AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Fauste
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Au bord du gouffre ....De ma folie, bien sûr !
clan : Mauvais, un tantinet dérangeant, n'est ce pas ?
Humeur : Absolument excellente ! Qui veut le vérifier ?
Date d'inscription : 31/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/15  (12/15)
Relations:

MessageSujet: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Mer 2 Jan - 22:02

~ Le ciel semblait être celui d’un sombre tableau, la voûte orageuse étouffant les étoiles, estompant la lueur de l’astre d’argent. En cette nuit apte aux ténèbres Edward avait soif. Il était très tard, certes, la nuit était tombée depuis bien longtemps, une pluie battante tombait dehors enveloppée d’une brume persistante, et la plupart des sorciers étaient partis dans les bras de Morphée sans se soucier des êtres immortels de la nuit...
Bien, que certains êtres mortels eux restaient là, accoudés à un comptoir, ne scrutant rien d’autres que le liquide ambré dans leurs verres translucides. Le futur mangemort était rentré d’un pas sporadique, s’abandonnant à l’un des tabourets en croisant ses bras sur le bar. Ses iris sombres vinrent à croiser celle du barman, auquel, sans un sourire, il adressa la parole. ~


-« Un whisky… »

~ Edward était seul ce soir là, comme bien souvent. Non pas que la solitude le dérangeait, au contraire, il y était habitué, un peu comme une maîtresse, ou une vieille amie omniprésente, qu’il appréciait énormément sois dit en passant. D'un oeil averti, Edward faisait le tour des clients présents au bar ce soir là... Ainsi ses yeux arpentèrent la pièce avec apathie, il y remarqua quelques femmes s’ondulant dans les bras de quelques dépressifs, des sorciers bedonnant, à cause des litrons de bière ingurgités durant les dernières décennies, un couple adultère qui se cachait misérablement à une table dans le fond de la salle, tout cela n’avait rien de bien appétissant... ~

~ Pas qu’Edward s’intéressait à leurs sorts, mais leurs vues lui donnait envie de vomir. Toutes ces personnes étaient des déchets de la société. Violement, une poussée de haine lui remonta dans la gorge et une boule de colère énorme se forma. Oui, Edward avait tendance à détester toutes les personnes qu’il croisait. Il haïssait à peu prés tout le monde, c’était comme cela, et pas autrement. ~

~ Il poussa un long soupire mélancolique et pianota doucement de ses doigts puissants sur la table en bois. L'homme derrière le bar le détailla un court instant, avant de le servir. Sans un remerciement, si ce n'est un vague signe de tête, il porta le verre à ses lèvres, plongeant ses lèvres avec délicatesse dans le liquide ambré qui s'écoula ensuite dans sa gorge, appréciant à sa juste valeur l’alcool qui lui brûlait toute la gorge pour répandre une chaleur bienfaisante. Les yeux clos, il cherchait à en apprécier toute la saveur, guettant l'instant où il ne penserait plus, mais cela n’arriva pas. ~

~ Ainsi un verre de whisky devant lui, le Nuisant ruminait ses idées. A l’aide d’un stylo, il griffonnait quelques annotations sur une serviette en papier, seul support qu’il avait pu trouver. Ses doigts longeaient la froideur du verre, l’autre main d’Edward tapotant sur son stylo. Au bout de quelques minutes seulement, il s’arrêta d’écrire rangeant la serviette dans une de ses poches de sa grande cape noire. Tandis ses yeux cristallins surveillaient la remontée des quelques bulles de sa boisson, le bruit d’un nouvel arrivant se fit. Sans même prendre la peine de lever le visage, les iris bleus nuits d’Edward se voilèrent. A vrai dire, il se méfiait de tout le monde, ainsi l’ouie toute ouverte il écouta les pas de la personne qui venait d’entrer …Au son, cela était sûrement une femme. ~

_________________
..


Dernière édition par le Mer 2 Jan - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Mer 2 Jan - 23:02

Il était l’heure de se réveiller. Le redoutable soleil avait maintenant disparu de l’horizon, laissant place à une nuit sombre et fraîche. La lune n’était pas visible, en raison des nombreux nuages obscurs qui recouvraient entièrement le firmament. Waldrade décida de passer à l’action. Elle avait assez dormit. Toute la journée pour être très précis. La vampire éjecta le toit de son cercueil d’un énergique coup de pied et se redressa lentement. Elle resta un moment immobile, respirant l’air frais du dehors qui passait au travers d’une meurtrière. Oui. Cette semaine ci, elle avait préféré sommeiller dans un vieux château abandonné. Demain, elle choisirait un autre lieu. Une grotte peut-être… Waldrade n’avait pas de demeure respective, où du moins pas encore, et elle se trouvait dans l’obligation de changer de repère chaque semaine afin d’éviter d’attirer trop l’attention. En effet, elle voulait rester discrète. Cette nuit, Waldrade n’avait rien de particulier à faire. C’est pourquoi, elle décida de gaspiller son temps à Pré-au-Lard. Après tout, elle était immortel ! Aucune journée n’était perdu.

Suite à quelques étirements pour se remettre bien en forme et bouger un peu ses muscle endoloris, elle se laissa tomber du haut d’une fenêtre au fond de la salle pour atterrir avec souplesse sur le sol. Les cercueils ne sont pas très confortable, c’est de ce fait que Waldrade n’y dormait pas souvent. Elle préférait s’accrocher au plafond, la tête en bas, à la manière des chauves-souris. Bref ! Maintenant dehors, elle se transforma aussitôt, en cette chose qui avait si souvent effrayé les moldus, et les sorciers également bien sûr… Mais le pire c’était ces êtres sans pouvoirs magiques ! Ces idiots s’amusaient à faire des films sur les vampires… Elle les aurait tous tuer un part uns les réalisateurs de ces films complètement stupide…

Une fois métamorphosé, elle prit son envol avec une aisance et une légèreté hors du commun. Le bruit de ses battements d’ailes était à peine perceptible. Le trajet jusqu’à Pré-au-Lard fut un peu long à son goût mais elle se dit qu’après tout, elle ne le regretterait pas. A chaque sortie, elle était quasiment sûr de rencontrer une nouvelle personne alors à quoi bon se plaindre pour si peu de chose. L’atterrissage au village fut tout aussi discret que le décollage au vieux château. Sans la moindre hésitation, elle si dirigea vers la Tête du Sanglier, seul bar ouvert à une heure aussi tardive. Cependant, avant d’entrer, elle se dissimula sous une grande cape rouge sang. Oui ! Waldrade aimait être unique. Elle évitait de mettre des capes noire car quasiment tous les sorciers en portaient une. Elle fit son entrer, ses pas effleurant à peine le sol. De loin, on avait plus l’impression qu’elle glissait, mais non.

Elle commanda de suite un verre d’hydromel après avoir brièvement saluer le barman. Après quoi, elle observa la salle. Il restait encore un bon nombre de table libre mais Waldrade n’en tint pas compte et s’assit en face d’un jeune homme à la mine sombre. Chevelure noire, yeux d’un bleu très clair, mal rasé… Enfin, quelqu’un d’assez séduisant dans l’ensemble. Elle n’avait toujours pas dévoilé son visage, et demanda d’une voix douce, qu’elle prenait si bien…


- Bonsoir jeune homme… La nuit n’est pas encore assez avancé pour que vous songiez à aller vous coucher, on dirait ? Il est très rare je l’avoue d’apercevoir encore des gens parfaitement réveiller à cette heure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Edward Fauste
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Au bord du gouffre ....De ma folie, bien sûr !
clan : Mauvais, un tantinet dérangeant, n'est ce pas ?
Humeur : Absolument excellente ! Qui veut le vérifier ?
Date d'inscription : 31/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/15  (12/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Jeu 3 Jan - 13:52

~ Edward avait eu un pressentiment. La personne qui venait d’ouvrir la porte de la tête de Sanglier était bien une femme, et en plus elle s’approchait de lui. Le futur mangemort, la main en tuteur sous son menton, vrilla son œil sur sa future locutrice. Avec sa longue et belle cape à la couleur du liquide vitale, personne ne pouvait décidément la louper. Lorsque celle ci se mit assise sur le tabouret voisin, immédiatement un éclat dansant alluma son œil. Pas un éclat de folie rassurez vous … ~

~ Il fallait juste remarquer cet ombre de sourire qui venait de pointer le bout de son nez sur les traits masculins d’Edward. Peut être étais-ce de la politesse de la part du jeune homme ? Même lui n’en savais fichtrement rien, quoique … Peut être que la solitude s’était elle fait trop ressentir ? Bref, il se laissa distraire quelques instants par le jeu d’ombre et de lumière sur les bras et la gorge de la vampire, son cerveau mettant en place des mots pour lui répondre. ~

~ Néanmoins, avant que sa bouche s’entrouvre pour laisser glisser quelques phrases tels des longs rubans fluides de son cru, il attrapa quelques piécettes qu’il jeta sur le comptoir d’un geste négligent recommandant une deuxième hydromel pour Mademoiselle, et un deuxième verre du liquide ambré pour lui même. Il ne daigna à peine jeter un regard au barman, tandis qu’il avalait le reste de sa boisson. Puis dans un souffle grave et séduisant mais pourtant glacial, il répondit enfin à la demoiselle de la nuit. ~


-« Bonsoir jeune femme…Hmmm…C’est parce que la nuit est d’excellent conseil pour les songes éphémères … Et puis, dormir au lieu de profiter des ténèbres, est une perte de temps, n’est ce pas ? »

~ Ses yeux observaient la jeune femme d’une lueur froide et distante, sa main abandonnant les bordures de son verre pour retomber lentement dans un mouvement crispé le long de son corps. Le barman venait à peine de poser les deux nouveaux verres, qu’Edward leva ses yeux ressemblant à des petits morceaux d’un ciel d’été vers la jeune femme. Il la détailla vite fait sans paraître impolie, il n’avait aucune envie de faire mauvaise impression au premier abord voyons ! Ainsi, d’un coup de main habile il passa la deuxième chope d’hydromel devant Waldrade tout en expliquant de sa voix tout aussi basse. ~

-« Pour qu’une demoiselle aussi charmante puisse se sustenter d’hydromel autant que sa volonté le peut … Néanmoins, puis je vous demandez votre identité …Que je sache à qui je m’adresse…»

_________________
..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Jeu 3 Jan - 16:36

[je trouve que j'ai fais un post pas terrible mais bon... Rolling Eyes ]


Waldrade sourit à la réponse du jeune homme et retira le capuchon rouge de sa tête, laissant apparaître son visage pâle, ses yeux gris perle et sa chevelure de couleur tout aussi éclatante que sa cape. Elle répondit d’un air goguenard :

- Vous avez entièrement raison…

Sur ce, elle s’empara du second verre d’hydromel que lui avait commandé l’inconnu et en avala une petite gorgée. Après quoi, elle se lécha les lèvres d’un revers de langue comme si elle venait de déguster une chose rare et savoureuse. Son regard ne quittait pas les yeux du jeune homme, cherchant à déceler un sentiment quelconque, mais elle ne trouva rien. Il semblait parfaitement neutre. La mort en personne aurait pu arriver que son expression aurait sans doute rester de marbre. Mais l’une de ses paroles values un nouveau sourire de Waldrade. Un sourire cruel, sans joie… Il venait de dire qu’elle était… charmante… Qu’elle regrettable erreur ! Il est vrai qu’elle en avait probablement la physionomie mais à l’intérieur d’elle-même, ce n’était sûrement pas le cas.

- Charmante dites-vous ? Vous, vous méprenez mon cher… Il ne faut jamais au grand jamais se fier à l’apparence ! Cela vous trahit souvent quand on s’y laisse prendre. Mais il me semble que vous m’ayez demander mon identité… Oh ! Je suis morte, il y a déjà une éternité mais si vous insisté… Je me nomme Waldrade. Waldrade Théophane pour être plus précise. Permettez moi de vous retournez la question.

De toute évidence, elle n’éprouvait aucune peur à l’égard du ténébreux en face d’elle. Pour tout dire, elle avait rarement peur, c’était un sentiment qu’elle ne connaissait pas vraiment. C’est pourquoi, elle se permettait de dévoiler quelques indices sur ce qu’elle était réellement. De toute façon, le quidam ne devait sûrement pas être du coté de la résistance étant donnée son allure et le fait qu’il traînait encore dans un bar à une heure pareil. De plus, ça fameuse son premier propos était encore plus clair que le reste. « Profiter des ténèbres » voilà une réplique qui était fort peu probable de sortir un jour de la bouche d’un résistant… En conclusion, rien d’inquiétant… C’était sans doute un adepte du seigneur des ténèbres. Malgré tout, elle posa tout de même la question pour vérifier ses pensées :

- Alors ? J’ai affaire à un dangereux criminel ? Un partisan du grandissime mage noir ? Car tout me porte à croire que c’est le cas. La situation contraire me laisserait perplexe…

Waldrade avait trouvé le jeune fort sympathique dès le début ce qui n’aurait vraisemblablement pas été le cas pour un sorcier ordinaire. Pourquoi donc le trouvait elle agréable ? Tout simplement parce ce qu’il parlait de manière assez soutenue. Et oui ! Waldrade adorait les gens parlant ainsi et répugnait les humains grossiers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Edward Fauste
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Au bord du gouffre ....De ma folie, bien sûr !
clan : Mauvais, un tantinet dérangeant, n'est ce pas ?
Humeur : Absolument excellente ! Qui veut le vérifier ?
Date d'inscription : 31/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/15  (12/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Jeu 3 Jan - 19:21

~ Si elle ne se trouvait point charmante tout cela n’était que son problème, à vrai dire. Edward quant à lui, avait prononcé ce terme rien que par compliment, un compliment sans sincérité et sans réel pensée. Et on pouvait même pousser le vice plus loin : Il se fichait éperdument de son prénom ( Il l’avait juste demandé au cas ou que son appellation puisse lui servir dans l’avenir ), qu’elle soit morte depuis des lustres, qu’elle préfère les femmes aux hommes, ou que son animal de compagnie soit un escargot … Bref, vous l’avez compris, Edward était que trop peu intéressé par cette femme, bien que sa façon d’être, il devait l’avouer, l’intriguait. Mais par dessus tout, Edward détesta que Waldrade lui fasse la moral. Certes, elle avait raison, et Edward approuva sa mentalité, mais tout cela il le savait déjà. Elle ne faisait que prononcer une phrase toute faite…~

~ Enfin, il préférait ne pas s’énerver, et passa outre en acquiescant d’un bref signe de tête froid. Après tout, pourquoi aurait-il été de mauvaise compagnie ce soir ? Il n’y avait pas de raison, et tant que cette femme à la chevelure de feu ne l’agacerait pas, tout se passerait bien, de plus Edward n’avait pas la tête à cela. Néanmoins il tiqua sur une de ses phrases. Elle était morte depuis des décennies ? Hmmm …Disait elle cela parce qu’elle était elle même un être des ténèbres, ou était elle une bonne à rien partisane de la débauche, faisant la tournée des bars en compagnie de plusieurs tasses d’hydromel ? Edward se promit de le découvrir, même si la première solution était la plus séduisante. Il ne connaissait aucune de ses créatures, mais il avouait facilement qu’elles étaient fascinant … ~

~ Néanmoins, le regard d’Edward se fit plus sombre, et il s’alluma une cigarette. Les flammes de celle ci, en vacillant, animaient de sinistres ombres sur son visage. Le futur mangemort tira profondément sur sa drogue en tube, puis exhala un panache de fumée qui s’éleva lentement dans l’air. Avant de répondre, il se pencha doucement vers la vampire, son souffle chaud caressant son oreille, et la voix du jeune homme l’enveloppa, froide et presque apaisante comme la neige. ~


-« On me nomme Edward, et je vous prie d’en faire autant si vous le désirez, bien évidemment … Waldrade …C’est un bien délicat prénom que vous portez …C’est un nom Français, si ma culture ne m’abuse ? »

~ Lorsque celle ci lui demanda si elle avait affaire à un dangereux criminel, le visage d’Edward changea imperceptiblement pour la première fois depuis le début de cette palabre. Deux pupilles bleu sombre entourées d’iris noir luisaient d’amusement dans l’ombre de la taverne en scrutant le visage de cette femme. Il fallait dire qu’elle n’avait pas un physique dés plus commun, mais cela était plutôt séduisant, enfin pour ceux qui appréciaient évidemment. Un sourire taquin et cruel retroussa ses lèvres lorsqu’il répondit de sa voix de baryton, aussi suave que du miel. ~

-« Un dangereux criminel, oh oui ! Mais...Co …Comment l’avez vous deviné ? ~ Edward feintait la surprise dans un amusement assez lugubre. ~ Moi qui pensais vous manger toute crue dés que vous auriez ouvert la porte ! Me voilà bien sot et pris la main dans le sac à présent … »

~ Tout cela n’était bien sûr qu’une provocation plaisante, et si Waldrade avait pris cela au sérieux, elle aurait été bien naïve …Puis doucement, les prunelles bleutés d’Edward se levèrent vers une fenêtre du bar en y remarquant les ombres projetées par des rayons de lune, qui ondulaient au rythme de la brise et qui caressait les branches des arbres, avant de revenir vers Waldrade. ~

-« Pour redevenir sérieux, il me semble bien que votre situation devra rester perplexe …Et j’en suis réellement navré, seulement je clamerais que je ne désire pas me laisser prendre, comme vous me l’avez si bien fait noter … Peut-être suis je seulement un homme sans particularité ? Laissons le doute planer, voulez-vous ?»

~ Son ton aurait pu être moqueur, mais non Edward n’était pas le genre de personne qui montrait son mépris par des simples mots. Non, lui il agissait. Ainsi quand il disait qu’il était navré, sa voix était neutre, tout simplement sincère sans sentiments superflus. Tout était net avec Edward, et il n’avait aucune envie de dévoiler sa situation et ses sombres pensées à la première venue. Justement, il fallait se méfier des apparences et si cette femme faisait partie de la résistance, et qui lui avouait qu’il était un Nuisant, un combat misérable devrait avoir lieu, et Edward n’avait aucune envie de se battre ce soir …Ainsi ses yeux se voilèrent d'un sombre voile mystérieux ...Peut être même, un peu trop ?~

_________________
..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Ven 4 Jan - 14:04

Edward venait de s’allumer une cigarette ! Il goûtait un truck moldu tout à fait répugnant selon elle. La fumée l’écœurait à un tel point qu’elle toussota discrètement en se retournant, puis, elle recula un peu sa chaise de manière à être hors de portée. Après quoi, l’individu lui adressa la parole, lui affirmant qu’elle portait un délicat prénom. Charmant jeune homme ! Tout dans la flatterie…

- C’est un nom français en effet. Très bien analysé… Je ne suis pas d’origine britannique… D’ailleurs, aucun membre de ma famille ne l’est. Et vous Edward ?

Elle fronça un moment les sourcils, plongé dans ses pensées…

*En parlant de famille… Je ne sais même pas où ils sont et ce qu’ils font depuis un certain temps ! Arf ! Ils doivent sûrement se cacher ! *

Waldrade revint vite sur la situation présente. Il venait d’avouer qu’il était un meurtrier. C’est fondements se révélait donc exacte. Mais quelque chose irrita légèrement la vampire : il feintait la surprise… Minable… Elle détestait ce genre de réaction, cependant, elle ne s’emporta pas pour autant. La phrase qui suivit lui fit décrocher un petit sourire. De toute évidence, Edward se voulait humoristique.

- Sans vouloir me venter, je doute fort qu’il existe beaucoup de personne capable d’une telle chose… Je suis coriace et prochainement, je serais encore plus puissante… Mais sachez que j’ai bien vu que vous plaisantiez. Je ne suis pas le genre de personne qui prennent tout au sérieux ! J’aurais plutôt tendance même à faire l’inverse…

Sur ces paroles, ses yeux changèrent de couleur, la durée d’une seconde, passant du gris au rouge avec une pupille non pas ronde mais fendu… Ce comportement aurait effrayé n’importe qui, mais elle savait qu’Edward y resterait quasiment insensible. Le barman semblait nerveux, apparemment, il avait deviné… Il faut dire que les indices ne manquaient pas. Les faibles lampes du bar faisait naître les ombres de chaque personne du lieu hormis elle. Ce qui constituait déjà une belle preuve. En effet, les vampire ne possèdent pas d’ombre, tout comme ils n’ont pas de reflet dans un miroir. Waldrade ne s’inquiétait pas de lui, elle avait mieux à faire, et de toute façon, elle n’aurait aucun mal à le neutraliser en cas de problème. Rien qui vaille la peine de s’alarmer…

Edward n’avait visiblement pas l’intention de dévoiler ses secrets. Comme il l’avait si bien fait remarquer, il voulait laisser le doute planer. Waldrade poussa un soupir et leva les yeux au ciel. Enfin, au plafond serait plus le mot ici.

- Je préfère les situations claire et directe. Et si comme vous l’avez confirmé, vous êtes un assassin, cela m’étonnerais fort que vous soyez un résistant car je ne pense pas qu’il accepterait des personnes tel que vous dans leur « club » si je puis dire… Un homme sans particularité dites vous ? Je n’y crois pas… Par conséquent, il ne reste plus qu’un choix ! Vous devez très certainement approuver les idées du ministre actuel n’est je point raison ? Si vous le nier je continuerais à y croire tout de même à moins que vous m’apportiez des preuves convaincantes… Comme vous avez sûrement pu le remarquer, je ne fais pas partit de la renaissance du phénix, ces gens là se battent pour une cause perdu c’est évident !

Elle n’avait pas haussé le ton de sa voix, toujours impassible, elle avait exprimé clairement son point de vu. C’était tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Edward Fauste
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Au bord du gouffre ....De ma folie, bien sûr !
clan : Mauvais, un tantinet dérangeant, n'est ce pas ?
Humeur : Absolument excellente ! Qui veut le vérifier ?
Date d'inscription : 31/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/15  (12/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Ven 4 Jan - 21:59

[ J'espère que ce poste te plaira Embarassed ]

~ Avec une effrayante délicatesse, Edward écrasa sa cigarette dans un mouvement souple et soudain. Eh bien oui, si cela dérangeait la Reine de la pénombre, cela ne servait à rien de continuer à l’incommoder. Il détestait palabrer à une personne lorsque la locutrice se trouvait à des mètres de lui. Néanmoins tout en écoutant paisiblement les mots de la vampire, il se rappela ce qu’il avait lu quelques années plus tôt dans sa grande bibliothèque familiale. ~

O°0 Il y a longtemps fort longtemps, existait une légende celle des vampires. On disait que ces créatures légendaires drapée de mystère s’éveillaient à la nuit tombée et se régénéraient en s'abreuvant du sang des mortels, avec autant de délicatesse que leurs dents acérées pouvait en donner, ou au contraire en s’abreuvant comme des sauvages, leurs crocs et leurs humeurs devenant bestiales. O°0

~ Un grand sourire mental s’imposa aux pensées d’Edward. Elle devait être un sacré atout pour le Lord, si elle était évidemment, avec lui. De plus, elle était loin d’être repoussante et discuter avec elle était loin d’être désagréable se surprit à penser Edward. Tout être humain normal n'aurait pu supporter d’être en présence d’une Vampire, mais Edward s’en fichait éperdument. Pourquoi aurait il eu peur ? Bien sûr, elle était sûrement puissante, mais enfin bon …S’ils étaient dans le même camp, cela aurait été folie de s’entretuer juste par une différence de race ? Et puis bon, qu’est-ce que sa nature changeait au fond ? Elle devait sûrement être moins débile que ces satanés moldus …Bien que chez eux, il appréciait leurs cigarettes qui le calmaient. Puis elle lui demanda ses origines à lui. ~


-« Rien de bien original …Je suis né à Londres, et je n’ai pas bougé de ce lieu …Ma famille vit ici depuis des temps immémoriaux … » Déclara avec sa voix étonnement fluide.

~ Edward pensait encore à cette histoire de Vampire et à vrai dire il trouvait cette idée tellement séduisante que l’espace d’un instant il s’imagina créature de la nuit. Le monde entier pouvait être sa proie. Il imagina même son expression. Un visage carnassier et dénué de toute gentillesse. Un sourire diabolique qui lui donnait un minois presque sauvage. Et son regard ! Comment serait-il ? Un regard sournois, langoureux et moqueur, donnant un effet à faire trembler de peur ! Oh oui, cela serait très grisant … ~

~ Bref, il retourna son regard vers Waldrade imprimant ses traits dans sa mémoire, avant de remarquer que ses iris avaient imperceptiblement changé lorsqu’elle avait annoncé qu’elle était puissante. Waldrade avait très bien compris le fonctionnement du sorcier qu’elle avait à côté d’elle, car en effet aucune ombre de peur ne passa sur sa face. Par contre l’esprit de la folie traversa ses traits quand il remarqua la peur qui transpirait du barman. Un sourire félin anima sa bouche, et l’envie de terroriser ce barman ridicule et trouillard monta en lui en flèche. Son cœur était devenu celui d’un chasseur en face d’une proie. A vrai dire, Edward devait réagir, à certains moments, comme Waldrade. Il comprit d’ailleurs, que celle ci, se demandait si l’homme de la Taverne lui ferait des ennuis. Bien sûr, la vampire n’aurait eu aucun mal de se débarrasser de lui, ce qui plaisait énormément à Edward. Tout cela était parfaitement excitant, Edward sentait l’appel du massacre et du sang … Rhaaaaa il devait se calmer tout de suite ! ~


-« Hmmm je veux bien croire à votre puissance Chère Waldrade …Quant à votre question, en effet j’approuve totalement les idées du Ministre actuel, et je suis de votre avis quant à cette renaissance …Je considère même que ces terroristes vont être exterminé dans l’œuf de leurs débuts … Ils ne sont d’aucune utilité et n’apporte qu’un désordre fort fâcheux … »

~ Puis Edward dans un geste désinvolte claqua des doigts vers le Barman qui n’osait plus s’approcher d’eux. Edward n’avait qu’une envie c’était de voir la peur danser dans les yeux du vieil homme. Vus pensez sûrement qu’Edward est un sadique, et je dirais que vous avez tord … Comment cela, vous ne me croyez point ? ~

-« Que me proposez-vous d’autres au niveau boisson ? Avez-vous, ce nouvel alcool…
~ Edward se pencha dangereusement vers le Tavernier, approchant sa bouche de son oreille, pour énoncer de sa voix venimeuse mais très basse, ayant un faible ton de menace. ~
… à la couleur de votre liquide vitale ? Écoutez-moi maintenant. Vous y êtes ? Bien. Vous êtes un gentil toutou …Maintenant si vous pouviez éviter de fixer de la manière peu courtoise qu’est la votre, ma charmante compagne, avec vos yeux malpropres, je vous remercierais beaucoup …Au quel cas, cette boisson carmin me plairait bien … ~ La menace d’Edward était très clair. Soit le barman se calmait, soit il se ferait un plaisir de l’égorger histoire de donner une coupe de sang à Waldrade, en son honneur. Edward en était bien capable, et d’ailleurs ses yeux bleus ressemblaient à de la glace tranchante. ~ Me suis-je bien fais comprendre ? Oui ? Alors rapportez-moi un autre whisky. Maintenant souriez, vous êtes regardé … »

~ Puis Edward se remit à sa place, et lança un sourire radieux (ce qui le rendait éblouissant) au barman. Celui ci était tellement comédien que personne, à part Waldrade peut être, n’aurait deviné les sombres paroles qu’il venait de balancer au Tavernier. Maintenant, il devait l’avouer, il n’avait qu’une envie c’était d’exploser de rire au comptoir. Ce trouillard était paralysé de terreur. Le futur mangemort avait certes mauvais caractère, mais il n’aurait pas tué rien que pour ce motif …Edward était quand même un gentleman au fond. Doucement ainsi, il ramena ses pensées vers sa locutrice, et se leva d’un bond, lui tendant son bras. ~

-« Voulez vous, ma chère Waldrade changer de place, et nous mettre un peu plus au fond ? Histoire que nos paroles soit un peu plus discrètes …Et puis ce barman fort malpolie me rend las…»

_________________
..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Dim 6 Jan - 21:31

hj : Il est trés bien ton post ! En tout cas moi je n'ais pas beaucoup d'inspiration dans les bars ! pale


Ainsi, elle ne s’était pas tromper sur le compte d’Edward ! A vrai dire, elle se trompait rarement… Il venait de lui confirmé qu’il approuvait les idées et la façon de faire du nouveau ministre. Il était également du même avis qu’elle au sujet de la renaissance du phénix. Il les désigna comme des terroristes. Terme qui fit légèrement sourire Waldrade. Il y a quelques années, les « terroristes » c’était eux. Les adeptes du Lord. C’était une situation inversée, c’est ce qui rendait le monde actuel assez burlesque… La vampire rigolait intérieurement. Ils ne sont d’aucune utilité ? De ce coté, il avait à la fois tord et raison. Pourquoi ? Parce que, bien qui sème un peu la confusion partout où il en on l’occasion, s’ils n’étaient pas là, la vie serait peut-être un peu moins excitante. Là, on pouvait se permettre d’aller chasser. La phrase du matin : « Que vas-tu faire aujourd’hui ? »
Réponse : « Je fais chasser du résistant… »

Waldrade s’imaginait une multitude de scène du genre. Pour ces choses là, elle ne manquait pas d’imagination ! Personne, semble t-il a déjà réussit à trouver leur petite cachette. Elle aurait bien aimé être la première mais il ne fallait pas se faire trop d’illusion. Chaque chose en son temps. Pour le moment, il lui restait un grand nombre de chose à régler avant de se mettre à traquer les parasites qui polluaient le pays. Et puis, rien ne pressait après tout, elle avait encore des siècles et siècle de vie devant elle ! A moins qu’on ne la tue avant mais pour cela, il fallait être assez habile. Elle ne pensait pas cela uniquement pour elle mais pour tous les vampires. Ils sont doué d’une agilité et d’une discrétions remarquable. Finalement, il y avait un bon nombre d’avantage à être créature de la nuit. Elle qui avait si souvent maudit cette conditions, elle se rendit compte soudain, qu’elle avait été bien stupide ! Quoi qu’il en soit, le temps perdu pouvait encore se rattraper. Les simple humains affirmaient le contraire mais Waldrade avait une philosophie totalement différente des autres…

La vampire fut vite revenu au présent par l’intervention d’Edward auprès du barman. Celui ci commença à lui parler d’une voix froide et haineuse. Elle songea alors à ces films débile que regardait les moldus. Un gros type menaçait un faible de lui donner une somme considérable sinon il liquiderait toute la famille… Quel idiotie tout de même ! Là c’était différent bien sûr ! Ayant une bonne ouïe, elle perçut la quasi-totalité de ce que disait le jeune homme au vieillard. Un nouvel alcool couleur sang ? Que racontait-il donc là ? Le pauvre barman ! Il en tremblait ! A l’écouter, on pourrait croire qu’il était lui aussi vampire bien que ce ne soit pas le cas. Une fois le dialogue d’Edward terminé, celui ci reprit sa position initial, un sourire éclatant sur le visage. C’était la première fois depuis le début de la conversation qu’elle le voyait sous ce jour qui lui allait si bien. Les autre clients devaient très certainement penser qu’il ne s’était rien passé de particulièrement méchant bien que ce soit le contraire. Après un moment, Edward lui proposa son bras et lui demanda calmement si cela ne la dérangeait pas de changer de place afin de parler librement sans se faire trop remarquer.

Waldrade acquiesça d’un bref signe de tête, se leva, et pris le bras du jeune homme pour se diriger vers le fond du bar, dans l’ombre, où ils ne seraient pas dérangé. Décidément Edward l’intriguait. Il avait vraiment un caractère unique ! Mais elle n’était sûrement pas au bout de ses surprises…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Edward Fauste
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Au bord du gouffre ....De ma folie, bien sûr !
clan : Mauvais, un tantinet dérangeant, n'est ce pas ?
Humeur : Absolument excellente ! Qui veut le vérifier ?
Date d'inscription : 31/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/15  (12/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Sam 19 Jan - 23:19

~ Edward se posa ainsi sur sa chaise après avoir tiré celle de la demoiselle ténébreuse. Oui, les règles de bienséances s’appliquait à n’importe qui …Surtout lorsque cette personne éveillait de la curiosité envers le Nuisant. En face de Waldrade, Edward passa sa main puissante dans ses cheveux ailes de corbeaux, et ses yeux sombres se plantèrent dans les siens flamboyants d’une intensité étrange. Non, ne pensait pas qu’il s’intéressait à cette vampire, si peut être juste par intérêt, mais il la trouvait intéressante et surtout la puissance et l’intelligence émanait d’elle, ce qui la rendait en tout point de vue ... Trés intriguante. ~

-« Vous m’intriguez Waldrade, je dois vous l’avouez …Comment se fait il qu’une Française vienne en Grande Bretagne, tout en ayant une mauvaise opinion de la résistance ? Que cherchez vous ici ? »

~ Déclara t’il de sa voix de velours, tout en arquant un de ses épais sourcils à la couleur du charbon. Son visage avait pris ainsi des traits d’étonnement, mais également de questionnement. Mais son interrogation n’était pas non plus emprunte d’une curiosité malsaine et bien trop insistante ! Non, le ton était réservé et bien évidemment poli. Bientôt, le barman qui tremblait encore de tout ses membres, et dont ses yeux essayaient de reprendre un peu de constance en envoyant à Edward, un regard où se mêlait fierté et défi, mais on pouvait voir aussi, si on poussait plus loin, une petite étincelle de terreur. ~

~ C’est cela que notre futur Mangemort aimait voir dans les prunelles de la populace…Ainsi, il le laissa approcher, posant son verre de whisky sur le bord de la table, ayant peur de se faire dévorer tout cru si il approchait trop de ces deux personnages quelques peu déstabilisant et orignaux. Puis avec un moulinet de la main, Edward renvoya le barman de là ou il venait sans plus lui jeter un seul regard, laissant juste une ombre de sourire lui effleurer ces lèvres roses pâles, avant de retourner son attention vers Waldrade, et de lui demander en levant les épaules. ~


-« Puis je également vous demandez si vous aviez des projets ce soir …Peut être que vous ne souhaitez pas passer votre nuit dans ce bar … ? »

~ Tandis que la clarté dansante des flammes de la cheminée, se trouvant un peu plus loin de nos deux personnages, se répandait dans le bar, Edward se mit à respirer une bouffée d’air froid qui se fraya un chemin jusqu'à ces poumons, lui provoquant une violente quinte de toux, qui malgré sa sonorité forte, ressemblait plutôt à un long râle suave. Il avait sacrément envie de fumer ! Mais ne le ferait pas tant que cela incommodait qui que ce soit …Même si à vrai dire, il s’en fichait un peu comme d’une guigne. Mais il devait réfléchir avant : Voulait-il vraiment s’attirer les foudres de Waldrade ? Non, absolument pas. Ainsi, il se mit à observer le liquide ambré qui s’entrechoquait contre les vitres du verre en essayant de sortir de sa prison de cristal. Cette image le faisait un peu penser à un troupeau de mouton qui essayerait de sortir de la bergerie gardé par le berger. Ainsi un air sadique traversa, tel un papillon éphémère, le minois du Nuisant. Cet éclat le rendait presque plus beau, qu’un de ses sourires heureux qu’il avait lancé à la salle en jouant la comédie.~

_________________
..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Sam 26 Jan - 17:40

Une fois installées sur une autre table, à l’abri des regards indiscrets ou d’oreilles vagabondes, le dénommé Edward lui demanda ce qu’elle faisait en Angleterre. Une question qu’on lui avait posé maintes fois et dont la réponse était assez souvent la même, avec des petites variantes à chaque fois qu’elle le racontait pour éviter cette impression de répéter la chose inlassablement. Waldrade se détendit sur sa chaise, le dos bien contre le dossier, les bras sur les accoudoirs, et les mains presque jointes. Dans une totale sérénité, elle prit la parole, calme et assuré.

- Je suis en Grande Bretagne depuis des années. Bien avant que la résistance existe. Bien avant que vous soyez mit au monde. Bien avant même la naissance de Voldemort… Bien avant… Qui aurait pu deviner ce qui allait ce produire ensuite ? Je ne suis pas voyante. Et je n’aimerais pas l’être. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la présence des résistants dans ce pays qui va m’empêcher de vivre ici. Ensuite, j’ai quitté la France il y a longtemps afin de ne pas la compromettre. Qu’aurais-je fais, vous aller me dire ? Eh bien étant donné ma situation à cette époque, cette décision ne pouvait être que plus sage. Ma mère avait été mordue par un vampire. De ce fait, elle nous transforma à son tour en créatures de la nuit. Nous ? Moi, mon père, et mes quatre frères. Il faut savoir que je tout cela c’est passé dans les années 1500. Le roi en ces temps là était François 1er, un grand homme, bien que dépourvu de pouvoir magique. Etant une famille de marquis, nous allions souvent le voir. Pour éviter que nous soyons tentés de le mordre lui aussi, nous avons décidé de déserté notre pays natal pour nous cacher en Angleterre. Rien de plus. Ce que je cherche ici ? Pour le moment ce ne sont que des idées un peu vague et fragile. Tout d’abord je vais chercher à réunir tous les vampires de ce pays sous mon commandement pour réduire à néant ces imbéciles de résistants et satisfaire le Seigneur des ténèbres. Ensuite, apprendre l’art de la magie noire qui pourrait ce révéler très utiles. Après, je verrais bien comment prennent la tournure des choses et j’agirais en conséquence. Et vous ? Que comptez vous faire de votre vie ?

La vampire croisa les jambes, posa la tête au creux de sa main droite et parcourut la salle du regard. Une moue déforma ses lèvres un court instant. Rester une nuit ici serait du gâchis. Il y avait bien mieux à faire dans le coin comme égorger un innocent moldu ou capturer un résistant égaré… Enfin bref ! Demeurer dans ce bar n’avait aucun intérêt particulier.

- Ma fois, je n’avais pas de projet précis pour aujourd’hui mais je quitterais bien volontiers ce bar où l’on s’ennuie quelques peu. Le bavardage autour d’un verre dans un bar miteux, je m’en passerais bien ! On peut parler dans des endroits plus charmant et divertissant, je pense. A vous de voir ce qui vous tente le plus… Si vous souhaiter rester, soit. Sinon, dites moi ce que vous aimeriez faire…

D’un geste vif, Waldrade fit tomber son verre encore plein sur le sol. Elle dévisagea ensuite le barman qui semblait en colère par cette attitude prémédité. Cela allait lui donner du nettoyage. Avec un large sourire, la créature de la nuit déclara d’un ton catégorique :

- Votre boisson ne vaut pas celle des trois balais mon gars ! Elle est bonne pour les ivrognes de moldus !

Le barman contenait sa rage. Elle sentait bien qu’il voulait se jeter sur elle pour l’étrangler mais il ne le ferait pas. Au fond, il avait peur, même s’il n’en laissait rien entrevoir à travers l’expression de sa face creusé de rides. Waldrade adorait ce genre d’instant, où l’ennemi aurait voulu vous tuer sans pour autant oser le faire par crainte de se faire remettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Edward Fauste
Nuisants
Nuisants
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Au bord du gouffre ....De ma folie, bien sûr !
clan : Mauvais, un tantinet dérangeant, n'est ce pas ?
Humeur : Absolument excellente ! Qui veut le vérifier ?
Date d'inscription : 31/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
25/100  (25/100)
Niveau magique:
12/15  (12/15)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Dim 27 Jan - 18:52

~ Edward regarda Waldrade, l’écoutant blatérer ce qu’elle avait à dire d’une oreille attentive, imprégnant son histoire dans ses veines, pour les comprendre, et tout en les rangeant dans un petit coin de sa mémoire. Puis, il entendit sa question sur le futur de sa vie. Que comptait-il faire ? A vrai dire pas grand chose, suivre ses instincts, vivre comme il l’entendait, faire respecter les idéaux de son Lord, bref, une vie qui lui plaisait bien …Il réfléchissait donc à ce qu’il pourrait exprimer, car par rapport à Waldrade, il ne comptait pas faire de sa vie un gigantesque théâtre où des priorités avaient élu domicile. Alors, d’une voix presque monotone, mais toujours charmante et rauque, il prononça ces quelques mots. ~

-« Nous avons quelques points communs il me semble …Me perfectionner en Magie Noire est également un de mes objectifs principaux, et j’aiderais également notre Lord à exterminer la vermine, comme vous vous en doutez. »

~ Son regard bleu azure se fit bien plus dure à ses paroles, et un éclat de folie se mit à danser un ballet lascif dans ses petites billes comme des bouts de ciel, rien non plus ne l’arrêterait tant que ses objectifs ne seraient pas finis, il n’était point un homme à renoncer, et Edward rencontrerait sûrement, lors d’une mission, Waldrade pour marcher à ses côtés. Pas qu’il devait avoir le même degré d’importance qu’elle aux yeux de son maître, mais tout aide était la bienvenue n’est ce pas ? ~

~ Puis, elle répondit enfin à sa question, lui montrant que oui, elle préférait aller ailleurs, et le visage d’Edward s’ouvra comme un bouton de fleur prêt à éclore, non ce n’était pas un visage cordial comme on aurait pu le croire, mais bien un minois de guetteur, de traqueur. C’est ainsi, qu’il leva ses yeux vers Waldrade et acquiesça à ses paroles, tout en buvant la dernière goutte d’alcool qui se trouvait dans ses verres. D’ailleurs le degré de celle ci exacerbait ses sens, et la joie d’exterminer toute personne l’ayant déplu. Puis très bientôt, un bruit mat arracha le futur Mangemort de ses rêveries funèbres, et entendit la Vampire s’exclamait au Barman. Un sourire dés plus obscur vint ainsi se loger aux creux des lèvres d’homme Nuisant, avant que celui ne se lève pour sortir du bar, tout en lançant un regard terrifiant au barman. ~


-« Alors allons-y Milady Théophane…Je vous suis, et que cette soirée soit le début d’un long commencement ! J’ai bien envie de flâner dans l'Allée des Embrumes, on y trouve toujours des petites choses tout à fait intéressantes … Mais si ce choix ne vous sied guère, je vous laisserais l’honneur de choisir l’endroit éphémère que vous désirez …»

~ C’est ainsi qu’avec force il envoya valdinguer tout les débris de verre laissant le chemin propre à la Vampire, pour qu’elle puisse se lever en toute impunité : Oui encore ces fameuses règles de bienséance. Edward était obnubilé par ses règles, comme si on lui avait fait un lavage de cerveau, dont personne ne pourrait lui enlever. Quant aux choix dans les Allées des Embrumes, bon nombres de fois il avait trouvé des personnes à maltraiter, mais ce qu’on ne savait pas aussi, c’est que quelques résistants s’y mêlaient faisant croire qu’ils étaient de mauvais personnages, et leurs tactiques d’ailleurs n’étaient pas stupides. ~

[ Hj : Voilà si tu le souhaites, je te laisse poster dans l’Allée des Embrumes, et on peut toujours demander à un résistant de venir avec nous ? Donne moi ta réponse par Mp :love : ]

_________________
..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldrade Théophane
Reine des Vampires
Reine des Vampires
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Tu as pensé à regarder au plafond de ta chambre ? Non ? Dommage...
clan : Devine, petit être insignifiant...
Humeur : Indescriptible...
Date d'inscription : 14/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
18/20  (18/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   Lun 28 Jan - 22:35

Perfectionner ses pouvoirs… Oui ! C’était évident ! Edward ne devait pas encore être un vrai mangemort. Et pour le devenir, il fallait sans aucun doute améliorer ce point en plus de réussir quelques missions données par le seigneur des ténèbres. « La vermine ». Cette appellation faisait toujours sourire Waldrade. Apparemment, Edward n’avait aucun grand projet en vue. Il se contentait d’exécuté les désirs du Lord et de vivre comme bon lui semble sans prendre la peine de provoquer un peu les choses. C’était son choix après tout ! Et Waldrade ne le critiquait pas. D’autant plus qu’elle aussi avait eu une période comme cela. Fort heureusement, elle en était sortit pour aller pimenter un peu plus les évènements de Londres. La vampire songeait également à recruter de nouveau adepte de la magie noire pour le compte du Lord. Ils avaient besoin de grossir les rangs ! Elle ne leur donnerait pas des ordres bien évidemment mais les feraient basculer de leur côté. Et puis d’abord ! Pourquoi voudrait-elle commander de simples sorciers ? Seul les vampires l’intéressaient ! Non mais ! En revanche, le premier qui oserait lui manquer de respect, se ferait une joie de connaître son courroux.

Apparemment, Edward ne semblait pas vouloir rester ici non plus. Il lui proposa de faire un tour dans l’allée des embrumes. Bon choix… Il y avait toujours de quoi faire là bas ! Souvent quelques victimes à envoyer dans la tombe… C’était justement la nuit qu’on en prenait le plus de plaisir. La rue étant quasiment vide à cette heure ci, personne ne vous entend crier ! Vous êtes condamné ! Quel pensée savoureuse… Mais assez de réflexion ! L’heure était venu de s’amuser un peu maintenant ! Waldrade ne put s’empêcher de lâcher un de ses sourire charmeur, en voyant le Nuisant nettoyer le passage pour qu’elle puisse se lever sans être gêné par les débris qu’elle avait causé. Décidément, tous les hommes se conduisait de cette manière en sa présence. Sans doute dégageait-elle sans le vouloir cette ancienne noblesse qui n’existait plus maintenant que ces histoire de privilège ont été abolit, depuis un certain temps déjà.

La vampire se dirigea d’un pas assuré vers la sortie de La tête du sanglier en compagnie d’Edward. Elle lança un dernier sourire goguenard à l’adresse du barman avant de refermer la porte du bar. La fraîcheur de la nuit vint la frapper de plein fouet. Choc thermique ! Mais peu importe, une fois métamorphosé, le froid n’était plus rien pour elle. Cependant, elle n’allait pas voler ce soir pour se rendre dans l’illustre Allée des embrumes. Non ! Etant donné qu’Edward était là, elle devrait utiliser une méthode dont elle en faisait très peu usage et surtout qu’elle n’appréciait pas tellement : Le transplanage. Un « crack » se fit entendre. Edward était déjà partit. Waldrade n’hésita pas une seconde. Elle se concentra sur son objectif avant de disparaître à son tour dans la même intonation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waldrade-iii.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que le whisky et la bière coule à flot ! [Waldrade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l'espace, le rhum coule à flot
» bière et tournoi
» une bière, un mariage, pas d'enterrement
» De la bière !!
» serveur ! une bière fraiche ! et un décapsuleur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Pré-Au-Lard :: La tête de Sanglier-
Sauter vers: