AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 intrusion surprise (fini)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: intrusion surprise (fini)   Ven 11 Jan - 0:36

La maison des Cooper était une de ces vieilles demeures victoriennes, grande et isolée, dans la banlieue Londonienne, au milieu d'un terrain entouré d'une immense grille, avec son grand portail sinistre et grinçant...

le jardin, qui avait du être rempli de fleurs dans le passé, était aujourd'hui laissé à l'abandon. Cet édifice se transmettait de génération en génération, et il appartenait toujours au premier né d'une lignée. Ainsi le propriétaire des lieux, à présent, était un certain Matheo Cooper. Cependant, étant donné que Matheo n'avait pas encore atteint l'âge de raison, il n'avait que 6 ans, c'était ses parents qui, officiellement, géraient la maison.

Après la disparition de Mr Cooper, Mme Cooper Delmonti se trouva toute abandonnée, dans un bien grand domaine, avec son enfant et une elfe de maison pour la seconder dans l'entretient de la bâtisse.


Ce jour là, le petit Matheo était tout seul. Enfin presque tout seul, puisque Charlottine, l'elfe de maison avait pour ordre de le garder, en plus de toutes les tâches qui lui incombaient habituellement: à savoir le repassage, la vaisselle, la lessive, le menage... les corvée habituelles d'une elfe de maison.

Seulement Charlottine, qui fesait un travail parfait habituellement, avait un petit défaut... enfin plusieurs: elle commençait à devenir âgée, et avec le temps, certaines facultés ont la facheuse tendance à nous lâcher.

Comme la vue, par exemple.

Justement, Charlottine avait la vue basse, ce qui à priori n'est pas un problème lorsqu'on porte des lunettes, mais c'est embêtant quand on les pose n'importe où, puis qu'on les oublie.
En effet, Charlottine avait, en plus de sa vue basse, parfois des trous: Elle posait un objet quelque part, et passait à autre chose. Puis soudainement , se rendait compte de la disparition du dit object, sans se rappeler où, damned, avait-elle bien pu mettre ce fichu truc (ses lunettes, la plupard du temps, et parfois, autre chose).. . Sa maîtresse les avait même trouver un jour dans le panier à linge sale, au milieu des chaussettes et de tout le reste.

Donc, même si Charlottine était une elfe de maison exemplaire, Alathea avait tout de même du mal à compter sur elle les yeux fermés.

Mais ce jour là, Mme Cooper Delmonti n'avait pas vraiment le choix. Une urgence l'avait precipitée dehors, l'obligeant, dans son plus grand désarroi, à laisser Mattheo seul avec Charlottine. Dieu merci la course ne serait pas longue, un quart d'heure tout au plus. C'était certe court, mais suffisament long pour un enfant, surtout quand il faut trouver une idée brillante pour faire une bêtise.

Donc Matheo se trouvait seul à la maison. Il était 4 heures. L'heure bénie du goûter. Dans le placard du haut se trouvaient justement les muffins et le jus de citrouille. Donc Matheo s'aventura près du placard, prit les muffins et le jus de citrouille. D'ailleurs, il avait une drôle de couleur ce jus. De orange il passait au vert... ben peut être que la citrouille n'était pas mûre... Et puis, il y avait une madame dessinée sur la bouteille... qu'à cela ne tienne, Matheo avait son jus de citrouille et il avait soif. Donc il but a la bouteille.

« Bâââââ! Il est vraiment pas bon le jus de cirtouille pas mûr!!! »

Juste à ce moment là, maman arrive, et voit son petit bonhomme avec une bouteille de recure-tout à la main et la bibine pleine de liquide verdâtre, avec quelques miettes de chocolats et le reste de muffin écrasés au sol.


« PORCO CARNE!!!!!! QU'EST CE QUE TU AS FAIT!!!!! »

Son sang ne fit qu'un tour. Le bambin sous le bras, la bouteille coupable sous l'autre et direction Ste Mangouste. Dans la panique, les protections magiques pour la maison ne furent pas activées, Charlottine se trouvait seule dans la cave (ben oui, elle cherchait ses lunettes ...). Donc la demeure était grande ouverte....

Justement, 3 heures plus tard, le temps d'un bon lavage d'estomac et surtout de calmer la mama terrorrisée, Alathea rentra enfin à la maison, avec Matheo, qui ne savait plus très bien où il avait le plus mal: le ventre ou les fesses... hum, dur dilemne!

Mais Matheo était trop content de rentrer chez lui. Et quand on vous vide l'estomac, justement, ça creuse. En plus, il y avait de la lumière. Charlottine avait du préparer un bon repas...
Mais Charlottine sortit de la remise, au fond du jardin, toute fière d'avoir enfin mis la main sur ces satanées lunettes.
Matheo fonça alors à la maison, puis en ressortit quelques secondes plus tard, tout apeuré pour se réfugier dans les jupes de sa mère.


- maman... y a quelqu'un à la maison.

- Ce n'est pas Charlottine?

- Nan... je connais pas...

Décidemment, ce n'était pas la journée.

-Tu restes là, avec Charlottine. Je vais voir ce que c'est.

Alathea sortit sa baguette, arriva doucement vers l'entrée. La porte était justement ouverte, et la lumière allumée. Elle tendit le visage vers l'intérieur, prête à jeter un sort sur l'intru qui avait osé s'aventurer chez elle.

- QUI EST LÀ?


Dernière édition par le Mer 13 Fév - 21:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle V.D.Grindenfersen
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 27
Localisation : Toujours au mauvais endroit...
clan : Dark Lord
Humeur : Selon les rencontres...
Date d'inscription : 11/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Dim 13 Jan - 21:16

La nuit venait de s'annoncer et Arielle sortait doucement de sa demeure afin de s'abreuver délicieusement de quelques victimes. Ses yeux pétillaient de malice et elle avançait tel une ombre, dans les fonds sombres de Londres. Habillée d'une longue robe rouge qui montrait nettement les formes de son corps, une cape de velours d'une couleurlui était endossée, équipée d'une capuche qui masquait la moitié de son visage bien que mèches rousses s'échappaient du vêtement. Les lèvres rouges faisaient ressortir la couleur craie de son visage dans la nuit. La lune éclairant à moitié sa silhouette qui se propageait furtivement jusqu'à une demeure afin d'y trouver une quelconque victime. Le plaisir d'entendre les cris de douleur, l'entortillement des corps et voir une lueur de souffrance sur leur visage était toujours une partie de plaisir. Arielle n'a jamais laissé à ses victimes le temps de souffler, sauf lorsque celle-ci s'échappait, comme Miss Fleur et Tonks qu'elle avait croisé dans la cabane Hurlante du domaine de Pré au lard. QUoi qu'il en soit, la vampire prenait toujours un malin plaisir à faire souffrir avant de tuer. On se demande de quoi elle tenait cela >< Bref, elle finit par repèrer une habitation ou une lumière vacillait à travers le carreau. Mmm, la rousse pouvait déjà sentir l'odeur délicieusement humaine arriver jusqu'à elle et les cris d'enfants qui lui parvenait jusqu'aux oreilles. Elle ne prena pas la peine de voir à qui la maison appartenait et pénétra silencieusement par la porte en l'ouvrant par un moyen tout simple, la baguette! Arrivée dans le hall d'entrée, elle put entendre des pas se diriger vers elle et s'éclipa discrètement de son endroit pour apparaître derrière un garçon tout appétissant. Le gamin, ne la voyant, se mit à chialer avec l'autre batârde, ce qui aurait pour effet de faire revenir la femme vers ses bambins. Arielle n'attendait que ça et empoigna fermement le gosse par la gorge de sa main froide et blanche en l'empêchant de respirer. Voyons à quoi emmenait la colère d'une mère dans cette situation. Le visage de Arielle était tout à fait impassible mis à part la lueur de gourmandise qui luisait dans son regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Lun 14 Jan - 21:52

Allez savoir pourquoi, peut-être pris d'un violent élan de courage, et surtout de témérité, Matheo décida qu'il fallait protéger sa mère. Ni une ni deux, dès qu'elle eut le dos tourné, il fonça dans la maison, pour se confronter à l'intruse en rouge qui se trouvait chez lui. Malheureusement, son audace eut raison de lui: il se retrouva baillonné par une main blanche et glaciale, qui lui serrait le cou dans le même temps, rendant sa respiration difficile.

Le sang d'Alathea se glaça, dès qu'elle arriva au seuil du salon. Jamais elle n'avait vu spectacle plus terrorrisant: son petit garçon, pris à la gorge par une femme rousse, d'une extrème pâleur, dont la beauté n'était qu'un masque qui cachait l'ogresse se rejouissant d'un succulant repas à venir: Matheo.

Elle ne réfléchit pas et cria tout de go, la baguette pointée vers l'adversaire,

RICTUSEMPRA!!

La jeune femme rousse, alors qu'elle fixait d'un regard avide Alathea, commença à se contorsionner nerveusement, puis éclata d'un rire cruel qui n'en finissait plus. Dans son hilarité, elle desserra l'emprise qu'elle avait sur Matheo, qui en profita pour foncer derrière sa mère (la prochaine fois, il laisserait maman se débrouiller toute seule... mais quand il aura une baguette... elle verra la méchante madame.. il la transformera en .. en cornichon, tient..)
Alathea en profita pour envoyer son fils vers Charlottine,qui était tapie derrière la porte, tremblante comme une feuille, les mains sur ses gros yeux globuleux (et ses lunettes par la même occasion...) .
Elle ordonna alors à la vieille elfe:


Emmène le en sûreté. Tu sais où.

Oui maîtresse


Un pop derrière elle la conforta sur le fait qu'ils étaient partis et qu'elle se retrouvait seule avec cette créature, qui ne lui était pas si inconnue que ça...

Flash back:


La nuit était claire, grâce à la lune pleine et lumineuse. Deux sillouhettes, dont la plus petite suivait la première, apparurent à la croisée d'un chemin et se dirigeaient d'un pas lest vers une vieille bâtisse mal entretenue...les deux individus étaient encapuchonnés dans une grande cape noire. Ils s'avancèrent finalement devant la barrière de la bâtisse. Le plus grand des deux fit un signe à son congénère et ce dernier resta en retrait. Une troisième silhouette arriva bientôt, s'arrêta devant eux. Le plus grand des deux suivit cette nouvelle personne et ils pénétrèrent dans la maisonnée avec grand fracas. Des cris terrifiants se firent d'abord entendre, puis un murmure, suivi d'un silence tenace. Une lumière apparut alors de la maison, pour se rééteindre derechef. Le manège
se reproduisit deux autres fois.
La personne, qui était restée tapie derrière la barrière, se releva et courru d'un pas léger vers la maison.
Quand Alathea pénètra dans le salon de la masure, elle vit tout d'abord un corp désarticulé, livide, étalé de tout son long sur le sol, la gorge entrouverte. Pourtant, il n'y avait aucune trace de sang autour du cadavre. Arthurus la regardait d'un air amusé, comme s'il prenait plaisir à voir les réactions de son épouse face à la mort. Alathea releva la tête, et vit à côté de son mari, une femme, très belle, mais dont la pâleur de la peau faisait non seulement ressortir ses cheveux roux, mais aussi ses lèvres d'un rouge flamboyant. Alathea pensa d'abord à la marque de rouge à lèvre que cette dame utilisait, qui devait être d'une pitoyable qualité car il coulait... jusqu'à ce qu'elle réalise avec effroie que c'était du sang. Arthurus s'approcha d'elle, un sourire en coin, comme si, décidemment, la scène était très amusante, passa son bras derrière le dos de sa femme, pour la rassurer, et de l'autre désigna la troublante créature en face de lui.


Ma chérie, je te présente Arielle, Arielle V.D Grindenfersen... Elle doit faire quelques missions avec nous. Et c'est une personne très charmante et fort sympathique, malgrès les apparences, tu verras.


Il se tourna alors vers Arielle, car les présentations étaient de mise:

Arielle, voici ma femme, Alathea.

fin du flash back


Elle se souvenait maintenant. Arielle. Arielle la vampire. Ce qui expliquait ce regard avide et gourmand qu'elle arborait, en regardant Matheo. Alathea en frissona de terreur..
Le sortilège commença à se dissiper. Alathea avança vers la vampire,la baguette toujours pointée vers elle, et lui dit:


Tu apprendras, chère Arielle, que s'attaquer à un enfant animal ou humain, quand la mère n'est pas loin, est purement suicidaire...à moins d'achever la mère avant. Et encore, cela ne garantit rien. N'as-tu rien appris de l'expérience du seigneur des ténèbres?

Elle faisait bien évidement référence à la disparition de Voldemort, face à Lily Potter et son fils, Harry, alors âgé d'une année et qui avait gagné, grâce à ce malheureux exploit, le triste surnom de Survivant.

Elle rabaissa alors sa baguette, sans pour autant baisser sa garde. Avec un vampire assoiffé, on ne sait jamais...


Quel bon vent t'ammène dans mon humble demeure, ma chère... je te proposerais bien quelque chose à boire, comme un vin elfique par exemple, mais je ne sais pas si tu apprécierais la finesse de ce breuvage. Et puis mon sang, comme celui de ma famille est précieux. Il n'est pas à boire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle V.D.Grindenfersen
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 27
Localisation : Toujours au mauvais endroit...
clan : Dark Lord
Humeur : Selon les rencontres...
Date d'inscription : 11/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Jeu 17 Jan - 21:31


Arielle pouvait sentir l'odeur de l'enfant à plein nez et le sang qui devait bouilloner délicieusement dans ce petit corps frêle devait être fort appétissant. La vampire entendait le petit garçon gémir de peur sous la menace de l'adulte et la rouquine ne put s'empêcher de sourire abominablement face à cette réaction délectable. Ses mains bloquant toute tentavite de s'enfuir des bras fins mais puissants de la femme. C'est alors que vint vite le moment ou la responsable de ces gamins arrivant en déambulant dans le couloir et quel ne fut sa surprise en découvrant qui était cette personne. Elle n'eut néanmoins pas le temps de méditer qu'un sort lui fut littéralement jeter, et la nature de celui-ci déplaisait fort Arielle. Elle se mit à rire sadiquement en tombant sur le sol pour se maintenir le ventre par la douleur aigue qui lui tortillait son estomac mais qui n'était rien comparée à ce sort ridicule dont elle en faisait les fraîs. Elle avait relâchée le gamin et se releva péniblement en s'hilarant à elle-même et jurant intérieurement toute sorte de jurons que même Lucifer n'aurait pas apprécié. Elle réussit à pensée à un sort! Alléliua soit les sorts sans baguettes!

*Finite Incantatem*

Le sortilège qui lui avait été lancé se stoppa nettement et Arielle sentit son ventre reprendre du souffle et la douleur dont il avait été étreint, se dissiper doucement. La vampire remarqua dès lors l'absence des enfants qu'elle avait sois disant "attaqué" mais dont le but n'avait été que d'attiré la mère de ces bonhommes et surtout d'en découvrir l'expression qui s'était forgé sur son joli minois. Bien que l'idée de dévorer ce garçon tout cru [Son sang] lui aurait fortement plue, elle avait vite changée d'opinion lorsqu'elle avait reconnue la femme qui était apparue à l'entre du couloir. Alathea C.Delmonti. La première fois qu'elle l'avait rencontrée, s'était lorsqu'elle avait eut pour partenaire de mission le marie de la femme ainsi qu'elle-même. Lorsqu'elle s'était donc complètement calmée, elle se redressa complètement de tout sa stature et afficha un sourire des plus sadique à la remarque de sa cadette.

"Oh, bien plus que tu ne l'imagine, mais tu n'imagines pas à quel point c'est tellement délicieux de pouvoir voir l'expression de terreur, de colère, de tristesse et vice versa qui s'affiche sur le visage des gens. J'ai eut ma dose aujourd'hui grâce à toi, quoique..."

Elle fit semblant d'hésiter en regardant la direction de la sortie comme si elle semblait s'intéresser à l'endroit ou pouvait être le gamin! Elle émit un petit rire diabolique et scruta la baguette que la brune abaissait. Arielle n'avait aucunement l'intention de l'attaquer, en tout cas, avec sa baguette..

"Pourquoi suis je venu? Oh, comme chaque soirée, pour me divertir voyons, et je n'aurais pensé pénétrer dans la demeure des Cooper. J'ai l'art de ne pas regarder les noms de mes victimes, cela ne m'interesse que très peu.."

Elle émit un ricanemment lorsque Alathea précisa que son sang n'était pas aux enchères, roO, quel dommage!

"Tu m'attristes tellement "Ma Chèreee", et dire que je me faisais une joie de goûter à ce sang qui coulait dans tes veines, mmmm délicieux... Mais bon, je n'en reste pas moins une appréciatrice des vins et ta proposition me ravi néanmoins"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Sam 19 Jan - 17:59

Déjà que la journée ne s'était pas passé formidablement bien, avec les trois heures passées à Ste Mangouste à nettoyer l'estomac du fiston, il fallait qu'Alathea ait malencontreusement oublié de maintenir la maison fermé pour qu'un vampire y trouve le salon à son goût. En plus de cela, ce n'était pas n'importe quel vampire, puisqu'il s'agissait d'Arielle V.D. Grindenfersen....

Justement... Arielle.

Alathea, qui était d'un tempérament plutôt possessif et jaloux (surtout avec son mangemort de mari), n'avait jamais vraiment aimé cette Arielle: en effet, à l'époque où Arielle faisait des missions avec Arthurus, ce dernier, bizarrement, n'appréciait pas trop que sa femme l'accompagne, sous prétexte que le petit Matheo était encore petit (ben oui...) et qu'il avait besoin de sa maman, le pôôvre chou, ou que la mission du soir était particulièrement dangereuse et qu'il ne voulait pas mettre en danger sa chère et tendre..(ben tiens!).

À chaque fois, cela ne loupait jamais, il rentrait à des heures indécentes, genre, très tôt le matin avec un air béat et idiot, ce qui avait pour conséquence de particulièrement exaspérer Alathea...
En plus, Arielle était sublime... ce qui était une raison de plus pour qu'Alathéa ait été vraiment soupçonneuse et pas particulièrement ravie de voir son mari passer la nuit en (soit disante) mission avec une vampire à la beauté si ensorcelante.

Et là, ce soir, cette chèèèère Arielle était dans son salon, avait pris le fiston pour un verre de Don Perignon en voulant lui arracher la trachée artère, mais en plus, avait le culot de lui faire des remarques désobligeantes et lui raconter des blagues qui ne faisait rire qu'elle (décidemment, les vampires avaient un sens de l'humour très, mais alors, très spécial...)

Alathea était encore en train de se demander comment elle allait lui verser le vin elfique: dans un verre au milieu du front ou bien directement la bouteille enfonçée jusqu'aux intestins... Bon, on était entre femmes, entre membre du même camp de sucroît, il fallait resté zen et ne pas créer plus de grabuge que le seigneur des ténèbres ne pouvait supporter... surtout entre ses propres serviteurs. Ça ferait carrément désordre!

Donc, toujours sur ses gardes, la baguette à la main, d'un geste lest et rapide, tel un chef d'orchestre, elle fît apparaître deux verres de vin, fit sortir la bouteille, qui dans un léger petit pop! Se débouchonna et déversa un liquide grenat dans les coupes. Puis d'un geste souple, elle dirigea un des deux verres vers Arielle, puis l'autre vers elle, qu'elle pris assez brusquement de sa main restée libre, l'autre tenant toujours fermement la baguette, tout cela, sans quitter Arielle des yeux..


- Bon. Dit-elle, avec un infîme espoir qu'Arielle ait la brillante idée d'aller voir si la pelouse des voisins n'était pas plus verte que celle de son jardin, que comptes tu faire ici, ce soir? Parce que pour moi, la journée a été longue, pénible, et j'ai bien l'intention de la passer sous de meilleurs auspices, à savoir seule et dans mon lit, car je ne te cache pas que je suis extrèmement fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Jeu 24 Jan - 0:58

Depuis leur première soirée, Alathea et Edward s'étaient revus une ou deux fois, toujours en tout bien tout honneur et sans mot plus haut que l'autre.
Aucun des deux ne savait encore les préférences politiques de l'autre, mais à ce stade-ci de leur relation, ce n'était vraiment pas dérangeant.

Ce soir, Edward avait l'intention d'emmener sa belle Italienne hors de chez elle... Il avait réservé une table pour trois - car il brûlait de connaître le fils de cette jeune femme - au restaurant "Le plaisir du palais", où le service était toujours extrêmement soigné et où l'ambiance était douce et calme. Un cadre enchanteur et parfaitement digne d'accueillir une telle beauté en ses murs.

Armé d'un bouquet de roses blanches - il n'avait pas voulu prendre une couleur trop symbolique du langage des fleurs et avait préféré opter pour la couleur de la pureté, histoire de montrer que ses intentions n'avaient rien de malsain -, il se présenta devant la porte de la demeure de miss Delmonti. Il s'était vêtu de manière assez décontractée, mais toujours sobre : pantalon noir, chemise bordeaux et cape noire. Edward avait vécu un certain temps chez les moldus et il avait adopté leur style vestimentaire qu'il jugeait bien plus pratique que les robes de sorcier que l'on trouvait chez Gaichiffon ou chez Mrs Guipure... mais il gardait toujours quelques tenues de ce type, juste au cas où.

Arrivé devant l'entrée, donc, l'homme allait annoncer sa présence en faisant tinter le carillon, mais il remarqua que la porte était restée entr'ouverte. A cette vision, son sang ne fit qu'un tour! Il prit ses roses dans la main gauche et sa baguette dans la main droite.

En avançant dans le hall puis dans un couloir, il perçut des voix féminines. Alathea était là... En vie, saine et sauve. Du moins, il l'espérait de tout son coeur. La belle Italienne avait une interlocutrice, mais Mr van Stexhe ne parvint pas à l'identifier à sa voix.
Avant d'aller plus avant dans la maison, il déposa son bouquet sur une table et avança vers les voix.

Alathea était bien là. Elle semblait ne pas souffrir physiquement, mais sur son visage étaient peints les traits caractéristiques de la montée de nervosité. Il la trouva sublime, mais déplora intérieurement qu'elle annonce sa fatigue...
L'autre femme... rousse, la peau aussi blanche que de la porcelaine, un rictus affreux et des doigts trop fins pour ne pas servir quelque noir dessein.

Edward s'avança d'un pas qu'il voulait sûr de lui.


"Bonsoir, mesdames..."

Du coin de l'oeil, il observait l'interlocutrice étrange. Elle ne lui inspirait pas confiance du tout. Il vint plus près de la belle Italienne et regarda l'autre femme.

"Désolé de vous interrompre...
Il va vous falloir nous quitter, madame, Alathea est invitée, ce soir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Arielle V.D.Grindenfersen
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 27
Localisation : Toujours au mauvais endroit...
clan : Dark Lord
Humeur : Selon les rencontres...
Date d'inscription : 11/11/2007

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
13/20  (13/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Mar 29 Jan - 9:23

Arielle ne comptait pas s'attarder longtemps dans cette demeure rempli d'une atmosphère lourde à en rendre plus d'un malade, en tout cas, pour elle. Elle devait se douter que Alathea n'était pas plus enchanté de sa présence chez elle mais c'est justement ce qui nourrissait le plaisir du vampire : Tout ce qui touchait à la mauvaise humeur, la peur, la tristesse, la colère, elle aimait voir ces expressions sur les visages des autres. Par contre, il semblait qu'il y avait autre chose pour laquelle l'Italienne ne l'appréciait guère et cela, Arielle ne préférait pas le savoir, perte de temps. S'imaginant la tentation de vider du poison dans le vin que comptait lui servir Alathea, la rouquine pensait déjà à mille façon dont l'autre femme voudrait mentalement la tuer, cela se voyait rien qu'en posant regard sur la brune. Rien qu'à cette pensée, un sourire sadique se peigna doucement sur ses lèvres rougêatres et son regard crystal semblait s'être fixé sur elle. Lorsqu'elle lui apporta un verre, Arielle le déposa sur la table avec un air d'ennui et se redressa pour s'écarter un peu plus de la femme.
"MMm, tout compte fait, je n'en veux plus"


Elle ne savait pas pourquoi elle en avait demander d'ailleurs, peut être juste pour emmerder son monde, comme d'habitude d'ailleurs><


"J'aurais tellement eut le plaisir de vouloir t'ennuyer de ma présence, mais le devoir m'appelle malheureusement et"

Arielle fut coupée par une voix masculine qui provenait d'un jeune homme ayant pénétré dans la pièce. Lorsque la rousse posa son regard crystal sur ce que tenait l'homme de la main droite, elle ne put s'empêcher de ricaner et se retourna vers Alathea.

"Je vois que malgré les temps de guerre, tu as encore le temps de batifoller, sur ce, je vous laisse à vos rendez vous stupides très chers"


Elle fit une courbette avant de transplaner autre part

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Mer 30 Jan - 19:22

Arielle était une dame perspicace. Ou peut-être était elle un excellent legimens. Ce qui rassura Alathea mais aussi la mit mal à l'aise... Si elle lisait dans ses pensée, Mme Delmonti se risquait à de sérieux ennuis: il n'est jamais bon de se mettre à dos un vampire. Mais bon, elle l'avait cherché, non? Quelle idée d'aller attaquer Matheo!
Bon, ok, Arielle ne savait pas de qui il s'agissait... peut-être que cette expérience lui aura appris à faire plus attention où elle mettait les pieds....

Toujours est-il qu'Arielle changea d'avis, reposa son verre et prit la direction de la sortie. Mais une voix d'homme la fît stopper net. Encore! Décidemment la maison Cooper était devenue un vrai moulin!

Alathea se retourna, encore plus anxieuse, mais ses joues virèrent au rouge et son coeur se mit à battre à tout rompre dès qu'elle reconnu le nouveau visiteur.

Edward!!!

Il était là, un bouquet de roses blanches dans une main et sa baguette dans l'autre, les yeux rivés sur la vampire, près à défendre sa belle emu .
Si l'on avait été au Moyen Age, cet homme aurait certainement été un preux chevalier, près à sauver la veuve et l'orphelin! Mais nous étions au prémisses du XXIème siècle, et de nos jours, ce genre de galant homme est appelé "gentleman".

Cependant, même si, sur le coup, Alathea était très heureuse de la visite de son ami, elle était aussi très embarrasée: pourvu qu'Arielle ne dise pas un mot de travers, qui mettrait la puce à l'oreille du gentil homme... pourvu qu'elle se taise et qu'elle ne l'attaque pas...oh non.. pas Edward... pale
Alathea commença réellement à frôler la panique: Edward ne connaissait apparement pas la vampire, qui était connue pour être une redoutable tueuse d'une cruauté sans pareil en plus d'être une excellente sorcière. Edward ne ferait certainement pas le poid devant pareil adversaire...

Mais non. Arielle se contenta d'une réflexion acerbe et transplana vers des lieux où elle pourrait se nourrir de tout son saoûl sur d'autres victimes beaucoup moins chanceuses. Ouuuuuf! D'un soupir intérieur, Alathea reprit son sang froid. Bon finalement, Il y avait eu plus de peur que de mal. Pas de victimes, pas de sang versés, à part la coupe de vin elfique qui prônait sur le vaisselier.
Maintenant, il fallait jouer la victime, pour être sûre qu'Edward n'ait aucun doute quant au fait que la vampire ne s'était pas rendue chez Alathea par pure courtoisie... ce qui était la vérité vraie, d'ailleurs...
Alathea se jeta littéralement dans les bras d'Edward, lui couvrant le visage de baisers. Puis elle le sera contre elle, le visage appuyé sur sa poitrine.


Oh Edward! J'ai eu tellement peur! Je ne sais pas ce qui ce serait passé si vous n'étiez pas intervenu...

Puis elle releva la tête pour mieux plonger ses yeux brillants dans les siens.

C'était un vampire... elle est entrée par effraction chez moi, pendant que nous étions sortis. Elle a attaqué Mathéo.

Ces dernières paroles la firent frissoner de terreur... si elle n'était pas arrivée à temps.. Matheo aurait peut être rejoint son père à l'heure qui l'est.
Voyant le regard inquiet d'Edward, elle le rassura immédiatement.

Non, ne vous inquiétez pas. Il est sain et sauf. J'ai réussi à le sortir des griffes de la vampire et mon elfe de maison a transplané avec lui vers un lieu sur.

Elle ne pu s'empêcher reprendre son visage entre ses main et de l'embrasser à nouveau. Puis, libérant son étreinte, tout en restant blottit dans les bras de son sauveur, ses yeux glissèrent vers le bouquet de rose. Elle regarda alors Edward, le regard entendu accompagné d'un petit sourire malicieux:

Quelle délicate attention Edward... Y a t il une occasion spéciale qui justifierait ce charmant bouquet?

Elle contemplait son courageux chevalier, les yeux bourrés d'admiration. Que c'était beau un homme qui venait de sauver sa princesse en difficulté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Jeu 31 Jan - 11:51

Edward était là, à regarder d'un oeil un peu noir la femme qui se trouvait chez sa belle Italienne. Cette personne à la peau pâle, aux yeux horriblement froids et aux cheveux flamboyants... Elle avait l'air tellement... inhumainement méchante.
Son départ soulagea grandement l'homme qui, faut-il le dire, était prêt à défendre chèrement la peau d'Alathea et la sienne, par la même occasion...

Edward ne put qu'attraper Alathea au creux de ses bras, la serrer contre lui et se laisser embrasser par l'ardeur du soulagement...


"Vous savez, je pense qu'elle serait partie de toute façon... Vous avez sans doute eu la force de persuasion nécessaire..."

Mr van Stexhe s'étonna d'apprendre que l'intruse était une vampire... Que faisait-elle là? N'était-elle pas du Ministère? Il était de notoriété publique que ce type de créatures était très prisé par Voldemort...
Quand Alathea annonça que l'intruse avait tenté d'attaquer Matheo - sans doute le fils dont elle lui avait parlé l'autre soir -, le journaliste s'inquiéta pour le petit bonhomme. Cet enfant avait fait preuve d'un grand courage pour se retrouver face à la vampire...


"..."

Ed n'eut pas à poser la question qu'il osait à peine formuler mentalement tant l'idée que sa belle puisse souffrir le rendait déjà inquiet et le faisait souffrir lui-même...
Sain et sauf... Il était sain et sauf!
Le sorcier poussa un soupir de soulagement. Cet enfant qu'il n'avait jamais rencontré représentait beaucoup pour Alathea et cette idée suffisait à générer en Edward un sentiment proche de l'affection pour le petit bonhomme.

Lorsque l'Italienne vit le bouquet de roses - un nombre impair de belles fleurs couleur d'albâtre -, l'homme lui sourit.


"Une occasion spéciale... Oui bien sûr... celle de vous revoir!"

Edward la regardait avec des yeux presque caressants, un regard qu'il voulait réconfortant, un regard brillant de sympathie et de cette sorte d'affection.
Il lui tendit le bouquet et l'embrassa au coin des lèvres.


"Je voulais vous inviter, Matheo et vous, à m'accompagner au restaurant ce soir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Jeu 31 Jan - 15:46

Au restaurant... Mathéo et elle... Décidement cela allait être la journée pour Matheo! Après un bon lavement d'estomac, le restaurant. Qu'avait dit le médicomage déjà?? Un repas léger pour ce soir...Oui mais dans les restaurants, ils doivent avoir des potages ou ce genre de chose, qui sont plutôt digestes. Et Edward avait bon gout et n'allait certainement pas les emmener dans un de ces espèces de fast food moldus, gras et juste... dégoûtants.

Et puis l'arrivée d'Edward avait complètement revigorée Alathea. Oui, c'était une charmante idée! Et puis ainsi son fils pourrait faire la connaissance d'Edward...

Alathea regarda son compagnon, se dégagea doucement de ses bras et lui dit:


Quelle charmante attention! Je dois rappeler Charlottine dans ce cas, si vous pouviez patienter un petit peu, le temps qu'ils arrivent.

Soudain, elle se rendit compte que son ami était toujours à l'entrée du salon.

Oh mon dieu, Edward, je suis désolée... je vous en prie, entrez, asseyez vous. Voulez-vous boire quelque chose?

Elle répondit immédiatement à sa requête et lui servit le breuvage désiré dans un de ses verres en cristal. Puis elle fit demi-tour, direction la cuisine

Juste une petite minute....

Charlottine!!! Reviens. La maison est en sécurité!

Il fallait parler fort pour être sur que l'elfe exécute l'ordre et apparaisse. Ce qu'elle fit sans attendre. Quelques secondes plus tard, un léger pop retentit dans le dos d'Alathea, ainsi qu'un "maman!", signe que Charlotttine n'avait pas oublié son enfant (on ne sait jamais...).
Le jeune garçon fonça vers sa mère et serra ses jambes très fort contre lui. Elle était toujours là, en vie. La méchante dame ne l'avait pas mangé.. (et oui, car entre temps, Charlottine et Nona Eugenia avaient eu le temps d'expliquer à l'enfant ce qu'était un vampire..).
Mais pour être encore plus sur que ce monstre soit bien parti, Matheo fonça à toute jambe vers le salon et vit... un homme dans le canapé en train de siroter un verre...

Bon alors, soit la dame était partie et un monsieur était venu la remplacer, soit, et là ce serait la cata, c'était la dame qui s'était déguisée en monsieur pour mieux les croquer (avec les vampires, on ne sait jamais..)et donc, maman et tout le monde étaient encore en danger.
Bien que le monsieur avait l'air très gentil et avait même fait une tentative pour parler à Matheo, ce dernier préfèra faire immediatement demi tour, et recommencer le même manège qu'une demie heure plus tôt: retourner dans les jupes de sa mère qui étaient décidement bien plus sures que le reste du monde...

Moman.... la méchante dame s'est transformée en monsieur dans le canapé... dit Matheo tout tremblant, le nez fourré dans les jupons d'Alathea.

Elle éclata de rire sur ces paroles, d'un rire frais et libérateur.. ah les enfants.... quelle imagination!
Elle s'accroupit pour être à la hauteur de Matheo, le regarda dans les yeux et lui dit d'un ton rassurant.


Non, mon chéri, ce n'est pas la méchante dame... c'est un ami. Il nous a sauvé du vampire. Et ponctua ses paroles d'un baiser sur le front de l'enfant...

Ah ben zut alors.... Matheo qui croyait avoir tout compris sur les vampires.... un grand moment de solitude envahit le jeune garçon. Bon la prochaine fois, il garderait ses théories foireuses pour lui tout seul.

Alathea se releva et pris l'enfant par la main, pour le diriger vers le salon.

Viens, je vais te présenter. Matheo, voici Edward. Edward, je vous présente Matheo, mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Sam 2 Fév - 17:39

Edward s'installa au salon comme la belle Italienne l'y avait invité. Il se retrouva presque aussitôt avec un verre de vin liquoreux dans la main.
Tout se passait très vite ici! En deux temps trois mouvements, il n'y avait plus la moindre possibilité pour s'éclipser discrètement... Mais à quoi bon s'éclipser, de toute façon? L'heure n'était pas venue de filer à l'anglaise... certainement pas!
Assis dans le sofa, son verre à la main, l'homme avait l'impression de n'être que spectateur de tout ce qui se passait dans cette maison. D'ailleurs, c'était un sketch des plus intéressants. Un peu déconcertant, mais intéressant...

Voilà qu'apparaissait, durant un laps de temps très court, une petite bouille dans l'encadrement de la porte. Mr van Stexhe fut surpris par le regard qui lui fut lancé - un regard incompréhensif, dubitatif et suspicieux -, mais essaya de sourire à l'enfant qui ne pouvait être autre que Matheo...
Mais avant même que le sorcier ne puisse faire un geste ou dire un mot, l'enfant venait de disparaître... pour réapparaître quelques secondes plus tard, en compagnie de sa mère.

Alathea fit brièvement les présentations. Edward se leva et serra la main de Matheo dans la sienne.


"C'est un plaisir de te rencontrer, Matheo.
Il paraît que tu es très courageux... "


L'homme sourit à l'enfant. Il avait les traits fins, sans doute le sang italien, et semblait avoir du caractère. Il paraissait aussi remplir à merveille son rôle d'homme de la maison.

"Matheo, je suis venu pour vous inviter, ta maman et toi, au restaurant. Es-tu d'accord?"

Edward regardait le bonhomme dans les yeux, souriant toujours. Cet enfant qu'il n'avait pas eu... peut-être aurait-il pu devenir un grand ami de Matheo... peut-être les deux enfants auraient-ils eu une vie d'aventures et de jeux ensemble...
Ed chassa ces pensées. Certes, il n'était pas père, il ne pensait pas l'être un jour... pas tant que le monde serait si noir... mais voir Matheo ce soir, le voir enfin après tout ce qu'Alathea avait déjà raconté à son sujet...
Oui, Mr van Stexhe éprouvait de l'affection pour cet enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Dim 3 Fév - 15:44

La petite tête brune observa Edward d'un air perplexe et le regardait la tête penchée sur le coté, avec ses grands yeux sombres, comme si ceci l'aidait à mieux réfléchir.

Il avait sauvé maman de la vampire, et il était visiblement un de ses amis.
Mais quand Edward fit sa proposition, les yeux noirs se mirent à briller et un large sourire se dessina sur le visage de Matheo.
Restaurant!!! Pour Matheo cela signifiait pleins de bonnes choses telles que frites, glaces, boissons sucrées, gâteaux à profusion... et cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas rendu dans un tel endroit. La dernière fois, c'était avec ses parents. Cela voulait dire donc, plus d'une année...

En plus de cela, avec tous les évènements de la journée, Matheo commençait à avoir sacrément faim.
Le petit bonhomme se retourna vers sa mère, et sur un ton on ne peut plus enthousiaste prit à témoin Alathéa, pour être sur qu'il avait bien entendu:


-"On va aller au restaurant avec le monsieur??

- Oui mon chéri, mais le monsieur a un prénom, tu peux l'appeler Edward. "

Matheo était aux anges! À lui toutes les bonnes choses.. Décidemment cet Edward était bien sympathique! Matheo, pris d'un élan d'enthousiasme, fonça alors vers Edward et pris le grand monsieur dans ses bras.. enfin, il prit ce qui était à sa hauteur, c'est-à-dire, les jambes.

Alathea était aussi ravie que que tout se passe si bien entre Matheo et Edward. Elle était, en effet inquiète que l'enfant rejète Edward, par jalousie ou par animosité, puisqu'il "volait" la place de son défunt père.Elle dit alors:

- Bon, puisque les présentations sont faites, je vais vite me changer. Si vous pouvez patienter quelques minutes...

Alathea fit demi-tour, pour aller rejoindre l'étage du dessus où se trouvait sa chambre.
Matheo en profita pour avoir une discussion plus intime avec Edward, afin de s'assurer peut-être que cet homme était digne de sa mère.
Il tourna la tête vers lui, et le regarda avec ses petits yeux perçant comme pour lire à travers ses pensées.


- Tu connais ma maman depuis longtemps? Je ne t'ai jamais vu avant. Toi aussi tu fais des missions? Mon papa, il faisait des missions top secrètes... comme un moldu qui s'appelle James Bond. Tu connais James Bond?

Sur ces mots, Alathea arriva enfin au salon, rayonnante dans une robe vert émeraude et un manteau de fourrure, et stoppa net la conversation.
Elle n'avait cependant pas entendu les dernières paroles de son fils, qui auraient pu la discréditer. Ah, les enfants....


- Vous êtes prets? On peut y aller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward van Stexhe
Renaissance du Phénix
Renaissance du Phénix
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 32
Localisation : Ailleurs, sans doute
clan : Phénix renaissant, effectivement...
Humeur : Dans les nuages
Date d'inscription : 06/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
75/100  (75/100)
Niveau magique:
12/20  (12/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Lun 4 Fév - 18:35

Souriant, le sorcier observait la scène. Matheo avait eu une expression d’analyse avant de se tourner vers sa mère, référence par excellence, pour demander s’ils allaient bel et bien se rendre au restaurant tous les trois.
La réponse de la belle Italienne ne put que ravir Edward, cette confirmation à son fils s’adressait aussi à lui. En acceptant cette invitation, Alathea faisait plus d’un heureux !
En sentant le jeune garçon lui étreindre les jambes, Mr van Stexhe eut un petit rire. Voilà bien une preuve de joie ! Seuls les enfants étaient capables de montrer aussi clairement leurs émotions…


"Eh bien ! Quel gastronome affamé que voici !"

Alors qu’Alathea sortait de la pièce pour se changer, laissant Edward et Matheo entre hommes, l’enfant commença à parler.
L’homme, pour lui répondre, s’accroupit pour être à sa hauteur.


"Non, Matheo, il n’y a pas longtemps que je connais ta maman, mais j’espère vraiment que nous pourrons rester amis longtemps…"

A présent, l’enfant était parti dans des considérations moins intimistes, mais cela faisait sourire Edward. Après tout, la curiosité était plus une qualité qu’un défaut à cet âge-là, puisqu’elle était source du désir d’apprendre…

"Des missions top secrètes ? Non, je n’en fais pas… Je ne suis pas un héros comme ton papa… Désolé… La seule mission que j’ai faite, c’est simplement celle d’apprendre quelque chose aux enfants des autres… Rien qui soit comparable à 007, pourtant, je peux te dire que j’aurais adoré ça !"

Alathea était déjà de retour dans le salon lorsque le sorcier avait prononcé ces quelques mots. Edward se releva en entendant la voix aux accents méditerranéens dans son dos. Il posa les yeux sur la jeune femme et la trouva superbe…
Avec un sourire, ses yeux la complimentèrent sur sa tenue… un regard qui en disait long.


"Ma foi, je pense que oui…
J’espère que vous aimez savourer un aliment…
Appréciez-vous les plats raffinés, plus recherchés, qui font preuve d’imagination, de surprise ?"


Lui-même appréciait beaucoup la fine cuisine… Il lui arrivait souvent de s’atteler aux fourneaux et de mitonner de bons petits plats, légers et fins à souhait. Le plaisir se trouvait aussi bien dans la préparation que dans la dégustation, mais le restaurant restait une délectation bien supérieure à tout cela, le cadre jouant un rôle primordial, en effet.

A Londres, les meilleurs restaurants sont les restaurants français. La cuisine y est plus raffinée que partout ailleurs et l’on ne risque pas de recevoir de la viande d’une fraîcheur douteuse, comme à Soho, par exemple.
Edward aimait fréquenter les restaurants, il aimait la gastronomie et l’œnologie, il appréciait l’art que recelaient ces pratiques universelles. Il espérait faire partager ce plaisir au duo qui allait l’accompagner ce soir. C’était une passion, au fond, une de ces folies non pathologiques qui vous accaparait corps et âme lorsque vous vous y plongiez… Mais quel bonheur de se plonger dans l’art délicat de la table !

Edward suivit Alathea vers la sortie de la demeure de cette dernière. La soirée était déjà un peu avancée, la nuit n’allait plus tarder : d’ici deux ou trois heures, les étoiles viendraient ponctuer le ciel comme autant de petites lumières dans la nuit noire…


"Nous allons chez Jim, dans les quartiers chics."

Afin de transplaner tous ensemble, l’homme tendit la main à Alathea qui tenait près d’elle son petit Matheo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com/
Alathea C.Delmonti
Agent des renseignements
Agent des renseignements
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : et bien, un peu partout ces temps
clan : tout dépend du point de vue...
Humeur : toute chose..
Date d'inscription : 04/01/2008

Rapeltout
Occl//Legi:
100/100  (100/100)
Niveau magique:
14/20  (14/20)
Relations:

MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   Jeu 7 Fév - 21:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: intrusion surprise (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
intrusion surprise (fini)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Prenez les par surprise
» Anegdote avec vos nabz..... On n'a pas fini d'en rire :-D
» Capture Bouftou Royal [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance du phénix :: Le Monde Magique :: Vos Demeures Respectives :: Autres habitats :: Demeure des Cooper-
Sauter vers: