mettait de côté et faisait comme si cela n’existait pas. Cela rendait folle Abelina mais elle devait faire avec car, pour le moment, elle avait d’autres chats à fouetter !

Enfin, l’heure du rendez vous sonna et la gothique se dirigea vers le lieu dit. Un jeune homme aux cheveux roux fit son apparition quelques minutes après que la jeune femme soit arrivée. Ils passèrent une excellente après-midi, discutant de tout et de rien.


*Excellente ! Moi je veux bien mais je te signale qu’on est à la recherche de signe suspect, Petite Abelina !
-Et alors, ça n’empêche pas de discuter et de faire connaissance !*

Surtout que cette après-midi là, il n’y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent !

La nuit commença à tomber et ce fut ce moment là que le changement se fit sentir. Abelina avait remarqué elle aussi la jeune femme à la capuche mais elle attendait de savoir ce qu’allait faire Fred avant de se lancer à sa suite.
Les cours qu’avait suivi Abelina en étant auror s’avéraient très utils ! Elle put suivre très discrètement la personne sans se faire repérer. Elle avait aussi sorti sa baguette, ne voulant pas être prise au dépourvue. Toujours être prête, dans tous les cas, et en toute occasion ! Son prof de défense n’arrêtait pas de répéter cette phrase. Elle avait failli se la faire border pour être sûre de ne pas l’oublier !

Abelina dut s’arrêter au coin d’une ruelle, la personne qu’ils suivaient en avait rencontré une autre et ils discutaient d’un sujet que la jeune femme ne comprit pas. Elle n’arrivait même pas à attendre un seul mot de leur conversation.


*De toute manière, tu crois qu’ils parlent de quoi ? De la pluie et du beau temps, Petite Abelina ?
- Non, mais j’aurai bien aimé savoir !
- Oh…my…god !
- Quoi ?! Quoi qu’est-ce qu’ya ? t’as entendu quoi ?
- Un seul mot : enfant.
- Là, ça craint !*

Ce fut à ce moment qu’un éclat vert jaillit d’une baguette et qu’un corps tomba, raide mort. Fred sortit alors de sa cachette pour foncer vers l’encapuchonnée. Abelina le suivit, courir en talon n’était pas très pratique mais elle avait acquis une certaine habileté. Enfin, ils arrivèrent près de la mangemorte. Et là, Abelina faillit s’étouffer avec sa salive ! Elle était enceinte et elle venait de tuer quelqu’un. Mais qui pourrait faire ça ? Surtout de sang froid ?

*Tu oublies que tu as à faire avec une mangemorte, une partisante de Voldemrot, Petite Abelina.
- Je sais mais…mais…
- Ils n’ont pas de cœur ! Rentre toi ça dans le crâne !*

Fred s’était avancé mais il ne dit rien. Etait-il aussi effaré de voir une femme enceinte tuer une autre personne ? Toujours est-il qu’il fallait réagir.
Abelina remarqua que la main de la mangemorte qui ne tenait pas la baguette était fermée. Elle voyait depasser quelque chose mais l'obscurité n'aidait en rien!


"Donnez nous votre baguette!"

Oui bon, y'avait mieux comme entrée en la matière mais Abelina était toujours sous le choc alors elle faisait ce qu'elle pouvait! Pauvre choupinette.
De toute façon, laa'utre phrase qui lui était venue à l'esprit ne pouvait pas êtr prononcé, en tout cas pas par elle. Elle avait voulu dire: si vous ne voulez pas qu'il soit fait de mal à votre bébé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 5 Déc - 13:58

J'adore vos Rp I love you
Allez, up, voilà les méchants maintenant.

Torben, tu trainais dans Londres pour une raison quelconque, et tu vois une touf rousse que tu connais bien, celle d'un weasley. Sans prendre de gant, bah tu le suis et là, tu le vois, acompagné d'un résistante, en train de menacer une silouette que tu connais très bien (à toi de voir, si tu l'as reconais ou pas, sachant qu'il fait nuit et qu'elle a un capuchon sur la tête)

Aelys et Victor, vous étiez dans l'atrium du ministère quand une missive est arrivée dans les mains de la jeune femme. dans cette dernière, on lui disait de se rendre le plus vite possible à l'allée des embrumes car un puissant sortillèges de mort venait de s'y produire mais que tu ne dois pas y aller seule, donc tu emmènes Victor avec toi. Vous transplanez donc à l'allée et là, Aelys, tu vois ton amant, face à Torben....Tu as couverture, tu ne peux pas la perdre, a ton de faire agir ton perso en conséquence.... Victor, toi tu hésites pas, tu vois 2 résistants, face à un homme que tu connais, Torben, tu décides d'agir.

Indications: Si des sortillèges sont jetés, c'est moi qui décidera si oui où non, ils ont atteint leurs cibles Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 5 Déc - 17:50

Londres était une très belle ville en ce début de soirée, lorsque l'obscurité jetait son épais manteau sur la ville, les lumières de la cité moldue la rendant presque belle, mais ce n'était que de peu d'importance pour l'homme anéanti qu'était Torben Badenov. Cet homme, fidèle mangemort et gradé du Ministère, héros de la dernière guerre et amant d'une merveilleuses jeune femme, il avait tout pour lui. Sauf que tout s'était effondrée lorsque cette femme disparut, il y avait deux semaines de cela, en ne laissant qu'une mare de sang pour seul indice. De plus, le jeune estonien avait par la suite appris que sa belle attendait un enfant, et qu'il en était le père.


Il avait donc pété les plombs.


Aujourd'hui, après deux semaines de recherches intensives, il n'avait pas trouvé un seul indice sur sa position, et ilo était vraiment désespéré. Même s'il refusait d'accepter ce qui semblait être la vérité. jamais il n'abandonnerait. mais il fallait qu'il reconnaisse tout de même que son désespoir l'avait amené à traîner les pires pubs du vieux Londres... Et donc ce soir, il était encore complétement ivre, après avoir vidé moults bières et killer nombre bouteilles. Au bout de quelques heures, il en eut cependant marre, et se força à quitter ce lieu de perdition, lui préférant l'air pollué des rues de la ville. Bien entendu, il s'arreta quelques fois en route histoire de soulager sa vessie. Finalement, il décida de rejoindre l'allée des embrumes. En transplanant bien entendu, aussi se concentra t'il. Les yeux fermés, la langue sur le côté, il essayait de connecter ses derniers neurones qui n'étaient pas imbibés par l'alcool pour partir, mais il lui fallut trois essais, pour atterir prêt d'un bouge mal famé de la célèbre ruelle des commerces illicites du chemin de traverse. Bien entendu, l'intense activité qui régnait dans cette rue le rendit un peu plus joyeux et il se sentit un peu mieux que ces derniers jours.



- C'est a boire a boire a boireeuuuuuu, c'est a boire qu'il nous faut ho!


.... Ben oui, quand Torben l'est bourré, il chante, et encore plus quand il a soif! Enfin bref, il continua à déambuler dans les petites allées et ruelles étroites, ses jambes réussissant à le porter par miracle. Au bout de quelques instants, alors qu'il marchait dieu sait où, il aperçut un couple de personne qui tournait sur la rue sur sa droite. Les gens il s'en foutait en règle générale, mais cette touffe rousse mal coiffée lui disait quelque chose.... Crevindju! Fred Weasley! Torben sortit sa baguette et se mit à courir, mais faire tout ça à la fois était compliqué pour quelqu'un dans son état, aussi se prit il les pieds dans sa cape et s'étala de tout son long dans le caniveau remplit de.......


- Meeeeeeerde (non non pas le caniveau, c'est torben qui parle)


Bon, secoues toi Torben se dit il. Relèves toi. Voilaaaaaaaaaaa. Maintenant, tu cours. C'est bien. Pointes ta baguette sur ton adversaire, tu vois quand tu peux! Bon, maintenant qu'il l'avait rattrapé, il se dit que quelque chose clochait, qui était cette femme capuchonnée, et pourquoi l'homme y dormait par terre a côté?


- Sa sent l'embrouille


Mais... Il connaissait ce visage sous ce capuchon noir... Ces yeux... Ce ventre rond... Non... Non, ce n'était pas possible.... Torben écarquilla les yeux. Sa Krystel était là, ici, dans la même ruelle que lui. Le choc fut tel que toute couleur disparut de son visage, et il fut incapable de parler. Il se mit simplement à marcher vers elle, puis à courir, en bousculant au passage les deux résistants. Arrivé à sa hauteur, il la prit dans ses bras, les yeux rougis par le soulagement, l'abus d'alcool, et surtout parce qu'il sentait l'"autre" s'immiscer dans son esprit à nouveau.


- Mon amour...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 5 Déc - 19:45

Pourquoi fallait-il qu’elle se tappe les services de nuit, franchement ? Qu’avait-elle fait à Merlin pour mériter le châtiments suprême de devoir veiller dans un bureau froid, qu’elle n’avait pas sût parfaitement décorer ? Même en ayant commencé à 14 h son boulot, Aelys se plaignait encore. Il était au moins 21h, et elle était encore coincée dans les murs de ciments pour deux heures, au moins .. Un long soupire s’échappa donc de la Française, qui se redressa de sa chaise. Non, elle ne pouvait pas rester là, à ne rien faire. Attrapant sa veste, sa baguette – qu’elle glissa soigneusement dans sa poche de derrière, à portée de main – elle monta les escaliers en courrant, souhaitant rejoindre au plus vite l’Atrium, et y boire un chocolat chaud. Faim. Elle avait faim, en ce froid soir. Et c’est ainsi qu’elle se retrouva adossée contre un mur du Ministère, l’air soucieux et boudeur, fixant un lait qui ne l’attirait déjà plus, puisque immonde, la Française le savait. Cependant, la jeune se força à avaler le liquide, avec une légère grimace.
Son regard se perdit au loin, alors qu’elle sentait la chaleur du chocolat descendre dans son estomac. C’est vrai qu’il y avait pire qu’elle …. Rien que ces pauvres secrétaires. Leurs journées devaient être interminablement longue … pire sûrement que celle d’Aelys.
Soudainement cette dernière fût arrachée de ses pensées par un vrombissement léger mais persistant .. Ses perles azurés remontèrent pour observer une lettre qui tournait autour d’elle. Avec un soupire, Aelys tendit la main, observant le minuscule avion se déposer dans ses doigts et s’y déplier instantanément. Elle se perdit dans la lecture d’un mot écrit à la hâte, avec un sourire heureux. Sortir. Elle pouvait sortir. Partir en mission, sortir de ce lieu clos. Son sourire grandit, et même quand elle s’aperçut qu’elle devrait être accompagnée, son sourire ne rétrécit pas. Ce dernier devint même satisfait, alors qu’elle jetait dans une poubelle le gobelet, pour aller chercher ce Victor qui était cité dans la missive … et quelques minutes après, ils sortaient, silencieusement, se dirigeant vers le Chemin de Traverse. Les instructions étaient clairs : un puissant sortilège de mort s’était déroulé dans une ruelle, et il fallait vite aller voir ce qui s’y passait …

Encore quelques tournant, et ils y seraient. Sur quoi allaient-ils tomber ? Aussitôt, la jeune Française se pressa, sortant sa baguette silencieusement, sur le qui vive. Un indice sur la disparition de sa chef ? Un indice pour l’aider à rapporter des informations à la Renaissance ? Peu à peu, Aelys s’enfonça dans ses pensées. Mal lui en prit. Soudainement, elle bifurqua, entendant quelques bruits.

Son cœur manqua quelques battements, alors qu’elle retenait sa respiration. La première personne sur laquel le regard bleuté de la Française s’était posé n’était autre que Fred .. Elle se força bien vite à détourner ses yeux, observant les autres présents. Une de la Renaissance. Torben. Fred. Et …. Une personne encapuchonnée. Jugeant la situation des plus critiques, Aelys soupira légèrement, avant de murmurer plus pour elle même que pour l’autre mangemorts

- Et ben ça va être joyeux …-

Et, dans un mouvement violent, s’en voulant plus que tout, elle leva sa baguette, pointant Fred. La première fois qu'ils se retrouvaient face à face. La jeune déglutit silencieusement, son regard ne croisant qu'une unique fois celui du rouquin, priant pour que celui-ci comprenne, pour que celui-ci ne dise rien de gentil envers l'Auror, l’implorant silencieusement pour qu’il l’attaque … Priant aussi pour qu'en cas de problème, il ne réagisse pas, qu'il parte, qu'il la laisse .. non .. il ne devait surtout pas l'aider, de quelques manière qu'il soit. Sinon ils seraient foutus.
Les instants passèrent, sans bruit … Non, elle n’attaquerait pas la première, pas avant de savoir qui était cette personne qui se cachait, à côté de Torben.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Jeu 6 Déc - 1:17

Victor était en train de cajoler sa dernière création,il avait travailler pendans une journée entière sur ce spécimen, et les résultats étaient encouragant.
soudain,il entendis le bruit familier d'une missive, il saisit le papier et le parcourut du reguard rapidement.
quelques minutes plus tard il retrouvait la jeune femme,Aelys d'après la missive, et ils se transplanaient,non loin des lieux précisé dans la lettre.

L'allée des embrumes étaient aussi crasseuse qu'a son habitude, l'eau croupie et stagnante, donnait au lieu une odeur tout à fait particulière, qui ne dérangait pas trop Victor.

Il fixa au loin l'angle de rue où avait eu lieux l'incident.Et sortit sa baguette en se dirigeant vers l'endroit.
quelque secondes plus tard la situation avait bien évoluée, face à lui deux personnes portée disparue et deux rénégats.

Victor fixa un instant la scène essayant de jauger qui des ces personnes étaient une menace, rapidement il conclut que les plus dangereux étaient les rebelles qu'ils s'avait à coup sur être des ennemis.



Stupéfix!


Prononcé d'un voix claire et sans aucune forme d'hésitation sa baguette pointée vers Fred, Victor venait d'entamer les hostilité.

Il fixa froidement l'auror, comme pour lui montrer, qu'il n'appréciait pas son manque de réactivitée.

Ce reguard ne dura qu'une seconde, il se reconcentra vite sur ses adversaire, pret à lancer un sortilège de protègo.


Dernière édition par le Jeu 6 Déc - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Jeu 13 Déc - 16:56

Quand elle se retournât, elle fit face à deux résistants qui la menaçaient avec leur baguette. Un sourire naquit sur ces lèvres. Croyaient-il vraiment que le fait qu’elle soit enceinte insinue qu’elle ne soit pas capable de se défendre ? Qu’elle ne soit plus Mangemorte ? Sont-ils si stupides que ça ? Il faut croire que oui. La belle ne put s’empêcher de rire quand la résistante, nommée Abelina lui demanda sa baguette. Vraiment !! Comme si elle allait le faire. Et puis quoi encore. Il y a des gens qui croient toujours au père noël et qu’une apparence fragile reflète un caractère sensible. Alors qu’elle leva son arme pour lancer un sortilège à ses deux énergumènes qui osent penser être plus forts que la chef des armées de leur ministre, son regard se posa sur la silhouette qui approchait vers elle. Nan, ce n’était pas possible, pas lui, pas ici, pas quand elle était dans un telle état.

Bousculant les ennemies, comme s’ils n’étaient que de vulgaires objets que l’on peut déplacer à notre guise, il prit son amante dans ses bras, lui murmurant à l’oreille un mot doux. Qu’il était bon de se sentir de nouveau dans contre lui. c'est pour cela d'ailleurs qu'elle répondit à son étreinte, se collant à lui, et le serrant fort. Nan, il ne fallait pas. En plus, une odeur d’alcool émanait fortement de lui. Ainsi donc voilà ce qu’il faisait depuis qu’elle était partie ? Il buvait de nouveau, se détruisant par la même occasion. Il ne fallait pas qu’il s’attarde contre elle. Elle avait changé. Plus rien ne serait comme avant entre eux. Beaucoup trop de choses les séparaient aujourd’hui. Pourtant, son amour était toujours présent, et c’est d’ailleurs pour ça qu’elle avait décidé de partir sans lui en parler, c’était mieux pour lui, qu’il ne sache rien, qu’il ne sache pas qu’elle attendait un enfant de lui. Mais là, c’était un peu loupé.

Alors qu’elle s’apprêtait à le repousser, tout continua à s’enchaîner de plus en plus vite. Et voilà que Aleys Duemont, une Auror sous son commandement venait de transplaner dans la ruelle, avec à ses côtés un employé du ministère. Mais pourquoi donc, il y a-t-il fallut qu’elle donne rendez-vous à un homme qui n’a aucune parole ? Pourquoi il y a-il fallut qu’elle sorte de sa cachette. Pour une mangemorte qui voulait que tout le monde la croie morte, c’était fini. Les personnes du camp ennemi étaient au courant… Son amant aussi… Ainsi que deux autres personnes travaillant pour Lord Voldemort. Se maudissant intérieurement, la jeune femme enceinte observa la scène. Son employée pointa sa baguette sur Fred Weasley, sans pour autant lui lancer un sort. Mais qu’attendait-elle ? Elle était pourtant membre d’une élite qui devait être toujours prêt au combat. Comme si l’homme se posait la même question, Victor lança un stupéfix sur le résistant. Toujours bloqué dans les bras de Torben, comme si ce dernier voulait les protéger, elle et leur enfant, elle ne pouvait bouger. Elle décidât alors de lui chuchoter à l’oreille, sur un ton qu’elle n’avait jamais employé pour lui, un ton cru, sec comme si elle était dénudée du moindre d’amour pour lui, même si cela n’était pas du tout le cas :



- Lâches moi, et vite, sinon je serais obligée de te lancer un sort. Laisses moi tranquille, oublis moi et trouves toi une autres femme qui t’aimera, car ce n’est plus mon cas….


Quel énorme mensonge ce qu’elle venait de lui dire, et que seul lui ne pouvait entendre. La mangemorte savait très bien qu’elle ne pourrait jamais utiliser un sortilège sur lui. Jamais elle ne pourrait le blesser, s’attaquer à lui. Non, plutôt elle que lui. Sur le fait qu’elle lui avait dit qu’il fallait qu’il refasse sa vie sans lui, cela lui déchirait le cœur mais c’était mieux s’il le faisait. Jamais plus elle ne serait la même dorénavant et son amour, aussi fort qu’il fut pour lui ne pourrait effacer tous les événements passés. Mais après, c'était à Torben de s'apercevoir que ces yeux criaient le contraire de ses paroles, et de comprendre qu'elle faisait cela, car elle voulait le protéger. Malheureusement, vu l'état son amant, ce n'était pas sûr qu'il comprenne et s'aperçoive de ce que pensait réellement la femme qui portait en son ventre leur enfant...

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Jeu 13 Déc - 17:04

voilà ^^

Alors, maintenant, c'est au tour des gentils de répondre, et donc Fred et Abelina. Grace à la résistante, le jeune weasley hévites de peu le sortilège lancé contre lui. Abelina, je te laisse le choix de déterminer comment tu as fais cela Razz . Vous devez faire face à 4 ennemies redoutable. Abelina, tu ne connais pas Aelys, tu ne sais pas que c'est une espionne de la renaissance du phénix, mais Fred, toi tu le sais. A vous de décrire ce que vous allez faire contre les 'méchants' pour vous défendre, surtout que vore mission est de ramener la mangemorte à Severus Rogue


Ordre de passage :

Like a Star @ heaven Abelina
Like a Star @ heaven Fred
Like a Star @ heaven Torben
Like a Star @ heaven mj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abelina Noard
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
11/15  (11/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Jeu 13 Déc - 20:53

Abelina n'en revenait pas de la stupidité de sa phrase, ce qu'elle pouvait se montrer cruche par moment. Elle pouvait avoir des repartis à vous laisser sur les fesses, mais alors, quand elle n'était pas décidée ou qu'elle était sous le choc, ce qu'elle sortait était banal à en mourir!

*- Là, tu me fais honte, Petite Abelina! Comment as-tu pu, à une mangemorette en plus, lui demander de rendre sa baguette! Autant demander à un enfant de donner ses bonbons! Non mais je sais pas moi franchement...Y'a des claques qui se perdent tu sais!
- Oué , c'est bon, j'ai compris! Pas la peine d'en faire trois tonnes! Et puis, si t'es pas contente, t'avais qu'à me soufler un truc! Je te signale que j'étais choquée moi, madame!
- ...
- Alors tu vois que t'avais pas d'idée sur le coup toi non plus! Alors critique pas!*

Enfin bref! toujours est-il que la mangemorte devait se demander sur qui elle était tombée! Elle se mit à rire et Abelina ne lui en voulut aucunement car sa réplique était vraiment pas terrible!
La jeune goth pensait qu'elle allait passer un mauvais quart d'heure. Enfin, elle et Fred, faut pas l'oublier^^ Quand la mangemorette se figea sur place.

Abelia allait se retourner pour voir qui pouvait être la cause d'un telle choc chez un partisan de Voldemort quand un individu non identifié...


*- Un INI! c'est un INI
- Hein? de quoi tu parles Petite Voix?
- Ben oui, y'a les OVNIS pour objets volants non identifiés, maintenant y'a des INI: individus non identifés!
- Et elle me fait des coups pareils alors qu'on a deux mangemorts en face de nous! T'es pas claire!*

Abelina avait vite fait le raprochement, cet homme qui venait de le bouculer ne pouvait être qu'un mangemort pour en étraigner une autre de cette manière là sans se faire tuer.

La jeune goth allait lançait un sort sur le couple quand, une nouvelle fois, le tableau changea complétement.
A présent, il n'était plus 3, ni 4 dans la ruelle mais 6! A croire qu'il y avait un gros panneau quelque part avec écrit: Réunion de mangemort! Venez tous nombreux!

Il y avait donc deux nouveaux arrivants! La première pointa sa baguette sur eux mais ne tenta rien, la jeune goth avait tout de même vu l'hésitation qu'elle avait eu avant de lever sa baguette. C'était étrange! Très étrange même!
Mais elle n'eut pas le temps d'approfondir sa reflexion car l'autre arrivant lui, n'hésita pas et lança tout de suite un sort en direction de Fred.


*Pousse-le, Petite Abelina!*

Et Abelina fit ce que Petite Voix lui ordonna! Elle avait de bonnes idées, généralement, et dans ce genre de situation. La jeune goth poussa donc Fred violemment afin de lui éviter le sort et elle se baissa pour ne pas se le prendre en pleine tête.

A peine eut-elle terminé cette action, qu'elle se redressa et visa celui qui venait de les attaquer.


"Atakunto "

Si Abelina avait bien lancé son sort, le michant pas beau tout plein devrait voler quelques secondes dans les airs avant de retomber lourdement quelques mètres plus loin. Le plus avec ce sortilège, c'était qu'il devrait rester pétrifié pendant quelques secondes.

Pour le moment, la mangemorte et son compagnon étaient trop occupés par eux-mêmes pour s'inquieter d'autres personnes. Mais dès qu'ils en auraient fini...Alors autant faire vite et bien! Et donc eliminer le plus de monde possible.
Surtout que ramener la femme enceinte au QG serait une bonne chose.


*Oui, à condition qu'on ne se fasse pas tuer avant!
- Ro, mais que tu es pessimiste toi quand tu t'y mets! Je te signale qu'on est pas seule! Y'a Fred avec nous, alors destresse Petite Voix!
- Destresse! Destress! Alors qu'on est à 2 contre 4!
- Non, 3 contre 5!
- Hein?
- Ben oui, du bon y'a côté y'a Fred toi et moi! Et de l'autre y'a les 4 adultes et le foetus!
- A ouéééé! Pas bête!
- Je sais, je sais!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Dim 16 Déc - 5:40

Fred se tourna vers Abelina en haussant les sourcils. S'ils se seraient trouvés dans une autre situation, un autre contexte, il aurait sans doute éclaté de rire. Demander à un Mangemort de se rendre c'était comme ... comme si Rogue se mettait à danser la macarena en tutu rose bonbon sur son bureau. M'enfin, au moins elle avait essayé. Comme disait le proverbe, qui ne tente rien n'a rien ...

Un instant plus tard, les deux résistants se firent soudainement bousculer, au plus grand désaroi du rouquin. C'tait passé quoi? O________O D'un geste vif, il tourna la tête et s'aperçut qu'en compagnie de la Mangemort, il y avait désormais un autre homme. Torben ... et ben, décidement, ils se retrouvaient partout ...

Une vague de haine passa dans son regard en repensant aux deux rencontres qu'il avait eu avec le Mangemort. La première fois, il avait essayé de les laisser brûler vif, lui et sa soeur, alors qu'ils se trouvaient tous trois dans la chambre de Torben. Le rouquin gardait encore des sequelles de leur première rencontre, notament une belle cicatrice sur le côté.

Leur deuxième rencontre s'était averée tout aussi charmante ... Torben avait été jusqu'à déclarer les hostilités en plein milieu d'un pub. Quelques sortilèges avaient fusés, avant que ce dernier ne tente d'égorger le pauv' Fredou avec une bouteille cassée. Là encore, ses bras en gardaient de belles entailles, puisque c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour se défendre.

Et ce soir, les voilà encore face à face. Ce serait quoi ce coup-ci? Bonne question ... M'enfin, l'heure n'était pas vraiment venue de réfléchir à ce qu'il allait bien pouvoir lui arriver, mais plutôt de trouver un moyen d'amener la femme enceinte jusqu'à Rogue. Ce qui allait être plutôt difficile, il fallait bien l'admettre. Le rouquin leva sa baguette mais ...

Deux silhouettes apparurent soudainement près d'eux. Voilà qu'ils étaient six maintenant, à se demander si des cartons d'invitation n'avaient pas été distribués. Oui oui, même dans ce genre de situations, il tenait quand même de faire de l'humour. Pathétique dites-vous? Juste un peu alors ...

Le jeune homme fronça les sourcils, cherchant à distinguer plus clairement les nouveaux arrivants malgrès la pénombre. Son coeur manqua alors quelques battements en reconnaissant la petite frimousse d'Aelys. Merde! Merde, merde, merde! Qu'est-ce qu'elle fouttait là? Leurs regards se croisèrent un instant, avant qu'elle ne tourne la tête.

Il essayait tant bien que mal de ne rien laisser parraître, malgrès son irrésistible envie de lui hurler de se tirer de là. Tous deux étaient les seuls ici présents à savoir pour quel camp elle se battait véritablement, s'il grillait sa couverture, elle était fouttue ... Il ne fallait pas qu'il fasse de gaffe, non, surtout pas ...

Il sentit une espèce de boule se former dans sa gorge, alors qu'elle pointait sa baguette sur lui, sans pour autant prononcer la moindre formule. Mais qu'est-ce qu'elle attendait? Qu'elle l'attaque bon sang! Trop absourdi par le manque de réaction de la jeune femme, il ne vit pas l'homme à côté d'elle lever sa baguette en sa direction, la trouvant apparament longue à la détente lui aussi.

Un éclair rouge sortit du morceau de bois, fonçant droit sur le jeune Weasley. Sans avoir le temps de comprendre quoi que se soit, il se retrouva projetter au sol, à son plus grand désaroi. Il releva la tête, constatant qu'Abelina venait de lui éviter de se faire stupéfixer. Il aurait bien aimer la remercier, mais ça attendrait un peu hein. Pas qu'il manquait de politesse, mais plutôt que la situation n'était pas vraiment appropriée.

Rapidement, il se remit sur pieds, avant d'entendre la Résistante lancer un sort à l'homme qui l'avait attaqué. D'un geste vif, il se tourna vers le couple de Mangemorts, pointant sa baguette sur Torben. Réflechissant à toute vitesse, il ouvrit finalement la bouche afin de prononcer la formule magique.


"Expulso!"

Puis, sans prendre le temps de voir si son sort avait marché, il prit son courage à deux mains, se tournant vers la jolie Française. S'ils passaient leur temps à éviter de s'attaquer l'un l'autre, ça paraîtrait beaucoup trop suspet. D'un geste, il leva le morceau de bois vers elle, s'excusant du regard, avant de finalement lancer un sortilège non pas d'attaque, mais de désarmement.

"Expeliarmus!"
Revenir en haut Aller en bas
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Dim 16 Déc - 15:18

Torben serrait fort son aimée contre lui, il la serrait le plus fort possible. Les yeux rougis, les mains tremblantes, il n'en croyait pas ses yeux. Sa Krystel... Enfin! Toute la frustration, la peine, le désespoir et la haine qui étaient en lui depuis sa disparition menaçaient de le submerger tel un raz-de-marée. C'était totalement nouveau pour lui. Il n'avait encore jamais ressentit autant d'émotions à la fois, et ça menaçait de le faire exploser en cet instant même. Il sentait à nouveau la chaleur parcourir son coeur, chaleur qui retomba bien vite quand Krystel lui souffla quelques mots à l'oreille, sur un ton froid, et très dur, un ton qu'elle n'avait encore jamais employé avec lui. Le froid gela l'âme de Torben. Il se sentait raide, il se sentait détruit.


"Lâches moi, et vite, sinon je serais obligée de te lancer un sort. Laisses moi tranquille, oublis moi et trouves toi une autres femme qui t’aimera, car ce n’est plus mon cas…."


Torben n'en croyait pas ses oreilles. Que s'était-il passé? Comment pouvait-elle oser lui dire ça? Après tout ce qu'il avait fait pour elle, après tout ce qu'il avait enduré? Comment la femme qu'il aimait, et qui portait leur enfant, pouvait-elle oser lui dire ceci? NON MAIS JE REVES Suspect Suspect Suspect Suspect ?


D'un geste, il se dégagea de la femme qu'il aimait, et qui venait de lui briser son coeur. Nan mais c'était normal après tout, un salaud comme lui, meurtrier, assassin et psychopate, n'avait après tout que ce qu'il méritait. Quelle femme pourrait bien l'aimer? A quel bonheur avait-il droit en ayant fait toutes ces horreurs? Torben ne s'était jamais sentit aussi mal de sa vie. Dérrière lui, des sorts commençaient à fuser et devant lui se trouvait la femme qui venait de le briser. Si seulement il n'était pas bourré... Si seulement il n'avait pas aussi mal au coeur. Les larmes vinrent remplir ses yeux alors que sa main venait se poser sur sa tête. Notre mangemort se sentait perdu, complétement perdu. Son front était moite de transpiration. La voix résonnait dans son crâne et le rendait fou de douleur...


- Je te l'avais bien dit...... Cette femme ne voulait pas de toi, elle ne faisait que se servir de toi! Et toi tu faisais tout pour elle! Elle t'a utilisé, elle a ruiné ta carrière, elle a ruiné ta vie! Tues la! TUES!

- Non.... je ne peux pas... Tu ne comprends pas...
répondit Torben d'une petite voix

- Je t'avais prévenu, tu n'as pas voulu m'écouter... J'ai toujours étai là quand tu avais besoin de moi... Rappelles toi la Vieille forêt... Rappelles toi toutes ces guerres... Rappelles toi qui t'as poussé à venir ici ce soir, et t'as aidé à retrouver ce que tu désirait le plus au monde.... TU N'ES RIEN SANS MOI! TU ES A MOI!



BOUM



Torben venait d'être projeté dans les airs par un sortilège balancé dans son dos. Après deux petites secondes de vol plané, le mangemort s'écrasa face contre terre, sur les vieux pavés. La douleur se fit violente dans son front. pobablement était il déjà blessé, mais il n'en avait rien à faire. Le jeune estonien se remit prestement à quatre pattes pour se relever, et vit son reflet dans une flaque d'eau, entre deux pavés. Son regard se fit rieur et cruel, un sourire horrible venait de se dessiner sur ses lèvres.


Cette nuit, Torben Badenov redevenait fort, cette nuit, plus aucune faiblesse n'entraverait ses actions.


Cette nuit, il allait tuer.

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Dim 16 Déc - 16:09

What a Face On va bien rire What a Face
Alors, Aelys, comme par le plus grand des hasard, le sort de Fred de désarma, et tu as été projeté en arrière, car il n'a pas controlé son sort sifflote .
Victor, tu arrives à éviter l'attaque de Abelina grace à un sort de protection. Puis voyant la jeune auror à terre et désarmé, tu fais quelque chose pour elle, mais tu t'attaques quand même aux résistants. Le prochain sort de Krystel va aboutir Cool

Ordre de passage
Like a Star @ heaven Krystel
Like a Star @ heaven Victor
Like a Star @ heaven Aelys
Like a Star @ heaven MJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Lun 17 Déc - 22:00

Quand Torben se dégagea des bras de son amante, elle dut se retenir de prolonger leur étreinte. Nan il ne fallait pas qu’elle fasse un geste vers lui, au contraire. Même si, en agissant ici, elle venait de lui briser le cœur et de lui faire un peu de mal, c’était le seul moyen qu’il l’oubli et qu’il refasse sa vie. Krystel ne pourrait jamais le rentre heureux, ce n’était plus possible, plus maintenant qu’elle était devenu un monstre. Plus jamais elle ne pourrait approcher des gens qu’elle aimait, et surtout lui, l’homme qui représentait tout pour elle. Et si elle le blessait ? Et si elle s’en prenait à lui ?

Elle se sortie dans ces pensées quand une chose effroyable arriva. Un résistant avait osé s’attaquer à la personne la plus importante pour elle. Cet ignoble, cet ingrat, ce nabot, ce rouquin de pacotille, ce vautour, cet eunuque, ce puceau, pour qui se prenait-il pour se permettre de lancer un sort à son homme ? Il avait le payer et cela très chère.

S’entend sa colère monter de plus en plus en elle, la mangemorte n’hésita pas un instant. Bousculant Torben, se postant devant lui, elle leva sa baguette et lança un ?????? En plein dans la figure de Fred Weasley, le foudroyant d’un regard terrible, qui avait déjà terrifié plus d’un. Son attaque fut aussi forte qu’un vent se leva, son capuchon retomba dans son dos, laissant virveloter ses cheveux ébènes à l’air libre, et dévoilant un visage dure cruelle, remplit de haine envers l’orphelin, sans pour autant enlever une once de sa beauté. S’approchant de lui toujours à terre, de plus en plus près, elle prononça d’un ton sanglant.



« - Pauvre petit être impuissant, comment oses-tu lever ta baguette si lui ? Comment oses-tu t’en prendre une telle personne ? tu en payeras le prix fort… ENDOLORISSSSSSSSS !!!!!!! »


Bah oui, vous croyez quoi vous ? Qu’elle allait prendre la main du roux, se déshabiller et se mettre à danser et chanter autour du corps de Torben Suspect . Breffons, le jumeau se prit un doloris en pleine face et fit prit de spasme de douleur, se tordant par terre. Un rire des plus effroyable, celui de la mangemorte, se mit à résonner dans tout la ruelle. Pauvre fou, qui avait cru pouvoir s’attaquer aux forces du mal, aux serviteurs du ministre, au père de l’enfant que portait la chef des armées de Lord Voldemort. Quelle lourde erreur il venait de commettre et en payé les lourdes conséquence de cela. Ne levant pas son sortilège pour autant, elle continua de torture ainsi le jeune Weasley… C’était comme si plus rien d’autre ne compter pour elle à cet instant, comme si son seul but était de faire le plus de mal possible au jeune sous fifre de Severus Rogue. Déjà, imaginé une femme en colère, vous rajoutez à cela qu’elle était enceinte, et enfin dites vous que c’est une mangemorte. Oui, c’est pas un bon mélange tout cela, c’est assez explosif et terrible comme truc nan ?

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mar 18 Déc - 22:02

Le visage de Victor ne bougea pas d'un iota quand la jeune femme poussa Weasley, hors de la trajectoire de son sort.
Il se tenait prêt, se préparant à une riposte.
aussi il n'hésitat pas une seconde, quand la jeune femme eu finit son sort il brandit sa baguette et d'une voix forte et froide dénuer de tout sentiment il proononça la formule.

"Protego!"

Victor sentit un instant la pression du sort, mais le niveau magique de la jeune femme était inférieur au sient, et ce dernier rebomdit sur la protection.
Malheureusement, la difference magique n'était pas suffisante pour qu'il le renvoie à sa propriétaire,Victor lui jeta cependant unreguard froid.


Cependant les choses tournaient d'un façon désagréable, Torben avait un sale reguard, ce qui ne présageait rien de bon.
Et il était fort probable que Krystel ait envie de les suivres, elle avait apparament d'autre préocupations.

Victor ce qui dérangeait le plus victor c'était sa coéquipière, une auror ne se laisse pas suprendre sans raison, si elle n'agissait pas,
il y avait une raison. Aucun sortilège ennemis ne l'avait visée, puis Weasley lança un sort, mais Victor ne put s'empècher de remarquer que ce sort ne la touchait pas physiquement, enfin victor réalisat lorsque Aelys fut désarmer que quelque chose n'allait pas...pourquoi ne s'était elle pas protèger à l'aide d'un sort.
Victor ne montra rien de ses doutes, son visage froid restant inexpressif tandis qu'il donna un coup de pied dans la baguette de Ayelis tombée près de ses pieds pour qu'elle la récupère.


Il passa sa main sous sa cape pour ne sortir une dague, la lame luisait d'une humeur verdatre qui goutta sur le sol profoquant une légère effeverscence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 19 Déc - 1:35

Rester calme. Laisser les autres attaquer, pour se donner une bonne raison de faire de même. Ne pas laisser transparaître une émotion, si ce n’est une haine qu’elle ne ressentait pas. Qu’elle était même loin de ressentir. Mais Aelys mentait. Et bien en plus. Un léger sourire vint donc naître à ses lèvres, laissant transparaître cette émotion qu’elle détestait particulièrement.
Perdue dans ses pensées, son regard un peu flottant, un peu vide, se posant tour à tour sur le rouquin, la silhouette encapuchonnée qu’elle avait maintenant reconnue comme étant sa chef, sur Torben, elle n’entendit pas son amant annoncer un Experliarmus … et le trait de lumière fusa, la touchant violemment, sans même qu’elle n’ait le temps de réfléchir, de réagir, de se défendre … Se faire avoir si facilement. Presque honteux. Mais à cet instant la Française remerciait le rouquin, qui venait de déclencher ces fausses hostilités.

Dans un boum retentissant, elle s’écrasa sur les pierres froides et humides, sentant l’eau s’infiltrer dans ses habits, et frôler sa peau, la sortant brutalement de ses remerciements. Au même instant, une légère douleur s’insinua dans sa main, alors qu’elle savait instinctivement qu’elle s’était éraflée voir ouverte les paumes. Aussitôt, elle se maudit, se redressant sans grimacer, sans geindre, voyant sa baguette revoler vers elle. Ein ? L’était pas dans la main de Fred ? Quand elle avait sentit le sort s’enfoncer dans sa poitrine, elle avait aussi sentit le bout de bois magique s’envoler de sa main. Et elle savait parfaitement où il était partit : dans celle de son amant.
Dans un geste instinctif, presque affolée, elle releva son regard vers le jolie rouquin, ne laissant toujours transparaître que cette cruauté froide. Endolorisé. Il était endolorisé. Une envie de crier, de crier le plus fort qu’elle pouvait, de se précipiter sur la Mangemorte, de l’attaquer par derrière, de faire n’importe quoi, même de prendre la main du rouquin, et de transplaner, s’insinua dans son esprit. Pourquoi n’était-elle pas capable de le sauver, d’éviter ce massacre ? Pourquoi ne pouvait-elle pas réagir, n’osait-elle pas réagir ? Parce qu’elle ne devait pas griller sa couverture. Cette foutue couverture, qui l’empêchait de murmurer le moindre mot de réconfort envers le rouquin.
Quelques infimes secondes à peine après avoir posé son regard sur le rouquin, Aelys fît glisser ses perles azurés sur la fille qui accompagnait le rouquin … Désolée Miss Abelina.. Pas le choix … Se relevant dans un geste violent, mordant l’intérieure de sa lèvre à s’en faire saigner pour ne pas réagir devant la douleur audible de son amant, elle leva soudainement sa baguette, et chuchota presque violemment, cette fausse haine toujours appliquée sur son visage

- Stupefix. -
Aucun hurlement. Un calme glacial, une haine glaciale. Et, dans la seconde qui suivait, bien décidée à ne pas se laisser avoir une seconde fois, à ne pas griller sa couverture en passant pour une incapable – ce qu’elle n’était pas, du moins au vu de ses résultats – elle se décalla, de façon à pouvoir appercevoir tout les combattants, sans devoir bouger la tête .. Parfait. Ainsi, plus rien ne la surprendrait .. enfin ... elle disait ça .. mais tout pouvait se retourner. Et l'avantage pouvait passer aux Resistants - ce qui aurait été loin de déplaire à la Française-.


Dernière édition par le Mer 19 Déc - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 19 Déc - 2:26

Abelina, avec une chance inconnu à ce jour, tu arrives encore une fois à éviter le sortillège de Aelys, mais c'est passé de très prés. Sous tes yeux, Fred se fait torturer, il faut que tu trouves un moyen de le libérer, car toi toute seule contre eux tous, ce n'est pas possible. Tu décides de t'attaquer (à contre coeur??) à la mangemorte Krystel, qui est trop occupée à faire souffrir le rouquin pour faire attention à ce qui se passe autour. C'est une mangemorte, elle est puissante, n'oublis pas ça quand tu lui lanceras un sort, choisi le bien. Je précise déjà qu'il aboutira (je t'ai dis, tu as de la chance)
Fred, ton sors a blessé Aelys, ta réaction??? Tu es aussi en train de souffrir le couroux d'une femme puissante amoureuse et enceinte...Mais heureuesement, Abelina est là pour te tirer d'affaire au bout de cinq Minutes... Tu veux te vanger What a Face ...
Torben, je n'ai pas de directive pour toi, vu que ton perso' est redevue fou, je te laisse le diriger comme tu le sens

Ordre de passage :
- Abelina
- Krystel
- Fred
- Torben
- MJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abelina Noard
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
11/15  (11/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 19 Déc - 18:08

Abelina pesta intérieurement. Son sort avait raté à cause d'un stupide et facil protego. Il fallait qu'elle mette plus d'énergie dans ces sorts sinon elle ne sortirait pas d'ici en vie. Elle était capable de plus que ça! Alors pourquoi est-ce que son sort avait rebondi aussi facilement contre l'autre pas beau tout plein de méchant mangemort?

*Parce que tu ne te concentres pas assez, Petite Abelina!
- Tu crois que c'est facil!
- Oui, n'oublie pas que tu es une ex-auror, tu as étudié pour réagir face à ce genre de situation. On dirait que c'est la première fois que tu te retrouves face à ce genre de personne!
-...Oué t'as raison, on a connu pire!
- Alors bouge toi les fesses et réagis!*

Petite Voix avait bien fait de la houspiller ainsi! Ce n'était vraiment pas son style de rater ce genre de sort. Il fallait qu'elle se concentre qu'elle soit à ce qu'elle fait! Sinon, elle ne donnait pas cher de sa peau!

Heureusement, enfin, pensa-t-elle sur le coup, Fred avait plus de succés qu'elle et il parvint à oter sa baguette à la mangemorte non-eneinte et a envoyé valsdingué au loin le mangemort acroché à la femme enceinte.
C'était d'ailleurs étrange qu'elle se soit fait avoir aussi facilement...


*Concentre toi, Petite Abelina, Concentre toi! On reviendra sur tout ça plus tard!
- ok, ok! Je me concenctre*

Mais cette chance fut de courte durée pour Fred. En effet, Krystel réagit violemment au sort qui venait d'être jeté sur son compagnon et elle l'endolorisa.
La jeune gothique frémit quand elle entendit les premiers hurlements que poussa Fred mais aussi à cause de ce que cela impliquait. Une femme, enceinte qui plus est, venait de jeter un sortilège impardonnable...


* N'oublie pas que c'est une mangemorte, Petite Abelina, ce genre de personne ne pense ni ne réagisse comme nous.
- Je le sais, mais ce n'est pas pour autant que cela ne doit rien me faire...
- Attention!*

Petite Voix venait juste de la prevenir que la seconde mangemorte venait de lui lancer un sort. Elle eut juste le temps de faire un demi-tour sur elle même pour éviter le sort. Il la frola sans la toucher mais c'était moins une.

Bon, à présent, terminer la rigolade! Concentration et aboutissement du plan! Voilà ce que la gothique devait faire et uniquement ça. Sinon, elle ne passerait pas les dix prochaines minutes. Que disait-elle, les cinq prochaines secondes.
Elle était seule face à une bande de mangemort bien décidée à avoir leur peau. Il fallait qu'elle fasse quelque chose et rapidement. Abelina devait tout d'abord retrouver son acolyte. De une, à deux ils seraient quand même plus efficace que elle toute seule et de deux, elle n'allait pas le laisser souffrir sans réagir.

Abelina se haïssait pour ce qu'elle allait faire, elle ne voulait pas s'en prendre à des femmes enceintes, mangemorte ou pas. Mais elle n'avait pas le choix, sinon elle risquait de voir Fred mourir sous ses yeux. Elle inspira un bon coup, cerra fortement sa baguette et lança son sort d'une voix froide et dure.


"Expulso!"

La gentille petite Abelina venait de faire place à l'auror. Elle devait pour un temps oublié ses sentiments, oublié que devant elle se trouvait des êtres humains, elle ne devait plus voir que les mangemorts, des êtres prets à tout pour obtenir le pouvoir.

Abelina ne tourna pas sa tête vers Fred, elle avait encore des personnes contre qui combattre. Elle se tourna donc vers celle qui avait tenté de lui jeter un sort et parla toujours avec sa voix froide.


"Incarcerem!"

Si son sort réussissait, elle serait tranquille pour un temps de ce côté là, enfin, l'esperait elle. En plus, il y avait celui que Fred avait balancé à l'autre bout de l'allée.
Abelina sentait ses poils se hérissait sur ses bras et sa nuque, signe que quelque chose de mauvais se preparer. Elle gardait sous sa main un protego, juste pour le cas où...


*Tu sais que tu commences à me faire peur là, Petite Abelina!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Mer 19 Déc - 23:02

Alors que Krystel torturait avec un plaisir sadique le rouquin, la loque qui avait osé s’attaquer à SON homme à elle PAS TOUCHE AURORE . Un grand sourire apparut sur son visage, laissant sortir un petit rire affreusement machiavélique. A cet instant, malgré sa beauté naturelle, on ne pouvait avoir de la sympathie pour elle. Au contraire, ses expressions étaient dures, froides, cruelles. Tout en elle émanait son grand statut de mangemorte ainsi que sa puissance, et cela faisait froid dans le dos. Les personnes qui n’avaient pas peur face à cette vision de la jeune femme ne pouvaient exister.

Elle était tellement absorbée par infliger le plus de torture possible à Fred Weasley, qu’elle ne fit pas attention à ce qui se déroulait autour. Non pas qu’elle soit folle, mais pour elle, vu qu’il était 3 (elle ne comptait pas son amant, vu qu’il était toujours à terre derrière elle) contre 2, dont 1 qu’elle s’occupait, elle pensait que Victor et Aelys se débrouilleraient très bien contre Abelina. Mais cela, c’était sans compter la chance insolente de la résistance. Sans avoir le temps de comprendre ce qu’il se passait, et sans avoir le temps de réagir, la mère vit un sortilège se diriger vers elle.

Malheureusement, l’héritière des Raybrandt ne put l’éviter, et se retrouvera propulsé avec une telle violence que son doloris fût levée. De plus, la belle enceinte se prit l’expulso en plein ventre ( red ), vola littéralement, sa baguette lui échappa de ses mains et se retrouva envoyé on ne sait où dans la ruelle, avant de retomber avec perte et fracas beaucoup plus loin, contre des barreaux tranchant d’une fenêtre d’un magasin de la rue . Une douleur envahit tout son dos, ses membres, tout son corps en fait. En retombant sur le sol de pavé, un craquement se fit entendre, indiquant qu’elle avait le poignet droit cassé. Désarmé, à terre, blessée assez gravement, la chef des armée essaya de se relever mais sans succès. Elle s’évanouît tout de suite…



Flash back


Une pièce sombre, dans une grande demeure. A la lueur d’une cheminé se tenait un homme debout, face à une jeune femme d’une douzaine d’année, blessée, un genou à terre.

- STOPPPPPPPPPP !!!!!!!!!!!!

-C’est tout ce dont tu es capable ? Tu ne peux donc pas tenir plus longtemps que ça ?

- Je fais du mieux que je peux !!!!!!!

- Tu me parles autrement Krystel ! tu peux mieux faire !!!Maintenant écoute moi bien. Il te faut lutter contre ta douleur, déployer toute tes forces en toute circonstance. Tu ne dois jamais laisser ton ennemie prendre le dessus sur toi. Quoi qu’il se passe, tu dois lutter contre ton assaillant, sans quoi tu ne pourras pas survire bien longtemps…Recommençons ENDOLORIS !!!!!!

- …

- Bien, c’est mieux, beaucoup mieux… Tu es arrivé à lever mon sort… N’oublie pas mon enfant, tu dois toujours lutter, ne jamais abandonner… Même à bout de force, tu peux toujours y arriver. Ta leçon est finie pour ce soir. Tiens, avale cette potion. Ne t’inquiète pas, il ne s’agit pas d’un test, elle te soignera. Sur ce, va te coucher, tu auras besoin d’être en forme demain.

- Merci mon oncle…



Fin flash back




Dans un tremblement de corps, la jeune femme reprit ses esprits tant bien que mal, luttant contre la vive douleur qui remplissait tout son être. Apercevant son arme un peu plus loin, elle rampa vers cette dernière, une main sur son ventre arrondi d’où s’écoulait, d’une profonde entaille, son sang à flot. La vue de son sang lui donna une nausée, inconnue à ce jour, sûrement dû à son nouveau statut de future mère. Le fait de voir qu’elle était blessée à l’abdomen l’inquiéta plus que tout. Ne voulant pas rester à terre, s’inquiétant plus pour Torben qu’elle-même, avec beaucoup de difficultés, elle trouva le courage de récupérer sa baguette à quelque centimètre de ses doigts. Toujours allongée au sol, elle lança deux sectumsempra informulé à ses deux ennemis, avant de lâcher son arme, à bout de force, sentant peu à peu sa vie la quitter, en même temps qu’elle plongeait de nouveau dans son subconscient.

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Jeu 20 Déc - 3:41

"Expeliarmus!"

Le rai de lumière fonça droit sur Aelys, sa baguette lui échapant des mains. Mais le rouquin resta figé sur place en la voyant projettée contre le mur, par sa faute. Bordel, il y avait été un peu fort. Il aurait tellement voullu se précipiter vers elle pour voir si tout allait bien, si elle n'avait rien de cassé. Il essayait de garder un visage impassible, bien que sa gorge soit devenue soudainement sèche. Il espérait qu'elle n'ai rien de bien méchant.

Mais quelle idée de devenir espionne aussi?! Que croyait-elle? Que c'était facile pour lui de faire comme s'il ne la connaissait pas et éprouvait pour elle un profond dégoût? Qu'il éprouvait du plaisir à se battre contre elle, à se retrouver dans de telles situations? Qu'il ne paniquait pas à l'idée de lui faire mal sans le vouloir, ou pire, voir quelqu'un de son propre camp s'en prendre à elle sans pouvoir rien faire? Elle méritait des baffes pour les avoir mis dans ce pétrin. Suspect

Son regard, fixant toujours la brunette, fut soudainement détourné à l'entente des vociférations de la Mangemort. Il l'a regarda avec des yeux ronds. Parce-que son ivrogne de petit ami s'était peut-être gêné lui, pour l'attaquer les fois précédentes? Suspect Non, pas vraiment. Pas du tout même, alors Fred ne voyait pas pourquoi il éprouverait des remords à l'avoir attaqué.

Mais la jeune femme paraissait vraiment en colère, et avant même qu'il ait eu le temps de comprendre quoi que se soit, le jeune homme se retrouva au sol, gémissant de douleur. Horrible souffrance que d'avoir l'impression de sentir des centaines de poignards le lassérer de toutes parts, de sentir chaque parcelle de sa peau le brûler atrocement.

Gesticulant comme un fou, parcourrus de spasmes, il priait intérieurement poure que ça s'arrête ... que ça s'arrête ... mais cette effroyable torture durait, inlassablement, ses cris se répercutant en écho dans la sombre ruelle. Puis soudainement ... tout s'arrêta. Le souffle court, son coeur battant avec affolement contre ses côtes, il se redressa.

Puis, non sans quelques difficultés, il se releva, les jambes tremblantes, les membres endoloris. Abelina venait de le tirer d'affaire pour la seconde fois de la soirée. Un bruit sourd lui fit faire volte face, tandis qu'il voyait la Mangemort s'écraser violament contre un mur. Et bien, ça en faisait déjà une de moins à combattre ...

Il reporta son attention sur Aelys, son coéquipier, et Torben, qui était toujours au sol. Bon, c'était pas le moment de faiblir ... S'ils voulaient s'en sortir vivants, il vallait mieux essayer de se débarrasser de leurs ennemis au plus vite. Avec un pincement au couer, il pointa à nouveau sa baguette vers la jolie Française.


"Oppugno!"

Un cri de surprise et de douleur franchit ses lèvres, alors qu'il sentait de fines coupures à divers endroits de son corps. Heureusement, ce n'était que superficiel. Il tourna à nouveau la tête, dans la direction où le sort l'avait touché. Il resta surpris quelques instants ... elle était corriace la demoiselle. Mais alors qu'il s'apprêtait à lui jeter un sort pour la mettre définitivement hors combat, elle perdit connaissance. Bon, cette fois-ci c'était sûr, elle n'embêterait plus personne.

Pour la énième fois, il fit volte face et se tourna vers celui qui avait essayé de le stupéfixer à leur arrivée. Lui, c'était sûr, il n'allait pas se contenter de le désarmer ou de lui lancer un sort d'attaque des plus minimes ... D'un geste, il leva sa baguette et la pointa sur une pierre, avant de la projetter en sa direction.


"Waddiwasi!"
Revenir en haut Aller en bas
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Jeu 20 Déc - 23:19

Torben Badenov, le nouveau Torben, se releva doucement, les gestes sûrs, le regard aiguisé. Il y avait quelque chose de changé en lui. Ce n'était pas seulement son regard, mais il souriait d'un drôle de soiurire, et son allure avait de même changé. Il semblait plus droit, plus fier, et aussi d'une certaine façon plus menaçant, en partie à cause de son regard où une lueur de folie perçait. Dans la ruelle, le combat s'était engagé, âpre et sans merci. L'auror dénommée Aelys Duemont, une jeune femme qu'avait rencontré Torben autour d'un verre, lançait des sorts sur Fred Weasley, alors que l'autre homme du Ministère attaquait les deux résistants, s'éfforçant visiblement d'être efficace. Mais où était la dernière protagoniste? Ah, elle était par terre et se relevait difficilement. Tant pis pour elle, elle avait qu'à pas l'avoir abandonné comme ça non mais Suspect Suspect Suspect !


Torben éclata d'un grand rire cruel, tout en marchant vers les différents combattants, accelerant sans cesse le pas, jusqu'à courir d'un pas leste et allongé. Arrivant au niveau de Fred Weasley, qui lançait un maléfice au "collègue" du mangemort, il lui décocha un crochet du droit violent en pleine mâchoire, sentant ses phalanges craquer sous l'impact, envoyant le jeune rouquin bouler au sol. glissant sa main dans sa poche, il tira sa baguette et salua ses adversaires de façon théâtrale et se mit en garde, la baguette nau dessus de la tête, à la mode Estonienne, commençant à tourner autour de son adversaire le plus proche, qui n'était autre qu'Aelys Duemont...


Bah quoi? Vous aviez pas remarqué que notre mangemort préféré était devenu complétement fada, enfin, encore pire qu'avant? Enfin bref, le fait était que le jeune estonien était là, dans cette ruelle, encore complétement torché, sous l'emprise d'une crise de folie, en train de se préparer à mettre en charpie la jeune femme, qui appartenait à son camp, tout en riant aux éclats! non je ne suis pas fou, ne m'enfermez pas



- ENDOLORIS!


Ben oui, le classique de Torben. Souffrir était déjà quelque chose d'abominable en soi, alors ce sortilège là était vraiment pire que tout! Il brûlait les poumons, et on avait l'impression que notre peau fondait littéralement! Enfin bref, Torben ne prit même pas le temps de voir si son sortilège avait bien atteint sa cible qu'il choisissait déjà une autre cible! En plus, il avait un maléfice marrant en tête!


Il se tourna vers la résistante qui avait un drôle d'aspect, genre déguisée pour Halloween! Non mais c'est quoi cette jeunesse! pis elle semblaity louche celle-là! Suspect Suspect Suspect Suspect



- SERPENSORTIA!


Rien de plus drôle que de voir arriver un gros serpent arriver dans la tête d'un ennemi qui ne s'y attendait pas, et rien de plus drôle que de remettre un pain au jeune rouquin qui cherchait à se relever! Mouhahahhahhahahahhaha! Torben était mort de rire, a tel point qu'il était sans aucune défense face à tous ses ennemis...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Ven 21 Déc - 2:52

Alors, dans l'ordre red

Like a Star @ heaven Abelina, tu vas te recevoir le sort de Kry' mais vu qu'elle est sur le point de mourir, tu n'auras que des entailles superfielles
Like a Star @ heaven Aelys, tu esquives l'attaque de Abelina et tu dévis le sort de fred sur cette dernière qui se prend des oiseaux en pleine face red
Like a Star @ heaven Victor, contrairement à tout à l'heure, tu ne peux échaper au sort de fred, et tu es un peu sonné par la pierre que tu veins de te manger, un peu dérouté, tu n'attaques pas mais essaye de reprendre tes esprits
Like a Star @ heaven Aelys, ne te méfiant pas de Torben, qui à l'origine est dans ton camp, et t'inquiétant pour la survie de la mangemorte à terre, tu vas te prendre le doloris, et tu sera blessée à cause de cette attaque
Like a Star @ heaven Abelina, ta chance t'abandonne, et tu te retrouve avec une grosse bébette vénéneuse sur la tête


Maintenant, les choses sérieuses red
Like a Star @ heaven un élément nouveau va intervenir dans ce sujet ... ce rebondissement est une personne, qui se baladant dans Londres, entends des bruits de battaille venant de l'allée des embrumes et va y jeter un coup d'oeil. Pour l'instant, cette personne n'est que spectatrice, et ne décrit que la scène qui se déroule sous ses yeux, sans intervenir


Ordre de passage
Like a Star @ heaven Elément nouveau (cette personne se reconaitra)
Like a Star @ heaven Victor
Like a Star @ heaven Aelys
Like a Star @ heaven Abelina
Like a Star @ heaven Krystel
Like a Star @ heaven MJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Ven 21 Déc - 15:26

Ce matin là, Katia s’était levée très tôt, au environ de 5 heures du matin. Elle n’arrivait plus bien à dormir en ce moment. Trop de choses tournaient dans sa tête pour qu’elle arrive à prendre un petit moment de repos. Elle s’était donc assise sur le bord de son lit, elle s’était levée, elle s’était habillée et elle était sortit. La jeune femme ne savait plus vraiment où elle en était. Elle se cherchait un peu tout en essayant de ne plus y pensait. Katia n’avait jamais été du genre à beaucoup dormir, en général ses heures de sommeil ne dépassaient pas les 7-8 heures maximum mais en ce moment, Katia dormait dans les alentours des 4-5 heures. Elle n’était pas fatiguée, aucun cerne ne se voyait sous ses yeux.

Katia passa sa matinée à trainer là où elle pouvait. Se baladant dans Londres, elle essayait de laisser ses pensées divaguées sans aller se perdre dans le mauvais coin de sa tête. La jeune fille portait au-dessus de son jean et de son tee-shirt une longue cape noire qui la cachait dans l’ombre.

La nuit tomba sur le chemin de traverse. Katia se baladait toujours passant de ruelle en ruelle sans que personne ne l’aperçoive. La jeune fille avait mit sa capuche pour cacher sa peau blanche des rayons de la lune. Ses pas se faisaient de velours, la nuit était calme et paisible. Du moins c’est ce qu’elle pensait jusqu’à ce qu’elle entende des bruits et qu’elle voit des éclairs de couleurs volés dans tous les sens dans une petite rue non loin d’elle. S’approchant doucement, elle resta dans l’ombre pour observer la scène.

Katia distingua toute suite deux groupes. D’un côté la Renaissance, de l’autre des mangemorts. La première personne sur laquelle elle posa les yeux fut une jeune femme plutôt belle qui avait un ventre rond signe de grossesse. Katia la classa directement chez les mangemorts car cela se voyait dans son attitude. La jeune femme se prit un sort qu’il l’entailla au niveau du ventre et elle finit par s’évanouir. Ensuite elle vit deux autres mangemorts, un homme et une femme. La femme était une auror du ministère. L'homme à ses côtés devait également travailler au ministère. Ensuite, se tournant du côté de la Renaissance, elle vit Fred qu’elle avait déjà croisé et qui était son professeur de DCFM et une autre jeune femme qu’elle ne connaissait pas encore mais qui, comme Fred était en mauvaise état.

A ce moment-là, son regard se posa sur la dernière personne qu’elle n’avait pas encore regardée, le dernier mangemort. Son visage percuta Katia, ses traits étaient si reconnaissable, ses yeux qui transperçaient toutes personnes qu’il regardait. Katia garda son sang froid n’étant pas encore bien sûre de la nature de cet homme. De son coin d’ombre, elle attendit encore un peu. Elle prit sa baguette en main pour prévoir et pour être prête à intervenir dans le cas où cela tournerait mal pour Fred et la jeune fille qui l’accompagnait. Katia continua de regarder la scène se déroulait sous ses yeux regardant de temps à autre le mangemort qui l’intriguait le plus.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Sam 22 Déc - 22:59

Alors qu'il relevait la tête, venant de pousser la baguette d' Aelys vers cette dernière, il reçut un morceaux de pierre.
Sans doute, un pavé déscellé ou un morceau de balcon tombé au sol,
car le chemin de traverse n'était guère reconnu comme un lieux où les pierre abondaient au sol.
Enfin l'origine de cette pierre, que la chance avait poser là pour Fred,n'avait guère d'importance, car la douleur lancinante du choc projetat Victor au sol.
Heureusement ses doigts crispé sur sa baguette, ne la laissèrent pas s'échapper, alors que son corp touchait lourdement le sol.
étouffant un cris de surprise Victor se retrouvat donc contre le pavé froid et humide de la ruelle.
Il n'hésitat pas une instant, la voix chevrottante de son grand père résonnant dans ses oreilles, comme s'il était revenus, dis ans en arrière.


"Ne reflechit pas protège toi!"

En effet il lui fallait se protèger et immédiatement une parade vint à l'esprit de victor qui lui permettrait de se relever sans être pris pour cible par un sort.
Son esprit mis quelque seconde à retrouver une formule pour un sort de disparaition.
Il prononçat la formule qui résonnat dans la ruelle, et au yeux de tous son corp semblat se dissoudre disparaissant.
Il roulat sur le coté afin de ne pas se trouver à l'endroit où il était, évitant que le malin qui aurait l'idée de lancer un sortilège à sa dernière position connue fasse mouche et il pris enfin le temps de reguarder autour de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   Dim 23 Déc - 4:41

Un trait de lumière fusa, droit vers elle. La résistante l’attaquait .. à son plus grands malheur. Dans un geste rapide, Aelys se décala, avec un léger sourire glacial. Nan nan mademoiselle .. N’aurez pas la Française comme ça. Dans la seconde qui suivit, elle s’apprêta à répondre au sort, mais un Oppugno brisa l’air, s’approchant d’elle. Après un léger regard à son amant, elle leva brutalement sa baguette … Et le sort sembla rebondir, et les oiseaux pivotèrent et s’écrasèrent sur la jeune Résistante. Son sourire devint satisfait, alors qu’elle se maudissait intérieurement, se traitant de tout les noms qu’elle pouvait imaginer.

Puis, son regard s’attarda sur la chef des Aurors … Krystel Raydbrant … Elle était tout de même une grande dame. Une sorcière avec de grand pouvoir. Enfin … quand elle était debout et qu’elle luttait, bien sur, puisque actuellement elle était à terre, et semblait perdre pas mal de sang. Pendant quelques instants, la Française resta indécise, ne sachant quoi faire. L’aider, ou continuer à affronter les deux résistants ? Son regard se porta un court instant sur Victor. Bah, il se débrouillerait bien seul … Surtout que la jeune résistante s’était pris de jolies n’oiseaux dans la figure, et que son rouquin sortait d’un endoloris qui avait eût l’air sévère .. Alors, dans un léger pas, elle s’avança.

Autour d’elle, Aelys sentait Torben s’agiter. Mais elle n’y prenait pas garde – dans le fond, il était de son côté .. de son prétendu côté … - et le laissait faire. Elle pensait ne rien avoir à craindre … grave erreur que de lui faire confiance. Alors qu’Aelys s’avançait vers la sorcière à terre, elle entendit un sort claquer dans l’air. Un sort qu’elle redoutait, et dont elle était sûre d’être la cible … Et sans avoir le temps de réagir, de se protéger, le trait de lumière l’atteint, en pleins dans le dos. Aussitôt, elle s’écroula au sol, percutant de pleins fouet la dure pierre du sol ..

La douleur était si intense, si brutale. Comme si des lames chauffées à blanc transperçaient sa peau, comme si ses poumons se consumaient …. Oui, la douleur était presque indescriptible. Même la fraîcheur des pavés n’arrivaient pas à adoucir sa peine, alors qu’elle priait presque pour que ce soit finit … Son corps fût parcourût de spasmes, alors que le sort semblait durer, durer .. alors qu’en réalité il s’arrêta bien vite. Et ce fût une Aelys couverture de blessures, de s’être frotté au sol rugueux des pavés, qui réussit à se redresser à moitié, haletante. Les larmes perlaient à ses yeux, et pourtant elle se relevait. Comme toujours … Grâce aux cours, où elle avait apprit à endurer, à subir, et à encore se relever … Même si cette fois si, c’était dure. Et c’est donc avec un grand effort qu’elle se redressa, se mettant en garde envers le mangemorts, n’osant pas jeter un coup d’œil à son amant …

Peur. Peur qu’il ne réagisse, ou qu’il n’ai déjà réagit. Peur qu’il se trahisse, même sans le vouloir. Dans un mouvement instinctif, la Française se mordit donc la lèvres, fixant Torben, essayant de ne pas laisser transparaître d’émotion …. Bien dur, en réalité. Et, lentement, elle passa sa main sur sa nuque, retirant une fine traînée de sang …

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plongons dans le passé [FE = Mission 16]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plongons dans le passé [FE = Mission 16]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une mission bizarre...
» Orléans (D.R.) (Informations et Traités)...
» Descent, Voyage dans les Ténèbres
» Démission de la police nationale
» Mission Classique : Semaine Japonaise [Toutes plateformes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: L'Allée des Embrumes-
Sauter vers: