AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Sam 5 Jan - 20:12

L'appartement du mangemort dénommé Torben Badenov se situait en plein centre ville de Manchester, dans les bas-fond de la grande ville. Tout le quartier était enfumé comme à son habitude par les usines automobiles et textiles toutes proches. C'était un quartier assez pauvre et plutôt dangereux à cause de la misère des habitants de Pigbarten's square, le nom du quartier, mais c'était également un endroit réputé pour sa discrétion, car après tout qui irait se douter qu'un mangemort de renom habiterait dans un quartier aussi mal famé? Enfin bref, un petit "plop" retentit dans la nuit, dérrière un arbre du square en face des habitations. Un homme enlaçait une femme dans l'obscurité, mais ils se séparèrent bientôt l'un de l'autre. Cependant, l'homme garda le bras droit de la femme bloqué dans le creux de son bras gauche, semblant l'attirer vers la maison la plus proche. Les deux jeunes gens passèrent le seuil et se dirigèrent vers l'ascenseur sans un bruit. "Ding", cinquième étage atteint indiquait la petite sonnerie. Les deux jeunes gens traversèrent le couloir, puis l'homme ouvrit la porte d'un coup de baguette. il poussa doucement la femme à l'intérieur et referma la porte, rétablissant les défenses magiques du lieu.


Torben Badenov -car c'était lui dont il était question- se dirigea vers la jeune résistante, Katia Moreau, et s'immobilisa juste devant elle, admirant l'expression de peur de la jeune femme, qui semblait quasiment paralysée de se retrouver dans un tel endroit. En même temps, vu ce qu'il s'était passé la dernière fois entre eux deux, c'était tout naturel et n'importe qui aurait pu le comprendre, même le jeune mangemort....


Torben déposa un rapide baiser sur son front, et alla ouvrir un petit placard sous la cuisine, et en sortit une petite bouteille d'un demi litre de Kvas bon marché. Ne travaillant plus au Ministère depuis sa désertion, il avait les moyens disons... Limités. En revenant vers le salon un peu miteux où attendait la jeuune femme, Torben passa devant le miroir dans le couloir et s'arrêta un instant pour voir son propre reflet. Il était presque pareil que la dernière fois, sauf peut être sa barbe de trois jours mal rasée, et le fait qu'il avait les traits un peu plus durcis par les évènements. S'asseyant dans un canapéde toile bleue sombre, il versa deux verres de la boisson alcoolisée et fit signe à Katia de s'asseoir également.



- Assieds toi dont Katia, si j'aurais voulu te tuer je l'aurais déjà fait... Je suis heureux de te revoir, sincérement... J'ai besoin de toi pour quelque chose... Pourrais-je compter sur une vielle amie?
dit il en lui faisant un cérémonieux baise-main

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Sam 5 Jan - 21:25

Alors que Katia fut marquée par les dernières images qu’elle eut d’Ivan, elle fut emmenée par Torben qui l’avait pris dans ses bras sans pouvoir réagir et elle se retrouva en plein milieu d’un quartier qui lui était inconnu à ce jour. Le contact qu’elle avait avec Torben lui donnait des frissons. Lui qui l’avait enlacé jusque là desserra son étreinte sans pour autant la lâcher. Tenant son bras droit, il l’attira dans un immeuble non loin de leur position. Il la fit monter l’escalier puis il la poussa dans l’ascenseur et enfin arriver au cinquième étage, ils traversèrent un couloir et il ouvrit une porte avec sa baguette afin de la poussait dans l’appartement qui devait sûrement lui appartenir.

Katia avait peur, peur de mourir, peur d’encore pire, peur que ça recommence … Trop d’images tournait dans sa tête pour qu’elle puisse réagir jusqu’à ce qu’elle soit dans cet appartement. La faire venir jusque ici avait été un jeu d’enfant pour Torben car elle n’avait pas résisté. Ce n’est pas qu’elle voulait rester avec Torben mais elle n’avait pas le choix, elle était paralysée par cet homme qui avait tant abusé d’elle dans le passé. Lorsqu’elle était en contact avec lui ou très proche, elle n’arrivait pas à réagir, lorsqu’il lui parlait, elle ne pouvait pas répondre comme elle le voulait. Elle était piégée avec cet être qu’elle haïssait tant.

Lorsqu’elle fut comme revenue à elle-même, elle regarda Torben qui était en train de l’observer comme un prédateur avec sa proie, elle n’aimait pas son regard, elle se sentait impuissante à chaque fois qu’il la regardait dans les yeux. Elle était sur le point de chercher une façon quelconque de partir d’ici lorsqu’il s’approcha d’elle. Elle aurait voulu mourir. Le baiser qu’il déposa sur son front lui glaça le sang, tant de frissons parcoururent son dos à cet instant. Elle n’arrivait pas à être maître d’elle-même. Cet homme avait trop d’influence sur son comportement. Elle qui pensait être prête à le revoir pour venger ses parents, elle s’était retrouvée prise au piège sans avoir chercher à se défendre et cela parce qu’elle était terrifiée par ce qu’il pouvait lui faire.

La jeune femme le vit partir dans une autre pièce où il fit un peu de bruit. Il devait chercher quelque chose et Katia n’eut pas beaucoup à attendre pour comprendre quoi. Elle regarda autour d’elle cherchant les différents choix qui s’offraient à elle à propos de sa future évasion car oui c’était une évasion, elle était prisonnière de cet homme qui la martyrisait dès qu’il la regardait. Lorsqu’il fut de retour dans la pièce, elle n’osait plus bouger. Elle le vit installer les deux verres et les remplir d’un liquide. Lui faisant signe de s’asseoir, elle s’exécuta presque automatique s’asseyant dans un fauteuil de la même couleur que le canapé où Torben avait pris place.

Lorsque celui-ci s’approcha légèrement de lui et se recula le plus possible dans le fauteuil mais il put quand même saisir sa main pour y déposer un baiser. Ses paroles étaient comme un poison qui coulait doucement dans le sang de Katia et ses lèvres sur sa main en était la seringue. Des paroles qui paraissaient très amicale mais qui étaient très toxique pour elle. Elle baissa le regard en direction des verres reconnaissant un liquide qu’elle savait alcoolisé. La jeune femme ne savait pas comment faire. Les frissons qui la parcouraient ne voulaient pas s’arrêter. Elle avait beau essayé de se raisonner, elle ne pouvait rien faire face à Torben. Elle décida de se prendre en main, se levant, sa main dans sa poche prête à la sortir.


- J’avoue préférer me faire tuer. Ta sincérité est loin de me toucher, je ne suis pas ton amie et je ne compte pas t’aider pour quoi que se soit !

Son ton s’était fait sec et légèrement méchant, elle ne voulait plus se laisser faire. Katia tourna les talons se dirigeant vers la sortie tout en surveillant ses arrières par rapport à Torben. Une fois qu’elle avait été de dos, elle avait sortit sa baguette pour que cela soit plus pratique pour elle. La jeune femme n’espérait pas qu’elle arriverait à sortir de cette façon mais elle pouvait toujours essayer.

* Je dois y arriver, je dois m’en aller d’ici *

Katia commençait à y croire, elle venait d’arriver au couloir elle allait bientôt être à la porte de l’appartement. Ensuite elle pourrait reprendre l’ascenseur pour descendre et enfin elle sortirait de cet immeuble et transplanerait loin, très loin d’ici. Jusqu’à présent, elle n’avait pas vu Torben bougeait et cela la rassurait. Si le jeune homme s’était résigné à la laisser s’en aller, cela allait lui faciliter grandement la tâche.

Alors qu’elle atteignait la porte, elle allait saisir cette poignée, celle qui allait lui permettre d’ouvrir la porte qui la séparait de sa liberté, avec sa main, elle allait actionner cette poignée pour pouvoir atteindre la liberté qu’elle voulait tant. Son cœur battait. Elle y était arrivée. Elle allait rejoindre sa liberté et redevenir maître de ses mouvements, de tous ses actes.

La jeune femme ne regardait rien de précis comme si elle préférait regarder ce qu’elle allait voir de l’autre côté de la porte. C’était comme si elle allait passer des ténèbres à la lumière. Elle ressentait un bien être en elle. Elle pensait qu’elle était enfin sauvée de tous ses malheurs et de tous ses mauvais souvenirs qui la hantent depuis deux longues années. Surtout que depuis un petit moment, ses souvenirs rejaillissaient dans son esprit l’empêchant de vivre et de profiter du peu de joie qu’elle pouvait avoir avec la Renaissance du Phénix.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 6 Jan - 1:24

La jeune femme semblait complétement paniquée à l'idée de rester seule avec Torben, ce qui le rendit peut être un peu... Déçu? Triste? Non quand même pas, mais disons qu'il s'était attendu à autre chose de sa part. De la haine véritable, qu'elle saute sur n'importe quelle occasion pour le massacrer sans aucun doute, mais pas qu'elle soit terrifiée par lui. Après tout, elle n'avait pas résisté... Breffons, les femmes sont compliquées, et Torben n'y comprendrait jamais rien! C'est dans ces moments qu'il regrettait la résence de sa belle et douce Krystel... Qui l'avait abandonné, avec leur enfant... De quoi devenir fou... Ou plutôt redevenir fou dans le cas de Torben. Ben oui, dès son tout premier combat, à l'âge de seize ans, il avait tué et une folie meurtrière s'était emparée de lui, et il ne fut calmée que quand le sol fut abreuvé de sang. Aujourd'hui, c'était pareil. Quand l'"Autre" lui prenait le contrôle, il fallait immanquablement que cela se termine en une effusion massive d'hémoglobine. Bon, revenons à nos moutons, ou plutôt à notre pochtron.


Ben oui, encore une fois et pour ne pas changer, Torben picolait! Bon, c'était jamais qu'un verre, mais avec lui, ça partait plutôt vite! SOudain, alors que la jeune femme frissonnait toujours de son baise-main, ce que Torben avait du mal à comprendre, la jeune femme se leva et se planta devant lui, l'air décidée à en finir, malgrés son teint blanchâtre et ses tremblements. Bon déjà, elle n'aimait pas sa sincérité. Ben faudrait qu'elle s'en accomode, Torben n'allait certainement pas en changer. Elle ne comptait pas l'aider? Torben le savait déjà, il ne pouvait de toutes façons plus compter sur qui que ce soit. il était seul et mourrait au combat, seul. Il n'avait personne sur qui compter.


Mais il se raccrochait à son unique objectif, sa seule raison de vivre: retrouver Krystel. Oui, même si elle l'avait abandonné il ne pouvait pas en rester là. Il ne pouvait pas s'y résoudre. Ni pour elle, ni pour leur enfant. C'est noyé dans ces sombres pensées et en sirotant son verre d'alcool que la jeune femme profita de sa passivité pour s'éloigner, et pour pousser la porte d'entrée, dans le but bien évident de sortir.


Tel un zombi, Torben pivota la tête et regarda la femme s'éloignait. De gré, elle ne semblait pas vouloir l'aider... De force par contre, il savait que ça serait une autre paire de manches... D'autant qu'il savait qu'il ne la laissait pas indifférente. Soupirant bruyamment et reposant son verre de Kvas à moitié terminé sur la table, Torben alla rattraper la jeune femme. Il la prit par le bras, la retourna face à lui et l'embrassa doucement sur la joue, proche des lèvres. Le jeune estonien avait parfaitement conscience de ce qu'il infligeait à la jeune femme. Il jouait là dessus, mais c'était le seul moyen de ne pas recourir à la violence. Pas tout de suite.


D'où venait cette bonté de sa part? Probablement du fait qu'il était responsable de son propre déshonneur, et de celui de Katia et qu'il en était la cause première. il ne voulait pas tomber encore plus bas. Doucement, les yeux plongés dans les siens et à quelques centimètres l'un de l'autre, il l'attira à nouveau dans son appartement....



- Je voulais te demander une petite chose, un renseignement. Une information dont je ne ferais pas part à mon... "camp". Maintenant, si tu veux partir... Tu... Tu... Tu peux... Allez vas y, je ne te retiendrais pas, pas aprèx ce que j'ai fait. Si tu veux me tuer vas y aussi, tu es la seule à qui je veux laisser ce privilège, si cela peut me racheter. j'ai tué des hommes, des tas, mais jamais dans le dos, et jamais de façon déshonnorante. Jamais je n'avais violé quelqu'un... Tues moi si tu le désires, je ne ferais rien...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 6 Jan - 13:28

Alors que Katia était sur le point de sortir et de retrouver une certaine liberté, Torben la rattrapa dans le couloir, l’attrapant par le bras, il la retourna la coinçant contre la porte. Katia n’eut le temps de réagir qu’il déposa un baiser au coin de sa bouche. Katia n’arrivait pas à bouger, elle réfléchissait. Durant ce laps de temps, Torben la ramena dans le salon, il l’avait mis face à elle pour lui parler, il l’a regardé dans les yeux.

Katia réfléchissait. Elle ne comprenait pas son attitude, ses réactions lui étaient étrangères. Cet homme qui avait tué ses parents sans remords s’en était ensuite prit à elle. Alors qu’il avait pénétré chez elle par effraction dans le but d’assassiner ses parents, il s’était retrouvé à l’embrasser déversant un fin liquide dans sa bouche afin de la paralyser et pour mieux profiter d’elle et là, Katia ne comprenait pas. Comment pouvait-elle rester figé ainsi face à cet homme qui était aussi cruel ?

Katia se plongea dans ses sentiments et oui, elle y trouva de la peur mais plus profondément, elle y trouva de la rancœur et de la haine, une haine vouée à cet homme, ce mangemort qui avait anéanti sa vie. Katia était seule, elle était tout le temps seule. Elle ne voulait plus être proche des gens car elle les perdait et ça la faisait souffrir. Katia regarda Torben dans les yeux, elle aurait aimé le tuer sur place, l’étrangler, lui envoyer un sort pour qu’il meure.


* Il ne mérite que ça, Ivan aussi le haïs et il y a sûrement une raison à ça qui ne dois pas être joyeuse, il doit mourir ! Mais si je le tue, alors je ne serais pas mieux que lui, je mériterais la mort aussi … *

Katia écouta Torben. Celui l’énervait de plus en plus et là elle comprit. La seule peur qu’elle avait était son contact étant donné ce qu’il lui avait fait mais elle n’était pas dans la même situation que la dernière fois, elle était libre de ses mouvements, elle pouvait se protéger de lui et elle pouvait déverser sa haine sur lui. Il n’allait sûrement pas culpabilisé, c’était un mangemort, mais elle comptait bien essayer de se libérer de son influence qui était bien trop grande sur elle.

Katia regarda Torben dans les yeux en écoutant ses belles paroles. Elle sentait la colère montée en elle, la jeune femme se contenait tant bien que mal jusqu’à ce qu’il finisse sa dernière phrase et là, s’en était trop. Katia gifla violemment Torben sans pitié. La jeune femme avait laissé toute sa colère passée dans cette gifle même si elle aurait pu recommencer des centaines et des centaines fois. Le regardant, elle avait un regard méprisant, elle laissait sa colère sortir enfin.


- Tu ne mérites même pas que je te tues, tu ne mérites pas que je te fasse cet honneur. Je ne serais pas mieux que toi si je le faisais et je ne souhaite surtout pas descendre à ton niveau Torben !

La jeune femme s’écarta de lui, elle venait de remettre sa baguette dans sa poche. La jeune femme la ressortirait peut-être plus tard si la situation l’exigeait. En attendant, elle regardait Torben, elle voulait tellement le gifler de nouveau qu’elle ne se priva point. Sa main partit telle un châtiment qui s’abat sans qu’on y puisse rien.

La jeune femme voulait le frapper, c’était la seule chose qu’elle trouvait qu’il méritait sans que ça la déshonore. Sa main se leva pour lui donner une seconde gifle.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 6 Jan - 15:00

Katia Moreau était visiblement la femme traumatisée que Torben avait imaginé retrouver après tout ce temps. Elle ne lui avait même pas résisté. Un seul de ses regards suffisait à la stupéfixer sur place, alors qu'il avait ruiné sa vie deux ans plus tôt. Attention Torben, nostalgie mal placée! Apparement, la jeune femme se posait également des questions, sans aucun doute sur elle-même et aussi un peu sur lui, car elle ne soufflait mot et avait le regard perdu dans le vague. Notre jeune estonien n'ayant jamais été très doué pour comprendre les femmes, il ne pouvait qu'émettre des hypothèses quant aux interrogations de son interlocutrice.


Peut-être s'en voualit elle de ne pas être capable de quoi que ce soit avec lui, alors qu'il l'avait violée et avait massacré ses parents. Peut être aussi se demandait elle pourquoi il la troublait de cette façon. Torben n'en savait rien, et plus il réfléchissait, plus il se posait de questions. Eh oui, le mangemort a toujours eu du mal quand il s'agissait des sentiments, or cette femme, de par ses réactions pour le moins étranges, l'intriguait au plus haut point.


Lorsque Katia releva la tête, Torben la regarda au fond des yeux pour y déceler ce qu'elle pensait, mais il ne vit qu'un tourbillon monstrueux de haine. Cette femme voulait sa mort, et elle allait le tuer si elle le pouvait. Dans ce cas, pourquoi ne faisait-elle rien? Pourquoi hésitait-elle? Si quelqu'un avait assasssiné ses parents, Torben aurait sans doute torturé, tué et éradiqué toute trace du passage sur Terre de ses ennemis, et n'aurait pas perdu son temps à réfléchir... Alors pourquoi ne le tuait-elle pas?


Juste au moment où Torben termina sa tirade, la jeune femme, qui tremblait littéralement de colère, lui asséna une gifle magistrale. Si ses yeux avaient le pouvoir de tuer, Torben aurait été pulvérisé. Sa tête accompagna le mouvement de la main de la jeune femme et sa joue fut rouge. L'homme n'exprima nulle émotion, et se contenta de ficer à nouveau la jeune femme, malgrés une cartaine douleur dûe au claquement. Juste après, elle éclata de colère et lui dit ce qu'elle devait avoir sur le coeur, juste avant de le gifler pour la deuxième fois. S'en était trop...


D'un bond, Torben se releva du fauteuil et se planta a quelques millimètres du visage de la jeune femme, la fixant d'un air un peu éteint, comme s'il était un peu ailleurs. Il saisit la main de la jeune femme pour l'empêcher de frapper une fois de plus et il amena la main de Katia sur le coeur de la jeune femme. il battait à tout rompre.



- Ca suffit maintenant...
dit il


- Quelle est la vraie raison de tout ceci? Pourquoi ne m'as-tu pas cherché pour te venger? Pourquoi ne réagis tu pas et te laisses faire avec un homme comme moi? J'ai besoin de ton aide Katia....
finit-il d'un ton presque implorant, mais le visage très dur

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 6 Jan - 23:26

Torben prit la seconde claque de plein fouet. Lorsqu’il se releva en tout hâte du fauteuil pour s’approcher d’elle, Katia eut peur de ce qu’il allait faire. Il lui saisit la main et la posa sur son cœur propre cœur. Katia avait le cœur qui battait la chamade. Le jeune homme était là sans y être vraiment. Il devait penser à autre chose, sûrement sa prochaine victime.

Katia l’écouta faire sa requête à laquelle elle aurait aimé rire mais elle ne pouvait se le permettre car elle savait qu’elle était en danger ici. La jeune fille l’écouta donc jusqu’au bout et son regard plongeait dans le sien, elle réfléchissait à la réponse cinglante qu’elle allait lui faire.

La jeune femme éprouvait beaucoup de haine à son égard. Elle savait très bien qu’en ces temps dur, tout le monde souffrait c’est pour cela qu’elle le gardait pour elle. La jeune femme ne voulait pas enquiquiner les autres avec ça. Elle savait très bien que la plupart n’en aurait rien à faire et qu’ils se diraient qu’elle se plaint alors que ce n’est pas la seule dans son cas.

Katia regarda Torben dans les yeux avec un regard dur et amusé. Il avait besoin de son aide, c’était la meilleure. Le grand Torben Badenov, mangemort très connu pour avoir fait énormément de mal autour de lui, avait besoin de son aide, une petite résistante qui n’intéressait personne. La scène était d’un comique à toutes épreuves. Katia avait un petit sourire aux lèvres, elle ne pouvait s’en empêcher.


- Toi, Torben Badenov, tu as besoin de moi ? Que c’est ironique ! Tes autres questions n’auront pas de réponse.

Katia continua de regarder Torben, son visage bien que très beau, était pour Katia une abomination à voir. Ce visage était celui d’un assassin, d’un meurtrier mais aussi d’un violeur. Katia pensait dans sa tête au réponse qu’elle aurait donné à Torben mais qu’elle refusait de lui dire.

* Heureusement qu’il ne connaît pas toutes ses réponses, il pourrait en profiter et je serais pas sortit de l’auberge. Pourquoi je n’arrive pas à réagir devant lui ? Quand il est face à moi, je me sens impuissante comme lors de notre première rencontre. Jusqu’à présent, je n’avais eu aucune information à son sujet et c’est pour cela que je ne l’avais trouvé mais à présent que je peux, je ne veux plus, mes parents m’en voudraient non pas de les avoir venger mais ils n’auraient pas voulu que je fasse un tel acte, je le sais … *

Katia attendit une réaction de la part de Torben, elle ne savait pas si elle allait s’en prendre une mais si c’était le cas, elle encaisserait. Elle savait très bien qu’elle tiendrait plus physiquement que mentalement.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Lun 7 Jan - 0:13

La jeune femme semblait à la fois surprise mais aussi quelque peu déçue peut être, qu'un homme tel que lui aie besoin de l'aide de quelqu'un, et cette personne était d'ailleurs sa prisonnière qui plus est! N'empêche que la jeune femme trouvait la situation carrément comique, ce qui l'énerva un peu. un peu seulement? poursquoi donc? Un autre de ses ennemis, comme Ivan Straghov ou encore la p'tite Weasley aurait fait ça, il les aurait mis en morceau, mais pas Katia...


Pourquoi? Torben n'en savait trop rien, et il en avait marre d'y réfléchir. Cependant, une fois qu'une pensée préoccupait notre jeune mangemort, impossible de s'en défaire, alors il dû tant bien que mal analyser ce qu'il pensait de sa jeune victime. Il n'y avait rien entre eux. De son côté, de la honte, de celui de Katia, de la Haine. Et pourtant ils se sentaient plutôt proches l'un de l'autre, comme si leur terrible expériences les avait disons... Rapprochés? Torben n'aurait su le dire avec certitude...


Lorsque la Belle reprit la parole, Cela énerva un peu plus Torben, qui serra ses jointures si fort qu'elles en devinrent blanches. Elle le prenait pour un faibler peut être? Après ce qu'il lui avait fait?



- C'est peut être ironique, mais c'est véridique... Alors réponds moi. De toutes façons, mes autres questions auront leur réponse... Disons que je sais comment m'y prendre avec toi...
dit il avec un large sourire un peu cruel


Salaud? Surement, car Torben reppelait là ce qu'il avait fait enduré à la jeune femme deux ans plus tôt, mais il était vrai qu'après tout, cela ne lui avait pas tellement déplu... Et puis, pourquoi ne pas se concentrer un peu, histoire de voir les réponses qu'il désirait? Après tout, elle n'y connaissait pas grand chose en occlumencie, et lui beaucoup plus en légilimencie... Discrétement, il effleura les pensées de la jeune femme... Ainsi donc, elle ne pouvait se défendre fac eà loui? S'était intéressant, mais qu'elle en était donc la raison? Torben n'en savait rien, et le fouillis des pensées de Katia ne l'aidait pas à trouver. Comment en être sûr? Torben eut soudain une idée stupide, mais qui pouvait porter ses fruits.


Il prit doucement Katia dans ses bras, et lui déposa un tendre mais brûlant baiser dans le cou. D'un amnière ou d'une autre, Torben aurait ce qu'il avait demandé...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Lun 7 Jan - 0:45

Katia ne comprenait pas les réactions qu’avait Torben. Toutes les personnes qui s’étaient retrouvées en travers du chemin de Torben en lui parlant ainsi ne pouvaient plus témoigner ou presque alors pourquoi il était si gentil avec lui ? Katia ne comprenait pas du tout et ça l’énervait. Le jeune homme qui était un mangemort était censé être d’une simplicité enfantine et il était aussi compliqué qu’une personne qui se torture l’esprit comme certaines personnes qui ont perdu des êtres chers à leur cœur.

Cependant, Katia réfléchissait aussi au sujet des questions qu’il lui avait posé. Lorsqu’elle lui avait répondu, il lui avait dit qu’il aurait les réponses d’une manière ou d’une autre mais Katia n’avait pas les réponses jusqu’à il y a quelques secondes. Alors que Katia réfléchissait, elle avait eu une illumination qui ne lui avait pas vraiment fait plaisir.


* C’est pour cela que je n’arrive pas à réagir face à lui, parce qu’il ma salit, parce qu’il m’a déshonoré. A chaque fois qu’il me touche, je ressens la potion qu’il m’avait fait boire coulée dans mes veines. En fait, j’ai peur qu’il recommence au point d’être tétanisée ce qui risque de me conduire à ma propre perte. Je suis perdue, j’ai beau essayé, je n’arrive pas à me libérer de cette emprise qui me ronge lorsqu’il me touche. *

Katia entendit raisonner en elle la dernière phrase qu’il prononça. Cette phrase était comme une sentence irrévocable qui fit frissonner Katia. La jeune femme le regarda dans les yeux et son regard confirmait ses craintes. Elle ne voulait pas revivre la même chose qu’il y a deux ans. Malheureusement pour elle, il ne tarda pas à se rapprocher d’elle pour l’enlacer.

La jeune femme voulut le repousser mais elle n’y arrivait pas. Il déposa alors un tendre baiser dans son cou lui glaçant le sang. Elle essaya de le repousser de toutes ses forces mais il maintint son étreinte l’obligeant à céder mais Katia ne le laisserait pas aller plus loin, il faudra la droguer pour ça et elle ne le permettrait pas. La jeune femme n’avait pas l’air paniquée et pourtant elle l’était.


-Arrête Torben, lâche-moi !

Elle n’avait ni crier ni chuchoter, c’était presque une demande à la place d’une obligation.

* Comment vais-je me sortir d’ici ? Que va-t-il me faire ? Je ne me laisserais pas faire, c’est hors de question. J’espère qu’Ivan ne va pas m’abandonner. Si seulement il n’avait pas ce pouvoir sur moi. Comment puis-je m’en défaire ? Je ne sais trop si je vais avoir le temps d’y remédier avant qu’il n’ait commencé. Cet homme si cruel soit-il, à l’air différent avec moi, plus doux, plus tendre. Si seulement je pouvais lui planter un poignard en plein cœur mais je sais très bien que j’en serais incapable, je n’ai pas une âme à tuer des gens. Je ne suis pas comme lui … *

Katia regarda Torben, elle aurait voulu le supplier d’arrêter mais elle ne voulait pas descendre à ce niveau-là, elle arriverait à esquiver autrement, elle se jura de tout faire pour en tout cas. Les yeux de Torben la regardaient mais elle n’arrivait pas à comprendre ceux qui lui disaient. Prisonnière de cet homme, elle ne s’en sortirait pas seule même si elle s’était toujours promise de se débrouiller seule.

Katia n’arrivait pas à se confier ni demander de l’aide aux autres personnes. Elle avait toujours été seule et elle n’avait pas changé, au contraire, son aventure non désiré avec Torben avait renforcé cette façon d’être. La jeune femme était repliée sur elle-même. Personne ne connaissait son histoire, personne ne connaissait sa vie, tout le monde ignorait ce souvenir terrifiant qu’elle avait eut deux ans auparavant.

Katia se sentait perdue dans cet appartement avec Torben. Rien ne se voyait sur son visage. Elle ne savait plus quoi penser, que faire, quoi dire, où regarder … Son esprit était troublé, son cœur était blessé, son âme était déchiré et cela de plus en plus profondément …

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Lun 7 Jan - 15:12

HJ: désolé c'est un peu court, mais j'ai pas le temps mais je te réponds quand meme car ce soir je n'aurais pas le temps


Torben sentit que la jeune femme était complétement paniquée dans ses bras, son souffle semblait se couper et elle semblait glaciale. Ben quoi, il faisait tant peur que ça? Bon d'accord il était un peu fou, d'accord il avait tué des gens, et d'accord il avait violé cette femme, mais quand même! N'était-il pas irresistible? Ben visiblement non, et cela vexa son ego surdimmensionné Suspect . Katia semblait vouloir s'éloigner de lui, mais sans pour autant arriver à esquisser le moindre geste. Elle était littéralement tétanisée de peur, et cela torben pouvait le comprendre. Après tout, il était capable de tout, encore plus dans cet état! La résistante lui demanda soudain de s'arreter et de la lacher. Torben ne voulait pas comprendre, mais il se détacha légèremet d'elle et plongea son regard dans le sien. Il y lit la peur et la colère, les deux émotions qui semblaient cohabiter en permanence dans le regard de sa jeune victime.


Alors que Torben effleurait toujours ses pensées, il lui déposa un léger baiser sur la joue et la lache. il se leva du fauteuil et se retourna, lui tournant le dos. Ainsi donc, elle voulait le tuer quand même. Rien de nouveau au final. Lui était le monstre, elle la belle en détresse. Cela était sans aucun doute l'ordre naturel des choses en ce bas monde. Jamais il n'aurait ce sfoutus renseignements. Ginevra Weasley préférait se laisser tuer et il ne pouvait pas torturer a nouveau Katia, pas après ce qu'il a fait. Il avait beau avoir consicence d'être un monstre, il se faisait quand même une certaine idée de son honneur perdu et de sa fierté.



- Ok, je te laches. Tu sais quoi? Tu peux partir. Allez vas y.


- Tu es libre, jamais plus je ne te nuirais.
ajouta t'il en se retournant vers la jeune femme


Torben réfléchissait à toute vitesse, mais désigna sa porte d'entrée du bout du doigt, en signe que sa prisonnière était libre. il avait pris sa décision. il ne recommencerait pas. il ne voulait plus jamais aoir de relations de cette manière.


- Je ne sais pas pourquoi je t'ai demandé de m'aider, tu devrais plutôt me tuer. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris. J'espérais que... j'espérais... Allez, on s'en fiche, de toutes façons, tout est foutu! Vas t'en Katia!
déclara t'il, les yeux baissés, en se resservant un verre

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Mar 8 Jan - 19:30

Katia, prisonnière de son étreinte, tremblait légèrement. Elle n’était pas impressionnée par l’homme qui était responsable de son état mais à chaque fois qu’il l’a touchée, elle repensait à ce qu’il lui avait fait et ça là pétrifiait. La jeune femme revoyait des images dans sa tête de ce moment passé. Torben qui fouillait dans ses pensées sans qu’elle s’en rende compte y revivait avec elle. La jeune femme voyait des moments précis du soir où ses parents étaient morts.

Flash Back

Katia et Torben venaient de passer une partie de la nuit plutôt mouvementée dont certaines images passaient dans la tête de Katia. Torben était debout, habillé, tandis que Katia était encore endormi dans son lit. Torben se sentait mal, c’était le poids de la culpabilité qu’il portait dans son cœur. Torben n’avait pas été lui-même, c’était une boisson qui l’avait mit dans cet état.

Qu’en à Katia, elle commença à se réveiller doucement sortant de l’engourdissement que lui avait amené la potion paralysante que Torben lui avait fait ingurgiter. La jeune femme qui était encore sous les draps ouvrit doucement les yeux. Elle chercha alors un point de repère et posa alors le regard sur Torben. L’homme l’avait entendu bouger et c’était retourné pour l’observer.

Katia se redressa et se mit assis sur son lit entourée de son draps de lit étant donné que c’est tout ce qu’elle avait sur elle. Se serrant contre le mur, elle le regarda les yeux dans les yeux. L’homme avait l’air perdu mais Katia ne l’avait jamais remarqué jusque là. La seule chose qu’elle voyait à ce moment-là avant c’était les souvenirs de la nuit passée.


Fin Flash Back

Katia venait d’écouter les paroles de Torben. Alors qu’elle était sur le point de prendre congé, la jeune fille fut attirée par sa curiosité naturelle. A quelques mètres de lui, elle le regardait. Elle n’était ni craintive ni sûre d’elle. Elle prit une voix normal mais pas douce comme d’habitude.

- Qu’espérais-tu tant pour que tu veuilles me demander mon aide ?

Katia savait que tôt ou tard cette curiosité qui se cachait en elle la perdrait mais c’était plus fort que elle. La jeune femme plongea son regard dans celui de Torben qui était à une distance raisonnable d’elle ce qui était plus sûre et ce qui la rassurait, au fond d’elle. La jeune femme était prête à entendre tout et n’importe quoi même si ce qu’elle allait entendre n’allait peut-être pas lui plaire.

[ Désolée c'est pas génial génial ... ]

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Mar 8 Jan - 22:15

HJ: Mais non, l'est très bien, le mien par contre...


Torben Badenov regarda un instant le liquide incolore dans son verre. L'alcool l'aidait. Ce précieux liquide avait un goût plutôt acre et violent, après tout c'était pas du Kvas estonien pour rien. Cette boisson le détendait. Dès qu'elle lui brûlait le tube digestif et répandait sa douce chaleur dans les boyaux, Torben sentait ses muscles et ses nerfs se relâcher. C'était tellement bon de se sentir détendu, de se sentir un peu normal, sans avoir à être sans arrêt sur le qui vive, à faire attention à chaque détail. L'alcool lui rappelait son pays, sa famille. C'était tellement bon. Torben regarda une dernière fois le verre, et le vida d'un trait. La voix de Katia se fit à nouveau entendre. Elle était pas partie celle là? Il lui avait dit qu'elle était libre pourtant! Alors pourquoi restait-elle? Aaaaah, ben voui, ça devait être ça.... Ou pas, mais Torben se laissa aller à un trait d'humour.


- Je sais que tu aimes être dans mes bras et mon lit jeune demoiselle, mais ce soir c'est fermé, y'a pu personne. Vas t'en, vas rejoindre Straghov, Weasley, et tous ces types.


- Et pis d'abord ça te regardes pas! Laisses moi donc, femme! Laisses moi...
finit il en un murmure


Ben c'était vrai quoi! Elle pouvait pas le laisser tranquille? Elle le haïssait, le détestait, voulait sa mort et maintenant elle le troublait! Nans mais yo, fini oui! Pis d'abord, malgré toutes les raisons qui faisaient qu'elle devait le tuer, que faisait-elle encore là? N'importe quel autre résistant ce serait déjà enfuit s'il leur en aurait laissé la possibilité. mais elle, non, il fallait qu'elle reste. Pourquoi? Par pur altruisme? Torben en doutait...


Flash Back



Torben était allongé dans un lit, un lit qu'il ne connaissait pas. Un boeuf semblait lui être passé sur le crâne. Grognant en se redressant, il remarqua qu'il n'était pas seul. une jeune femme, très jolie, mais qu'il ne connaissait pas, se trouvait à ses côtés. Et merde, qu'est ce qu'il foutait là lui? Dans quel merdier s'était il encore fourré? Et vu leur tenue, ils n'avaient pas dormi ensemble, en tous cas pas seulement... Torben se maudit intérieurement en massant son front et en fermant les yeux. Qu'avait-il fait? Il n'avait quand même pas.... La jeune femme ouvrit soudain les yeux, et plongea son regard dans celui de Torben. Elle était terrifiée, au bord de l'évanouissement. Le mangemort comprit tout de suite ce qu'il avait fait. Pris dans un mouvement de panique, il se leva d'un bon et commença à s'habiller...


- Je suis désolé...
dit il, l'air perdu


Fin du Flash Back



- Qu'est ce que tu fais encore ici? Tu n'en as pas eu assez d'une fois?

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Jeu 10 Jan - 2:06

Katia regarda l’homme qui se tenait devant elle. Elle le vit boire et finir son verre d’une traite. Regardant ses yeux, elle voyait bien qu’il supportait l’alcool mais jusqu’où ? La jeune femme attendait sa réponse mais lorsqu’elle celle-ci arriva, ce fut comme une claque en pleine figure, sa gentille et sa curiosité l’avaient bien aidé tient ! L’homme avait été réellement méchant dans ses paroles.

Katia allait répliquer quand elle vit que Torben était ailleurs. Mais à quoi pensait-il donc pour être aussi concentré. La jeune fille l’examina attentivement, il avait l’air de se souvenir de certaines choses mais quoi ? Ca la jeune femme l’ignorait totalement. Elle le vit alors revenir à lui comme s’il sortait d’un cauchemar. Il avait une mine désolée et Katia ne savait trop pourquoi.

Sa façon d’être changea tout de suite lorsqu’il lui parla. Il redevint agressif criant sur Katia. Elle aurait voulu le gifler, en fait, elle n’aurait pas voulu, elle allait le gifler. Ses mains se crispèrent pour finir par être crisper entièrement. S’approchant de lui, elle ne fut plus qu’à quelques centimètres. Alors elle se mit à lui parler, elle était énervée très énervé, trop énervé pour être terrorisé.


- Comment oses-tu me parler de la sorte ? Je m’en vais ne t’inquiète pas, je ne veux pas rester avec toi, encore moins rejoindre ton lit comme tu l’as si bien dit ! Tiens !

Katia le gifla violemment. La jeune femme était énervée oh oui, elle n’avait jamais encore ressentit cette haine au fond d’elle. Elle bouillait de rage. Elle fit demi-tour et partit en direction de la part quand elle s’arrêta. Elle ne pouvait pas partir ainsi. Alors tout en faisant demi-tour, elle revint vers Torben et le gifla de nouveau.

Cela lui faisait un bien fou de le gifler ainsi. Elle était soulagée au fond. Elle prenait d’énorme risque, elle en était consciente mais la jeune femme était en train de se libérer du poids de son souvenir le plus horrible qui pesait en elle sur son cœur et sur son âme depuis deux ans.

La jeune femme avait tant souffert essayant en vain d’enfouir ce souvenir au fond d’elle et de l’oublier à jamais. Un peu plus tôt dans la soirée, Katia avait fait la rencontre d’Ivan, un jeune homme qu’elle a eu juste le temps de recruter dans la Renaissance du Phénix

Devant ce jeune homme, elle s’était remémorée malgré elle une partie du souvenir de la soirée où elle avait rencontré Torben à son plus grand malheur. Le jeune homme s’était inquiété pour elle ce qui l’avait touché elle qui ne connaissait pas beaucoup de personne, elle qui côtoyait tant ce sentiment et cet état qu’on appelle solitude. Cette façon d’être et de ne vouloir aucune compagnie.

Avez-vous déjà connu ce sentiment ? Katia était malheureuse et elle ne s’en rendait que maintenant. Elle avait dû attendre de se retrouver face à l’homme qui l’avait détruite pour comprendre qu’il avait réussit. En Katia, il ne restait presque plus rien, plus de sentiments positifs, aucune vision de son avenir, juste un œil sur son passé.

D’apparence, Katia était une jeune femme tout à fait normal, souriante, pensive, amusante, embrassant la vie chaque jour mais ce n’était et ce n’est toujours qu’une apparence. Un mur de glace, un bouclier, un masque qu’elle se met devant les yeux à chaque fois qu’elle est en présence de d’autres personnes. Si peu mystérieuse d’apparence, personne ne connaît Katia, même pas elle. Elle ne reconnaissait plus la jeune femme qu’elle était avant ce fameux soir.

Katia n’espérait plus rien de la vie, elle ne souhaitait plus rien, elle ne rêvait plus de rien. Son âme était vide mais jusqu’à maintenant elle ne s’en était pas rendue compte. La jeune Résistante ne croyait qu’en la future victoire qu’elle souhaitait d’Harry et de tous ceux qui l’entouraient sur le Seigneur des Ténèbres et ses mangemorts dont Torben faisait partie.

Katia fut brutalement ramenée à la réalité par ce prénom : Torben. Elle était revenue devant lui et cela faisait quelques secondes qu’elle y était. Elle l’avait giflé encore deux fois. Cette fois elle fit demi-tour pour de bon se dirigeant vers la porte. La jeune femme avait enfin comprit qu’elle n’avait plus de chemin à suivre et qu’elle devait juste s’éloigner loin d’ici sans réfléchir à sa future destination.

Les yeux dans le vague, le cœur ne tenant qu’à un fil, l’âme déchirait par toutes ses souffrances, Katia ne s’était jamais plains de sa situation car personne ne connaissait sa situation. « Vis tes rêves mais ne rêve pas ta vie » Katia avait toujours cette phrase dans la tête, cette citation que son père lui avait toujours dire de retenir. Malheureusement la jeune femme n’avait jamais appliqué ce concept.

Aujourd’hui, elle aimerait pouvoir vivre sa vie sans le poids de la culpabilité et de ses souvenirs enfouis.


[ Désolée, je me suis défoulée ... ]

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Ven 11 Jan - 18:27

Baf! aussitôt dit, aussitôt fait! Torben se faisait encore une fois giflé violemment! Mais bon dieu qu'avait-il fait à ce Dieu pour pouvoir connaître toutes ces galères! C'est vrai quoi, marre de toutes ces femmes qui le giflait sans arrêt! Katia, Ginny... Deux peut être, mais ça faisait déjà beaucoup! Pis la v'la qui repartait! Ouf, se dit Torben, malheureusement elle fit demi-tour et le gifla de nouveau, de façon plutôt violente, histoire de changer! Ni une ni deux, encore une gifle! Et encore une! Quatre gifles dans la tronche de beau gosse de Torben! Nan mais oh, fini oui! Là, elle avait passé les bornes...


Torben eut encore un instant les yeux dans le vague. il avait la joue droite en feu, rougie par les chocs violents et répétés. L'alcool dans le sang. Magnifique invention. Inhibitrice de morale, elle révèlait les vrais penchants de Torben en refaisant surgir l'"Autre"... Ce qui était le cas ce soir une fois de plus. Il éclata de rire et vida son énième verre d'un coup. Pas de fantaisies ce soir, autant picoler jusqu'à trop-plein! D'un bond, il se leva et rejoignit la jeune femme qui semblait décidée à s'en aller... Torben n'était pas d'accord...


Il la retint par le bras. Katia se retourna face à lui, une lueur d'incompréhension dans le regard. Torben éclata de rire. Il était le mal. Il devait s'y résoudre, jamais il ne lui serait possible de changer de camp ou de retrouver son honneur. Il fallait qu'il se résigne au fait qu'il était né pour faire le plus de mal possible avant d'en mourir...



- Tu comptes déjà partir, alors que nous venons à peine de nous retrouver? Katia tu me déçois, je pensais que tu avais compris quel genre d'être j'étais, et que tu aurais dû me tuer lorsque je t'en ai laissé l'occasion... Ce soir, tu seras à moi...


Torben éclata de rire en voyant l'expression sur le visage de la jeune femme. Il n'allait user d'aucune violence, comme la dernière fois. Disons que même s'il était un vulgaire salopard, il avait néanmoins une certaine idée de lui-même. Il s'était toujours intertdit de frapper une femme. Or là, il comptai plutôt lui faire du bien, si vous voyez ce que je veux dire...


Le regard fou de Torben se planta dans celui terrifié mais en^voûtant de la jeune femme, juste avant qu'il ne l'enlace doucement et presse ses lèvres doucement contre les siennes. Torben pensait à Krystel. Comment réagirait-elle en sachant cela? Torben l'aimait... Mais elle l'avait abandonné... Elle l'avait privé de son enfant, de son fils... Elle l'avait privé de son amour... Ce soir, Torben n'aurait à ne se soucier de rien...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Sam 12 Jan - 1:56

Katia l’avait giflé, une fois, deux fois, trois fois et enfin une quatrième fois avant de tourner définitivement les talons en direction de la porte d’entrée. Elle voulait sortir de cet enfer et ne plus jamais revoir cet homme qui était si ignoble. Ce visage qui l’avait tant hanté et qui l’a hanté encore dans ses rêves mais aussi dans sa tête, dans ses pensées qui ne lui permettaient plus de s’échapper de la réalité. Se retrouvant dans le couloir, elle entendit Torben prendre le verre puis le reposer. Il l’avait certainement finit mais ce n’est pas ça qui allait la faire rester. Elle continua donc de marcher dans ce couloir la menant à sa liberté d’esprit et de corps.

Alors le pire pour Katia se fit, elle entendit des pas se précipitaient à sa suite. Elle accéléra le pas s’apprêtant à courir lorsqu’il lui attrapa le bras et la retourna face à lui. La jeune femme n’y comprenait plus rien. Le regard du mangemort se faisait fou, cinglé. La jeune femme avait peur, c’était ce même regard qu’il avait posé sur elle au moment où elle avait pénétrée dans le salon. Ce n’était pas le même que durant la nuit lorsqu’il s’était excusé. Katia n’avait rien compris à tout ça, c’était comme si deux hommes opposés habitaient le même corps prenant à tour de rôle les commandes ce qui était totalement absurde.

Alors les paroles qu’il prononça surpris énormément Katia. Le ton de la voix et ses intentions n’étaient plus les mêmes. Katia réfléchit un instant avant de lui répondre mais déjà il l’avait attiré à lui l’enlaçant et caressant ses bras nus et en déposant un léger baiser sur ses lèvres. La façon dont il agissait la fit frissonner. Elle n’osait plus bouger, elle était comme tétanisée n’étant plus maître de ses mouvements. La jeune femme avait la chair de poule. Le regard de Torben l’a transpercé, c’était comme s’il lisait en elle sachant la moindre pensée, la moindre émotion, le moindre sentiment quelconque ce qui lui faisait encore plus peur mais le pire, elle était terrifiée à l’idée de la suite de la soirée.


* Ses mains sur ma peau me glacent le sang, ses lèvres sur les miennes sont comme un poison qui me paralyse doucement, le regard qu’il porte sur moi et si charmeur et fou à la fois que s’en est troublant. Je ne sais pas vraiment comme je vais me sortir d’ici n’y dans quel état je ressortirais d’ici s’il ne me tue pas. J’aimerais tellement avoir franchi cette porte tout à l’heure mais vu le comportement de Torben, il ne risque plus de me laisser partir, j’ai peur … *

Katia était toujours dans les bras de Torben. Elle avait ses cheveux attachés en un vulgaire chignon à l’aide d’une baguette, elle portait un débardeur ordinaire avec une légère fente au niveau de la poitrine et un jean d’une couleur tirant sur le bleu foncé. La jeune femme se trouvait mieux ainsi que lorsqu’elle avait ce haut noir et cette jupe de la même couleur qui lui avait été imposé pour aller travailler.

Katia plongea son regard noir qui pouvait être autant charmeur que terrifié et cela se percevait dans son regard. Une peur ineffaçable et un charme naturel dont elle ignorait l’effet qu’il avait sur les hommes qui l’entouraient. La jeune femme ignorait le pouvoir de séduction qu’elle avait. Celle-ci se trouvait laide, elle pensait qu’elle était banale sans rien pour la distinguer d’une autre femme. Le regardant, elle lui dit d’une voix qu’elle aurait voulu franche et sec mais qui fut suppliante et douce :


- Laisse-moi partir Torben …

Elle le regarda dans les yeux tout en sachant que sa phrase n’aurait sûrement aucun effet sur Torben. L’homme avait l’air aspirée par ses yeux comme s’il était sous son charme ce qui était une chose peu probable pour Katia, il avait l’air envoûté. La jeune femme se perdit dans son regard tout en pensant à différentes choses. Elle essaya de se défaire de son étreinte mais sans grand résultat. L’homme était très fort. Son physique qu’on pourrait qualifier d’un physique de rêve ne tentait aucunement Katia.

La jeune femme s’en voulait d’avoir été aussi curieuse. Sa curiosité dont elle ne s’était jamais méfiait était pour elle une qualité à la base qui était plutôt un défaut. En elle, elle sentait toutes traces d’espérance disparaître au fur et à mesure. Son âme qui était déjà meurtri se faisait transpercer par un poignard à chaque fois que Torben la touchait ou l’embrassait. Elle frémissait à chaque fois qu’elle le regardait dans les yeux. L’homme était imposant et beau et il le savait ce qui n’arrangeait en rien Katia.

La jeune femme ne sentait plus aucune parcelle de son corps. En fait, même si elle veut tant partir de cet endroit, elle ne pourrait jamais, elle ne répondait plus d’elle-même à cause de cet homme. Elle repensa à cette phrase qu’il lui avait dit :
« Chaque parcelle de ton corps m’appartient à présent ! ». Cette phrase résonnait dans sa tête. La jeune femme n’avait rien pu faire durant cette nuit où elle avait connu Torben et elle ne voulait pas revivre ça, elle n’y survivrait pas.

Regardant Torben elle attendit sa réponse. Elle ne se savait pas jolie et encore moins habillé dans ces vêtements très communs à tout le monde. La jeune fille avait peut-être une chance. Elle s’y raccrochait en tout cas énormément. Elle voulait croire en cette dernière possibilité mais elle savait que si cela ne se passait pas comme ça, elle allait de nouveau tomber de haut ne sachant pas si elle réussirait à se relever un jour. Elle ne savait pas si un jour elle retrouverait une vie à peu près normal où elle se sentirait bien.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Sam 12 Jan - 13:36

Alors que Torben sentait la frêle et fragile Katia Moreau entre ses bras, il la sentit se raidir, se raidir par la peur. Excellent. il savait qu'elle ne saurait lui opposer aucune résistance dans cet état. la potion qu'il lui avait fait ingéré il y a deux ans plus tôt n'avait pas d'effets importants. la terreur avait fait le reste. Mais terreur de quoi? N'avait-elle pas un minimum envie de lui? N'était-elle pas restée jusqu'au bout pour cela? Quelle étrange femme... De plus, Torben arrivait à lire en elle comme dans un livre, aidé par la légilimencie. Elle n'osait pas résister. par peur, mais il y décelait aussi une certaine attirance qu'elle avait pour lui. Ce n'était pas de l'attirance au sens propre, plutôt qu'elle se sentait liée à lui pour une obscure raison. peut-être pour les moments terribles qu'ils avaient partagé, et el fait qu'il lui avait pris sa dignité de femme il y a deux ans...


"Laisses-moi Torben"... Quelle voix creuse et dénuée de sens. Elle ne se débattait pas, ne le repoussait pas. Elle ne bougeait même pas! Elle semblait attendre quelque chose... Mais quoi? Qu'ils en finissent et y passe directement? ou alors son sauveur, peut être ce petit roquet de Straghov? Quelle pitié. Après avoir goûté à un homme tel que lui elle ne pouvait pas être attiré par ce rebus de Finlandais. C'était tout bonnement impossible...



- Te laisser? Arretes de te mentir à toi-même, tu es restée pour cela...


Torben l'embrassa à nouveau doucement. Il ne l'embrassait pas vraiment, il ne faisait que presser ses lèvres sur celles de la jeune femme. Il ne réservait ses baisers qu'à la femme qu'il aimait, même si cette dernière l'avait abandonné. Il fit basculer la femme légèrement en arrière, ses lèvres se promenant sur son cou. Il n'allait quand même pas faire cela comme un vulgaire coureur de jupons. Non, Torben faisait cela dans les règles... Ben oui, il avait beau être un enfoiré de mangemort, d'assassin, de tout ce qu'on voulait, il était disons... "Gentleman"? Oui, ce mot aurait pu aller, si seulement il ne s'appretait pas à faire ce qu'il allait faire...


Il l'amena doucement à reculer, jusqu'au canapé de son salon un peu miteux. Ses mains enserraient le bassin de Katia, et il les amena à retirer le haut de la jeune femme. Elle ne bougea pas et se laissa faire. une lueur d'impuissance dans les yeux, mais il y avait autre chose. Il avait réussit. Le haut de la jeune femme tombé, Torben la coucha sur le canapé, en se penchant dessus. Il caressa doucement le corps de la jeune femme, tout en déposant des baisers sur son cou... Incroyable, la jeune femme ne réagissait pas. ni en mal, ni en bien. Cela n'était jamais arrivé à Torben. On lui avait déjà opposé une petite résistance, et il avait compris que ce n'était pas la peine et il avait arreté, mais là, rien absoluement rien. Que se passait-il dans la tête de la jeune femme? Elle ne semblait pas consentante de prime abord, mais ne disait rien, ne bougeait pas. Aucune lueur de haine ou de rebellion dans les yeux. Si elle n'avait pas été aussi immobile, torben aurait dit qu'elle en avait également envie.



- Tout ton corps m'appartient Katia... Je sais que tu en as envie...


Torben s'affaira ensuite à retirer le bouton et la fermeture du jean de la jeune femme, tout en continuant de l'embrasser un peu partout. En relevant son corps, Torben commença à son tour à retirer ses vêtements. D'un geste du bassin, il écarta les jambes de la jeune femme, et s'appretait à la faire de nouveau sienne... Quelque chose l'en empêcha dans un premier temps. Quoi? il n'aurait su dire. Il avait trop bu encore une fois et son cerveau n'arrivait à dégager aucune pensée sensée. Seulement, il ressentait un terrible pincement au coeur, et ses entrailles se gelaient. Il se passait quelque chose d'anormal. Bon, après tout, t'as uen femme qui veux de toi Torben, contrairement à celle qui t'as abandonné... Allez vas y... C'est ce que lui sussurait la voix de l'"autre" dans sa tête...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 13 Jan - 2:35

Katia sentait Torben qui l’entourait de ses bras, elle ne pouvait plus bouger tétanisée par ce souvenir passé qui la hantait à chaque seconde passé avec cet homme à ses côtés, qu’elle le veuille ou non. Dans ce cas bien sûre, Katia aurait préféré être très loin d’ici mais elle n’arrivait pas à combattre ses fantômes. A chaque fois qu’il la touche, qu’il l’embrasse ou encore qu’il plante son regard dans le sien, la jeune fille revoyait la nuit où il lui avait volé sa dignité.

Les pensées de la jeune femme se dirigèrent sur Ivan. Ce jeune homme qu’elle avait rencontré un peu plus tôt dans la soirée l’avait consolée face à ses souvenirs qui remontaient en elle sans qu’il ne sache le contenu. Le jeune homme l’avait pris dans ses bras pour la consoler, un geste si habituel soit-il pour le jeune homme ou en tout cas pour certaines personnes mais très rare si ce n’est inexistant dans la vie de Katia. Ce jeune homme au regard ténébreux avait laissé une trace en elle et Katia ne se reconnaissait pas là-dedans. Elle n’avait encore jamais été attiré par un homme quel qu’il soit. Son visage revint en sa mémoire lui arrachant quelques mots :


- Aide moi Ivan …

A la suite de ça, elle revint à la réalité pure et dure en entendant le mangemort lui parlait. La jeune femme se pencha en arrière maintenu par un bras de Torben tandis qu’il vint déposer quelques baisers au creux de son cou juste après lui avoir voler un baiser. La jeune femme n’arrivait pas à réagir prisonnière de sa propre peur. Et le simple fait de savoir qu’elle n’arrivait pas à réagir sans raison valable la faisait honteuse, honteuse de son incapacité à repousser cet homme qui était sur le point de lui ôter sa dignité pour la seconde fois.

La jeune femme tentait sans arrêt de demander à sa main de se lever et de le gifler, sans arrêt elle voulait que ses bras le repousse loin de son corps mais bien qu’elle pensait à tout cela, rien ne se faisait, rien ne voulait se réaliser. La jeune femme n’était plus aux commandes de ses mouvements, de ses réactions, de ses gestes. Son esprit ne faisait plus suivre le message de ses pensées à ses muscles l’empêchant de faire tous mouvements qu’elle aurait souhaité. La jeune femme regardait Torben dans les yeux. L’homme avait le sourire aux lèvres, un sourire de vainqueur, comme si la bataille qu’ils allaient livrés était déjà perdue d’avance pour elle.

Alors que cette pensée lui était parvenue, il posa ses deux mains sur sa taille et commença à la faire reculer tout doucement la faisant revenir dans le salon. La jeune femme fut forcée de retirer son haut. Le tissu qui frôlait sa peau la fit frissonner. C’était déjà un mauvais point pour elle et cela risquait de ne pas s’arrêter à ce stade. Alors qu’il la coucha lentement sur ce canapé miteux qui meublait son salon, Torben lui retira son pantalon lentement, elle avait peur, elle redoutait la suite des évènements et ne voulait pas que ça aille plus loin.

Tout en lui ôtant son pantalon, Torben lui dit une phrase familière, trop familière, elle eut un frisson qui parcourut son dos dans toute sa longueur. La jeune femme n’était pas bien ainsi, dans cette position, en compagnie de cet homme, dans cet appartement et dans cette tenue. Le fait d’être à nouveau en sous-vêtement et à sa merci ne réjouissait pas du tout Katia. Le malaise qu’elle ressentait la pétrifiait littéralement. Plus les choses allaient et plus elle allait être désemparée. La jeune femme n’avait aucun point de repère et aucun outil pour l’aider.

Alors elle se rendit compte qu’il avait marqué un temps d’hésitation, c’était sa chance de s’enfuir loin d’ici mais si possible un peu plus couverte. Alors qu’il était distrait par elle ne sait quelle pensée, elle se redressa et le poussa d’haut dessus d’elle se libérant ainsi de son poids car ses muscles n’étaient pas négligeable. Prenant son haut et son jean au passage, elle tentait tant bien que mal de les remettre.


* Je ne veux pas que ça recommence, je ne veux plus qu’il me touche, je ne veux plus le voir si ce n’est mort allongé dans un cercueil. Pourquoi ai-je tant de mal à réagir ? Pourquoi ses caresses me font autant froid dans le dos ? Ce souvenir que j’ai de lui il y a deux ans me bloque complètement face à ses avances et je ne sais trop comment réagir. C’est ma chance, j’ai réussi à me libérer de lui mais vais-je réussir à partir de cet appartement lugubre et sordide ? Je ne sais pas comment mais je dois tout faire pour me sortir d’ici en vitesse. Quand je le regarde dans les yeux, il me glace le sang avec son sourire au coin des lèvres et cette façon de la regarder. Les paroles qu’il vient de prononcer me fait penser à la dernière fois où je me suis retrouvée dans la même situation avec la même personne en face. Cet homme qui a tué mes parents m’influence bien trop facilement mais je n’arrive pas à faire autrement. Je suis perdue, j’aimerais tant qu’Ivan soit là, lui il m’aiderait comme il a tenté de m’aider dans la petite ruelle mais ce n’est pas de sa faute si je suis là, je suis la seule et unique responsable, j’aurais me bouger un peu plus les fesses et un peu moins me souvenir de ce terrible soir. Si seulement j’avais encore une chance de m’échapper, il faut que j’y croie, cette chance minime que m’offre la vie, je dois la saisir et partir sur le champ. *

Alors que Katia qui tenait son haut et son pantalon dans une main, s’apprêtait à prendre congé quand Torben se mit en travers de son chemin bloquant l’unique accès au couloir qui donnait accès aux escaliers et à la sortie qu’elle voudrait tant franchir. La jeune femme l’observa quelques instants, elle ne comptait pas bouger sinon, elle serait cuite immédiatement. L’unique espoir qui brûlait encore en elle était en train de s’évanouir comme un feu qui s’éteint doucement par manque d’oxygène. La jeune femme voyait au fond des yeux de Torben le brin de folie qui embrasait son âme et la consumait petit à petit laissant le temps Torben de faire des ravages autour de lui.

Katia tenait ses vêtements au niveau de la poitrine cachant ainsi ses seins et son soutien-gorge mais laissant son shorty à découvert. La jeune femme avait planté son regard dans celui de Torben espérant voir quelque chose qui l’aiderait à s’en sortir. Alors repensant à ses remarques, elle lui répondit d’une voix froide et sec qu’elle ne pensait pas pouvoir utiliser dans de telles conditions mais qui se fit entendre quand même.


- Laisse-moi tranquille, je n’en ai pas envie même si ça pouvait me sauver la vie !

Katia eut une pensée pour ses parents. Si ils la voyaient d’où ils étaient, ils ne devaient pas être très fier d’elle étant donné qu’elle n’arrivait même pas à les venger et à se libérer de ce souvenir sanglant et empli de souffrance. La jeune femme avait honte pour ses parents, elle n’était vraiment pas la fille que tout le monde rêverait d’avoir, simplement une jeune femme stupide et sans intérêt.

[ J'ai eu du mal à commencer mais pas à terminer ! lol ]

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 13 Jan - 18:06

Torben restait décidément figé. Il ne savait pas quoi faire. Il y avait cette petite voix dans sa tête, qui n'était pas l'"autre", qui lui disait d'arrêter tout cela. Il ne savait pas ce que c'était. Il n'en avait aucune idée, mais cela le faisait cogiter énormément. Que diable était-ce? Foutu alcool! Toujours à fausser le jugement et tromper les sens! Une sensation de chaleur commença à submerger ses sens. il se sentait fiévreux et brûlant, alors que ses tripes semblaient se geler. Il était malade. il ne se sentait pas bien du tout. Mais qu'est ce qu'il se passait? pourquoi son corps réagissait-il ainsi à ce qu'il allait faire? Des gouttes de sueur froide vinrent lui tremper le front, alors que sa respiration se faisait haletante. Alors que le malaise se faisait grandissant, Torben entendit la jeune femme sous loui appeler un homme à l'aide. Ivan... Enfoiré de Straghov! Il était donc toujours là pour lui mettre des batons dans les roues? Torben s'énerva et prit d'une rage folle, donna un terrible coup de poing a coté de la tête de Katia


- Ne prononces pas le nom de ce chien ici, compris?


Torben commençait à être pris de violents tremblements. Pourquoi ce sentiment de culpabilité ravageait-il son esprit alors que l'alcool s'en chargeait déjà, ainsi que de son corps? N'était-ce pas suffisant? Bon dieu, qu'avait-il donc fait pour être aussi mal... Soudain, alors que le corps de Torben n'était plus qu'une immense agonie, la jeune femme le repoussa violement sur le côté. Torben roula sur le côté et s'écrasa au sol, au pied de la commode, tout en tapant dedans. un cadre tomba juste dérrière lui. La jeune femme se rhabillait déjà et tentait de prendre la fuite, mais le mangemort était captivé par ce cadre. lentement, il le prit dans ses mains, les bouts de verre brisés lui entaillant les doigts et la paume....


Krystel qui souriait et lui faisait signe de la rejoindre, devant chez elle. Merveilleuse Krystel. Elle était si jolie. Les yeux de Torben s'emplirent de larmes, mais il les contin du mieux qu'il pouvait... Elle lui manquait, elle lui manquait terriblement... Comment avait-elle pu l'abandonner ainsi? Comment avait-elle pu en sachant qu'il l'aimait plus que tout au monde? Comment avait-elle pu lui cacher qu'elle était enceinte de leur enfant? Torben se releva douloureusement. le torse découvert, recouvert d'un voile de transpiration alors qu'il grelottait. il était malade de ce qu'il avait failli faire. Il était en rage. Il n'allait pas se déshonnorer une nouvelle fois. il rattrapa la résistante et la saisit par les cheveux d'une poigne de fer.



- Vas rejoindre ton Straghov tant aimé, profites de lui tant que vous le pourrez, bientot viendra le temps où vous devrez me tuer!


Torben prit sur lui pour ne pas tuer la jeune femme sur le champ, de la réduire à une espéce de bouillie sanguinolente. Mais il avait raison lorsqu'il avait dit qu'elle devrait le tuer avec Straghov. torben avait pris conscience qu'il n'avait plus aucune raison d'être ce qu'il était, mais ne pouvait pas non plus revenir en arrière. il assumerait donc ses choix, jusqu'à la mort, qui ne tarderait surement pas à arriver de façon rapide et violente. Tellement de gens voulaient sa peau et le haïssait à juste titre. Il tenait toujours Katia, par les cheveux et la tiraient vers la porte d'entrée.


- Tu voulais partir tout à l'heure? Ben vas y la porte est grande ouverte!
dit Torben en la projetant par les cheveux hors de son appartement


- Et ramènes moi Straghov et tout le monde, qu'on en finisse une bonne fois pour toutes!

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Dim 13 Jan - 22:37

2 mois et demi… Cela faisait bientôt 2 mois et demi que la mangemorte Krystel Raybrandt était partie sans un mot, sans prévenir personne. 2 mois et demi qu’elle vivait et errait dans toute l’Angleterre… 10 semaines qu’elle avait dû renoncer à son amour, à la personne qu’elle aimait le plus, à cause de cette terrible nuit au cimetière. 10 semaines qu’elle était devenue ce que l’on appelle ‘Lycan’. 10 semaines qu’elle devait vivre avec ce lourd secret, loin de tous, mais surtout, loin de Torben, de peur de le blesser lors d’une de ses transformations en créature immonde, mais aussi de peur d’être rejetée encore plus par ce dernier. Oui, car si vous l’ignorez, le fait d’être devenue un loup garou n’est pas le seul ‘statut’ de la belle. Cela faisait maintenant un peu moins de 6 mois qu’elle était enceinte. Oui, enceinte. Elle attendait un enfant de son amant mangemort. Vous imaginez un peu le tableau? Une future mère, et une lycan.

De nombreuses questions se bousculaient dans la tête de l’héritière des Raybrandts. Et si Torben n’acceptait pas leur enfant ? Et s’il l’a traité de monstre maintenant qu’elle avait cette anomalie dans le sang ? Et elle le transmettait à l’embryon qui grandissait de plus en plus dans son ventre ? C’est à cause de toute cela qu’elle avait décidé de fuir loin de tout et de tous. La mangemorte avait été faible sur ce point, mais personne ne peut être courageux tout le temps, et ne jamais fléchir une seule fois.

Breffons, que faisait donc t-elle devant cet immeuble à observer une scène qui se déroulait quelques étages supérieurs ? Je vous répondrais tout simplement que cela était son habitude. Quand on ressentait un amour aussi fort qu’elle pour son amant, même si, on s’interdit de l’approcher, de courir se blottir dans ses bras de peur d’être rejetée, et de lui faire aussi du mal, on ne peut renoncer à lui totalement. Alors, même si elle devait se tenir loin de sa vie, cela ne voulait pas dire qu’elle devait l’oublier et ne pas prendre des nouvelles de lui. C’était très fréquent qu’on voit une silhouette sombre encapuchonnée, qui observait cette bâtisse, et plus particulièrement un appartement. C’était, pour elle, une façon de savoir comment allait l’homme de sa vie…

Seulement ce soir, cela ne fut pas comme les autres soirs. Une fureur, une haine intense animée le regarde de Krystel. Se mordant les lèvres à sang, sans sentir la douleur que cela pouvait lui produire, elle jeta un dernier regard vers la fenêtre avant de se déplacer plutôt rapidement vers l’entrée de l’immeuble, avec la ferme intention de ne pas rester sans rien faire. Qu’est-ce qui pouvait faire rompre sa promesse de ne plus approcher le mangemort Badenov ? tout simplement qu’elle venait de voir, non pas que son amant, mais une femme, une résistance avec ce dernier, dans son appartement, en train de se bécoter. Au début, la piqueuse de petite amie avait frappé Torben avant de l’embrasser et de se coucher sur le canapé. Au moment où elle avait vu le père de son enfant couché sur sa maîtresse, prêt à lui faire l’amour, c’est en vrai furie que la mangemorte entra, voulant voir réellement de ses propres yeux cela…

Arrivée à l’étage de son amour, elle ne fût pas déçue. A ce qu’elle put voir, la résistance n’avait pas satisfaite le serviteur du seigneur des ténèbres, et était en train de se rhabiller, dans le couloir, viré par Torben, qui se trouvait dans l’encadrement de la porte. Rabattant son capuchon de sa tête, et laissant ses cheveux bruns descendre dans son dos, elle laissa voir son magnifique et très beau visage, qui n’exprimait que de la haine. Malgré sa colère, quelques larmes perlaient ses yeux, qu’elle retenait. S’approchant du nouveau couple, elle dit d’une voix déçu, cruelle, mais surtout triste, laissant couler quelques gouttes d’eau de ses yeux :



- Et bien, je vois que tu m’as vite remplacé. Et dire que je ne pouvais m’empêcher de penser à toi, de t’aimer. Il suffit que je parte pour que tu me trompes avec la première venue ? Avec cette traînée de résistante ? J’aurais cru que tu aurais pus choisir meilleure amante. Je ne sais que dire…Coucher avec elle !!! Avec ELLE !!! Tu me déçois… Et dire que je m’inquiétais pour toi ! Tu sais pour quoi je suis partie ? Pourquoi j’ai fuis mon poste, que j’ai renoncé à ma fortune et à tout ce que je possédais ? Pour toi ! Car je t’aime, et je pensais que cela était réciproque… J’attends un enfant de toi, tu entends !!!! Je suis enceinte de bientôt 6 mois… Mais non, ce n’est pas tout. J’ai été mordu par un Lycan et j’en suis devenue une à mon tour. J’ai passé plus de 2 mois à lutter contre cette anomalie, à m’interdire de t’approcher, de peur de te blesser, et toi pendant ce temps là tu te la taper. D’ailleurs, c’est une conversation privée espèce de traînée, et tu n’as rien à faire ici, sale sang de bourde. Tu n’es qu’une sous espèce qui me pollue la vie. Tu as de la chance, j’ai autre chose à faire que de te tuer. Tu as gagné un répit, mais sache que je vais te retrouver, et là, tu souffriras tellement que tu me supplieras d’achever ta lamentable vie de traînée. Mais pour l’instant, DEGAGE !!!!!


Aussitôt dit, aussitôt fait. Sans laisser à personne d’intervenir, elle foudroyât Katia du regard puis regardât l’escalier. Tout de suite après, en l’espace de quelques secondes, la résistante volât, pour s’écraser violemment contre le mur au dessus, et délaver les marches, la tête la première. Pas finis avec elle, la mangemorte lui lança un sortilège incarcération, pour être sûre qu’elle ne puisse se rattraper à la rambarde et atténuer sa chute. Un denier sort fusa en direction de la résistante qui dévalée violemment les escaliers, qui aurait pour effet, une fois sa cible atteinte, de mettre feu à ses vêtement. D’une voix toujours en colère, mais plus malheureuse qu’autre chose, elle prononça dans un presque murmure


- Je vois que tu as finis par me remplacer… Après tout, je te comprends, qui voudrait d’une lycan qui va peut-être mettre au monde un monstre ? Personne… Tu as raison de vouloir refaire ta vie avec une autre. Cependant, je te préviens, protèges là bien, car je te promet que je vais la retrouver et la torturera jusqu’à ce qu’elle rende son dernier souffle. Ce sera pareil pour l’élève qui m’a rendu inhumaine… Elles m’auront toutes les deux volées la chose la plus importante pour moi… Toi…

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Katia Moreau
Pt'ite Boulette Chérie
Pt'ite Boulette Chérie
avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 26
Localisation : Là où les mangemorts ne la trouveront pas ...
clan : Les Jontils !!!!!! lol
Humeur : Toujours mauvaise face aux serviteurs des Ténèbres
Date d'inscription : 16/12/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
0/100  (0/100)
Niveau magique:
11/20  (11/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Lun 14 Jan - 0:58

Torben avait tapé juste à côté d’elle avec son poing lorsqu’il avait entendu le prénom d’Ivan que Katia avait prononcé en étant désespérée. L’homme devait le haïr au plus haut point pour réagir ainsi. C’est alors que Katia s’était échappée de son emprise récupérant ses vêtements au passage. Torben était tombé parterre heurtant une vieille commode toute pourrie. Une photo était tombée juste à côté de lui le manquant de peu. Le jeune homme prit alors le cadre avec une délicatesse peu connu de lui. Sur la photo, Katia ne savait pas ce qu’il y avait.

Alors que Katia se rhabillait en toute hâte profitant du moment d’absence de Torben, celui-ci observait cette fameuse photo puis Katia, sur le point de partir, fut approché par Torben qui la saisit par les cheveux. Il lui faisait mal, atrocement mal mais elle ne céderait aucune larme pour cet homme vil et cruel. La jeune femme se fit emmener ainsi de force jusqu’à la porte d’entrée et il l’a jeta dehors. Au moins, elle allait enfin pouvoir partir malgré les quelques choses qui s’étaient produites et qu’elle aurait préféré éviter.

Elle finissait de s’habiller sur le palier. Quand elle vit une jeune femme en haut des marches. Les cheveux bruns, un regard de fer, la jeune femme était très belle. La jeune femme n’allait pas l’air vraiment ravie de la voir et lorsqu’elle parla, elle s’adressait à Torben. Mais bientôt elle s’en prit à Katia à l’aide de sa baguette. Katia fut envoyé de plein fouet contre le mur vers l’escalier. Alors ses mains et ses pieds furent liés et elle dévala l’escalier ainsi.

Son choc contre le mur l’avait déjà pas mal amoché, elle s’était ouverte au niveau de la tête, son visage avait des tâches de sang, le mur, d’un état miteux, l’avait aussi ouverte sur le flanc droit de sous le bras à la hanche. La jeune femme fut bien étourdie sur le coup, le choc l’avait presque mis chaos. Un bleu commençait à se former sur son front.

Ensuite elle descendit les marches de l’escalier une par une. Chaque parcelle de son corps subir un coup durant la descente. Ses mains et ses pieds étant liées, elle ne pouvait même pas se rattraper. La jeune femme eut le front frappé de plus en plus fort ouvrant peu à peu une plaie. Ses mains et ses bras étaient ensanglantés, du verre traîné dans l’escalier la blessant de par et d’autre de son corps. La seule chance qu'elle eut de descendre ainsi les escaliers fut d'éteindre les flammes qui s'étaient allumées sur ses vêtements laissant des marques de brûlures un peu partout sur le corps.

Enfin elle arriva en bas, l’atterrissage fut dur, Katia avait vraiment mal, une larme coula sur son visage, une fois de plus elle était seule pour s’en sortir. Alors Katia attrapa tant bien que mal sa baguette et marmonna d’une voix si faible que personne presque n’aurait pu comprendre.


- Diffindo …

Alors les cordes se tranchèrent mais Katia se blessa au poignet gauche étant donné qu’elle avait eu du mal à viser avec sa baguette. Elle fit de même avec les liens de ses jambes. Elle rangea la baguette dans sa poche et commença à s’accrocher à la rambarde. Ses mains, ses bras, ses jambes, son ventre, son visage saignaient. Katia était vraiment dans un sale état et encore, le mot était faible. Sa cuisse droite était ouverte dans toute sa longueur l’handicapant pour marcher.

Elle eut une pensée pour Ivan. Elle avait envie de lui en vouloir car cet homme dont elle s’était rapprochée sans qu’elle ne le sache n’était pas venu l’aider mais elle ne pouvait pas lui en vouloir tout simplement parce que qu’il est cherché ou pas, il ne les aurait sûrement pas retrouver. Cet homme qu’elle connaissait depuis peu mais qui l’avait consolé durant la soirée occupait une grande partie de ses pensées.

Alors Katia, appuyait contre le mur, se déplaça tout doucement s’appuyant sur son épaule gauche qui était resté à peu près intacte. La jeune femme entendit la mangemorte parlait à Torben. Malgré le court temps où elle l’avait vu, elle l’avait reconnu, c’était Krystel Raybrandt, la mangemorte disparue. Ils formaient sûrement un couple avant qu’elle ne décide du jour au lendemain, d’après les sources de la Renaissance, de partir, de prendre la fuite alors qu’elle était enceinte d’après ce que Katia venait d’entendre.

La jeune femme sortit dans la rue alors qu’il était quatre heures du matin. La jeune femme marchait tant bien que mal se dirigeant vers une destination inconnue dans une ville avec un nom inconnu. Elle marcha et marcha en ayant l’impression que cela faisait déjà des heures et des heures qu’elle marchait mais la nuit était toujours là, la lune n’avait pas laissé sa place au soleil. Au coin d’une rue, elle vit la sortie de la ville alors elle s’approcha et lut sur un panneau : « Manchester ». La jeune fille s’avait enfin où elle se situait.


Et oui, Katia n’avait pas transplané simplement parce qu’elle n’avait pas la force de transplanée. A la sortie de la ville, elle aperçut une petite ruelle sombre avec des cartons, des tas de choses qui allaient lui permettre de se cacher. S’enfuissent dans la ruelle, elle alla s’asseoir derrière une poubelle pour ne pas pouvoir être vu de la rue principale et à ce moment-là, regardant sa montre et voyant que sa marche avait duré deux heures, elle pointa sa baguette droit devant soit et dit d’une voix la plus distincte possible soit un murmure :

- Spero Patronum …

La jeune fille n’allait pas tarder à tourner de l’œil si elle n’avait pas des renforts pour l’emmener loin d’ici rapidement. Elle avait perdu pas mal de sang jusqu’à maintenant et elle ne savait pas du tout combien de temps encore elle tiendrait ainsi.

_________________


~ La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
~ En quête d'amour pour apaiser ses souffrances
~ Perdue, abandonnée à son sort, saura-t-elle s'en sortir ?
~ Isolée de tous, oubliée, meurtrie, tout cela sans être remarquée ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Lun 14 Jan - 18:54

Torben était en train de bien remmettre son foutu pantalon avec sa foutue ceinture. Comment se compliquer la vie en dix leçons par Torben. Il aurait peut être dû déjà mourir, cela lui aurait épargné tous ces évènements. Comme son grand-père, oui, comme lui. Mourir l'arme à la main face à ses ennemis. il aurait trouvé un ou deux résistants et aurait trouvé une mort héroïque au combat. Oui, c'est ce qu'il aurait dû faire. Il n'aurait pas connu à nouveau l'alcoolisme et la folie, et encore moins le désespoir. C'est plein de ces pensées noires et déprimantes que Torben vit une troisème personne arriver. Elle était de taille moyenne, portant une cape à capuchon rabaissé sur la tête. Ses cheveux étaient bruns, mais l'on pouvait voir son visage....


Krystel affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid


Pincez moi amis lecteurs, je rêve! Revoici l'amour de la vie de notre pauvre Torben, après plus de deux mois d'absence! Celui ci eut l'impression que son coeur manquait plusieurs battements. il semblait même s'être carrément arrêté. Rêvait-il? Non, impossible, cela ne pouvait pas être vrai! C'était tellement beau! Tellement attendu! Toute la colère et la frustration de Torben, ainsi que son désespoir des derniers mois le submergèrent totalement, et ses yeux devinrent vitreux, alors qu'il semblait particulièrement ému, incapable de bouger, incapable de parler. Krystel était là.


Mais pourquoi pleurait-elle? Et pourquoi le regardait-elle comme ça? Torben mit deux bonnes secondes à comprendre. Oh mon Dieu, elle pensait donc que Katia et lui...? Ben d'un côté elle avait pas totalement tord, ils avaient été pas loin de le faire, mais Torben n'avait pas voulu de ça. Sale con d'alcoolique pensa t'il, toujours à causer des problèmes aux gens qu'il aimait. Soudain, la tempête éclata. Elle pensait réellement qu'il l'avait trompé. Cette accusation l'énerva au plus haut point. De un, c'était totalement faux, de deux, qu'avait elle donc fait pendant tout ce temps? Torben en était meme parfois venu à penser qu'elle avait peut-être quitté le pauvre nul qu'il était pour un autre homme! Et elle, avait-elle seulement une idée de ce qu'il avait ressenti, en avait-elle juste une petite idée? Apparement pas. C'était injuste, totalement injuste. Enceinte de six mois? Torben resta sous le choc. Il venait de réaliser totalement qu'il allait bientot être père.


Krystel se mit ensuite à attaquer Katia de façon particulièrement violente tout en l'insultant de trainée, ce qui était d'un côté le cas. Torben quant à lui restait interloqué, bouche bée. Il n'arrivait pas à croire que sa compagne se trouvait devant lui. Il avait encore plus de mal à croire qu'elle pouvait réellement qu'il l'avait troimpée, alors que pendant ces derniers mois il s'était détruit la santé à essayer de la retrouver. Il avait été torturé, il avait manqué d'être tué, il avait failli finir sa vie en prison!


Torben sortit de l'encadrement de la porte, la prit dans ses rbas et l'amena à l'intérieur, claquant la porte et la fermant à clé dérrière eux.



- Bien, on a peu de temps, els résistants vont bientôt arriver. maintenant, veux tu bien m'écouter? Je vais te raconter ce qu'ont été ces deux mois d'accord? Déjà arrête de raconter n'importe quoi compris? Bien. Déjà, je ne t'ai jamais trompé. J'en aurais bien eu l'occasion, mais je en 'lai pas fait. J'ai d'ailleurs foutu dehors cette Katia dehors. JE NE L'AI PAS FAIT! De toutes façons, vu que visiblement pendant tout ce temps tu me surveillais, tu dois le savoir. nsuite, j'ai replongé. L'"Autre" a repris le dessus, et j'ai plus que jamais besoin de toi. Maintenant, a toi de décider, mais moi je t'aime et j'ai jamais cessé de t'aimer...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Mar 15 Jan - 0:28

Krystel ne savait pas se qui la retenait de mettre une claque à Torben, et de lui réserver un sort similaire à la traînée de résistante. Peut-être par amour pour lui. Peut-être parce qu’elle portait son enfant ? Oui, mais surtout parce que jamais, quelques soient les actes de ce dernier, elle ne pourrait s’attaquer à lui. Pour vous dire, si un jour, il retournait sa baguette vers elle, elle ne ferait aucun geste, ne lancerait aucun maléfice. Plutôt elle que lui. La mangemorte l’avait toujours pensé, et le penserait toujours. Que voulez-vous ? Comme quoi, même les méchants ne sont pas à l’abri du sentiment d’amour, même les plus cruel, comme les deux tourtereaux.

Mais, malgré le fait qu’elle l’aimait, elle ne pouvait ignorer la vérité. Il l’avait trompé avec Katia, une traître au rang de sorcier, une protectrice de ces êtres abjectes que l’on appelait couramment Moldu. Des larmes coulaient silencieusement de ses yeux bleus, ne pouvant les retenir. Cependant, elle ne fit pas un geste envers son amant, même si elle avait envie de lui coller sa main dans sa figure, avant de partir, une nouvelle fois, mais cette fois, pour ne plus revenir. Partir à l’étranger, en France par exemple, refaire sa vie et élever comme elle le pourrait son enfant, mais seule.

En fait, elle ne pourrait pas tourner la page sur sa relation, sur l’amour de sa vie, tant qu’il ne lui disait pas de sa bouche qu’il était vrai, qu’il avait oublié le belle jeune femme, qui attendait de lui se progéniture, dans les bras d’une autre. Par contre, il y avait un point qui était sûre. Jamais elle ne pourrait pardonner un tel affront envers elle. Elle qui lui avait offert son cœur, son âme, sa vie. Et elle qui était si belle, si intelligente, si forte et puissante sorcière. Que voulez-vous, l’héritière des Raybrandt n’est pas connu pour sa modestie, loin de là, et est très embu de sa propre personne. Concevoir qu’un homme puisse aller voir ailleurs, alors qu’elle lui appartenait, était impossible à ses yeux.

Malheureusement, il fallait bien qu’elle se rende à la réalité. C’était ce qu’il venait d’arriver. Mais quelle idée lui avait traverser l’esprit, le jour où la jeune femme s’était ‘oubliée’ dans les bras du mangemort, et lui avait donné sa vie, son corps, son amour. Et voilà ce qu’il lui était arrivée. Krystel était enceinte de bientôt 6 mois, fût mordu par une loup garou, devenant une lycan à son tours, et elle venait de surprendre Torben dans les bras d’une traînée, prêt à la tromper. C’était vraiment trop pour elle, et même pour une mangemorte aussi courageuse, cruelle, vile et puissante qu’elle. Elle venait d’être blessée dans un endroit où elle ne pouvait rien faire : son cœur.

Breffons, revenons au présent. Alors que Katia dévalait sans ménagement les escaliers de l’immeuble, la belle mangemorte, future mère, restât sur le palier, devant son amant, sans faire un geste, sans rien plus prononcer mot. Elle ne pouvait le faire. La seule chose qu’elle souhaitait, c’était de laisser exprimer toute sa tristesse mais aussi sa colère. Elle voulait tuer, oui, tuer pour se calmer, tuer pour atténuer sa peine, tuer pour le plaisir de le faire. Mince, pourquoi avait-elle laissé partir la maîtresse du père de son enfant ? De toute façon, elle savait qu’elle la retrouverait, et lui ferait subir mille et une tortures et souffrances, avant qu’elle ne la supplie de mettre fin à ses jours. Tant qu’à lui, elle ne voulait plus le revoir, ne plus entendre parler de lui, l’oublier, même si cela était impossible.

Au moment où elle voulut transplaner, Torben la prit dans ses bras pour l’entraîner dans son appartement, avant de claquer la porte derrière eux. Que voulait-il ? Qu’attendait-il d’elle ? Qu’elle lui pardonne ? Qu’elle fasse comme si de rien n’était ? Comme si elle ne venait pas d’apercevoir son homme avec un autre ? Voulait-il avoir ce qu’il n’avait pas pus avoir avec l’autre traînée ? Il pouvait toujours rêver. Jamais plus elle ne l’offrira à lui. Jamais plus elle ne désirait être dans ses bras, goûter à ses lèvres, le laisser la toucher, le laisser lui faire l’amour. Elle éprouvait un trop grand dégoût pour lui à présent. Elle avait beau l’aimer, il avait perdu sa confiance. Alors qu’elle se maudissait intérieurement de ne pouvoir calmer ses larmes, le mangemort prit la parole.

Quand il eut fini, elle ne put s’empêcher de lui décocher une baffe dans la figure. Fallait que ça sorte, et cela lui fit un bien fou. D’un revers de main, elle essuyât ses larmes de ses yeux, puis foudroyât l’homme du regard. Nan mais il croyait qu’elle allait avaler ça ? Il la croyait aussi naïve que ça ? Il se trompait lourdement. Le repoussant un peu brutalement, elle le regarde de haut en bas de ses yeux humides. D’une voix tranchante, en colère, ne pouvant se retenir de lui crier dessus, de lui faire comprendre son sentiment, combien elle lui en voulait, elle prononça :



- Ne te fout pas de moi Torben. Je t’ai vu, sur ce canapé au dessus de cette traînée. Je suis enceinte, pas aveugle !!!!!!! Explique moi pourquoi tu l’as amené chez toi si tu ne voulait la SAUTER ?????? Regardes - toi, tu es encore torse nue, tu portes encore son odeur putride sur ta peau !!!Besoin de moi ? Oh non, je pense pas, tu te débrouilles bien sans moi, tu t’ai trouver une nouvelle compagne, félicitation, je te souhaite tout le bonheur du monde avec elle, si je ne la tue pas avant. Trouve toi une autre excuse que l’autre pour justifier tes actes et assume un peu. N’ai-je pas le droit à la vérité après tout ce qui c’est passé entre nous ? Mais à croire que ce n’est que du vent pour toi !!!!!! Tu m’aimes ? Laisses moi rire. Tu t’en tapes une autre, alors de l’amour… Mais le pire d’en tout ça, c’est que réellement MOI, je t’aime, et pourquoi en fait ? Je me suis lourdement trompée sur toi. Et dire que je pensais que tu étais l’homme de ma vie. Et dire que je pensais que cela était réciproque… Et dire que j’attends un enfant de toi, et pendant tout ce temps, toi tu me trompais…


Contre elle-même, elle ne put s’empêcher de pleurer, et de laisser les larmes couler de ses yeux quand elle parla.Quand elle avait énoncé son enfant, elle avait inconscement poser sa main sur son ventre, caché par sa cape. Tout se chamboulait dans ses pensées. Elle avait tellement envie qu’il lui dise qu’il l’aimait, qu’il ne l’avait pas trompé, mais cela ne pouvait être le cas. Pourquoi il y a-t-il fallut qu’elle se trouve justement ce soir, devant son immeuble ? Pourquoi il ne lui arrivait que des malheurs ? Se laissant tomber sur le canapé, elle prit sa tête dans ses mains, essayant de se calmer, de raisonner correctement, mais sans succès…

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Mar 15 Jan - 17:51

Torben connaissait sa compagne comme personne, et lut dans ses yeux toute la détresse qu'elle ressentait en ce moment. Ces magnifiques yeux bleux. Ils avaient beau être emplis de larmes, ils faisaient toujours autant craquer Torben. Les yeux de sa Belle étaient si profons, si envoûtants, alors que son regard portait le mangemort aux nues à chaque fois qu'elle portait son regard dans le sien. Il ne pouvait rien faire contre ça, et il aimait de toutes façons tellement être regardé par Krystel qu'il n'aurait rien fait pour l'en empêcher. Par contre, pour la première fois de leur relation, Krystel ne le regardait pas avec amour ou affection, mais avec une véritable haine qu'elle ne voulait et ne pouvait d'ailleurs pas dissimuler.


De toutes façons, même si elle aurait voulu dissimuler sa rancoeur, elle n'aurait pas pu, Krystel était une femme au caractère entier et ne faisait jamais les choses à moitié. Quand elle avait décidé de détester quelqu'un, il était dur, même pour Torben, de la faire changer d'avis. Et il n'était pas sûr de vouloir le faire. Même s'il n'avait jamais trompé Krystel, il s'en voulait pour ce soir, et pensait mériter sa colère.


C'était auparavant la seule femme au monde qui parvenait à le comprendre et à le calmer. C'était la seule à l'avoir jamais touché au plus profond de son être, de son coeur, de son âme. Elle avait réussit à le guérir de sa folie. Elle allait lui donner un enfant. Elle était véritablement tout ce que Torben avait de plus cher dans sa vie. Et là, aujourd'hui, elle pensait de lui qu'il n'était qu'une enflure d'homme infidèle. Qu'il n'était pas digne de confiance. Torben s'en voulait horriblement, et pourtant, il en voulait aussii à Krystel de doutait de son amour pour elle de cette manière. Il lui avait promis plusieurs choses, et si Torben avait bien une qualité, c'était justement de tenir ses promesses. il comptait bien passer sa vie avec elle.


Pire, elle semblait attendre de lui qu'il confirme ce qu'elle pensait avoir vu alors qu'elle l'espionnait. CHose que bien évidemment Torben ne pouvait confirmer, vu quil avait jeté Katia Moreau dehors avant qu'il ne se passe quoi que ce soit. Elle semblait vouloir aussi s'enfuir loin, très loin. Chose que Torben ne pouvait bien évidemment pas se permettre. Il aimait Krystel, plus que tout au monde, et la savoir loin de lui, qui plus est en portant leur enfant, l'avait fait rebasculer dans la folie. Il ne voulait plus de cette vie. il voulait Krystel.


BAF! Ouille, dans les dents Torben! Une baffe en pleine figure! Bon, au moins, celle-ci, il était sûr de la mériter! Sa belle s'essuya les yeux, enlevant les larmes qui s'y bsouculaient, tout en le repoussant de façon plutôt brutale. bon, c'était pas gagné si elle ne le croyait pas quand il était sincère! Et voila qu'elle se mettait à hurler tout ce qu'elle lui reprochait, toute sa frustration, sa haine, son désespoir. Torben en resta un instant sans voix, tant les accusations le choquaient et étaient mensongères. Trouver une nouvelle compagne? Nan mais elle pouvait pas croire ça quand même! Voir Krystel dans un tel état brisait le coeur de Torben, mais il n'avait pas le choix; il devait subir la tempête jusqu'au bout, histoire de régler le problème une bonne fois pour toutes et de retrouver sa chérie. Sa chérie qu'à lui. Elle pensait qu'il la trompait...
*


- Nan mais t'es pas bien, tu sais pourquoi je n'ai rien fait avec elle, pourquoi je l'ai foutue dehors alors que je pouvais très bien la faire monter au plafond, tu sais pourquoi? Parce que je t'aime, et même quand l'"autre" revient et que je suis complétement torché, je peux pas m'empêcher de penser à toi! et pourquoi? Parce que tu es la femme de ma vie! Et toi, tu m'as abandonné! Sais tu seulement ce que j'ai fais des deux derniers mois? Je les ai passé à me faire torturer, blesser, ruiner, tout ça rien que pour te retrouver! Toi! Parce que je veux faire ma vie avec toi! Tu ne peux pas savoir dans quel état j'ai été durant ces denriers mois sans toi! T'en as AUCUNE IDEE! ALors ne me juges pas! Surtout que je ne tromperais jamais la mère de mon enfant, et encore mois la femme de ma vie! Comment tu peux croire que je t'ai été infidèle? Tu as bien vu que je l'ai foutue dehors, et lis dans mes yeux la vérité bon sang!
commença t'il à crier



- Ben tiens, parlons de ça! Toi t'as osé douter de notre amour, tu as pris la fuite! Tu ne m'as pas laissé une seule chance de te venir en aide! Et tu te permets d'me faire la morale? Tu sais par qui j'ai appris que j'allais etre père? Par ROGUE! J'ai failli mourir face à lui, et j'ai mis des semaines à me remmettre du duel! Mais moi je t'aime, je t'aime plus que tout! Alors arretes un peu d'en douter, je crois avoir suffisamment endurer de choses pour te le prouver,et s'il le faut, je donnerais ma vie pour que tu me crois à nouveau! Je ne suis plus à ça près de toutes façons, et sans toi ma vie n'a plus aucun sens...
dit il, a bout de souffle.


Torben finit par s'assoir à côté de Krystel, de lui prendre tendrmeent sa main, et de sécher ses larmes avec sa main de libre. Il était tellement ému. Il venait de retrouver la femme de sa vie et leur nfant. il avait tout pour être heureux... Si seulement elle le croyait...Si seulement elle revenait vers lui... ils pourraient peut être enfin mener une vie normale, une vraie vie de couple...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Mer 16 Jan - 5:57

Pourquoi la vie de Krystel était si compliquée ? Ne méritait-elle pas un peu de bonheur après tout les mauvaises bonnes choses qu’elle avait faite ? Il faut croire que non. A chaque fois que cela va bien, il lui arrivait un truc qui chamboulé tout. Elle n’avait pas le droit à aucun repos. Alors qu’elle venait de prendre la tête du département de l’armée du grand ministre Lord Voldemort, et que tout roulait à merveille dans sa relation amoureuse avec Torben, il fallait qu’il y ai des hic. D’une, la belle se fit mordre par une lycan, qui l’a contamina en même temps, et de deux, quelques jours plus tôt, elle avait appris qu’elle était enceinte. Et maintenant, ça, elle venait de surprendre l’homme qu’elle considère comme celui de sa vie, dans les bras d’une autre, prêt à lui faire l’amour.

Ce fût vraiment un coup dur pour la mangemorte, surtout, qu’attendant un enfant de lui, elle avait les nerfs à fleur de peau, et cachait bien sa peine et ses larmes. Car oui, elle ne pouvait s’empêcher de pleurer silencieusement certes, mais pleurer quand même, fasse à ce qu’elle venait de découvrir. C’était comme si tout son monde s’écroulait. Plus rien maintenant ne la retenait en Angleterre, plus rien. La chose la plus importante pour elle venait de se briser en mille morceaux, emportant son cœur au passage.

Ne pouvant s’empêcher de revoir sans cesse l’image de Torben, déshabillant cette traînée de Katia, puis se couchant sur elle, prêt à lui faire l’amour, l’héritière des Raybrandts prit sa tête dans ses mains, essayant de chasser toutes ses pensées. Nan, c’était trop dur. Pas lui. Pas celui qu’elle aimait. Pas celui pour qui elle était prête à tout. Pas le père de son enfant. Nan, elle ne pouvait pas se faire à cette idée. Mais pourquoi avait-elle voulu l’apercevoir, ne serais ce qu’une instant ? Pourquoi ce soir ? Pourquoi à elle ? Pourquoi lui ? C’était donc t-elle trompée autant ? Etait-il comme tout ses hommes infidèles qui trompent à la première occasion leur femmes, qui les attendes au coins d’un feu et qui aurait passé sa journée à s’occuper de ses enfants ? (je suis partie dans mon délire je sais XD )

La réalité était cruelle à assumer. La belle jeune femme ne pourrait pas assumer l’éducation de l’être qui grandissait dans son ventre toute seule. Alors qu’elle pensait à cela, elle se rappelait une des sorte de visions, où on ne sait quoi, qu’elle avait eu dans le cimetière, quand elle s’était recueillit sur la tombe de ses ancêtres. Elle était dans la demeure de sa famille, et son fils à ses côtés. Ils se disputèrent violement, le ton monta vite, et ce dernier parti, pour ne plus revenir, laissant sa mère seule. Elle fût interrompus dans ses pensées désespérément triste, par les cries de Torben, qui essayer de s’expliquer.

Une nouvelle fois, il parla de sa ‘double personnalité’, et il lui redit qu’il l’aimait, disant même qu’elle était pour lui, la femme de sa vie, et que s’il avait voulu la tromper, il l’aurait fait. Sur ce point, il marquait un point, mais cela n’expliquait pas ni ne pardonnait le fait qu’il eut déshabillé Katia, et lui-même. Cela prouvait bien qu’il avait voulu coucher avec une autre quand même !! Il évoqua ensuite ce qu’avait été sa vie pendant ses 2 longs mois d’absence. Elle savait que cela n’avait pas été facile, mais pour elle non plus ! Elle avait dû survivre sans se faire voir, traînant dans des quartiers les plus mal famés qu’il existait, se refusant tout contact humain, de peur d’être reconnue. Cependant, ces mots la touchèrent. D’un côté, il y croyait, mais de l’autre une petite voix lui disait de ne plus lui faire confiance.

Au bout de 5minutes, il s’arrêta un instant dans ses paroles, laissant quelque seconde de silence, comme pour qu’elle puisse bien assimiler tout ce qu’il lui disait. Une nouvelle fois, il essaya de la convaincre de le croire. Il lui apprit qu’il avait appris son statut de père par Severus rogue.. ?! Hein ? Mais comment ce fils de chacal l’avait sût ? Elle ne l’avait dit à personne !!! Se pouvait-il que la résistance ai infiltré st mangouste ? C’était un point à creuser plus profondément, mais cela plus tard, pour l’instant, elle avait autre chose à penser. Il finit par lui dire une chose qu’elle pensait et éprouvait pour lui : il était prêt à laisser sa vie pour elle.

Mêlant ses gestes à ses paroles, il s’assit à côté de la mangemorte, qui avait relevé la tête vers lui, des larmes coulant toujours de ses yeux. Il lui prit une main, et de sa deuxième, lui essuya l’eau qui perlait le visage de sa belle. Cette dernière reste là, sans bouger, sans rien faire. Elle était si contente de voir qu’il ne la rejetait pas. Mais si c’était une ruse, une manière de se faire pardonner pour ce qu’il avait fait? S’il essayait de l’amadouer ? Nan, Torben n’était pas comme ça. Enfin, en même temps, elle venait de le surprendre avec une résistance, sur ce canapé même, les deux presque nus. Krystel voulait des explications pour cet acte.

Qu’il était compliqué de prendre une décision, de savoir quoi faire. Quand elle croisait le regard du jeune sorcier, elle n’avait qu’une envie, c’était de se jeter dans ses bras, de l’embrasser, et de se serrer fort contre elle, qu’il lui dise combien il l’aime, qu’elle lui dise tout ce qu’elle avait aussi subi, ce qu’elle avait craint, toute ses peurs. Mais d’un autre, elle avait envie de lui remettre une claque et de partir loin de lui. Après tout, n’avait-il pas essayé de la tromper ? C’était un vrai conflit qui se mener dans son esprit. Ne pouvant s’empêcher, ne pouvant résister aux gestes si doux du mangemort, elle posa une de ses mains sur son visage du père de son enfant, puis elle approchât prêt de ce dernier, très prêt, mais au dernier moment, alors qu’ils allaient enfin coller leurs lèvres l’un l’autre, elle tournât la tête et lui dit au début calmement puis de plus en plus énervée, se remettant à pleurer :



- Je t’aime Torben, je t’aime plus que tout ce que je possède, tout, même ma vie. C’est pour cela que je suis partie. C’était mieux pour toi… Pour notre enfant, j’avais l’intention de te le dire, mais je suis devenue une bête de foire entre-temps. Mais ce n’est pas important. Dis moi, si tu n’avais pas l’intention de me tromper, pourquoi lui as-tu enlevé ses vêtements et les tiens par la même occasion ? Pourquoi ? Pourquoi as-tu fais cela hein ? Tu m’expliques ? Je t’ai fais quoi pour mériter ça ? Pas une seule fois tu n’as quitté mes pensées !! Pas une seule fois, tu ne m’as pas manqué, et je te retrouve avec une autre. Pourquoi ? J’ai vécu pendant 2mois loin de la personne qui représente tout pour moi ! J’ai vécu une vie de errance, essayant de trouver de la nourriture, mangeant des fois des rats morts !!! J’ai dû m’interdire tout contact avec les autres, de peur que tu me retrouves. Je suis devenue un monstre !! Tu m’entends ??? Je suis un MONSTRE !!! Et pendant que je me demandais si j’avais contaminer notre enfant, si un jour je trouverais le moyen de redevenir une femme que tu pourrais aimer, une femme normal, je te retrouve sur le point de faire l’amour à une autre. Alors je te le redemande. Si tu m’aimes, pourquoi tu as voulu coucher avec elle POURQUOI ???????


En prononçant ce dernier mot, elle laissa échapper tout le fardeau de ce qu’elle avait vécut par ses pleures et ses quelques coups tapés faiblement contre le torse nu de son homme, avant de se jeter dans ses bras, ne pouvant s’empêcher de pleurer, craignant sa réponse, craignant qu’il ne veille pas d’une amante anormal, qui pourrait le blesser lors d’une de ses transformations, craignant qu’il ne la regarde plus de la même façon, craignant qu’il ne reste que par devoir, que parce qu’il avait maintenant un statut, et non plus restant avec elle pour elle…

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Torben Badenov
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
Prof de Magie Noire, Père et Fiancé
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : double compte de Voldy
clan : Mangemort, Garde du Ministre
Humeur : excellente, toujours ^^
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Mer 16 Jan - 17:50

Le tourbillon des pensées qui se bousculaient dans l’esprit de Torben le mettait à mal. L’alcool, la honte, la situation, le fait qu’il aie enfin retrouvé la femme qu’il aimait après deux mois d’absence, de disparitions, de meurtres, de souffrances. Elle était enfin là, portant leur enfant, le fruit de leur amour. Parce qu’ils s’aimaient, cela ne faisait pas l’ombre d’un doute pour Torben. Il était loin d’être parfait, très loin même, il était sujet à des crises de folie, soupçonnait être schizophrène, avec un penchant certain pour la boisson et la guerre. Il n’était pas ce qu’on pouvait appeler le compagnon idéal pour passer sa vie. Mais il aimait Krystel. Il regrettait avoir été faible et s’être laissé une fois de plus dominé par son autre lui, la fraction de sa personnalité qui inhibait totalement son sens de la morale et de l’honneur. Quand il se laissait dominer par cette facette de sa personnalité, il commettait des choses vraiment affreuses. Les exemples étaient multiples : le meurtre particulièrement sauvage des parents de Katia Moreau, le viol de celle-ci, la prise d’assaut du Castel Straghov ou encore ce qu’il avait faillit faire ce soir. Tout ça à cause de cette maudite nuit, sa première bataille, la bataille de la Vieille Forêt contre ces trolls. C’était là qu’il avait tué son premier ennemi. C’était là qu’il avait pour la première fois vu l’émergence de l’autre. Attention, Torben avait conscience d’être lui-même capable de tout ceci, et était lui-même responsable de dizaines de morts et d’autres choses horribles. Mais il avait toujours fait cela face à face, en laissant à son adversaire l’occasion d’un véritable duel.


Et si Krystel ne l’aimait pas, elle ne serait pas ici ce soir. Et si lui-même ne l’aimait pas, il ne l’aurait pas fait rentrer, et aurait fait des bébés Torby à Katia Moreau. Mais non, il ne l’avait pas fait. Le visage de Krystel lui avait rappelé qui il était, et que jamais il ne ferait une telle chose. Jamais. Et surtout pas à Krystel Raybrandt, d’une part parce que c’était la femme de la vie à Torben, d’autre part qu’elle aurait été largement capable de le tuer en cas de besoin ! Mais cette dernière chose ne comptait pas. Pour ce qu’il avait failli faire ce soir, le jeune mangemort d’origine estonienne se sentait prêt à subir le juste courroux de sa compagne. Si justement cela pouvait le pardonner, alors qu’il en soit ainsi. Torben avait mal au cœur. Il était malade. Voir son amour dans un tel état de détresse lui minait la santé et le vidait de son goût de la vie. Il ne vivait de toutes façons uniquement pour elle. Elle semblait tiraillée entre le fait qu’elle était amoureuse de lui et par le fait qu’elle était extrêmement en colère à cause de ce qu’il avait fait. Visiblement, elle ne pouvait s’empêcher de l’aimer, car elle commença à se rapprocher de Torben, mais écarta le visage au moment même où elle allait l’embrasser. Torben ressentit alors un terrible pincement quelque part dans sa poitrine. Krystel reprit alors la parole. Elle semblait calme, mais au fur et à mesure qu’elle parlait, elle s’énerva de plus en plus jusqu’à pleurer à nouveau.


Mieux pour lui qu’elle soit partie ? Nan mais je rêves :suspect :! Elle nous fait quoi là, elle n’avait aucune excuse ! Elle a douté de leur amour ! Elle a douté de lui ! Et elle était devenue quoi ? Une bête de foire ? N’importe quoi ! C’était parfaitement vivable d’être loup-garou de nos jours ! Et si le petit le serait aussi, eh ben tant pis ! De toutes façons, il aimait sa compagne et son enfant avant même qu’il naisse, alors quelle importance ? Elle a évité le contact avec les autres êtres humains pour éviter qu’il la retrouve, nan mais je rêves là ou quoi ! Elle n’avait aucune confiance en lui ! Et là voilà qui insinuait que cela changeait quelque chose pour lui qu’elle soit devenue différente. Et alors ? lui, il était fou et le pire était qu’il en avait conscience, est ce que cela avait empêché sa Belle de l’aimer pour autant ? Non, tout simplement parce que els deux jeunes gens s’aimaient d’un amour véritable. Ce n’était pas qu’un flirt ou une petite amourette, ou alors un plan sexe. Non, pour Torben en tous cas, il s’agissait de LA fille, et il ne la laisserait pas lui passer sous le nez sans se battre !



- Pourquoi j'ai failli faire cela? Tu connais la réponse mon amour. Tu la connais mieux que personne. Cela peut sembler facile, cela peut sembler être qu'une vulgaire excuse, mais pourtant je te promets que l'autre est revenu. Le pire, c'est que je l'ai laissé faire. Pourquoi? Parce que tu m'avais quitté pour je ne savais quoi. Il m'a dit que tu m'avais quitté pour un autre homme, que j'étais nul, faible, indigne de toi, que je ne méritais même pas de vivre vu que je t'avais perdue. Cependant, il m'a promis que sio je le laissais faire, il m'aiderait à te retrouve rpour te voir une dernière fois. Parce que je t'aime. Je t'aime plus que tout au monde. Et tu n'es pas un monstre. Tu es la femme que j'aime. Tu es la femme de ma vie. Je t'aime...
finit il en un murmure


Torben prit Krystel dans ses bras qui venait de s'y blottir. Il posa sa main libre dérrière sa tête et l'embrassa sur la joue. Il l'aimait tellement. il était prêt à tout pour la récupérer.


- Ecoutes, je regrettes vraiment de m'être laissé faire par mon autre... Ce qui a failli arriver ce soir a cause de lui et par ma faute, je ne me le serais jamais pardonné. Mais je veux être avec toi... Toujours... Je veux passer le reste de ma vie avec toi mon amour...

_________________

Membre de la Garde Rapprochée de Lord Voldemort
Détaché à Poudlard en temps que Professeur de Magie Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Raybrandt
Lycan, mère et fiancée
Lycan, mère et fiancée
avatar

Nombre de messages : 676
Age : 29
Localisation : Dans le coeur sombre de Torben
clan : Celui de ma famille
Humeur : Tyranniquement mauvaise imbécile
Date d'inscription : 18/10/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   Ven 18 Jan - 20:28

Qu’il était bon d’être dans les bras de Torben pour la jeune femme. Sa peau si douce, la chaleur de cette dernière contre elle. Cela lui avait tellement manqué. Elle aurait pus y rester contre cette dernière toute sa vie. Mais elle ne pouvait pas. Et puis, il y avait comme une autre odeur, celle de la résistant. C’était insupportable pour elle. Pas ça, tout mais pas ça. C’était la seul chose qu’elle ne pouvait pardonner : l’infidélité. Surtout qu’il était pour elle, l’homme de sa vie ! Elle attendait un enfant de lui ! Il représentait tout pour elle, tout. Il était sa vie, son âme, une moitié d’elle. Pas une seule fois, il ne quittait ses pensées. Mais il faut croire que cela n’était pas réciproque.

Prête à partir définitivement, à transplaner loin d’ici, loin de l’Angleterre, loin de toute cette souffrance, Torben prit la parole pour s’expliquer. Elle savait pourquoi il avait faillit faire ça ? Non, elle l’ignorait vraiment. Jamais elle ne l’aurait crut capable de faire ça, de la tromper. Mais…Torben, oui, mais pas « l’autre ». Mais ce n’était pas non plus une excuse !! Comme pour confirmer ses pensées, le mangemort évoqua ce point. Il n’avait donc pas lutté car elle était partie ? Un sentiment de remords envahit tout à coup mais il ne dura pas bien longtemps. Pourquoi ? Parce qu’elle restait persuadée qu’elle pourrait lui faire du mal à cause de son statut de lycan, et elle ne pouvait pas supporter cette idée.

Quand il lui murmura qu’il l’aimait plus que tout, qu’elle était la femme de sa vie, et non un monstre, Krystel ne put s’empêcher de resserrer son étreinte contre le mangemort, même si elle ne le fit pas très longtemps. Elle savait que quand elle allait repartir, cela serait encore plus dur pour elle. Elle venait de le ‘retrouver’, et le quitter à nouveau. Cela lui sera encore plus douloureux. Elle ne pensait plus du tout à Katia, et au fait qu’elle ait surprit dans les bras de SON amant. Enfin, juste le passage ou il était au dessus d’elle. Sa vengeance, sa promesse de la tuer, non, elle ne l’oubliera jamais. La résistance avait beaucoup de souci à se faire de ce coté. Elle se montrerait sans pitié, et n’hésiterait pas un seul instant à la faire souffrir et la tuer sans aucun remord, mais au contraire, en éprouvant un plaisir sadique. D’ailleurs, elle commencera par ses proches, histoire de la blesser d’abord moralement, qu’elle se sente coupable de leurs morts, avant d’achever sa minable petite vie…

Posant sa main derrière la tête de la belle, il l’embrassa délicatement sur la joue. Elle eut un léger frisson. Elle n’était plus trop habitué à des marques d’affections, à des ‘contacts humains’. Contrairement à ce qu’on pouvait penser, elle avait fui tout le monde. Elle n’était pas partie se prélasser dans le lit d’un autre homme, loin de là, bien au contraire. Elle n’avait pas connu une présence qui lui tenait ‘chaud’. Nan, elle avait connu le froid glacial de la solitude, se maudissant de l’anomalie qu’elle avait attrapé, essayant de chercher des remèdes en vain, luttant contre son envie d’aller voir Torben, ne voulant pas le blesser, ne voulant pas qu’il se rattache à elle, qu’il voit qu’elle est enceinte et reste avec elle par obligation et honneur.
Torben lui dit une nouvelle fois qu’il regrettait d’avoir laisser sa folie l’emporter sur lui, qu’il l’aimait plus que tout et qu’il voulait passer le reste de sa vie avec elle. Il avait l’air tellement sincère, et il resserra leur étreinte. Comment ne pouvait-elle pas résister ? Pourtant, il le fallait, enfin, c’est ce qu’elle se disait. S’éloignant de lui, les larmes au yeux, elle prit la parole, d’une voix tremblante, dans un murmure



-Torben. Tu ne comprends donc pas ce que je suis devenue? Je ne serais plus jamais la même. la chaire de mon épaule droite est meurtrie à jamais. Cette anomalie… Il n’y a pas de remède. Même dans les plus noir sortilège ne peut rien pour moi… Rien n’apparaît aussi sur les descendants… J’ai peut-être contaminé mon enfant. NOTRE enfant !! Avant même qu’il naisse, je suis déjà une mauvaise mère… Je n’aurais pas du le garder… Je n’aurais pas du revenir. Tu n’aurais pas dû le savoir. Tu aurais pu ainsi m’oublier plus facilement. Tu peux oublier ton honneur avec moi, tu ne me dois rien mon amour, rien. Ne reste pas avec moi, n’accepte pas cet enfant par obligation. Je ne le supporterais pas…Je vais…je vais disparaître de ta vie…Oui, c’est mieux pour toi…Rejoint ta résistante, et soit heureux…C’est tout ce que je souhaite…Ton bonheur. Ne t’en fait pas pour moi, je ne le mérite pas.

_________________

Pour vous désservir
Double compte de Sevychou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interessantes Retrouvailles [PV, donc clem tu viens pas XD]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je viens en Paix
» N°1670 - Retrouvailles entre cousins. (pv)
» Allez viens de Mirodin
» J'viens tous vous tripoter.
» Album photo de Clem ! [Clem1429]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Vos Demeures Respectives :: Appartements :: Appartement de Torben Badenov-
Sauter vers: